L’intox: Marine Le Pen a le soutien de 27% des Français

Lectures :2900

Les médias se gargarisent en ce moment du résultat d’un sondage Ipsos-Le Point du 6 décembre.

Tous reprennent en chœur une phrase de l’institut de sondage :

Marine Le Pen gagne sur l’ensemble de l’échantillon cinq points de bonnes opinions, et recueille aujourd’hui le soutien de plus d’un Français sur quatre : 27%, soit le meilleur score jamais enregistré pour elle depuis son entrée dans le baromètre.

Regardons ensemble de plus près les chiffres; les résultats sont ici, en page 6 pour ce qui nous intéresse.

La question était « Quel jugement portez-vous sur l’action des personnalités politiques suivantes ? » Réponses possibles (semble-t-il, car rien ne le dit expressément…): favorable, défavorable ou ne se prononce pas. Notons bien que la notion de « soutien » ne figure nullement dans la question.

On voit que, en tête, DSK obtient 60 contre 26% d’opinions favorables, puis Delanoé avec 53/30, etc. On se dit que les sondés sont quand même assez peu difficiles sur l’action des hommes politiques puisque Mme Lagarde recueille 60% d’opinions favorables, Kouchner 47, Besancenot 40 (oui, oui, 40 !), Cohn-Bendit 39 ou Hervé Morin 28. Et tout à fait en queue de peloton, Marine Le Pen à 27 %, suivie comme son ombre par… Mélenchon à 26, Hamon à 25 et Montebourg à 24. Et bien entendu, rien ne signale que le plus gros score défavorable est pour la même Le Pen avec… 67%…

Il est clair que la présentation par l’institut de sondage lui-même, prétendant que Mme Le Pen « recueille aujourd’hui le soutien de plus d’un Français sur quatre : 27% » est tout simplement tendancieuse voire mensongère. Elle vise sans doute à effrayer les brebis égarées pour les ramener dans le giron étroit de Sarkozy, qui paraît-il s’inquiète fort de la popularité de la Marine (très) française… La présence du FN au second tour de la présidentielle impliquerait sans doute que l’UMP serait battue, ce que notre grand homme ne saurait supporter, malgré sa modestie naturelle.

18 comments to L’intox: Marine Le Pen a le soutien de 27% des Français

  • voxagora

    C’est effectivement à partir du moment où l’on sait quel organisme a effectué le sondage, et à la demande de qui,
    qu’il devient intéressant d’analyser qui veut influencer l’opinion de qui, dans l’intérêt de qui etc..
    Votre article est un bon point de départ, merci.

  • asinus

    yep , en éloignant les caciques dont le cerveau s’est arreté en 1962 la jeune dame vas ramener le fn dans le siecle ,débarassé des scories poujadiste du pere que la nature ne saurait tarder a faire taire , Marine
    se fera le porte parole de ce que moi j appele la majorité invisible et rendue inaudible de ce sol.
    Tiens juste pour voir , elle est la seule à évoquer la trahison de Pompidou homme des banques qui liqida
    les droits regaliens de la Banque de france et de Giscard qui as ouvert les portes à l invasion par le ventre de ce pays grace à sa fabuleuse loi  » regroupement familial » travail de sape fignolé par les innénarables loi Gayssot et la création d’institutions associatives anti français sponsorisées cerise sur le gateau par les deniers publics  » merci tonton » .Alors certes la jeunes dame n’a pas l entregent argentiers de dsk l’homme qui se reve président mais n’a guere de gout pour le combat , l’homme d’etat français qui d’apres ses dires à lui se leve chaque matin en pensant au devenir d’israel .Bref la jeune Le Pen vas avoir droit au disqualifiant procés en sorcellerie raciste.Mais baste nous sommes une infime et si insignifiante partie de sous-chiens et gros beauf que l’on se demande bien pourquoi les medias
    poussent si fort les cris d’orfraies car comme le dis si bien le représentant de l inteligenstia française
    BHL ,  » il faut rabattre le caquet gaulois » .Tout ou tard nous peuples d’europe deciderons que le vote n’est pas l ultime épée!

  • Buster

    QUOI ?

    Hervé Morin n’a que 28 % d’opinions favorables ?
    Un si Grand Homme, si peu ?

    La vie est injuste ! 🙁

    • Ph. Renève

      Hé là, mauvais esprit, te moquerais-tu d’un personnage aussi important et puissant qu’un ancien ministre de la Défense ?
      Ce poste éminent montrait bien que la France ne peut se passer des services prestigieux de cette illustre personne.

      • Buster

        Philippe,

        Tu sais bien qu’en tant que seul et unique représentant de la tendance, du courant, que dis-je du courant de la vague de fond HervéMorinienne….
        Je reprends,
        En tant que seul et unique véritable HervéMorinien (pur sucre) sur ce site je ne me permettrais sûrement pas de faire du mauvais esprit.

        • Ph. Renève

          Ah bon. Merci, vaillant dernier des Mohicans HervéMoriniens. 😀

          • Buster

            Premier plutôt !
            En 6 mois je vous convaincrai tous de l’importance de la pensée HervéMorinienne.
            Et tous ensemble… tous ensemble… nous porterons ses valeurs jusqu’au sommet de l’état.
            Nous serons sa légion avancée, nous ferons triompher ses idées, nous le porterons en triomphe.
            La révolution HervéMorinienne est en route, rien ne pourrait plus l’arrêter.

            • Buster

              Nous serons les nouveaux Imothep d’HervéMorin !
              1 article par jour sur le grand homme, des milliers de commentaires élogieux…
              Disons est promis à une énorme audience !

              • Ph. Renève

                Euh… pas sûr, l’audience. Mais les causes perdues sont les plus belles et justement, HervéMorin est un peu perdu en ce moment…

  • Ph. Renève

    Remarquons bien sûr que si l’on se fie à ce magnifique sondage et à son admirable présentation, Besancenot « a le soutien  » de 40% des Français. On se demande pourquoi les médias ne le disent pas. 😀

  • Causette

    Bonjour Philippe, bonjour à tous

    « Etude » réalisée par téléphone, 959 personnes constituant un échantillon national…pour représenter l’opinion de plus 63 millions de Français, quel enfumage!

    Giacometti : le professionnel de l’opinion
    Après avoir conseillé Nicolas Sarkozy durant la campagne de l’élection présidentielle française de 2007, il est invité au Fouquet’s le soir de l’élection. Son indépendance est alors remise en cause;
    Le 31 janvier 2008, Pierre Giacometti a été fait chevalier de la Légion d’honneur par le président de la République française Nicolas Sarkozy.

    Le brave soldat Giacometti a été récompensé de sa fidélité par notre Président : il a été nommé chevalier de la légion d’honneur le 31 janvier 2008. Puis membre de la commission de consultation sur l’audiovisuel public le 19 février dernier (d’expert de l’ « opinion » à expert de l’audiovisuel, il n’y a apparemment qu’un pas). Parallèlement, le directeur d’Ipsos continue de travailler pour le compte de l’Elysée après la présidentielle, selon Le Monde (15 janvier 2008). Il est indépendant, le sondeur Giacometti, si on vous le dit ! C’en est tellement choquant que même Jean Michel Apathie, loin d’être un radical de la politologie, a interpellé Giacometti sur son blog. Par un accusateur «D’où parles-tu camarade ? », il regrettait que Giacometti soit invité sur le plateau de France 2 pour commenter la popularité de Sarkozy, son client et ami.
    Collectif « sondons les sondages« 

    Au fait, avons-nous encore le droit de critiquer les religions?
    « Nous craignons que le Mrap ne s’égare sur une voie qui n’est pas la nôtre celle de la défense d’une religion »
    , avait déclaré à l’époque Gérard Kelforn.

    • Ph. Renève

      Bonjour Causette.

      Sur la taille de l’échantillon, s’il est bien constitué il peut être statistiquement représentatif. C’est plutôt la forme des questions et surtout la présentation tendancieuse des résultats qui est en cause.

      Merci pour ces informations sur ce Giacometti dont les fréquentations garantissent à l’évidence la parfaite neutralité. 😉

  • Causette

    Les sondeurs l’ont dit

    «Il n’y a plus de différence entre le consommateur et le citoyen» Jean-Marc Lech (président d’IPSOS France), Le Monde, 17 juin 1999

    « La loi de 1977 restreignant la publication de sondages en période électorale a été une aubaine financière pour les sociétés d’enquêtes (…) ce fut tout bénéfice puisque nous pouvions vendre plusieurs fois la même marchandise confidentielle » Jean Marc Lech, Le Figaro, 24 janvier 2002

    «La réalité vraie, ce n’est pas ce que nous disent les gens. C’est notre bricolage à nous, derrière» Stéphane Rozès (directeur général de CSA) lors d’un débat avec des étudiants, rapporté par Le Canard Enchaîné, 18 juin 1999

    Le terme « institut » est devenu obsolète pour caractériser notre métier. Le terme «institut» en rappelle les origines, avec un côté universitaire et sociologique, alors que la réalité actuelle est celle des entreprises et du business» Pierre Weill (fondateur de la Sofres), Le Figaro Economie, 23 octobre 2000.

    • Ph. Renève

      Hah… S’ils l’avouent, maintenant, c’est que la tromperie ne se cache même plus !

      • Causette

        Philippe, longtemps je n’ai pas eu le goût de lire les journaux de drouâte, comme le Figaro ou les journaux financiers. C’est un tort, car avec un minimum d’analyse, on n’y apprend bien plus sur la mentalité des dirigeants d’entreprises et les politiques, ainsi que sur la lutte des classes qu’en lisant l’Humanité, par exemple.

        💡

        Un truc marrant
        (après quelques révélations, depuis quelques temps, j’ai un autre regard sur certaines opinions exprimées ça et là par la bien-pensance de tous poils.)

        Un article intitulé « Entrepreneurs des cités, le sondage qui casse les clichés? (rien que le titre j’ai failli verser une larme)
        Présentée comme une première, une étude de l’institut Opinionway sur les patrons issus des quartiers, livre des résultats surprenants.

        les commentaires sont intéressants. Bref ce que je veux dire c’est que les boîtes de sondages ont des clients parfois très spéciaux.

  • Causette


    LA rumeur: outil de sondage par excellence

    La source d’une rumeur est maintenant un jouet, un pantin important et pertinent pour les professionnels du marketing les plus futés. C’est pourquoi elle doit se poser quelques questions avant de se lancer dans la transmission des renseignements dont elle dispose, aussi facile soit-elle :

    1.Est-ce nécessaire de faire circuler cette rumeur?
    2.Est-ce qu’il y a un risque pour moi d’être la source d’une telle information?
    3.Puis-je centraliser l’information de cette rumeur sur un site/blogue qui m’appartient et dont je peux tirer profits?
    4.Si c’était une démarche planifiée par une entreprise, pourrais-je en retirer autant que ceux ou celles qui ont démarré le tout?

  • asinus

    bonjour Causette , la rumeur la rumeur tenez la définition D’Aléveque !
    yep 😀