Le débat sur la place de l’Islam en France ne devrait pas avoir lieu.

Lectures :3890
Le débat sur la place de l’Islam en France ne devrait pas avoir lieu.

En effet, il a déjà eu lieu par avance et il a été réglé par la loi de 1905 et l’établissement du principe de laïcité. Si certains croient devoir le relancer aujourd’hui c’est que tout simplement ce principe a été bafoué par une succession de gouvernements et d’autorités politiques que la lâcheté, une certaine forme de culpabilité devant l’Histoire et le succès des thèses du relativisme culturel ont conduit à céder devant le dynamisme de l’islam.
Si la République avait été ferme dès le départ, les choses auraient pu se passer sans heurts et sans douleur, mais à les laisser ainsi dégénérer on voit bien qu’il n’y a plus de solution « bienveillante » possible.

Prenons plusieurs exemples.


Celui des prières dans la rue. Bien évidemment, si dès le départ lorsqu’il s’agissait peut-être d’une cinquantaine de fidèles ces occupations avaient été clairement interdites, on n’en serait pas là. Or aujourd’hui qu’en est-il ? Alors que Mohamed Moussaoui, le président  du CFCM avait proposé une solution simple, de bon sens et de nature à calmer les esprits, à savoir d’organiser plusieurs « services » le vendredi dans les  mosquées trop petites, curieusement elle est rejetée. Pour quel motif ? Avec quelle justification ? Mystère… En réalité tout le monde a compris que cette exhibition a pour but, entre autres,  de faire pression pour qu’on construise de nouvelles mosquées, ce qui pose un problème supplémentaire au principe que « l’Etat ne finance aucun culte »…

Régler le problème calmement et sans « stigmatiser », parce qu’on l’a laissé s’accumuler, devient impossible. Il n’y a pas d’autre solution dans un premier temps que d’envoyer les CRS tous les vendredis disperser les fidèles.

Autre exemple, l’abattage rituel. S’il est « toléré » en France en contradiction avec la législation européenne, c’était bien au départ une concession accordée aux juifs dans la foulée de la culpabilité de l’antisémitisme qui a sévi en France et qui a atteint son paroxysme avec la Collaboration. Cette erreur, on la paye maintenant car on voit mal comment on pourrait désormais refuser aux musulmans ce que l’on a accordé aux juifs. Pourtant l’étourdissement des animaux est imposé par une législation européenne et, en accord avec elle,  l’abattage rituel est absolument interdit dans de nombreux pays d’Europe qui ne sont pas spécialement des dictatures fascistes. Qui aura le courage de l’interdire en France ?… On a connu pourtant la France beaucoup plus empressée à se plier à d’autres lois européennes !

On pourra évidemment reprocher à Sarkozy de s’emparer de ce dossier par pur opportunisme, parce qu’il sent l’exaspération d’une partie de l’électorat français et qu’il a des visées politiques tout à fait évidentes, qu’il veut l’instrumentaliser comme le débat sur l’identité nationale. Il est impossible de faire confiance à celui qui a prétendu que « jamais l’instituteur ne remplacera le curé l’imam ou le rabbin » pour mener cette réflexion qui ne peut dans son esprit que conduire à remettre en cause la loi de 1905. .

Malheureusement, donc,  une mise au point est devenue absolument nécessaire. Et ceux qui prétendent que cela peut attendre ou que le chômage c’est plus important, au minimum se fourvoient, au pire sont des irresponsables ou des lâches.

La laïcité a été une invention absolument géniale et fondamentale qui autorise  les religions comme  toutes les formes de scepticisme vis à vis d’elles, à coexister au sein d’une République, de permettre aux groupes humains de se côtoyer, de se fréquenter, de ne pas se faire la guerre. Et il faut arrêter de se cacher derrière son petit doigt : évidemment que cela suppose une certaine méfiance et une mise au pas des religions, car leur reconnaître leur pleine « validité » ou « légitimité »  serait leur reconnaître à toutes le caractère absolu, incontestable et indiscutable qu’elles prétendent avoir. La laïcité « positive», celle qui encouragerait les religions à s’exprimer est donc une parfaite imbécillité dont on voit désormais les dégâts. Ils obligent à ces honteux rétropédalages et  cette récupération indigne.

Quant à la question sociale, je ne vois pas en quoi celle du respect de la laïcité serait pour elle un obstacle. Au contraire, en reléguant à la stricte sphère privée l’expression de la religion, elle décommunautarise et déstigmatise : il y a comme une contradiction à exiger que les femmes voilées ne soient pas stigmatisées dans leur travail alors qu’elles se stigmatisent elles-mêmes en se voilant…

La question sociale, que je sache, passe aussi par celle du statut des femmes et la laïcité de ce point de vue les protège aussi. Elle ne leur fournit pas de travail, certes, mais elle fait partie d’un socle républicain d’égalité de droits qui empêche qu’elles en soient écartées a priori.

Alors que va-t-il se passer ? La droite va s’emparer de ce débat toute seule et on voit déjà que la question du financement public de mosquées soulève des tollés dans une partie de la majorité sans que la gauche ait la moindre doctrine là-dessus. Le Front National va faire de la surenchère et gagner des points dans les sondages et la gauche-croupion va se contenter de hurler à « l’islam modéré » et la récupération politique sans avancer d’un iota sur ce dossier. Et une fois de plus, seule Riposte laïque va se retrouver en première ligne et subir toutes les accusations de racisme et de complaisance vis à vis de l’extrême-droite…

Attention, brave gens, on s’apprête à toucher à un truc fondateur de notre vivre-ensemble. A quand la manif gigantesque « On ne remet pas en question la loi de 1905 » ?

22 comments to Le débat sur la place de l’Islam en France ne devrait pas avoir lieu.

  • Lapa

    Ce débat sur l’islam en France ne pourra aboutir que sur des CONCESSIONS par rapport à 1905 au mieux. Au pire…. Vous imaginez bien… Amalgames douteux, culpabilisation forcée, moralisation, et GROS GROS baissage de culotte face aux barbus.

    La République a tout à y perdre. Il faut déjà et d’urgence décréter la loi islamique anticonstitutionnelle pour invalider toute référence a celle-ci comme « pseudo pratique religieuse ».

    • Lapa

      Une précision sur mon propos: il ne s’agit pas d’interdire l’islam ou d’empêcher le musulman de croire mais de considérer la loi républicaine comme supérieure aux exigences religieuses et même considérer certaines comme anticonstitutionnelles de fait et ne pouvant être invoquée comme droit a la religion ou droit au folklore ou a la tradition:
      Toutes les lois ou regles de l’islam appelant a une peine de mort sont de facto anticonstitutionnelles
      Toutes les regles induisant une discrimination vis a vis des femmes le sont tout autant
      Toutes règle induisant une discrimination entre citoyen (musulman croyant et les autres…) sont de facto anticonstitutionnelle
      Toute règle entrant en compétition avec le code pénal français ne sauraient ee invoquées et n’ont aucune valeur juridique.
      L’applications de ces regles, même dans le cadre privé peut faire l’objet de poursuites de la part de l’état.

      Etc…

  • maxim

    voilà,tout est dit ….mais malheureusement chez nous,on essaie de guérir au lieu de prévenir !

  • Causette

    Bonjour Léon, bonjour à tous

    Nous sommes dans une époque d’idéologie confuse et il est urgent de réaffirmer le bien-fondé de l’esprit du principe de laïcité. Beaucoup parmi les gens de gauche ne veulent pas critiquer l’islam par esprit d’un prétendu-radicalisme-anticapitalisme en jouant les idiots utiles des idéologues religieux. C’est une grave erreur de jugement et un manque de connaissance car les régimes islamiques s’accommodent très bien aux normes de la finance mondiale et du capitalisme.

    Ne nous lassons pas de rappeler aux idiots utiles que les femmes sont les cibles d’une misogynie basée sur la théocratie. Et malgré la censure, la répression et la persécution, les femmes sont au premier plan des contestations, en tête et au coeur des protestations et donc le point de mire de la part des dictateurs théocrates.

    Sakineh condamnée à la lapidation application de la charia, Taraneh arrêtée violée torturée, Néda assassinée devant des millions de personnes, Esha fillette somalienne de 13 ans lapidée en 2008, par tous ces actes les dictateurs théocrates montre leur haine sans limite qui les pousse à s’acharner sur les femmes. Dans les rues iraniennes on peut lire des affiches et des slogans incitant au lynchage des femmes mal-voilées « Tu manques d’honneur si ta femme ne se voile correctement, si elle manifeste dans les rues ».

    Combien de femmes considérées comme sous-humaines par les ayatollahs seront massacrées et torturées avant que nos gens de gauche comprennent l’idéologie de l’islam ? Les ayatollahs cherchent à exporter leur idéologie islamiste et misogyne au-delà de leurs frontières, en s’alliant au Hamas et autres mouvements trop contents de trouver des soutiens dans les partis politiques européens. L’augmentation de l’islamisation du corps des femmes d’origine musulmane en Europe est l’exemple le plus frappant.

    • COLRE

      Bonjour Causette, bravo ! pas mieux.
      Cette question n’est pas négociable.

      (Léon, inutile de répéter, une fois de plus, à quel point je suis d’accord avec vous)

      • Causette

        Bonjour Colre, voici un extrait de la Lettre d’information Marche mondiale des femmes

        Tunisie : Non à l’extrémisme en Tunisie – Association des tunisiens de France
        A peine un mois après le déclenchement de la révolution tunisienne pour la démocratie et contre la dictature, des bandes d’extrémistes et d’intégristes ont entrepris de semer la haine, la discorde et l’intolérance dans notre pays.

        Depuis une semaine, ces bandes multiplient les coups de force pour tenter d’imposer leur vision totalitaire et obscurantiste à la société tunisienne :
        Lors de la marche des femmes pour l’égalité et la citoyenneté, le 29 janvier, des individus hostiles aux femmes et un prédicateur ont scandé des slogans portant atteinte aux femmes,
        Le 14 février, une manifestation devant la synagogue de Tunis lors de laquelle ont été scandés des slogans racistes anti-juifs et exigeant l’établissement d’un état islamique.
        Dans cinq villes (Béja, Sousse, Jendouba, Kairouan et dernièrement à Tunis) des groupes d’intégristes ont attaqué les maisons closes, violemment malmené les femmes, exigeant la suppression des maisons closes qu’ils considèrent comme « immorales et contraires aux préceptes de l’islam » et en scandant «non aux lieux de prostitution dans un pays musulman». Ils en ont même muré quelques unes.
        Le 18 février, un crime odieux a été perpétré à l’encontre d’un prêtre polonais, le père Marek, qui a été sauvagement assassiné à la Manouba dans la banlieue de Tunis. Dans la nuit du 18 au 19 février, des groupes d’individus violents se sont attaqués à des bars restaurants à Tunis pour exiger leur fermeture.

        L’Association des Tunisiens en France, consciente de la gravité de ces faits qui traduisent la volonté de certains courants rétrogrades d’imposer par la violence et la terreur leur vision totalitaire et
        antidémocratique de la société. Vision incompatible avec les acquis, civilisationnels et culturels de la
        société tunisienne.
        – Condamne avec la plus grande fermeté la manipulation politique se traduisant par ces actes odieux.
        – Dénonce les tentatives extrémistes et intégristes d’imposer par le chaos et la terreur un ordre moral obscurantiste, totalitaire et antidémocratique.
        – Rejette avec force toute tentative d’atteinte ou de limitation des droits des femmes.
        – Exige du gouvernement de transition de prendre la mesure de la gravité de ces actes, d’identifier, arrêter et traduire en justice les auteurs de ces actes criminels.
        – Soutient la société civile dans sa lutte contre l’intolérance et la barbarie
        – Appelle tous les partis politiques à se démarquer clairement de ces groupes, à dénoncer et à condamner ces actes criminels contraires aux droits fondamentaux, à la liberté de conscience et de culte et à la tradition tunisienne millénaire, tolérante et ouverte aux progrès.
        – Rappelle que la révolution tunisienne est la révolution d’un peuple épris de liberté qui lutte pour la démocratie et le respect de la dignité de tous les individus et qui veut construire une société à son image, démocratique tolérante et ouverte aux progrès.
        – Vive la révolution du peuple tunisien.
        – A bas l’extrémisme, l’intégrisme, l’intolérance et l’obscurantisme.
        – Vive la Tunisie.

        Paris le 20 février 2011 – Le Bureau National de l’ATF

  • TOUTATIS

    not’ « ami » momo est entrain de se faire proprement allumer par JACOB sur agora !

  • TOUTATIS

    le problème sur agoravox c’est la censure …donc voila l’intervention…jugez par vous mêmes.

    « DU PAIN ET…LA LIBERTÉ » scandent les peuples !

    La civilisation occidentale est en situation de remporter quelques combats contre la civilisation islamique, mais la guerre continue.

    Il faut maintenant soutenir la démocratisation qui pourrait faire l’objet d’un hold-up de la part des barbus et se retrouver dans les griffes d’un khamenei.

    QUEL PROJET DE CIVILISATION ?
    -voila la question !

    • D. Furtif

      Quand les compagnies auront de plus en plus de mal à faire rentrer leur dividendes, car il n’est pas dit que les nouveaux régimes soient aussi conciliants, il se pourrait que ces dites compagnies trouvent un charme subit à ces islamistes que pour le moment elles disent craindre.
      De la même manière , il sera beaucoup plus difficile de continuer la politique d’implantation des colonies israëliennes en territoire palestinien sans l’épouvantail Hamas

      Sans jouer les Johnny le prophète je peux assurer que nous allons trouver des conciliateurs chez certains de ces gens qui n’ont que l’anti islamisme à la bouche pour le moment.

      • snoopy86

        Furtif

        Les compagnies n’ont rien à rapatrier …
        Là-bas elles n’ont aucune recette, que des dépenses : droits et frais d’exploitation
        Et Khadafi était loin d’être le moins gourmand

        Si les nouveaux dirigeants deviennent plus gourmands, c’est toi et moi qui paierons, les compagnies feront toujours des bénéfices et l’expérience prouve que plus le pétrole est cher et plus elles en font.

        Quant à l’épouvantail Hamas il n’est pas prés de disparaître : c’est une création de nos amis démocrates les frères musulmans. Ce qui se passe le renforce encore :mrgreen:

        • D. Furtif

          Tout au contraire je réaffirme que les compagnies rapatrient un max grâce à la complicité de la Kadhafi family.Comme elles le faisaient en Tunisie pour le tourisme voir article la Tunisie les 7 voleurs les articles 11,34 et 36

          Quant au Hamas ses succès et sa prospérité doivent bien plus au soutien du Mossad qu’au charme de la religion d’amour et de paix sur les consciences palestiniennes.

          Il est un fait que ou nous pouvons être d’accord c’est la très certaine tentative de récupérer en pays de consommation les pertes éventuelles subies en pays de production.
          Il ne restera plus à l’occident qu’à se libérer (à l’image des pays producteurs) du joug des compagnies pétrolières…

          Mais je suis rassuré
          Ce n’est pas chez nous que nous pourrions rencontrer des liens consanguins entre ces trusts et le pouvoir politique.
          Il n’y pas de lobbies pétroliers qui se permettraient ce genre de pratiques en France.Elf est bien une compagnie du Honduras . Les bakchichs offerts à Omar Bongo et sa famille relèvent de la spéculation pure.N’est-ce pas?
          .
          Il n’y a aucun article qui pourrait faire le lien entre les pratiques du FMI en Afrique du Nord et la hausse des transports présentée comme une malédiction divine en zone pourtant dirigée par la gauche…Bin voyons…Où ai-je la tête.?
          Nous ne vivons pas en régime Bushiste , et Hally burton ne fait pas la loi à Paris , pas plus que Lehman Brothers…
          Il est vrai que ces dernières lignes sont très peu assurées…

          • snoopy86

            Furtif

            Les compagnies paient des droits d’exploitation aux états, parfois agrémentés de petites commissions et elles rapatrient du pétrole …
            Ce que les gouvernements des états se mettent dans la poche est un autre problème ..
            Si tu as un autre élément sur le blanchiment par Khadafi des profits des pétroliers sois gentil de nous donner ta source …

            Les cadeaux faits à Bongo s’ils existent sont beaucoup moins importants et m’inquiètent beaucoup moins que les cadeaux faits par Bongo

          • snoopy86

            Pour la Tunisie tu confonds un peu tout. Les trois articles que tu cites s’appliquent à peu prés tous à cette épouvantable dictature qu’est l’Union Européenne …

  • TOUTATIS

    A croire que ( ……..NDLR)a pris partie pour la civilisation islamique. Il parait qu’à Tourcoing ( …..NDLR) fréquente la mosquée avec assiduité…

  • snoopy86

    Remarquable article, Léon, tout est dit …

    Ce débat n’est qu’une gesticulation. Il faut croire que Marine Le Pen leur fait peur à tous, même José Bové commence à baliser

    Il faut croire que tous les sondages n’ont pas été publiés …

  • Léon

    Entendu ce matin sur RMC : question posée aux auditeurs « Faut-il étendre à toute la France le statut concordataire de l’Alsace et de la Moselle?  »
    On se frotte les yeux, non on n’a pas rêvé. 👿

  • Je rappelle que le principe de la loi de 1905 n’est pas que l’Etat laïc reconnaît TOUTES les religions, comme on voudrait nous le faire croire, mais de n’en reconnaître AUCUNE. Et donc de n’admettre AUCUN empiètement religieux dans le domaine public. Mais le sarkozysme a érigé le confusion en modèle, et cherche à tout prix à nous renvoyer devant les curés et assimilés, pour nous occuper le cerveau disponible.

    On est parti pour une discussion stérile sans aucun intérêt, le but de cette mascarade étant de se rallier quelques maigres voix du FN, ce qui ne marchera pas. Et aussi de détourner l’attention du bilan économique calamiteux.

  • Léon

    Exact, VPC !

  • Lapa

    Ce débat ne sera pas aussi anodin que ça car il ne pourra profiter qu’aux islamistes. Concessions et parallèles douteux, je l’ai déjà dit. On fera bien culpabiliser le citoyen en lui expliquant bien que c’est son droit le plus strict de se faire discriminer par une religion car elles sont toutes belles et pareil….etc..et que c’est même une chance d’enrichissement culturel. Avec bien sur toutes les associations utiles de circonstances… Les opposants seront étiquetés extreme droite, fin du débat.

    • Causette

      Tout à fait d’accord Lapa. Bonjour
      Les libertaires, les alternatifs, les gens de gauche ont un mal fou à aborder le sujet islam sans arrière pensée. Alors que c’est tout à fait normal d’attaquer les messages de pape ou actes de chrétiens ou de juifs sur des sujets polémiques: préservatif, ivg, pédophilie, réunion du crif, dès que ça touche à l’islam il faudrait prendre des pincettes. Au nom de quoi une religion serait-elle moins critiquable qu’une autre?

      Ce matin j’ai entendu Collomb chez Bourdin. Pendant 10 minutes cet élu Ps n’a fait que dézinguer ces petits camarades Montebourg en tête, Martine et les autres. Si je n’avais pas su qui parlé j’aurais parié qu’il était libéral-Sarkozyste. Autrement, pour lui les Français n’ont rien à faire de l’éthique mais se préoccupent de l’emploi! Si vous l’avez loupé ça vaut le coup de retrouvé ces déclarations hallucinantes.