Heidi Happy makes me happy

Lectures :2287

Une voix trainante, douce et feutrée qui rappelle Madeleine Peyroux, Heidi Happy, jeune Lucernoise de 30ans, fait partie de cette nouvelle génération sans complexe qui sait tirer parti des influences pop folk jazz pour se construire un univers personnel riche et subtil, loin des désespérantes clones du R&B US qui envahissent nos écrans de leurs clips insipides.

Souvent comparée à Sophie Hunger, elle est d’ailleurs en passe de lui chiper la place de meilleure ambassadrice de la musique suisse.

Son premier album « back together » donnait déjà l’impression d’une artiste mature, en tout cas, plutôt rare pour une fille de 26 ans seulement au moment de sa sortie.

Ceux qui aiment l’univers de Joni Mitchell et de Madeleine Peyroux ne seront pas déçus. A la fois joyeux et mélancolique, c’est l’album pop folk anti-stress par excellence.

Auteur, compositrice, arrangeuse, Heidi Happy a baigné dans la musique très tôt. Père choriste, mère soprano, dans sa famille, tout le monde joue d’un instrument différent et chante, l’une de ses sœurs est d’ailleurs chanteuse de jazz.

Pour préparer son 3ème album, sorti ce mois, l’artiste s’est isolée seule cet hiver sur les bords du Lac de Lucerne.

« Hiding with the Wolves » tranche, dit-on, avec les deux précédents albums.

Accompagnée par une formation de chambre, la Camerata Musica de Lucerne, ce dernier album est donné plus introspectif, plus mélancolique.  Pour le vérifier, le mieux est de se rendre sur son myspace où elle nous en livre deux extraits.

En tout cas, voilà une artiste intéressante, sensible, une belle voix, un univers personnel, un talent, pas un météore, encore moins un clone.

<iframe title= »YouTube video player » width= »640″ height= »390″ src= »http://www.youtube.com/embed/nOJRDVB29Fw » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

clip video  : http://www.youtube.com/watch?v=nOJRDVB29Fw

4 comments to Heidi Happy makes me happy

  • maxim

    mais qu’est ce qu’il peut bien foutre son mec ? il est naze ! faut pas négliger une petite nana en or comme Madeleine !….

    blague à part,on l’entend à TSF depuis un petit bout de temps déjà…elle a sa place bien établie dans le monde du Jazz !

    ça fait d’ailleurs plaisir que de plus en plus de public apprécie cette culture,que les jeunes se retrouvent dans ce genre musical intemporel….

    c’est tellement superbe quand c’est chanté par cette voix bien féminine pleine à la fois de douceur,de délicatesse mèlée à une certaine fermeté !

  • Léon

    Vouaye, pas mal du tout… Merci pour la découverte.

  • Lapa

    fort sympathique mais c’est plus folk que jazz quand même. A suivre!

  • yohan

    C’est du pop folk effectivement, j’ai oublié de le préciser. Sa voix ferait merveille dans le jazz