Retour sur les nouveaux compteurs d’ERDF qu’on va nous obliger à acheter

Lectures :6278

Le contexte :

Dans la vague de libéralisation et de dénationalisations des années 2000, on nous avait fait tout un foin avec l’ouverture à la concurrence, à partir du 1e  juillet 2007, du marché de la distribution de l’énergie et en particulier de l’électricité. On allait voir ce que l’on allait voir, la magique main invisible du marché allait nous procurer des tarifs plus bas, de meilleurs services bla bla bla bla et blablabla…
Force est de constater 15 ans après que c’est un bide total, sur 35 millions d’abonnés seulement 221 000 se sont adressés à la concurrence d’EDF, et encore, selon mes informations il s’agirait à 99 % d’entreprises. Donc voilà la situation : il y a plusieurs opérateurs auprès desquels vous pouvez vous abonner, j’en ai compté 12 y compris EDF et GDF (qui peut aussi maintenant fournir de l’electricité ) avec comme résultat que ces idiots de Français s’obstinent à rester abonnés chez EDF à plus de 99 % ! ! ! ! ! ! Faut croire qu’il se sont méfiés de ces tarifs « libéralisés », sans doute convaincus qu’ils seraient  libéralisés à la hausse et que, instruits de la pagaille qu’a été l’introduction de la concurrence dans la téléphonie et les accès internet, ils se sont dits que l’électricité c’était sérieux et qu’ils n’avaient pas envie de subir des péripéties du même genre.
Une catastrophe donc pour des « Poweo », « Alterna » et autres « Planète Oui ». Alors, on nous a pondu le compteur Linky et on va tenter de nous l’imposer de force.

Linky, le Big Brother électrique.

Linky est un compteur électrique relié à un réseau informatique qui présente un certain nombre d’avantages énormes pour l’exploitant ; ce compteur permettrait de suivre la qualité de la fourniture du réseau, mais surtout de faire à distance quasiment toutes les opérations qui précédemment mobilisaient un agent et l’obligeaient à se déplacer: ouverture et fermeture du compteur, modification de contrat d’abonnement, coupures en cas de non-paiement, relevés exacts et automatiques de consommation, lutte contre la fraude et même, possibilité de faire prépayer des volumes de consommation pour les mauvais payeurs. En gros il est prévu qu’en 2020 sur les 45 000 agents affectés à ces tâches, il n’en resterait plus que 12 000. Cela fonctionnera donc comme pour le téléphone fixe.

Là où on essaie de nous vendre cette escroquerie, c’est que ce compteur fournira des données très détaillées de la consommation de chacun, aussi bien au client lui-même qu’aux opérateurs lesquels se précipiteraient dans une concurrence acharnée pour nous faire soi-disant « une offre adaptée à vos besoins » qui permettrait de réaliser entre 5 et 10 % d’économies. On oublie juste de  préciser, par exemple, que ces services sont payants, nécessitent un modem qui consomme lui-même de l’électricité et que gérer tout cela suppose de passer son temps à surveiller son compteur. On n’est pas sûrs non plus que tout ceci soit bien conforme à la protection de la vie privée et que s’il suffit d’une clé USB pour récupérer les données, on ne sait pas trop comment on fera pour les protéger pour les compteurs situés à l’extérieur et accessibles à tout le monde. Je suppose aussi que pour les lire il faut un ordinateur, mais là, je pinaille…

L’escroquerie financière :

Tenez-vous bien, le coût du remplacement des compteurs anciens est estimé à 4 milliards d’euros et selon certains spécialistes il est mal évalué et pourrait atteindre le double. Lorsqu’on va vous remplacer ce compteur, ERDF et les distributeurs qui sont en réalité les seuls vrais bénéficiaires de ce changement vont tranquillement vous le facturer au minimum 230 euros à l’installation et 2 euros de plus par mois d’abonnement pendant 10 ans. Bref, on vous fait payer ce compteur, au bas mot, 450 euros sans préjudice des autres services payants que ce compteur est supposé pouvoir vous rendre… Joli coup assurément pour le PDG de l’entreprise qui commercialise ces compteurs ( Atos Origin)  qui n’est autre que Thierry Breton, l’ex-ministre et qui a été,  entre autres, président de France-télécom, inventeur, d’ailleurs, du bouclier fiscal sous D. de Villepin.  Autrement dit on vous fait payer un appareil qui fera économiser des sommes faramineuses aux opérateurs, en personnel, frais de gestion, mais dont vous, vous ne verrez rien du tout car la seule augmentation de l’abonnement réduit à néant l’économie putative et très hypothétique de 5 à 10% sur votre consommation. Les associations de consommateurs sont vent debout contre l’extension de cette arnaque que le gouvernement est en train de faire passer en force après une période d’expérimentation (sur 300 000 compteurs à Lyon et en Indre et Loire) trop courte et peu probante, c’est le moins que l’on puisse dire.

Les inconvénients de ce compteur, outre son prix, pour le consommateur.

Cette période d’expérimentation a en effet révélé un certain nombre de problèmes .
Ces compteurs sont beaucoup plus sensibles que les précédents et disjonctent à tout bout de champ,  cela a obligé les clients à souscrire des puissances plus élevées pour être tranquilles et donc des abonnements plus chers !
L’ancien système avait une inertie qui permettait de maintenir une certaine continuité d’approvisionnement en cas de problème : il fallait du temps pour couper. Là, si vous partez en vacances, que vous recevez la facture en votre absence nul doute qu’on se fera un plaisir de vous couper le courant pour vous obliger à souscrire un prélèvement automatique et vous faire payer des « frais de rétablissement » qui en réalité ne coûteront plus rien à l’opérateur… Et malheur aux plus nécessiteux qui n’auront plus le temps de se retourner et par exemple faire une demande pour les tarifs sociaux !

L’escroquerie écologique et démocratique.

On essaie de nous faire croire que c’est le compteur qui permet de réduire sa consommation, ce qui est une absurdité pure et simple. On sait très bien que la solution est ailleurs, dans l’isolation, dans l’installation de thermostats d’ambiance et de vannes thermostatiques, dans des progrès relatifs aux appareils ménagers etc. En gros pour lutter contre la fièvre on vous propose un thermomètre plus perfectionné…
Tout le monde a compris qu’il ne s’agit en aucune manière d’une mesure pour économiser l’énergie mais pour permettre aux opérateurs de fourniture d’électricité de gagner du fric et payer une retraite encore plus dorée à monsieur Thierry Breton.
Déjà ces compteurs sont obligatoires pour tous les logements neufs et on espère les imposer ailleurs à partir de 2012. Cette décision qualifiée de « passage en force » par UFC-Que Choisir s’explique aussi par le fait qu’ERDF ambitionne de devenir le leader mondial des « compteurs intelligents » mais se trouve en concurrence avec IBM et Google.
Sauf que ERDF est bien consciente que cela ne se passera peut-être pas en douceur et envisage une campagne d’explication : «  Il faut que les Français nous ouvrent leur porte » disent-ils sur leur site.
Eh, bien ils iront se faire voir : vous n’avez pas demandé à ce que l’on vous change votre ancien compteur qui marche toujours, vous payez déjà un abonnement qui comprend l’entretien du compteur, il n’y donc aucune raison qu’on vous le facture.
Ne signez rien, jamais.
_________________________________________________________________________
Pour en savoir plus :

8 comments to Retour sur les nouveaux compteurs d’ERDF qu’on va nous obliger à acheter

  • AGNNP

    Bonjour Léon

    J’ai reçu deux avis de changement de compteur pour ce fameux espionvert, une en aout, ils ne sont pas venu, ouis une en Fevrier, les ai toujours pas vu par contre sur le courrier de Fevrier il est spécifié :
    « Nous profitons de ce courrier pour rappeler que le compteur Linky et son installarion entent dans les coû de gestion de reseau : ils ne vous seront par conséquent pas facturé
    Perso, je resiterait jusqu’au bout , je n’en veut pas.
    C’est merveilleux la confiscation/depecege/ privatisation = absolument impossible de se faire insttaler par le service des eux le famaux ( et totalement inutile) clapet anti-pollutiion = on me répond invarialment qu’ils n’ont pas le droir t de me dire quel sous traitant appeler, il u vait un coté Courteline avec les services detat, mais Courteline peut se rabiller L’absurdité d’Ubu et l’arrogance neo-lib.

    Ce compteur c’est l’enfumage « smart-grid » et l »égémonie sournoise du « grid » si chère aux geek lobotomisés, et aux ecolo sincères mais qui qui se gourrent dans les grande longueur sur ses bienfait, dont Jacques Ellul, entre autre. avait si bien prédit le poison.

    Idem, pour les entreprises, artisans et la déclaration de TVA => Confiscation avec l’obigarion de window et internet explorer, ouvrir tout les ports de de son PC pour faire sa télédéclaration OBLIGATOIRE, il impossible de faire sa seule déclaration papier, rien que cela aurait valu que les comptable et chef d’entrprise fasse un raout pour dire NON, NON! et NON!

    Ha! on en pas fini avec l’incrustation obligatoire des parasites de société de services, faut quand même le faire! comme si on devait payer pour se faire cambrioler! et si tu sert pas le café au cambrioleur gare à toi!

    Mais que veut tu Leon, en plus cette logique abominable ( denocé et prédite par Ellul, entre autre) est réclamé par les victime elle même => Cas de tout les utilisateurs d’Apple, notament ! message etcit avec un Mac…) qui font ce que Georges Orwell lui même n’avait pas imaginé, ni la STASI, réclamer et payer soit-même Big Brother!

    Formidable!

  • Léon

    Je suis très étonné que ce compteur ne vous soit pas facturé. Ou alors vous faites partie des zones d’expérimentation ? Dans quel département habitez-vous ?

  • AGNNP

    Le 69, Léon
    Pour la facturation tel St Thomas, je me prononcerait quand il sera installé ( je le souhaite pas) et qu’il aura eu une rotation de facturation, là, vraiment je saurais si ce qui est écrit est suivi d’acte, on devient méfiant avec ces arsouilles.

    Leur monde merveilleux = en Aout 2010 dans leur courrier  » nous faisons confiance a la societé Conjonction » <= pas de nouvelles! disparue!
    En Fevrier 2010 idem mais avec une autre arsouiile « Forclum » toujours pas de nouvelles, mais là avec un autre parasite intermédire en Forclum et ERDF => un « partenaire » comme ils disent => Energy 30
    Formidable non ? la privatisation Peripatétitienne qui n’a que des bienfaits, qu’elle optimise tout, qu’elle est… et patatati et patata…

    je me fait pas de soucis pour ces « partenaires fantômes » ils ont déja raclé la gamelle, et pour l’instant, sans leur « prestation ».
    Alors oui quand on me serine les mantras de la privatisation , j’ai des envie de répondre à coups d’arquebuse !

    Alors et si on faisait « donnant, donnant » que NOUS à notre tours on installe un  » espion vert » dans leur petite tambouille ? mmmhhh ?

    Au fait, pour un souçis de compteur, et bien, qui m’a sorti d’un mauvais pas ? un abominable fainéant de fonctionnaire, que même il est retourné a son bureau pendant son congé pour me dépanner, et sans me connaitre, par sens du  » service public » , mais j’ai du rêver…

  • AGNNP

    Correctif = Fevrier 2011, pas 2010.- pour le deuxième courrier.
    Sinon une connaissance en un, installé depuis Décembre 2010 ( dans un HLM ), il n’a pas été facturé.
    Donc à voir selon les zones, et comme vous dites, surement une zone d’expérimentaion.

  • Léon

    Lyon est une zone d’expérimentation, effectivement.

  • Lapa

    La libéralisation du marché de l’électricité pour les particulier est une arnaque sans nom de l’UE au profit de quelques bénéficiaires toujours proche des différents pouvoirs. Autant le cassage du monopole de FT a permis de sortir de l’ère préhistorique, autant un autre opérateur qu’EDF n’a strictement rien à apporter en plus que la même énergie électrique. Mis à part quelques pseudo marketing vert bidons, il est difficile de proposer mieux d’un truc qui ne peut évoluer comme le courant électrique. Comme le dit Leon, c’est dans les appareillages que le progrès peut se faire. Mis a part le passage au 230 V monophasé, l’électricité n’a pas changé depuis Volta et Napoléon…

  • Causette

    Intéressant à savoir.
    Privatisations = moins d’agents. En cas de grosses tempêtes comme en décembre 99, on ne va pas rigoler.

    J’ai fait une petite recherche et j’ai trouvé cet article
    D’abord EDF n’est plus responsable du réseau. L’entretien et le développement de celui-ci est assuré par RTE depuis 2005 et ERDF depuis 2008. Cela n’empêche pas Pierre Gadonneix, PDG d’EDF, de communiquer comme si rien de n’était, en parallèle de ERDF. Cette communication lui vaudra un blâme de la Commission de régulation de l’énergie pour avoir tenté de créer une confusion des rôles en termes d’images au détriment de ses concurrents privés
    .

    Quels sont les partis politiques qui défendent, encore, réellement les services publics?
    Avez-vous vu et entendu la communication indécente et catastrophique du communicant de la société privée TEPCO qui gère la centrale nucléaire de Fukushima? le mec n’avait même pas pris la peine d’apprendre son texte! article Libé fr
    Les trois mystères de Fukushima Daichi

    • Lapa

      EDF s’occupe de la production, RTE du transport (50000V -THT 200000V et +) et ERDF de la distribution (Moyenne tension , basse tension). L’enfouissement de lignes et les éventuelles problématiques des tempêtes sont pour la tête d’ERDF. une ligne THT se casse rarement la gueule avec du vent et les arbres sont moins un problème vu la hauteur et les trouées effectuées. Or on n’enfouit pas des lignes THT, enfin disons que ça pose plein de problèmes et ce n’est pas la panacée, par contre on a tout intérêt à enfouir la MT et la BT (ce qui arrive à proximité des villes et dans les villes; dont une grosse partie du réseau est enterrée mais il en reste encore pas mal en l’air).

      on a eu une grosse tempête en 2009 et la situation, si elle a pas évoluée depuis 1999 n’a pas été pire du fait des « privatisations ».