Revue du Week-End : Et la montagne accoucha d’une souris…

Lectures :2525

Ou la malfaisance de certains chiffres…

Un programme télé médiocre, un temps horrible, un second tour de scrutin local dont tout le monde se contrefiche : voici les ingrédients parfait du dimanche qui pousse au suicide, sauf quand on bosse chez France Télécom où l’on attendra avantageusement le lundi matin pour passer à l’acte tranquillement au bureau.

Le chiffre 2 résume à lui seul la soirée : oui, 2 élus FN sur un peu plus de 4000 conseillers. De quoi nous avoir occupé en branlette intellectuelle pendant toute la semaine, sur l’air du « je t’aime moi non plus » ou du retour du fascisme.  Ouf la bête n’est pas passée ! L’honneur est sauf.

Il est vrai que les media adorent disserter sur le vide (et dans le vide pour certains). Tout ce verbiage me fait penser aux applications (apps) i phone : aussitôt téléchargées, aussitôt effacées. C’est pareil ici : que restera-t-il finalement de toutes ces savantes expertises, ces doctes résolutions, ces informations inédites qui ont brassé autant d’air ? Du vent. Tout aura disparu mais The show must go on comme on dit.

A propos de disparition, j’aimerai ici faire passer un avis de recherche.

On recherche activement électeur UMP. A disparu sans mot dire entre avril 2007 et maintenant. Il porte une chemise Lacoste bleu clair ou saumon, un jean 501 et un pull camaïeu autour du cou. Si vous en voyez, prévenez immédiatement le ministère de l’intérieur. Ils ne sont pas dangereux mais étant en totale voie de disparition, ne les effrayez pas (masquez vos T shirt Mélenchon par exemple), ne leur donnez pas à manger !

Donc 2 est un chiffre terrifiant, mais il faut dire que nos charmants media ont toujours eu un problème avec les chiffres. Par exemple, de la neige en Décembre, c’est la plus grosse tempête qu’on ait connue depuis au moins 3 ans (on est supposé être effroyablement abasourdis là et hocher lourdement la tête en signe de compassion). Pas plus tard que cette même semaine ; 3 jours de conflit armé en Libye et le terme « enlisement » est dans toutes les bouches, pour souvent dire que ce n’en est pas un, belle hypocrisie ! 9 morts dans une bataille sont des pertes « effroyables ».  On frémit à l’idée que nos rédactions actuelles auraient pu couvrir la bataille de Verdun.

Moi ce qui me rassure c’est que pendant ce temps-là, Edf demande discrètement à l’état d’augmenter le tarif de l’électricité de 34% en 5 ans pour tenir compte du surcoût de la sécurité dans les centrales. Comme quoi, les catastrophes ne sont pas forcément mauvaises pour ceux qui ont les pieds sur terre… Oui pendant ce temps-là le monde tourne parfaitement.

Si 2 est terrifiant, 90 milliards c’est juste une bagatelle. Notre future potion risque d’être amère…Mais nous n’en avons pas le temps d’en parler, d’autres sujets nous préoccupaient d’avantage!

15 comments to Revue du Week-End : Et la montagne accoucha d’une souris…

  • asinus

    bonjour Lapa, juste pour ma culture personnelle hein !je ne suis pas un tenant du scrutin universel on ne m’oteras pas de l’esprit que tous les votes ne se valent bref juste comme ça j’aimerais assez que les tenants de la démocratie m’expliquent en quoi la non representativité grace à un « systeme electoral »
    de + 10%des votant soit à la louche 15% du corps électoral ce justifie démocratiquement , personnellement j’ai mon idée et me contrefout des urnes mais les circonvolutions intellectuelles necessaires à cette
    explication me réjouissent assez .
    Amusé mais nonobstant cordialement ,Asinus

  • Léon

    Pas vraiment compris la question, Asinus !

  • asinus

    yep Léon ben juste qu un systeme electoral qui permet d’exclure 10/15% de la population du champs du débat
    ça fait pas trop Démocratique non?

  • Léon

    C’est un système qui exclut tous les petits partis, ce n’est pas spécifique au FN. Je crois qu’aucun système électoral n’est idéal. En l’occurrence si ce petit parti est présent un peu partout et fait donc, au total, beaucoup de voix, 10 à 15 % comme ici, cela devient effectivement problématique. Mais le système à la proportionnelle pose d’autres problèmes, il oblige à de combines, des accords, des combinaisons, des magouilles interminables.
    Il faudrait plutôt se demander pourquoi le FN est ainsi « saupoudré » partout et incapable d’être concentré par endroits, contrairement au PC par exemple.

  • Lapa

    on parlera stabilité du régime et IVème république. Si cela peut se concevoir pour l’assemblée nationale, que la quasi totalité des scrutins en France soient du majoritaire à deux tours permet également d’assurer une non représentativité à tout parti incapable de faire une alliance, c’est à dire d’avoir un discours compatible avec d’autres. Ceci réduit la possibilité d’extrémismes (à moins que ceux-ci fassent réellement 51% des voix) jusqu’aux scrutin hyper locaux.
    Néanmoins ce système permet (et les grands partis ne s’en vantent pas), d’assécher tous les petits partis: pas d’élus possible, pas de représentation des idées mais pas d’expérience de gourvenance : on se retrouve avec des partis qui ont des candidats amateurs et souvent peu compétents face aux politiciens professionnels de grosses boîtes.

  • Léon

    Très bien ces petits billets du WE, Lapa. Moi je vois une élection pour rien, en fait. Je veux dire, du point de vue de ses enseignements politiques. L’UMP en recul (on le savait ) le FN en hausse (on le savait aussi) et le PS petit vainqueur d’élection locale (ce n’est pas nouveau…).
    Les élus, eux, avaient peut-être besoin de ces résultats, notamment à l’UMP. Cela ne m’étonnerait pas qu’un putsch anti-sarkozyste s’y prépare. Ce serait d’ailleurs une mauvaise nouvelle pour la gauche pour qui la candidature de Sarkozy serait sa meilleurs chance.

    • Lapa

      merci!

      mais quelle gauche? la libérale européïste ou fmiste alliée à des EELV et un front de gauche aux antipodes sur pas mal de grandes questions? Si c’est juste faire tomber Sarkozy, ok , même ma grand mère pourrait être élue face à lui, mais nous refaire le coup de la gauche plurielle…mouaip. un rassemblement centristes-modem-ps? je n’y crois pas un instant, en France la gauche a toujours préféré le PCF et les verts au centre. Les réserves de voix du second tour sont plutôt par là. Même si la politique effectuée sera libérale, le PS s’alliera à la gauche de la gauche. et pour cela il donnera des cautions morales: c’est à dire il fera plaisir sur les thèmes de société vu que sur l’économie c’est verrouillé. Intéressant donc de voir les thèmes de société des verts et du front de gauche. Le risque du relativisme culturel érigé en dogme d’état est grand.

      je sens que je ne suis pas près de sortir de mon abstention chronique!

  • Léon

    J’aurais du écrire « pour le PS » avec ce qu’il arrivera à rassembler autour de son candidat.

  • D. Furtif

    Heuu…je serais preneur de l’analyse éminemment éclairante du dernier suffrage par le candidat préféré de Buster

  • asinus

    ça serait y pas ça ?
    Elections cantonales : réaction d’Hervé Morin
    .Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, a estimé dimanche que les élections cantonales représentaient « un échec pour la majorité, tandis que les socialistes enregistraient tout au plus une vaguelette. »

    « C’est un échec pour la majorité, mais en même temps on ne peut pas dire qu’il y ait une envie de socialisme. Il y a une vaguelette socialiste qui démontre la grande perplexité des Français vis-à-vis du PS », a déclaré Hervé Morin.

    « Les Français ont manifesté leur mécontentement sur des sujets qu’on a bien sentis pendant toute la campagne électorale, l’exemplarité à la tête de l’Etat, la question du pouvoir d’achat, autant que celles de la sécurité ou de l’immigration », a-t-il ajouté.
    Il a exprimé sa « satisfaction de voir (son) parti continuer son implantation. Nous avions 75 conseillers généraux sortants, nous serons à près de 100. »

    « Je suis satisfait de voir les deux majorités préservées pour les présidences de conseils généraux détenues par Maurice Leroy (Loir-et-Cher) et François Sauvadet (Côte-d’Or), et probablement à l’issue des élections des présidents, une à deux présidences de plus, dont le Calvados », a-t-il dit.

    • Buster

      Merci Asinus, Plus rien à faire, je n’ai !

      Bon, c’est pas pour me vanter, mais la finesse de l’analyse de Morin est vraiment prodigieuse : En gros c’est lui (et son parti) qui ont gagné les élections 😆
      Je serais lui, à partir de maintenant j’éviterais de me raser pour ne pas avoir à y penser…

      Ces 😈 p.d’enfoirés de centristes à la noix, ils vont jusqu’au bout essayer de nous vendre 3 candidatures différentes Morin, Borloo et Bayrou.
      Et Sarko ne pourra plus les récupérer.
      Et pour Sarko, je continue à penser qu’il ne pourra pas y aller, à moins d’avoir l’envie de vivre une déculottée en public, mais il risque d’attendre le dernier moment pour renoncer et d’entraîner l’UMP dans sa chute.

  • COLRE

    Salut Lapa,

    La « montagne » (= toute la presse, et la « e-presse » dont nous faisons aussi partie, ne l’oublions pas 😉 ), accoucha donc d’une « souris » (= 2 élus FN). C’est vrai, tu as raison… 100% d’accord.

    Mais pourquoi ? pourquoi un résultat aussi pitoyable et déphasé… ❓ ❗

    Voilà une question diablement amusante : s’interroger sur la réelle nature de la « montagne médiatique » (actuellement une baudruche pour moi…) et de la « souris famélique », le fruit actuel de la démocratie républicaine sur la scène du grand théâtre égotico-médiatico-politique…

    Mais je pense que chacun, ici, aura sa propre réponse à la question… 8)
    C’est clair : internet a bouleversé la donne démocratique… Les mentalités sont complètement façonnées par le bruit ambiant que font les millions d’opinions et de critiques sur tout et n’importe quoi.
    C’est la mort de la politique traditionnelle.

  • Causette

    Bonsoir à tous

    56% d’abstention. Ces femmes et ces hommes inscrit(e)s sur les listes ne vont pas voter car ils ne font plus du tout confiance aux politiciens, tous. Car les populations les plus modestes et au salaire moyen, donc la majorité, ont subi les conséquences désastreuses des choix des politiques libérales du Ps et de l’Ump. Cette majorité qui travaille mais qui s’appauvrie a perdu toute confiance surtout à partir de 2007/2008 avec les mélimélo-magouilles des subprimes, le sauvetage de banques privées avec l’argent des Etats, et tous les scandales politico-financiers qui mettent en lumière la malhonnêté de ces poliques affairistes de droite et de gauche.

    Que la droite fasse une politique libérale et protège les riches c’est banal. Mais qu’un parti s’appelant « socialiste » fasse la même chose et parfois pire en ce qui concerne la politique sociale, c’est l’arnaque. Ces pros du blablatage sont tellement dans les Hauteurs depuis longtemps qu’ils n’ont aucune idée de la desespérance des gens et de l’animosité, de la colère de moins en moins sourde qui en découle.

    Mais rions un peu en regardant La guerre des gangs du neuf-deux, le retour.

    • Lapa

      et bien je suis un double abstentionniste: car non seulement je m’abstiens, mais en plus mon canton n’était pas renouvelé cette année! 😀

      dans mon département la droite a gagné deux cantons et renforcé sa majorité. Comme quoi…