Coeur de Tondeuse

Lectures :14594

Depuis des jours, j’attends qu’il pleuve.J’espère qu’il va enfin pleuvoir. Est-ce qu’il va pleuvoir à la fin! La vie du jardinier amateur est pleine de complexités contradictoires quand elle ne se heurte pas à des contradictions complexes. Au beau temps de la jeunesse tout était bon pour jouer à la tondeuse. Du bruit encore du bruit, de la fumée et des vibrations, on aurait payé pour qu’on nous laisse jouer « à la tondeuse »

L’âge venu, c’est un pensum que l’on cherche à éviter autant qu’on peut.

La pluie est le meilleur des prétextes. La meilleure protection.

On ne va pas tondre juste avant qu’il pleuve.

Tout d’même

Ce serait stupide et peu avisé. Aussitôt fait, le travail serait à refaire. Y a pas mieux, pas plus imparable comme argument, du genre qui a tous les airs du raisonnable.

On voudrait bien travailler.

Ouh là là qu’est-ce qu’on voudrait !

Mais ce ne serait pas sérieux de le faire  maintenant.

Quelques soupirs, quelques hochements de tête et le tour est joué. Il va de soi que tous ces mouvements contrariés d’une volonté qui ne demande qu’à faire ses preuves doivent obligatoirement avoir lieu en public. Le public pouvant se limiter à la seule personne qui connait et possède les moyens de vous faire tondre cette fichue pelouse si elle a décidé qu’elle serait tondue tout de suite, sinon ! Vous devez en avoir une à la maison.

Tout irait pour le mieux si la sécheresse de ce printemps n’avait pas exagéré  un tantinet. Hier, excédé ,un peu, et harcelé , beaucoup,  je sors la machine et …cette fois  je m’y mets ! …

Et quand je m’y mets, je m’y mets ….

C’est sûr ces nuages  qui montent et qui me narguent …Il va pleuvoir cette nuit. Énervé par un autorité qui ne refuse pas d’utiliser toutes les contraintes d’un chantage qui ne se cache même pas . La rage me pousse au perfectionnisme. Je ne laisse nulle place où la lame ne passe et repasse. Vous avez dû vivre de tels moments.

Ah tu la veux ton étagère! Bin tu vas l’avoir!

Ce petit coin d’herbes hautes format jungle derrière le portail, que je délaisse depuis trois ans, rien ne m’oblige à l’aller tondre. C’est un espace  rendu inaccessible par  le portail ouvert, coincé entre la ferraille du portail et un grand laurier de la haie.

Justement  Josie  rentre à l’instant. Elle va  vouloir fermer le portail derrière elle, une fois sa voiture à l’arrêt.

Bin non faut pas .

Laisse moi faire.

Faut que je tonde avant.

Ce fichu portail je n’y touche jamais, vu que je ne sors jamais de chez moi. Sortir,quand ça m’arrive, c’est légèrement sous sa contrainte et comme, alors, elle refuse de conduire c’est elle qui ouvre et ferme le machin.

Je me demande comment elle fait. Quand j’essaie je m’y coince les doigts à chaque fois.

C’est d’ailleurs pour ça que je m’empresse à vider le coffre des paquets qu’elle y a entassés.

Ça me donne le genre  qui s’empresse au service de madame et ça me protège des mâchoires maléfiques du fatal portail.

Or donc puisque subséquemment  je pousse la tondeuse vers les hautes herbes , tellement denses  qu’elles masquent tout…et « VRAC » dit la lame
Je recule la bête . C’est lourd comme un veau mort ce machin. C’est bien la dernière fois que j’en achète un pas cher. Il n’y a plus rien qui marche dans cette satanée poubelle à roues, elle coupe mal et elle n’avance plus. J’y ai ajouté tellement de fil de fer que j’y ai écorché deux pantalons. Auto tractable qu’ils disaient….. Je la ré enfonce à l’aveugle et « REVRAC SCHNIAC » la grosse pierre, un gros galet de granit pris dans l’ancien lit de la rivière.  Elle servait à bloquer le portail avant que je n’améliore le système afin de me passer d’elle. La grosse pierre, elle, est restée là, pauvre misérable abandonnée. Patiemment elle a attendu des années pour se rappeler à mon affection.

Qui sait ?

Je pourrais peut-être avoir encore besoin d’elle.

Josie qui ne s’est pas éloignée assiste à la scène et est encore assez près pour m’entendre râler De toute façon tu ne peux pas dire le contraire, comme tu es la seule à te servir de ce fichu portail tu étais la seule à savoir où était la pierre.

Elle a entendu.

Aïe , si l’hypothèse, lancée un peu à la va vite et surtout à voix un peu trop haute, rassemble tous les éléments vérifiables d’une certitude scientifiquement fondée, elle souffre d’un grave déficit au plan de l’adresse dans les relations humaines.

La pierre  ne fut donc pas  la seule à être blessée par mon égarement. Un malheur n’arrivant jamais seul j’avais un peu froissé la lame et..Josie.

La pauvre pierre qui pendant des années avait sans fléchir rendu les services demandés avec toute sa vaillance minérale se voyait sans plaisir au centre d’un conflit conjugal.
Elle gardera pendant des mois les stigmates de cette rencontre contre plus dur qu’elle. Un large éclat entamé par la lame la défigurera à jamais .Des semaines plus tard elle se jettera sous mes yeux et sollicitera une fin digne de son corps de granit. Elle me demandera d’achever sa course dans le béton de la terrasse. Comment lui refuser?

Souffrant déjà d’un déficit d’estime  en raison de sa pétaradante tonitruance  la Tondeuse  va vivre les mois qui suivent dans un désamour aggravé par sa toute nouvelle sonorité « ferraille usagée ».

L’animal blessé saura se montrer digne bien que sa lame boite un peu.

Fallait démonter pour redresser le binz…mais l’écrou de serrage …je ne vous dis pas. Ce fichu écrou sert aussi d’axe. Les rotations accélérées et répétées pendant des mois et des années, peu à peu, l’ont bloqué. C’est pourtant le seul accès à la lame si on veut l’aiguiser. Ça fait bien trois ans que j’ai renoncé. J’emprunte la fichu clef de 14 du voisin…Celle que je n’ai pas, celle dont, quand j’y  pense, j’oublie le numéro et je me trompe.
La clef du voisin est un peu trop beaucoup petite, pas assez massive. Elle convient mais elle est trop fragile et ma force titanesque bien que pacifique la tord un peu. Va pas être content le voisin
Que faire ?

Attendre 2 jours pour aller en acheter une .Evidemment on est samedi.. Souffrance et mal être…Procrastination de la clef plate. Un joint de robinet en est la victime depuis des années.

C’est le moment où le deuxième voisin passe, appel, sourire, il  arrive avec « ses » boites

– » On m’a offert ça à Noël . »
De vraies boites au trésor, des clefs plates, des clefs à pipe et le Graal  du bricoleur : la clef à cliquet.

Qu’avec ça dans les mains tu deviens Goliath

Donc ce matin dimanche 25 XXXembre,  au programme ,
– aiguiser la lame
– remonter la bécane
– et envisager l’avenir d’un œil serein sous les augures de la clef à cliquet

D’ici la fin de cet automne je vous parlerai de la pose du grillage avec le voisin à la clef. Vingt piquets alignés parfaitement verticaux. On n’est pas arrivé.

PS: Lot de 3 clefs plates de 15 à vendre ( cause léger surnombre)

16 comments to Coeur de Tondeuse

  • Castor

    J’adore.
    Qui n’a pas pesté contre son épouse, réclamant le passage de cet engin de torture, sous prétexte que « des amis viennent dîner ce soir » et qu’il ne faudrait pas (surtout pas) que le « jardin ressemble à rien ».

    Hi-hi.

  • maxim

    C’est bien pour éviter toutes ces corvées que j’ai choisi d’habiter en Résidence,mais il y a la pelouse….les pelouses même vu que nous sommes dans un parc forestier et que l’herbe y est naturelle et y pousse vite !

    alors au gré des appels d’offres par le syndic, on voit débarquer des entreprises avec un matos digne d’une grande entreprise de BTP, tracteurs énormes avec une monstrueuse tondeuse attelée qui bouffe tout sur son passage, souches d’arbres à ras du sol, pierres ….racines …tout est broyé, le hic, c’est que ça envoie de l’herbe coupée et de la poussière partout, et les bagnoles restées au parking sont recouvertes d’une couche d’herbe suivie de la seconde couche de poussière ! donc passage au Karcher obligatoire pour tout le monde !..

    et puis l’équipe de finisseurs, ces mecs casqués avec leurs drôles de machins à moteur, qui ressemble à une cane géante avec des lanières qui tournent tout au bout pour fignoler le boulot, alors eux aussi, ils en remettent une troisième couche sur les bagnoles !

    tout ça dans un boucan infernal ….là, il y a un moment qu’on y a échappé, on a même des herbes folles de plus d’un mètre de hauteur, mais comme les sangliers viennent tout retourner la nuit, on n’est pas prêts de voir les tondeurs se pointer de sitôt….et puis vu qu’on a tous gueulé contre l’augmentation des charges,que l’hiver approche, on va se retrouver en pleine jungle jusqu’au printemps prochain !

  • D. Furtif

    Vous connaissez tous ce fléau , on le voit à cette saison dans les jardins publics et chez ceux qui ont un vaste parc. Ce bruit de veau qu’on égorge pendant de heures…..HUUUOOOAAAAANNNNNNNNNNN le souffleur de feuilles
    Bin ils ont inventé pire

    L’aspirateur à feuilles
    C’est le même assassinat des oreilles mais en plus aigu
    HHHUUUOOOIIIINNNN

    J’ai un voisin, charmant, qui pour 200 m² s’est acheté le bidule , et il le passe à toute la rue……..
    Moi non merci j’en veux pas , je racle un peu et je passe la tondeuse qui déchiquète tout, ça fait un excellent engrais
    .
    Mon problème , c’est tous les ans, la nécessité de brûler du bois

    Un vieux terrain autrefois verger c’est top pour y installer sa maison, mais tous les ans il faut tailler sévère si vous ne voulez pas avoir une usine de fabrication de parasites en gros.
    Il faut donc tailler tous les ans et …comme le neveu à camion n’est jamais là quand il faut ….couper et brûler…et surveiller et niquer son tout nouveau polaire tout neuf offert pour son anniversaire par Furtive que c’est le troisième que tu détruis avec les m^mes bêtises.( ça c’est mode SOFT ON)

    ___ Allez y ceux qui se marrent , faites du feu en évitant les éclats les étincelles et les flammèches…et observez le résultat d’une seule flammèche sur le dit Polaire.
    Il y a bien une autre solution, c’est d’ôter le Polaire , mais quand il pleut et qu’il fait du vent , dehors sans le polaire, j’ai comme ça un beau KWay à trou trou ??????????
    Bin c’est commeçaquelorsquevoilà j’attrape la crève
    Et comme mon foie ne supporte pas vraiment les anti machins et les anti cela
    J’en ai pour 10 jours à évacuer tous les bisons venus pour l’occasion tenir leur congrès trimestriel dans mon crâne.
    .
    Ahhh le jardinage

    • COLRE

      En v’là des idées de parisien de brûler le bois avec une laine pô ou un K-way ! et pourquoi pas un tutu en dentelles ?! 🙄 😆

  • snoopy86

    Du grand Fufu 😆

  • Buster

    Bin vrai, elle est superbe ta tondeuse Furtif !!! 😆
    T’aurais-t-y pas une photo avec toi en action dessus, et elle, cabrée, genre démarrage dragster sur les roues arrières ?
    Avec les gravillons qui volent…
    .
    On voit de ces choses dans nos campagnes !

  • ranta

    Ah, ah, mort de rire.

    L’étape suivante Furtif pour avoir la paix, c’est précisément de se retrancher au jardin 😆

  • Causette

    Bijour,

    Messieurs :mrgreen: attachez Votre tondeuse avec un fil à un piquet et elle tondra joliment votre terrain. Attention la tondeuse électrique c’est casse-gueule!

  • ranta

    Je pense que cet article va devenir une référence : après la soupe à l’oignon de Yohan, momo va nous sortir « la tondeuse à furtif » 😆

    Chuis jaloux de l’écriture 😥

  • ranta

    Putain, le Furtif en hell’s Angels des jardins; l’Attila des pelouses ! ! ! !

  • D. Furtif

    Je vous ai épargné le récit de la vidange, parce qu’il n’y a pas de mot tellement c’est pas racontable…