Les faucons pélerins de la cathédrale de Bruxelles.

Lectures :22360

Bon, ouf, laissez-nous récupérer et parlons un peu d’autre chose.

Figurez-vous que les Belges, plus particulièrement les Bruxellois se passionnent pour une famille de faucons pèlerins qui s’est installée au sommet d’une tour de la cathédrale de Bruxelles. Ils peuvent suivre ce qui se passe dans leur nid à l’adresse suivante grâce à une caméra qui les filme en permanence et apercevoir les parents en vol à proximité de la l’édifice.  On peut y voir quelques extraits de vidéos enregistrées.

Le faucon pèlerin est un oiseau de proie pas très grand, genre 40-50 cm (la femelle est plus grande que le mâle) et à peu près un mètre d’envergure, connu pour détenir le record de vitesse du règne animal, capable d’atteindre et largement dépasser 300 km/h en piqué. Si vous voulez frimer dans les dîners en ville, sachez que le faucon ne crie pas ou ne chante pas, il huit. Ce très bel animal qui a bien failli disparaître d’Europe vit en couple stable et ceux qui ont la chance d’apercevoir une parade nuptiale pourront observer un incroyable ballet de piqués, tourbillons, feuilles mortes, loopings. Un frimeur ce faucon pèlerin… J’ai toujours été fasciné par ce que l’évolution a produit pour aboutir à ces prédateurs. C’est un peu pareil avec la technologie humaine : il n’a pas plus beau comme avion qu’un avion de chasse. Les rapaces sont incroyablement équipés par la nature. Notre faucon a une vue très complexe, capable de voir trois zones en même temps : celle qui est en face de lui, en relief et les deux autres de côté qui lui permettent la vue de loin. De très loin même : il peut voir un pigeon en vol à plus de 6 km, dixit Wikipedia ! Pour qu’il puisse respirer pendant ses piqués ses narines sont équipées de sortes de petits déflecteurs. Ce n’est pas un bon planeur et doit battre souvent des ailes pour rester en vol. En général il repère ses proies depuis un point élevé où il stationne, et fond sur elles en piqué.

Voici une vidéo impressionnante réalisée pour tenter de calculer la vitesse de son piqué.

(Elle a été établie à 214 miles/h, soit 345 km/h !)

Mais ces grands prédateurs, très spécialisés ont la faiblesse de leur spécialisation. Ainsi le guépard, cet extraordinaire coureur est tellement fatigué après sa course avec ses proies que généralement lorsqu’il l’a tuée il se la fait voler par d’autres et n’arrive pas à s’y opposer.

Pour le faucon, sa spécialisation de ce vol en piqué pour attraper ses proies nuit un peu à l’efficacité, car ce piqué s’il a l’avantage de la surprise et de la vitesse, est très difficile à contrôler au moment où il arrive sur la proie et il la rate parfois.

Ces rapaces sont vraiment très beaux et si jamais vous passez dans un coin où on vous propose des démonstrations et des spectacles d’oiseaux dressés, ne les boudez pas, il est impossible de les voir de plus près en action, c’est splendide. Je vous assure, avoir un vautour de 2 m d’envergure qui vous passe à 50 cm de votre tête est une sensation unique. Et les explications sont parfois intéressantes. J’ai appris par exemple qu’un grand-duc avait toutes les plumes de ses ailes très flexibles, fendues et duveteuses pour qu’il ne fasse pas le moindre bruit en volant la nuit…  Des trucs comme ça, ça vous ferait virer  créationniste….

En attendant, les Bruxellois sont ravis.

10 comments to Les faucons pélerins de la cathédrale de Bruxelles.

  • Léon

    Bon, je vois que mes faucons pèlerins belges passionnent ! 😆 😆

  • Lapa

    Oui c’est intéressant cette fascination qu’on a pour les chasseurs est-ce que ça été analysé et étudié?

  • D. Furtif

    J’attendais un peu car une confusion m’invitait à ne pas aller voir trop tôt ce que je croyais déjà connaitre .
    Il y a une quinzaine d’années à une époque d’avant l’internet, Furtive et moi dévorions à haute dose toute la littérature que nous pouvions. Elle n’a jamais cessé, alors que le Net m’a ensuite accaparé avant de me donner les moyens de retrouver les bouquins d’histoire que la bibliothèque universitaire nous laissait consulter sans nous les les prêter.Ou pire encore des bouquins lu dans l’objectif unique d’un sujet d’examen coïncidant rarement avec l’humeur et le plaisir de la lecture.
    Merci le Net.
    .
    Alors 1994 les faucons? et les cathédrales? .
    .
    Un livre de Patrick Grainville : les anges et les faucons
    .
    On y parlait de Notre Dame de Paris , des faucons et d’Egon Schiele
    .
    Mais ça n’a rien à voir avec le Nartic à Léon .

  • D. Furtif

    Hélas , pour en voir un de près , j’en ai vu un de très près.
    Dans mon pays de bocage et de haies touffues et serrées, un d’entre eux qui musardait sans trop regarder s’est encadré dans mon pare brise.
    Blessé à l’aile il bougeait encore. Mes enfants à l’arrière, encore petits  » papa il bouge encore »
    Alors arrêt et enveloppement dans une couverture…et ….qu’auriez vous fait?
    Je l’ai amené à une jeune toubib qui, quelques mois plus tard allait s’occuper très sérieusement de mon cas.
    .
    Qu’en a-t-elle fait? La question fut souvent répétée par ma fille . J’inventais un refuge…
    ;
    Une nuit quelques années plus tard ce fut une chouette , pour les mêmes raisons.J’allais un peu plus vite . Je ne souhaite à personne de faire la même rencontre ni celles des sangliers et des chevreuils qui pullulent dans mon coin.
    .
    *********
    Léon nous a parlé d’avions de chasse. Avez vous vu les buses se battre avec les corbeaux?

  • Léon

    Des buses on en a, mais des corbeaux, nib de nib. Des pies, c’est tout.

  • Buster

    Ah les faucons pélerins à Bruxelles, Génial !

    Je vous indique un autre site avec Web cam live, sur la réintroduction des aigles (Bald Eagles) au Vermont (au sommet d’un arbre)

    Sinon, nous avons un grand penseur qui s’étonne de cette actualité sur Disons, pendant que lui fait de la résistance. Evidemment c’est un choc, une confrontation : 2 approches différentes de l’actualité.
    En fait il se contente (je suis allé vérifier) de réviser la conjugaison du verbe Résister, verbe du 1er groupe, qui ne me semble pourtant guère poser de difficultés de conjugaison particulières.
    En pédalant, au plus que parfait, avec un gros braquet, c’est peut-tre plus compliqué ?

  • Léon

    Il est amusant, ce garçon. C’est qu’il nous reprocherait de ne pas parler des sujets qu’il considère, lui, comme importants. Or, je crois deviner que ce qui est important pour lui, c’est le score obtenu par Marine Le Pen. Il faudrait donc qu’on en parle, si on était des gens biens.

    Trois choses :
    1) D’abord c’est trop récent, et personnellement je n’aime pas trop réagir à chaud, on dit généralement beaucoup de conneries dans ces cas-là.
    2)Pour faire un article il faut avoir quelque chose à dire. Enfin quelque chose de personnel, d’original, soit sur le fond soit par la forme. Contrairement à certains qui s’imaginent faire oeuvre utile en faisant des compilations de trucs parus ailleurs que tout le monde a lus.
    3) De quoi je me mêle ? Si j’ai envie de rapporter cette info sur les faucons de Bruxelles, même au lendemain d’une élection, c’est mon droit le plus absolu et ça peut aussi permettre de changer d’air trente secondes. Je revendique absolument la diversité des sujets sur Disons, c’est peut-être ce à quoi je tiens le plus sur ce site.

    Continue de pédaler mon garçon et de nourrir la galerie marchande d’Agoravox.

    • D. Furtif

      Je ne comprends pas cette hostilité envers les faucons, …ces animaux superbes et facilement dressables . Nous le savons tous depuis que des videos nous ont montré des faucons dressés plaçant des explosifs dans les tours du WTC pile poil après les fameuses explosions qui ouvraient les orifices nécessaires dans les parois vitrées à leur intervention criminelles.
      .
      Heu j’essaie d’être technique là, je ne sais pas si vous me suivez.
      .
      Une Nenquête Nindépendante passe obligatoirement par la dénonciation de la complicité des fauconniers américains. Fauconniers prévenus à l’avance en parfaite complicité avec les 40 000 employés Juifs ( voir les fabuleuses interventions de JL)
      .
      Putain pour une fois qu’on les met sur la voie . Ça ne leur plait encore pas!

  • Asinus

    yep , sur disons de temps en temps on a la visite de pelerins qui sont de vraiscons

    bon je sors d’accord 😳
    Asinus: hi han