La cause des petits prépuces progresse (un peu).

Lectures :4743

Cet article vient d’être complété, ce 3 juillet, par un addendum relatif à la polémique que la décision de la juridiction allemande a suscitée sur Riposte Laïque

.——————————————————————————

La question de la circoncision rituelle a déjà été abordée sur Disons et dénoncée en tant que pratique inadmissible au regard du droit des enfants à l’intégrité de leur corps.

Mais il est un fait que  la cause de ces petits prépuces innocents progresse un peu.

L’Allemagne

Une décision très récente d’un tribunal allemand vient de jeter un pavé dans la mare : pour une fois, les juges ne se sont pas laissés intimider par l’accusation possible d’antisémitisme ou d’islamophobie et ont examiné l’acte en lui-même, au regard des principes de droit d’un pays démocratique, sans se préoccuper de ses tenants et aboutissants religieux — ce qui l’a évidemment conduit à une condamnation ferme de la pratique sur des enfants.

Inutile de raconter l’émoi dans la communauté juive et musulmane et, plus largement auprès des autorités religieuses de toutes confessions. L’argument « biblique » des autorités religieuses juives est désespérant  : parce qu’Abraham, un personnage mythique qui n’a aucune existence historique se serait, soit-disant, pratiqué un auto-circoncision avec un hache, à l’âge de 99 ans (!), il faudrait que le juifs continuent d’infliger cette mutilation à leurs petits garçons, sans quoi ils ne seraient pas des juifs… Mais les arguments des autres autorités religieuses ne valent guère mieux.

« La circoncision des nouveau-nés garçons est un élément essentiel de la religion juive et est pratiquée depuis des milliers d’années partout dans le monde ».

Non seulement on se demande, du coup, si cela vaut bien la peine de l’être ( juif), mais en plus, on a déjà signalé qu’un mouvement anti-circoncision a vu le jour en Israël, et que les juifs libéraux, aux USA y ont renoncé pour la remplacer par une cérémonie symbolique.

On appréciera les arguments, du même ordre, des autorités musulmanes…

« L’Allemagne « criminalise » des coutumes islamiques et juives millénaires »

… et protestantes:

Le jugement  ne prend « pas suffisamment » en compte la signification religieuse de la circoncision et dépossède les parents de leurs droits en matière d’affaires religieuses.

Le Danemark

La question d’adopter une loi interdisant la circoncision rituelle revient régulièrement au Danemark, et il est à signaler qu’un rapport médical aux conclusions très critiques sur cette pratique vient d’y être publié. On conseille vivement la lecture de l’article.

La Norvège, la Finlande

Le débat a lieu également en Norvège où une proposition de loi dans ce sens pourrait être bientôt déposée. Et pour ce qui est de la Finlande, la circoncision est de plus en plus mal tolérée .

Les USA

En Californie, au contraire, la tentative de soumettre cette pratique à un référendum a été bloquée il y a juste un an par un juge, sous la pression de divers lobbies religieux et médicaux ( la circoncision, soit dit en passant, représente aux USA un marché juteux pour les médecins). Toutefois, la pratique est à nouveau mise en cause par des fonctionnaires du ministère de la santé et il y a une mobilisation juive pour la défendre.

La France, la Belgique

Pour ce qui est de la France la situation est assez bien résumée dans cet article et dans celui-ci : en gros personne n’a osé se prononcer sur le fond et la pratique est « tolérée » lorsqu’elle ne s’accompagne pas de circonstances spéciales condamnables, par ailleurs, au regard du droit pénal. Ceci, au pays des Droits de l’Homme, qui a été le deuxième à ratifier la Convention internationale des droits de l’enfant et qui, par ailleurs, prétend être l’inventeur de la libre-pensée et de la laïcité.

Voyons ce qui va se passer désormais en Allemagne, car il est plus que probable que ce jugement remonte jusqu’à la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe…

—————————————————————————————————————————————————————————————–

Addendum, en date du 3 juillet.

Il était prévisible que critiquer la circoncision rituelle et approuver la décision du tribunal allemand allait soulever des réactions autrement plus indignées que l’interdiction du Niquab ou la critique du jeûne du Ramadan. L’article d’un certain Alain Rubin, publié sur RL, en réponse à celui d’Roger Heurtebise est un modèle du genre. Examinons son texte et les arguments les uns derrière les autres.

1- En prenant position contre la circoncision on désigne ceux qui sont circoncis.
Sans blague ? C’est précisément ce que l’on reproche (entre autres) à la circoncision, ce marquage identitaire irréversible et pas choisi par le circoncis.
2- Les juifs, ont le droit de circoncire leurs enfants mâles. Pourquoi ? Bein comme ça. Parce qu’ils sont juifs et qu’ils ont bien le droit d’être juifs. Les juifs libéraux aux USA, qui y ont renoncé, ne sont donc pas juifs ?
3-  On passera sur l’argument suivant « il y a bien d’autres injustices ou scandales dont la justice ( allemande) ne s’occupe pas ». C’est oublier toutes celles dont elle s’occupe et on se demande pour quoi elle devrait refuser de se prononcer lorsqu’une affaire vient à être portée à son examen. Même si elle concerne la circoncision.
4- Ce jugement est une jurisprudence contre les juifs.
Bonne nouvelle, les musulmans ne pratiquent plus la circoncision…
5- La mauvais foi arrive parfois à être hilarante : le monsieur nous invente une « fonction biologique » au prépuce, qui consisterait à rendre l’éjaculation la plus rapide possible pour favoriser la reproduction, au détriment du plaisir ; donc l’enlever serait une marque de civilisation, d’attention, en quelque sorte, envers les dames puisqu’elle rendrait la pénétration et le va-et-vient plus long et l’éjaculation plus longue à obtenir.
On rassure le Monsieur, une faible partie des non-circoncis seulement souffre d’éjaculation précoce. (Pour voir, je serais curieux de connaître la proportion de circoncis parmi les acteurs porno). En revanche, une proportion significative de femmes ayant des rapports sexuels avec des circoncis se plaignent de leur longueur excessive, qui en deviennent douloureux. A part ça, on espère que madame Rubin a expliqué à monsieur le principe du cunnilingus : la circoncision, à moins qu’elle ne concerne la langue, n’est cette fois pas en cause.
6- Attention : si il n’est pas possible de mettre sur le même plan les conséquences de l’excision et de la circoncision, cela ne doit pas être un argument ou une raison pour banaliser la circoncision.
7- L’affirmation selon laquelle « l’homme n’est en rien privé du plaisir amoureux » est totalement gratuite. Ce monsieur n’en sait strictement rien : s’il a été circoncis dans son enfance, il n’a aucun point de comparaison possible. Allez donc expliquer les couleurs à un aveugle de naissance.
On notera également une certaine contradiction entre l’apologie de la circoncision et le fait de maîtriser son corps et d’arriver à se « retenir ». Si c’est la circoncision qui en est la cause, l’homme n’a aucun mérite à cela et ne « maîtrise » donc rien…
8- L’affirmation la plus étonnante est que le bébé de 8 jours serait presque insensible à la douleur. Je ne sais pas d’où il tient cela, en tous cas le bébé hurle et certainement pas de plaisir. Il hurle d’ailleurs tellement qu’avec une certaine sagesse, les mères sont exclues de ces cérémonies : on a sans doute envisagé qu’elles seraient capables d’arracher les yeux au circonciseur…
Quant à l’absence de dommages psychologiques, ils ont pourtant été abondamment décrits et il ne suffit pas d’affirmer qu’ils n’existent pas pour que cela soit vrai. Tout comme mettre en doute les propriétés utiles du prépuce.
9- Un argument amusant est « le nombre de prix Nobel circoncis ». Franchement on souhaite, on espère qu’il n’y a pas de rapport. Imaginez, Tariq Ramadan aurait des chances… Ou DSK ?
10- Pour une raison obscure on nous reparle de l’abattage rituel. C’est, tout simplement, hors sujet.
11- Presque pour terminer, on nous ressort la comparaison avec « l’arrachage de dents » ou « l’appendicectomie ». Il ferait beau voir qu’on arrache des dents ou que l’on opère de l’appendice des enfants sans raison médicale ! Rappelons à ce monsieur que la circoncison rituelle est l’ablation sans motif médical d’un organe sain. Ce qui, au passage, est en contradiction formelle avec tous les codes de déontologie médicale du monde !

On n’envisagera pas les arguments strictement religieux, ceux-là, par définition ne se discutent pas. Mais mon simple bon sens envisage avec un certain scepticisme l’idée d’un patriarche qui à l’âge de 99 ans se serait pratiqué une auto-circoncision à l’aide d’une hache et l’aurait imposée à tous ses descendants pour « sceller une alliance avec Dieu ». Un dieu qui me demanderait ça, je me méfierais…


Bref… A part : « foutez-nous la paix et laissez-nous faire nos petites histoires entre nous », il n’y a pas l’ombre d’un argument valable. Mais ce dernier, lui-même, est évidemment discutable : toutes les libertés sont limitées par l’ordre public. Donc, cela dépend de quelles histoires


6 comments to La cause des petits prépuces progresse (un peu).

  • Léon

    Il est à noter qu’on lit de moins en moins d’argumentaires en faveur de la circoncision en tant que protecteur contre le VIH et autres MST… Et pour cause. Le rapport du CNS est ici.

  • D. Furtif

    Disons le abruptement.
    .
    Nous avons rencontré de toutes parts beaucoup de soutiens contre les archaïsmes religieux et les menaces d »instauration du délit de blasphème…quand le sujet était l’islam.
    Mais nous notons de singuliers renversements d’argumentation quand il s’agit d’avoir un minimum de cohérence et de traiter toutes les religions d’égal à égal.
    Les Quantiques en cette affaire révèlent une fois de plus leur véritable nature , mais ils sont accompagnés de tous les bigots qui se cachent se masquent et croient qu’on ne les voit pas.

  • D. Furtif

    La circoncision est un rite barbare et archaïque , il relève du communautarisme religieux .Il porte atteinte à l’intégrité physique d’un enfant.
    Rien d’autre que l’imposture et ses grimaces ne peut justifier une telle pratique.

  • Causette

    En France, en Belgique et surement ailleurs, les politiques ont la trouille de prendre la décision d’interdire la circoncision rituelle. Même celles et ceux qui trouvent ça barbare ne le diront pas, faut pas stig-ma-ti-ser.

    Voyez le peu de sanctions, les peines de prisons ne seront pas faites, pour les auteurs récidivistes qui ont excisé leurs 4 filles.

    🙄
    Sont vraiment vicelards les religieux, logiquement pour suivre l’exemple de papy Abraham c’est l’auto-circoncision à la hâche, à l’âge de 99 ans qui devrait être pratiquée. Euh! gare aux tremblements… 😯 en plus si papy y picole ouilloui-aïe!

  • D. Furtif

    Voilà maintenant que Riposte Laïque se mêle de valider un rite religieux parce qu’il est………heu..ehu heuuu …. religieux 😕 , ça me rappelle ces dernières semaines où son féminisme lui faisait prendre la défense de la mère méritante contre la maitresse , certainement parce que l’une avait des droits qu’il était interdit de reconnaitre à l’autre.
    Les droits de l’homme et les droits républicains, la protection de la femme et de l’enfant , tout cela est de bien peu de poids contre le communautarisme identitaire d’Alain Rubin.
    Je reviens sur la circoncision.Un corps n’est plus un corps un rite n’est plus un rite . C’est ça la laïcité?
    La laïcité intransigeante de Riposte laïque, qui l’avait conduite à des associations scabreuses au nom de cette défense, ce ne serait donc que ça?
    Qu’une simple xenophobie qui ne se masque plus .
    Que la défense d’un communautarisme identitaire pour en condamner un autre.
    .
    C’est à pleurer de honte.

  • Léon

    N’exagérons rien, c’est un article dans ce sens pour ou moins 4 ou 5 pour condamner la circoncision. Il y a d’autres articles de RL qui, eux, montrent un dérive carrément raciste. Voir le très bizarre article de Pierre Cassen sur l’équipe de foot espagnole...