La connivence…

Lectures :1863

Au fond, qu’y a-t-il de plus écœurant dans l’affaire Woerth-Bettancourt ?

À mon avis, précisément l’association de ces deux noms : celui d’une milliardaire et celui d’un ministre de la République. Ce mélange des genres. Ces copinages. Ces connivences…

Connivences lorsque Liliane Bettacourt apprend avant la décision de justice le renvoi sine die du procès de François-Marie Banier, soupçonné d’abus de faiblesse sur la milliardaire…. Ah, ce Philippe Courroye, quel brave homme, si serviable….

Comment la femme d’un ministre du budget chargé de faire rentrer l’impôt et de faire la chasse aux fraudeurs peut-elle être la personne chargé de « gérer » la première fortune de France ? Qui peut croire un seul instant que « gérer » signifie autre chose que d’échapper le plus possible à l’impôt ?

— Oui mais c’est de « l’évasion fiscale », c’est légal. On n’a pas, pour l’instant prouvé de fraude.

— Conflit d’intérêt quand même, non ?
—  Oui, un peu…  maintenant que vous le dites…

La milliardaire contribue au financement de l’UMP et probablement à la campagne de Sarkozy.

— D’abord vous n’avez pas de preuve et ensuite les montants avancés sont légaux. Et puis je ne connais pas ce monsieur… machin….Ah, je lui ai remis la légion d’honneur ? Si vous le dites… Et puis c’est une femme généreuse… Olivier Besancenot ?… Non, quand même pas…

Bon d’accord E. Woerth était à la fois trésorier de l’UMP et ministre du budget, connivence encore, mais l’inspection générale des Finances a rendu son rapport : il n’y a eu aucun traitement de faveur vis à vis de Mme Bettancourt.

Qui a dit que les fonctionnaires étaient lents et paresseux ?

À quatre, en douze  jours ils ont examiné 6247 dossiers fiscaux et les dossiers individuels de cinq personnes physiques et morales sans rien trouver « d’anormal. » Comment  ont-ils réussi ce tour de force ? La méthode utilisée a juste consisté à y chercher des traces écrites au moyen des moteurs de recherche informatiques utilisant des mots-clés.
L’IGF a donc prouvé qu’elle n’avait rien trouvé par cette méthode, enfin, plus exactement son chef de service…

Tagada, tagada, voilà les Dalton…

Un hippodrome avec terrain de golf adjacent bradé par les domaines au profit d’une société amie  six jours avant qu’Eric Woerth ne quitte ses fonctions ? Ben quoi, on adore l’équitation chez les Woerth. Circulez, y a rien à voir !
(Si, si il a été certainement bradé : pas de publicité, vente de gré à gré, pas d’enchères. Rendez un tout petit peu ce terrain constructible, sa valeur au mètre carré y est multipliée par 150 environ). Il est bien brave ce ministre quand même…

Au bout du compte, peut-être (mais ce n’est pas sûr…) ne trouvera-t-on rien d’illégal dans tout ça.

Mais ça pue les petits arrangements entre amis.
Ca pue cette connivence qu’il est d’ordinaire si difficile à prouver entre  fric et politique…

55 comments to La connivence…

  • rocla

    Léon ,

    J’ en ai trouvé un pour mettre dans le magasin , pas d’ pot il est banquier ….

    Marcel Dalton. Le seul membre honnête de la famille Dalton. Il habite en Suisse où il exerce la profession de banquier. Il est de la même taille qu’Averell Dalton, mais ses fonctions dans le monde des finances indiquent qu’il est beaucoup plus intelligent. Il est le seul frère de Ma Dalton.

    Oui ki ?

    Média !

  • Claude µ

    Bonjour Léon ,

    Il y a plein de choses choquantes que dévoile cette affaire : par exemple effectivement les contributions des Bettencourt , d’une manière et d’une autre , et la rétrocession de 30 Millions d’euros , au titre du bouclier fiscal , à la fortune de ladite dame…Pour un gouvernement qui n’a de cesse de nous dire que les finances de l’état sont dans le rouge, ce qui légitime la continuation de ses réformes…

    Et puis Bettencourt l’Oréal, n’est qu’une des grandes fortunes de ce pays…

    Qui a entendu parler de la privatisation d’une route nationale qui part d’Orléans le 1er juillet ? D’un coté on assèche par mille moyens les revenus de l’état , d’un autre on gaspille , on tue la fonction publique , puis on brade au privé…Connivence dis-tu ? Le mot me semble faible !

  • Emile Red

    Pfffff !!!

    – Quelle médisance 2 millions les 57 hectares ça fait tout de même 35 mille €uros l’hectare.
    – Hein, quoi, vous dites que c’est moins cher que dans dans les cailloux du Larzac ?
    – Médisance encore, le Larzac c’est touristique et pis c’est là où Bové élève ses chèvres, impossible à Compiègne
    – Inconstructible qu’ils ont dit, sauf qu’il y a déjà 5OOO m2 de batis
    – Et alors vous dormiriez dans une écurie vous ?
    – J’y reviens, 35 mille €uros l’hectare ça fait 3,5 € le m2, à ce prix ils viennent te dire qu’il manque de terrain pour construire du logement social, se foutent de not’ gueule
    – Tu crois pas qu’on va foutre des pouilleux, des arabes et des prolo dans la forêt de Compiègne quand même…….
    – Tu crois qu’il va payer une location de box pour ses canassons maintenant le Woerth ?
    – Tu rigoles toi, bien sûr qu’il va payer
    – Ah oui ça va passer dans les frais du ministère avec des subventions Européenne pour la conservation de la race chevaline
    – Normal non ?
    – Oui on se demande avec la tête qu’il a pourquoi il ne demande pas des subventions pour lui même….

  • D. Furtif

    Léon est encore en train de dire du mal d’un garçon méritant qui dès son plus jeune âge faisait la fierté de ses parents et de ses supérieurs. Pas un de ces feignants de dockers antillais!

  • castor

    Existe-t-il une âme blanche, parmi nos politiques ?
    Y a-t-il quelqu’un, parmi nous, qui n’ait jamais rien fait qui ne puisse être compris comme une erreur, une faute ?
    J’ai cette désagréable impression que l’on cherche à tout prix à justifier les défiances que l’on a vis-à-vis de Sarkozy en sortant coup sur coup toutes les affaires qui pourraient faire mal.
    En réalité, il n’existe aucun homme politique qui résisterait à l’examen de sa vie passée ou présente.
    Ils sont tous exposés, avec plus ou moins de bonheur.
    Je ne dis pas qu’il faille tous les défendre, mais j’aimerais un peu de mesure, de patience et d’honnêteté dans les procédés.
    Je hais la vindicte autant que les vendus. J’ai détesté le journalisme contre Dray, Bérégovoy. Je le déteste encore contre Woerth.
    Voilà, c’est dit.

    • Emile Red

      Il y a une différence entre être exposé, s’exposer et tremper… juste une question de quantité de soleil dont tu veux t’approprier.

      Dans le cas présent, c’est plus de la bronzette mais un encrassage à haute dose nécessitant le meilleur des ramoneurs, genre Lefebvre ou Morano.

    • Léon

      Faux, faux, absolument faux, Castor. Le discours « tous pourris » ne tient pas une seconde, des hommes politiques irréprochables, il y en a eu et il y en a toujours plein. Et quand bien même ils ne le seraient pas tous qu’est ce que cela change ? En quoi les turpitudes des uns atténuent-elles celles des autres ? Une « faute » , une « erreur » ? Mais il ne s’agit pas de ça ici : à l’évidence c’est un système entier qui est, pour une fois, révélé. Ce qui est reproché à Sarkozy et sa clique c’est très exactement ce qu’ils sont : des affairistes voraces préoccupés prioritairement de leur compte en banque ( suisse de préférence). On ne va quand même pas rappeler que lorsque le général de Gaulle invitait ses petits-enfants à déjeuner le mercredi à l’Elysée il demandait qu’on lui facture leurs repas. Jamais il ne faut accepter ces dérives ! Jamais ! D’où qu’elles viennent, de la gauche comme de la droite. Et heureusement que les journalistes les révèlent. Ils font leur travail.

      • castor

        Léon,
        laissons l’avant de Gaulle et le pendant de Gaulle pour nous intéresser à la vie politique de ces dernières décennies.
        De quelque bord qu’ils soient, les partie politiques ont toujours flirté avec la ligne jaune et les financements ont toujours été opaques.
        Tu transformes mon discours en y voyant un « les turpitudes des uns atténuent celles des autres » alors que ce n’est pas du tout ce que je prétends.
        Le reproche que je fais est celui d’un haro assez facile (facile dans le sens où il faudrait être idiot pour ne pas voir que la politique et les riches est un mélange qui mène à des affaires) dans un but éminemment politique.
        Si je voulais être d’une mauvaise foi crasse (et je sais très bien le faire), je raisonnerais par analogie avec mon métier : à celles qui m’exposent les turpitudes de leurs maris pour en tirer des conclusions sur leurs capacités éducatives, je réponds qu’avoir été un mauvais mari ne fait pas de leurs conjoints de mauvais pères.
        Qu’il faille être vigilant quant aux dérives financières ne signifie pas à mes yeux qu’il faille jeter le bébé avec l’eau du bain.

        Je pensais avoir été clair quant à ma condamnation « je hais la vindicte autant que les vendus ». Il ne s’agit pas pour moi de dédouaner les salauds mais de refuser les amalgames et charges a priori.

        • Léon

          Il n’y a ni charges ni amalgames a priori. Mais au contraire des faits révélés et qui semblent bien établis. Maintenant, si un mauvais mari peut faire un bon père, cet amalgame ne tient pas pour un homme politique : la capacité à la corruption et à l’affairisme n’ont jamais fait d’homme politique d’envergure. Jamais.

          • castor

            Léon, est-on loin de l’angélisme quand les frontières sont si floues, les lobbies si présents et les amitiés nécessaires ?
            Il faut composer avec tout cela car à vouloir des hommes politiques irréprochables est un voeu qui ne mettra à notre tête qu’une poignée de personnes…

            • Léon

              Castor, NON, NON, et NON. Si vous vous en accomodez, alors ne vous étonnez plus de rien. Mais il ne faudra pas venir ensuite pleurer… Voyez ma réponse à Snoopy plus bas.

              • castor

                Mais bordel, Léon, je ne m’en accommode pas, je prétends qu’il est illusoire de vouloir que les hommes politiques soient blancs comme neige !
                Bien sûr qu’il faut dénoncer et enquêter, bien sûr qu’il faut tenter d’y mettre bon ordre, mais une chose me gonfle terriblement, c’est que l’on détourne cette cherche au ver dans la pomme à des fins politiques.
                Les donneurs de leçons sont tout sauf des perdreaux de l’année, et pourtant, ils ne perdent pas une occasion de l’ouvrir pour décrédibiliser l’action d’un gouvernement parce qu’ils n’ont aucun autre crédit.
                J’ai la furieuse impression que vous tentez de me faire dire ce que je ne dis pas.

                • Léon

                  Alors vous n’êtes pas très clair, Castor ! 😆 Et comment voulez-vous qu’une telle recherche ne soit pas détournée à des « fins politiques », puisqu’il n’est question QUE de politique ? Les « donneurs de leçons » pour l’instant, qui sont-ils ? La gauche ? bien discrète, je trouve.. Très discrète, même… Pour l’instant les seuls qui donnent des leçons sont les Bertrand, Estrosi, Morano et consort qui les donnent aux journalistes !( Et années 30, et fascisme etc.)
                  Evidemment vous n’aurez pas des hommes politiques blancs comme neige, jamais. Comme vous aurez toujours des assassins. La question est de faire fonctionner les organes de régulation qui permettent de les contrôler, de prévenir, de punir de rendre inoffensifs. Mais pour cela il n’est pas possible d’être blasé et fataliste.

                  • castor

                    Quand je parle de détournement politique, je pense à jeter le discrédit sur des réformes que la gauche a bien du mal à contrer par des idées.
                    Mieux vaut prétendre à un système Sarkozy dont il aurait la primeur (un comble !) et dont les autres seraient exclus.
                    Je vous trouve bien tendre avec ces Aubry, Royal et consorts pour prétendre qu’ils ne tentent pas de profiter de ces affaires pour redorer leur blason.
                    Bon, sur ce, basta ! Je ne suis pas là pour défendre les mécréants mais rappeler qu’on peut combattre la corruption de manière saine, honnête et conforme à la présomption d’innocence.

                    • Léon

                      Aaaaaah, les « réformes » de Sarkozy… Vaste sujet. Trop vaste pour être traité sous forme d’un commentaire. On finira par en faire un bilan…

      • Lorenzo

        Léon,
        totalement d’accord avec  » á l’évidence c’est un systéme entier qui est,pour une fois révélé.Ce qui est reproché á Sarkozy et sa clique c’est trés exactement ce qu’ils sont:
        des affairistes voraces préoccupés prioritairement de leur compte en banque » ceci dit les connivences sont tellement étendues que le numéro de clowns Sarkozy -Pujadas arrive quand même á en convaicre quelques uns de la probité de Woerth.Les journalistes qui font leur boulot il en reste pas des masses,c’est Médiapart qui a ouvert la bréche et on en voit pas mal s’engouffrer, maintenant que le scandale de cesse d’éclater comme une bombe á fragmentation.Je ne viens pas ici faire de la pub pour personne,mais il vaut
        mieux lire la presse Suisse, par exemple,et regarder les émissions d’arrêt sur images, si l’ont ne veut pas se faire rouler dans la farine des déclarations des ministres de l’UMP qui montent sans cesse au créneau pour défendre l’indéfendable.D’accord avec ceux qui disent qu’il y a toujours eu des affaires sous tous les gouvernements et que la Gauche n’en est pas exempte,mais lá c’est toute une kyrielle de faits (ok á vérifier) qui remontent á l’élection de Sarkozy, qu’on voudrait voir tirés au clair, avec une justice qui ne soit pas une Courroye de transmission du pouvoir (oui je sais…j’ai pas pu m’empêcher! ) il y a un Appel de Médiapart « pour une justice indépendante et impartiale » dont la liste augmente chaque jour,perso je l’ai signée.
        Merci de ce rappel á de Gaulle,je ne sais pas s’il aurait le même humour de les qualifier de « gugusses », c’est bien plus grave !

  • castor

    « les partis » politiques, bien sûr, on va quand même pas rajouter une couche de sexe à cette affaire en évoquant les « parties politiques ».
    🙂

  • Snoopy86

    Ah la gauche vertueuse 😀

    Pas un mot sur madame Andrieux et les subventions en PACA

    La gauche vertueuse sait bien que M.Bergé n’a donné que 7500 euros à Bécassine

    La gauche vertueuse sait bien que son icône de 1981 n’a jamais rien eu à voir avec les affaires Elf-Pechiney-Société Générale- Pelat …..

    • Emile Red

      Snoop,

      On ne parle pas de droite ou de gauche, on parle de corruption, de collusion et de connivences.
      Bien evidemment qu’il y en a à gauche, mais alors, parcequ’ils le font on peut le faire, on doit le faire ?

      Nous avons un peu trop tendance à oublier que les élus le sont pour notre bien et notre bonheur, non pour leur bien et leurs biens et notre malheur.

      Quand un fruit est pourri, on l’arrache, quand il est vérolé, on l’arrache, quand il semble blet, on ne doit avoir aucune pitié on le met à terre.
      Si en justice le doute doit profité au prévenu, en politique, le doute doit être la prévention du risque, on arrache.

      • castor

        Tant qu’il existera un financement possible de partis politiques, nous aurons droit à des affaires.

        • Snoopy86

          Emile

          Corruption et démocratie ont toujours été associés en France…

          Et à tout prendre je préfére un corrompu au pouvoir qu’un coco ou un gauchiste

          • Snoopy86

            Encore que coco ou gauchiste et corrompu soit loin d’être incompatible…

            • gAZi bORAt

              On peut la jouer populiste :

              « Aaahhh ! Les copains et les coquins »

              ou marxiste orthodoxe :

              « L’interface de la démocratie parlementaire.. qui prend ses ordres auprès du Grand Capital ».

              L’Oreal et le monde politique… Entre le fondateur finançant un mouvement teroriste (La Cagoule) puis un mouvement fasciste (le MSR), sauvé de l’épuration par un secrétaire d’état appelé à un grand avenir dans la gauche et accessoirement éditorialiste dans le journal maison « Votre Beauté ».. et aujourd’hui l’héritière qui apparait dans la partie trouble du financement du parti de droite au pouvoir..

              Pour un marxiste classique, UMP et PS ne sont que des représentants de la bourgeoisie avec quelques nuances : l’industrie lourde préférant en général la droite et la légère la gauche.. Quant à l’extrème droite, qui adore se la jouer vertueuse pour flatter les classes moyennes et le monde du petit commerce et de l’artisanat, elle ne sort pas du lot.

              Pour Mitterrand, évoqué plus haut.. on avait longtemps mis l’accent sur la dimension politique de son amitié avec Bousquet.. en oubliant le versant financier et les responsabilités de Mr Bousquet au sein de Paribas.. mais des penchants de jeunesse pour les régimes autoritaires semblent plus acceptables pour l’opinion que de sordides histoires de pognon..

              Et le Général, dans tout cela ? Modèle d’austérité personnelle, loin du bling-bling actuel.. et pourtant ! Entre le SAC et le financement occulte de l’UDR par les rapines de voyous patentés. La biopic du Gang des Lyonnais est en cours de tournage.. Reviendra peut-être ainsi à la surface le braquage de Strasbourg et l’affaire Augé..

              Mais bon, nous avons actuellement au pouvoir un avocat d’affaires.. et celle ci dont on parle ici me choque cependant moins que les pots de vins de Karachi qui firent, eux, quatorze victimes..

              GB

              • Snoopy86

                Tout à fait d’accord avec vous Gazi

                L’affaire de Karachi me semble beaucoup plus grave…

                pour Mitterrand, rappelons aussi qu’André Bettencourt était aussi une amitié de jeunesse de la rue de Vaugirard… Aurait-il donné des enveloppes au PS ?

                • gAZi bORAt

                  Les amitiés de jeunesse ?

                  Certaines perdurent, d’autres tombent dans l’oubli.. Le critère de sélection serait-il exclusivement lié çà des affinités intellectuelles ? Pas toujours…

                  Mitterrand et le « Mur d’Argent ».. De quoi remplir plusieurs volumes.. Sur la période ancienne, René Bousquet fut un temps directeur, à l’époque où florissait le trafic des paistres, juteux pour qui possédait des relations haut placées…

                  Mais je suis d’accord avec Léon : la corruption, dans une démocratie, n’est en rien acceptable, qu’elle profite à des hommes marqués à droite comme à gauche. Comment ensuite tenir un discours sur le thème sécuritaire ? De la pure schizophrénie !

                  PS: J’ai revu pour la X° fois avec toujours le même plaisir le « Crabe tambour ». Schoendorffer m’épate toujours : Est-il possible de rendre palpitant un tel scenario où, finalement, ne se passe pas grand-chose, sur un bateau où tout le monde s’ennuie ? Il y parvient.. Et le film n’a pas vieilli..

                  GB

                • D. Furtif

                  Oh oui Snoopy l’affaire de Karachi est d’une extrême gravité
                  Une clique dans son affrontement à une autre porte atteinte à l’Etat , sans état d’âme, pour ses seuls petits appétits.
                  Et certains spectateurs (pourtant officiellement hostiles) tout occupés à se lécher les doigts à peine sortis du pot de confiture restent muets dans un silence de connivence

                  J’oubliais de rappeler que cela baigne dans le sang de familles françaises.

                • yohan

                  De toute façon, à une certaine époque, tout le monde ou presque, à gauche comme à droite, prenait des enveloppes dans les grandes entreprises françaises. J’ai d’ailleurs un témoin proche hautement fiable qui me confirme qu’une personnalité dirigeante de région au PS était venu à son bureau pour lui demander d’embaucher des emplois fictifs. Tout cela correspondait à des mauvaises vieilles habitudes pour permettre de financer des campagnes et donner des emplois à des seconds couteaux qu’ils ne pouvaient pas financer sur leurs fonds propres, étant dans l’incapacité de le faire. Jospin a mis fin à ces pratiques en plafonnant le montant des dons et il a bien fait. Sauf que le plafonnement actuel est visiblement un problème pour certains. Voilà comment on peut arriver à de nouvelles pratiques illégales. Tourner la loi est malheureusement ancrée dans les moeurs politiques et pas que là seulement.

                  • COLRE

                    « De toute façon, à une certaine époque, tout le monde ou presque, à gauche comme à droite, prenait des enveloppes dans les grandes entreprises françaises. J’ai d’ailleurs un témoin proche hautement fiable qui… etc »
                    NON… yohan, c’est trop facile de mettre tout le monde exactement dans le même sac, indistinctement, en mélangeant les gens, les époques (avant ou après les lois votées – par la gauche – sur le financement des partis) avec des déclarations générales, et des témoignages flottants.

                    J’ai personnellement suivi de très près les AFFAIRES depuis les années 80, et il est patent que les grands débuts de la grande corruption sont nés à la Mairie de Paris sous Chirac. Il faut être d’une sacré mauvaise foi pour le nier.

                    Bien sûr, la gauche au pouvoir, ce n’était pas des enfants de coeur, mais de si mauvais élèves… c’en était pitié de les voir aussi mal se défendre pour des picaillons.
                    Quand Chirac, le vieux filou, arrosait un peu la gauche à Paris pour la faire taire… alors que lui s’en mettait plein les poches ! ah, c’est que ça valsait, les Pascals ! de pleines mallettes…
                    Des pratiques de mafieux, déjà…

                    • yohan

                      Là je suis d’accord avec toi Colre, Chirac était le pire prédateur, c’est lui qui a inventé le logement social à la carte RPR et qui a mis en coupe réglée pas mal d’entreprises pour remplir les poches du RPR. Sauf que la gauche que je croyais plus vertueuse a fait de même sous Mitterand, de manière moins industrielle certes, mais elle l’a fait. C’est d’ailleurs ce qui m’a éloigné d’eux politiquement. Le seul à avoir mon soutien, c’est Jospin. Donc tu vois, je ne suis pas manichéen, et autant je ne me fais pas d’illusion sur la clique Sarko, autant je trouve que cette affaire est quand même instrumentalisée, à la limite de la curée. Laissons faire la justice, Courroye a la pression de part et d’autre, il joue gros sur cette affaire et il voudra peut-être démontrer qu’il est à la hauteur de la justice, la vraie

              • Léon

                D’accord aussi, l’affaire de Karachi est beaucoup plus grave. Mais je trouve l’affaire Bettancourt-Woerth très pédagogique, parce que justement beaucoup plus banale.

                • gazi borat

                  L’affaire Bettencourt est un véritable Dallas, avec des sous-intrigues (le photographe gourmand), des méchants à l’affût (Nestlé) et un scandale politique..

                  De quoi lasser le public qui finalement s’y perdra.

                  Karachi, par contre, c’est plus simple… mais c’est trop sanglant.

                  GB

    • Léon

      Là encore Snoopy, ce n’est pas une raison. Personne n’a dit que la gauche était vertueuse ou plus vertueuse. Sauf qu’il y a quand même une petite nuance : quand on est de gauche c’est une faute grave avec laquelle il est impossible, selon moi de transiger. Quand on est de droite c’est juste une peccadille, à la limite de ce qui est permis. Le tort principal c’est presque de s’être fait prendre… Ce sont les affaires. Le cynisme des affaires. La vertu qui trébuche sera toujours plus facile à moquer ou critiquer que le cynisme qui s’assume.Et je ne vois pas pourquoi on devrait subir cela comme seule alternative aux « gauchos » ou « cocos » . La démocratie a passé son temps à mettre au point des systèmes complexes de contrôles et de contre-pouvoirs. Exiger qu’ils soient rétablis c’est être un dangereux dictateur stalinien ?

  • rocla

    A bas le …. merde je sais plus à bas quoi …

      • D. Furtif

        Merci Castor

        Ici on peut s’affronter et aller boire un coup au bar d’à coté…

        J’avais émis en histoire de l’art ( vain dieu 40 ans!) l’hypothèse de l’utilisation par Léonard d’un bouzin optique voisin et précurseur de celui employé par Vermeer .
        Comme on ne prête qu’aux riches et qu’en matière d’invention Léonard ne craignait personne , ça pouvait le faire.

        Le coup des pigments est bien plus valide on sait que trop des tableaux se sont auto détruits

  • rocla

    Faut que vous le sachiez , le cosmétique comme la politique c ‘est l’ art d’ enduire de crème et de passer la pommade .
    A l’ instar de la chirurgie esthétique , qui elle , arrive à rehausser le trou de balle au milieu des omoplates .

  • Léon

    A tous : un article implacable de Bonnet, qui reprend entre autres celui de l’Huma et de Libération sous la plume de Piketty sur Avox aujourd’hui. Je voulais le faire, et pas eu le temps.

    • Snoopy86

      Bobonnet reprenant L’Huma, quelle surprise 😀

      Comment pouvez-vous aller lire ce triste personnage sur le site merdique ?

      Tend-il la sébille au passage ?

  • Snoopy86

    @ Léon

    Je suis exceptionnellement allé lire la prose du mendiant stalinien sur le site merdique…

    En vrac un ensemble de contre-vérités dans le domaine fiscal assez ahurissant…

    Les chiffres concernant l’impôt de la vieille oublient simplement les chiffres beaucoup plus importants de l’IS payé par les sociétés ( Thetys et Clymène) dans lesquelles est logé son patrimoine financier. Elle ne paie à titre personnel que sur ce qu’elle se distribue et l’ISF sur son patrimoine taxable.

    Il n’aurait pas été compliqué pour elle de loger son patrimoine dans des sociétés de droit suisse ou luxembourgeois. Beaucoup ne s’en privent pas, le plus légalement du monde. On peut même affirmer que madame Bettencourt a fait preuve d’un sens civique remarquable.

    Concernant l’ânerie de Piketty sur l’impôt des sociétés du Cac, elles sont soumises au même IS (34 %) que toutes les autres mais des accords de réciprocité fiscale autorisent la déduction des impôts payés dans d’autres pays. Ce sont ces accords qui font par exemple à l’inverse qu’une filiale française d’une société américaine paie de l’IS en France qui sera déduit des impôts dûs par la maison-mère aux USA….
    Au final les sociétés du Cac 40 qui sont toutes des multinationales paient un IS plutôt supérieur à celui qu’elles devraient acquitter au titre de leur activité en France ( en moyenne 20 à 25% de leur C.A. )

    • Léon

      Je ne suis pas un spécialiste de fiscalité, mais il m’étonnerait que Piketty raconte des bobards… A creuser.

      • Snoopy86

        Piketty en bon socialo donne des chiffres l’interprétation qui l’arrange. Il oublie simplement de dire que ces sociétés ont payé des impôts partout où elles exercent leur activité, et pas seulement en France…

        Quant à Bobonnet il n’y connait rien …

  • Snoopy86

    A l’appui du commentaire précédent, l’exemple L’Oréal

    La société a payé au titre de ses résultats 2009 un IS de 676 millions d’euros sur un résultat avant impôt de 2471 millions soit un taux d’imposition de 28% et non de 8 comme l’affirmr le Beria du journalisme si moyen…

    La différence avec le taux de 33 1/3 s’explique par certaines provisions déductibles notamment le crédit impôt-recherche ( qui est une aberration, j’en conviens )

    Il n’empêche que sur chaque euro de dividende versé à Mamie Liliane, L’Oréal avait au préalable versé 28 cents d’impôts…

  • Snoopy86

    Et que celui parmi les lecteurs de ce site qui n’a jamais bénéficié de la moindre niche fiscale lui jette la première pierre…

    • COLRE

      Moi ! et je ne me gênerai certainement pas pour leur jeter la pierre !

      S’il est une chose que je ne supporte pas dans le monde politico-médiatique, c’est la corruption, l’affairisme, les protections de clan…
      Mais où se croit-on ?!

    • D. Furtif

      Snoopy , j’avoue votre honneur

      Mon premier mariage en juillet , mon divorce en juin, mon nouveau mariage en juin voilà trois occasions qui m’ont été données de profiter d’un avantage fiscal ouvert à tous. J’espère quitter la place vers les mêmes semaines pour que Furtive puisse continuer le même jeu et ainsi offrir le champagne à des soiffards de ma connaissance.

  • Léon

    La niche n’est pas de la même taille, Snoopy ! 😆

  • COLRE

    Salut Léon,
    « Connivence »… c’est le juste mot (dans un premier temps ! car je ne vois pas comment la Justice pourrait fermer les yeux. Pour l’instant elle s’agite pas mal, on va voir…).
    Je suis cette affaire depuis presque le début, et là, je commence à lâcher prise tellement je commence à être écoeurée. Mais on peut en noircir des pages et des pages, de mensonges, de fuites, de délits (« présumés »… parce que je suis gentille… comme Chirac, sans doute, « présumés »… pfff)

    Ce qui me frappe (et ce n’est pas d’aujourd’hui…) c’est l’absolue sentiment d’impunité de toute cette clique qui, maintenant, acculée par les enquêtes journalistiques, s’auto-défend et met tout son poids (qui est énorme) dans la balance pour nier, enfumer, détourner, menacer, accuser… de vrais diables dans un bénitier.

    C’est qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils auraient à se reprocher… C’est ça qui est fou. Le premier fonctionnaire de base sait que des règles entravent le népotisme ou les conflits d’intérêt dans les concours… mais pas eux !
    Mais l’UMP est au-dessus de ces basses contingences, sans doute. Comme si le passé chiraquien parlait pour eux !
    « Moi ? », la main sur le coeur, « mais je suis tellement innocent, tellement honnête » .
    « Oui » reprend l’autre, « Woerth est un parfait honnête homme, j’ai toute confiance en lui »…

    ENCORE HEUREUX QU’IL N’AIT PAS PIQUÉ DANS LA CAISSE DE L’UMP ! « honnête »… oui, la voilà leur honnêteté à ces trésoriers : le parti peut leur faire confiance… suivez mon regard. Une honnêteté de mafieux, oui…

  • rocla

    Bon , je suggère que tout le monde soit pareil .

    1m81 pour les hommes 1m76 pour les femmes .

    Tout le monde mange du steack-frites et boit du Vaqueyras .

    Vacances à Balavasse les flots pour tous .

    Les beaux deviennent moyens et les pas beaux aussi .

    La voiture sera une Fiat Punto .

    Loisirs : badminton pour tous .

    Position : missionnaire pour l’ homme , en mission pour la femme .

    Chien : Basset , ou Loulou de Poméranie .

    Tuiles : mécaniques .

    Chaises : pliantes .

    Piscine : à eau .

    etc … etc … etc…

  • Claude µ

    @ Léon : j’ai découvert un site ce matin qui devrait t’intéresser car la plupart des arguments développés dans ce fil sont abordés . L’auteur n’était pas inconnu…http://calebirri.unblog.fr/

  • Léon

    Salut Claude ! Exact. Son article est, d’ailleurs, meilleur que le mien sur le sujet. Je vais essayer d’entrer en contact avec lui.

  • D. Furtif

    En effet Caleb Irri apporte ici de terrifiantes lumières

  • L'enfoiré

    Bonjour Léon,
    Voilà une affaire qui a créé énormément de salive, d’encre, de palabres.
    La question reste: y a-t-il en France, une séparation des trois pouvoirs (quatre si on y ajoute la presse).
    Je vous rappelle qu’un simple contact entre eux a fait tomber un de nos gouvernements belges.
    Est-ce possible en France?
    Le Président pourrait-il être poussé à la démission comme cela l’a été pour Nixon avec l’affaire du Watergate?