Des « Naturos à pattes »

Lectures :2189

Des « naturos à pattes » dans nos écoles ???

Quand on visite le site des coachs, guérisseurs et zozo-thérapeutes de toutes sortes (il s’en crée une nouvelle catégorie chaque semaine), on peut découvrir qu’une très grande majorité de femmes se forment dans ces pseudo-techniques à prétention de guérison. Si un ou deux hommes sont présents sur les photographies en début de page, consultez les listes nominatives et vous n’en trouverez pas beaucoup.

http://cenatho.fr/actualites/memoires-et-diplomes-de-lannee

Les cours – destinés à une soixantaine d’adultes sur une année – rapportent au responsable plus de 700.000 euros, pour seulement 3 journées de cours par semaine!

Les gogos girls paient environ 10800 euros. C’est l’équivalent du coût des études d’un lycéen qui assiste en moyenne à 24 heures de cours hebdomadaire, va fournir un travail personnel chez lui, puis être soumis à une évaluation nationale, c’est-à-dire 10 h à 16 h de plus chaque semaine que ces futurs «  naturos à pattes ».


7 ème alinéa en date du 24 janvier 2014 : Présentation publique des mémoires de fin d’étude en naturopathie.


Thème du mémoire de S. : « Relaxation chez les enfants ». Comment des outils bien concrets empruntés à la sophrologie, aux différentes méthodes de relaxologie ou au yoga Nidra peuvent-elles s’intégrer dans nos collèges ou lycées ? Témoignages. Conseils de relaxation ludiques et bienfaits sur la concentration, la mémoire,…
Pour les Caimades (cellules d’aide dans les Préfectures), les responsables de la Miviludes et des Associations de prévention, cela signifie : comment infiltrer les institutions, et viser un public jeune…

Par ailleurs, nous avons découvert que plusieurs membres de groupes néo-orientaux aux pratiques charlatanesques et parfois dangereuses ont intégré l’Association RYE qui a été agréée par le ministère de l’Education en septembre 2013.

http://www.rye-yoga.fr/

Par le biais du temps périscolaire de la réforme de Vincent Peillon, la porte des écoles primaires est grande ouverte aux charlatans. Or on sait que la plupart des victimes des groupes signalés par les différents rapports des députés et sénateurs français y sont entrés dans leur jeunesse.

en bas de page, dans la charte du naturopathe il est écrit :
« Article 29……reconnaître ses possibilités et limites et savoir toujours orienter le consultant vers la forme de médecine la plus adaptée à la situation. »
Je me demande comment un non-médecin pourrait déceler vers quelle forme de médecine orienter un client qu’il ne peut pas prendre en charge !!!
Savez-vous que des professionnels de la santé formés dans les universités exercent auprès des publics en difficulté scolaire : les orthophonistes, les psychologues et les psychomotriciennes.

D’autre part, pour la gestion des conflits et de la violence, le Québec est très en avance sur la France, sans avoir besoin de recourir au yoga ou aux zozothérapeutes de tout poil :

http://sejed.revues.org/6812#tocto2n4

http://www.nonviolence-actualite.org/index.php/fr/fiches-pedagogiques/mediation/64-lutte-contre-la-violence-au-quebec

http://www.acelf.ca/c/revue/pdf/LapreventionQuebec.pdf

Il est souligné dans cet article que les jeunes sont visés par la manipulation mentale et l’abus de faiblesse provoqués par les faux thérapeutes. Voici les coordonnées du site du Ministère de la Santé où l’on trouve les liens  des structures permettant de se faire aider.

2 comments to Des « Naturos à pattes »

  • Léon

    La lutte contre l’irrationnel devrait être la priorité politique et éducative de notre société.

  • D. Furtif

    Bonjour Dora …
    Tu nous fais des genres d’articles que je suis tellement d’accord avec … que toute phrase me parait superfétatoire.
    Ce site manque de MASTUVU pour cultiver le vide et l’inutile…en se croyant indispensable
    Mais
    Toi tu le restes…
    Indispensable.