Éteint mais pas complètement disparu le cousin Neandertal

Lectures :5444

Le propos invite à la Genèse. Pourquoi pas. Au commencement il n’y avait pas de commencement . La variation est à la règle, tout le temps et partout. La variation qui différencie les espèces mais qui différencie à l’intérieur des espèces.L’identique est une catégorie métaphysique. Il n’existe pas. Le vivant est variable.

Cette instabilité peut provoquer des vulnérabilités et entrainer des hécatombes mais elle peut aussi offrir aux porteurs de l’œil perçant , de la station droite, de la vision nocturne,  du rut permanent , du système immunitaire perfectionné indispensable aux charognards, une solution de sortie d’une situation qui en manquait en raison d’une variation climatique ou du succès d’un prédateur.

Le taxon, de l’espèce au domaine ( Wikipédia)

Il existe plusieurs rangs taxinomiques, du plus large au plus restreint, avec l’exemple entre parenthèses de l’Homme Homo sapiens :

Plus les êtres vivants partagent de caractères, plus le taxon dans lequel ils se retrouvent est bas dans cette liste. Ainsi, le chimpanzé et l’Homme font partie de la même famille des hominidés, tandis qu’ils se rapprochent des insectes parce qu’ils sont des animaux, et se distinguent très nettement des bactéries, puisqu’ils n’ont en commun que d’appartenir au monde vivant.

.

 

Tentative de représentation de l’évolution. La réalité étant bien plus buissonnante

1- Quand la célèbre Lucy , australopithèque afarensis de son état, laisse la place à Homo Erectus, plusieurs espèces

  • Homo habilis
  • Australopithèque
  • Paranthrope,  sont à ses cotés à la grande table de jeu de la loterie universelle de la sélection.

Rien n’est dit à l’avance , rien n’est tracé. Qui irait prétendre que tout est mis en place pour bâtir un individu capable de résister aux glaciation successive des 1,8 millions d’années qui les conduiront jusqu’à nous?

.

Méfions nous de la représentation simpliste et faussement scientifique de la succession des espèces.La frise chronologique des manuels induit en erreur…La tentative de représentation par un arbre logique est elle aussi vouée à l’échec. Un fouillis buissonnant avec des rameaux qui s’entrecroisent , se scindent , disparaissent…est bien plus proche de  l’image de la réalité.

Attention , un image n’est qu’une représentation pas la réalité elle même.

Erectus lui se distingue par sa morphologie de super marcheur dont il use pour quitter le berceau Est Africain et se répandre jusqu’en en Chine par le passage du moyen orient et en Europe jusqu’à la mer.La question de son passage à Gibraltar n’est pas résolue pour le moment.Il transporte avec lui des cailloux dont il a brisé une extrémité : le chopper , ou le chopping tool . Cette industrie est attestée en Chine 1 Million d’années Before Présent en Europe 600 000 BP.

Une découverte récente nous a appris qu’ils n’étaient pas que 4 à se partager l’espace planétaire. À la même période le Sud du Caucase était le cadre de vie d’un hominidé différent que l’on a baptisé Homo Georgicus.

D’ou vient-il ?

Durandal trouvé à la Caune de l'Arago

Durandal trouvé au Caune de l’Arago

On n’en sait trop rien.

 

Excalibur trouvé à Atapuerca dans la région de Burgos

Entre temps au cours des ses pérégrination Erectus n’a pas perdu son temps, il a inventé le biface , une pierre dure un galet ou un silex taillé sur les deux faces .

Excalibur et Durandal sont les plus célèbres . Cette industrie subsistera jusque dans les années 50 000 BP

Le Sud de la France a connu Erectus : l’homme de Tautavel

Il peut avoir été témoin de la spéciation d’une nouvelle espèce issue sans doute d’Erectus ; l’homme de Heidelberg.

J’aime assez l’idée que cet Heidelberg soitt celui qui après un quasi million d’années d’usage du feu a découvert l’art de le maîtriser ?

Cette maîtrise associée à sa capacité à traverser la glaciation, son goût pour les beaux objets qu’il couvrait de stries, font de lui un frère ou un simple parent éloigné à qui nous devons beaucoup. Très proche physiologiquement de son successeur sur la même zone , il laissera la place à Neandertal ( vers 130 000 BP) qui, lui aussi coincé contre la mer , par l’inlandsis arctique au Nord et celui des Alpes dans un climat glaciaire très rigoureux. IL partira coloniser l’Est de l’Europe, le Moyen Orient où il rencontrera un cousin éloigné venant d’Afrique remontant à contre sens, Homo Sapiens Sapiens.( Cromagnon)

Espace européen de Neandertal

Petit encart pour Cromagnon
Poursuivant sa vie en Afrique Erectus a donné le jour à  des rameaux issus de la variation conjuguée à la sélection naturelle, l’un d’eux, Homo Rhodesiensis, pourrait être à l’origine de Sapiens . Paradoxale, sa spéciation dans  le berceau Est-Africain pourrait  avoir été antérieure à celle de Néandertal en Europe.Remontant vers le Nord il franchit le goulet du Néguev et/ou plus au sud le détroit de la Porte des pleurs. Ainsi papy Cromagnon remonta vers le Nord Est .

.

Il y a de la place pour tout le monde .   Neandertal, lui, poursuivait vers l’Ouzbekistan et l’Altai. C’est là qu’ il aura  l’occasion de rencontrer une espèce locale l’Homme de Denisova. A-t-il oui ou non croisé l’homme de Flores ? Il serait alors descendu loin vers l’Asie du Sud Est.

Je ne dispose pas des connaissances pour l’affirmer ou l’infirmer.

 

Je vous donne la clef et vous indique les principales directions…À vous de poursuivre

Ce chasseur cueilleur, résistant au froid, solide comme un roc ( nous y reviendrons) parfaitement adapté à son écosystème a disparu . Curieux

Il serait bon d’étudier un peu plus près les causes de sa disparition ?

Les difficultés ont été vécues en parallèle par Neandertal et Cromagnon. Bien plus longtemps pour Neandertal qui a pratiquement toujours connu un climat glaciaire.

L’échec de l’un , le succès de l’autre. Curieux , très curieux

.

Pour Neandertal cette « défaite » est assez incompréhensible au regard de ses atouts


2 – Les Atouts de Neandertal

  • a ) Le langage
  • b ) La culture
  • c ) La physiologie

a) En 1977 le professeur Leakey dans son ouvrage les origines de l’homme nous arrête un instant sur des conclusions tirées de son étude des grands singes. Il établit une distinction entre singes exclusivement végétariens et singes mangeant occasionnellement de la viande . Il constate que  de ce mode d’alimentation différent découle un mode de relations sociales lui aussi très différent. Alors que les strictement végétariens s’adonnent au nourrissage de façon dispersée, (  chacun son arbre) la consommation de viande donne lieu à une concentration du groupe à cette occasion . Disputes chamailleries mais partage. Le rassemblement à cette occasion , stimule un lien social plus fort et établissement d’une hiérarchie plus affirmée. Au total une plus grande cohésion des groupes. D’une certaine manière manger de la viande d’après Leakey est le premier stade d’une organisation sociale supérieure.

Pas de bol pour les végétariens , c’est la consommation de viande qui fait franchir la première marche de l’hominisation

Les Heidelberg maîtrisent le feu, installent des foyers et cuisent . La horde à cette occasion jacasse. Les paléontologues estiment que ces jacasseries s’ajoutent et supplantent la pratique de  l’épouillage des singes.

Tous les animaux communiquent , nous le savons depuis « Jurassic II » les ornithologues nous l’ont dit depuis longtemps . Pour l’homme l’invention du langage articulé découle de cette habitude sociale constitutive de leurs sociétés.

Attention nous n’en sommes pas encore à une viande essentiellement produit de la chasse, elle n’est encore que le fruit d’un charognage systématique, mais les groupes soudés socialement sauront par la communication mener à bien les chasses collectives. Ce stade de la communication langagière sera atteint par les Neandertal qui ont une voûte palatale apte à la phonation, un larynx plus bas libérant les cordes vocales, et un os hyoïde . Tout comme Homo sapiens !

C’est bien beau tout ça, mais ça ne donne aucune certitude. J’ai eu de nombreux professeurs pour affirmer que les Neandertal était inaptes au langage./point barre/

Seulement voilà , la science contrairement à la religion n’est pas faite de vérités établies , elle progresse parfois en démolissant ses socles  les plus apparemment indestructibles .

Une famille britannique , nom de code KE, a fait l’objet d’un étude. Sur trois générations certains de ses membres souffrent de troubles de l’expression orale. Quinze sur trente son atteints de dispraxie langagière . Ils ne peuvent comprendre ou dire . S’ils se font comprendre, ils sont incapables de distinguer pluriel et singulier ou de conjuguer les verbes.Une analyse de leur ADN montre que , chez eux, le gène FOXP2, qui joue un rôle central dans les régions du cerveau impliquées dans la production du langage et la maîtrise de l’appareil phonatoire a subi une mutation rédhibitoire .

Ce gène n’est certainement pas le seul, mais il intervient comme déclencheur permettant aux autres de se manifester. Le hasard ou la chance a voulu que l’on retrouve suffisamment d’ADN sur des restes de Neandertal trouvés dans les Asturies dans les 20 dernières années. Et Neandertal possède ce FOXP2

C’est une découverte assez énorme qui en implique une plus énorme encore car , pour que ce gène se retrouve absolument identique chez Néander l’Européen et Magnon l’Africain , il faut soit que cette apparition soit un phénomène général d’adaptation , ce qui n’est pas le cas , soit qu’un ancêtre commun aux deux espèces l’ait transmis à cette double descendance.

Et ça !

Bin ….ça nous fait remonter jusqu’à des …on ne sait pas encore , mais loin en arrière.

Donc premier point Neandertal avait l’outil de communication et de représentation : le langage. L’idéation et l’abstraction lui étaient ouvertes.


b)

Concrètement les fouilles nous apportent la preuve  de cette aptitude . Les reste de l’ outillage Neandertal au fil des siècles se perfectionnent , offrant la preuve que l’objet fini est le fruit d’un objet prévu, que l’acte de taille est tout entier contenu dans le projet pensé. Les fouilles nous offrent aussi du sensationnel et du  prodigieux : la sépulture. PierretteQu’est-ce d’autre que la preuve d’une société qui se pense elle même , qui se projette dans sa propre conception du Cosmos. La sépulture  l’invention d’une cérémonie sociale aux conséquences gigantesques. On enterre les morts en veillant bien à disposer les dépouilles selon un rituel réfléchi et systématique. Quelle est la charge de projection magique voire mystique de ces enfouissements ? Par les attentions qu’il réserve au morts Néandertal nous révèle qu’il a une conception du monde voire d’un Univers au delà du visible. De quoi n’est-il pas le père en s’adonnant à ces rites?

On ne le sait pas , mais les fouilleurs trouvent dans ces « tombes » des parures sur les corps , des ocres et des couleurs sur des galets , sur les coquillages ( parfois venant de très loin) . C’est avec stupéfaction qu’ils découvrent , tant l’image de Neandertal brute épaisse est inscrite dans notre esprit, les restes de brassées de fleurs déposées sur les corps. La science offre de ces moment qui coupent le souffle.

Complément du 3 sept 2014

Ce n’est pas la première fois que les scientifiques révisent leur jugement sur le cousin maudit : on a déjà découvert que son cerveau était bien plus gros qu’on ne l’imaginait, qu’il enterrait ses morts, qu’il portait des ornements, comme des plumes ou des coquillages colorés… Mais c’est la première fois qu’on découvre, composée sur le sol de la grotte, une œuvre artistique néandertalienne. Inutile de dire que le Professeur Clive Finlayson et son équipe du Musée de Gibraltar sont excités.

 

ce dessin a été réalisé par un homme de Néandertal et retrouvé dans la grotte de Gorham, à Gibraltar.

En revanche l’article( ici en extrait) évoque sans convaincre  des raisons climatiques à leur extinction, puisqu’il a été montré qu’il disposaient d’atouts lui permettant de mieux résister que son cousin Cromagnon

c)

Apparu à l’époque du répit interglaciaire ( environ 130 000 BP) de l’Eémien Neandertal a été frappé par les rigueur de la Glaciation du Würm. En exagérant on pourrait dire : peu lui importe. Sa morphologie est heureusement adaptée. Il est doté d’un corps massif et dense . À taille égale il pèse au moins 20 kg de plus que Cromagnon aux membres plus déliés . La règle de Bergmann veut que les animaux vivant sous des climats froids tendent à avoir une masse corporelle plus importante que ceux qui évoluent dans des régions chaudes ou tempérées. Le rapport surface de peau exposée/ masse corporelle plus faible chez Neandertal réglerait avec profit le problème de la déperdition thermique.

Alors? Pourquoi son extinction se déclenche-t-elle au moment où les conditions climatiques sont les pires ( 40 000 BP) relativement au Cromagnon plus fragile et plus exposé aux rigueurs des intempéries ?

.

C’est une question non éclaircie que les générations futures auront à résoudre.

.

3-L’extinction de Neandertal

Ils étaient là depuis 120/130 000 ans . Ils avaient subi la glaciation la plus dure sans en avoir souffert plus que leurs cousins Cromagnon. Peut-être beaucoup moins. Et pourtant . Brusquement on les rencontre de moins en moins à partir de 38 000 ans Before Present et on les voit disparaître vers 28 000 ans Before Présent.

Quel fléau, quel accident ?

  • Ont-ils été frappé par une épidémie dont ils auraient été les seules victimes. Il faudrait en conséquence incriminer une hypothétique déficience immunitaire dont ils auraient été les seuls porteurs
  • Alors qu’ils en avaient subi bien d’autres ont-ils été affectés par de brusques changements climatiques , ne leur laissant pas le temps de s’adapter à un nouvel écosystème lui aussi soumis à des variations brutales ?
  • Un taux de mortalité infantile élevé ?
  • Une espérance de vie courte ? Rares nous sont revenus les vestiges fossilisés d’individus ayant dépassé les 40/45 ans

Doit-on accorder à un événement astronomique et/ou géophysique un rôle essentiel dans leur extinction ? Qui sait?

Vers 41 000 BP une brusque variation du champ magnétique provoquée par l’Excursion de Laschamp a, pendant une période de 1500 ans environ, entamé gravement la protection fournie par le bouclier de la magnétosphère. La couche d’Ozone insuffisante aurait laissé passer un bombardement intense de rayons UV-B sur l’Eurasie . Ce phénomène pourrait venir confirmer l’hypothèse du développements de cancers chez les Neandertaliens à la peau claire. Peut-être une chute de la fécondité des Neandertaliennes? Cette fois là l’exogamie attestée des groupes de Néandertaliens auraient été insuffisante pour s’en sortir par la voie de la variabilité génétique. L’excursion de Laschamp aurait sonné le début d’un déclin inéluctable.

Ce premier phénomène aurait été aggravé par un second venu de beaucoup plus loin dans le temps. Une étude conduite au Périgord par des chercheurs de Cambridge montre qu’au tournant des 40 000 BP les hommes de Neandertal étaient noyés, perdus, dans une marée d’Homosapiens dix fois plus nombreux. Ces derniers vivaient en groupes beaucoup plus importants générant  entre eux les échanges plus riches  sur des espaces beaucoup plus vastes favorables à leur manière de vivre et chasser avec des armes et des techniques en évolution constante plus rapide que chez les Neander.

Sur le mode du conflit ou de la coexistence pacifique les nouveaux venus étaient toujours gagnants.

En gros avant de disparaître complètement les cousins Néander auraient été , pas forcément avec violence, un peu poussé dans les coins.

Une autre hypothèse est à considérer.

La plus pacifique des cohabitations n’aurait-elle pas pu provoquer , elle aussi, la plus inéluctable des extinctions. ?

Les deux espèces ont pu se croiser , se mélanger et ainsi par hybridation conduire à ce que le génome particulier des Neander soit complètement dilué dans celui d’Homo Sapiens.

Les derniers établissements Neandertal offriront les éléments de réponse à cette question

À un niveau tout à fait personnel cette question me turlupine depuis l’enfance.

Je me rappelle avoir été choqué par un propos de mon instituteur selon lequel Cromagnon aurait éliminé Neandertal. Vers la même époque le Journal de Mickey , semaine après semaine nous offrait des épisodes de la Guerre du feu. J’avais été assez choqué par la scène des cannibales . Plus tard au lycée un prof , lui , avait employé le terme d’éradiquer , à la fac on donnait du génocide, bien plus tard de l’élimination ethnique...

En vieillissant on se durcit le cuir de la sensibilité mais j’apprenais que des accumulations d’ossements humains  calcinés et portant les traces de stries et incisions de découpe étaient choses fréquentes sur les sites de fouilles.

Le cannibalisme faisait partie du mode de vie .

Occasionnel ou permanent c’est une autre question.

Guerrier , sacrificiel ou  funéraire encore une autre.

En tout cas , pas question de patrimoine à respecter . Les temps anciens n’avaient rien d’idylliques, rien à voir avec une sorte d’âge d’or comme veulent les voir certains écolos et les tenants de l’arriération archaïque honorable. L’histoire quand elle est abordée et conduite scientifiquement n’a rien avoir avec les foutaises d’harmonie avec la nature et autres fadaises rousseauistes.

Alors ?

Y a-t-il eu hybridation entre Neander et Magnon ?

Sans pouvoir le prouver on l’a considérée longtemps comme possible voire probable…mais cela se passait au temps des affrontements d’une grande violence entre pro et contre. Les universitaires ne sont pas toujours gens de bonne compagnie. La Science au contraire de la Religion révélée n’a pas à faire du charme et doit éviter les artifices du sophisme.

Il faut être prudent , mieux encore se méfier.

Nous connaissons tous un individu, prétendu savant citoyen,  qui de semaine en semaine pose les fondements soit d’une nouvelle biologie , soit d’une astrophysique révolutionnaire tout en bouleversant l’économie politique…Le garçon vit à l’écart des laboratoires il fait tout dans sa cuisine.


Alors ?

  • À Pestera cu Oase en Roumanie dans les Carpates, une mandibule humaine datée devers 36/34 000 BP a appartenu à un individu proche d’Homo Sapiens d’Afrique ou du Proche Orient mais elle possède certains traits dérivés du Neandertalien.
  • À Lagar Velho au Portugal un squelette d’enfant vieux de 24 500 ans ( donc post extinction )  présente au niveau du crâne, des dents et de la proportion des membres, des caractères néandertaliens incontestables.

Hypothèse , hypothèse . La paléontologie classique ne permet pas d’aller plus loin sauf à s’autoriser des errements relevant de la science fiction. Pour ça suivez la flèche qui conduit à la cuisine de notre éminent cité plus haut.

.

Heureusement  la biologie moderne et son analyse de l’ADN est venue répondre à bien des questions , renverser bien des vérités et établir des hypothèses jusque là fragiles.

Au début ça commence mal

  • En 1997 l’institut Max Plank d’anthropologie évolutive de Leipzig procède à une analyse des ADN mitochondriaux de Neander et de Magnon . Patatras ses résultats remettent en cause l’hypothèse de l’hybridation. Le tout venant des médias s’en fera l’écho.

Mais on insista

  • L’histoire ne s’arrête jamais contrairement aux livres sacrés et immuables. En 2010 on procède à une autre expérience. On réalise le séquençage presque complet du génome de trois femmes néandertaliennes de la grotte de Vindija en Croatie, puis, on le compare avec ceux de cinq hommes vivant de nos jours : un Français, un Chinois, un Papou, un Africain du Sud et un Africain de l’Ouest. L’expérience conduit à montrer que seuls ceux d’origine Eurasiatique sont porteurs d’un matériel génétique néandertalien . Pour 1% à 4 %

Bien sûr cela relance le débat sur la définition de l’espèce. Rappelons nous l’entrée de l’article . La science n’a rien à faire des vérités définitive , elle ne procède pas de la foi. Elle n’est pas comme le rabâchent les indécrottables déistes de tout bord : une autre foi à la place de la foi. Le plus souvent quand elle résout une incertitude c’est pour en faire naitre un autre . Elle nous apprend seulement que, dans ce cas là , et pour cette question là , nous avons tous en nous quelque chose de Neandertal et que tant que nous vivrons, il vivra en nous.

.

.

Complément et  suivi du Nartic

L’homme de Neandertal était aussi un artiste ( déjà renseigné dans l’évocation de ses pratiques funéraires)


.

KARTANPLUS

.La France au dernier maximum glaciaire

.La France au dernier maximum glaciaire

.

.

.

.

C’est au cours du répit de L’Eémien ( inter glaciaire entre Riss et Würm)qu’apparait Néandertal en Europe Homo sapiens , plus ancien est encore en Afrique

C’est au cours du répit de L’Eémien ( inter glaciaire entre Riss et Würm)qu’apparait Néandertal en Europe

Homo sapiens , plus ancien est encore en Afrique

.

.

.

.—-

.

Avec de la couleur c’est plus joli



Avec de la couleur c’est plus joli

.

.

.

.

.

—-

.

Une petite dernière  pour remonter plus haut.

Une petite dernière pour remonter plus haut.

.
.

.

15 comments to Éteint mais pas complètement disparu le cousin Neandertal

  • Lapa

    se peut-il… mais se peut-il… que finalement l’homme au double cerveau soit une espèce de syncrétisme (pas synchrétinisme hein!) de la part cromagnonne et néandertalienne. Un cerveau Kro, un cerveau néant c’est plausible non?

    en tout cas c’est très intéressant.

    • D. Furtif

      Je vois de qui tu parles.
      Pauv’ Pierrette!
      Quand je pense à tout le mal qu’il va dire d’elle ….
      .
      Au bout du compte l’Homo Fracatus est condamné à s’éteindre et c’est une bonne chose.
      Je l’imagine en train de réclamer qu’on lui allume son feu , qu’on lui chasse sa viande, voire qu’on lui coupe il est tellement feignant.

  • Xavier

    Salut Furtif, toujours aussi passionnant ce mystère des origines. Sur l’expression « Before Present », tu peux nous donner plus d’explications ou une définition de « Present » ?

  • Léon

    Moi je dis qu’un Néandertal, ça se reconnaît de loin dans la rue.

  • Lyacon

    Il y a un roman qui est très bon, qui ne se veut pas scientifique mais quand même pas totalement débile et qui fait rêver c’est « Le Clan Des Ours Des Cavernes« .
    Un livre ou des livres à lire en vacances.

    Plus scientifique, en parallèle mais très éloigné avec l’article, à regarder

    Furtif, je te hais car que des questions ! Tu nous laisses sur notre soif.

    • D. Furtif

      L’article est en préparation .
      Il ne portera pas sur Adam mais sur Eve.
      Que veux-tu on ne se refait pas , je préfère…

  • ranta

    « un Français, un Chinois, un Papou, un Africain du Sud et un Africain de l’Ouest. L’expérience conduit à montrer que seuls ceux d’origine Eurasiatique sont porteurs d’un matériel génétique néandertalien . Pour 1% à 4 % »

    Ben merde alors ! Je me souviens avoir relayé ça sur Disons il y a deux ans et m’être fait tomber dessus par la quantique de service de l’époque qui m’avait traité à demi-mots de sale connard racialiste, alors que c’était sans à-priori que j’avais dit que cette histoire risquait de foutre une merde pas possible.

  • D. Furtif

    Bonjour je viens de rajouter une phrase à la conclusion
    .
    « Le plus souvent quand elle résout une incertitude c’est pour en faire naitre une autre »
    .
    En effet le partage de l’ADN avec les Neandertal pose le problème de la définition délimitation de l’espèce et ce n’est pas un moindre problème.
    .
    J’en profite pour vous demander de me signaler les fautes de toutes natures que j’aurais pu oublier .
    Cela me rendra service.Et ce n’est rien à faire
    Par ailleurs cela vous apprendra put-être que contrairement à ce que prétend Morice qui déclare avec l’appui de son directeur propriétaire, qu’il est impossible de corriger le texte d’un article même quand il entaché d’un erreur grossière ****….
    Nous , ici, à Maisdisons-hebdo, nous en avons les moyens..
    Bien sûr nous sommes bien plus attaché à acheter et posséder un logiciel qui nous le permet que de tirer profit jusqu’au dernier centime du bouzin que nous baptiserions démocratique et citoyen…
    C’est curieux ces plateformes qui multiplient les pubs et les vidéos et les radios et qui prétendent en même temps ne pas pouvoir corriger quelques mots d’un articles…
    Ces pauvres gens me font pitié
    .
    .
    Pauv’Cybion qui n’a pas les moyens de corriger les conneries de son employé…!
    .

    ****LYACON va nous rappeler la grossière erreur de Morice au sujet d’un camp d’extermination commise par Morice , puis reconnue par Morice , c’est au moment de cet aveu qu’il déclarera publiquement que la correction du texte d’un article est impossible…

  • D. Furtif

    En outre une question se pose , quelque soit les incapacités de Morice très certainement liées à son goût pour les diplômes usurpés.
    La faute est tellement grossière qu’elle ne peut que laisser supposer des impostures encore plus graves.
    .
    a) – Une telle faute ne peut avoir été commise que par un gars qui ne connait rien à son sujet, donc un stagiaire en informatique et pas un étudiant en Histoire
    b) – Ou alors ….Suivant en cela ses bonnes vieilles habitudes le MOMO a reproduit intégralement sa source transmise à un secrétariat par dictaphone à un secrétariat qui n’en a rien à battre.
    c) – Je ne vous raconte pas ce qu’on peut penser d’une source qui attribue aux Russes ce qui appartient aux allemands.
    .
    Ça c’est de l’Histoire à la sauce Mulot.

  • D. Furtif

    Bordel de Bordel de Bordeleueueueueu 👿
    À peine je vous parle de l’homme de Flores dans un Nartic
    Et encore en sous entendant que lui même variant d’Erectus aurait pu très hypothétiquement rencontrer Neandertal….

    PaF

    ,dans la presse….prends ça Furtif dans ta face
    En fait Flores ne serait pas un taxon ancien mais un homme moderne SAPIENS frappé de trisomie…
    Bordeleu 👿 😳
    .
    Un seul conseil , méfiez vous des scientifiques , ils font rien qu’a vous casser la baraque.

  • Cosette

    Des Néandertals quelquefois j’ai l’impression d’en croiser.

    Aô le dernier Néandertal vous l’avez vu?
    houlala ce que j’ai été déçue par ce film. De belles images y’a pas à redire, mais ces leçons de tolérance tout au long du film ça m’a gavé.

    ___

    Quand Néandertal faisait halte à Tourville-la-Rivière, près de Rouen

    • D. Furtif

      J’espère que la question vous aura intéressé vous aussi.
      Comme je suis encore tout imprégné de mes sources je dois avouer que je ne partage pas les restrictions de l’article de Lapa.
      J’en reste à une extinction de Neandertal vers le Magdalénien en Espagne…
      Mais , je ne demande qu’à changer d’avis , c’est ça la science.
      Je demeure convaincu que la véritable révolution scientifique tient à la découverte de l’interfécondation Neandertal/Cromagnon.L’article cité plus haut abonde en ce sens et confirme « mes » chiffres

      ________D’autres études avaient déjà montré que l’homme moderne avait de 1,5 à 2,1 % d’ADN de Néandertal dans ses gènes, résultant sans nul doute de croisement entre les deux espèces.________

      Ce qui bouleverse en outre
      _ soit la définition des espèces,
      _ soit la carte et la chronologie des Homo Erectus….ce qui sera fait dans le un prochain Nartic.