VAQALAS ( la suite)

Lectures :4087

Notre ami Iskender nous a posé hier soir( cette nuit) un commentaire plein d’humour en nous demandant de diffuser. Pourquoi ne pas l’exposer plus visiblement en forme d’une suite à son article?

==============================================

Hola !
Je voudrais signaler deux répliques à des affirmations péremptoires et habituelles, venues de Tareq Oubrou et Dalil Boubakeur:

  • Oubrou = l’islam veut dire paix; un hadith dit que l’encre du sang a plus de prix que le sang du martyr.
  • Boubakeur= citation coranique « si vous tuez un homme, c’est comme si vous tuiez l’humanité toute entière ».

Mes réponses:

1: Islam ne veut pas dire « paix »; salam veut dire paix.

Simplement, les deux mots partagent la même racine sémitique slm. islam veut dire soumission, une soumission qui aboutit bien sûr à la tranquillité, à la paix. Soumission de deux ordres, que connaissent tous les islamologues:

  • a) Pour les musulmans, la soumission à la volonté divine.
  • b) Pour les non-musulmans, la soumission à l’islam en tant que système politique; ce second sens, très gênant de nos jours, a toujours été en activité du temps de l’expansion musulmane.


2: Le joli hadith sur l’encre du savant.

Il ne figure dans aucun des recueils reconnus par les sunnites, la Sunna, au moins les 4 ou 6 principaux. Ce n’est qu’une invention tardive. Parce que des propos prophétiques, on en a fabriqué des centaines de milliers, pendant des siècles. Le sang du martyr au combat a toujours été très valorisé.

Un hadith, cette fois ci authentique évoque du sang qui coule du petit doigt de Mahomet dans un combat et lui qui parle à son doigt, en disant, ne te plains pas, tu saignes dans le combat d’Allah (Bukhari 4/52/58).
Voilà pour Tareq Oubrou , qui, soit est ignorant, soit est un menteur. J’avoue que j’hésite entre les deux.

Pourquoi notre ami Dalil Boubakeur ne cite pas son livre préféré avec des versets entiers et non tronqués?
Tout d’abord,

Ce verset (le 5/32) est inspiré en fait de la Mishna (la base pour les rabbins), qui traite de l’épisode de Caïn et Abel. Le traducteur R. Blachère l’avait bien identifié. Trouver des traces de littérature juive dans le Coran n’a rien d’extraordinaire bien sûr.

Cela dit, le texte coranique ajoute deux restrictions qui changent tout, et que les mécréants ont le droit de connaître:

  • « mais pas en compensation d’une personne » (=le prix du sang, la vengeance)
  • « mais pas en compensation d’un désordre sur la terre ». Que peut être un désordre sur la terre? Tout ce qui déplait à un barbu : une minijupe, un homosexuel, une mortadelle, un guide de haute montagne…etc… de plus, à propos du « savant », ce n’est pas le savant laïc, scientifique, qui invente une théorie, une technique ou une machine, qui explore le réel et crée des remèdes. Pas du tout, ce n’est que le savant religieux, l’ouléma: le récitateur du Coran, qui sait le texte par cœur (il est savant donc), qui est exégète et au mieux théologien. Le sens religieux a été exclusif dans la conception de la science dite islamique, l’”ilm”. Donc, pas de CNRS, pas de Prix Nobel, dans ce que raconte l’ami Tareq aux mécréants
    Aussi….Diffusez, ça peut être utile.

8 comments to VAQALAS ( la suite)

  • iskender

    T. Ramadan Le Point 27/9/2014

    Cet appel au djihad, tel qu’on le voit aujourd’hui – il est important de le répéter -, ne correspond strictement à rien dans le Coran.

    Facile de citer de multiples versets:( n’en déplaise à Frère Tariq NDLR)

    2/190 Combattez au sentier de Dieu ceux qui vous combattent, mais ne soyez pas transgresseurs, Allah n’aime pas les transgresseurs.
    /191 Tuez-les où que vous les trouviez, chassez-les d’où ils vous chassaient. La persécution est pire que le meurtre.
    47/4
    47 : 4
    « Quand vous rencontrez des incroyants, frappez-leur la nuque jusqu’à les abattre et liez-les bien fort. Puis quand cesse le fardeau de la guerre, libérez-les ou exigez rançon

    47/95: Allah met ceux qui combattent corps et biens un degré au-dessus de ceux qui restent chez eux. Dieu promet à tous le meilleur, mais Dieu met les combattants au-dessus de ceux qui restent chez eux et il leur donne un salaire sans borne,

    9 : 5
    « 5 Une fois passés les mois sacrés, tuez les incroyants où que vous les trouviez. Prenez-les, assiégez-les, dressez-leur des embuscades.

    Ajoutons qu’il existe un terme encore pire, le qital, le meurtre, le combat pour tuer. Ainsi, en
    .
    2/216 Le combat vous a été prescrit alors qu´il vous est désagréable.

    .
    La Sunna ajoute encore d’autres appels au meurtre et à la guerre, dans des centaines de textes. Le plus célèbre étant « le paradis est à l’ombre des sabres ».
    .
    voilà Tariq: soit tu es un ignorant, soit tu es un menteur.

  • D. Furtif

    Je me suis permis de faire un peu de mise en page car Frère MASTUVU adore ça.
    Donatien Furtif

  • iskender

    Allah vous en sera redevable!

  • Cosette

    Il me semble que c’est surtout par l’histoire de Yémen que l’on apprend le plus sur l’islamisme.
    La question religieuse montre combien le Yémen fut le théâtre de multiples influences.

    « Ḥimyar et Israël », dans Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Comptes rendus de l’année 2004, pp. 831-906.
    La découverte de nouvelles inscriptions juives provenant du royaume de Ḥimyar (qui, de 430 à 560, s’étend sur la moitié sud-ouest de la péninsule Arabique) permet de mieux comprendre la politique religieuse des souverains. Le fondateur de ce judaïsme politique, Abīkarib Asʿad, a mis en oeuvre une ambitieuse réforme sociale pour surmonter l’obstacle du cloisonnement tribal, en faisant d’Israël la nouvelle communauté à laquelle doivent adhérer juifs et prosélytes. Une telle réforme préfigure et inspire certainement celle que Muḥammad met en oeuvre à Médine au début du VIIe siècle, 250 ans plus tard.

    Le Yémen, judaïsme et le christianisme y rivalisèrent d’influence du IVe au VIe siècle

  • Cosette

    à l’époque de la naissance de l’islam, il y eut plusieurs prophètes…
    Fouilles archéologiques au Yémen et en Arabie saoudite Christian Julien ROBIN (55:38)
    http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=2176&ress=7162&video=142009&format=68

  • Jean Sairien

    « Frère MASTUVU adore ça. »
    Toutafé! Nabsolument!

    • snoopy86

      Vieuconnus maximus a toujours l’œil rivé au trou de la serrure

      Fufu, dis lui donc enfin que tu l’aimes et l’admires 😆

  • D. Furtif

    Je peux pas
    J’explique
    Je ne pourrais lui dire sur que sur la seule plateforme qui lui importe....
    Il voudrait que sa gloire soit reconnue sur Charlatan Vox là où se trouve le seul podium auquel il aspire vraiment.

    Mais si je fais ça…

    Sa fracassitude perso le fera me dénoncer comme il l’a si souvent fait….
    Et le Charlatan Boss fera disparaitre ce compliment que j’avais eu tant de mal à publier…
    C’est le monde Kafkaïen du cyclisme.
    Ça veut rouler et ça veut se regarder pédaler…Et ça veut du public autour…
    Ça veut tout et ça veut rien …