Je panse donc j’essuie.

Lectures :2614

J’ai regardé le reportage sur Renaud à la télé l’autre soir. J’avais hésité, puis encore hésité et pendant que j’hésitais je me suis retrouvé à regarder. Et j’en ai profité pour faire ce qu’en général je fais toujours lorsque je regarde la télé, que ce soit un film ou un reportage, je suis allé vignetteconsulter sur le net ce que je peux trouver sur le sujet, à commencer par la fiche Wikipédia, et, en l’occurrence  le réalisateur du reportage a fait un copié-collé de la fiche.

 

J’aime pas Renaud, c’est pour ça que j’ai hésité à regarder. Je ne l’aime pas, pour au moins trois raisons.

D’une part il chante comme une casserole, et je ne parle pas de la tessiture de sa  voix mais de sa justesse,bien que l’un est l’autre soient liés, et veuillent dire la même chose,  puisque la tessiture n’est jamais  que l’échelle des notes émis de façon homogène, volume, timbre et harmoniques. Dans son cas il semblerait bien qu’il n’y ait pas de tessiture à proprement parler.

Affiche-1600x1200-390x550Et pour moi, ça, dans le chant c’est juste rédhibitoire.Il faut essayer d’imaginer le calvaire des musiciens qui accompagnent une voix bancale. On dira, et c’est vrai, que lorsqu’on est un musicien professionnel on s’accommode de tout, puisque l’on est jamais là que pour bouffer, et si, en plus – ce qui semble être le cas de la plupart des musiciens de Renaud,on y rajoute une amitié, cette amitié permet d’oublier pas mal de choses.

Mais manifestement, dans le cas de Renaud, ce qui est mis en avant ce sont la qualité des textes, dans la plus pure tradition de la chanson Française, où l’essentiel est ce que l’on a à dire, et peu importe la façon dont on l’exprime.

 

Ce qui m’amène au second point. Je n’aime pas l’idéologie de Renaud. Et c’est là tout le côté paradoxal, celui qui m’a e67a1c2c-c4fa-11e0-af44-69814e3d18c3fait hésité à regarder. J’aime, en gros, la plupart de ses textes mais je n’aime pas l’idéologie sous-jacente. Je me demande bien au nom de quoi un type qui n’a jamais foutu les mains dans la merde peut bien se sentir autorisé d’en parler. Je me demande si Claude Berri n’y avait pas songé lorsqu’il lui a donné le rôle d’Etienne Lantier dans Germinal ? Ce Lantier, animé de bons sentiments, mais qui après avoir foutu la merde se garde bien d’en payer la facture en s’enfuyant.

 

Et pour finir, je n’aime pas l’étalage des problèmes existentiels des artistes. L’image d’Epinal du créateur torturé par ses démons me gonfle prodigieusement. Un van Gogh qui se tranche l’oreille le fait tout seul dans son coin sans convoquer les médias, peut-être une question d’époque et de moyens aussi. De nos jours les mêmes media en auraient-ils  probablement fait leurs choux-gras.

Son je picole parce que c’est pas moi mais lui, et laissez le mariner dans son anis mais sauvez moi soigneusement mis en scène devrait m’indifférer, au contraire il m’horripile.

 

J’avais donc hésité.

Surtout hésité parce qu’une fois encore je me suis demandé si l’on pouvait apprécier l’oeuvre d’un artiste en la dissociant de ce qu’est l’artiste.

 

Peut-on aimer Céline tout en rejetant ce qu’il était ?

 

 

39 comments to Je panse donc j’essuie.

  • Leon

    Pour répondre à ta question finale, je dirais, aimer non, mais admirer oui.
    Sur sa voix et sa manière de chanter, je te suis totalement : comment ce mec a pu faire une carrière de chanteur est un vrai mystère. Il aurait pu se borner à écrire des chansons. Il a un vrai talent pour ses textes qui, finalement ne sont pas trop l’expression de ses « convictions politiques ». « Mistral gagnant » est un vrai chef-d’oeuvre… De toutes façons, la quasi totalité des artistes sont  » de gauche » dans le genre bobo touche-pas-à-mon-pote etc.. Ca fait longtemps que je me demande pourquoi et je n’ai qu’une partie de la réponse. Pas assez pour en faire un article.

    • ranta

      M’ouais, il me semble que la frontière entre aimer et admirer est plutôt floue.

      • Leon

        A mon avis, la frontière c’est aimer l’oeuvre et pas forcément l’homme. Le cas Céline, par exemple est flagrant. Tu lis « Voyage au bout de la nuit » tu tombes de ta chaise. Ah, Céline est un salaud d’antisémite virulent ? Ah, bon, mais dans ce livre il n’y a pas une ligne, pas un mot antisémite. Alors tu fais quoi, tu rejettes le livre non pour ce qu’il est en tant qu’oeuvre , mais au nom d’autres écrits qui n’ont rien à voir ? Cela me paraît absurde et participe effectivement de ce « refus de penser contre soi-même » évoqué par la miss.
        (Au passage, ce qu’elle dit est d’une très grande profondeur)

    • ranta

      S’il s’était borné à écrire…

      Il aurait loupé ce qu’il cherchait, la gloire, la glorification, la starisation.

      Enfin tout ce qu’il est bon ton de rejeter lorsqu’on est un nartisse médiatisé mais que l’on lâcherait pour rien au monde.

  • Leon

    Pour l’étalage des problèmes existentiels, c’est un truc classique de medias qui s’imaginent qu’un ne peut faire de l’art qu’à la condition de souffrir. S’il cela suffisait il y aurait plusieurs milliards d’artistes… Comme disait l’autre : un peu d’inspiration, mais beaucoup de transpiration… et encore, sans garantie de résultat !

  • D. Furtif

    J’ai attendu un peu passsk c’est pas facile à trier.
    Renaud a longtemps bénéficié de l’air du temps et des effets de mode en surfant sur les thèmes somme toute bien pensants.
    L’avait une façon de mettre des clichés et des idées toute faites en musique dans un jargon Djeun qui aidait à faire passer.
    Son goût pour les postures , pour les panoplies surannées blouson de cuir gâpette excessive et foulard rouge m’a toujours gonflé
    .
    Mais c’est pas tout.
    .
    Ya que pour beaucoup de gens, dont je suis , on efface les mauvais moments et les sentiments de mal à l’aise , on passe à autre chose quand on en a l’occasion .C’est la charité du pauvre . Le pardon sans appuyer.
    Maiszaussi ya que Renaud, quand il voulait bien se donner la peine, savait décrocher des vers qui vous scotchaient là en disant Vain Dieu comme j’aurais voulu écrire ça….
    Il a passé sa carrière à aller de l’un à l’autre….
    ….
    Pour éviter de faire nomenclature à charge je ne vais pas aller chercher ….
    Les mauvais titres sont nombreux mais les dire n’est pas facile sans tricher…..Puisque je les ai presque tous oubliés.
    .
    Il y a pourtant une chanson qui réunit les deux Renaud.
    Le poseur qui vous paluche dans le sens qu’il faut et l’autre l’artiste qui sait vous émouvoir …et pas avec du Canada Dry de poésie.

    .
    .
    Je m’suis chopé 500 lignes :
    « Je n’dois pas parler en classe »
    Ras l’bol de la discipline !
    Y’en a marre c’est digoulasse !
    C’est même pas moi qui parlais,
    Moi j’répondais à Arthur
    Qui m’demandait, en anglais,
    Comment s’écrit No Future

    [Refrain] :
    Si on est punis pour ça
    Alors je dis : ‘Halte à tout ! ‘
    Explique-moi, Papa,
    C’est quand qu’on va où ?

    C’est quand même un peu galère
    D’aller chaque jour au chagrin
    Quand t’as tell’ment d’gens sur Terre
    Qui vont pointer chez « fous-rien »
    ‘vec les d’voirs à la maison
    J’fais ma s’maine de soixante heures,
    Non seul’ment pour pas un rond
    Mais en plus pour finir chômeur!

    Veulent me gaver comme une oie
    ‘vec des matières indigestes,
    J’aurais oublié tout ça
    Quand j’aurai appris tout l’reste,
    Soulève un peu mon cartable,
    L’est lourd comme un cheval mort,
    Dix kilos d’indispensable
    Théorèmes de Pythagore !

    [Refrain]
    Si je doit m?avaler tout ça
    Alors je dis : ‘Halte à tout ! ‘
    Explique-moi, Papa,
    C’est quand qu’on va où ?

    L’essentiel à nous apprendre
    C’est l’amour des livres qui fait
    Qu’tu peux voyager d’ta chambre
    Autour de l’humanité,
    C’est l’amour de ton prochain,
    Même si c’est un beau salaud,
    La haine ça n’apporte rien,
    Pis elle viendra bien assez tôt

    [Refrain]
    Si on nous apprends pas ça
    Alors je dis : ‘Halte à tout ! ‘
    Explique-moi, Papa,
    C’est quand qu’on va où ?

    Quand j’s’rais grande j’veux être heureuse,
    Savoir dessiner un peu,
    Savoir m’servir d’une perceuse,
    Savoir allumer un feu,
    Jouer peut-être du violoncelle,
    Avoir une belle écriture,
    Pour écrire des mots rebelles
    A faire tomber tous les murs !

    [Refrain]
    Si l’école permet pas ça
    Alors je dis : ‘Halte à tout ! ‘
    Explique-moi, Papa,
    C’est quand qu’on va où ?

    Tu dis que si les élections
    Ça changeait vraiment la vie,
    Y a un bout d’temps, mon colon,
    Qu’voter ça s’rait interdit !
    Ben si l’école ça rendait
    Les hommes libres et égaux,
    L’gouvernement décid’rait
    Qu’c’est pas bon pour les marmots!

    [Refrain] x2
    Si tu pense un peu comme moi
    Alors dis : ‘Halte à tout ! ‘
    Maintenant , Papa,
    C’est quand qu’on va où ?
    .

    Qu’est que je n’aurais pas donné pour ces trois vers là

    1. Alors je dis : ‘Halte à tout ! ‘
      Explique-moi, Papa,
      C’est quand qu’on va où ?

    .
    En revanche certains vers des couplets sont d’un gauchisme qui sent le rance, tellement éculés et téléphonés.
    ….
    Pourtant au bout du compte , si je suis en gros d’accord avec Ranta
    Je me fais le reproche de ne pas avoir fait ce billet avant lui….Peut-être parce que je ne tire pas sur les ambulances

  • ranta

    En réalité je m’en fous de Renaud et de ses semblables, vaguement anarcho bobos tiers-mondistes millionnaires de mes deux.

    Ce qui m’a fait écrire ce billet c’est juste la question finale.

    • ranta

      J’ai eu une proposition de réponse de la miss (voir à l’annexe) qui me dit en substance « qu’il est important de penser contre soi-même pour ne pas ressembler à ce ce que nous détestons, à ces idéologues de base qui s’ils étaient au pouvoir seraient des réincarnations de Robespierre, et si nous choisissions qu’en fonction de nos idées nous deviendrions vite des sectaires ignorants prêts à couper les têtes. »

      Ouais, elle n’a sans doute pas tort, mais in fine ça équivaut à entretenir ce qu’on aime pas. 🙄

  • Jilo_Kw

    Un gars qui se cache
    Parce que c’est sa nature
    Ou
    Parce qu’il ne veut pas que l’on sache qu’il tient à s’exprimer sur un site dont il souhaite la disparition….

    ‘chanter comme une casserole’ ne veut rien dire dans le cas de Renaud. C’est ainsi que vous ne comprenez pas son talent de chanteur. Rien de mystérieux dans son succès. je ne suis pas un admirateur forcené de Renaud mais je suis touché par l’indéfinissable qui se dégage de ses chansons.
    Il n’y as pas que le chant puriste, mais aussi toute la palette de l’ expression vocale, il y a l’interprète de cette petite miicrohistoire qu’est une chanson. là, ses fêlures, les timbres brouillés, chauds, le ton blagueur ou parfois déchirant. Certains dirent que Brassens chantait mal (et même Maria Callas). A la fin de sa vie, Barbara n’avait plus sa voix, et elle était pourtant bouleversante.
    Heureusement, les artistes échappent au purisme petit-bourgeois et idéologique de l’air de leur temps et l’histoire leur rend justice et rend modeste.

    • Jilo_Kw

      ??????? c’est quoi ce machin ?
      Bon, j’m’escuse de demander pardon pour le dérangement, semble que j’m’a trompé de porte.

    • ranta

      « les artistes échappent au purisme petit-bourgeois et idéologique de l’air de leur temps « 

      J’aimerais bien me marrer 5 minutes là, si je pouvais en avoir une définition bien sûr. 😆

      Dans le cas où ça ne dérangerait pas et ne risquerait pas de dévoiler l’identité de celui qui commente malgré sa volonté de destruction de Disons.

  • Leon

    Dire qu’il chante très mal est un euphémisme. Il est certainement un artiste en dépit de cela, pas grâce à ça. Idem pour Brassens, je préfère finalement les interprétations de ses chansons par d’autres, ne vous en déplaise. Quant à la Callas qui chanterait mal, c’est vraiment de la blague, elle qui, au contraire a été encensée pour sa technique vocale.
    A titre de curiosité, j’aimerais bien en savoir plus sur le « purisme petit-bourgeois », ça fait longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de rigoler un peu. Déjà on a eu droit au « talent de chanteur de Renaud », la journée commence bien. 😆
    Une dernière chose : ne pas ou ne plus avoir de voix, ou avoir un voix hors normes classiques, est différent de savoir chanter ou pas. Louis Amstrong savait chanter.

  • D. Furtif

    Comme je suis invité à l’apéro à coté je tiens auparavant à appuyer la demande de mes camarades.
    « Le purisme petit bourgeois«  m’intéresse au plus haut point.
    Je donne ma solution en annexe
    .

  • Buster

    Pour le « purisme petit-bourgeois » (Mais quelle jolie expression !) ça doit être pour le sujet du jour de penser qu’un chanteur devrait savoir chanter, qu’un écrivain devrait savoir écrire …
    Autant de pensées étriquées voire même « nauséabondes et putrides » (pour employer les mots choisis de feu l’intelligentsia dominante)… et petites-bourgeoises, forcément. Reconnaissons le.

    Pour autant, pour autant… moi, qui ne suis pas musicien mais qui peut siffler juste… et bien la voix de Renaud, avec tous ses défauts, parvient à me toucher et même parfois à m’émouvoir foutrement.
    Même que ses chansons, mieux chantées par un autre, (ce qui ne serait pas difficile à trouver) ne me feraient probablement pas le même effet.
    Chez Renaud, l’incertitude de la mélodie vocale c’est encore du talent, comme Mozart et le silence. (Euh… toutes proportions gardées 😆 )

    Au chapitre des chanteurs qui « chantent mal » Y en a 1 autre que je suis allé écouter en concert, c’est le  »chanteur aphone » Vincent Delerm, qui lui, parvient malgré son extinction de voix chronique à me casser les oreilles (davantage que Renaud) quand il lui prend l’idée trop fréquente de s’aventurer dans les aigus !

    • ranta

      loué soit le seigneur, Buster sauve un peu l’âme de Disons en ayant compris tout le talent de chanteur de Renaud.

      Mécréant je suis,mécréant je reste, je ne peux tout simplement pas lorsque la justesse n’est pas au rendez-vous. je ne parle pas de l’amplitude d’une voix, il y a beaucoup de chanteurs dont l’amplitude est limitée, et par ailleurs personne n’est capable de couvrir tout le spectre vocal.

      Comme dit Léon savoir chanter n’a rien avoir avec les capacités vocales. Savoir chanter c’est avant tout savoir placer sa voix, insuffler un souffle au texte, un souffle qui se mélange à la musique, qui va porter, soutenir, devancer, l’harmonisation du morceau.

      je te donne un exemple, Cabrel. Cabrel n’a pas un spectre vocal très étendu, mais primo il chante juste et secondo, et c’est là la raison principale de la particularité de sa voix, Cabrel a Anglo-saxonnisé ses textes en recherchant quasi systématiquement de finir ses vers sur des sons en consonnes. Là, où quasiment tous les chanteurs recherchent une fin en voyelle permettant des mélismes sirupeux à qui mieux mieux, lui il durci et fait claquer ses vers en impulsant une dynamique. Tu vois, ça c’est savoir chanter.

      Maintenant, comme je l’ai déjà dit, je me fous de Renaud, ce n’était qu’un prétexte pour demander si l’oeuvre d’un artiste est indissociable de ce qu’il est.

  • Asinus

    yep moi j »aime pas les musicos mais j’aime bien Ranta , j’aime surtout sa vision de Lantier car c’est très exactement ça ce qu’il décrit .J’aime pas Renaud y compris son misérabilisme sentimental et son pathos pere /fille  » mistral gagnantgnant.
    Je m’autorise un bémol , de mon modeste avis terminer un article sur séchant en mettant Céline* en contrepoint c’est un peu comme si terminait une charge anti-bhl en citant Nietzsche

    *Peut-on aimer Céline tout en rejetant ce qu’il était ?

    nan ! ce qu’il était est consubstantiel de ce qu’il écrit …..

    • alibaba

      Asinus

      yep moi j »aime pas les musicos

      Même la musique militaire ? 8)

      • Asinus

        cher vélocipédiste amateur j ‘aime les musiciens pas les musicos

        j’explique j’aime Goya, Turner, pas le peintre du dimanche Sisyphe , d’ailleurs puisque l’on parle de Goya il aimait peindre la difformité, la vôtre lui aurait posé problème vu qu’elle est morale et intellectuelle…. quoique si la nature est bien faites ça doit se voir sur votre faciès que vous avez été bercé trop près du mur .

    • ranta

      Des fois qu’il y en aurait encore à douter de la profonde connerie de Sisyphe.

      • alibaba

        Ah, brave ranta : faut dire qu’en « profonde connerie » t’es un expert !

        • Asinus

          bon le bousier s’énerve je vas lui répondre , je réiteres j’aimes pzs les musicos , mais j’aime la musique
          en vrac emylou harris , maria farantouri , puccini , marin marais ,springsteen ,haendel ect.. la musique militaire ben souza a pondu quelques trucs pas mal ya un ou deux morceau des chœurs de l’armée rouge .Aprés
          expliquer à un con que les soldats du monde entier chantent c est parfois ce qui les raccrochent à l humanité.
          Pour ce qui est de bander je vous renvoie a votre onanisme cérébral usuel et vous invite a vous rendre dans le Péloponnèse découvrir les mœurs amoureuses des bergers Héllènes……

          • D. Furtif

            Pour ma part je n’oublie pas celui qui nous a offert régulièrement pendant des semaines ce qui lui plaisait de Haendel…et puis d’autres compositeurs….de la même eau….
            Le Gribouilleur a la prétention de jouer au critique d’art ….
            C’est surement ce qu’il a de plus drôle….

      • alibaba

        Et puis, pour la connerie, faut que j’te dise, ranta :

        • ranta

          J’ai validé le Sisyphe car j’adoooore la gauche humaniste padamalgams lorsqu’elle se laisse aller à ce qu’elle est. :mrgreen:

  • Leon

    J’entends j’entends, mais le fait qu’il chante mal n’apporte rien. Au mieux il arrive à toucher malgré ça. Et dans certaines chansons je trouve cela carrément gênant. Vincent Delerm est encore pire. Mais en sens inverse il y a tout un tas de gens qui chantent très bien et qui n’arrivent pas à toucher sur le plan artistique. Je pense, par exemple à Maurane : voilà quelqu’un qui a une voix et une technique vocale exceptionnelle, réellement hors du commun, mais elle ne fait pas grand chose. Elle excelle dans la reprise des chansons des autres. Exemple : https://www.youtube.com/watch?v=tgqI4Y0asA8 ou, avec une autre pointure : https://www.youtube.com/watch?v=vK4Ukm11_9E
    En revanche je ne sais pas si vous avez déjà entendu Renaud reprendre des chansons des autres, c’est une catastrophe… Tout cela est évidemment la différence entre un créateur et un technicien.

  • ranta

    J’ai essayé de penser contre moi-même là. 😆

    Mais bon, faut pas placer la barre trop haut non plus; chi va piano, va sano.

    Alors le Sisyphe le jour où il apprendra à être poli ça le fera, pour le moment je l’ai mis là où il doit être : dans la fosse septique.

  • Lapa

    môa je trouve ça bien qu’on puisse apprécier les chansons de gens ayant une technique vocale imparfaite.

    Notre époque est tellement à la recherche de la voix qui tue et ses flopées de candidats nous impressionnant de plus en plus avec leur organe mais… qui ne donnent rien.

    Des mecs /nana qui chantent juste, qui envoie du pâté et qui ont une super voix il y en a des milliers en France. Des créateurs il y en a beaucoup moins 🙂

    • Fabien

      Bonjour à tous.

      Notre époque est tellement à la recherche de la voix qui tue et ses flopées de candidats nous impressionnant de plus en plus avec leur organe mais… qui ne donnent rien.

      Des mecs /nana qui chantent juste, qui envoie du pâté et qui ont une super voix il y en a des milliers en France. Des créateurs il y en a beaucoup moins

      Tout à fait d’accord avec Lapa.
      et ce qui est encore plus rare les créations en adéquation avec la voix et le texte.

      • ranta

        Les gars vous charriez un peu beaucoup là.

        Mettre en parallèle notre époque, et ce qui est proposé, et une carrière d’une quarantaine d’années n’a pas de sens.

        Comme si une perfection vocale mal orientée dans les émotions justifiait une voix bancale au seul prétexte de la créativité. C’est aussi négliger que les artistes ont finalement peu, voire pas du tout, de latitude dans leur expression. Tout est formaté, pesé, soupesé, emballé, par une industrie dont le seul souci, et comment lui reprocher, est de vendre.

        Dans le cas de Renaud vous négligez aussi la part essentielle qu’est la mise en musique de ses textes et qui ne lui appartient pas : sans ses musiciens, enfin un tout petits nombre, rien n’aurait existé. Il faut aussi ajouter qu’il arrive à une période, et s’y s’installe, d’une pauvreté musicale effarante. la fin des années 70 et les années 80 étaient un vide musical sans nom.

        Fabien, toi qui joues en groupe, tu acceptes un accordage incertain ? Pas moi. Tu acceptes des problèmes de tempo ? pas moi Tu acceptes qu’un riff ne soit pas dans la tonalité, ou qu’un chorus soit dissonant ? pas moi. Et ce même s’il s’agissait de Hendrix, un créatif parmi tout les créatifs…

        • Fabien

          Bonjour Ranta.

          Fabien, toi qui joues en groupe, tu acceptes un accordage incertain ? Pas moi. Tu acceptes des problèmes de tempo ? pas moi Tu acceptes qu’un riff ne soit pas dans la tonalité, ou qu’un chorus soit dissonant ? pas moi. Et ce même s’il s’agissait de Hendrix, un créatif parmi tout les créatifs…

          RANTA, HALTE AU FEU!!! je suis d’accord avec toi sur pratiquement tous les points. A propos de ton article je n’aime pas particulièrement Renaud et son répertoire. Ajoute à cela que l’exposition de ses problèmes perso me débecte. La vie privée des artistes je la respecte alors qu’ils ne viennent pas me gonfler en m’imposant la leur.
          Ce que je voulais dire c’est que j’approuvais ce qu’écrivait LAPA. On a une floppée de personnes qui savent très bien chanter. Mais personne pour les driver ou leur offrir de beaux textes en harmonie avec leur voix et leur talent.

          Un exemple: prends un type comme Mike Brant. Enlève lui toute ses chansons niaises et fait lui chanter « l’inaccessible étoile » que Jacques BREL a interprété dans Don Quichotte. Je suis sûr que cela aurait été superbe. je peux me tromper. Mais sa voix, le texte, et son énergie auraient sûrement donné un résultat exceptionnel. Et je rejoints LAPA sur ce point: il manque des créateurs/paroliers voir créateur/compositeur/interprète.

          Et mon cher RANTA, parfois à deux grammes, l’accordage peut être très incertain…. 😆 Et le tempo aussi. La solution? Tout le groupe doit être à deux grammes!!! Et je te garantie qu’on jouent comme des dieux. (Enfin on en a l’impression… 😕 )

  • D. Furtif

    Sisyphe déclare aimer la littérature…..
    Pourtant ce qu’il lui a fait fait penser à ce qu’Hitler a fait à la Pologne en plus criminel

    • ranta

      La bio de Stone et Charden c’est de la littérature ?

      • D. Furtif

        Bin Oualà….;
        Quand Sisyphe écrit ça ressemble à quand il peint .
        On peut simplement affirmer qu’il n’est pas le fils d’Appolodore pas plus que celui d’Homère….
        Les analyses génétiques nous diraient plutôt qu’il est celui de Ripolin et Rosemar.

    • alibaba

      Ah mais je suis particulièrement heureux de savoir que tu m’as lu, furtif !
      Tu l’as acheté, le livre ?
      Merci ! 8)

  • D. Furtif

    Message à Asinus et Ranta et à tous les amis.
    Sisyphe est le type qui veut pouvoir intervenir sur DISONS sans jamais avoir à accomplir les formalités minima de l’inscription.
    Il ne veut pas que ça se sache
    Il ne veut pas que ça se voit….
    Alors????
    Alors ma cache, tintin , zobi
    Il suivra la marche à suivre que nous avons tous suivi pour nous exprimer ici
    .
    Par ailleurs il tient à pouvoir conserver sa manie de répandre des ordures .
    C’est un type en qui on ne peut pas avoir confiance.
    Ce gratteur de papier barbouilleur à ses heures n’a de respect pour rien ni pour personne, il est capable en quelques minutes de dire une chose et son contraire.
    Aucun principe et aucune morale…
    C’est un boutiquier prêt à tout pour placer sa camelote….
    .
    La dernière réponse de ASINUS se trouvait par erreur ici je l’ai replacée dans le fil
    .
    Rappelons que son propre blog nous est interdit pour des raisons honteuses….
    Je ne vois pas pourquoi ____ c’est comme ça chez les Quantiques ___ nous lui devrions une ouverture d’esprit qu’il nous refuse de la plus prétentieuse manière lui, le fameux écrivain spiritualiste auteur d’œuvres inoubliables.