François Fillon prépare-t-il sa sortie de piste ? 6 ans plus tard_ réédition_

Lectures :3181

Est-ce le fait d’une phrase anodine ? Est-ce le fait d’une profonde réflexion ? Le premier ministre François Fillon a laissé filtrer, lors d’une interview, à France 2, que Nicolas Sarkozy n’a jamais été son mentor. Il a fait alliance avec lui, Il a choisi de l’aider à être président de la République et Il s’en félicite tous les jours. Pourquoi diantre François Fillon a-t-il senti le besoin de préciser que Nicolas Sarkozy n’était pas son mentor ? A-t-il craint que la population puisse le penser, voire le soupçonner ?

Monsieur Fillon semble voir venir à lui des odeurs fétides d’un éventuel remaniement ministériel. François Fillon a parlé de son avenir. En termes clairs : « Cela fait trente ans que je fais de la politique. Je ne repartirai pas de zéro. Je ne recommencerai pas au bas du terrain ». Cette phrase sibylline laisse-t-elle entrevoir une quelconque nomination par le président pour services rendus ?

Le Premier ministre déclare, le plus sérieusement du monde, que la lutte contre l’immigration irrégulière ne doit pas être instrumentalisée de part et d’autre. Est-ce bien ce même François Fillon qui a concocté une mesure visant à faire payer une cotisation de 30 euros par an aux immigrés en situation illégale, pour compenser l’aide qui a, en 2009, coûté 546 millions d’euros ?

François Fillon, le Premier ministre, réplique de verte façon à la population qui a dit NON à la très grande majorité à la réforme sur les retraites. Il déclare que « gouverner, c‘était aussi parfois savoir dire non ». Il exclut tout retrait du projet de réforme, qui relève l‘âge légal de la retraite de 60 à 62 ans.

François Fillon l’a dit et l’a confirmé : il rabotera dans les avantages fiscaux. Une coupe financière qui rapporterait 3,2 milliards d’euros. Et la bonne nouvelle est le fait que les mutuelles, les assurances vie et les institutions de prévoyance vont tout probablement répercuter les nouvelles taxations sur leurs tarifs.

Bernard Kouchner a songé à démissionner, Jean-Pierre Raffarin a critiqué la radicalisation de son propre parti et Christine Boutin a relancé la réflexion sur l’alliance entre son Parti chrétien-démocrate et l’UMP au pouvoir. Sur la question de la discrétion ministérielle, François Fillon s’est livré à cette confidence, avec un grand sourire : « il y a des gens qui pourraient être plus discrets ».

La question qui s’impose est la suivante : François Fillon prépare-t-il sa sortie de piste ? Il en donne tous les indices qui auraient pour effet de préparer la population française à un grand changement de gouvernement en perspective.

Vous aimerez aussi:

91 comments to François Fillon prépare-t-il sa sortie de piste ? 6 ans plus tard_ réédition_

  • Léon

    Bonjour Pierre. Nous n’en sommes qu’aux premiers soubresauts d’une recomposition politique qui n’aura lieu qu’en 2012 si, comme cela me semble plus que probable, Sarkozy venait à perdre les élections présidentielles. Je suis persuadé que ce sera sanglant. Tant qu’on est du côté du vainqueur on peut trouver des accommodements. Mais si on est battu, les langues se délieront vraiment et on saura enfin ce qu’aura été le Sarkosysme.

    • Buster

      On aura largement le temps d’en reparler, mais pour l’instant j’envisage un autre scénario :
      Sarko ne pourra jamais plus remonter dans les sondages, et n’aura aucune chance de pouvoir gagner.

      Il m’étonnerait qu’il se lance dans l’aventure s’il est assuré de perdre, la déculotté serait trop difficile à supporter pour lui.
      (A moins qu’il n’espère jusqu’au bout renverser la tendance, par aveuglement mégalomaniaque)

      Si cette hypothèse se confirmait, Fillon aurait des chances dès 2012, alors que les observateurs ne le voient en piste que pour 2017.

      • Léon

        Buster, je serais vraiment très étonné qu’il ne se représente pas. Je le crois persuadé qu’il lui suffit d’une tribune et que son seul talent oratoire suffira à se faire réélire. Et il a l’exemple de Chirac contre Balladur, qui a été si cruel pour lui !
        Non, tiens, allez je mets 10 €uros qu’il se représente…

        • Buster

          Oui, c’est ce que pratiquement tout le monde pense.
          Mais j’ai peur (façon de parler) qu’il n’ait définitivement grillé son image « présidentielle » 😀
          Les français, de droite comme de gauche, ne voudront pas passer 5 ans de plus avec un pitre à leur tête.

          Cela pourrait être le calcul de Fillon : Devenir un recours au cas où Sarko décide de « prendre du recul ».

          Je ne suis pas très joueur, mais je mets moi aussi 10 €, car je ne vois strictement pas comment il pourra désormais remonter dans les sondages d’opinion.

          • Lorenzo

            Buster,

            banco, 10€ également 🙂

            • Buster

              OK,
              Si je deviens riche grâce à Sarko, je vous paye une tournée générale.
              Je m’en voudrais de vous piquer votre argent si facilement. 😀

              • Lorenzo

                Buster,

                ce que j’avais compris c’est qu’on pariait contre Léon non ? c’est á dire que Sarko ne se representera pas, si on gagne c’est Léon
                qui paye la tournée générale au bar 😆 😆 😆

      • COLRE

        Bonjour à tous,
        Difficile de rentrer dans le pari : je suis d’accord à la fois avec Buster et avec Léon, mais avec des variantes…
        1. Sarko ne remontera jamais et il sait qu’il à 90% de chances de perdre.
        2. mais, malade comme il est, complètement mégalo et désormais coupé des réalités, je ne le crois pas capable de ne pas y croire quand même, et de toutes façons de tenter le coup.

  • Ph. Renève

    Les sondages non publiés étant sans doute apocalyptiques, tous ceux dans la majorité qui se veulent un destin après 2012 vont fuir Sarkozy comme le pestiféré qu’il est devenu en France et à l’étranger.

    Soyons clairs: le naufrage arrive, les rats quittent le navire.

    • Lorenzo

      Philippe,

      vous m’avez devancé,même réaction á l’article : les rats commencent á quitter le navire et çá risque de se faire dans le désordre 😉

  • Ph. Renève

    Pierre,

    Une remarque de forme: le nom du Premier Ministre s’écrit Fillon, sans deuxième i; sans d non plus du reste: sans idées. 😀

    Désolé :-(, je convalesce, je suis un peu faible en ce moment.

  • Léon

    J’ai corrigé.

  • chantelois2010

    Philippe. Merci. J’aurais dû – le premier – vérifier l’orthographe du Premier ministre. Je retrouve ici des yeux de lynx. Il faut faire gaffe. Bonne convalescence mon cher linguiste 😉 Merci également Léon pour ces corrections. Je vous reviens sous peu. 04h45. 🙁

  • voxagora

    Bonjour,
    Les rats commencent à quitter le navire, c’est un fait. Mais tout ça est certainement très orchestré, même si on peut s’attendre à
    ce que ça cafouille et que ça lapsusse.
    Quant à savoir qui est le mentor de qui, et pas seulement entre Sarkozy et Fillon, c’est une importante question, que la phrase de Fillon ne fait que mettre en lumière.

  • COLRE

    Bonjour Pierre,
    Dommage, je n’ai pas écouté Fillon dans son ensemble (et je me méfie toujours des extraits journalistiques…) mais, ce matin, en écoutant cette phrase dans la revue de presse, je me suis tout de suite dit : ça y est, il sait qu’il va être viré.
    Ou, encore plus filou : il préfère être viré pour se préparer une virginité en 2012…

    • chantelois2010

      Colre. Prudence en effet. Comme j’ai le sentiment que rien n’est gratuit en politique (j’ai compris cela en côtoyant pendant plus de 30 ans ce milieu), je me doute que Fillon n’a pas fait cette déclaration choc que pour l’effet qu’il produit dans la presse. Et Nicolas Sarkozy avait-il besoin d’une déclaration semblable alors qu’il se retrouve au plus bas dans les sondages ? Je crois qu’il est possible qu’il prépare son départ en laissant glaner ça et là que la décision pourrait peut-être venir de lui… Voyez le scénario dans quatre ou cinq mois : Fillon avait déjà annoncé son départ.

  • COLRE

    Au fait, un truc auquel je pensais… qu’il passe le tour de 2012 en annonçant 2017…
    C’est en tout cas ce que ferait un mec normal qui a la tête sur les épaules, avec une déclaration du genre :

    « Mes chers compatriotes, 5 ans, c’est énorme, à servir la France, à être sur tous les fronts. J’ai su faire des réformes difficiles et aujourd’hui, les Français m’en veulent, mais je sais qu’ils s’en rendront compte un jour et m’en sauront gré. Si d’autres pensent mieux faire : qu’ils essaient, si c’est bon pour la France, tant mieux pour elle.
    Sinon, sachez que je reste présent pour vous, fidèle à mes convictions et prêt à servir à nouveau quand vous m’appellerez.
    Bonne chance à mon successeur pendant 5 ans.
    Vive la République, vive la France !
     »

    ?????? Marseillaise… ??????

    Et clac ! tout le monde connaît la phénoménale capacité d’oubli des Français et d’adorer ce qu’ils ont brûlé et vice versa.
    Alors, après une pause, Sarko pour 5 ans en 2017 ?…
    Mais ça, c’est si c’était un mec sain d’esprit…

  • Léon

    Booh, vous mettriez 10 € là-dessus Colre ? pas moi … 😆

  • snoopy86

    Et bien moi, je suis fan de Fillon depuis trente ans et je le reste…

    Je l’ai découvert lorsque jeune député, avec Madelin et l’extraordinaire Robert-André Vivien, il fustigeait à la tribune de l’assemblée  » la république des barbus  » provoquant l’ire permanente du « jovial » Mermaz, président de l’époque.

    C’est un des derniers hommes politiques qui nous rattache à la famille gaulliste et finalement il reste complétement en lice pour la suite ayant réussi à traverser trois années difficiles à Matignon sans erreur majeure de communication et en sortant avec une popularité à peine écornée

    Il n’a fait qu’énoncer des évidences, son alliance avec Sarkozy n’a jamais été que de circonstances, il s’opposent depuis toujours. Rappelons que Fillon faisait partie de l’aile séguiniste du RPR, s’est opposé à Maastricht, était chiraquien contre balladur etc…

    Il est d’ailleurs curieux que personne ne nous sorte les sondages envisageant sa candidature pour 2012 en lieu et place de Sarkozy. Je vous parie à mon tour 10 € qu’ils ne sont pas mauvais eu égard à la médiocrité des éventuels candidats de gauche..

    Un petit rappel quand même pour notre auteur : 30 euros pour soigner un immigré illégal qui devrait être viré, ce n’est pas de l’instrumentalisation quand les citoyens paient beaucoup plus cher. Le Canada est-il aussi tolèrant ?

    • COLRE

      Ah ! Snoopy,
      Ce que tu dis de Fillon, merci, :mrgreen:ça confirme ce que je pense depuis longtemps : Fillon est un faux gaulliste social, et une vraie droite dure. Je rajouterai : sans âme, sans état d’âme, un technocrate froid et maladroit, pire que Juppé de la grande époque, c’est dire !… 8)

      • snoopy86

        Vouuiiii !

        Pas si maladroit que cela, et d’accord avec toi gaulliste social ne veut rien dire ….
        Technocrate ? moins que Aubry, Fabius ou DSK ….
        La réfèrence à Juppé ne me gêne pas plus que cela et je suis persuadé qu’ils s’entendent trés bien 😀

        Personnellement je préférerais qu’ils reviennent en 2017, juste le temps que la gauche assume l’inévitable purge à la grecque ou à l’espagnole qui nous attend et leur laisse le champ libre pour 20 ans 😀

        • COLRE

          Snoopy, tu confonds technocrate et apparatchik… les apparatchiks comme Aubry ne font pas forcément de mauvaise politique, les technocrates comme Fillon, si.

          Quant à ton souhait de son retour en 2017, il faudra en effet une alternance de gauche, je suis bien d’accord avec toi, 😆 pour assainir les comptes, redresser le pays et calmer la guerre sociale, avant que la droite ne puisse à nouveau vider les caisses de l’état et cliver à nouveau la société, genre où elle excelle, mais qui ne lui réussit pas forcément…

          • snoopy86

            Mais Colre je suis assez d’accord avec toi, pas sur Aubry, qui est une parfaite technocrate, mais sur la souhaitable alternance :
            Seule la gauche sera en mesure d’imposer au pays les mesures extrêmement impopulaires dont il a impérativement besoin avant d’aller dans le mur vers lequel les déficits et la dette nous ménent : à la fois la réduction de la dépense publique et l’augmentation des recettes publiques.
            Ensuite elle sera grillée pour 20 ans ( cf Fabius)

            Malheureusement elle commence à avoir l’habitude de perdre les élections imperdables.

            J’ai eu la curiosité d’aller sur le site de la sofres regarder les côtes de popula

            • snoopy86

              fausse manoeuvre, je poursuis sur les côtes de popularité des leaders politiques…

              En juin 2006 le cardinal Raffarin, premier ministre de droite était à 10 %, record historique d’impopularité…
              En décembre 2006 Ségolène était à 61%, un score quasi gaullien

              And the winner was ?

            • COLRE

              Désolée de te contredire, mais tu es un observateur simpliste : tu te jettes sur des points particuliers que tu généralises pour en faire des cas exemplaires… Je sais, tu es très provocateur, il n’empêche que tu mélanges les choux et les carottes.
              Que vient faire le 10% de Rafarin ou le 61% de Royal ?! Royal, dans aucun sondage, n’a JAMAIS dépassé Sarko, au mieux ils ont été annoncés à 50/50. Je ne sais pas ce que tu veux prouver.
              Aucune élection n’est imperdable… (sauf celle de Chirac au 2ème tour).

              Est-ce que tu laisses entendre que Sarko sera réélu ? Possible… je le crois capable de tout, il nous l’a prouvé, aucun mensonge, aucune manoeuvre ne lui fait peur, mais je crains pour lui qu’il n’ait grillé ses cartouches. En revanche, une bonne guerre, des attentats, des menaces extérieures… pourquoi pas ? mais surtout, le FN au second tour, et là, il est bon, lui ou n’importe qui, dont Fillon.
              Fillon est haut dans les sondages, parce qu’il ne fait rien et qu’on ne le voit pas…

              • Waldgänger

                Salut COLRE, je dois te laisser, je suis en train de rédiger sur AV par rapport à un truc perso sur lequel je n’ai rien à cacher (le synd

                Juste donc pour te dire un détail, Raffarin n’était plus premier ministre en juin 2006, il a été dégagé à la satisfaction de tous il faut le rappeler, juste après le référendum de mai 2005 sur la constitution européenne, où plus d’un électeur a d’ailleurs voté non en sachant qu’un refus accélérerait son départ. La comparaison est donc faussée quelque soit le vrai cas de figure.

              • COLRE

                Salut Wald, comment vas-tu ? tu es sur AV ? je vais aller jeter un coup d’oeil…
                Oui, tu as raison, Rafarin est parti après le référendum, et nous avons eu la grande joie de voir débarquer le flamboyant ! 😉 mais à côté de toutes les réalités politiques et sociales, le Villepin. Il n’avait connu que les officines chiraquiennes, les coups et les shadow cabinet, alors, 2 à 3 millions de jeunes dans la rue chaque semaine, il pensait qu’il suffisait de faire « bouh » pour que tout le monde rentre à la maison.

                • Waldgänger

                  Salut COLRE, je vais bien, même pas mal du tout.

                  Villepin, il fallait s’y attendre, au fond, il n’avait aucun projet alternatif, il lui aurait fallu une capacité à repenser toute une logique de gestion de la société et de l’économie, mais au fond il était pour moi un énarque assez typique finalement. Un de leurs problèmes, c’est le traitement superficiel et de seconde main des dossiers, et Villepin était comme ça. Prisonnier de tout un corpus d’idées, il considérait que la solution était toujours plus de précarité et de libéralisme, dépourvu des outils de compréhension qui lui auraient permis d’aller au delà d’une logique dominante qui était une impasse.

                  Au fond, et je ne m’en cache pas, c’est ce qui fait que j’ai un avis que beaucoup ne partagent pas sur DSK. Lui est très différent de par sa formation des énarques, il suffit d’ailleurs de l’entendre parler économie pour s’en rendre compte. Lui est capable de reprendre les données du problème à zéro et de mettre en place quelques idées neuves, certes modestes mais bienvenues, comme les 35 heures par exemple. Des Aubry, Fabius en sont pour moi incapables, pas fichus très souvent de « casser » une logique de fonctionnement, un discours ambiant dominant.

                  Pareil pour moi, Sarko réélu, je n’y crois plus, sauf concours de circonstance très particulier.

      • Léon

        Comme Colre : le problème Snoopy, c’est que le « gaullisme social », actuellement, personne ne sait plus ce que c’est : au mieux une « sensibilité », mais on cherchera en vain un programme…. Et, pour l’instant, le « gaulliste social », Fillon a endossé tout le sarkozysme. Alors, il ne faut pas nous la faire…

        • snoopy86

          Moi je vous parie qu’il vous  » la fera » en 2012 ou 2017

          Et je vous parie aussi que Martine ou DSK n’ont qu’à moitié envie de s’atteler à ce qu’ils vont être obligés de faire…
          Reste Bécassine qui ne pense toujours qu’à ça. Rappelez-vous ce que, dans un de ses rares moments de lucidité, elle a dit de son programme le lendemain de sa défaîte 😀

          • Léon

            C’est bizarre, mais je n’ai jamais compris les moqueries dont a été l’objet S. Royal sur ses « capacités » . Qu’on ne soit pas d’accord avec ses orientations politiques, soit, mais les sarcasmes ne résultent, au fond, que d’une question d’expression orale : elle ne parle pas bien, elle n’est pas une bonne oratrice, elle n’est pas « habile » dans son discours. Mais si l’on met cela en rapport avec ses actes en Région Charente-Poitou, sa formation qui est la même que celle des gens « compétents », son expérience politique, franchement je ne vois pas ce que sa présidence aurait eu de plus catastrophique que celle de Sarkozy… Avec le recul, même, tous ceux qui n’ont pas voté pour elle pour ce motif devraient le regretter…

            • COLRE

              Bien évidemment Léon ! une énorme propagande doublée d’une sacré misogynie du monde politico-médiatique et de ses petits amis, ça fait un sacré bruit. Et puis, elle n’était pas à la place qu’on lui avait assignée : mais pour qui se prenait-elle ?!

              Pas bonne oratrice, si on veut. Elle a un pb de voix, et un genre qui ne passe pas chez les intellos. Mais en faisant abstraction de cela, et en écoutant, tout simplement son discours, on se rend compte (on se rendait compte) qu’elle était incroyablement pertinente dans ses analyses et ses solutions. Elle a eu le tort d’avoir raison, seule, avant tout le monde. Maintenant, au PS, tout le monde fait du Royal… et elle se plaît à le rappeler.

              Quant à ses dernières sorties, elles sont exceptionnellement justes dans le microcosme actuel. Elle a l’art de la formule et d’appuyer là où il faut. Lisez son interview dans le Parisien, elle dit exactement sur les retraites les évidences que tout le monde sait et que le baratin gouvernement occulte.

              • snoopy86

                Demandez donc à Furtif ce qu’en disent ses « amis » de gauche 😆

                • Léon

                  Ils n’ont pas forcément raison, Snoopy. Soyez logique, puisque vous mettez toute la gauche dans le même sac de votre inimitié, vous devriez au contraire vous intéresser à quelqu’un qui s’en réclame et qui est pourtant critiquée par elle !

                • COLRE

                  Je m’étais prise de bec avec furtif à son propos sur AV quand il déclarait qu’elle n’était absolument pas appréciée dans sa région, et je lui avais dit qu’il se faisait manipuler par les médias.

                  J’avais parié, je lui avais dit : attends, tu verras… et on a vu, elle a fait plus de 60 % aux Régionales…
                  bonjour l’impopularité de sa politique ! 😀

                  • snoopy86

                    Ségolène a été parachutée ici par Mitterrand et les socialistes locaux qui, souvent bons dans leur gestion municipale, sont à la base de l’ancrage du PS dans la région en disent pis que pendre. Autoritaire,égocentrique ayant une connaissance trés approximative des dossiers ( voir le plantage Heuliez)…Furtif qui les connait trés bien vous confirmera
                    Son bilan, à la tête de la région est trés contestable, notamment sous l’angle de l’évolution des dépenses et de la fiscalité. Elle a surtout bénéficié de l’implantation des élus locaux .
                    Elle a par ailleurs profité de l’extrême nullité des adversaires que la droite lui a opposé, Raffarin faisant tout pour qu’aucune personnalité de droite n’émerge

                    • COLRE

                      pffffh… c’est des mots, tout cela, « parachuté » (qui ne l’est pas dans son début de carrière ? et alors ?), « Mitterrand » (ah, le diable, sous-marin ou groupie sans cervelle ?), « les socialistes locaux en disent pis que pendre » (ah ? c’est important soudain, l’avis des socialistes ? c’est parole d’évangile sur le coup ?), « mauvaise connaissance des dossiers » (faux, tout simplement, c’est ce qu’on dit quand on n’a rien à dire…) « furtif vous le confirmera » (argument d’autorité), « bilan contestable » (par qui ? par les 61% d’électeurs ?), etc etc etc etc.

                      Des mots, des mots, du flanc, du creux, de l’intox… désolée : ce qui compte, ce sont les actes, la politique, les convictions, la rigueur, l’honnêteté, les promesses tenues… le reste, c’est du vent.

                    • snoopy86

                      Je me borne à te répeter ce que disent de Bécassine des gens respectables et respectés bien que de gauche …. Je pourrais te retrouver cent déclarations et notamment un incident extraordinaire avec son vice-président de région. Mais aprés tout c’est votre problème, plus elle sera mise en avant et plus la gauche aura de chances de perdre…

                      Son bilan c’est surtout la méthode Coué. Je connais bien le dossier Heuliez et peux démontrer sans difficultés qu’elle a été nulle à ch….

                      Pour le reste on constate la multiplication des fonctionnaires parasites et budgétivores mais pas grand-chose d’autre

                    • COLRE

                      Je ne savais pas que tu étais qqu’un qui se bornait à répéter ce que déclarent les socialistes… 🙂

                      Maintenant, si tu penses que Sarko est un grand président qui a fait du bien à la France, libre à toi. Je sais que tu préfères un nullissime président de droite à un excellent président de gauche… Donc, tu es un indécrottable droitiste, et moi une indécrottable femme de gauche, tendance socialiste pour l’idéologie, pas pour le parti…

                      Moi, je mets sur un même pied d’égalité absolue le triptyque républicain : liberté, égalité, fraternité, les 3 absolument nécessaires pour s’additionner et se corriger.

    • chantelois2010

      Snoopy86

      Je vous rassure. Je n’ai fait que citer parmi beaucoup d’autres déclarations de François Fillon ce fait que je trouvais, dans les circonstances, très pertinent. Au Canada, nous sommes tolérants mais parfois naïfs… cela coûte cher. Avec notre gouvernement conservateur de droite, il voudrait sabrer dans les dépenses sociales mais dépenser près d’un milliard de dollars à la seule sécurité du G20. Jetez un oeil sur cet article et vous comprendrez. 😆

  • Causette

    Bonjour Chantelois, bonjour tous,
    Il faut avoir un peu fréquenté le milieu politique pour savoir que pas mal d’hommes politiques n’ont aucune honte à retourner leur veste, et n’hésitent pas à faire alliance avec l’opposant d’hier si ça doit renforcer leur pouvoir.

    Comme tous les hommes politiques au pouvoir, Fillon sentant le vent tourner se démarque de son chef Sarkozy.
    Lui aussi a créé son association, France9, avec un site pour « jeunes » avec Grégory Canal à sa tête, qui lui est adjoint au maire de Paris 15e (ump), et des actions multiples : Internet, publications, conférences, cafés politiques, rencontres avec des élus, soirées…
    ça vaut le coup de lire une des pages de sa propagande titrée :  » La France peut supporter la vérité  » http://france9lille.levillage.org/joomla/index.php?option=com_content&task=view&id=31&Itemid=32

    La seule chance pour la droite de gagner les élections 2012, c’est de se retrouver face au FN (Marine LePen) au 2e tour. Afin de faire remonter l’idéologie d’extrême-droite, depuis quelques temps, l’équipe sarkozy désigne à la population des boucs émissaires ça renforce ainsi le FN qui pourrait se retrouver au 2e tour, et les zélecteurs n’auront pas d’autre choix, comme avec Chirac… de voter la droite. Je suis persuadée qu’ils y pensent !

    • chantelois2010

      Causette. Je crois en effet que pour accorder une telle entrevue à la radio et bousculer une certaine discrétion qui lui était propre, il doit y avoir un certain plan de carrière. N’est-ce pas? Merci pour le lien.

  • ranta

    J’ai l’impression de Fillon vient de piéger Sarko : soit il le vire et Fillon devient une alternative crédible à droite, soit il le garde et son annonce bien trop à l’avance d’un remaniement, non seulement, se retourne contre lui mais qui plus et il sera contraint de lui lâcher du lest.

  • chantelois2010

    Ranta. À moins d’adorer les complots, j’aurais du mal à croire que ce scénario était prévu d’avance entre le président et son premier ministre. Si ce n’est pas le cas, comme vous l’indiquez, le président aura des décisions à prendre à court terme 👿

    • ranta

      Non, ça fait plusieurs mois que Sarko a annoncé un remaniement, et que se passe t-il : Un fillon qui reprend sa liberté, donc soit Sarko le garde, et son annonce de remaniement passe pour une mesurette mais en outre il concède à Fillon un réel rôle de premier ministre, soit Fillon fort des indices de satisfaction le plaçant largement devant devient une alternative à sarko pour la droite.

  • chantelois2010

    Ranta. Fillon pourrait avoir un plan pour les prochaines présidentielles ? Je me doute de la réponse.

    • ranta

      Il doit y penser, d’autant que Fillon sort pratiquement intact aux yeux de l’opinion alors qu’il n’a fait qu’appliquer la politique de sarko. Moi j’appelle ça un super coup, en tout cas ça semble montrer que le Fillon,qui a courbé l’échine et que sarko a presque fait passer pour un imbécile de troisième zone en rognant sur ses prérogatives de 1er ministre, voyait plus loin que le bout de son nez.

  • chantelois2010

    Ranta. Vu de l’extérieur, je ne peux que souscrire à votre commentaire. Il voit certainement plus loin que le bout de son nez. Et sa prestation publique serait sûrement de plus haute stature que celle du président Sarkozy 😉

  • Causette

    je trouve qu’il est important de connaître les actions des hommes politiques dans leurs régions et leurs conséquences sur les votes

    FILLON dans son fief, bastion historique de la droite:
    2004
    – Dans un contexte général maussade pour la droite, la région Pays de Loire est ainsi considérée comme imprenable par la gauche d’autant plus que Fillon noue adroitement ses alliances avec Philippe de Villiers (MPF) en Vendée, avec Jean Arthuis (UDF) en Mayenne et Roselyne Bachelot en Maine-et-Loire.
    le 28 mars 2004, la région Pays de la Loire bascule à gauche par 52,35 % des voix contre 47,65 % à la liste de la majorité[17]. Le choc est d’autant plus rude pour François Fillon que c’est son département, la Sarthe, qui provoque son échec (la Vendée, la Mayenne et le Maine et Loire ont voté majoritairement pour sa liste alors que dans la Sarthe il ne recueille que 46,30 % des suffrages). Pire, pour lui, les résultats des élections cantonales dans le département de la Sarthe sont aussi favorables à la gauche (même si le département conserve sa majorité de droite). Enfin, affront final, sa propre circonscription vote pour son adversaire socialiste.

    2010 – A la tête du Conseil régional depuis 2004, Jacques Auxiette, professeur, 69 ans (Roche-sur-Yon)a été réélu Président de l’assemblée régionale pour quatre ans. En remportant 56,39% des voix face à l’UMP Christophe Béchu, il s’est offert un grand chelem régional.

    au fait, quel est le métier de Monsieur Fillon : journaliste? pilote auto? politique? député de la Sarthe et maire de Sablé de 1983 à 2001. Sablé-sur-Sarthe où avait été élu, en 1929, Raphaël Élizé, antillais, premier élu noir en métropole. Vétérinaire, résistant mort à Buchenwald en 1945 http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapha%C3%ABl_%C3%89liz%C3%A9

    • COLRE

      Absolument, et merci Causette de ta référence sur le site de Fillon ci-dessus.
      Je suis allée jeter un coup d’oeil, et en effet, ça vaut le détour.

      Lisons seulement le début de l’article :

      « …cet article tente de résumer les grandes idées de son livre La France peut supporter la vérité.  »
      « La France déprime. Son économie est frappée par l’émergence de nouvelles puissances qui redistribuent les cartes. Son modèle social s’effondre sur lui même. Son niveau de vie diminue. Son amour de la justice et de l’égalité est étouffé… » : quel constat révolutionnaire… donc, on attend la suite : « étouffé par » ? les affaires ? la corruption ? les conflits d’intérêt ? le bouclier fiscal pour les plus riches ?… que nenni ! c’est … :

      « par des corporatismes qui couvrent la voix du peuple et nuisent à l’intérêt général. » : aaaaah… on respire, voilà donc le grand coupable, le « corporatisme« , quant au « peuple » et à « l’intérêt général« , on doute soudain que les mots grandiloquents dans sa bouche, ait la même signification pour Fillon et nous…

      « Les Français s’inquiètent : ils ont peur de l’avenir, de la mondialisation, du libéralisme… Ils ne croient plus en l’avenir.
      Face à cela la politique ne réagit plus. Les gouvernements se succèdent mais nombreux sont ceux qui préfèrent baisser les bras et fermer les yeux
      . »
      Merde ! on se dit, quelle autocritique, ce Fillon, fortiche ! il est premier ministre, au pouvoir depuis longtemps, et il fait un sacré mea culpa sur toutes ses graves fautes de gouvernement, non ?… ben non… c’est pas moi m’sieur, c’est la faute aux socialistes et aux syndicats… !

      Bon, et il y a encore des sorties croquinolettes, qui montrent le baratin habituel, les grands mots devant les grandes idéologies de classe… On connaît par coeur ce discours de droite de gens qui prétendent avoir toutes les réponses mais qui ont passé leur temps à se tromper et nous envoyer dans le mur, et savent surtout casser la société et la soumettre à leur seul profit…

      • snoopy86

        Bon, et il y a encore des sorties croquinolettes, qui montrent le baratin habituel, les grands mots devant les grandes idéologies de classe… On connaît par coeur ce discours de droite de gens qui prétendent avoir toutes les réponses mais qui ont passé leur temps à se tromper

        Là, c’est carrément l’hopital qui se fout de la charité 😆

        A propos de la grosse Martine ( qu’est pas technocrate 😀 ): sciences-po + ENA+ administrateur civil+ maître de requêtes au conseil d’Etat+ 2/3 ans à pantoufler chez Pechiney 😆
        Et son mari maître Brochen, il ne te dérange pas ? les piscines halal non plus ?

        Un dernier point sur Fillon; comme moi il aime les Ferrari et à la chance de les piloter en compétition VEC. J’ai bien connu un autre homme politique qui les adorait, socialiste et trés sympathique et chaleureux, mais lui c’est sa mairie qui les lui payait : Jean-Michel Boucheron, ça te rappelle quelque chose ? lui aussi prônait les valeurs « sociales », la solidarité, et tout le baratin de gauche habituel

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Boucheron_(1946)

        • snoopy86

          @ Causette

          Que vient foutre ici ton blackos ?

          Il réalisa pour la ville de Sablé-sur-Sarthe quelques projets : cantine communale, terrain de football, première piscine homologuée de l’ouest de la France. tu parles d’un exploit ! Tiens, j’ai un copain fils de harki qui a été élu maire d’un trou paumé de la Vienne il y a 20 ans. Premier maire arabe ? on lui a pas fait une page dans Wikipédia …

          A ma connaissance Fillon n’a jamais perdu une élection à Sablé

          • Causette

            Que vient foutre ici ton blackos ? Snoopy – juste un « tout petit » coup d’oeil sur l’histoire de France.

            Raphaël Élizé : D’abord mobilisé le 3 septembre 1939 comme vétérinaire à Hirson dans l’Aisne, il est démobilisé en 1940, rentrant à Sablé où il pressa le préfet de lui rendre ses fonctions, s’attirant cette objection de la Feldkommandantur : « Il est incompréhensible pour le ressentiment allemand et pour le sens du droit allemand qu’un homme de couleur puisse revêtir la charge de maire »
            Destitué, Élizé reprend son métier et participe à la Résistance (réseau Buckmaster, circuit Butler, groupe Max), notamment en rapportant les informations qu’il peut glaner en tant que vétérinaire… de la Kommandantur. Dénoncé et arrêté en septembre 1943, il passe quelques mois à la prison d’Angers, puis au Camp de Royallieu, près de Compiègne, avant d’être finalement déporté à Buchenwald le 19 janvier 1944. Il est grièvement blessé lors du bombardement allié de l’usine d’armement allemande de la Gustloff-Weimar le 9 février 1945 et meurt à Buchenwald le soir même.
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:R%C3%A9sistance_fran%C3%A7aise

        • COLRE

          Cool, Snoopy, 😆
          Comment veux-tu discuter si tu assènes des trucs qui n’ont rien à voir ?…

          « L’idéologie de droite« , il faut être aveugle pour ne pas la voir ! pour les gens de droite, le mot « idéologie » est tellement accolé à « gauche » voire bien sûr à « communisme » qu’ils en oublient la leur : une belle ! mais cachée derrière un pseudo pragmatisme, car bien sûr, Fillon, par ex, n’est pas idéologue, nooon, il a le sens des réalités, c’est ça ?

          Quant au technocrate, ce n’est pas ce que tu dis, désolée, il ne suffit pas d’avoir fait l’ENA pour l’être.
          Et Boucheron ? qu’est-ce qu’il vient faire là-dedans ?…

          • snoopy86

            L’idéologie à droite comme à gauche est trés variée. La mienne se résume à deux principes

            1) j’aime la liberté, je hais l’égalité, la fraternité me gonfle
            2) « chacun sa merde »

            Si le profil d’Aubry n’est pas celui d’un technocrate qu’est-ce donc qu’un technocrate ?

            Quant à Boucheron il est là pour vous rappeler ce qui souvent se cache derrière les discours des donneurs de leçons et répondre à Causette qui ironisait sur les talents de pilote de Fillon

            • COLRE

              eh bien voilà… c’est plus simple… 😉 mais je ne te trouve pas si éloigné que cela d’un wesson ou ou d’un philou, mais dans l’autre sens… Eux, c’est la liberté et l’égalité qu’ils détestent
              (nooon arrête de me frapper… 😯 :mrgreen: ).

              • snoopy86

                Franchement j’avais plutôt le sentiment que l’égalité Wesson ou Philou ne veulent que cela quitte à sacrifier la liberté 😈

              • COLRE

                L’égalité ? eux ?! ni celle des femmes, ni celle des Juifs, ni celle des Américains, ni celle des gens de droite, ni celle des athées et des chrétiens… etc !
                je n’appelle pas ça « aimer l’égalité« … 😉

            • Ph. Renève

              Je sors de ma réserve pour répondre à cet aveu de Snoopy:
              « La mienne (l’idéologie) se résume à deux principes
              1) j’aime la liberté, je hais l’égalité, la fraternité me gonfle
              2) “chacun sa merde”
               »

              Je loue cette honnêteté, qui montre bien que les gens se revendiquant de droite sont par principe
              – inégalitaires
              – égoïstes
              – antisolidarité.

              C’est cette idéologie bassement individualiste, d’animaux à peine sortis de la glaise obscurantiste, qui se masque dans les préceptes faussement théoriques du prétendu libéralisme, celui qui veut supprimer toute réglementation et toute redistribution pour mieux satisfaire ces réflexes d’hommes primitifs et purement égoïstes: toujours plus pour les chanceux, les nantis et les dominants, tant pis pour les autres.

              Que font-ils donc encore en France, où ils trahissent deux des trois mots de notre devise, ces petits soldats de l’ « à droite… droite » qui se drapent dans le drapeau tricolore en piétinant les principes mêmes qui le tiennent haut et droit ?

              Tout cela illustre bien cette politique de la « majorité » de droite, qui n’est plus qu’au service – comme les valets, mais sans leur nécessité et leur humilité – de quelques pour mille des Français. Et le cri du cœur de Copé, pour qui la nuit du 4 août 1789 régnait une « ambiance malsaine » pour la France.

              Non, Messieurs de droite, vous n’êtes pas la France de demain. Vous êtes celle d’hier, celle d’avant-hier, celle de Louis-Philippe et de Napoléon III, celle de la noblesse de cour, celle des maîtres de forges, des banquiers et des factieux de 34. La France, et le monde, d’aujourd’hui et de demain ne peuvent se faire que sans vous ou contre vous.

              • snoopy86

                Mon cher Philippe

                Les beaux esprits de gauche pour qui fraternité et solidarité consistent essentiellement à me faire les poches me font doucement marrer 😀

              • Waldgänger

                Enfin Philippe, vous savez bien que la « merde » en question, elle existe, ne concerne que quelques uns et pas les autres.

                Et dans ce cas, on assume sa liberté jusqu’au bout depuis l’âge de la maternelle, on s’éduque tout seul et on ne demande rien aux autres ; rien aux personnes avec des savoir-faires spécifiques, rien au réseau de routes et de transport, rien aux sous-traitants, rien à tous ceux qui ont eu d’autres buts dans leur vie que d’être un marchand de tapis. Je pense que quand on est un égoïste revendiqué, il faut aller jusqu’au bout et se passer donc de tous les apports scientifiques sans exception, en se refusant même à utiliser l’écriture et les mathématiques de base, si on prétend vivre seul, on n’a qu’a les réinventer soi-même. Et si c’est vrai pour Euclide, c’est encore 100 fois plus vrai pour les apports techniques et scientifiques récents. Moi, entendre certains discours individualistes de personnes qui sont très dépendantes des évolutions techniques et scientifiques, ça me fait doucement rigoler, leur enrichissement serait impensable sans des personnes qui travaillent dans d’autres branches d’activité et qui ont eu d’autres buts que l’enrichissement. Mais enfin, que serait le monde si depuis des siècles, il n’existait que des individus attirés par l’enrichissement ? On en serait encore au niveau technique de l’Antiquité, pas de numération efficace, pas de médecine, pas de système de calculs complexes, parce que tout cela, il faut d’autres moteurs que l’égoïsme pour les créer.

                Evidemment, ne pas compter sur les autres pour se nourrir, on ne pratique que l’autoconsommation.

                Quant à la liberté des autres, j’ai pu l’apprécier à sa juste valeur chez mon ancien patron, qui a sauté sur des occasions de foutre à la porte des types productifs mais qui avaient le tort de ne pas lui renvoyer une image narcissique satisfaisante. En gros, c’étaient des types efficaces mais qui n’en avaient rien à foutre de toute cette idéologie du costume-cravate, du discours théorique « managérial » à deux francs. Au fond, apporter de l’argent à des types comme mon ancien patron n’était pas le principal, il lui fallait se gonfler d’importance et l’argent, outre de n’être qu’un moyen, n’était pas le principal là dedans. Le but de sa vie, c’était de jouer le rôle d’entrepreneur (en réalité, c’était un franchisé sacrément encadré par la maison mère, bien plus proche du cadre que du mec à son compte) et de le faire savoir aux autres. L’envie de tout contrôler, c’était son vrai moteur.

                J’ai en tout cas détruit par divers moyens dans les 500 euros de fournitures de ce …. et je le revendique, en crevant des denrées alimentaires ou en envoyant des accessoires au compacteur à déchets en douce. Ca n’est pas ça qui le rendra pauvre, mais ça soulage, d’autant plus que d’autres l’ont fait également.

                Des mecs obsédés par l’argent ? Certes, mais comme la majorité des personnes, ce n’est pas dans un but utilitaire, c’est pour ce qu’il apporte en termes de visibilité sociale.

                • COLRE

                  Bonjour Wald,

                  Merci de le dire, et si bien, j’allais m’y coller, un peu laborieusement…
                  Cette expression de « me faire les poches » occulte totalement que ce qu’il y a dans SES poches est en grande partie le résultat d’une société fraternelle et redistributrice pour tous les exemples que tu donnes.
                  « remplissez-moi les poches, mais ce qui est dedans est maintenant à moi »… 😉

              • COLRE

                Bonjour Philippe,

                Je ne recommence pas la discussion d’hier soir… car je pense que ce genre d’échange tient plutôt lieu de joute oratoire. J’ai souvent discuté avec des gens de droite (j’évoquais avec Snoopy mon frère l’autre jour… 😉 ) et je connais bien le système.

                On peut discuter pied à pied mais rien n’avance d’un pas car leur but est de clouer le bec, d’avoir raison et, très vite, les gens de gauche comme moi se retrouvent à devoir défendre, corriger les mensonges ou les approximations, les rumeurs, les amalgames, les bottages en touche (c’est d’ailleurs pareil avec les communistes ou les gens d’x-gauche de mauvaise foi, et ils sont légion, comme sisyphe, par ex).

                L

                Cette position « de défense » est une réaction naturelle à une position « d’attaque », teintée de cette arrogance si caractéristique de l’idéologie de droite et que je renifle au quart de tour, comme si la raison, la rationalité, le pragmatisme et la réalité étaient forcément de leur côté. Une survivance de la monarchie, sans doute, où le pouvoir est un attribut quasiment de droit divin aux puissants de naissance.

                Cela m’a amusé, Snoopy, que tu évoques hier Vivien alors qu’il était pour moi l’archétype de cette pensée de droite qui se croit dépositaire d’autorité du pouvoir, la gauche n’étant qu’une usurpatrice illégitime.

                • snoopy86

                  Pour Wald

                  Une fois de plus tu vous mélangez tout…
                  D’accord pour payer les routes, les flics, les juges, l’armée….
                  L’éducation c’est déjà trés contestable, on s’est éduqué pendant quelques siècles avant le service public, mais va à la rigueur pour un service minimum
                  Idem pour la santé ..

                  Mais le gros de l’effort qu’on nous demande c’est la redistribution aux loqueteux. Trés peu pour moi…

                • Ph. Renève

                  Waldgänger, COLRE,

                  Merci de vos commentaires très justes, qui montrent bien nos convergences de vues.

                  • Waldgänger

                    Et de toute manière, je n’ai aucune envie de me retouver à la rue parce qu’un type n’aura pas voulu me faire travailler pour lui. L’aide sociale, elle sert aussi à assurer un minimum de tranquillité collective à la très grande majorité des individus.

                    Après, pourquoi, par exemple, ne suis-je pas pour l’élimination des débiles mentaux ou des tétraplégiques, de tous ceux qui seront incapables de travailler en général ? Tout simplement parce que j’aurais l’impression de me tuer moi-même moralement, et parce que je sais que quand on commence dans ce genre de logique d’élimination de ceux qui « ne servent à rien », on risque fort d’être un jour le prochain sur la liste.

                    • snoopy86

                      On te parle de s’assumer et tu me parles d’éliminer 😯

                      Curieuse transition .

                    • snoopy86

                      Au passage Wald,

                      Il y a eu un partisan célèbre de l’eugénisme: il s’appelait Salvador Allende 😀

                    • Waldgänger

                      Mais s’assumer ne suffit pas, qui comprend de toute manière quelque chose aux raisons qui font qu’untel ou untel est jugé apte ou inapte au travail ? Ce discours culpabisant, je le refuse clairement, pour moi comme pour les autres. J’ai pu voir là où je suis passé comment se faisaient les embauches ou les évolutions internes, et qu’on n’aille pas me dire que les qualités personnelles étaient déterminantes, ce que j’ai surtout vu, c’étaient du piston et du copinage. Clairement, je n’ai jamais trop eu d’habileté pour jouer ce jeu, et travailler au rendement ne m’a jamais tellement réussi, j’ai appris à le comprendre.

                      Il est notoire que le hasard le plus pur joue un rôle majeur joue souvent un grand rôle dans les trajectoires professionnelles.

                      Et de toute manière, la machine productive est devenue tellement efficace est qu’en réalité une partie de la population est devenue inutile, c’est une réalité qu’il faudrait avoir le courage d’admettre pour passer à un autre modèle, comme la réduction du temps de travail

                    • Waldgänger

                      je me suis un peu enflammé, je n’ai évidemment jamais jeté que de la marchandise qui avait passé les dates limite de consommation, je n’ai pas de vocation à la délinquance.

                    • Waldgänger

                      Marchandise qu’il était d’usage de se débarasser dans les normes internes, bien entendu.

      • COLRE

        Tiens, à propos de ma phrase que tu cites (« le baratin habituel, etc« ). Regarde la fin de l’article du copain de Fillon :

        « Lorsqu’une entreprise veut embaucher un salarié en France elle hésite fortement : elle sait que si elle est obligé de le licencier cela lui coûtera très cher. De ce fait elle
        préfère souvent ne pas embaucher quitte à ne pas se développer davantage pour à l’avenir embaucher plus.
         » Ben voyons ! encore du baratin de l’ante-christ ! c’est fini depuis longtemps l’autorisation administrative de licenciement. C’est juste pour faire peur et pour se raccrocher à de la pure idéologie libérale : mais c’est un mensonge…

        D’ailleurs… :

        « Ainsi n’ayant pas le choix les entreprises recourent de plus en plus aux contrats de travail précaires : actuellement plus de 70% des embauches sont des contrats de travail précaires. » ah ben ! qu’est-ce que je disais… ça les gène d’embaucher en précaire ?

        Mais attention la chute, oui, elle croquignolette :

        « A cause de tout cela, les salaires et le pouvoir d’achat diminuent. » 😆 😆 !!! non mais c’est trop risible, les salaires diminuent parce que les entreprises choisissent de diminuer les salaires ! tout simplement. C’est quoi cette farce de se défausser encore ?

        • snoopy86

          Mais c’est parfaitement vrai

          Je connais des dizaines de chefs d’entreprise qui limitent leur activité pour que leurs effectifs ne dépassent pas le seuil fatidique des 49 salariés et les emmerdements qui vont avec. Je l’ai moi-même pratiqué …

          Et il vaut mieux embaucher en précaire que ne pas embaucher du tout

          • COLRE

            Et qu’est-ce qui empêche de payer correctement, en précaire ?? au contraire ! et que le pote à Fillon, la voix de son maître, mette la baisse des salaires et du pouvoir d’achat sur le compte des CDD et autres précaires, faut être sacrément gonflé et de mauvaise foi : il faut être idéologue de droite, comme Fillon…

  • Causette. Un parcours assez fascinant. Merci

  • D. Furtif

    Oh là trop fort tous les deux Colre et snoopy

    Il y en a un qui connait mon peu d’amour pour Marie Ségo de la contrition des enseignants trop payés et de la suspicion systématique des enseignants, et la seconde qui me traite d’argument d’autorité!

    Pas gonflés tous les deux

    Argument d’autorité 😀 🙄

    • COLRE

      Il y a des millions de dossiers et de secteurs à connaître et sur lequel avoir un avis quand on est une personne politique de haut niveau de responsabilité, oui, une quantité considérable, et toi, furtif (et ce n’est pas la première fois) tu t’accroches à une misérable vidéo volée, dont tu ne connais RIEN, ni le contexte, ni les questions, ni ce qui suit, ni ce qui précède, rien.
      Et ce truc, ce truc insignifiant par rapport à tout le reste, tu le ressors jusqu’à plus soif pour déclarer ton non-amour à Royal…

      Je te trouve un peu léger… 🙄

      Tu n’as pas autre chose, dans ta besace, de plus consistant, non ? 😉

      • D. Furtif

        Oh que si Colre….mais ici et ce soir…De gros pb d’ordi depuis 2 jours et Furtive qui ne me prêtes le sien qu’après des négociations humiliantes.

        Rien de bon chez Sego , la candidate apparue de nulle part après une campagne médiatique incroyable et _____ téléphonée par qui?

        Aucune identité socialiste chez cette femme là , ni dans le discours et encore moins dans les convictions. Ce qui ne m’a pas empêché de voter pour elle à chaque fois que le choix ne m’était pas offert.

        C’est pourquoi aujourd’hui à l’heure où nous n’en sommes pas encore à l’alternative ultime il est encore temps de dire qu’elle ne nous conduira qu’à la défaite.

        De toute façon , depuis Delors l’homme qui refusa une candidature promise à un succès énorme tous au PS ont les mêmes conceptions économiques libérales et pro européennes. Rien à tirer de tous ces gens qui appuient Sarko et l’imposture de Madrid .

        Cette femme avait choisi Besson. Sur quels critères? Des idées de gauche correspondant aux siennes?

      • COLRE

        En effet, furtif, pas là, pas ce soir, trop de choses à te dire et à te répondre et il est trop tard : une autre fois sûrement…

        Mais je peux te dire que tu te trompes sur plusieurs points :
        – Elle n’arrive absolument pas de nulle part. Je l’ai souvent entendue et écoutée dans les années 90, et j’ai toujours apprécié ses sorties et déclarations, notamment les soirs d’élection. Il y a continuité et cohérence.
        – campagne téléphonée ? par qui ??!! faux, c’est quoi cette histoire ? c’est complètement gratuit.
        – aucune identité socialiste : faux encore, et moi, j’ai lu bcp de ses livres et de livres sur elle qui n’étaient pas forcément tendres.
        – Quant à nous « conduire à la défaite », cela dépendra aussi de gens comme toi… C’est trop facile comme position… tu lui mets la tête sous l’eau et après tu lui reproches de se noyer…
        – elle avait choisi Besson ?? mais où tu as vu cela ? Besson était un « socialiste », elle ne l’a pas particulièrement choisi, là, c’est limite mauvaise foi.

        Bon, allez, une autre fois… 😀
        Bonne nuit 8)

  • Tyner

    Bonjour à tous,

    Son rapprochement vers Sarkozy était de l’ordre de la réaction orgueilleuse, non ? Viré du gouvernement comme un malpropre après la chute de Raff, il s’agissait alors de faire payer cher à la chiraquie son peu de reconnaissance en allant apporter son soutien au « traître ». C’est donc un grand vaniteux – qui avait bien camouflé ce gros défaut jusque cette année 2007.
    Vaniteuse son interview récente également : être trop associé à l’échec patent et aux villénies du sarkozisme le débecte, bien qu’il en soit le Premier ministre… 😯

    • COLRE

      Complètement d’accord, Tyner… J’ai la même appréciation du personnage et de son parcours. Je finis par préférer Copé, moins faux-cul que des gens comme lui ou X Bertrand, c’est dire ! 😯
      .
      .
      .
      .
      .
      .
      .
      .
      .
      .
      Espace temporel
      .
      .
      .

  • ranta

    😆 j’ai bien rigolé à relire les commentaires !

    Avec le recul on se rend compte que les contours se mettaient gentiment en place 😆

    Finalement ne sont restés que ceux qui n’avaient rien à vendre et qui sont capables de cohabiter sans mauvaise foi avec des idées qui ne sont pas les leurs.