Longtemps perdu dans la vase des bords de Gironde. Bien avant que les « BOBO » masquent la réalité de leurs éléments de lexique, les gens du coin maniaient suffisamment la dérision pour baptiser les quelques planches perdues au milieu des roseaux du titre ronflant de Port des Callonges
Lectures :1388
24 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
arthes
Membre
arthes
19 juin 2022 23 h 23 min
Reply to  D. Furtif

Bonsoir Furtif,
Juste un mot…En fait…Je bosse et je vis, mais en substance je garde tout de même un regard sur les ”deux’ et , ici je voudrais n y emmener que de belles choses …Poétiques …Mais la vie me reprend, je n ose plus, pourtant j ai des idées et enfin bref… et je jette à nouveau un regard sur le Costa, et, c est toujours pire, itou graves avox tv!
Un désastre.
Une décadence.
Sans surprise.
Linéaire.