La suite moghole du Quai aux Roses

Lectures :2200. . Amsterdam, fin 1661. Monsieur Harmenszoon van Rijn est assis face à son miroir. Il n’a que cinquante-cinq ans. Il essaie de faire bonne figure, mais c’est . . . → Lire:

Citation du moment

C’est curieux comme jusqu’au bout les tyrans les plus convaincus respectent vaguement les formes, comme s’ils voulaient donner l’impression de ne pas brutaliser les procédures, tandis qu’ils roulent ouvertement par-dessus tous les usages. On dirait que la puissance ne leur suffit pas, et qu’ils prennent un plaisir supplémentaire à forcer leurs ennemis d’accomplir, une dernière fois, en leur faveur, les rituels du pouvoir qu’ils sont en train d’abattre.

— E. Vuillard, L’Ordre du jour

Catégories

Les articles… au …jour le jour

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin   Août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031