Théories du complot : « Le Monde » à l’envers

Lectures :8246
… ou quand les idées conspirationnistes s’insinuent dans ce qu’on pouvait penser être l’un des derniers remparts contre  l’information-spectacle.


Note : c’est suite à la demande du rédacteur en chef d’une revue scientifique grand public que j’ai écrit cet article. Après relecture, je me suis dit qu’une nouvelle prise de position de ma part n’apporterait rien de plus. C’est pourquoi nous avons convenu, avec le comité éditorial de la revue, du montage d’un dossier traitant de tous les aspects scientifiques du 11/09, très complet pour ne pas dire exhaustif. Il sera unique en son genre, même aux Etats-Unis une telle initiative ne s’est jamais concrétisée. La parution est prévue dans le courant de 2011.

L’article lui-même méritait néanmoins d’être publié, ne serait-ce que pour la clarification qu’il apporte dans les rôles respectifs des architectes, des ingénieurs et des scientifiques.

Le 11 septembre, comme chaque année, a apporté son lot d’articles, commémorations et… manifestations des adeptes des théories du complot. Elément plus étonnant, le site lemonde.fr a publié un article faisant la plus belle des promotions des idées conspirationnistes. Extrait [1 ]:

En citant Loose Change ou le site Reopen comme des références fiables, l’auteure de l’article, Hélène Bekzémian, démontre qu’internet devient peu à peu le seul mode d’information utilisé par tout un chacun certes, mais plus grave, par certains journalistes. « Il n’y a pas eu d’explication globale », « explosions suspectes », « enquête indépendante », « données chiffrées », « témoignages »… tous les poncifs du genre sont repris sans vergogne.

Comment en est-on arrivé là ?

La litanie des camelots de la conspiration

Aux Etats-Unis, depuis de nombreuses années, les théories du complot sont devenues une vraie industrie.
Les ouvrages de David Ray Griffin, par exemple, ne se comptent plus. Ce professeur de théologie veut expliquer au monde entier pourquoi les explications scientifiques sur les effondrements des tours du World Trade Center ne tiennent pas, sont truquées, mensongères. Le documentaire de pure science-fiction, Loose Change, s’est décliné en quatre versions en trois ans, un rythme à faire pâlir les Rocky et autres Rambo. Richard Gage, architecte de son état, a créé une association pour financer ses tournées planétaires destinées à répandre la bonne parole. Il a bien sûr abandonné son travail pour se consacrer à plein temps à cette Mission : même le moindre courrier qu’il rédige est désormais considéré comme une relique que l’on peut acquérir pour la modique somme de 5$US [2 ]
Pour ceux qui ne les connaîtraient pas, rappelons les idées que prônent ces camelots de la conspiration : les tours ne sont pas tombées toutes seules mais ont été piégées au moyen d’explosifs, le Pentagone n’a pas été heurté par l’avion qu’on nous dit mais autre chose, le quatrième vol a été abattu par la chasse américaine…
Il serait trop long de réfuter ici chacune des ces théories fumeuses, d’autant que chaque jour en produit une nouvelle [3 ].
L’une d’elles néanmoins sert de point d’accroche, c’est celle concernant la tour n°7. Cette tour, la troisième à s’effondrer ce triste jour, n’a pas été touchée par un avion mais s’est effondrée « sur son empreinte » d’après les conspirationnistes et à une vitesse telle qu’elle n’a pu qu’être démolie grâce à des explosifs, sa façade étant tombée « à la vitesse de la chute libre »…
Le discours conspirationniste est ainsi bien rôdé : « Vous vous rendez-compte mon bon monsieur : à la vitesse de la chute libre !! Et le rapport de la commission qui nous vend la version officielle n’en parle même pas !! Et vous trouvez ça normal ? »

De quoi parle-t-on ?

Depuis l’apparition de cette idée farfelue de démolition contrôlée à l’explosif, la tactique des conspirationniste est simple : jouer sur la méconnaissance du grand public des rôles dévolus aux différents intervenants dans le processus de construction et attirer le chaland : « Vous vous rendez compte ma bonne dame ? 1300 architectes et ingénieurs on signé une pétition pour la réouverture d’une enquête !! Et ce seraient tous des imbéciles ? »
C’est le plus souvent en se basant sur cette pétition [ 4 ] et les discours ascientifiques de ses signataires, que les conspirationnistes ont réussi à donner un semblant de tenue à leurs théories et tromper le quidam. Arguer de ces signatures est une escroquerie intellectuelle pure et simple, nous allons voir pourquoi.
Lors de la conception d’un ouvrage aussi complexe qu’un gratte-ciel, on peut distinguer 3 intervenants : l’architecte, l’ingénieur et le scientifique. Chacun a son rôle, ses compétences :
  • – L’architecte dessine le bâtiment et prévoit – grossièrement – les éléments qui vont permettre de reprendre les charges. Ne faisant jamais le calcul d’un tel ouvrage, il transmet son dossier à l’ingénieur « structure ».
  • – Cet ingénieur va alors dimensionner les éléments en fonction des charges qui sont supposées être appliquées, afin que le bâtiment puisse être utilisé en toute sécurité. Comment procède-t-il ? Il a à sa disposition tout un catalogue d’outils qui vont lui permettre de réaliser ce qu’on appelle la ‘descente de charges’, c’est-à-dire l’évaluation des sollicitations dans chaque élément de la structure porteuse. Théorie des poutres, éléments finis, sont des méthodes permettant de connaître la sollicitation dans les matériaux. Ensuite, connaissant justement les valeurs de résistance de ces matériaux (garanties par les fabricants) il applique des coefficients de sécurité pour être sûr que le bâtiment pourra répondre aux exigences définies préalablement.
  • – Le scientifique, lui, a surtout travaillé en amont, c’est lui qui fournit les outils et les règlements de calcul aux ingénieurs.
Au final, s’il n’y a pas eu d’erreur grossière de conception ou de fabrication, le bâtiment remplira ses fonctions pour plusieurs dizaines d’années.
Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que si l’ingénieur est effectivement parfaitement capable de concevoir un bâtiment qui réponde à toutes les exigences règlementaires, il lui est par contre impossible de prévoir finement quelle peut être sa réserve de charge avant rupture. Il utilise des outils et des règlements de calcul qu’il n’a pas lui-même développés et dont il ne peut donc évaluer les limites. Lorsqu’une ruine importante d’ouvrage se produit, ce ne sont donc pas les architectes ou les ingénieurs qui sont missionnés, mais les scientifiques qui sont justement les concepteurs de ces outils et règlements.

Non seulement les 1300 signataires qui sont donc présentés comme caution n’ont pas les compétences pour donner un avis circonstancié sur l’effondrement des tours du WTC, mais les présenter comme tels relève soit d’une méconnaissance grossière du processus de conception, soit d’une grande malhonnêteté intellectuelle. De plus, sans parler des architectes qui ne font jamais de calcul de structures (même les architectes d’intérieur sont comptabilisés !), 95% de ces ingénieurs signataires ne sont même pas spécialisés en calcul de structures : électricité, informatique, hydraulique, mécanique auto ou avion… une vraie tour de Babel de l’ingénierie. Cela prouve bien que le degré d’expertise de la personne compte peu pour signer cette pétition.

Penser qu’on peut en raison de son titre, si élevé soit-il, devenir expert en tout en passant trois heures sur le net, est d’une prétention qui confine au ridicule le plus absolu [5 ]. Un peu comme si un docteur (« vous vous rendez compte, mon bon monsieur : un docteur !! ») en mécanique et génie civil (au hasard…) vous proposait de soigner les malades du SIDA avec des décoctions de pissenlit : vous le traiteriez d’escroc, vous auriez raison.
Les scientifiques spécialisés dans l’ingénierie forensique (l’étude des ruines d’ouvrages), vrais experts, eux, du domaine concerné, se sont prononcés. Et sans équivoque.

Les effondrements des tours jumelles et de la fameuse tour 7

Aux Etats-Unis, ce sont la FEMA et le NIST, qui ont mené les enquêtes sur le complexe du World Trade Center. Une centaine de personnes a travaillé sur le dossier pour le premier organisme, deux cents pour le second.
En 2002, le rapport de la FEMA donnait les premières conclusions sur l’ensemble des événements. Par la suite, le NIST a travaillé de 2002 à 2005 plus spécifiquement sur les tours jumelles (WTC 1 et 2), puis de 2005 à 2008 sur la WTC 7. La démarche scientifique fut transparente et consignée dans des rapports représentant à l’heure actuelle près de 15 000 pages de données techniques. En parallèle, de nombreux scientifiques du monde entier se sont intéressés au sujet et ont produit des dizaines et des dizaines d’articles dans des revues scientifiques de haut niveau [6 ].

Toutes les conclusions des ces centaines de scientifiques vont dans le même sens pour les tours jumelles : suite aux crash d’avions et aux gigantesques incendies qui s’en sont suivis, elles ne pouvaient résister. Lors de l’amorce de l’effondrement, ce sont des blocs de 15 et 30 étages qui se sont mis en mouvement et il était impossible d’arrêter une telle masse en mouvement : l’effet dynamique était tel que l’ensemble des tours s’est retrouvé anéanti. D’ailleurs, une technique de démolition contrôlée particulière (le vérinage) consiste, justement sans explosifs, à utiliser des blocs de 6 à 8 étages maximum que l’on désaxe et laisse tomber sur la structure sous-jacente. Cela permet alors de détruire l’ensemble du bâtiment. Il n’y avait donc aucune chance que la chute des blocs de 15 et 30 étages (!) s’interrompe dans le cas des tours jumelles.

Le cas de la tour 7 a, par contre, beaucoup plus interrogé les scientifiques. En effet même si la mauvaise tenue au feu de l’acier est connue, des protections sont censées éviter  tout effondrement de la structure porteuse pendant au moins deux heures. Dans le cas de la tour 7, c’était deux heures pour les plancher et trois heures pour les poteaux. Mais si la tour s’est effondrée, c’est après sept heures d’un incendie qui s’est développé dans tout le bâtiment suite à l’endommagement de la façade Sud par les débris des tours jumelles. On peut donc dire que les ingénieurs concepteurs et constructeurs ont parfaitement fait leur travail, puisque le bâtiment à tenu deux à trois fois plus longtemps que la durée initialement prévue.

Si l’effondrement n’est pas étonnant en soi, c’est la forme prise par la ruine qui a beaucoup alimenté l’imaginaire conspirationniste. En effet l’enveloppe externe du bâtiment s’est effondrée brutalement et une partie de la chute (mais une partie seulement) a suivi une accélération proche de la pesanteur, comme un objet en chute libre.

La première remarque qu’il faut formuler, c’est que lors de démolitions à l’explosif, il n’est jamais observé de chute libre sur des immeubles de grande hauteur. Jamais. C’est un fait expérimental qui est lié au découpage du bâtiment en volumes indépendants qui chutent les uns sur les autres. Ces collisions font que, globalement, la vitesse est bien moindre que celle de la chute libre [ 7 ].
Ensuite, la façon dont l’immeuble s’est effondré est savamment déformée ou cachée par les conspirationniste. En effet, la tour 7 a chuté en deux temps, avec un effondrement interne préalable à la ruine de toute l’enveloppe externe. Et ce sont sept secondes qui se sont écoulées entre ces deux événements. Cela n’est jamais observé sur une démolition contrôlée, car en supprimant la structure interne d’un bâtiment, il perd toute sa stabilité. La chute devient alors, comme pour toute instabilité, totalement aléatoire. Or, c’est justement ce qu’on veut éviter en démolition contrôlée.

Les raisons de cet effondrement ont aussi été déterminées dans le détail par les scientifiques du NIST et sont dues à une conception du bâtiment très particulière, non conventionnelle au niveau de la structure porteuse. Les conséquences des incendies ont alors été accentuées par rapport à un bâtiment classique, d’autant  que la tour avait été totalement abandonnée par les pompiers [ 8 ].

La rhétorique et les manipulations conspirationnistes

« Ma bonne dame, mais vous vous rendez compte : la Commission 911 qui a établi un rapport en 2004 sur l’ensemble des événements ne parle même pas de cette tour 7 !! C’est quand même troublant, non ? »

Les conspirationnistes ont pour habitude de dire qu’ils remettent en cause « la version officielle », celle qui est relatée dans le rapport de la commission 911. Depuis maintenant plus de six ans qu’ils le disent en long, en large et en travers, ils n’ont toujours pas remarqué que cette ‘Commission 911’ n’avait rien de technique ! Il est donc normal qu’elle n’ait pas abordé le cas de la tour 7. Il n’y a pas de version « officielle » concernant les causes des effondrements des tours, mais bien une version scientifique fournie par des spécialistes du domaine.

Pour les scientifiques d’ailleurs, l’étude de cette tour 7, qui est restée stable 2 à 3 fois plus longtemps que prévu, n’avait vraiment d’intérêt qu’intellectuel. C’est pourquoi les recherches portant sur le WTC7 n’ont débuté qu’en 2005, après la publication du rapport sur les effondrements des WTC 1 et 2 qui, eux, ont fait plus de 2500 morts.
Mais la rhétorique conspirationniste ne s’arrête pas là [9 ], puisque la déformation mensongère de propos, le bidonnage de photos ou de vidéos sont aussi des lieux communs. Des exemples typiques sont donnés sur le site www.bastison.net dans la rubrique ‘mensonges’.

Exemple flagrant de manipulation, le film de propagande disponible chez Reopen concernant la tour 7 [10 ] : l’effondrement est présenté plus de 25 fois en 16 minutes, deux fois seulement l’effondrement interne (essentiel à la bonne compréhension de la ruine) est montré. La première fois sur une longue séquence où un journaliste de télévision parle, impossible de la couper. Quant à la deuxième, on ne peut penser qu’à une erreur de montage…  Même le spécialiste en démolition contrôlée qui est consulté pour donner son avis doit le faire à partir de la vidéo tronquée ! Édifiant.

Des explosions peu de temps avant ou pendant les effondrements sont aussi annoncées sur des vidéos, mais dont le son a été amplifié ou changé. Manipulation encore : sur les innombrables bandes son recueillies ce jour-là, aucune ne présente les caractéristiques sonores immanquables d’une démolition contrôlée. Aucune. Bien sûr, lors de l’effondrement de ces tours de plusieurs centaines de mètres, un vacarme effroyable s’est produit. Mais quoi de plus normal ? Certains voudraient,  peut-être, entendre un fond de « Petite musique de nuit » de Wolfgang Amadeus Mozart ?

Mettre fin aux théories du complot ? Un travail de longue haleine…

Depuis des mois et des mois, les adeptes de cette théorie du complot interne réclament des débats sur des chaînes nationales pour aborder ce sujet et continuer leur prosélytisme… Non : les débats scientifiques n’ont pas lieu sur les plateaux télé. Ils se passent dans les revues scientifiques ce qui permet d’éviter l’information spectacle, les effets de manche et l’élaboration de pseudo-théories n’ayant aucun début de commencement de fondement scientifique.

Les manipulations et mensonges des conspirationnistes doivent être dénoncés.

Le site que j’ai réalisé est un premier pas, mais bien sûr comme je l’ai écrit dès le départ, il est largement insuffisant. D’autres collègues ont pris position de façon ferme sur le dossier pour dénoncer ces théories abracadabrantesques : Denys Breysse [11 ], par exemple, en tant que président de l’association universitaire de génie civil (AUGC) et co-fondateur au niveau national du groupe d’intérêt scientifique MRGenCi pour l’évaluation et la maîtrise du risque en génie civil. Au niveau international, Zdeněk Bažant qui a produit plusieurs articles scientifiques décrivant le processus d’effondrement [12  ] ou James Quintière, ancien directeur du Nist et dont les propos ont été déformés de façon malhonnête par les conspirationnistes [13 ], ont aussi expliqué que ces théories étaient sans aucun fondement scientifique.
Tout cela portera un jour ses fruits pour sortir de l’obscurantisme, encore faudrait-il que les médias ayant un minimum de conscience professionnelle fassent correctement leur travail d’information et s’abstiennent de donner un quelconque crédit aux adeptes de cette science-fiction.
—————————————————————————————————————————–
1 ) http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/09/11/les-etats-unis-n-en-ont-pas-fini-avec-le-11-septembre_1409267_3222.html. La version initiale a été amendée suite aux nombreuses protestations des lecteurs.
3 ) La plupart ont été recensées et réfutées sur le site www.bastison.net
5) Lorsque quelques – rares – signataires de la pétition ont tenté de prouver leurs assertions, les « articles » qu’ils ont produit étaient d’un niveau scientifique tout à fait médiocre. Un exemple parmi d’autres à l’adresse suivante : http://www.bastison.net/FAQ/faq.html#B5
6)  Une liste non exhaustive est donnée sur le site bastion.net à la rubrique ‘Documentation scientifique’.
7 ) Jean Bénazet, Techniques des démolitions à l’explosif, Techniques de l’ingénieur, 1999
8 ) Plus de détails permettant de comprendre la faiblesse de la tour et les raisons de la chute libre observée, dans l’ouvrage ‘La farce enjôleuse du 11-Septembre’, Editions Books on demand, 2010.
9) Le discours conspirationniste est analysé dans le livret « 11 Septembre et théories du complot, ou le conspirationnisme à l’épreuve de la science » aux éditions Book-e-book,  11ème ouvrage de la collection Une chandelle dans les ténèbres dirigée par Henri Broch, 2010.
11) Dans la revue « Annales du Bâtiment et de Génie Civil », lire l’éditorial :

Vous aimerez aussi:

143 comments to Théories du complot : « Le Monde » à l’envers

  • Ph. Renève

    Merci à Jérôme pour cet article une fois de plus révélateur.

    Le conspirationnisme est une attitude de pensée très confortable et en fait rassurante: il donne une explication à tout et le hasard n’existe pas. Dans ce déni de réalité, il est toujours possible de trouver une origine « rationnelle » à un événement ou à une situation, surtout défavorables ou inquiétants.
    Si le conspirationniste a des difficultés dans la vie, c’est la faute de… ses proches, ses voisins, l’Etat, les immigrés; les autres, en un mot. Rien n’est de son fait, tout s’explique par des ressorts bien cachés qu’il a le plaisir de découvrir sans cesse. Tout opposant à ces évidences, même bardé de preuves irréfutables, ne peut être qu’un membre de la conjuration – ou au mieux un imbécile avéré. Autovalorisation, agréable cosmogonie magique, raisons de détester délicieusement, les avantages objectifs de cette forme de paranoïa sont nombreux.

    Mais bien souvent il mène à la haine de l’autre; il conduit naturellement à désigner des boucs émissaires ou plutôt des groupes responsables et à en tirer les conséquences sociales et politiques. Dans les années vingt et trente en Europe, la droite plus ou moins extrême basait ses thèses sur des accusations contre Juifs, francs-maçons ou communistes; on connaît la suite.

  • Léon

    Intéressantes précisions sur les rôles respectifs de l’ingénieur, du scientifique et de l’architecte. Faudra qu’on élève un jour une statue à Moorea pour sa constance à dénoncer ces théories farfelues…
    Il paraît qu’il y a encore de la place au théâtre de verdure d’Odysseum, je vais en toucher deux mots à H. Mandroux 😆 😆 😆

  • maxim

    bien l’article !

    je prends une masse ( l’avion) d’environ de 150 à 200 tonnes,lancée à plus de 800 kms/h remplie de plusieurs milliers de gallons de carburant ! rien que l’impact laisse imaginer la violence du choc puisque l’appareil traverse une structure en acier ! j’imagine que cette énorme énergie a dû déjà ébranler serieusement cette structure en la faisan entrer en résonnance,s’ensuit l’écoulement de ce kérosène qui a dû s’infiltrer partout et surtout de ce formidable incendie qui a dû certainement créer un effet de fusion de l’acier vu l’intensité de la chaleur émise,d’autant plus que toutes les matières combustibles de l’édifice on dû s’enflammer en intensifiant l’effet de combustion,ce qui a affaibli toute cette structure qui de son propre poids au sommet a entraînée dans sa chute un effet millefeuille accéléré par l’ajout des masses se multipliant au cours de la dégringolade .

    comment en effet aurait-on pu pièger un ouvrage de cette importance sans se faire remarquer vu la complexité de la tâche et certainement la présence d’un personnel de maintenance et des responsables qui auraient pu trouver bizarre que des entreprises venues d’on ne sais où viennent comme ça faire leur job,alors que les travaux des grandes structures font déjà l’objet d’un appel d’offres,et que les entreprises retenues doivent vraiment montrer patte blanche avant d’être admises !

  • Buster

    Les théories du complot sont doublement fédératrices.

    D’un côté les amateurs du genre, les soupçonneux de tout, les paranos et amateurs d’explications délirantes.
    Ils se croisent, se rencontrent, se regroupent même si leurs théories partent dans tous les sens et se contredisent, même si leurs opinions politiques ou idéologiques les opposent.
    La foi dans le conspirationnisme est un ciment plus fort que le reste. Elle en devient même une raison de vivre et une croisade personnelle pour certains.

    D’un autre côté, les pragmatiques qui refusent les explications simplistes, mais qui se lassent d’argumenter sérieusement avec des bargeots.

    Et pourtant cette tendance conspi qui s’est multipliée avec le Net est un vrai phénomène de société.
    Il nous en dit beaucoup sur les croyances magiques dont ces gens ne pourront jamais se débarrasser, même avec toutes les preuves sous les yeux.
    C’est un sujet d’étude passionnant, inquiétant mais passionnant.

    • D. Furtif

      C’est bien là Buster le gros hic
      Je me flatte de n’avoir rien lu de la VO, et d’avoir survolé les explication techniques de Jérome.Mais ce que je n’ai pas supporté ce sont les constructions délirantes d’allumés qui à l’origine de toute explication installait des phénomènes ahurissants de fantasmagories.
      Nuke , Nologramme, installation d’explosifs, explosion contrôlée, équipage et passagers fantômes…etc…
      Le plus malheureux fut de retrouver des gens à l’apparence sérieuse qui de sophisme en sophisme plaçaient le doute comme but et non comme méthode et de proche en proche se rangeaient et apportaient leur voix au camp des fabulous marvellous OVNI brothers

      Il reste à regretter la plus consternante des mutations de celui qui éperdu par notre intransigeance, est allé jusqu’à se réfugier derrière des références ubuesques à des pseudo profs Mormons dont il nous a donné des liens alors qu’il ne les avait, selon ses dires, pas lus lui même. Révélant par là sa malhonnêteté consciente et méthodique.

      L’examen du chapitre la Mayonnaise du complot m’en a apporté beaucoup plus sur les hommes que sur le WTC center et Ben Laden dont je n’avais pas grand chose à faire.

      Pas grand chose à faire sauf à remarquer le singulier manque de discernement chez une certaine gauche qui accordent des vertus de libération des peuples à un intégrisme religieux qui sur place les opprime.Résultat classique du prisme déformant de l’exotisme politique , Phénomène connu chez certains gauchistes qui jugeaient dans les années 70 le combat pour la laïcité comme dépassé.

      Il reste aussi à examiner ce que le complotisme recouvre d’illusions et de phantasmes sur la société US, phantasmes qui expriment un refus de reconnaitre ce que le libéralisme a fait du premier service de l’état : la protection du territoire, bradé et abandonné aux officines privées.

      La persistance à voir un complot là où il n’y a que gabegie et lamentable incapacité n’est que la traduction, d’un refus profond de reconnaitre l’extinction de cette puissance.Sous le verbiage anti US il n’y a que grande révérence et une grande de son maintien . C’est leur conception du monde qui s’écroulerait si la cruelle vérité l’emportait . Les USA ont été incapables d’empêcher cet attentat.
      Ce qui nous conduit à poser les questions hors sujet des incapacités en Afghanistan et en Irak

      Je recommande à nouveau vivement la lecture du site de Jean Philippe Immarigeon

  • asinus

    bonjour , d’accord il n y a pas photo entre les demonstration cartésienne des hommes de  » l art » qui nous demontrent de manieres probantes le déroulement de ces attentats
    et les conspirationnistes dont les propos  » sur ago » par exemples sont disqualifiés par des theories soucoupistes dans d’autres domaines pour 99% DES CAS.
    Mais ce 11 septembre reste néanmoins marqués par des mensonges d’etat des omissions et des actes qui faute d’explications semble relever de l irrationnel.
    Est ce que si je dis que 2 mois avant les attentats ben laden rencontrait un correspondant de la cia ‘ rapport senat us » je suis un conspirationniste ?
    Eest ce que si le lecteur assidu de sites sur la defense et l’aviation que je suis trouve incompréhensible le vol et la non interception de l’avion qui c’est crashé sur le pentagone je suis un conspirationiste?

  • Léon

    Se poser des questions n’est pas conspirationniste a priori, c’est de ne pas entendre les réponses qui l’est… Je ne sais rien de la soi-disant rencontre de ben Laden avec la CIA, en revanche, la non-interception du vol vers le pentagone a été abondamment expliquée.

  • Ph. Renève

    J’ai émis une hypothèse pour expliquer en partie cet engouement des foules pour la thèse du complot sur le 11 septembre: que les USA eux-mêmes avaient contribué à lancer des rumeurs de complot pour tenter de se racheter d’une faiblesse et d’une incurie prodigieuses en faisant croire que tout cela était beaucoup plus compliqué que la réalité et par conséquent difficilement évitable. Sur mon blog.

    • D. Furtif

      C’est une hypothèse qui me semble toujours tenir la route.
      Il est surprenant que tous ces experts en story telling refusent de la voir là où son évidence est hurlante.

  • D. Furtif

    Il serait malveillant et injuste de ne point citer, pour rappeler leurs mérites, les aigles que la théorie complotiste a su rassembler pour la défendre.
    Manfred le mathématicien inné , agrégé dès le niveau bac, étudiant en informatique, adepte de la gravité obscure, et …au hasard un autre , le petit Kikumachin étudiant en anglais se perfectionnant en Moon Walk dès qu’il a un moment.Il ne nous reste plus qu’à saluer la ménagerie Shawchotte au grand complet de ses clones toujours à la pointe de la servilité au service de l’imposture.
    Tous ces phares de la pensée ont su éclairer la démarche hésitante des comparses de la galerie marchande.

    • Buster

      Furtif,

      Injustice pour injustice, quelle malignité méchante te pousse à omettre dans ta liste de citer Charmord, l’homme qui ne dort plus depuis le 11/9, l’homme qui réfute chaque témoignage n’allant pas dans le sens conspi, l’homme capable de tartiner 4 pages pour le moindre point de détail et d’y incorporer 27 liens vers d’autres détails tous plus importants les uns que les autres.
      Avec lui la conspiration a été élevée au rang d’art majeur et génère une littérature fleuve.
      Son oeuvre dépassera bientôt celle d’Alexandre Dumas.

      Non, franchement, oublier Charmord ! Quelle injustice ! 🙁

      • D. Furtif

        Voyons Buster

        Tous te le disent de la galerie marchande aux extra terrestres poilus , de la ménagerie Shosho aux Zozos , ils te le disent partout d’Avox au Post et même à CP.

        « I am bad » Je refuse de croire aux histoires malgré tout le mal qu’on se donne à me les raconter tous les soirs.

        • Ph. Renève

          Tu pourrais faire un effort, quand même. Tiens, la cendre de mulot, ça c’est efficace.

          • Causette

            Il me semble avoir vu passer une histoire de soucoupe au-dessus des tours en flamme, mais je n’ai pas pris le temps de noter cette vidéo du tas de lien sur agogox. Je regrette c’était une piste intéressante :mrgreen:

      • Charmord

        Il y a de quoi, non?

        Allons-y pour du Monty Pythons, version 911 😆

        http://video.google.com/videoplay?docid=211152160543144757&hl=nl#

        Allez, bonne nuit, mes amis

        Votre bien dévoué, Charmord

        Ps : Je ne savais pas que Léon était un ancien professeur de droit. C’est tout bonnement hilarant! Longue vie à votre site et remerciez reopen d’avoir renvoyé à cet article d’une rare indigence de style et de contenu.

  • yohan

    Plus simplement, comment peut-on concevoir une telle machination, au demeurant aussi monstrueuse que débile et hautement dangereuse pour les gens qui ordonneraient un tel massacre dans leur propre pays, car ils ne tarderaient pas à être débusqués. et surtout dans quel but, quel utilité pour quelle efficacité ? Comme on sait d’où proviennent les kamikases et leur foi grotesque dans un paradis des mille vierges, le doute n’est pas permis. Il n’y a que la religion poussée à son extrème pour produire ce genre de massacre.

  • yohan

    j’ajouterai que si la thèse de la destruction par explosifs était cohérente, je ne vois pas l’intérêt de détourner des avions pour foncer dans les tours, pas plus que d’attendre quelques heures d’incendie pour déclencher des charges explosives qui auraient pu être repérées dans ce laps de temps.
    Une règle souvent vérifiée montre que quand la vérité est souvent sous nos yeux, on préfère la chercher ailleurs.

  • Causette

    Bonjour Moorea bonjour à tous

    Franchement je ne me suis pas intéressée aux articles des sites farfelus après ces attentats du 11 septembre 2001. Très vite, j’ai compris que ces attentats étaient du « pain béni » pour les conspis et autres huluberlus.

    Comme des millions de personnes j’ai vu ces attentats à la tv. La première question que je me suis posée c’est pourquoi les forces militaires aériennes américaines n’étaient pas intervenues illico presto. Comment expliquait ce retard de la défense militaire?
    8:46 tour nord ; 9:03 tour sud ; 9:37 Pentagone.
    ça laisse songeur ce Pentagone de 24 mètres de hauteur, attaqué par un boeing , qui fait du rase motte à 850 km/hpour finir dans l’aile occidentale du Pentagone. Photo après le crash. Quelle est la version officielle?

    Récemment, j’ai lu dans un bouquin que wikipedia avait un certain parti pris. Pouvez-vous me dire si cette version est exacte.

    • Ph. Renève

      Bonjour Causette

      Pour l’inefficacité de l’US Air Force, il faut bien dire que dans l’espace de quelques dizaines de minutes où la cause des détournements n’était pas connue, il était bien difficile, me semble-t-il, de prendre la décision d’intercepter puis d’abattre les avions avec des centaines de voyageurs à bord.

    • Causette

      Hani Saleh Hanjour (1972-2001) est l’un des 19 pirates de l’air ayant participé aux attentats du 11 septembre 2001. Il faisait partie du commando qui a détourné le vol 77 American Airlines qui s’est écrasé sur le Pentagone. Il aurait été le pirate de l’air ayant piloté l’avion.

      D’après sa bio, Saudi Arabian Airlines avait refusé de l’employer.

  • Causette

    Vous vous souvenez de Kristol, William « Bill » Kristol fondateur avec Robert Kagan du PNAC

    « Vive la France« 
    – Titre de l’éditorial de Bill Kristol au moment du rejet par les Français du Traité établissant une Constitution pour l’Europe consultés par référendum le 29 mai 2005.

    En 2005, Bill Kristol met dans la même analyse Paris, Berlin, Bruxelles et La Haye. Pour lui, c’est l’effondrement d’un modèle. Le moment est venu maintenant pour l’Europe d’ouvrir le débat sur « ses Etats-providence en faillite, ses économies sans croissance qui n’encouragent pas à grimper les échelons, ses politiques de l’immigration en faillite » … ça préparait déjà le terrain pour implanter des nouvelles structures américaines en France, en Europe, qui s’inscrivent dans la politique offensive des Etats-Unis en faveur des minorités et particulièrement de la « minorité musulmane ».

    C’est leur nouveau dada au Département américain depuis quelques temps, faire la leçon aux vilains gaulois: « Nous estimons que si la France, sur une longue période, ne réussit pas à améliorer les perspectives de ses minorités et à leur offrir une véritable représentation politique, elle pourrait s’affaiblir, être plus divisée, peut-être encline à des crises et repliée sur elle-même – en conséquence, être un allié moins efficace » , précisait Charles Rivkin, l’actuel ambassadeur, le 19 janvier 2010.

    « Le vrai problème est l’échec de la France blanche et chrétienne à considérer ses compatriotes à la peau sombre et musulmans comme des citoyens à part entière » , écrivait l’ancien ambassadeur Craig Stapleton, le 9 novembre 2005.

    Ce qui pose problème c’est l’indifférence des populations à cette ingérence américaine dans les affaires intérieures et la politique de l’Europe.

    un article intéressant de Pierre Guerlain est professeur de civilisation américaine à l’Université Paris X Nanterre
    Robert Kagan, un « néo-conservateur » emblématique

    Pierre Guerlain enseigne également à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Il s’intéresse aux perceptions mutuelles des Français et des Américains ainsi qu’à l’analyse des discours politiques, notamment dans le domaine de la politique étrangère américaine. Il a publié un ouvrage intitulé Miroirs transatlantiques; la France et les Etats-Unis entre passions et indifférences

  • D. Furtif

    Un commentaire de 22h44 d’un auteur belge ayant choisi volontairement un pseudo insultant à l’égard de Jérome est en ce moment en attente. Il y restera tant que le pseudo n’aura pas été modifié.

    Pour la rédaction
    D Furtif

  • Maltese

    “You’d get down below and you’d see molten steel. Molten steel running down the channelways, like you were in a foundry… like lava.” – Firefighter Captain Philip Ruvolo.

    « Vous pouviez aller là dessous, et vous pouviez voir du métal fondu. Du métal fondu dégoulinant par des canaux, comme si vous étiez dans une fonderie… comme de la lave. » Capitaine des pompiers Philipe Ruvolo

  • Maltese

    je rappelle aussi que de nombreux pompiers ont témoigné que les débris étaient tellement chauds, qu’il fallait qu’ils changent leurs bottes en plastique chaque jour, voire plusieurs fois par jour. Tout ceci n’a rien à voir avec une quelconque découpe des débris avec des chalumeaux oxyacétylèniques.

    Enbfin, la NASA a envoyé dans les semaines qui suivirent, un avion effectuer des mesures de températures sur le site de ground zero. les résultats sont connus de tous et accessibles sur le net: des températures de plusieurs centaines de degrés ont été enregistrées à la verticale des 3 tours. ceci non plus n’a rien à voir avec de la découpe au chalumeau, tant en ampleur qu’en durée.

    Enfin il y a cette question non résolue à ce jour des « toasted cars », soient des centaines de véhicules brûlés et instantanément corrodés aux alentours des 3 tours. Certains véhicules ont été aussi victimes de la fonte de leur bloc moteur après la fonte du capot moteur(témoignage avec reportage sur youtube, cehrcher « toasted cars »). Tout ceci n’a rien à voir avec de la découpe au chalumeau non plus.

    et pour finir, je rappelle aussi que la poussière des tours s’est accompagnée d’un souffle trés chaud souvent décrit, alors que début septembre à NYC ce jour là il ne faisait que 12°C avec un léger vent de 5 à 7 noeuds.

    cordialement, CM

    • ranta

      nfin il y a cette question non résolue à ce jour des « toasted cars », soient des centaines de véhicules brûlés et instantanément corrodés aux alentours des 3 tours. Certains véhicules ont été aussi victimes de la fonte de leur bloc moteur après la fonte du capot moteur(témoignage avec reportage sur youtube, cehrcher « toasted cars »)

      Y’avait pourtant du monde autour à regarder, non ? et personne n’a fondu ?… bizarre, t’as un truc qui te fond des blocs moteurs n’et les capots, qui corrodent et personne autour n’a rien senti ! :mrgreen:

  • Maltese

    @maxim

    plusieurs témoignages de rescapés employés dans les tours confirment que les travaux dans les tours étaient quasiment constants. Notamment concernant la câblage télephonique dans les semaines qui ont précédé. D’autre part, une coupure générale de courant eut lieu 15 jours avant, qui entraina un surcroit de travail pour la maintenance informatique, c’était la première fois selon tous ceux qui ont été interrogé à ce sujet. Enfin, plusieurs témoignages font état de poussière blanche en permanence qui se déposait sur les meubles en dépit du travail du personnel d’entretien et de la climatisation. Cela a entrainé une lassitude et de nombreuses remarques du personnel travaillant dans les tours auprès de leur hiérarchie.

    je ne dis pas que ces observations sont conclusives, mais que cela vaudrait un retour détaillé sur l’enquête, comme dans n’importe quelle enquête.

    CM

  • Maltese

    Il faut juste désacraliser le débat. Karachi nous montre bien en France, qu’il faut être méfiant avec les apparences, non?
    Georges Bush lui-même a sacralisé le 11 septembre dès le 14, lors d’une messe oecuménique en la cathédrale de Washington.
    Le représentant (saoudien je crois, Salaam Al Hamoudi) de l’Islam a depuis été condamné pour financement du terrorisme…
    De même, nous attendons toujours les preuves de la culpabilité de OBL. Powell les avait promises, Ari Fleischer, porte parole de Bush, a dit « plus tard »… et 10 ans plus tard, toujours rien à dire aux familles de victimes afghanes, et aux familles de soldats de la coalition tombés en Afghanistan…

  • D. Furtif

    Ouh là là

    Nombreux
    pompiers?

    Tellement chauds?
    Bottes en plastique? des chalumeaux?

    Les semaines
    qui suivirent un avion ?
    Les résultats sont connus de tous?

    Températures de plusieurs centaines de degrés?
    encore une fois des chalumeaux
    En passant c’est quoi une ampleur de température et une durée si il n’y a eu qu’un seul avion comme vous l’avez noté à faire des relevés?

    Alors les véhicules
    Grillés ?
    Rouillés?
    Grillés ou rouillés ou grillés et rouillés?

    Fonte du bloc moteur après celle du capot. Celle là je ne l’avais jamais vue , merci beaucoup.

    Encore une fois les laboratoires YOUTUBE ont fonctionné à plein régime

    Encore un petit coup de chalumeau

    Merci pour le final du souffle très chaud

    Je remercie l’auteur, je crois que je ne lirai pas ni la VO qui n’existe pas ni les les 60 tomes des éditions de Réopen les commentaires des fervents du complot me prennent tout mon temps . Un temps qui n’est pas perdu .

    Merci à l’intervenant Maltese en ce mois de décembre anniversaire de venir rappeler l’inoubliable article de Manfred qui lui signait MC et non pas CM

  • D. Furtif

    Reproduction

    @maxim

    plusieurs témoignages de rescapés employés dans les tours confirment que les travaux dans les tours étaient quasiment constants. Notamment concernant la câblage télephonique dans les semaines qui ont précédé. D’autre part, une coupure générale de courant eut lieu 15 jours avant, qui entraina un surcroit de travail pour la maintenance informatique, c’était la première fois selon tous ceux qui ont été interrogé à ce sujet. Enfin, plusieurs témoignages font état de poussière blanche en permanence qui se déposait sur les meubles en dépit du travail du personnel d’entretien et de la climatisation. Cela a entrainé une lassitude et de nombreuses remarques du personnel travaillant dans les tours auprès de leur hiérarchie.

    je ne dis pas que ces observations sont conclusives, ……….là je suis obligé d’intervenir mais cela ressemble beaucoup à du langage déjà vu d’un certain ami verbeux mais que cela vaudrait un retour détaillé sur l’enquête, comme dans n’importe quelle enquête.

    CM

    Merci pour la nouvelle trouvaille de la poussière blanche

    • Buster

      Mon copain Charmord ?

      • D. Furtif

        Plutot un certain copain qui ne lâchait pas nos bas de pantalons, l’histoire d’enquête détaillée des observations pas conclusives mais rien n’est certain

        • Buster

          En tous cas il n’a pas une belle tête le gars Maltese.
          Et il ressemble assez bien à l’image que je me fais de ChaCha.

          • Charmord

            Ma parole, c’est un traumatisme chez vous, non?

            Allons, puisque vous le demandez si gentiment, je ne peux vous refuser ce petit présent :

            « Voyons objectivement les choses – je suis pas ingénieur de formation pour rien – j’ai calculé que, par les lois de la probabilité, l’opération que j’ai conçue de longs mois durant avec mon fidèle lieutenant Khalid Sheik a grosso modo trois chances sur un million d’aboutir au résultat escompté…

            Nullement vaincu par ce constat qui en aurait découragé plus d’un, la partie la plus active de son cerveau, répondit du tac au tac : Mais, avec l’aide de Dieu, mes gars pourront réussir l’exploit! Et puis, ils ont déjà tourné leur vidéo d’aveux. Faut bien que cela serve à quelque chose, hein. On s’est pas tappé cinq jours de tournage pour rien quand même!

            Mes élus, bien que fichés pour certains par les administrations US, passeront les contrôles de sécurité aux aéroports, Allons Ossama, pensée positive, pensée positive! Tu va quand même pas croire qu’ils centralisent les données aux Etats-Unis, non plus?

            Mais pourquoi Diable a-t-il fallu que mes pirates se soient fait ficher comme des débutants par les fédéraux. Pouvaient pas rouler normalement et ne pas se prendre des stupides PV avec délit de fuite, les cons, manquerait plus qu’ils s’affichent dans des bars tariffés et essayent d’escroquer les tenanciers de bars louches pour pas un pennie… Mamamia, qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu, se hasarda la partie la plus sombre de son cerveau, avant d’être promptement coupée par celle du Prophète visionnaire, reprenant sa litanie incantatoire:

            Mes élus prendront sans coup férir le commandement des avions en menaçant le personnel de bord et les centaines de passagers avec leurs cutters et en tuant certains, s’il le faut. Je n’en doute point car les occupants de l’avion proviennent du royaume du Grand Satan et somme toute, sa partie la plus impulsive lui dicta-t-elle, ce sont quand même tous des lâches et des tapettes!

            Il poursuivit , plongé dans ses noires résolutions: « Avec leur stature de bodybuilder soudanais et leur entraînements répétés dans les montagnes désolées de Bora Bora, mes élus d’Allah neutraliseront les commandants de bord avant qu’ils n’aient pu être alertés par le ramdam et les cris de paniques qui seront parvenus à leurs oreilles. J’ose pas imaginer qu’ils échoueront à les prendre par surprise… » Ah oui, mais je pense à un truc, faudra pas qu’il s’écoule trop de temps entre les prises d’otages dans mes avions détournés parce que sinon, l’alerte pourrait être donnée aux pilotes aux commandes des volset cela risquerait de foirer…. Allons donc, chasse, Ossama, cette idée absconde qu’ils pourraient échouer et tomber sur des durs à cuire qui auraient été prévenus entre temps des détournements en courset qui auraient la présence d’esprit de blinder la porte du cockpitt. On peut toujours imaginer le pire et, après tout, les pilotes ne sont pas des militaires ni des génies quand même…

            Mes élus prendront ensuite, par la grâce du Dieu Suprême, les commandes des avions et c’est là que toute la science de la conduite qu’ils auront acquise lors de leur séances approfondies d’initiation au pilotage dans les écoles militaires réputées de l’ennemi (On les a bien eus, quand même, n’ont rien remarquer, les idiots), leur permettra de diriger leur char ardent vers ces symboles de la toute puissante malfaisance américano-sioniste: les tours du WTC, le Pentagone et la Maison Blanche, en cerise sur le gâteau; peu importe qu’ils auront préalablement dû débrancher leurs transpondeurs pour devenir invisibles sur les radars civils (et merde, qu’est-ce que je fais des radars militaires?, allez ops, encore deux chances sur unj million en moins…); ils voleront, que dis-je ils fuseront à 850 km/h par la seule force de leur volonté de réussir, comme aimentés par leur cible… Manquerait plus qu’ils aient inventé un système de prise des commandes des vol à distance pour les vols civils des Boeing, non mais, arrête de délirer, çà suffit!

            Mes martyrs réussiront, Inch’ Allah, à effectuer les manoeuvres d’approches qu’on a répétées tant de fois avec Khalid dans notre grotte super équipée d’un aéroport international en miniature…. Ok, je sais,ce ne sont pas les plus aisées, ces manoeuvres, mais bordel d’Allah (Enfin Ossama, tu t »oublies) on est pas des tapettes, non plus…

            Oh faut pas que j’oublie, post-it n°1 : Transmettre asap à Foxnews les plans de ma grotte que même James Bond y rêverait pas d’avoir la même! Cela va en jeter. Pensaient pas les incultes qu’on pouvait mettre autant de choses dans une grotte aussi pourrie, hein, au nez à la barbe de leurs satellites… Hmm… je savoure leur ignorance autant que leur incompétence !

            Négligeable est le risque que mes élus s’écrasent lamentablement au sol ou perdent de la puissance et de l’équilibre s’ils venaient à heurter ces satanés obstacles et lampadaires qui se dressent sur les quelques dernières centaines de mètres du chemin de leur gloire éternelle, à quelques dizaines de mètres d’altitudes. Les lâches, ma main au feu qu’ils les ont foutus exprès, rien que pour m’embêter, j’en suis sûr. Pour m’empêcher d’atteindre cette partie tant convoitée, ce saint des saint du Pentagone, en fin de rénovation et donc largement inoccupée mais où se trouvent réunis ce qui se fait de pire dans cet antre du Diable qu’est le Pentagone : Non pas ses grands pontes mais bien pire encore, ses analystes comptables, mes ennemis jurés… J’ai toujours détesté la comptabilité, c’est pas mon numéro 2, qui va me contredire.

            Tout aussi négligeable est le risque que mes élus se fassent intercepter par la chasse militaire. Dans une telle administration dégénérée, comment douter qu’elle puisse offrir l’organisation et la célérité requises pour mettre à mal mon opération. Aucune prière n’est nécessaire pour appeler de mes voeux la désorganisation des services de la défense américaine. Car ces plaies gangrènent le Grand Satan et moi Ossama Ben Laden, je sais plus que tout autre que la défense de la plus grande puissance occidentale ne dépasse en réalité pas celle des îles Samoa! D’ailleurs, avec encore un peu de chance, et Dieu sait que tu en as, Ossama, tu peux être certain qu’ils nous ont organisé des exercices de simulations d’attentats ce jour là… Tiens, d’ailleurs, j’ai fait un rêve : ils en prévoyaient 13 simultanément le 11 septembre et il régnait le chaos intégral dans le ciel des USA. Merci, Allah, d’éclairer ma route par ces ces présages.

            C’est alors qu’apparut, sans prévenir, un brusque assaut trouble-fête de la partie raisonnante du cerveau du poète salafiste :

            Comme s’il fallait un obstacle supplémentaire à notre vaste entreprise, vla ti pas que j’apprends par un de mes gars que les services US ont cueilli un de mes disciples les plus turbulents. Tiens, cela me fait penser, faut que je le note sur mon post-it : ne pas oublier de dire dans les vidéos d’aveux que je dois tourner plus tard (je vais d’abord nier la paternité de ces attentats pour les désarçonner, ils ne comprendront plus rien, les pauvres) que Z. Moussaoui, est étranger à cette glorieuse opération et que je ne l’ai pas choisi car il n’était pas assez fiable. Y serait quand même pas cap, ce nabot, de cafter siles ricains poussaient un peu les interrogatoires? Non, je me fais des idées là. Me ferait pas ça, le bon Zacarias quand même… Et puis les amerloques, c’est pas leur genre, la torture… Et merde, purée, j’aurais quand même mieux fait de serrer un peu mon casting, quand j’entends qu’en plus de cette tuile de dernière minute, il y a Hanjour qui est pas foutu d’atterrir un coucou après toutes les heures de vol que je lui ai payées…

            Suivit un élan subit de découragement – que des mauvaises langues pourraient nommer élan de lucidité – : Et non d’une vierge, avec ce dernier coup dur, il doit me rester à vue de nez deux chances sur un million de le réussir ce coup. Cela fait peu tout de même…

            Auparavant, il avait grommelé en pensée : Mêmes pas foutus de guérir mes reins, ces americi. Je douille un max pour me payer il y a deux mois une consultation dans un hôpital militaire US de Dubai. Je prends le risque de me faire chopper alors que je suis placardé comme le most wanted guy de l’Univers (visible) sur le site du FBI. Résultat : j’ai encore plus mal qu’avant et la gueule de cierge que j’affiche me fait craindre que d’ici peu de temps, je serai juste bon à rejoindre le Musée Tusseau.

            Mais la foi inébranlable d’Ossama surgit là encore pour dissiper les sombres nuages qui s’annoncelaient :

            Je me sens mal, j’ai les reins déchiquetés et je devrais me faire dialiser en urgence mais qu’à cela ne tienne, je ne suis pas le criminel le plus recherché au monde pour rien. De toute façon, qu’est-ce que je risque si cela tourne mal? Ils auront aucune preuve contre moi et je pourrai toujours nier… A bien y réfléchir, si cela tourne bien aussi d’ailleurs! Et puis, dans le pire des cas, ils me trouveront jamais car j’ai la moppette de mon pote, le Mollar Oma et au pire, je me teindrai les cheveux et la barbe en roux et ils ne pourront pas me reconnaître, surtout avec mes sosies.

            Tout mis dans tout : L’histoire me tend les bras; Let’s roll et ferme ta gueule, oiseau de mauvaise augure, bon sang, arrête donc de me disperser dans de stériles conjectures, faut encore que je planche sur les attentats à l’anthrax, pour les achever après le KO technique que je leur aurai infligé! »

            Saurez-vous retrouver les faits réels sourcés dans ce récit?

          • Buster

            Bingo ! 😆 😆 😆

            • D. Furtif

              C’était facile….mais je t’accorde ce point

              Heu je ne lis pas c’est du Charmord

              À ceux qui se demanderaient pourquoi je ne mets pas ce pensum à la corbeille qui n’est évidemment pas là pour faire avancer la discussion par un débat entre arguments opposés.

              Je me suis dit

              Il n’y a pas de raison que tous ne rigolent pas un bon coup.

              • D. Furtif

                Ehhh là mais c’est pas d’jeu ça!
                Tu savais que Charmord il était Belgicain. Pas moi

                Maltese lui, nous vient d’ailleurs

              • Buster

                Ah Oui, Merci Furtif tu as raison de nous laisser admirer la prose inénarable du grand auteur Belge ! 😆

                Encore une nuit blanche à Bruxelles !
                La-bas ils doivent bien savoir qui c’est, la seule fenêtre allumé depuis le 9/11/2001, ça se remarque.
                Merci ChaCha, Encore !

  • Charmord

    Tiens Furtif, demande à Léon, l’ancien professeur de droit ce qu’il pense de ceci

    Alors, censure?

    NDLR

    Nous supprimons votre lien vers RéOpen

    Désolé nous sommes le plus souvent opposés au renvoi par des liens vers des sites commerciaux

    • Charmord

      Ce lien démontrait par A+B que Monsieur Rasplus avait supprimé une page de commentaire critiquant les conclusions de son article faisant l’apologie de J. Quirant, grâce à une page cache.

      Le lien ne renvoyait pas vers un site commercial mais vers une page d’un forum consacré au même sujet que celui abordé dans le présent article. Je suppose que vous avez trouvé ce prétexte à la censure grâce à l’expertise juridique de l’ineffable Léon.

      Au fait, où est passé mon premier message avec mes trois questions à Quirant?

      Heureusement que j’avais fait une capture d’écran 😆

      Faites vite pour me censurer car je fais une capture d’écran illico.

      TOP, PARTEZ

      • Buster

        Z’y va ChaCha, capture vite l’écran ! 😆

      • D. Furtif

        j’ai effectivement mis en attente à la corbeille un post au pseudonyme injurieux qui venait de ton exacte IP que je ne vais certainement pas communiquer ici , nous ne sommes pas sur Cent Papeirs

        Tu peux le reproduire sous ton véritable pseudo

        Allons pas de stress, je continuerai à appeler commercial un site où on vous nvite à acheter des tee-shirts et autres gadgets complotistes

        • Charmord

          Comme c’est étrange, ce message apparaît sur une de mes captures d’écran avec mon pseudo :mrgreen:

          • D. Furtif

            Mais crache la ta valda et reproduis le ton post ineffable,

            • Charmord

              C’est chiant de se faire prendre en plein flagrant délit de censure, hein?

              Demande à ton pote Léon, ancien professeur de droit ce qu’il en pense

              • Léon

                L’ancien professeur de droit débarque ce matin et vous signale mon petit Chacha que les administrateurs de ce site y font ce qu’ils veulent et n’ont aucun compte à vous rendre. La « censure » n’a jamais été notre cheval de bataille pour fonder ce blog et on ferait plutôt le reproche à Agoravox de ne pas avoir assez censuré que trop. On est plutôt pour la censure de la bêtise et de la désinformation, voyez-vous…

  • Charmord

    Le cache de la page 1 des comentaires de l’article de Rasplus : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:HUj8ccx2v-kJ:bibliobs.nouvelobs.com/blog/le-voyageur-social/20100820/20855/un-zeteticien-chez-les-truthers-les-attentats-du-11-septembre%3Fpage%3D1+http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/le-voyageur-social/20100820/20855/un-zeteticien-chez-les-truthers-les-attentats-du-11-septembre%3Fpage%3D1&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

    Un message « oublié » de Jipé :

    « une méconnaissance évidente […] des techniques de démolitions contrôlées »

    Pourtant Dany Jowenko, spécialiste de la démolition contrôlée néerlandais, affirme que la chute du bâtiment 7 est le fruit d’une démolition contrôlée et en explique même les bases. Il est à noter qu’à ce jour Mr Jowenko maintient ses conclusions.

    « un document officiel qui fait consensus au sein de la communauté du génie civil ».

    Ce n’est pas l’avis de l’association «Architectes et Ingénieurs pour la Vérité sur le 11 Septembre» qui compte parmi ses membres une 30aine d’ingénieurs en structure, tous en activité et ayant conçu de nombreux édifices à structure métallique.

    « le tout sans une seule preuve matérielle concluante. »

    Ne serait-ce que pour le bâtiment 7, différents éléments et expériences ont été volontairement ignorés par le NIST (l’organisme d’état chargé des études scientifiques) :

    – Multiples témoignages d’explosions (par des pompiers, des policiers et des journalistes).
    – Présence de métal fondu rapporté par les intervenants sur le site.
    – Aucune recherche d’explosif effectuée (c’est le porte-parole du NIST lui-même qui le confesse).
    – Analyse d’une réaction chimique du soufre sur l’acier (pour vérifier s’il s’agit d’une réaction normale avec le plâtre des bâtiments ou de la présence de thermite) non réalisée malgré la demande de plusieurs scientifiques pourtant favorables à la version officielle.
    – Impossibilité de reproduire en laboratoire certaines hypothèses, pourtant retenue dans le rapport final.
    – Inadéquation entre les simulations par ordinateur et ce qui est visible dans les vidéos de l’effondrement
    – refus de transmettre les éléments utilisés pour la simulation par ordinateur (au mépris de la loi américaine)

    Monsieur Rasplus, il serait intéressant, quand vous rédigez un tel article, que vous recherchiez aussi à porter la contradiction à votre interlocuteur, plutôt que de donner uniquement son point de vue. Mais j’aime beaucoup votre conclusion, avec ce « et demain ? » fort judicieux.

    • Buster

      ChaCha,
      T’as vraiment envie de te faire foutre de ta poire sur tous les sites francophones ?
      C’est un sacerdoce ton truc ?
      Non, mieux, t’es un martyr, un martyr de la connerie humaine, tu la personnifies si bien que tu es parvenue à l’identifier.

      Waou, Le succès ! 🙄

  • Charmord

    Un autre, parfaitement applicable à l’article commenté ici, de ma plume :

    Monsieur Rasplus,

    Comment pouvez-vous soutenir que vous apportez une contradiction par le seul fait de mentionner quelques sources et sites du mouvement dans des notes infrapaginales, n’est-ce pas un peu court?

    Si vous voulez aborder le sujet avec sérieux et objectivité, il est préférable de ne pas laisser Monsieur Quirant soutenir des thèses hautement controversées et fausses, sans au moins remarquer que ses arguments sont critiqués avec virulence par des représentants du mouvement en France et ailleurs.

    Par exemple, quand il affirme qu’il n’y a pas eu de publication scientifique de la part des truthers, c’est un mensonge qu’il ne vous aurait pas mis longtemps à découvrir, ce qui vous aurait permis de tempérer ses propos caricaturaux… De même, quand il sous-entend qu’il n’y a pas d’ingénieurs en structures qui doute des théories officielles des effondrements (car il y en a plusieurs et qui plus est inconciliables), c’est parfaitement faux!

    Son résumé du Pentagone est ultra orienté et fondé sur des preuves qui n’en sont pas… Pour se rendre compte de cela, il faut une vraie démarche journalistique… La plupart des truthers s’accordent d’ailleurs à dire que les informations disponibles relatives à ce volet de l’enquête (Pentagone) sont insuffisamment authentifiés, excessivement contradictoires et volontiers nébuleuses, de sorte qu’il est improductif d’essayer de conclure à ce stade sur ce qui a pu se produire au Pentagone.

    Mais, évidemment Quirant va grossir le trait et laisser sous-entendre, que les truthers soutiennent dans leur ensemble que c’est un missile qui a percuté le Pentagone. Voilà le genre de procédé malhonnête auquel nous sommes confrontés de la part de ce genre de personnage…

    Il en va exactement de même pour le vol 93.

    Enfin, Monsieur Rasplus,n’y a-t-il pas lieu de prendre quelque distance critique par rapport à un scientifique qui a avoué sa parfaite incompétence dans certaines matières, comme la matière de la physique chimique abordée dans l’article revu par des pairs sur la découverte de particules de nanothermite dans les poussières des WTC et, qui se croit en mesure, pour critiquer le sérieux des conclusions de cet article, de se rallier à l’avis de debunkers américains et français anonymes, quitte à finir par clamer, sans honte, que c’est la peinture des WTC qui a provoqué les réactions explosives constatées par le collège de scientifiques, ce qui, pour beaucoup, est une ENORMITE… Imaginez-vous, la peinture qui recouvrait la structure a provoqué une réaction capable de produire de l’acier fondu, dès qu’il s’est échauffé à 430°… Mais que fait la police?

    Si vous voulez savoir ce qu’en pense l’association reopen et les nombreux scientifiques qui en sont membres, reportez-vous à ces liens, notamment :

    =====

    NDLR

    Nous continuons à refuser les renvois à Réopen pour la raison citée plus haut et vers Agovox pour la raison que seul sa direction connait. _ _ _ Oui (seul) masculin singulier

    ======
    Le citoyen lambda peut légitimement attendre un peu plus de sérieux et d’objectivité de la part de la presse, dans le suivi d’un dossier aussi complexe et capitale que controversé…

    Monsieur Quirant est sans doute très compétent dans sa matière mais quand il se pique de traiter de domaines pour lesquels il n’a aucune compétence ou pas de compétence susceptible d’en faire l’élu des médias, ces derniers seraient bien inspirés de vérifier ses dires avant de les publier, pour infléchir l’opinion publique, ce qui en de mots plus courts, s’appelle de la propagande…

    Ils découvriront alors que bien des questions se posent en amont de la validation ou non des calculs de structure de cet ingénieur, relatives notamment à des impossibilités physiques et les réponses qu’il apporte à ces questions ne paraissent guère convaincre toute la communauté scientifique…

    Je ferai suivre ce post d’un autre où j’ai résumé ma position non de scientifique mais de juriste, avocat précisément. Vous m’expliquerez après en quoi cette position mérite le label de conspirationniste que ne cesse de m’affubler, Monsieur Quirant, prompt à utiliser tous les procédés d’assimilations oiseuses utilisé comme un système par les quelques debunkers qui sévissent dans les forums francophones traitant le sujet et hélas, également par les grands médias francophones.

    Je note à cet égard que vous avez eu le bon goût de parler de truthers et non de « conspirationnistes » dans votre titre. C’est un bon début, tout comme d’ailleurs, la fin ouverte de votre article mais entre les deux, hélas…

    Bien à vous,

    Allez, bye les guignols

  • Charmord

    Trop tard pour censurer, l’ami Furtif.

    C’est déjà dans la boîte!
    😛

  • Charmord

    Allez un petit dernier que notre rasplus n’avait pas cru bon devoir garder non plus :

    Au final, les affirmations suivantes de vos conclusions sont erronées ou incomplètes et orientées :

    (1) Jérôme Quirant propose, comme il est d’usage dans la communauté scientifique, que les contradicteurs soumettent des articles techniques et scientifiques qui mettraient en avant leurs thèses alternatives à des revues adéquates.

    Réponse : Les contradicteurs ont bel et bien publié des articles répondant à la théorie officielle, en ce compris dans des revues de premier plan, dans la discipline de J. Quirant, en réponse à Z. Bazant (Ce-dernier ayant répliqué) mais aussi en réponse à à K. A Seffen, comme déjà indiqué, ce-dernier n’ayant pas répliqué…

    (2)Pour le moment, aucune de ces théories alternatives « ne tient la route d’un point de vue scientifique.

    Réponse :

    Un article publié et peer-reviewé a pourtant scientifiquement établi la présence de particules de nanothermites dans les poussières des WTC.

    Cet article n’a fait l’objet d’aucune réfutation publiée de la part de quiconque et doit donc selon vos critères, être considéré comme validé…

    Pourquoi faudrait-il que les choses soient différentes pour cet article que pour celui de Bazant et Seffen?

    (3) Aucun spécialiste du domaine n’a remis en cause les grandes lignes des conclusions validées par la communauté.

    Réponse :

    C’est inexact ainsi que je viens de le démontrer. Plusieurs ingénieurs spécialisés dans la structure et jouissant d’une bonne expérience dans la matière ne partagent pas les conclusions de Bazant et Quirant et se sont exprimés à ce sujet.

    (4) Par ailleurs, il n’existe aucune raison valable de considérer, comme J. Quirant, que les aspects de calculs de structure doivent l’emporter sur d’autres aspects scientifiques controversés, touchant à la physique ou la physique chimique.

    Ce présupposé de préséance de la discipline de J. Quirant manifeste précisément un préjugé – également présent dans la démarche du Nist – selon lequel, il y a lieu de préférer par principe une théorie dite de l’effondrement progressif (celle-ci fut elle une première dans l’histoire des immeubles de grande hauteur) à celle qui ferait appel à l’utilisation d’explosifs secondaires, et malgré le nombre d’indices allant dans le sens de cette seconde hypothèse, ainsi que rappelé dans un de mes précédents commentaires.

    Au final, ce qui vicie fondamentalement la position de J. Quirant et également du Nist est de prétendre que si l’on peut démontrer que l’effondrement progressif a pu se produire, alors c’est cette théorie qui est valide et il n’est pas nécessaire d’en explorer une autre…

    Relisez la conférence de J. Quirant, c’est exactement cela son propos et vous ne devriez pas vous étonner qu’il soit réprouvé par un nombre croissant de personnes désireuses que l’enquête soit approfondie, de telle manière qu’elle puisse lever les doutes sur de nombreux points controversés, dont les indices multiples d’utilisation d’explosifs, comme cause potentielle de l’effondrement des tours.

    Vous ne devriez pas non plus vous étonner que la répercussion du seul son de cloche de cette position dans votre article en irrite plus d’un, compte tenu de ce qui précède. La controverse scientifique à propos du mode d’effondrement des trois tours WTC est une réalité dont ne rend pas compte votre article.

    Bien à vous,

  • D. Furtif

    Et pour la poudre blanche sur les blocs moteurs fondus? On enlève le capot fondu ou pas?

  • D. Furtif

    Je rappelle aux lecteurs que j’ai ôté un commentaire de 22h44 au pseudo insultant en attendant que son auteur change de pseudo

    Charmord prétend qu’il est de lui je ne vais pas le fâcher d’autant que son IP est bien celle du grossier.

  • D. Furtif

    Charmord , mon grand , tu ne vas nous faire une fixette sur ce commentaire___ que tu n’as qu’à reproduire ________ comme le petit KIKUCHOSE sur sa porte de cockpit …

    Allons fais nous un beau commentaire avec des mots ….oh j’y pense …et si tu nous faisais un article …? hein?

  • Buster

    Bon les amis, j’ai boulot demain, je vous laisse.

    Furtif, te voilà aux prises avec le pire ….. * de la toile.

    * Autocensuré.

  • Charmord

    Fixette serait un grand mot mais pour des gars qui se plaignent en première page d’avoir été censurés par agoravox, je trouve assez hilarant qu’ils censurent tout ou partie de mes commentaires…

    La paille, la poutre, etc :mrgreen:

  • Charmord

    Et le lien commercial, j’adore!!!
    Décidément, c’est délicieux pour le juriste que je suis

  • D. Furtif

    Allez Charmord pousse un peu et ça va venir
    Tu vas y arriver à le placer ton commentaire indispensable
    Allez Charmord allez Charmord bis

  • Charmord

    Enorme moment d’humour décidément :

    Qui sommes-nous ?
    Lectures :275
    Trois auteurs virés d’Agoravox pour y avoir posé des questions gênantes et critiqué la politique de ce soi-disant « media-citoyen ».

    Donatien Furtif est retraité de l’enseignement, ancien militant syndical et politique. Un peu touche à tout. Peut enfin étudier en paix. N’aime pas trop écrire et pas du tout le journalisme.
    Philippe Renève un ancien cadre bancaire, passionné par les orchidées d’Europe.

    Léon un ex- musicien et un ancien prof d’économie et de droit. Passionné de musique et d’instruments de musique, de la Russie et mycologue amateur.

    Tous trois nous sommes d’abord rencontrés virtuellement grâce à Agoravox, puis dans la vraie vie.

    Tout simplement somptueux.

    Merci pour çà 😉

    • Léon

      Mais mon petit Chacha, dites-nous donc ce qu’il y a de drôle dans cette présentation. C’est qu’on aime bien rigoler, nous aussi… On ne voudrait pas mourir idiots ! 😯

  • D. Furtif

    Charmord
    C’est comme ça que tu me remercies d’avoir publié tes tartines insipides et ineptes? Tu voudrais en plus que je te laisse faire de la pub pour ton organisme d’illuminés ?

    Il serait peut-être bon que je te rappelle que nous ne prétendons pas être un site citoyen avec toutes les impostures que cela implique . Que tu sois un nostalgique de la Couveuse et de la galerie marchande cela te regarde et cela se soigne.
    Mais ….
    Mais rien ne nous oblige d’en passer par tes volontés quand nous avons poussé l’amabilité à te recevoir sans rien te demander.

    Alors reproduis ton commentaire et ne nous gonfle plus . Sinon va te faire voir.

    Je te rappelle que ma proposition d’accueillir un de tes articles tient toujours mais ne t’attends pas au renfort des soucoupistes dont tu sembles ne pas savoir te passer , ni à l’appui intéressé de la Couveuse de la galerie marchande.

  • Charmord

    Si j’écris un article, ce sera à coup sûr le dernier endroit où je le posterai, sache-le.

  • Charmord

    Quand à mes tartines, elles n’étaient là que pour démontrer que les deux seuls blogs ayant repris les écrits de J. Quirant ont pratiqué la censure!

    Carton plein, en quelque sorte…

    Sur ce, je pense que j’en ai assez vu et j’ai fini mes conclusions en plus…

    Merci d’avoir égayé ce moment de dur labeur, mes amis!

    Le plus gros connard du net vous salue bien.

    PS : J’ai bon, Buster? 🙂

    • Léon

      Mais mon petit Chacha, nous revendiquons haut et fort la censure. Elle est quelquefois un devoir civique, intellectuel, politique, moral… C’est notre côté « protection de la jeunesse » qui ressort ! 😆 😆 😆 😆

    • Remi

      Les seuls deux blogs … non,
      Le blog de Rudy aussi l’a repris, et surement d’autre que je ne connais pas.

      En fait du veux parler des seuls blogs que Moorea visite et commente régulièrement.

      A ce niveaux d’obsession c’est plus du trolling, c’est du harcèlement sexuel.

  • D. Furtif

    Mais non t’es pas gros……….

  • asinus

    rhaaaa que j’aime l’odeur du napalm le matin sur les fora 😈

  • Ph. Renève

    Ha dis donc il y a encore du métal fondu ici, ça a chauffé, c’est sûr… 😀

    Je trouve tout à fait flatteur que l’article ait été ainsi attaqué par un des plus magnifiques défenseurs de calembredaines conspirationnistes qu’on puisse voir. Faut-il que le texte soit juste pour qu’il ait éprouvé le besoin de venir porter sa pauvre contradiction en rappelant des bêtises cent fois, mille fois assenées sans succès.

    Merci à Jérôme de sa clairvoyance et de ses talents de chasseur de plotiste ! 😀

  • Charmord

    Un miracle est possible après la mort clinique des auteurs de ce site hilarant!

    Renève-toi et marche! Je le veux 😆

  • Maltese

    @furtif

    j’avoue ne pas m’être replongé dans le détail des informations que je rappelle.
    je ne comprends pas votre réponse. si je suis vague, vous êtes flou.
    et vous ne répondez pas à la citation du pompier (ce n’est pas la seule), ni au mystère BenLaden.

    il y avait du métal en fusion sous les débris, aperçu par de nombreux pompiers, et qui n’avait rien à voir avec le déblayage précipité des lieux. Ce fait est suffisamment documenté pour poser question, non résolue à ce jour.

    • D. Furtif

      Aveu pour aveu , je vous en dois un .
      Ne comptez pas trop que je dialogue avec un pompier fût-il newyorkais?
      Ni avec une porte de cockpit ou un moteur fondu avec ou sans son capot rouillé.

      Quant a répondre au mystère Ben Laden votre formulation me plonge dans des abîmes de perplexité.

      • charmord

        Ou pourquoi pas un dialogue avec les survivants occupant un ascenseur de fret ayant dévalé 15 étages suite à la rupture du câble avant de s’écraser aux sous-sols des tours et d’y faire de nombreux morts aux sous-sols, dixit le Nist, en guise d’explication d’une énorme explosion décrite par de multiples témoins dont les dits occupant, au moment où le premier avion s’écrasait?

        Oh oui, ce serait chouette, mon petit furtif?

        Y a-t-il autre chose à ajouter que les pâles réponses de ton copain mana?

        La discussion commence ici : http://forums.france2.fr/france2/jtfrance2/Le20heures/septembre-loose-change-sujet_19210_343.htm#t1253856 ***

        Ce qui est chouette, c’est qu’on est plongé dans la pensée magique avec les Quirant et Cie.

        Le Nist nous dit que plein de gens sont morts et blessés dans les sous-sols au moment du crash dans la tour Nord. Le Nist donne une explication (la chute de l’ascenseur suite à la rupture du cable) déniée par les propres occupants de l’ascenseur qui parlent eux aussi d’explosions distinctes et on a quelques trépanés qui continuent à dire que le rapport du Nist est irréprochable…

        De même, on cherchera en vain l’explication donnée par le Nist pour expliquer les monstrueuses explosions juste avant les effondrements, entendues par de nombreux témoins et ayant dévasté le bas des tours.

        Franchement, ce serait hilarant si ce n’était pas indécent

        *** J’espère que ce n’est pas un lien commercial dis donc :mrgreen: Excuse-moi, je ne m’en suis pas encore remis de cette perle.

  • charmord

    Allez, quelques petits extraits de la discussion, je sais que vous les affectionnez et j’ai 5 minutes :

    Premier extrait :

    Mana,

    Je ne peux pas dire si le nist s’est trompé ou a menti à propos des très nombreux témoignages faisant état d’explosions dans les sous-sols mais je remarque que tout comme dans le rapport de la Commission, il n’en est jamais fait mention.

    Pourtant, ces témoignages émanent de toute part. Ainsi, par exemple, les pompiers ont parlé au moments même d’explosifs, de bombes… Le chef des pompiers parle même d’une explosion énorme ayant fait des victimes, ce qui est corroboré par plusieurs témoignages…

    Les pompiers n’étaient-ils pas les mieux placés pour savoir si c’était des expolsions inhérentes à tout incendie? Apparemment, ils ne l’ont pas pensé, pas plus que les journalistes et les passants… puisqu’ils parlaient de bombes et secundary device…

    Et le FBI qui a rapporté que le scénario sur lequel ils planchaient était que des explosifs secondaires avaient été plantés dans les tours par les terroristes, indépendamment des crashes? Et la bombsquad présente dans les lobbies croisé par des témoins et capté par des caméras!

    =

    NDLR

    Mon petit Charmord on te l’a déjà dit pas de lien vers un site commercial
    Tu écoutes quand on te parle?

    ==

    http://www.youtube.com/watch?v=XAJeqypJ5Z8

    Quand on sait après que ni les enquêteurs ni les scientifiques chargés de reconstituer les événements ayant conduit à l’effondrement des tours ont totalement passé sous silence ces innombrables témoignages de bombe, secundary device, explosions, suspect device, …, en avouant finalement ne les avoir cherchés, alors qu’elles constituaient visiblement la piste la plus sérieuse en live (sauf pour quelques uns qui avaient tout compris, suivez mon regard, avant même que l’enquête ne commence).

    Alors, tu vois, on est pas obligé de gober la version nistienne selon laquelle les explosions dont il a été fait en sous-sols et au lobby au moment du premier impact ne seraient pas des explosions mais seraient le résultat de la conjonction d’une boule de feu de kérosène en expansion qui dévale une cage d’ascenseurs pour y exploser à certains étages seulement avec le chute libre d’un ascenseur de frêt qui s’écrase au sol après avoir dévalé 15 étages, ne blessant que légèrement ses occupants.

    On peut tout aussi bien se dire que ces thèses sont suspectes et indicatives d’un cover up par lequel les autorités ont décidé de cacher ces phénomènes explosifs, et ce quelle qu’en soit la raison!

    • charmord

      En quoi le forum de reopen est-il un site commercial?

      Demande à ton pote, ancien prof de droit, à quel point c’est inepte.

      Surtout quand on se permet dans cet article de faire référence à une marque de caviar

      C’est vraiment précieusement ridicule pour justifier la censure que tu pratiques :mrgreen:

  • charmord

    Oups, c’est dans la boîte!

  • charmord

    Sur les effets surprenant de la boule de feu en expansion ayant ravagé le lobby et postulée sans la moindre démonstration par Quirant :

    Evidemment se pose la question de savoir si une gerbe de kerosène enflammée qui descend presque trois cent mètres peut garder assez d’énergie pour provoquer des dégâts tel ceux-ci, décrits par des témoins :

    – incinération de corps à l’intérieur et à l’extérieur des ascenseurs.
    – explosion de véhicules stationnés devant l’entrée de la tour Nord.
    – fusion du bureau qui se trouvait en face de l’ascenseur et de l’elevator bank.
    – décollement des plaques de marbre des murs.
    – combustion instantanée des corps et possibilité d’apporter une source de chaleur capable de provoquer la fusion des matériaux dont étaient faits les bureaux et ascenseurs..

    Pour le Nist, une partie du kerosène s’est effectivement précipité dans les conduits des ascenseurs pour exploser à certains endroits des tours et notamment dans le lobby, ou heureusement, remarquent-ils, ils n’y avait plus assez de combustible pour démarrer un incendie. Mais, ajouterais-je, il y en avait assez pour provoquer l’incinération brutale d’humains et de véhicules postés même en dehors des WTC, ainsi que la fusion de bureaux et autres métal d’ascenseurs et tout détruire en sous-sols…

    Franchement, cela valait bien une enquête, au risque de vous choquer

  • charmord

    Donc, résumons :

    1. D’un côté, on a une hypothèse qui dit que les explosions qui se sont produites aux étages impactés, au 22ème étage, au rez-de-chaussée et aux sous-sols de la tour Nord ont été causée par une boule de feu produite par l’explosion initiale du kerosène.

    Ainsi une à deux boule de feu distinctes auraient été observées aux étages impactés ou juste en dessous, une explosion se serait produite au 22ème étage et une ou plusieurs autres dans les sous-sols des tours, selon divers témoins, présents dans les ascenseurs ou juste à côté.

    2. De l’autre, on a l’hypothèse que ces diverses explosions puissent avoir été produites par la détonation de puissants explosifs dans les cages d’ascenseurs, à la hauteur où des explosions ont été décrites et observées par les témoins.

    La Commission Kean et Hamilton et le Nist ont retenu la première solution, sans explorer la possibilité de la seconde. Ainsi, le Nist a avoué ne pas avoir recherché de traces d’explosifs car il ne servait à rien de dépenser l’argent du contribuable pour rechercher ce qui n’existe pas.

    Dans une partie de son rapport consacré à l’examen des témoignages, le Nist a décrété que les témoignages qui parlaient de bombes, secundary device, explosions, … indiquaient dans le chef de leurs auteurs une connaissance moyenne des événements qui se produisaient. Apparemment, une partie des ces témoins semble avoir été auditionnée par le Nist mais leur témoignage n’est pas annexé au rapport et lorsque le Nist se fie à l’un d’eux, il est impossible de vérifier la relation qui a été faite des événements dans ce témoignage.

    Il n’en demeure pas moins possible de constater, quand le Nist mentionne le nom du témoin, qu’il peut y avoir de très sérieuses divergences avec le contenu des témoignages initiaux. Il en va ainsi pour ne prendre que ces exemples du témoignage de A. Griffith mais aussi celui de B. Jennings…

    Pourquoi ce qui était la thèse privilégiée par les enquêteurs, à savoir l’hypothèse 2, n’a-t-elle pas été explorée lors de l’enquête, ayant été éclipsée dès le début, par l’hypothèse 1 qui ne jouit d’aucune fiabilité scientifique et n’a d’ailleurs pas été vérifiée mais est juste postulée en principe? Est-il nécessaire d’ajouter que cette hypothèse une est pourtant démentie par nombre d’élements, lesquels pointent davantage en faveur de la possibilité de l’hypothèse 2?

    • charmord

      (Suite)

      Ces indices de l’utilisation d’explosifs sont les suivants :

      a. Nombreux témoignages de policiers, pompiers, journalistes, occupants des tours… confirmant la possibilité que des bombes et autres « secundary devices » étaient présents dans les tours et y aient détonné. Le témoignage de A. Perry/Tury, fut-il indirect, est confirmé par une masse impressionnante d’autres témoignages allant en ce sens.

      b. Dégâts matériels et humains tels que décrits par certains témoins des faits. Peter Blaich est pompier et il a raconté ce qu’il avait vu lorsqu’il est entré dans la tour Nord, juste après le crash et les explosions initiales dans la base de cette tour. Sa description interpelle pour le moins puisqu’il affirme avoir vu les cadavres de personnes brûlées vives, à proximité des cages d’ascenseurs ainsi qu’un bureau qui avait fondu sous l’effet de la chaleur. Plusieurs témoins décrivent également que des véhicules stationnés en dehors des tours ont pris feu. Les portes de certains des ascenseurs ont été pliées parfois vers l’intérieur, parfois vers l’extérieur. Il en va ainsi des deux ascenseurs centraux dont les portes étaient exlosées vers l’extérieur, selon un policier, alors qu’elles ne desservaient aucun des étages impactés. Comment la boule de feu a-t-elle pu atteindre les conduits de ces ascenseurs et y produire une explosion capable de plier les portes fermées d’un ascenseur, est une question parmi d’autres, qui aurait dû faire partie d’une enquête…

      Sincèrement, pour admettre que l’enquête se soit focalisée sur une hypothèse non explosive, sans la moindre vérification de sa possibilité scientifique, alors que tout laissait penser au moment des faits que explosions se produisaient en plus de l’attaque des avions et que tous les indices plaidant en ce sens ont été cachés, manipulés ou tordus dans le sens du résultat dans lequel il fallait arriver, il faut être avoir u n problème de raisonnement grave.

  • charmord

    Oups, c’est dans la boîte 😆

  • charmord

    Et pour finir, la rituelle question à laquelle vous refusez de répondre :

    D’après vous, sur les deux scénarios suivants d’enquête quant au processus d’effondrement des trois grattes-ciels ruinés le 11 septembre, lequel est le plus rigoureux sur le plan de la méthodologie scientifico-juridique?

    1. Faire confiance en une explication, essentiellement validée par une une simulation informatique censée démontrer la possibilité que les tours aient pu s’effondrer à cause des incendies ayant suivi les crashes des avions, comme l’a fait le Nist.

    – Sachant que la méthodologie de la simulation n’a pas été publiée et que ses résultats sont reniés par nombre de scientifiques sur base notamment d’expériences conduites par une société sous-traitant le Nist, non seulement par des scientifiques dissidents de la théorie officielle mais aussi par des scientifiques ne remettant pas en question celle-ci ;

    – Sachant que le Nist n’a pas estimé utile d’analyser dans son rapport la dynamique de l’effondrement elle-même, laquelle prête à d’innombrables controverses scientifiques, j’ose espérer que tu ne le nieras pas ;

    – Sachant aussi que le Nist a écarté ou gravement négligé tout ce qui était susceptible d’indiquer la possibilité que d’autres phénomènes que les crashes des avions et les incendies ayant suivi aient pu causer ou favoriser la ruine des bâtiments ; on parle donc de ces éléments-ci :

    a. Nombreux témoignages rapportés in tempore non suspecto décrivant des explosions, explosifs, bombes, secundary devices dans les étages inférieurs des tours non affectés par le crash de l’avion;

    b. Nombreux témoignages concordants de spécialistes décrivant sous les décombres des marres d’acier fondu, ce de façon persisante, pendant plusieurs semaines;

    c. Images vidéos et photos authentifiées de métal fondu s’écoulant de la façade juste avant et pendant l’effondrement de la tour sud;

    d. Bruits d’explosions sur des vidéos prises en direct;

    e. Chaleurs très élevées observées par image satellite;

    f. Particules de fer présentes en grande quantité dans les poussières indiquant, selon un laboratoire indépendant des recherches publiées de Haritt et Jones, des températures extrêmes (USGS, RJ Lee), confirmées quelques années plus tard par celle d’autres chercheurs, dont l’équipe d’Haritt et Jones;

    – phénomènes particuliers et inexpliqués constatés sur l’acier par la Fema, également indicatifs de températures extrêmes, voire d’une vaporisation de métaux solides durant l’événement (Labo RJ Lee + Professeur Barnett de la Fema) ;

    – Incohérence des relevés sismiques et de dizaines de témoignages, outre des images vidéos, avec la théorie nistienne selon laquelle les phénomènes sismiques observés seraient dû à l’impact des débris produits de la ruine des tours.

    Sachant enfin que plusieurs normes applicables à l’enquête technique enjoignaient les scientifiques investis de l’enquête de rechercher les traces éventuelles d’explosifs ou d’accélérants, au lieu de quoi le Nist ne rechercha pas de traces d’explosifs en prétextant de ne pas perdre son temps à rechercher ce qui n’existait pas…

    – Avec la circonstance particulière aggravante que cette étude, d’une part, est menée par un collectif qui se trouve sous l’autorité hiérarchique du Gouvernement US, lequel s’était distingué à l’époque des études réalisées en apparaissant comme le plus fourbe et menteur de toute l’histoire des USA (voir le pauvre Powell qui dut faire le pitre à l’ONU) et, d’autre part, ne peut légalement rien produire comme preuve en justice, ainsi que l’organisme gouvernemental le le rappelle à diverses reprises…

    Avec la deuxième circonstance aggravante qu’un nombre non négligeable des scientifiques participant à l’enquête du Nist étaient particulièrement bien informés quant sur les dernières techniques de nano-explosifs expérimentés par le DoD (Défense US) et le DoE (Energie US) à l’époque des faits, sachant que c’est l’hypothèse explosive alternative qui est privilégiée par les tenants d’une théorie du complot interne.

    2. Suivre la méthodologie suivante :

    a. Désigner un groupe de scientifique assermentés investis des compétences les plus étendues dans tous les domaines touchés par cette enquête.

    b. Rassembler tous les éléments connus (vidéos, témoignages, acier restant, poussières prélevées par les labos environnementaux tels RJ Lee ou l’USCGS,…),

    c. Reprendre et résumer les diverses théories actuelles et,

    d. Etablir, après investigation complète, un rapport comparant leurs mérites respectifs qui, le cas échéant, validerait au final l’une au dépend de ou des autres théories.

    e. S’attacher collectivement à donner une explication scientifique cohérente permettant d’expliquer tous les phénomènes dont l’existence est suffisamment établie…

    f. Assurer le caractère impartial du rapport en le sortant du giron politique et empêchant toute interférence politique ou autre.

    g. Lui donner l’autorité d’être produit en justice, si nécessaire.

    Alors 1 ou 2.

    Demandez cela à vos connaissances, en particulier, ceux qui sont guettés par le déni et ne peuvent pas concevoir qu’on ait pu leur mentir à propos de ces événements? C’est également un remède efficace…

  • maxim

    et si c’était tout bonnement l’explosion des conduites de gaz urbain ?

  • charmord

    Il n’y avait pas de gaz dans l’immeuble, maxim

  • Buster

    Ah ben, Il est en forme Chacha aujourd’hui.
    Il a du toucher sa commission sur les ventes de TeeShirts 2010 ! 😆

    ChaCha, tu nous amuses bien. C’est gentil de nous offrir des petites sucreries pour notre Noël à nous.
    Tu sais que nous sommes entre grandes personnes ici, et qu’assez généralement nous parlons de sujets sérieux…
    Mais merci tout de même pour cette parenthèse comique, on apprécie tous !

  • Ph. Renève

    Une question à tous

    Qui lit intégralement tous les pensums que Chacha nous pond depuis ce matin ? Pas moi, en tous cas. 😉

    La technique est éprouvée: pour tenter de forcer les gens à s’intéresser à ses balivernes, il prend un point très précis, sans citer de sources bien sûr, écrit des choses censées nous faire bondir (étouffons un baîllement) et croit comme un gros naïf qu’on va tenter de réfuter son absence de faits concrets.

    Pas réaliste, ce garçon.

  • charmord

    La mort de nombreuses personnes dans les sous-sols des WTC que vous expliquez, comme le Nist, par le fracas d’un ascenseur aux sous-sols après une chute (libre) de 15 étages et dont les deux occupants ont survécu avec de légères blessures, n’est pas un sujet sérieux, donc!

    Seuls des échoués d’hardware sont capables de sortir des énormités pareilles.

    • Buster

      Oh Chacha, tu baisses, là.
      Celle là tu l’as déjà ressortie si souvent qu’elle ne fait même plus rire. 🙁

      Par pure gentillesse j’esquisse 1 sourire, mais faudrait pas trop demander.

  • yohan

    8)C’est bizarre quand même cette profusion d’ingénieurs auto proclamés depuis le 11 septembre. Des gens qui n’ont pas visiblement pas beaucoup de travail, occupés qu’ils sont à vouloir démontrer leur science infuse en mécanique de fonderie, de fluide, de structure, de fusion, de poudre (et j’en passe), sur les forums. Avouez que c’est dommage que la France se passe de telles pointures 😆 😆

    • maxim

      d’autant plus que l’Ensta pilotée par la DGA recrute à l’étranger pour former les ingénieurs les plus en pointe afin de répondre aux demandes du marché …

      et là sur Disons,nous avons un expert en sidérurgie et en artifices ,en BTP également !….que de talents méconnus et inexploités,alors que je répète encore une fois,nous sommes obligés d’aller recruter à l’étranger des cerveaux que nous avons ici même à portée de clavier …..tiens comme ça ..quels sont les symboles utilisés pour exprimer les détentes adiabatiques irréversibles successives ?

      à propos de la détente adiabatique réversible le symbole du gaz parfait ?

      et celui de la loi de Pouillet ?

  • D. Furtif

    Petit intermède pour délasser les lecteurs qui viennent de se farcir les pensums interminables de notre ami Charmord

    charmord, 2010-12-15 23:42:02

    Quirant,

    Ta prose approximative et désagréable à lire fourmille à nouveau dans cet article d’insultes à l’intelligence des auteurs. Tu ne peux pas faire autrement visiblement…

    Je savais bien qu’il avait le sens de l’humour et de l’autodérision

    Je l’ai sorti d’un des meilleures sources de notre invité ….Si si invité….Je sais qu’il ne se conduit pas comme tel ,mais il est et demeure notre invité.

  • Léon

    Bon, mon petit Charmordmoil’noeud:
    Assez rigolé, on laisse les commentaires déjà passés pour l’édification de la jeunesse et parce que les gens de Disons ont bien le droit d’avoir un petit Noël aussi. Mais ne vous fatiguez pas à continuer à poster, on mettra tout à la poubelle dorénavant.
    Au fait, j’ai trouvé un truc pour vous, mais je ne sais pas si c’est trop tard :

    Cabinet psychiatrique Bruno Gribomont
    Avenue Louise 486, 1050 Bruxelles, Belgique
    +32 2 648 09 39 ‎

    • Ph. Renève

      Oui, ses élucubrations risquent de flanquer la trouille au brave Père Noël. Manquerait plus qu’à cause de lui on n’ait rien dans nos souliers non mais. 😀

      Charmille, allez voir le bon docteur Gribomont et rentrez chez vous.

  • maxim

    petit problème de physique ,la thermodynamique ..

    symboles de désignation de l’énergie interne ? :

    symboles de désignation de l’enthalpie ? :

    et ceux de la relation de Mayer ? :

    • Ph. Renève

      Maxim, des gens comme Charmille ont la science infuse; ils obtiennent des résultats miraculeux sans même connaître les bases des disciplines concernées. Un peu de cendre de mulot, un coup de pendule, trois passes magnétiques et hop.

    • Pole

      Preuve que l’avion peut faire les effets décris plus haut par Charmord ?

  • Monique Peyron

    Philippe bonjour,

    la charmille est charmante, pas celle-là !Quant à la pendule, un coq en était amoureux (Nougaro) et il a fini en « coq au vin », allez à table 🙂

  • Pierre

    Ben je suis surpris. Je ne suis pas trop au fait de tout cela dans le detail.
    Jusque là je suivais plutot les anti-conspirationnistes, mais franchement là entre l’article condescendant et vos commentaires, je trouve que c’est plutôt Charmord qui tape juste.
    On dirait une bande de skins qui chassent en meute, au lieu de discuter.
    Vous devriez changer de façon de faire, parceque vous convainquez du contraire de ce que vous souhaitez.

    • D. Furtif

      Alors comme ça Pierre , vous auriez lu l’intégralité des posts de Charmord??
      Permettez moi d’être admiratif
      Attention de ne pas dépasser les doses prescrites

  • yohan

    On chasse pas, on fait comme le chat, on joue avec, mais rassurez vous, on le lâche quand on a fini de jouer :mrgreen:

  • Léon

    Bonjour, Pierre.
    Ben, c’est que discuter avec Charmord est totalement inutile et improductif. L’oiseau on le connaît, on l’a pratiqué en long, en large et en travers en quelque sorte et on ne va pas perdre notre temps au delà de ce qui est nécessaire pour quelques moments de franche rigolade. On doit bien ça aux participants de Disons, d’habitude embringués dans des discussions hyper -sérieuses…

  • Jean

    Bonjour, je lis souvent votre site et je n’ai pas l’habitude d’intervenir sur les forums.

    Je suis ancien Serrurier Metallier et je voulais poser une question a Mr Moorea.
    Sur son site il parle des découpes qui ont été faite apres l’efondrement et il dit que ca a été fait avec des chalumeau oxy-acétylène.

    Ma question c’est :
    Croyez vous vraiment que des ouvriers qui disposent d’outil de decoupe aussi puissant et pratique que les decoupeur a plasma vont se servir de chalumeau oxy-acétylène dangereux lourd et pas pratique sur des chantier plein de gravat ?

    Il y a lontemps que ces outils sont plus utilisé que par des artisans mais les societes de démolitions les ont toute remplacé par des torches et surtout aux USA, je me pose alors la question pourquoi

    • D. Furtif

      Cher Jean Dupuy Gibson j’espère que vous ne vous égarez pas trop dans le cyberespace.Vous nous écrivez de si loin.

      • Causette

        C’est fou ce qu’il a comme succès cet article. Et ces professionnels de la démolition qui viennent nous éclairer, quelle chance nous avons.. hein! Furtif 🙄

  • Jean

    Je comprend pas votre réponse, s’en est pas une d’abord.

    Votre site est il réserve seulement aux metros ?
    Je suis francais comme vous et je crois que j’ai droit de poser des question non ?

    C’est vrai qu’on nous dit assé qu’en Guyane on est des cons mais je vous crotais pas comme ca.
    Alors au revoir

    Jean Dupuy-Gibson
    Saint-Laurent du Maroni
    973 Guyane

  • D. Furtif

    Je signale à nos lecteurs habituels que nous venons de recevoir la visite inopinée de deux nouveaux intervenants en provenance : un de la Martinique et l’autre du Nord de l’Angleterre.

    Il va falloir nous y faire. La renommée mondiale est à ce prix.

  • ranta

    Hé bé, z’en avez attrapé une sacrée belle brochette d’allumés.

    Pour les allumés : 2010 aura été une bonne année pour la vente des casquettes, des pins et des tee shirts ?…

  • Zen

    La messe est dite dans le cercle des croyants
    L’argument d’autorité leur suffit
    Ite,missa est
    Fermez le ban!

  • Léon

    Il est drôle, non ? Rappelons cette si belle citation : « Il y a deux types de sots, ceux qui ne doutent de rien et ceux qui doutent de tout ».

  • Léon

    Chacha : vous pourriez pas envoyer pour Noël un petite casquette « Reopen » à Zen avec des pinces à vélo marquées « Manfred Cochet » ? ? Avec une dédicace :  » Au prof de philo qui a bien mérité du complotisme, avec tous nos remerciements » … Et peut-être quelques suppositoires à la nanothermite pour aller plus vite dans les montées ?

  • D. Furtif

    Extrait d’un commentaire placé plus haut

    Il reste à regretter la plus consternante des mutations,celle de celui qui, éperdu par notre intransigeance, est allé jusqu’à se réfugier derrière des références ubuesques à des pseudo profs Mormons dont il nous a donné des liens alors qu’il ne les avait, selon ses dires, pas lus lui même. Révélant par là sa malhonnêteté consciente et méthodique.

    Pourquoi ne pas lui permettre de faire plaisir aux gens qui ont son agrément et le plaisir de sa conversation. Un encephalogamme fluo pour mesurer le QI de JL, …heu merde je m’a trompé le QI de Philou 17 remerde c’est encore pas ça de Pyralou….

    Au fait pendant qu’on fait les soldes
    Tankon est relégué par mesure disicplinaire en Indésirable sur le site enneigé

  • Zen

    Trop drôle!
    Belle réductio ad reopenum
    On n’est pas à une nuance près
    La dérision comme argument
    Je ne doute pas de Léon, psychiatre en chef…
    La recherche continue
    Bon, je sors du temple

    • Monique Peyron

      Je n’ai pas autorité pour vous le dire, mais je le pense très fort, sortez du temple, de l’église ou de ce que vous voulez, mais sortez…

  • Léon

    Tss, tss, en sortant n’oublie pas de mettre quelques billets dans le tronc ! Non mais, faut qu’on vive, nous…

  • Bubble Star

    Merci à Mr. Quirant pour cet article d’une grande qualité.
    Ceux qu’il convient d’appeler « truthers » n’ont pas de conscience scientifique : ils entretiennent savamment la confusion entre des professions dont ils connaissent parfaitement les différences. Ils s’évertuent à tromper leurs lecteurs avec des vidéos bidouillées, des notions amateuristes, des arguments mensongers et des citations sorties de leur contexte : ils savent pertinemment que leurs théories n’ont pas lieu d’être dans le débat public et doivent rester cantonnées dans leurs sites obscurantistes, c’est pourquoi les sites informatifs sérieux comme http://www.bastison.net sont d’utilité publique car ils ont un vrai rôle salvateur.
    Le trucage le plus révoltant dans les vidéos publiées par un site conspirationniste français dont je tairai le nom, pour ne pas lui faire inutilement de la publicité gratuite, reste sans aucun doute le montage sur le World Trade Center n°7 : l’effondrement du Penthouse, qui est la preuve flagrante d’une ruine interne du WTC 7 environ 6 à 7 secondes avant l’effondrement de la partie visible du bâtiment, est systématiquement omis pour faire croire à une démolition contrôlée. Voilà à quelles manipulations sont réduits les « truthers » pour mieux faire gober leurs lubies. Ce n’est pourtant pas la première fois que leurs mensonges sont dénoncés, mais ils continuent, tels des marchands de sommeil, à propager leur désinformation sans tenir compte des arguments qui leur sont objectés. On ne sait même plus s’ils sont des idiots ou s’ils cherchent sciemment à tromper les gens.
    Les activistes comme Charmord ne sont au final que de vulgaires amuseurs publics, auto-proclamés experts en amateurisme, qui se targuent de pouvoir remettre en cause des événements incontestables comme le crash dans le Pentagone ou à Shanksville le 9/11 avec des raisonnements littéraires, philosophiques ou même géopolitiques : ils n’ont aucun argument sérieux et nous servent leurs thèses sur le néoconservatisme matin, midi et soir. De vrais clowns.

  • Alpaco

    L’auteur dit : » […]qu’internet devient peu à peu le seul mode d’information utilisé par tout un chacun »
    Internet est un média, une méthode ou procédé de diffusion de l’information. Je vais lire « le monde/Libération/Le Figaro » sur internet ou acheter la version papier.

    L’auteur dit : »Penser qu’on peut en raison de son titre, si élevé soit-il, devenir expert en tout en passant trois heures sur le net, est d’une prétention qui confine au ridicule le plus absolu »
    C’est plein de bon sens.

    Donc à moins de tenter le ridicule le plus absolu l’auteur de l’article n’ayant pas les diplômes validant une quelconque expertise dans les domaines suivant ne peut pas logiquement se risquer à des plaidoyer dont les titres seraient :

    « Analyse et commentaires,ou La démarche scientifique appliquée à l’étude des poussières du WTC »

    « Délits d’initiés : le fantasme mathématique »

    « Analyse critique de l’article d’André Rousseau Les signaux sismiques enregistrés le 11 septembre 2001 révèlent l’utilisation de puissants explosifs au World Trade Center »

    Un peu comme si un docteur en mécanique et génie civil vous donnait son avis pour le bon dosage d’un médicament, pour investir en bourse, ou pour prévoir des tremblements de terre.

    C’est sur que quand on aime, on ne compte plus.

    • Léon

      Il a tout faux Alpaco. En effet un agrégé en génie civil a parfaitement la compétence pour se prononcer sur une démarche scientifique, appliquée à quoi que ce soit. Il a parfaitement l’expertise pour analyser un ensemble de raisonnements mathématiques et pour ce qui est de connaissances techniques spécifiques qui sortaient de son champ précis d’expertise , J. Quirant s’est toujours adressé à des gens dont il avait vérifié au préalable qu’ils avaient la compétence pour cela.

  • COLRE

    Merci à Moorea de continuer à faire oeuvre de salut public, mais je ne suis pas aussi optimiste que lui quand il conclut :

    « Tout cela portera un jour ses fruits pour sortir de l’obscurantisme, encore faudrait-il que les médias ayant un minimum de conscience professionnelle fassent correctement leur travail d’information et s’abstiennent de donner un quelconque crédit aux adeptes de cette science-fiction… »


    Euuuuuh… D’abord, « on » ne sortira jamais de l’obscurantisme car il y a une part non négligeable de l’humain qui en appelle aux explications simples, au déni de réalité et au bouc émissaire. Je ne vois pas comment on pourrait changer cela.

    Voici ce que je viens de trouver par hasard sur un vieil article du Point :

    « Et que celui qui n’a jamais prêté une oreille attentive à ce salmigondis conspirationniste jette la première pierre à Jean-Marie Bigard.
    En 2007, Pascal Wagner- Egger, chercheur en psychologie sociale à l’université de Fribourg, mesurait le succès de quelques théories du complot parmi ses étudiants. Résultat : 17 % d’entre eux adhéraient à la thèse de la création volontaire du sida en laboratoire, 59 % à celle du complot pharmaceutique à l’origine de la grippe aviaire. »


    Il doit y avoir des études sur la pénétration des idées reopen en milieu « instruit », le résultat doit être tout aussi affligeant…

  • Ph. Renève

    ENCORE UNE PREUVE DE LA CONSPIRATION

    Bonjour à tous

    S’il en était encore besoin, voici une nouvelle preuve que la VO du 9/11 (pour parler technique) est un écran de fumée qui masque mal un gigantesque complot.
    Ce matin, sur la région dijonnaise, on peut constater qu’est tombée pendant la nuit une poudre blanche jusqu’à couvrir une hauteur incroyable de 15 cm. Cette matière tout à fait suspecte possède des propriétés inimaginables comme celle de se transformer en liquide à la température d’une pièce chauffée, et celle d’être formée de cristaux à symétrie rayonnante hexagonale, ce qui ne manque pas de soulever la stupéfaction des scientifiques qui l’examinent avec la plus grande prudence.
    Soyons clairs: comme de multiples observations l’ont déjà prouvé et selon des rapports secrets de la CIA et du Mossad, il s’agit là de retombées tardives de nonothermite irréfragable à isomérie parallèle du groupe de ces thermites qui s’attaquent de plus en plus aux édifices dans le monde, après les tours du WTC.
    Bien entendu, les autorités nieront toujours ces évidences, prétendant qu’il s’agit de quelque météore inhabituel. Pourtant, nous savons tous que la commission Stuff, qui a travaillé de 2002 à 2009, formée de centaines de scientifiques du plus grand sérieux, qui allaient de l’économiste post-keynésien au botaniste phanérogamologue, avait démontré de manière éclatante la nature de ces retombées qui ont évidemment accompli de multiples tours de notre planète depuis le 11 septembre 2001 avant de recouvrir les sols.
    Il faudrait être de la mauvaise foi la plus chevillée au corps ou de l’ignorance la plus asinienne (pardon asinus) pour soutenir tout autre hypothèse sur ces dangereux phénomènes. Seuls des idiots aveugles ou des complices du complot pourraient douter de ces évidences notoires.
    Inutile de vous dire qu’avec une pelle et mainte précaution j’ai dégagé le plus possible de cette substance terrible afin de sortir du garage mon vaisseau spatial YNH1275 et pour descendre mon escalier sur des échasses souples comme d’habitude.

    Bonne journée et soyez attentifs aux conspirations.

  • Léon

    Wow, p… ça fait peur ! 😯

    • Ph. Renève

      C’est assez effrayant, oui. Comme disait Roger Gicquel à propos de la menace des OVNIs belliqueux, la France a peur.

  • Monique Peyron

    Bonjour Philippe,

    vous en avez encore des comme ça ?Vous êtes sûr que ce n’est pas de la coke que vous avez pelleté ?

    • Ph. Renève

      Bonjour Monique. Ben c’était blanc, tonique, chais pas…

      Non, je crois que c’est cet exercice de déneigement matutinal qui m’a bien réveillé; à quelque chose (petit) malheur est bon !

  • Pole

    « Penser qu’on peut en raison de son titre, si élevé soit-il, devenir expert en tout en passant trois heures sur le net, est d’une prétention qui confine au ridicule le plus absolu [5 ]. Un peu comme si un docteur (« vous vous rendez compte, mon bon monsieur : un docteur !! ») en mécanique et génie civil (au hasard…) vous proposait de soigner les malades du SIDA avec des décoctions de pissenlit : vous le traiteriez d’escroc, vous auriez raison. »
    Je préfère celle-ci :
    « Penser qu’on peut en raison de son titre, si élevé soit-il, devenir expert en tout en passant trois heures sur le net, est d’une prétention qui confine au ridicule le plus absolu. Un peu comme si un citoyen lambda vous proposait de ne pas vous vacciner contre la grippe A/H1N1. »
    D’ailleurs :
    « Tout cela est certes reproché par certains et sera reproché au moins par
    ceux qui “n’y croyaient pas” à l’époque. On les comprend bien aujourd’hui, mais bien
    souvent il ne connaissent pas vraiment le virus grippal, et ignorait jusqu’à son
    potentiel meurtrier bien fréquent. Personne, honnêtement, ne pouvait justifier sur les
    faits acquis par la science, jusqu’en novembre 2009, que cette grippe pandémique
    tuerait moins que la grippe saisonnière. »
    Voilà voilà, on recommence les mêmes erreurs

  • D. Furtif

    Sachons reconnaitre les revers quand nous en connaissons un
    Un appui de taille ( et de renom) vient prêter son concours à Charmord et Pyraléne= Roland Dumas. ❗
    Je suis sûr que notre très vénérable ami coprologue saura estimer à son juste prix un tel renfort à son « doute méthodique » 😆