Un grand moment de journalisme-citoyen façon « Morice » !

Lectures :4022
Il faut que je vous raconte l’histoire, elle est trop drôle :
Je connais quelqu’un à Montpellier qui se trouve être journaliste et qui exerce sa profession dans les conditions parfois difficiles de la vie de province pour ce genre de métier  : des piges dans des journaux locaux, de l’interview et de l’animation de débats pour la FNAC et des associations littéraires, des cours dans une école  supérieure de communication et également des interventions  dans des radios locales. Bref, il travaille partout où il peut exercer son métier.

Cette année il a été sollicité par Radio-Maguelone qui est une radio catho du coin, comme il avait travaillé il y a quelques années pour des radios du service public d’autres radios associatives et des radios commerciales. C’est juste un pro du journalisme, de la comm et c’est un ami.

Lorsque Disons s’est créé, je l’ai évidemment sollicité pour nous faire des articles. Même s’il n’a pas dit non, je vois bien qu’il est perpétuellement débordé et qu’il n’a pas le temps. Pour autant, il a suivi de loin l’expérience, elle l’intéresse, et comme il tient une rubrique quotidienne sur Radio-Maguelone, il est perpétuellement à la recherche de sujets à traiter, de personnes à interviewer. M’ayant quasiment sous la main, c’est donc dans ce cadre qu’il m’invite et m’interroge. Je vous ai  mis en ligne l’enregistrement en indiquant le nom de la radio locale.

C’est à partir de là que cela devient comique :

« Morice »  qui doit probablement commencer sa journée par la lecture de Disons dont il a fait des cauchemars au cours de la nuit, googlise sur Radio-Maguelone et découvre que c’est une radio catho du réseau RCF ( radios chrétiennes de France) et là, il a l’illumination : mais c’est bien sûr, voilà l’explication de « l’islamophobie » de Léon, c’est un catho intégriste, la preuve, il cause dans une radio catho ! Une radio catho fait la promotion de Disons, donc Disons est un dangereux repaire, pas de sionistes cette fois, mais de partisans de Monseigneur Lefebvre !

On est mort de rire devant la perspicacité de Momo. Elle en dit long sur ses méthodes d’investigation qui ne peuvent être différentes de celles qu’il utilise pour rédiger ses articles-bidon.

Apprenez mon cher « Morice »,

1) Que de baptême je suis orthodoxe et que si j’ai été éduqué par des jésuites catholiques et élevé dans une famille protestante, je suis athée depuis au moins l’âge de 18 ans  et je ne suis donc pas prêt de virer catho intégriste…

2)  Que les catholiques sont, en France, en tous cas,  à travers leur hiérarchie et leurs écoles, les principaux soutiens des revendications musulmanes à pouvoir pratiquer  leur religion et que ce n’est pas vraiment parmi eux que vous trouverez les plus grands islamophobes.

3) Qu’en tant que critique d’une religion, l’islamophobie est parfaitement légitime. Mais « Momo » a peut-être l’espoir des vierges du paradis ? …

Bref, nous venons d’avoir un échantillon représentatif de la manière dont « Morice » concocte et conçoit l’information : un concentré de bêtise, de méchanceté, de désinformation, d’absence de culture.

(On a mis l’entité  « Morice » entre guillemets évidemment…)

38 comments to Un grand moment de journalisme-citoyen façon « Morice » !

  • Castor

    à une époque, je n’avais rien trouvé de mieux pour le qualifier que ce contrepet délicieux : Morice, journaliste si moyen.

    Chaque jour qui passe confirme qu’il est plus facile de passer du journalisme citoyen au journaliste si moyen que de faire le chemin inverse.

  • Buster

    Mince je n’avais pas vu cet article, je reproduis ici mes conseils avisés.

    Dites donc, Z’en avez pas assez d’embêter ce pauvre Morice ?
    Puisque vous cherchez indéniablement à gagner son amitié, puisque cela semble votre but, c’est assez simple.
    J’vous donne la recette.
    Momo est un binaire décomplexé : Ami ou Ennemi – Point Barre. (Pyralène, Le Gus OU Facho, Nazi).
    Pas difficile à comprendre !

    Donc, alors, virez-moi de ce site à tous les Fachos répertoriés qui pullulent ici : les Furtif, Léon, Philippe Renève, COLRE, Lorenzo, Castor, Marsu, Causette, Fantomette, Ranta, Yohan, HKS, Monica, Sandro, Xavier, Lapa, Monique Peyron, Asinus, Pierre Y Chantelois, Mooréa, Waldgänger, Florentin Piffard, Lech, Buster….. et j’en oublie des affreux.

    Donnez les clés à PJCA. (B.P. La Havane) – Une pointure dans la gestion des sites communautaires.
    Donnez-en un double à Momo (B.P. Tourcoing) , à DW (B.P. Moi, rien que Moi) , à Charmord et à sa clique (B.P. Reopen)…
    Vous pouvez aussi en confier un jeu à AJ, histoire de renforcer la crédibilité des informations publiées. (B.P. AFP)

    Et vous verrez enfin ce site reprendre vie !
    Vous pourrez, nous pourrons, ensuite revenir sous un nouveau pseudo, avec des interventions conformes à la nouvelle direction éditoriale.
    Et voilà, en 2 temps 3 mouvements vous aurez transformé un site Facho-Nazi-Caca en l’une de ces merveilles du Web qui propulsent le journalisme citoyen dans les hauteurs stratosphériques de la pensée du XXI° siècle.

  • Ph. Renève

    En fait on rigole, mais tout ça c’est des salades à Carlito, qui, aussi bien pour quelques travaux à façon de lobbying à la carte et d’études de comportement que pour sa petite entreprise Agogo, a monté ou laissé monté ce collectif des Momos.

    Il comprend (si l’on peut dire) un nombre certain de gugusses plus ou moins (plutôt moins) fufutes chargés de torcher des pseudo-articles sur des sujets racoleurs à coups de liens inutiles et de déblatérer sur les USA, tout en assurant une ambiance de ring de catch dans les fils pour provoquer le chaland et en faisant tout pour alimenter le buzz.

    Donc tout cela est prémédité, étudié, protégé et entretenu. Les Momos n’existent pas sans la volonté et la bénédiction de Carlito.

  • Ph. Renève

    Juste une chose: c’est moi qui ai dégoté la photo de Momo le clown.
    Je tiens à assurer l’acteur que nous ne faisons de comparaison que dans l’apparence et que nous ne l’assimilons nullement aux Momos d’Agogo, insulte dont il pourrait à juste titre se formaliser.
    Pardon, Monsieur Momo. 😉

  • D. Furtif

    C’est évidemment sous cet article là que mon commentaire de ce matin sur  » Je cause dans le poste » a sa place .

    Je n’en modifie presque rien

    Machine à Clicks , cuisine et dépendances

    Réflexions particulières et générales : Momo, Momo team , la Machine à Hoax

    Rien de neuf il nous avait taxé des mêmes tares il y 10 mois en y ajoutant celle de fréquenter des pornocrates sujet qui lui est pour des raisons que nous laisserons obscures , si sensible.Nous étions alors parce que sur Bloger comme bien des débutants devenus, selon lui, des facho pétainistes. Quand nous avons fait connaitre ces diffamations, un certain cycliste, toujours à l’affut , qui nous avait ouvert la voie sur Bloger, était venu nous en demander raison.
    Ces types là passent leur vie à demander des comptes aux autres sans jamais en rendre.

    Aujourd’hui entre les comparses de la Machine à Hoax, c’est toujours le grand amour.

    D’autre part , c’est à mes yeux un grave recul par rapport aux résultats acquis depuis des années, de continuer à présenter Momo comme un homme seul alors que tout nous a montré que l’entité Momo était multiple .La déloyauté de ses pratiques elles aussi n’est pas que de sa responsabilité mais bien de celle de son employeur.

    Leurs liens étroits ont été montrés souvent, leur connivence et même plus.

    Pour moi l’entité Momo n’est qu’un profil factice ( la variété des types de rédaction l’atteste) non pas au service de son employeur mais un pseudopode de la machine considérée dans son entier.
    Cynisme , prétention et mauvaise foi étant les caractères bien connus sur la place de Paris de la Machine à Hoax.

    Nous avons démontré l’existence de la Couveuse qui , en elle même contient , toute la déontologie de la Machine.
    – Multiplication des faux nez
    – Interventions éhontées dans les débats par Censure et repliements
    – Nettoyage des fils après provocations organisées centralement
    – Sondage bidon avec bourrage d’urnes
    – Flirty fishing organisé en direct .Nous avons fait partie des prises
    – Marketing tout azimut: soucoupes, Voyance, Mulot,Fakirs, prophéties en gros et en détail, avec le soutien des comparses vénérables.

    Ces agissements et cette méthode ont été testés dans un premier temps au cours de l’épisode Nain bleu: une sorte de bénévolat intéressé d’un pitre complaisant.Cette période d’observation a permis de développer l’outil Momo avec toutes ses dépendances.

    La machine à clicks en a été boustée.

    Les évènements de l’hiver dernier nous ont montré l’étendue de l’imposture.Des pseudo et des avatars en pagaille , parfois dans un tel foutoir que les uns poursuivaient les propos de l’autre.Le Coming out des comparses et des patrouilleurs ne fut pas l’épisode le plus triste.Rappelez vous celui qui prétend encore qu’il n’a jamais vu Gary Coupeur en action. C’est le lot des comparses ils souffrent d’un déficit de considération . Nous en avons vu un continuer à répondre à un interlocuteur qui était effacé depuis une demi heure . Un autre, pas mis au courant, s’est élevé véhémentement contre les sondages et le bourrage d’urne avant de rentrer piteusement dans le rang.

    J’ai été surpris dernièrement de voir réapparaitre la marionnette Momo comme objet de la détestation principale pour ne pas dire unique alors que tout concourt à ne lui attribuer au grand maximum qu’un rôle d’agent.Pour ma part cette volonté de réserver les condamnations à la seule marionnette m’interroge un brin.

  • Monique Peyron

    Par les temps qui courent, atteinte au droit à l’image privée(mais publiée partout) la prochaine fois faites un dessin, si vous-voulez je vous en envoie un de mes petits enfants, c’est assez ressemblant et n’entraînera pas de poursuites de la part de momo, bobo, zozo, zaza peut-être, ou zoa ou boa, me souviens plus:-P

    • Lorenzo

      les Momos ils ont des grandes oreilles pour écouter Léon qui cause dans le poste,mais ce ne sont pas ceux qui ont les plus grandes oreilles qui entendent le mieux,et ses petits yeux qui ne lui permettent
      pas de lire les débats nuancés de Disons sur les religions et l’affirmation de l’athéisme de Léon. Athée moi même, je vois avec un total dégoût comment « le Momo » procéde dans
      l’amalgame, ce n’est pas un scoop, juste une confirmation.

  • yohan

    Généralement quand Momo s’apprête à sortir un brûlot, il nous gratifie d’un nartik peace and love pour mieux faire avaler son brouet et se faire passer pour ce qu’il n’est pas. De plus, il se vante d’avoir eu des articles refusés parce qu’ils contenaient des scoops irréfutables sur Sarko dont nous devrions avoir l’éclatante confirmation en 2012. Il se prend pour Wikileaks maintenant, …. l’emmuré vivant de Tourcoing

  • D. Furtif

    Encore un grand moment

    Pour faire croire à son existence , mais en réalité pour obéir à son maitre, notre Shérif si moyen fait péter sa crise d’autorité sur CP

    Un contrat est un contrat , il met en pratique ce talent de fouteur de merde générateur de clicks si apprécié par Shadoko

  • yohan

    Bah, il pourra bientôt devenir rédac chef de cent fifrelins, devenu auberge de la guignolade. Lui qui voit tout, il n’a même pas relevé l’énorme faute d’orthographe du Panda sur son nartik  » LES ESCROCS DE PART LE MONDE » Ah ils sont beaux nos prout chevaliers du temple polaire

    • Buster

      En même temps, une faute d’orthographe chez le Panda, c’est comme les bougies sur un gâteau d’anniversaire, une décoration inévitable.
      Et puis ça illumine, ça brille, ça jette mille feux !

      L’erreur chez lui, c’est quand il écrit juste, mais heureusement c’est assez rare.
      Il doit utiliser un correcteur non-orthographique de sa fabrication pour remettre tout en langage Panda certifié.

      • Ph. Renève

        Non, non, arrêtez, il ne faut pas décourager le Panda d’écrire.

        Il ne faut jamais rater une occasion de rigoler.

        • Buster

          Ah mais parfaitement, Philippe !

          Du Panda, du vrai, quand il est particulièrement dans un bon jour (ce qui est le cas 365 jours/an, en moyenne) c’est un régal.
          Il a d’ailleurs commencé aujourd’hui à converser avec le nouveau « Vot’ Editeur » qui lui assure qu’il est absolument indispensable (lui, Le Panda) à la haute teneur intellectuelle de ce site.
          Ce qui ne peut que nous rassurer pour l’avenir. 😉

            • D. Furtif

              Ça fait peur

            • ranta

              Salut à tous;

              y’a mon pote maurice Dieu qui a eu à faire avec ça :

              Solange dans nos campagnes
              Mardi 26 juin 2007
              C’est sympa, ce blog. Je reçois même du courrier. Le mail, c’est plus pratique que la prière, je peux répondre directement sans devoir passer par des signes que vous comprenez toujours comme ça vous arrange. Je vais d’ailleurs répondre ici même au courrier que m’envoie une certaine Solange.

              Tres Cher ,

              Je suis mlle TOKOBI SOLANGE la fille de feu TOKOBI REMI.

              Ah oui, Rémi, je le connais bien. Un type sans famille, tellement pauvre qu’ici, chaque fois que quelqu’un lui adresse la parole il lui crie « Hé, Rémi! ». C’est Gainsbourg qui a commencé avec ça. Je me demande vraiment si on fait bien de le garder en haut, lui.

              Je t écris avec une confidence absolue premièrementpour demander ton assistance pour transférer mon argent d une valeur de (5 000 000 de dollards us )qui actuellement se trouve dans le coffre fort d’une compagnie de sécurité ici en Abidjan dans votre pays jusqu’à mon arrivée chez vous. mon seul espoir actuellement est en toi et en la boitedéposé dans la compagnie de sécurité.

              C’est important, la confidence. Par contre, l’argent, ici, on en a pas. On paie en pommes. C’est une tradition que j’ai instaurée il y a longtemps et que vous avez plus ou moins bien interprétée. Par exemple quand vous avez conclu que j’avais expulsé Adam et Eve à cause d’une histoire de fruit défendu, vous avez fait fausse route: C’est juste qu’ils avaient 6 mois de loyer en retard et qu’ils avaient essayé de refiler une golden pourrie à mon gestionnaire de patrimoine. Et j’ai beau vouloir votre Bien, faut pas me prendre pour une pomme, si j’ose dire.

              Avant la mort de mon pére le mardi 09 novembre 2004 dans un hôpital privé ici à Abidjan il ma secrètement appelé de côté ,moi et mon petit frere David et m’a revelé qu’il a la somme de (5 000 000 de dollards us ) dans une compagnie de securité ici à Abidjan, et que je suis son heritiere .

              Là j’ai beau omniscier dans tous les sens, je comprends pas très bien ce que tu veux me dire. D’ailleurs, il faut absolument que j’explique à St Pierre que son histoire d’énigmes ça devient un peu pénible, surtout si ça commence à se répandre chez vous. Parce que je vous connais, hein, vous prenez tout au pied de la lettre et du bloc de granit. Si je laisse faire dans 6 mois vous me faites courir des nains dans les églises. Pourtant j’aime bien les nains, ne vous méprenez pas, c’est même moi qui ai eu l’idée du design le même jour que ceux du poney, du lapin nain et de la table de ping-pong. Mais côté business, ça perd en crédibilité. Ceci dit, j’ose pas trop parler des nains, la dernière fois que quelqu’un a voulu raconter une blague Michel Petrucciani a menacé d’apprendre la trompette.

              Il m’a également expliqué que c’était en raison de cette richesse qu’il a été agressé et battu et quil es sur et certain que se sont des proches du clan presidentiel . il ma conseillé que je devrais chercher un associé ou une associée étranger dans un pays de
              mon choix où je transférerai cet argent et l’emploierai dans le but d’investir dans la gestion de
              biens immobiliers ou la gestion d’hôtel.

              A cet effet, je sollicite humblement votre assistance dans le sens suivant :

              Et tu fais bien! Car, comme le dit l’Evangile selon Saint-Luc, «Demandez et vous obtiendrez». Enfin, bon, entre nous, c’est encore une des envolées lyriques du petit. Je lui avais dit de dire «Demandez, on vous écrira», mais fallait toujours qu’il en rajoute… Résultat, notre stock de pommes est quasi épuisé.

              1- m’aider à faire sortir la boite de la compagnie de sécurité comme CO- bénéficiaire pour transférer cet argent en votre nom dans votre pays pour un investissement lucratif avec vous comme principal acteur.
              J’ai toujours rêvé d’être acteur principal. Mais bon, comme je suis un esprit pur, c’est pas pratique. Par contre, je vais jouer les effets spéciaux dans le remake de Star Wars qu’on est en train de monter. Par contre, transférer de l’argent dans mon pays, ça va pas être tellement possible.

              2- Le plus important c’est que la compagnie de Sécurité ne connaît pas le contenu exact de la boite parce quil la déclaré comme contenant des effets de familles.

              Tu me demandes de mentir?

              3- Tous les documents relatifs au dépôts sont avec moi dans mon coffre a la maison.

              4- Pour ton assistance, je te céderai 20% de cet argent pour vos efforts et votre assistance.

              C’est gentil. Mais je sais pas tellement ce que j’en ferais. Par contre si tu as quelques raquettes neuves, c’est très difficile d’en trouver par ici.

              5- Enfin je tes prie de garder cette transaction strictement confidentiel.

              Merci et que Dieu vous bénisse pour votre assistance à notre égard.

              Que Dieu me bénisse? Mais à qui tu crois causer, là? Je réponds toujours à mon courrier moi-même, il vaut mieux s’adresser au bon dieu qu’à ses saints. Et surtout, j’ai du temps à revendre.
              Enfin c’est une expression, hein, je n’en revends pas vraiment.

              Très sincèrement

              Solange

              Cordialement,

              Maurice

  • Xavier

    Bonsoir Léon, bonsoir à tous,

    Je vous trouve bien dur avec un estropié de la vie, il faut comprendre ce pauvre homme et faire preuve d’un peu de compassion. Pour celà, je mets à votre disposition le témoignage d’un de ses disciples :

    « En voyant la foule de ses élèves en délire, Momo escalada la montagne que représentait le bureau de sa salle de classe . Lorsqu’il fut assis, les douze meilleurs vinrent à lui.
    Il abaissa les yeux sur ses disciples et dit :

    – Bienheureux les pauvres d’esprit car le royaume des cieux leur appartient.
    – Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés.
    – Bienheureux les doux car ils posséderont la terre…Etc, etc.

    Quand Momo eut terminé,

    – Simon-Pierre dit : Il fallait écrire ?
    – Puis André demanda : Est-ce qu’on doit apprendre tout ça ?
    – Et Jacques : Il faut le savoir par coeur ?
    – Philippe ajouta : C’est trop dur !
    – Jean dit : J’ai pas de feuille !
    – Et Thomas ajouta : Moi, j’ai plus d’encre dans mon stylo ! 
    – Inquiet, Barthélemy demanda : Y aura interro ?
    – Et Marc interrogea : Comment ça s’écrit « bienheureux » ?
    – Matthieu se leva, quitta la salle de classe sans attendre en disant : J’vais aux chiottes !
    – Simon précisa : Ça va sonner.
    – et Judas dit enfin : Vous avez dit quoi après pauvres ?

    Alors, un inspecteur du Temple s’approcha de Momo et dit :

     – Quelle était ta problématique de départ ?
     – Quels étaient tes objectifs transversaux ?
     – A quelle compétence faisais-tu appel ?
     – Pourquoi ne pas avoir mis les disciples en activité de groupe ?
     – Pourquoi cette pédagogie frontale ? Était-elle la plus appropriée ?

    Alors, Momo s’assit et pleura en jurant qu’on ne l’y reprendrait plus et qu’on allait voir ce qu’on allait voir. Non mais ! « 

  • Causette

    100% d’accord avec Furtif.

    « Morice » c’est une des usines à nartics de l’entreprise agogox. Agogomomorice c’est une sorte de sous-traitants qui débitent des nartics de propagande à la chaîne. Un petit survol des nartics et des commentaires du labo agogomomorice depuis le 13 avril 2007 montrent bien que nous avons à faire à des charlatans qui n’hésitent pas à faire (affaires?) dans dans la bouffonnerie ridicule, dès que le niveau de réac-tions est en diminution.

  • D. Furtif

    Bonsoir Causette
    Je précise, car il y a, non pas désaccord mais divergence à ce sujet avec de nombreux amis.

    Je ne pense pas que Momo team soit une annexe externe travaillant pour la Machine à Hoax
    Je pense que le Momo Team « est » la Machine

    La machine à Hoax n’a pas remplacé le Nain Bleu par une équipe plus perfectionnée.
    Ce n’est pas ce qui s’est passé
    Elle a tiré les enseignements du Nain bleu en modifiant ses structures et ses conduites.Fini les errances et les exigences salariales.Elle produit elle même ce qui lui convient le mieux.

    Se polariser et Faire des reproches à Morice est une voie sans issue vers laquelle tous les panneaux « ostensibles » nous invitent à nous diriger.

    J’ai tenté l’image de la marionnette et du marionnettiste , je préfère aujourd’hui celle du corps unique et de ses membres.

    Les seuls individus extérieurs sont les patrouilleurs comparses .On a vu les Olga et les Gul .Regardez les fiches auteurs de certains bien connus , vous y verrez de curieuses intermittences .

    On ne peut pas arriver à comprendre tout ça si on ne fait pas l’effort d’imaginer le chef propriétaire avec son illusion de gagner de l’argent avec cette machine. Comme le premier magazine féminin venu

  • asinus

    mdr ya buster qui viens de ferrer pyra en deux coup de soucoupes sous l’eau et l’autre buse qui met ET
    en cause pour la disparition du minerve et de l euridyce marwaffff ce salopard de buster  » c’est affectueux » doit etre un foutu pecheur au lancer :mrgreen::mrgreen:

    • D. Furtif

      Petit quizz de culture tele

      Patrick Duffy ( le mari de Pamela dans Dallas) un sous marin volant , dans l’homme de l’Atlantide

      Donc la soucoupe de Pyralene aurait été vue au large de La Rochelle, ou un jour ou il serait tombé dans le port tellement il était saoul.

      • Buster

        Merci Asinus, Je me contente simplement de creuser le sujet… avec des spécialistes.

        Il faut bien dire que l’enquête de Morice est un peu légère.

        • Causette

          de part le monde d’engins sortant, rentrant… Pyra

          Tiens! j’ai déjà lu ça quelque part

          • Buster

            Tout disparu pendant la nuit…….. Pfffftttttt pu rien.

            A croire que Morice n’aime pas la méthode Reopen, celle qui consiste à balancer des énormes conneries et à demander ensuite à ses interlocuteurs de prouver le contraire.
            Nous étions en bonne voie Pyra et moi pour prouver l’existence de soucoupes volantes sous-marines !
            Quelle misère.

            • D. Furtif

              Ce qui m’amène à répéter que cette « hygiénisation » des fils après usage est opérée par la Machine au profit de la machine.
              N’oublions pas que la machine doit se vendre.

              Morice est la Machine , la Machine est Morice.

              Je reste en cela en opposition catégorique avec ceux qui veulent voir en Momo une seule entité différente de la Machine , dressant des procès à la marionnette qui oublient singulièrement le Marionnettiste.

            • Léon

              Personne n’a fait de copie d’écran ? j’ai raté ça….

              • Buster

                Bonjour Léon,
                Pas fait de copie, pas assez parano pour avoir pu penser que mes digressions enquêtrices pouvaient revêtir le moindre caractère contraire à la charte agogovoxienne.

                C’est d’ailleurs une leçon de plus, car ce n’est pas la première fois que Morice est totalement pris à contre pied par une critique par l’absurde, jamais agressive ni injurieuse.
                Mon propos hier était de partir sur une piste loufoque : Et si le Bugaled avait été envoyé par le fond par une soucoupe volante extra-terrestre sous-marine ?
                Pyralène m’a rapidement donné des sources, attestant de ces nouveaux vaisseaux interplanétaires sous-marins, dont j’ignorais 5 minutes avant l’existence.
                Il suffisait de dérouler la pelote, à la façon Charmord, avec des liens, des copies de textes, et de poser LA QUESTION DU DOUTE METHODIQUE, celle qui doit toujours profiter aux loufoqueries, genre Reopen.

                Morice a horreur que l’on se foute de sa poire et qu’on le tourne en ridicule.
                Il est admirablement équipé pour faire face aux insultes, pour les provoquer et y répondre, mais il est totalement désarmé face à l’humour caustique ou à l’ironie.

                Une de ses failles est percée à jour, et son principal soutien, Pyra, se révèle parfois bien encombrant.
                Il convient de faire disparaître tout cela vite fait des archives Agogo.
                Les insultes peuvent rester, au contraire elles attestent des attaques horribles dont il est l’objet, dont il fait mine de s’indigner en y répondant de façon souvent encore pire. Mais cela sert son personnage de victime, attaqué parce qu’il livre des vérités trop dérangeantes. Son côté Julian Assange, Wikileaks à lui tout seul.
                Les attaques qu’il fait incessamment n’ont pas d’autre but que de produire des attaques en retour qu’il pourra ensuite exhiber en fouillant dans ses fiches.
                Là il sait qu’il est le maître, il contrôle parfaitement.

                En revanche quand il est tourné en dérision il n’a pas encore su trouver la parade. Alors il demande (et obtient bien facilement ???) l’effacement.

  • Léon

    Morice aime qu’on le prenne au sérieux ! 😆

  • ranta

    Bon aller, ce que je sais de sources sûres;

    – morice et un collectif
    – le principal morice est XXXXXXXXX

    NDLR, condamnant le procédé quand il vient d’ailleurs , nous ne pouvons le valider chez nous, on ne révèle pas l’identité des personnes .

    – il bosse pour agoravox.

    • D. Furtif

      Pourquoi avec de telles certitudes s’arrêter à la dénonciation de la marionnette et ne rien dire du marionnettiste.
      Les calomnies et les mauvaises manières en général ont une origine,le Momo team n’est que le vecteur

      • ranta

        Ah, il me semble pourtant l’avoir fait récemment, il y avait d’ailleurs un paragraphe intitulé :
        Second acte, où ce n’est plus de l’aveuglement mais de la haine encouragée.