Dix-huit mois d’immersion en conspirationnie hostile

Lectures :2405
Plus de 18 mois après la création du site bastison.net, il est temps de tirer le rideau et faire un petit bilan : il n’y aura plus de mises à jour sur ce site, mais il sera à disposition pour longtemps encore…

Lorsque je me suis lancé dans ce projet, j’étais bercé d’illusions. Je pensais que les adeptes de ces théories fantaisistes à propos du 11 septembre étaient juste mal informés. Un petit peu de pédagogie devrait donc leur permettre de se sortir de ce bourbier… pensais-je !

Mais non, nous sommes là face à des gens convaincus, que rien ne peut détourner de leurs croyances, et surtout pas ce qu’ils lisent sur l’écran d’un ordinateur. Sur ce plan-là, je dois dire que je les rejoins complètement : ce n’est pas en lisant trois articles sur Wikipedia qu’on va devenir spécialiste en tout et n’importe quoi. Par contre, on a vite fait de raconter tout et n’importe quoi à force de surfer sans réfléchir sur le net, et ça, ce n’est plus à prouver.

Lorsque j’ai compris cela et comme j’avais fait le tour de quasiment toutes les questions techniques sur bastison.net, je me suis dit qu’il fallait toucher un public plus large que les internautes, car l’activisme débordant des «reopenistes» ne s’arrêtait pas au net. Des films, des DVD, des conférences, des tractages sont aussi des moyens utilisés à des fins de propagande.

Suite à une proposition d’Henri Broch, un premier livret est sorti , mais vu le format imposé par la collection, cela ne me permettait pas de développer tout ce que j’aurais souhaité. C’était malgré tout pour moi une reconnaissance du travail de vulgarisation effectué, et c’est avec grand plaisir que j’ai répondu favorablement à la demande de ce grand défenseur de l’esprit critique et de la raison face à tous les obscurantismes.
Je me suis donc lancé par la suite dans l’écriture d’un deuxième ouvrage qui s’intitule « La farce enjôleuse du 11-Septembre ». Les conclusions scientifiques y sont développées et chaque théorie fantaisiste avancée par les conspirationnistes trouve, a minima, un début de réponse. J’y aborde même des points non traités sur bastison : délits d’initiés (supposés), non intervention (suspectée) de la chasse américaine, etc.
Mais ce qui est intéressant, c’est qu’entre-temps, l’article que j’avais écrit pour une revue française destinée aux ingénieurs et scientifiques est paru. Plus que cette publication dans un journal dont le comité éditorial regroupe ce qui se fait de mieux dans le domaine du génie civil, c’est le petit mot ajouté par Denys Breysse, en préambule du numéro, qui est à remarquer . En tant que président de l’Association Universitaire de Génie Civil (AUGC), il est sorti de « devoir de réserve » (en qualité de président de l’association) pour dénoncer, lui aussi, le caractère « fantaisiste » des rumeurs trouvées sur la toile. Il y parle même de « théories délirantes »… En tant que spécialiste du risque et en fiabilité des structures , co-fondateur du groupe d’intérêt scientifique Maîtrise des Risques en Génie Civil (MRGenCi), c’est une prise de position de poids sur ce dossier.
Cela m’a rassuré : ce que j’ai donc fait depuis 18 mois n’a pas été vain et j’ai réussi à sensibiliser quelques collègues. Il faut dire qu’avec des professeurs d’université qui donnent des conférences extravagantes sur le sujet , ou des jeunes qui se font endoctriner  pour ensuite agresser leurs enseignants , il était temps qu’une personne faisant référence au niveau national siffle la fin de la récré.
Personnellement, je vais me consacrer à autre chose. Après avoir passé quasiment toutes mes soirées sur le sujet depuis dix-huit mois, une partie aussi de mon temps de travail, ne serait-ce que pour avoir accès aux différents articles publiés dans des revues scientifiques, il est temps de tourner la page.
Comme l’a écrit Denys Breysse dans son éditorial, il est illusoire de penser que tout cela mettra un terme aux rumeurs, mais au moins cela aura permis à quelques-uns de ne pas tomber dans le panneau.
_____________________________________________________________

Vous aimerez aussi:

32 comments to Dix-huit mois d’immersion en conspirationnie hostile

  • Léon

    Cet article était prévu pour paraître demain, mais on ne pouvait pas laisser passer la publication de l’article de Reopen sur Agorahoaxvox sans réagir…

    • pascal

      Dans un monde ou le confort intellectuel est de croire n’importe quelle annerie trouvée sur le web,
      la démarche de cet auteur est non seulement salutaire, mais courageuse, utile.

      Je parle bien de courage, parce que j’imagine qu’il a du se manger de la menace, de l’intimmidation,
      tant les fous furieux qu’on trouve en face peuvent être dangereux.

  • Que dire ? C’est hallucinant tous ces délires que l’usage simple du rasoir d’Ockham pourrait suffire à remettre à leur place. Bon, de toute façon ça ne finira jamais, alors jouons avec le générateur de complots !

  • Léon

    @ Moorea : Ah, mince, oui, désolé ! 🙁
    A y est, c’est réparé.J’enlève ton post qui n’a plus d’objet.

  • Castor

    Jérôme,
    je t’ai laissé un message à la suite du tien sur Tahiti.
    Pour mémoire, il est en bas de page sur le bar du 30 juin.

    • pascal

      Extraits : Noam Chomsky, L’ivresse de la force
      Noam Chomsky/David Barsamian | Vendredi 12 Septembre 2008

      Entretiens avec David Barsamian, Fayard, 2008.

      A propos de la persistance des théories du complot accusant l’administration Bush d’avoir participé aux attentats du 11-Septembre :

      (…) D’abord, je ne fais pas grand cas de ces théories, mais je suis assailli de lettres à leur sujet. Ce n’est pas seulement une énorme industrie, c’est une industrie assez fanatique. (…) C’est presque une sorte de fanatisme religieux.

      Il faut quand même se poser des questions. D’abord sur les preuves matérielles. Il y a des coïncidences inexpliquées, des témoignages personnels, etc., mais cela ne pèse pas lourd. On en trouve dans n’importe quel événement mondial complexe. Au sujet des preuves matérielles, peut-on vraiment devenir un expert très qualifié en génie civil et mécanique en passant une heure ou deux sur Internet ? Si oui, il faut dissoudre les sections génie civil et mécanique du Massachusetts Institute of Technology. (…) Si vous croyez réellement à l’une ou l’autre de ces preuves, c’est simple : adressez-vous à des spécialistes capables de les évaluer. Peut-être avez-vous trouvé un physicien quelque part, mais, à ma connaissance, personne n’a voulu proposer quoi que ce soit à une revue professionnelle sérieuse, soumise à la discipline de l’« examen par les pairs ». Même sans aller jusque-là, on peut consulter les départements universitaires de génie civil et mécanique. Peut-être les membres du « mouvement pour la vérité sur le 11 septembre » pensent-ils qu’ils sont tous dans le coup ? Si le complot est vaste à ce point, on peut aussi bien l’oublier. Les adeptes du mouvement disent qu’ils ont peur. Il n’y a pas de quoi avoir peur. C’est une des positions les plus sûres pour un opposant, tous ceux qui ont un peu d’expérience en la matière vous le diront. En fait, les autorités se montrent assez tolérantes à cet égard.

      Ce qui nous amène à une seconde question. Pourquoi ce débat autour du 11 septembre est-il si bien toléré ? Je soupçonne le pouvoir de le voir d’un bon oeil. Il capte énormément d’énergies et les détourne des véritables crimes de l’administration, infiniment plus graves. (…) Pensons à l’invasion de l’Irak, ou au Liban. Ou à ce qu’ils font subir à la population ouvrière des Etats-Unis. (…) Ils commettent des crimes réels, qui suscitent très peu de protestations. Une des raisons – pas la seule, bien entendu –, c’est qu’on dépense énormément d’énergie militante potentielle dans ces polémiques autour du 11 septembre. Du point de vue des gouvernants, c’est excellent. On donne même à ces militants du temps d’antenne (…), on met leurs livres bien en vue dans les librairies. Très tolérant, comme réaction. (…) Ce n’est pas le genre de réaction qu’on provoque quand on touche aux sujets sensibles.

      (…) Et je ne crois pas que leurs preuves soient sérieuses. Ni même que ceux qui les exposent soient capables de les évaluer. Ce sont des questions techniques compliquées. On n’a pas l’air de le comprendre, mais ce n’est pas pour rien que les scientifiques font des expériences, qu’ils ne se contentent pas de filmer ce qu’ils voient par la fenêtre. Car ce qu’on voit par la fenêtre est la résultante de tant de variables qu’on ne sait pas ce qu’on a dans cet imbroglio si complexe. On peut y trouver toutes sortes de coïncidences inexpliquées, d’apparentes violations des lois de la nature. (…) Donc, découvrir qu’il s’est passé ceci, qu’il est arrivé cela, etc., ça ne veut rien dire.

      L’argument « à qui profite le 11 septembre ? » n’a guère de poids. Dans ma première interview après le 11 septembre, je crois avoir fait cette prédiction pas particulièrement brillante : tous les pouvoirs du monde allaient immédiatement exploiter l’événement à leurs propres fins. La Russie allait durcir ses atrocités en Tchétchénie, Israël en Cisjordanie, l’Indonésie à Aceh, et la Chine dans ses provinces occidentales. Aux Etats-Unis on s’en est servi de la façon que l’on sait, mais aussi de beaucoup d’autres, moins médiatisées.

      (…) Presque tous les gouvernements ont pris des mesures pour surveiller plus étroitement leur population et ce genre de choses. L’administration Bush l’a fait aussi. Donc, « à qui profite le crime ? » n’est pas une preuve suffisante de culpabilité.

      L’idée même n’est pas crédible. Pour qu’il y ait une once de vérité dans les théories sur le 11 septembre, il faudrait qu’il y ait eu un énorme complot, incluant les compagnies aériennes, les médias, la préparation des faux avions. Il aurait fallu mettre au courant quantité de gens dans l’administration. Ils ne s’en seraient jamais tirés. Même une dictature n’aurait pas pu. C’est une opération vraiment risquée. La probabilité d’une fuite est très élevée : ça se serait su tout de suite. Et la moindre fuite aurait aligné tous les dirigeants devant le peloton d’exécution, et sonné le glas du Parti républicain à jamais. Et pour gagner quoi ? Un prétexte pour faire ce qu’ils auraient fait de toute manière, sous un autre prétexte qu’ils auraient pu trouver.

      (…) [Les] théories sur le 11 septembre (…) exercent le même attrait que le fondamentalisme religieux. (…) Il y a des gens qui n’aiment pas ce qui se passe, qui ont vécu des moments très difficiles, n’ont confiance en personne, et qui n’ont aucun moyen de réagir. Alors ils se raccrochent à quelque chose. Et Internet a un effet pervers. Si c’est un outil merveilleusement efficace pour obtenir des informations, pour l’action politique, pour toutes sortes de choses, il a cependant un gros inconvénient : n’importe qui peut lancer une théorie sur un blog ; cela n’a pratiquement aucun poids, mais ensuite cinq personnes la lisent, et très vite elle entre en croissance exponentielle, jusqu’à devenir une énorme industrie qui s’auto-alimente. Des industries de ce type, il y en a à foison.

      (…) Je reçois une avalanche d’e-mails. Et une grande part, plusieurs par jour, envoyés par des gens honnêtes et sincères, me demandent : « Dites-moi ce que je peux faire ». Les auteurs de ces courriers appartiennent pour la plupart aux milieux aisés, privilégiés. Ils ne sont pas richissimes, mais assez aisés pour s’asseoir à une table un soir et écrire une lettre à quelqu’un. Dans les pays du tiers-monde les habitants ne vous demandent pas : « Dites-moi ce que je peux faire », ils vous disent ce qu’ils font. Mais, là où les populations sont infiniment plus libres, les gens posent toujours cette question : « Que puis-je faire ? » Et un jour ils se disent : « Ah, voilà ce que je peux faire : devenir en une heure ingénieur qualifié en génie civil et prouver que c’est Bush qui a fait sauter les tours jumelles ».

      Je suis sûr qu’à Washington ils applaudissent des deux mains. (…) »

      • Léon

        Chomsky a presque tout dit, là….

        • pascal

          Et les reopenistes ne lui ont pas pardonnés cette « trahison »…
          L’essentiel est là :

          « Et la moindre fuite aurait aligné tous les dirigeants devant le peloton d’exécution, et sonné le glas du Parti républicain à jamais. Et pour gagner quoi ? Un prétexte pour faire ce qu’ils auraient fait de toute manière, sous un autre prétexte qu’ils auraient pu trouver »

          En effet… Et ca ne sautes pas aux yeux des reopenistes. Il aurait suffit d’un pseudo attentat au koweit, ou une bombe sale désamorcée dans le métro new yorkais.
          Pourquoi risquer la peine de mort…

        • Ph. Renève

          Oui, très clairvoyant Chomsky, merci Pascal.

          Il est possible également que, malgré les apparences, ces théories du complot arrangent le gouvernement US puisqu’elles font sauver la face aux USA, victimes non de quelques illuminés bricoleurs mais d’un complot diabolique. Cf l’article sur mon blog.

          • D. Furtif

            J’ai toujours pensé que sous l’invention inépuisable des RéOpenistes se cachait un très véritable masque aux toutes simples et incontestables responsabilités en matière de sécurité aérienne et de chaine de décisions militaires.

            Tout ce fatras pour masquer l’inefficacité de la branche militaire de l’appareil d’état US

            En fait sous couvert de lui coller sur le dos toutes sortes de complots et de fantasmagories complotistes lui épargner sa très simple et cruelle incompétence consécutive à la privatisation de ce secteur fort juteux en contrats, sous traitances et profits

  • yohan

    Le problème des frappadingues du genre, c’est qu’ils sont coriaces, capables de centrer toute leur vie et leur énergie sur le sujet qui les hante. Tout comme la religion, il faut qu’ils partagent leurs délires et s’emploient à rallier le plus grand nombre à leurs théories. Seul le temps finira par les user…
    A la limite, tout ce qu’on peut faire pour les contrer ne fait trop souvent que les renforcer dans leurs convictions

    • pascal

      Bien d’accord, et c’est pour cela que je ne débat plus avec eux.
      Du coup, en règle générale, ils se retrouvent entre eux et se pignolent et se lachent
      aevc l’enthousiasme juvénile de l’ado qui croit trouver l’âme soeur quand il réalise
      que son copain a lu Nietzhe aussi !

      Et le soufflé retombe. Car sortir ce genre de propos dans un diner, ca te catalogues
      gros con d’extrème gauche. Au mieux on écoute calmement, mais on ne réinvite pas.
      Les femmes d’ailleurs, apprécient peu ce genre de barratin malsain et morbide, niveau
      drague c’est zéro.

      Après, il y a les purs et durs, qui se comportent en fanatiques religieux et cherchent
      à convertir… mais ca n’accroche pas parce qu’ils sont trop « techniques » et à vouloir
      trop convaincre, lassent.

  • Léon

    Personnellement sans vouloir passer la pommade à Moorea, j’aimerais bien quand même lui tirer mon chapeau pour le temps passé, l’information qu’il nous a délivrée et son courage devant les insultes et sarcasmes de gens qui n’étaient pas dignes de lui lacer ses chaussures. Nous aurons une pensée particulière pour les exploits intellectuels et scientifiques de nos amis Manfred et JL …

  • Pourtant face à cette rhétorique complotiste quelques sites (et de nombreux ouvrages) ont essayé de remettre les choses à leur place, je citerais le site de l’AFIS et son dossier, tout un dossier aussi sur RUE89, et d’autres encore comme Hoaxbuster.

    Mais que valent les arguments des scientifiques (tous achetés), des témoins (tous complices), face à une croyance ?

  • claude

    bonjour Jérôme,

    merci d’avoir tenté d’apporter votre avis éclairé, malgré les obstacles.

    mais ne soyez pas déçu de jeter l’éponge, car il est un temps où les hommes raisonnables ne peuvent que rompre la discution : un dicton populaire dit que l' »on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif« !
    il y aura toujours des gens qui auront besoin de vivre avec l’idée que les hommes sont les malheureux jouets de dieux versatiles ou d’élites cruelles et comploteuses. :-p
    les grecs en avaient fait des tragédies.

    votre travail a permis à beaucoup de personnes de se documenter sur l’affaire et d’en avoir une explication logique…

    bonne continuation.

  • Lapa

    bravo en tout cas.

    votre naïveté « Lorsque je me suis lancé dans ce projet, j’étais bercé d’illusions. Je pensais que les adeptes de ces théories fantaisistes à propos du 11 septembre étaient juste mal informés. Un petit peu de pédagogie devrait donc leur permettre de se sortir de ce bourbier… pensais-je ! »
    est touchante et très représentative de la façon dont les problématiques complotistes ou sanitaires ont été gérées jusqu’à présent par les sachants

    On est en train d’en revenir complètement. Les études sociologiques démontrent pour beaucoup de sujets qu’un discours rationnel ne pourra jamais avoir le dessus sur un discours basé sur l’émotion, la sensibilité ou le sensationnel. Dans de nombreux dommaines (et je suis parti prenante pour l’un deux qui est toujours au centre de débats passionnés donc je sais de quoi je parle), les autorités ou les sachants ont essayé de jouer « le jeu » et de convaincre avec un discours rationnel.

    l’échec est complet, à tel point que je pense que pour ce qui concerne notre problématique, on laisse filer. Que voulez-vous convaincre des gens qui sont dans le domaine de la croyance et non plus du savoir? Impossible.
    Tout scientifique honnête et chargé des meilleurs intentions du monde pour expliquer, convaincre, partager et vulgariser va vite comprendre sa douleur et l’ampleur de sa déception. Mais j’y reviendrai sur ce site.

    Pour ma part j’ai considéré que les gens avaient trop de temps libre et que sur certains cerveaux, ça donnait des trucs complètement louffoques et attristant de connerie. Que les gens restent des crétins après tout… la mauvaise foi, les amalgames, les mensonges, la débilité intelectuelle… j’ai assez lutté contre. ça sert à rien. On perd notre temps et notre santé.

    bon courage pour la suite!

  • Tyner

    Oui : un immense bravo pour cette somme sans équivalent sur le web francophone !
    Que d’heures de boulot derrière ça et que de mauvaise foi à se taper !! [Deux très compréhensibles raisons pour mettre pédale douce.]

  • ranta

    Oui, bien évidemment je salue moi aussi Moorea. Faut croire qu’il les a salement ébranlés les dingos pour qu’ils lui consacrent des articles entiers….

    Ce qui serait intéressant c’est de savoir c’est combien se sont enrichis grâce à ce business, les requins type Raël qui ont bien compris que la meilleur façon de faire fortune c’est de créer une religion de gogos.

  • D. Furtif

    Une fois encore je me sens obligé de saluer le travail de Jérome , mais du point de vue particulier de celui que toutes les questions techniques barbent au plus haut point particulièrement quand elles servent de prétexte à tous les allumés pour nous inonder de leurs délires

    Je saluerai donc particulièrement le chapitre l’alchimie du complot et son tout dernier paragraphe la mayonnaise de la conspiration qui m’ont permis de repérer tous les imposteurs et les aspirants crédules sans lire une seule page de la V.O.

    En périphérie de cette histoire

    De grands bouleversements personnels m’ont conduit à la découverte de contradicteurs à la phraséologie boursoufflée nous indiquant des liens et des témoignages comme preuves du complot allant jusqu’à des Mormons incompétents et imposteurs de profession. Le pire restera que ces liens censés nous convaincre ils ne les avaient même pas lus ou authentifiés.
    Bel exemple d’intégrité!

    Ils m’ont aussi fait découvrir un esprit à la rigueur de vitrine acceptant l’intervention de Gary Coupeur dans un échange , en sa faveur…
    Je ne peux dire encore si (1) cette acceptation , (2) la prétention à ne pas l’avoir vue ou pire encore l’ultime mascarade de se déclarer persécuté par (3)le rappel précis de toutes ces contorsions…Je ne peux dire encore ,10 mois plus tard, ce qui me révulse le plus.

    En revanche il m’aura donné l’occasion de voir l’honnêteté en marche , avec Léon allant à la recherche de sources compétentes et les présentant sur Avhoax, avec le soutien actif Philippe et Philippe et d’une petite poignée de témoins excédés et résolus. Je mets mon honneur à en avoir été.

    Les semaines viendront avec les persécutions de Gary Coupeur et les pantalonnades des comparses….L’herbe était vraiment beaucoup plus verte de l’autre coté de la colline

  • Arrêtez les fleurs, ça en devient suspect 😉

    Effectivement, j’ai fait ce que j’ai pu, mais aussi ce que je devais faire…

    Le reste ne m’appartient plus.

    • Léon

      Salut HKS ! Effectivement, voilà un lien très intéressant. Moorea, y a pt’êt du boulot pour toi!
      Ceci dit je suis très réservé sur l’explication du complotisme qui y est donnée…

  • Tyner

    Je ne sais pas si on peut raisonnablement se fixer comme but de convaincre un « conspi profond » ; en revanche, proposer un passage obligé sur le web où atterriront des personnes attirés par ces thèses mais pas encore « tombées dedans » est salvateur.

    La véritable impuissance de la raison ici est peut-être due au rapprochement de deux phénomènes, l’un phychologique (le biais de confirmation) et l’autre technique (le lien hypertexte) : avec ses sauts successifs, cliquages, fenêtres, recherches, liens, la navigation hypertextuelle est potentiellement sans fin ; le terrible biais de confirmation ferait alors que le lecteur s’arrêterait au final là où il se sent conforté dans ses convictions intimes… C’était beaucoup moins vrai à l’ère du papier, non ? Un peu désespérant comme vision ? On ne convaincrait que les convaincus ? J’espère bien que non et, quoi qu’il en soit, l’apport de data demeure l’entreprise essentielle d’où tout est possible.

    Sinon, on peut rappeler ici que le phénomène de la conspiration est sans fin. Parmi les plus récentes :
    – La machine à tremblement de terre (générateur MHD de Pavlowski améliorée par les US) responsable du désastre d’Haïti.
    – Alex Jones: « la marée noire de BP est une opération False Flag ».

  • L'enfoiré

    Bonjour Moorea,

    Faut-il être bercé d’illusions dans un projet, pour s’y lancer?
    Question idiote d’après moi.
    On se lance parce qu’on a envie. Point. Il y a une étincelle, une remise en question au départ de toute initiative.
    Il y a plus de cinq ans, je me suis lancé sur mon site. Surtout me cantonner sur un seul sujet. Bien au contraire, m’ouvrir à tout ce que je n’avais touché.
    Se constituer un journal, une base de données personnelles a été mon but. Qu’on y vienne ou non, n’était pas le but.
    L’esprit de la parodie, avant tout, pour huiler l’ensemble.
    Wiki est ce qu’il est. Une première approche qu’il faut prendre en compte mais qu’il faut essayer de contourner en allant voir sur place.
    L’avez-vous fait? Avez-vous été sur Ground Zero, visité New York ou les environs?
    On a énormément fantasmé sur le 11 septembre.
    J’étais en vacances à l’époque. L’assassinat de Massoud, une semaine avant, n’avait pas ouvert les esprits. Tout le monde s’en foutait.
    Les rumeurs, ce n’est pas ma tasse de thé.
    Plutôt d’esprit scientifique, je suis un testeur professionnel avec la logique comme fil rouge.
    Je ne crois que ce que je vois par constatation successive.
    Le dernier article, si dernier il y aura, est prêt à l’usage éventuel.
    Faut toujours prévoir l’avenir, hein?

    • @ l’enfoiré …

      Oui, bien sûr, la motivation était là.
      L’optimisme par contre était démesuré par rapport à ce à quoi on est confronté.
      Par contre, je ne me suis pas déplacé à NY car, comme je l’ai dit lors d’une de mes
      confs, je ne suis qu’un escroc qui n’a fait que retranscrire les résultats de collègues. 😆
      Eux, des références en matière d’ingéniérie forensique, ont adopté une démarche scientifique
      rigoureuse pour arriver à leurs conclusions.

      Sinon, j’en profite pour signaler que le livre est dispo là :
      http://www.amazon.fr/farce-enjoleuse-11-septembre/dp/2810618666/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=books&qid=1278425293&sr=1-3

      • L'enfoiré

        Moorea,
        « je suis un escroc qui ne fait que retranscrire les résultats des collègues »
        J’aime l’honnêteté. Merci pour cette réponse.
        Je n’y ai pas été non plus.
        Par contre, je connais l’ouest américain et le sud en Floride.
        En plus, j’ai travaillé pendant 30 ans, au moins avec des Américains.
        J’aime les voyages pour ce qu’ils apportent comme confirmations ou déceptions à ses présomptions.
        Cela ne fait qu’une bonne cinquantaine d’années pour cela.

        « farce enjoleuse », cela traite de quoi?
        Je suis occupé à terminé ma brique « Un monde sans fin » de Ken Follet, mais après…

  • Bonjour,

    un petit coucou en passant (rarement au grand bonheur de certains),

    je comprends tout à fait l’auteur car j’ai connu moi-même un foou du même genre qui a cru, non pas convaincre, mais éclairer modestement les lecteurs d’un « média citoyen » sur la réalité d’un pays dont beaucoup discutent du haut de leur clavier et des induscutables sources que révèle Google.

    Après moultes insultes, j’ai non pas baissé les bras, mais comme le préconisait Confucius, laissé croire à l’ennemi qu’il avait gagné.

    Comme il y a le convaincus du complot pour le 11 septembre, il existe les sinologues confirmés par corespondance.

    Leur force ? Le nombre. Leur faiblesse ? Le nombre.

    Bonne continuation à toute l’équipe de disons.fr, je retourne à la niche après avoir vérifié de ne pas laisser de puces…