N’est pas prophète qui veut…

Lectures :3056

Il est toujours amusant et sain, même si parfois on passe pour un imbécile, de comparer des prédictions qu’on s’est hasardé à faire un jour et ce qui est arrivé réellement.

J’en avais fait une, peu de temps après l’élection de N. Sarkozy, que celui-ci ne terminerait pas son mandat normalement et que son règne sombrerait dans le ridicule, ou le scandale, ou une épreuve sociale majeure.

C’est évidemment un point sur lequel je me suis trompé, mais pas totalement, semble-t-il.
J’ai faux sur la durée : tout laisse supposer qu’il ira au bout de son quinquennat. En revanche il me semble que j’ai eu partiellement raison sur une ambiance « fin de règne » délétère : sondages en berne, défaites cuisantes à toutes les élections intermédiaires, tensions graves au sein de la droite, mais surtout, surtout, l’étau se resserre d’un point de vue judiciaire, plus d’ailleurs sur son système de gouvernement, sur son entourage immédiat, que sur Sarkozy directement ( pour l’instant…). Mais de ce système il aura bien du mal à nous faire avaler qu’il est innocent comme l’agneau qui vient de naître : vengeances personnelles, affairisme, valises de billets, écoutes téléphoniques illégales, intimidations, favoritisme et népotisme, relations incestueuses avec le grand patronat etc… Et on n’évoquera même pas ses échecs purement politiques et économiques dans lesquels intervient aussi, un peu, la faute à pas-de-chance avec la crise.

Donc il y a bien le feu en Sarkozie, cette fois on peut le dire. Et si jamais Courroye est effectivement mis en examen, ce sera quand même un première, je crois bien, depuis la fin de la guerre –la première fois qu’un procureur se trouverait en situation de devoir rendre des comptes à une justice qu’il est supposée administrer.

Une autre de mes prédictions semble s’avérer fausse : les primaires socialistes intéressent et ne sont pas cette machine à perdre et à diviser que j’avais prévue, enfin, pour le moment.
Mais je me demande s’il n’y a pas un rapport entre les deux : j’émets ici une hypothèse totalement pifométrique que les électeurs s’intéressent aux primaires et aux débats qui les précèdent parce qu’enfin, et tant pis si ce n’est qu’au sein du PS, on y parle de politique, d’emploi, de fiscalité, d’Europe, de délocalisations, d’enseignement, de pauvreté, là où la droite n’arrive à faire parler d’elle que par une avalanche d’affaires, de mauvais résultats et le people de la  future  progéniture du couple présidentiel.

Les électeurs seraient-ils  saturés d’odeurs nauséabondes et auraient-ils  envie de refaire fonctionner la démocratie ?

On peut toujours rêver…

37 comments to N’est pas prophète qui veut…

  • ranta

    Va t’il seulement se représenter ? Ca semble faire peu de doutes que la droite va perdre, va t’elle renoncer en laissant les socialistes se dépatouiller avec la merde ou au contraire sortir du chapeau une candidature providentielle ? Du genre Juppé par exemple ?

  • Christian Navis

    Pour ma part, j’avais prédit dès le Fouquets que le foutriquet partirait comme Giscard sous les huées et les crachats… Si toutefois il a le cran de sortir à pied par la grande porte. Pourvu que j’ai vu juste ! 😆

    • D. Furtif

      Bonjour Monsieur Navis
      Si c’est une blague …?
      Êtes vous LE Christian Navis ,

      • Causette

        Navis l’Anthropologue journaliste/écrivain navigateur/pilote qui vient prédicater sur Disons 🙄 wouatche!

        • D. Furtif

          Causette, 😐 😐 😕 je t’ai écrit

        • Christian Navis

          Pas de panique, je ne viens pas vous envahir ! 😛
          J’ai vu en passant des propos intéressants sur Morissavox et je me suis dit qu’il y aurait peut-être une petite place pour moi ?

          • D. Furtif

            Hôômmmpfffmm pour vous sans doute……. mais pas pour votre hélicoptère
            C’est petit chez nous.

          • D. Furtif

            Cher Navis, je vous vois employer des mots bien durs pour Morice et pour le forum dont il est l’émanation.
            Pour vous avoir lu à ses cotés ,soutenir des théories tout aussi ahurissantes que les siennes je suis en droit de m’interroger.
            Divergences ou concurrence?
            .
            Une petite indication qui peut vous être utile.
            À peine arrivé vous installez des poteaux indicateurs . Nous goûtons assez peu le procédé, surtout de la part d’un gars qui soutient de pas chercher à nous envahir

  • yohan

    Nous savons tous que nous vivons en ripoublik bananière depuis des lustres. Droite et gauche ont contribué au discrédit de la classe politique. La France a rejeté Jospin qui, à mes yeux n’avait pas démérité en rompant avec certaines pratiques de l’ère miterrandienne. L’incurie est réelle et elle est due au système qui voit des hommes faire carrière en politique, d’abord pour en vivre et accessoirement pour servir. Dommage pour tous ceux qui font le job honnêtement et correctement. La vie politique française est plombée par les affaires, peut-être quelque part arrivons nous au bout d’un système, mais j’ai de gros doute sur l’avenir. Hollande et Aubry représentent pour moi une certaine continuité de ce système, pas pire peut-être sur le plan des affaires, mais inquiétant quand même sur le plan économique.
    Je pense toujours qu’un gros tombera au 1er tour. La logique voudrait que ce soit l’UMP qui se crashe.
    Seulement, Sarko n’a pas dit son dernier mot….et la cote de Montebourg commence à grimper…
    Pour voir clair sur l’état et l’image de la France, il vaut mieux la regarder de l’étranger

  • Lapa

    j’avoue que ces primaires socialistes commencent à me gonfler. je suis curieux de savoir quels sont les « principes de gauche » qu’ils vont demander de signer.
    attention à ne pas être forts et prêts trop tôt néanmoins!
    mais j’avoue que ça sera rigolo de voir « les sites de contrepouvoir citoyens » sous une législature de gauche plurielle. A part écluser toutes les histoires du précédent gouvernement, sur quoi vont-ils baver nos chantres de la critique politique? A mon avis, le nombre de sujet chez maboulvox risque d’aller en chute libre.

  • betov

    Passer sous silence la liste de ses crimes contre l’humanité me semble d’assez mauvais goût, surtout à l’heure où l’on sait que les israéliens tirent la chasse. Les morts de Gaza, d’Afghanistan, de Libye, d’Afrique,… ne sont pas à passer par pertes et profits et on sait déjà qu’aucun politique, aucun journaliste, aucun homme d’opinion ne fera le moindre geste qui serait de nature à le traduire en justice.

    Au final, on devrait louer l’immense bêtise de cet individu qui l’a poussé à bomber le torse devant ses maîtres. Espérer que le départ du clown ouvrira sur une nouvelle ère relève de l’inconscience.

    • Lapa

      ridicule.
      arrêtez donc d’employer à tort et à travers l’expression crime contre l’humanité même si dans votre bouche on se doute de ce que ça veut dire.

  • Léon

    A bon, ça veut dire quelque chose quand même chez lui ?

  • COLRE

    Bravo Léon, ce n’est pas si fréquent de rappeler ses erreurs passées, cela donne d’autant plus confiance dans l’honnêteté de tes positions actuelles 😉
    Remarque, tu n’es pas le seul dans l’erreur puisque tout le monde (sauf moi… 😉 ) t’a suivi comme un seul homme dans le rejet railleur des primaires…

    Le fil de commentaires, sous l’article que tu mets en bolduc (« PS : l’erreur politique des primaires ouvertes« ), est d’ailleurs intéressant à relire, avec le recul. Tu vois bien que les « forumeurs » sont très influencés par le matraquage des clichés et « petites phrases », les intox relayées sans fin et remémorées des années après comme des faits, les opinions épidermiques…

    Ton article du jour est en fait une parfaite illustration de ce que je disais l’autre jour : l’impossibilité de discourir correctement sur la politique intérieure.
    S’amuser, se faire plaisir, dénigrer : ça, on peut, tout le monde participe joyeusement et/ou amèrement. Parfait, chacun fait ce qu’il veut.
    Mais croire à une analyse sereine et objective de la situation, en pesant le pour et le contre, ça, ce n’est pas possible désormais sur un média interactif.

    Moi qui suis la seule ici à conserver des opinions positives de certains courants et personnes politiques, à professer un pragmatisme du moindre mal, à considérer que certains projets ne sont pas que mensonges ou arnaques et méritent d’être tentés (et que de toutes façons on n’a pas le choix), je peux témoigner être inaudible et aussitôt cataloguée (partisane, sectaire, idéologue, ayatollah, radicale… et j’en passe, je les ai tous entendus). Y a un truc qui déconne… :mrgreen:

    • Lapa

      Encore Ségolène?? 😉

      de ce que j’ai suivi de loin, Montebourg m’intéresse le plus et pourtant fut un temps je ne pouvais pas le blairer.

      Enfin de toute façon…j’irai à la pêche 🙂

      • COLRE

        Je suis pour Montebourg depuis longtemps. Je l’ai souvent dit, même ici : la plus grosse connerie de Jospin, en tout cas celle que je lui reproche le plus, est d’avoir empêché Montebourg de déposer à la cours de justice contre Chirac. Son orgueil, toujours… Il voulait gagner malgré ça : il a tout perdu…

        J’ai acheté et lu son analyse de la VIè république : j’ai été complètement pour.

        Je n’ai jamais été étonnée que Montebourg suive Ségolène Royal en 2006. Ils se ressemblent, ils ont les mêmes désirs de changement radical, il ne l’a jamais trahie (lui…).

        Aujourd’hui, ils sont absolument sur le même projet. Je regrette qu’ils ne fassent pas « ticket », ils se citent l’un l’autre pendant les débats et s’apprécient.

        Pour moi, Montebourg et Royal, c’est exactement le même programme, le même esprit politique. Ce serait grandiose et flamboyant qu’ils fassent duo. Mais ça ne se fait pas… Dommage, ça ferait « magouille » pour les « forumeurs », alors que ce serait l’idéal.

        Dommage tout ça.
        Bonne pêche ! 😉

  • Léon

    Colre : il y a dans le cynisme et les attitudes blasées souvent un peu de posture, du snobisme. Mais regarde, même Snoopy nous dit vouloir voter « Flanby ». C’est que tout n’est pas perdu! 😆
    Chez moi c’est plus de scepticisme et de l’attentisme. Mais je suis comme toi, dès le départ, j’ai apprécié les positions de Montebourg, aussi bien sur la 6e république que la démondialisation, ainsi que son intransigeance sur les magouilles, y compris dans son propre camp. Et j’aime aussi son coté un peu flamboyant en tant qu’orateur, qu’il partage avec Melanchon.
    Sur la difficulté, voire l’impossibilité de traiter sérieusement de la politique immédiate, je reconnais que c’est vrai. On n’a jamais de recul, et surtout on n’a pas d’autre information que celle distillée par les médias.

    • COLRE

      Mais je ne dis pas autre chose… 😉
      L’analyse politique sur les « forums » se réduit à ça : au « cynisme », aux « attitudes blasées », à la « posture », au « snobisme »… je reprends tes mots… : je suis absolument d’accord et c’est ce que je déplore.
      Mais qu’on ne dise pas qu’on fait de l’analyse politique ! 😆 😆

      Tu sais très bien que « l’adhésion » de Snoop à Hollande est bien sûr une façon de rabaisser les idées de gauche… Tout cela est pour rire, et même ce mépris à demi-mots relève de la grande guignolisation du politique… que je trouve assez minable et irresponsable.
      Toutes les valeurs sont travesties. On est dans le sarkozysme-roi : la grande débauche des adversaires, le tout se vaut, on les achète pour un maroquin, le moi d’abord et je vous emmerde pauv’cons !

      • Causette

        Je copie/colle ce que j’ai écrit au bar du 29:
        A propos des primaires, qu’est-ce j’ai ri. Il y a nettement 2 camps, Royal/Montebourg d’un côté assez fermes et clairs dans leurs propositions et les autres. Baylet et Aubry étaient là carrément nuls, et Hollande bien trop euh! « réservé ».

        Ce qui m’a fait rire, c’est surtout Ségolène quand elle s’adresse à Hollande et Aubry. Je trouve que Royal et Montebourg sont plus à l’aise dans ce genre de débat parce que plus radicaux, moins tortillards que les autres. Par contre ce qu’ils pensent du respect de la loi de séparation des églises et de l’Etat reste flou, comme pour tous les candidats.

      • Léon

        Tss, tsss, Colre il faut savoir sentir le petit coeur qui bat même chez Snoopy ! 😆 😆

  • COLRE

    Oui… il y a le feu en Sarkozye… Je sens bien les grand médias paniquer et commencer à tourner leur veste…

    Ainsi, moi qui n’achète plus Libé depuis des lustres, j’ai été attiré par la Une de jeudi : « la chute des hommes du Président ». La couverture est terrible et l’analyse est saignante… le parcours de Courroye est décrit avec des mots encore inimaginables il y a un an. 😯

    Je conseille la lecture de plusieurs articles :

    Philippe Courroye, juge de proximité

    Ça commence comme ça, mais les innombrables conflits d’intérêt dans lequel il a trempé sont ahurissants…
    « Philippe Courroye est une caricature de magistrat. Debout ou couché, selon le climat politique ou ses intérêts de carrière… »

    Le système Sarkozy en ruines

    La gangrène mafieuse de la Sarkozie qui a fait main basse sur l’Etat… L’article commence ainsi, mais ensemble est éclairant:

    «Donnez-moi dix hommes sûrs et je tiens l’Etat», fanfaronnait Bonaparte. Personne n’a mieux traduit la formule du futur empereur que Nicolas Sarkozy. Loin de l’Etat-RPR ou de la captation du pouvoir par un grand corps, le Président a mis en place un système inédit fondé sur l’installation de personnages clés à des postes essentiels. Des hommes à lui, sûrs, parfois des amis d’enfance… »

    Justice

    C’est l’éditorial de Sergent :
    « La chute du procureur Philippe Courroye est certainement l’acte le plus spectaculaire de cette tragédie au cœur du pouvoir. Elle est aussi la plus symptomatique de la déréliction d’un système qui tient en mépris l’Etat de droit.
    Le pouvoir, affolé par ce que recèle l’affaire Bettencourt … s’est cru tout permis. Ecoutes, communication aux médias complaisants de procès-verbaux à charge, violations du secret de l’instruction. Que des ministres comme Woerth, Guéant ou Hortefeux aient collaboré, soit. Mais c’est aussi l’appareil d’Etat, avec les patrons de la police ou de la DCRI, qui a été instrumentalisé et placé au service d’un parti. »

    etc…

    Mieux vaut tard que jamais… 👿

    • Causette

      Les journaux parlent assez peu des lobbyistes qui ont leurs bureaux à l’assemblée et au sénat, seulement lorsqu’il y a une affaire qui sort. Anne-Marie Ducroux, de l’organisation Transparence international France parle d’ « encadrer » le lobbying. Ne faudrait-il pas carrément les interdire?

      • D. Furtif

        En lisant la profession de foi de la fille qui fait ce boulot pour Servier , j’ai eu des sanglots :mrgreen:

        • Causette

          « Enfin, Jacques, vous êtes un patriote. Grâce à vous, notre pays peut saluer une industrie de classe mondiale. C’est un privilège réservé à moins d’une dizaine de pays dans le monde. Et puis, vous êtes un homme fidèle. Vous êtes quelqu’un qui ne retire pas son amitié. Vous êtes un homme courageux et vous êtes un visionnaire. La nation vous est reconnaissante de ce que vous faites. Vous êtes une publicité vivante pour les médicaments… » dans le discours de Sarkozy, juillet 2009, lors de la remise de la Grande-Croix de légion d’honneur à Servier.

          Ces deux Neuillyéens se connaissent bien puisque l’un, avocat d’affaires, a travaillé pour le compte de l’autre à une certaine époque, puis comme conseiller du labo en matière de droits des sociétés et droit immobilier.

  • Léon

    Effectivement, c’est assez parlant. Mais ne tuons pas la peau de l’ours avant de l’avoir vendue. Euh… non ça doit pas être ça.

    • COLRE

      Ooooh ça, je sais, malheureusement !
      Je suis qd même certaine que Sarkozy a perdu toute crédibilité et qu’il a développé chez le malheureux citoyen blousé jusqu’à l’os (ceux qui ont voté pour lui…) et à tous les autres, un ressentiment proche de la haine.
      Il faudrait être aveugle pour ne pas le voir.

      Bien sûr, tout est possible en politique (quoique je n’y crois pas, même face au dernier des ânes centristes…). Seul espoir pour lui : être face à Le Pen. Et ça, c’est encore possible…

      • COLRE

        Au fait, j’ai eu une illumination l’autre nuit que je n’arrivais pas à dormir… :mrgreen: Je me suis dit : même si Sarko se retrouve élu pour cause de 21 avril, je suis presque sûre que les Français se sentiront tellement cocus et furieux qu’ils enverront la gauche aux législatives…
        (on se rassure comme on peut… 😉 )

  • Léon

    Il est à craindre qu’il ne fasse la même analyse que toi, Colre. Ce qui a des conséquences inattendues : serait-ce son intérêt de voir se développer les « affaires » autour de lui pour pousser le vote FN, tout en essayant de ne pas être mouillé directement ?

    • COLRE

      J’avais pensé à un truc comme ça quand l’affaire Bourgi a été lancée en contre-feu de l’affaire Péan, mais c’est limite suicidaire. Les risques sont énormes. Si c’est le cas, faut-il qu’il soit au bord du gouffre… 😯
      Il risque de n’être même pas en troisième position…

  • Aria

    Moi j’avais prédis pendant l’été pourri que nous aurions un été indien et nous l’avons … encore jusqu’à mercredi pour Paris.
    Je suis fichtrement contente de moi.

    sinon, j’avais prédis que tout le monde s’en tapait de la gauche et je suis drôlement déçue …et on me dit qu’elle repassera aux municipales dans mon quartier … je suis effondrée…

    J’aimerais voir couler tous ces politicards de gauche et de droite, du centre et du milieu, pour laisser la place à de nouvelles têtes, de nouvelles idées, de nouvelles méthodes, de nouvelles chansons…

    Quant au Karcho, faut pas croire, il a du soutien. Plutôt lui que les rouges pensent encore les Picsous.