Un bilan avant la trêve des confiseurs.

Lectures :2080

Bonjour à tous.

L’expérience montre qu’il est sain de ralentir de temps en temps Disons pour une durée significative. Cela fait du bien à tout le monde et particulièrement à nous autres, Furtif et moi. On va profiter des fêtes de fin d’année, où nous serons probablement tous occupés en famille, pour le mettre le site en veilleuse pendant tout le mois de décembre. Les bars resteront ouverts, il y aura peut-être un article de temps en temps et parfois une  revue de presse . Ce sera sans doute  le moment de publier des rééditions…

On passera sans doute, quand même, pour faire quelques cadeaux. On n’en a pas encore trouvé pour tout le monde, mais on continue nos recherches.

Comme avant chaque pause, il est d’usage de faire un bilan.

Disons a changé d’une manière à laquelle nous ne nous attendions pas :  son lectorat augmente  et frise désormais les 500 connexions d’IP différentes par jour, mais l’investissement des participants diminue. Une baisse assez nette du nombre de commentateurs et par voie de conséquence du nombre de commentaires; peu de participants nouveaux et certains ont disparu de la circulation sans que l’on sache (pour la plupart d’entre eux, en tous cas…)  pourquoi.

On l’a déjà dit mais on le répète : Disons n’a pas vocation à durer éternellement et il faudra bien qu’il s’arrête un jour ou soit repris par d’autres. Mais quand ?

  • Quand Furtif et moi en aurons marre d’y consacrer 10 à 12 h par jour ?
  • Quand nous aurons une proposition de reprise ?
  • Quand nous n’aurons  plus d’article intéressant à passer ?
  • Quand nous constaterons une baisse significative du lectorat ?
Un mix de tout ça probablement. Mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour même si, comme vous vous en doutez, Furtif et moi passons régulièrement par des phases de fatigue et de découragement. Mais les trois dernières conditions au moins ne sont pas réunies. On va donc le mettre bientôt en veilleuse, et nous verrons bien si nous avons le courage de reprendre en janvier.

Nous ne savons  pas ce que Disons vous apporte, mais nous lui devons beaucoup, (c’est aussi cette raison très égoïste qui  nous incite à continuer) :

  • Nous avons  fréquenté, au moins virtuellement, pas mal de gens vraiment passionnants que nous n’aurions probablement jamais rencontrés dans la vraie vie.
  • Cela nous a appris  à nous débrouiller avec le bouzin sur WordPress
  • Nous avons beaucoup appris grâce aux articles des uns et des autres mais aussi par les recherches que nous imposaient les nôtres . Léon voudrait faire une mention particulière pour les vidéos musicales : à chercher pour vous ces vidéos que bien peu de personnes visitent hélas, il a découvert de véritables bijoux, particulièrement en musique classique.
  • Nous avons, il faut le dire , à travers un certain nombre de nos « ennemis », beaucoup appris  sur la nature humaine et pourtant, dans ce domaine,  nous ne sommes, ni l’un ni l’autre tout à fait des perdreaux de l’année et on croyait avoir à peu près tout vu…
  • Nous sommes heureux d’avoir trouvé quelques personnes qui étaient dans un chemin semblable au nôtre et se posaient les mêmes questions: pourquoi la gauche s’est-elle à ce point affaiblie, pourquoi est-elle devenue incapable intellectuellement de produire quoi que ce soit de puissant, mobilisateur en faveur d’une vie bonne ?  Questions qui ne peuvent conduire qu’à une critique radicale de ses dévoiements et de ses erreurs. L’argument que cela servirait la droite ne pèse pas lourd : si cela doit servir quelqu’un, c’est avant tout la gauche .
Rappelez-vous : la vie de Disons ce sont les articles, nous ne sommes  jamais aussi heureux que quand nous voyons un autre nom que Léon ou Furtif  affiché comme auteur.

Je crois sincèrement que nous sommes encore très loin d’avoir atteint notre lectorat potentiel mais notre stratégie pour l’accroître restera inchangée. Bien sûr, toutes les propositions d’amélioration du site sont appréciées. Plus fort encore, lorsque, comme Buster,  quelqu’un trouve un truc marrant pour utiliser l’existant !

Léon et Furtif.

18 comments to Un bilan avant la trêve des confiseurs.

  • Fantomette

    Bonjour à tous & toutes; j’ai l’honneur et le privilège de commencer…

    Le lectorat augmente en nombre mais s’investit moins? Mais ce n’est pas parce qu’on ne commente pas qu’on ne lit pas, et qu’on n’est pas intéressé! Sur certains articles loin de mes compétences je lis, y compris les commentaires, mais je n’ai parfois rien de pertinent à rajouter, sinon « je suis d’accord avec vous » ou « ah ben non! je ne suis pas du tout d’accord » ce qui n’enrichit pas le débat…

    Débat qui est souvent de qualité, même si les gens ne sont pas d’accord.

    Un seul reproche : les attaques personnelles (rares) qui parfois volent bas… et ne grandissent pas leurs auteurs. Un reproche bis : les allusions que je trouve trop fréquentes aux ennemis – faux amis- ex-amis… ceux qui ont choisi de commenter ou d’acrire ailleurs sont libres, et s’ils viennent ici insulter, il suffit de les mettre en indésirables sans en parler. Ils se lasseront.

    Mais pour le retse, je souhaite que Disons vive lontemps : j’ai moi aussi l’impression d’avoir virtuellement rencontré des gens vraiment intéressants, que je n’aurais pas rencontré dans la vraie vie!
    Alors longue vie à Disons!

    @micalement.Fantomette

  • ranta

    Salut à tous.

    Léon, Furtif : Disons ne survivra pas à votre départ, c’est votre bébé et l’expression de la fusion de vos personnalités. Alors oui, il vous faudra bien cesser un jour ou l’autre, tout fini par disparaître c’est la loi de la vie. En créant on inscrit la fin aussi. le tout étant de profiter de l’intervalle entre le début et la fin.

    • Lapa

      t’ain Ranta c’est profond ce que tu dis!

      personnellement je trouve juste dommage que Disons se soit repliée en officine de communication à la solde d’Hervé Morin. Il me semble que ce lobbying a assez duré! J’ose le dire haut et fort, cela du-t-il coûter ma vie voire ma connexion internet: halte à la propagande Morinienne! il va finir par être élu dès le premier tour si ça continue! 🙂

      @ux tauliers: vous avez les dates de fermeture du bouzin?

      • ranta

        Moque toi 👿

      • Buster

        Pfff 👿

        Avec la dynamique actuelle de son parcours, il sera élu quoiqu’il arrive, Disons ou pas Disons !

      • D. Furtif

        Réponse à Lapa
        Les bars seront ouverts et mis à jour.
        Le bouzin aussi par conséquent.
        ….
        Il faut avouer que je suis souvent , bien trop souvent absent dans la présentation de nos nouveaux Nartics.Vous avez compris, c’est pour faire plaisir à Léon qui lui se réjouit de ne pas nous voir à la Une .
        Naaannnnn c’est pas ça
        J’ai toujours été un immense flemmard. je ne fonctionne qu’à l’envie . Le malheur veut que lorsqu’une idée d’article me vient elle se transforme aussitôt en un pensum de recherches complémentaires qui n’en finissent jamais.
        Et quand j’arrive au bout, je ne vous y retrouve plus , on dirait que j’ai perdu votre intérêt.
        Zalors , mouaifff bofff.Ça aide pas.
        .
        Comme nous ne comptons pas quitter la planète, nous pourrons toujours accueillir les nouveaux Nartics, les habitués connaissent le fonctionnement.Disons peut aussi être maintenu comme ces anciens petits bistrots au bord des routes où l’on voyait écrit sur une pancarte « Ici on peut apporter son manger »

        .
        J’ai des bars en conserve jusqu’en Septembre/Octobre, le seul problème c’est la soif.

  • snoopy86

    Et vous croyez vous en tirer comme ça 😈

    C’est sans compter sur Snoopy. Encouragé par le formidable succés de mon second opus, et ayant bien compris, à la manière de Libé et Marianne que tout est dans le titre, j’ai décidé de vous inonder d’articles. Je vous annonce rien que pour ce week-end :

    – « l’égalitarisme quantique source de tous nos maux »
    –  » Hervé Morin, Dieu et moi  »
    –  » cyclotourisme et pédophilie »

    J’entends aussi faire pression sur vous pour la programmation musicale et en finir avec vos goûts par trop élitistes bourgeois. Je vous somme en conséquence de programmer dés demain ceci ou ceci

    Pour lundi, plus intellectuel ….

    Ecoutez bien les paroles :
    Tout près du cap Gris-Nez
    Quand j’ai fini d’pêcher
    On s’retrouv’ chez Léonce
    On est onze

  • snoopy86

    D »autant qu’avec le grand André Bezu vous aurez l’opportunité de vous réconcilier avec des indésirables ou TLMIEB

  • Buster

    Snoopy,
    Je vois avec plaisir que tu viens d’être nommé directeur des rubriques « Servir la Gauche » et « Culture » !
    L’idée est bonne.
    .
    Furtif aura juste un peu plus de boulot en « Relations Extérieures » ( effacer les indésirables ).

  • D. Furtif

    Y en a qui se rappelle (nt) un peu de leur programme de physique? ❓
    .
    Jusqu’à présent , avec Léon , nous conjuguions nos hauts et nos bas d’une manière que l’on pourrait comparer à une opposition de phases;
    Ça pouvait faire comme une sorte de moyenne qui assurait le cap du navire.
    Il se trouve que ces derniers jours, nous nous sommes trouvés plus proches que jamais sur beaucoup de points mais aussi sur le plan de l’humeur.
    L’humeur c’est un truc pas très rationnel mais c’est comme le carburant de la machine.
    Un coup de Bôôôafff Mouaiffff.
    Ya pas on peut pas lutter, faut laisser passer. 😐

  • Xavier

    Le bonsoir à tous,

    Après la furie occasionnée par l’article de Snoopy je pensais vous raconter une histoire de solidarité. Non pas la solidarité des politiques où l’on pique dans la poche de certains pour donner à ses électeurs. Pas de la charité chrétienne ou islamiste non plus ! Non une histoire vraie qui s’est déroulée dans les années 50, évidemment une histoire de gens de mer. Dans le genre tu as faim ? viens chez moi ! quand y’en a pour un, y’en a pour deux ! Et quand il n’y en aura plus nous crèveront ensemble !

    Eh bien, en ces temps bénis où l’on n’a jamais autant dénigré les syndicats de base j’ai l’honneur de vous faire savoir que j’ai une grève sur le feu !
    Oh ! pas pour moi, je suis au vent de ma bouée, mais pour les jeunes qui suivent. C’est pourquoi je n’ai pas eu le temps de rédiger ce billet.

    Mais permettez moi, chers lecteurs et commentateurs de Disons, vous qui savez si bien tourner vos commentaires, vous qui avez le verbe haut, pourquoi ne proposez-vous pas d’articles aux tauliers ?

    Sans doute un oubli que vous allez réparer sans tarder !

    Bien amicalement à toutes et tous.

    Xavier

    • D. Furtif

      Bonsoir Xavier
      .
      Je suis impatient de te lire…Fais le nous ton Nartic. Tu sais combien nous avons apprécié les autres.
      En passant …Le repos c’est pour mieux rebondir.

      • Xavier

        Bonsoir Furtif,

        Bien évidemment que je vais le faire ce Nartic !
        Et puis, un nartic par mois ce n’est quand même pas la mer à boire ! si ?
        Alors si tout le monde s’y met, hein ?
        Mais peut-être que les gens ont des vies tellement fades qu’ils n’ont rien d’intéressant à raconter ? Juste consommer !
        Merde quoi !

  • Marco

    moi je prends toujours un peu de temps pour lire , je ne commente que de la maison alors ! il faut soit des days off soit que je rentre pas tard comme aujourd’hui !!

    j’ai bien ce site car j’y trouve des personnes intelligente ce qui ce fait rare !!