Rachmaninov : le concerto N°2 comme vous ne l’entendrez jamais

Lectures :2736

Voici le début de ce concerto, mais seulement sa partie de piano, sans l’orchestre !

Et le même avec orchestre :

Je ne sais pas dans quel ordre il faut écouter les deux versions, pour entendre l’extraordinaire travail de composition, à vous de choisir….

Je continue de soutenir qu’avec les mathématiques et la métaphysique, la musique fait partie des créations les plus nobles de l’esprit humain !

11 comments to Rachmaninov : le concerto N°2 comme vous ne l’entendrez jamais

  • maxim

    tout à fait d’accord,la musique élève l’âme,c’est l’art de transformer les sons en quelque chose qui se loge au plus profond de nous même,qui atteint notre sensibilité et qui nous transporte ailleurs,qui nous fait revivre des éléments marquants de notre existence,c’est une nourriture essentielle pour notre vie !

    • Ph. Renève

      La musique est l’art de transformer les sons en frissons. 😉

      • yohan

        Il y a une touche sur son piano qui a rendu l’âme et qui sonne comme une cloche félée. Brillant concerto, merci Léon de nous faire partager cela

        « « Qu’est-ce que la musique ? Comment la définir ? La musique est une calme nuit au clair de lune, un bruissement de feuillage en été. La musique est un lointain carillon au crépuscule ! La musique vient droit du cœur et ne parle qu’au cœur ; elle est Amour ! La sœur de la Musique est la Poésie, et sa mère est le chagrin ! »
        Rachmaninov, lettre à Walter E.Koons, 1932).

  • COLRE

    Merci Léon, ce n’est pas la première fois que vous éditez du Rachma, et notamment ce concerto… j’ai de la chance, c’est l’une de mes musiques préférées !

    J’ai moins apprécié votre version sans orchestre, mais je ne saurais dire pourquoi. Peut-être le « clinquant » du son ? l’interprétation virtuose mais plus technique que romantique ? je ne sais pas…

    « la musique fait partie des créations les plus nobles de l’esprit humain ! »
    Bien d’accord, mais personnellement, j’étendrais à l’art en général, comme je le disais récemment sous votre article sur Callas.
    (au fait : pourquoi y inclure la « métaphysique » ?? là, je ne vous suis pas…)

  • Léon

    Colre, proposer ces deux versions avait une visée strictement pédagogique : faire entendre comment un compositeur, virtuose lui-même, gère l’orchestre et une partie de piano solo. La première n’a pas à être préférée, elle n’existe pas ! ce n’est même pas une « réduction » pour piano seul du concerto, mais uniquement la partie piano extraite du concerto, telle que l’apprend le soliste qui devra l’exécuter. C’est rare que l’on puisse trouver des enregistrements qui permettent de décomposer ainsi des musiques. Je pense toujours à l’extraordinaire « dictée » de son requiem par Mozart à Salieri sur son lit de mort dans Amadeus de M. Forman: un grand moment de pédagogie Mozartienne pour le confutatis…

    • COLRE

      Oui, oui, je comprends bien votre intention, et cela a bien fonctionné car j’ai été étonnée de ne pas davantage apprécier la partition piano seule. J’aurais cru que la profondeur romantique et tragique de l’oeuvre n’était pas due qu’aux « violons ».
      Je me demande ce que donnerait, parallèlement, la version orchestre sans piano…

      • Léon

        Oui, ce serait intéressant. Mais il y aurait beaucoup de « trous » car il y a pas mal de passages de piano seul !

        • COLRE

          Je pense que ce serait trop sirupeux… le piano y apporte une certaine brutalité, une note de violence et de révolte en qque sorte, dans le bain de résignation sonore de l’orchestre dominé par les cordes…

  • Léon

    Pour la métaphysique, j’ai de l’admiration pour ces tentatives de raisonner sur le concepts les plus abstraits et les plus difficiles de la philosophie.

  • Causette

    Bonsoir Léon, bonsoir tous
    La musique pour moi il y a des jours avec et des jours avec. Quelquefois j’aime bien le silence pour lire. Pour discuter avec quelqu’un aussi. Avez-vous remarqué que les amies, les copains, ont souvent besoin d’un fond sonore pour se détendre et discuter. C’est pas toujours heureux 😆

    Que serait mon esprit sans lecture, sans peinture, sans danse, sans architecture? Je suis d’accord avec Colre, les arts font parties des créations les plus nobles de l’esprit humain !

  • Léon

    Bonsoir, causette . La musique en fond sonore ? Jamais. Impossible.