The Sakurajima effect…

Lectures :3225

Un autre article d’Orobas,  notre bloggeur français au Japon. Si on a bien compris il travaille ou habite à Kagoshima, ville à proximité du volcan Sakurajima.

César.
——————————————————————————————————–

Ville de Kagoshima et volcan Sakurajima

Hier soir en rentrant chez moi en vélo, j’ai eu la désagréable sensation d’avaler de la cendre. Bon ce n’est pas la première fois que cela arrive, c’est même plutôt courant, mais hier la quantité de cendre était plutôt importante et j’ai pensé à prendre une photo de mon t-shirt pour montrer un peu le résultat. La partie encore noire du t-shirt fut protégée par le sac à dos…

Alors aux dernières nouvelles, le volcan aurait dépassé les 800 explosions cette année, et comme il reste environ 4 mois à passer, on devrait allègrement dépasser le record de l’an dernier qui se situait aux alentours de 1050 explosions soit environ trois par jours.
Ce grand nombre d’explosions possède un avantage certain et un inconvénient tout aussi certain (par rapport à un nombre d’explosion faible j’entends). Comme il explose plus souvent que DSK ne trompe sa femme ou que Sarkozy ne raconte un nouveau mensonge (quoi que pas sûr pour le dernier), les explosions sont plutôt de faible ampleur et ne dégagent que « peu » de cendres, soit environ quelques milliers de tonnes par explosions, ce qui évite à la ville de se retrouver sous 10 cm de cendres trois à quatre fois par an comme cela était le cas il y a 10 ans, avant que les explosions ne deviennent de plus en plus fréquente. Selon les Japonais, ces jours-là, on pouvait rester chez soi, tout fermer et attendre que cela se passe pour enfin sortir, prendre sa pelle et son balais et remplir des sacs en plastique de cendre.
L’inconvénient est donc que le Sakurajima n’est pratiquement jamais visible, car bien entouré d’un épais nuage de cendres qui attend que le vent vienne le disperser … et du coup mon toit-terrasse perd une bonne partie de son intérêt …
Alors pourquoi tant de cendre hier soir ? Probablement une explosion un peu plus forte que les autres et un vent particulièrement défavorable qui a poussé une grande partie de la cendre directement sur la ville … et dans ce cas si vous êtes à vélo, il vaut mieux éviter d’avoir oublié les lunettes et le masque … sinon gare aux yeux et aux poumons …
Le Japon est un pays fantastique …

Hier soir en rentrant chez moi en vélo, j’ai eu la désagréable sensation d’avaler de la cendre. Bon ce n’est pas la première fois que cela arrive, c’est même plutôt courant, mais hier la quantité de cendre était plutôt importante et j’ai pensé à prendre une photo de mon t-shirt pour montrer un peu le résultat. La partie encore noire du t-shirt fut protégée par le sac à dos… Alors aux dernières nouvelles, le volcan aurait dépassé les 800 explosions cette année, et comme il reste environ 4 mois à passer, on devrait allègrement dépasser le record de l’an dernier qui se situait aux alentours de 1050 explosions soit environ trois par jours.Ce grand nombre d’explosions possède un avantage certain et un inconvénient tout aussi certain (par rapport à un nombre d’explosion faible j’entends). Comme il explose plus souvent que DSK ne trompe sa femme ou que Sarkozy ne raconte un nouveau mensonge (quoi que pas sûr pour le dernier), les explosions sont plutôt de faible ampleur et ne dégagent que « peu » de cendres, soit environ quelques milliers de tonnes par explosions, ce qui évite à la ville de se retrouver sous 10 cm de cendres trois à quatre fois par an comme cela était le cas il y a 10 ans, avant que les explosions ne deviennent de plus en plus fréquente. Selon les Japonais, ces jours-là, on pouvait rester chez soi, tout fermer et attendre que cela se passe pour enfin sortir, prendre sa pelle et son balais et remplir des sacs en plastique de cendre.L’inconvénient est donc que le Sakurajima n’est pratiquement jamais visible, car bien entouré d’un épais nuage de cendres qui attend que le vent vienne le disperser … et du coup mon toit-terrasse perd une bonne partie de son intérêt … Alors pourquoi tant de cendre hier soir ? Probablement une explosion un peu plus forte que les autres et un vent particulièrement défavorable qui a poussé une grande partie de la cendre directement sur la ville … et dans ce cas si vous êtes à vélo, il vaut mieux éviter d’avoir oublié les lunettes et le masque … sinon gare aux yeux et aux poumons … Le Japon est un pays fantastique …

[A noter sur le blog d’Orobas un article tout récent qui reparle du volcan.]

6 comments to The Sakurajima effect…

  • Léon

    Je ne sais plus si je l’ai déjà raconté, à la Fac mon prof, Hubert Brochier lorsqu’il commençait son cours sur l’économie japonaise nous disait :  » En dehors des déserts chauds ou glacés, il n’y a pas un endroit sur terre plus inhospitalier pour l’homme que le Japon: tout ce que les Japonais ont, ils l’ont conquis de haute lutte et ne le doivent qu’à leur travail, leur sens du devoir, leur intelligence et à leur cohésion sociale « .
    Sinon, l’obstination des humains à habiter près des volcans en activité tient aussi au fait que les terres arrosées de cendres sont très fertiles.

    • D. Furtif

      C’est exactement ce qui se passe à Naples depuis la plus haute Antiquité

      ……………les terres arrosées de cendres sont très fertiles.

    • Causette

      Ohayô,

      Depuis le 3 septembre le Sakurajima est secoué par sa 660e explosion depuis le début de l’année

      Il est où le géographe 🙄 Kagoshima est au sud de l’île Kyūshū. carte; près Kumamoto, dans le centre, Aso le plus grand volcan du Japon.

      Dômo 😆

  • D. Furtif

    Redonner leur dimension TektoniKKKK aux débordements de DSK , il fallait y penser 🙄

  • Léon

    Au fait, pour appuyer le discours de H. Brochier: les Japonais s’attendent à un Typhon dévastateur pour les heures qui viennent