Une montre extraordinaire…

Lectures :4663
L’attente dans les antichambres des médecins a au moins ceci d’utile, de pouvoir consulter un tas de journaux et magazines souvent très vieux mais que l’on n’achète jamais.
Et l’autre jour je suis tombé sur un article passionnant du Figaro-Magazine ( un numéro de 2009 !) concernant l’élaboration d’une nouvelle montre Cartier très sophistiquée et très chère évidemment, utilisant des logiciels de modélisation extraordinaires. Il faisait partie de tout un dossier consacré à l’horlogerie de super-luxe, des montres qui peuvent atteindre des prix extravagants comme on va le voir.

Petit échantillon  :

  • Richard Mille – (RM035 Tourbillon Rafael Nadal) (400.000 euros)
  • De Grisogono –( Meccanico dG ) (plus de 300.000 euros)
  • Hublot – (F1 King Power Tourbillon Gold Ceramic) (127.000 euros)
  • Patek Philippe – (Perpetual Calendar Chronograph)(110.000 euros)

Un palmarès en 2008.

Les raisons de ces prix faramineux :

Certaines tiennent surtout  à l’aspect « bijou » et au travail d’orfèvrerie, par exemple ce modèle D de chez Dior Color dont le cadran est composé d’un assemblage de pierres précieuses faisant un dégradé de couleurs.
Mais d’autres, sont les conséquences de l’incroyable sophistication de la mécanique de l’horlogerie.

Rajout à la demande de Calibre Com

Fabriquer une montre peut prendre du temps, beaucoup de temps et tous les métiers se rejoignent : dessinateurs, designers, créateurs, ingénieurs, horloger et j’en passe comme l’explique cet article.

<a href= »https://www.lecalibre.com/prix-haute-horlogerie »>

 

Car ne vous y trompez pas les montres vraiment très chères (les modèles pour hommes essentiellement) sont mécaniques, pas à quartz, et n’utilisent donc pas de piles.

Si, surtout grâce à Sarkozy et Séguéla, on connaît les Rolex, il existe comme on le voit d’autres fabricants de très très haut de gamme, beaucoup moins connus.

J’ai cherché un exemple à développer et j’ai trouvé le cas de la montre opus 11 sous la marque Harry Winston, particulièrement emblématique, et pour laquelle existent des documents vidéo sur le net.

Cette montre inventée par un français, Denis Guignet, comporte 5066 pièces, et demande entre 4 et 5 semaines de travail à un artisan-horloger pour en assembler une seule…  Son prix ? 209 500 euros. Il en a été fabriqué exactement 111 exemplaires. Onze d’entre elles, serties de diamants, sont encore plus chères, je n’ai pu trouver leur prix.

Par rapport à ses « concurrentes »  cette montre est originale en ce qu’elle n’affiche rien d’autre que l’heure et les minutes, là ou d’autres accumulent volontiers des informations diverses, calendriers, fuseaux horaires, chronomètres, profondimètres…

L’idée de base  de cette montre est de « déstructurer le temps », ce qui se traduit par un affichage original  des heures. Impossible de l’expliquer précisément, le mieux est de regarder la modélisation du principe sur cette vidéo. Seule la partie « affichage des heures » est ici montrée, pas ce qui concerne le mécanisme d’horlogerie à proprement parler, celui qui fait tourner la première roue dentée que l’on voit apparaître et qui entraîne tout le reste.

Et la voici filmée en vrai.

J’ai toujours pensé que la seul utilité des riches était de permettre à des artisans de fabriquer des objets aussi exceptionnels qui sont le résultat d’un savoir-faire  et d’une créativité extraordinaires.
Deux sites de montres exceptionnelles:

14 comments to Une montre extraordinaire…

  • D. Furtif

    En coupant du bois , j’ai un peu pété la mienne il y a quinze jours.
    M’en fous M’sieur Patek m’en garde une autre au cas où.

  • Léon

    C’est pas bientôt ton anniversaire, Furtif ? 😆

  • Lapa

    je n’ai toujours pas réussi à lire l’heure sur la deuxième vidéo^^
    l’horlogerie est un artisanat extraordinaire qui allie mécanique de précision, calculs, fabrication, design, et parfois… luxe.
    On peut critiquer mais c’est vrai que les mâles que je connais sont tous attirés par les belles montres. C’est vraiment une passion masculine. Mon père collectionnait toutes sortes d’échappement, chronographes et de montres. Il nous avait légué pour nos 25 ans, à mes frères et moi, chacun une montre gousset en or que je garde précieusement.
    Passionné par ces mécanismes, il pouvait s’y plonger des heures durant.

  • Léon

    Ben ,c’est au milieu : 10 h puis 11h . Cela me semble évident. Par contre pour les minutes, sur le côté j’avoue ne pas piger…

    • Buster

      La lecture des minutes est difficile : Seule la molette des unités semble tourner quand celle des dizaines reste bloquée sur 3-4 ?

  • maxim

    Hormis le prix , quoique l’excellence n’en a pas , on a vraiment affaire à de véritables oeuvres d’art, crées par des artisans d’une habileté extraordinaire !

    chez Lange et Sohne fabricant de montres de grand luxe , ce sont des artisans horlogers de père en fils qui fabriquent les mécanismes tout à la main, avec leurs outils personnels…

    il faut plusieurs mois de minutie pour fabriquer une montre, d’où le prix !

    dans un genre différent , si l’on parle voiture de luxe, chez Aston Martin, tout est fait main par des générations d’artisans aussi bien tôliers, que mécaniciens, selliers , carrossiers peintres etc….pour livrer au client une voiture somptueuse faite par des passionnés, idem chez Bristol qui fabrique des véhicules d’aspect surannés mais d’un luxe et d’une qualité hors du commun, reste le prix !!!

    pour revenir aux montres,lorsque je me rends à Genève, je vais rêver devant les vitrines blindées où sont exposées les merveilles horlogères, ma préférence va à Frank Muller modèle Conquistador, pas la plus chère certes mais déjà d’un bon prix, mais un jour je casserai la tirelire pour m’offrir une Tag Heuer Monaco,qui coûte dans les 2000 € ,donc un prix raisonnable pour une belle pièce de collection, en compensation d’une Cartier Tank ( un cadeau ) ,et que j’ai perdu lors d’une hospitalisation suite à un accident de voiture ( elle n’a pas dû être perdue pour tout le monde malgré mes réclamations sans suite !

  • Causette

    Moi je n’ai pas de montre, ça me laisse l’occasion de demander leurre euh l’heure à ces messieurs :mrgreen:

    c’est vrai que les mâles que je connais sont tous attirés par les belles montres… Lapa

    Cette attirance pour les belles montres, ça ne viendrait pas, par hasard, des publicités qui encombrent les magazines qu’on trouve dans les salles d’attente? Prenez un magazine, retirez toutes les pages pubs, qu’est-ce qui reste?

  • maxim

    Je pense surtout de la passion de belles mécanique, comme peuvent l’être une belle voiture, une belle arme, un beau train, un bel avion ,une belle moto…chez l’homme il y a toujours cet attrait pour tout ce qui se meut mécaniquement , et encore plus quand l’objet est d’une facture exceptionnelle !

  • Léon

    On peut se demander pourquoi la mécanique continue d’attirer. Mon hypothèse, c’est quelle est visible et compréhensible, ce qui permet de s’extasier. L’électronique on ne voit rien, c’est incompréhensible, imperceptible, on ne perçoit que le résultat, pas le moyen.

    • maxim

      parce que la mécanique,c’est l’expression du génie de l’homme pour avoir extrait de la terre du minerai, en avoir fait de l’acier ,ou du fer, de la fonte, d’autres métaux non ferreux..

      avoir fabriqué des machines et des outils capables eux mêmes de fabriquer et d’assembler d’autres machines …

      en avoir fait un assemblage après l’étude de ce pourquoi ils avaient été prévus, et avoir réussi a donner vie à cet assemblage sous la forme de n’importe quel engin mécanique beau par son esthétique fonctionnelle, et les mouvements ou le travail qu’ils sont capables de fournir lorsque l’on les utilise !

      rien que la machinerie complexe d’un grand navire, ou le moteur radial d’un avion à hélice …c’est beau ,ça en impose, on s’imagine le travail parcouru entre un de nos ancêtres forgeant une pointe de flèche en fer pour chasser et l’immense assemblage que l’on découvre dans une gigantesque salle des machines !

  • Tall

    Oui, comme les vieilles locos à vapeur avec les manivelles qui tournent les grandes roues. C’est + fascinant que le Tgv.

  • Lapa

    l’électricité à quelque chose de magique et inquiétant: « on ne voit pas ».

    mais du coup, c’est beaucoup moins spectaculaire que la mécanique. Prosaïquement, un système de rouages paraît plus intéressant qu’un circuit imprimé…Leon a raison.

  • AGNNP

    Hé,hé! Avoir ça au poignet, et regarder tout ces petits rouages qui s’excitent doit donner l’impression d’être Dieu qui regarde tous ses esclaves juste pour lui donner le temps.

    C’est mon explication pour la fascination qu’excerce ce genre de chose sur les zhommes, perso, on me la donnerait que je saurait pas quoi en faire, et surtout pas la porter, factuellment très moche et malpratique, à part la prouesse de ceux qui l’on imaginée et fabriquée.
    Snif! je serais jmais Seguela compatible, hi!hi!

    Comme j’ai noté que les fascinés par les montre le sont aussi pour les godasses, je cherche encore pour les godasses…