Ma chère Colre…

Lectures :2755

Depuis que Colre nous a quittés, elle émet, rejoignant en cela la bande à Renève, des jugements et des critiques sur des gens qui, notamment « avec l’âge », changeraient de bord politique, passant de la gauche à la droite, ou se « prétendant de gauche et développant des idées de droite » ( ça c’est plutôt la mosquée d’à côté, et ça me fait plutôt marrer connaissant Renève…). J’ai la fatuité de ne pas me croire complètement idiot : cela me vise très certainement. Mais puisque j’ai toujours eu de bons rapports avec Colre, et que je regrette sincèrement de ne plus pouvoir débattre directement avec elle, je ne vois pas d’autre solution que de le faire par cet article interposé; d’autant que si Colre a toujours la possibilité d’écrire sur Disons, moi je ne l’ai pas sur Agoravox, là où elle exprime les opinions en question; et où elle est infiniment mieux traitée que sur Disons, cela va de soi… J’aurais pu le faire en privé avec elle, mais je pense que ce débat est susceptible d’intéresser tout le monde. Elle répondra ou pas, c’est son affaire.

Donc :

Ma chère Colre,
Je passerai sur l’argument de l’âge. Je voudrais d’abord te dire que je me fous d’être qualifié « de gauche » ou « de droite », pour des raisons multiples : d’abord par ce que le contenu idéologique de ces deux camps n’est pas invariable et a beaucoup changé au cours de l’Histoire. Michéa sur cette question est précieux : aujourd’hui ce clivage n’a plus grand sens. J’observe ensuite que, comme d’autres qualificatifs (facho, lepéniste, raciste, homophobe, islamophobe) ils sont utilisés en lieu et place d’arguments. Cette accusation de « droitisation », pour la bande à Renève vient pour l’essentiel de mes prises de positions sur le relativisme culturel et l’islamisme. Pour toi, Colre, je subodore fortement que c’est celle relative au « mariage pour tous » qui détermine ce jugement.

Personnellement, avant d’être de gauche ou de droite j’essaie ( autre prétention…) d’être un esprit libre et rationnel, rien d’autre ne m’intéresse et j’affirme ici qu’aucun de tes arguments, qui ne font que répéter ceux de tous les partisans du mariage gay, ne tient.

Après cela tu pourras me traiter de ce que tu veux. Juste, que tu n’as pas le « monopole du cœur » et je ne sais d’où tu tiendrais une autorité particulière à pouvoir décider ce qui conforme ou pas aux valeurs de gauche.  Je ne vois pas en particulier en quoi elle serait supérieure à la mienne ( je ne mentionne même pas Renève, car là ce serait du plus grand comique…).

Avant même d’entrer dans le détail de l’argumentation, il est assez évident que, par rapport à la double composante de la gauche française, telle qu’elle s’est constituée, selon Michéa, au moment de l’affaire Dreyfus, (libérale et socialiste) on est là beaucoup plus dans la première que la seconde. En gros ton « mariage pour tous »est une revendication bobo, pas une préoccupation populaire. Non pas qu’il n’existe pas d’homos parmi les couches populaires, mais l’idée d’un mariage d’homos ne peut que heurter le bon sens, la décence commune que l’on y trouve encore.

Je te cite donc Colre :

« l’argument-clef a été l’égalité ». Non. Vous triez ce qui vous arrange. Vous préférez faire des mamours avec vos (soi-disants) adversaires idéologiques déclarés (frontistes, ultralibéraux, identitaires, intégristes…) qu’avec des républicains, comme Sampiero par exemple…
La nouvelle loi institue un mariage républicain. Comme moi-même et d’autres l’ont déjà dit ad nauseam, ainsi mon message de novembre 2012 que je retrouve :
 » un progrès qui répond complètement aux valeurs républicaines :
la liberté (pour tous, de fonder un couple, ou de ne pas le faire…)
– l’égalité (pour tous, pas de discrimination de genre)
la fraternité (la petite dernière du triptyque, qui n’est pas moins importante ici, pour sceller l’union durable d’un couple et sa reconnaissance par tous les citoyens).
– n’oublions pas la laïcité, étant donné que l’homophobie est une classique émanation religieuse ! »

Reprenons chacun des points de l’argumentaire :

« La nouvelle loi institue un mariage républicain »

Premier non-sens à mes yeux : la république est un régime politique, sans doute fondé sur un certain égalitarisme, mais on ne voit pas bien ce que peut être un « mariage républicain ». Mariage civil, oui, opposé à religieux, mais républicain, il serait opposé à quoi ? mariage monarchique ? dictatorial, despotique ? ? ? Le qualificatif, appliqué au mariage, n’a pour moi aucun sens.

« Un progrès ? » Ça c’est un jugement de valeur qui n’est pas argumenté. On peut aussi le considérer comme une régression. Tout changement n’est pas un progrès en soi : seuls les libéraux, qui en ont besoin pour le développement du marché, soutiennent cette thèse imbécile en faveur du « bougisme »permanent.

« La liberté pour tous sans discrimination de genre », c’est l’argument de l’extension à tous d’un droit au mariage. Argument particulièrement pernicieux parce qu’habillé d’une apparente et sympathique générosité, mais intellectuellement inexistant. Ce n’est nullement l’extension aux homos d’un droit qui n’aurait existé que pour les hétéros. Les homos ont toujours eu le droit de se marier avec une personne de sexe opposé, ce qui est, depuis toujours, la définition du mariage. C’est donc bien la création d’un droit nouveau, celui du mariage entre personnes de même sexe. La preuve, c’est qu’il le crée également pour les hétéros. Sauf qu’on a du mal à imaginer un hétéro qui se marierait avec une personne de même sexe que lui, et une réflexion élémentaire sur cette situation devrait convaincre de l’absurdité de ce texte. Voici une grande conquête de cette loi, la plus bouleversante et la plus subversive  : le droit pour les hétéros de se marier avec un homo !

« La fraternité », je ne vois pas en quoi elle est concernée, sinon par l’objectif de « normaliser » l’homosexualité, objectif vain, selon moi. Si la fraternité avec les homosexuels passe, par exemple, par leur protection contre les agressions homophobes, on ne voit pas en quoi elle concerne la reconnaissance de leur mariage entre eux, là encore on est dans une confusion totale du sens des mots. (C’est peut-être, au contraire, un très mauvais service à leur rendre : ils le comprendront le jour où ils devront divorcer…)

Quant à la laïcité, faire de l’opposition au mariage homo une « émanation religieuse », c’est tout simplement, de ta part, Colre, un argument particulièrement inacceptable : tu es sans doute beaucoup mieux placée que quiconque pour savoir que les religions ne font que récupérer et mettre en forme des invariants moraux nécessaires à la survie du groupe. Autant dire alors, que le meurtre, ou l’inceste, ou la pédophilie étant formellement condamnés par toutes les églises, ce serait un progrès que de lever ces interdictions au nom de la laïcité.
On voit bien ça : « la pédophilie pour tous » au nom de l’égalité des droits entre enfants et adultes au plaisir sexuel… Ou « l’inceste pour tous » au nom de l’absence de discrimination entre parents et non-parents. ( Je croyais, là, juste faire la malin, mais la réalité dépasse la fiction…).

Bref, une argumentation qui ne tient debout à aucun moment et qui, surtout fait semblant qu’il ne soit question que de mariage, dans un sens bien précis, celui d’une union entre personnes qui s’aiment et non pas de la création d’une famille homosexuelle, incluant la problématique des enfants, de la filiation etc

Dans un autre post que je n’ai pas retrouvé et que je cite donc de mémoire, tu énonces en substance que les enfants déjà n’étant pratiquement plus élevés dans des familles classiques (monoparentales, hors mariage, recomposées etc), le mariage homo n’introduirait pas une exception, une brèche supplémentaire. Sans doute, mais j’attends avec une certaine curiosité que tu m’expliques que ces situations se sont révélées souhaitables et favorables au devenir des enfants.
Chaque cas de famille atypique a, certes, ses problèmes spécifiques, mais on dispose, par exemple, d’études catastrophiques sur les enfants élevés dans des familles monoparentales; surtout lorsque le parent isolé ( très majoritairement la mère) vit dans une situation précaire et ne roule pas sur l’or. Voici un article pour l’illustrer, pris sur un infâme blog de droite ( mais tu me connais, ce n’est pas la source, selon moi, qui fonde la validité d’une information…)  :
Bref, l’argument d’un alignement sur des situations médiocres, au nom de l’égalité est, là aussi, bizarre.

Pour conclure : je ne peux pas dire que je sois vraiment opposé à cette loi, mais il n’y a aucun argument valable a créer ce nouveau droit.  Et comme je ne suis pas partisan du changement pour le changement, je dis que ce « mariage pour tous » est une imbécillité, les générations futures s’en taperont sur les cuisses.

Voilà ma chère Colre, je te fais une bise, républicaine, cela va de soi…. Au plaisir de te lire si tu veux continuer à argumenter.

Léon

51 comments to Ma chère Colre…

  • D. Furtif

    Au destinataire de cet Nartic
    .
    Baptiser combat démocratique la satisfaction du caprice d’une frange infime d’une minorité divisée est un coup de force rien d’autre.
    Cette revendication n’est jamais apparue dans l’histoire du mouvement ouvrier, c’est pour cela qu’elle ne gêne pas ceux qui la soutiennent. Comme toute la clique de Terra Nova , les revendications ouvrières c’est pas bon pour leur plan de carrière.
    Quant aux femmes?
    Qu’elles soient saintes , hétéro, lesbo, trans ,pucelles ou putains , épanouies dans leur sexualité ou puritainement coincées dans leurs tabous….Elles ne t’ appartiennent pas et ne t’ obéiront pas.Cesse de parler en leur nom.

  • Léon

    Ca, c’est la question de la protection des droits des « minorités ». Là encore, je me demande par quelle perversion idéologique la « gauche » en est venue à en faire un axe de combat. D’abord, la règle démocratique, la seule défendable, est plutôt celle de la majorité. Ensuite, défendre une minorité pour la seule raison qu’elle est minoritaire est pour moi une absurdité philosophique qui sent bon le relativisme culturel intégral associé au libertarisme.
    Dans l’affaire du mariage gay, un sujet de société aussi clivant aurait dû faire l’objet d’un référendum, procédure dont, au nom sans doute de ce respect des minorités, le citoyen a été privé. On peut aller loin ainsi…

  • Lapa

    Le mariage pour tous est une avancée considérable. On a enfin viré la parité obligatoire dans le couple marié. En toute logique il reste à virer ce besoin paritaire et ces quotas dans les assemblées d’élus et autres conseils d’administration. Un grand progrès du féminisme donc. Comme entendu encore, une femme ne peut pas etre compétente techniquemnent, on pourra se passer de se forcer en avoir la moitié dans son gouveernement ou son cabinet juste pour le paraître.

  • Léon

    Ca, c’est un coup bas, Lapa…

  • Castor

    Coucou tout le monde.

    Inutile de vous dire que je vois dans le mariage pour tous une avancée considérable pour mon chiffre d’affaire futur.

    Sur le reste, je nage en eaux troubles, et notamment en raison des arguments présentés en faveur de ce mariage.
    Lorsque ce mariage a été présenté par ses défenseurs, l’argument « massue » était que le mariage était, non pas une institution, mais un contrat civil.

    Il s’agissait donc à mon sens de rejeter la dimension institutionnelle et religieuse pour ne conserver que le côté contractuel et la nécessité, donc, d’ouvrir un contrat jusque-là fermé pour en faire un contrat ouvert à tous.
    La réponse légitime était donc de préciser que, hors cette dimension religieuse ou institutionnelle, et s’il s’agissait simplement d’une question de droits, il suffisait donc d’aligner le PACS sur le mariage et de donner à chacun, dans un contrat correspondant à sa situation de fait, des droits identiques.

    Ô surprise, ceux-là mêmes qui rejetaient la dimension religieuse et institutionnelle du mariage ont alors précisé qu’ils voulaient les mêmes droits, certes, mais également le droit à CE contrat et à nul autre.

    C’était donc, à mon sens, reconnaître cette dimension qui dépassait le seul caractère contractuel du mariage pour la revendiquer dans la plus parfaite schizophrénie puisque le postulat de la demande était précisément de la rejeter.
    Le résumé de tout ceci est qu’il existerait donc en droit une revendication légitime à l’institutionnel, au religieux, sous l’égide constitutionnelle, bien entendu puisque le terrain y est tellement favorable…

    Etrange pour une société où l’on revendique la laïcité avec une force démesurée.

    • ranta

      Salut Castorounet. Ca c’est une provoc, et une grosse ! Toi le sophiste qui débarque précisément ici 😆

    • D. Furtif

      Perso je trouve la démonstration de Castor parfaitement logique ,
      C’est obtenir le droit d’accès au sacrement dans ce que le mariage « républicain » singe le mariage religieux qui est visé par ce mariage pour tous.
      .
      J’en profite pour rappeler quelle est la vraie revendication populaires = l’Union libre.
      C’est le cauchemar de tous les crypto curés de la gauche quantique.
      .
      Pour rigoler un peu.
      .
      Je vous donne rendez vous plus bas sur le fil.

      • Cosette

        Ah oui! les accusations de droitisation de Léon, c’est tout à fait ça, Lapa.

        Pour Colre c’est ce qui m’a le plus sidérée, repartir sur gogolvox, cotoyer les pires fachistes, les pires manipulateurs et menteurs

        Considérant que le droit à la liberté de circulation n’est pas garanti pour les couples homosexuels (les droits acquis au titre de l’union contractée dans un État membre ne sont pas systématiquement transposables dans un autre État membre), la Commission européenne travaille actuellement à la reconnaissance mutuelle de tels droits sur l’ensemble du territoire européen. La législation européenne pourrait ainsi évoluer au cours de l’année 2011.
        Ce « mariage pour tous » est parti de
        Parlement européen 2010 Discrimination sur la base de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre

        Si on revient un peu en arrière,
        on s’aperçoit que le Pacs (voté en 1999) sous le gouvernement Jospin a surtout connu un fort succès en France, essentiellement chez les couples hétérosexuels. En 2010 les Pacs homosexuels ne représentaient que 4,5 % des Pacs alors que cette loi avait été votée dans le but de « prendre en compte une partie des revendications des couples de même sexe qui aspiraient à une reconnaissance globale de leur statut
        —> Le Pacs place le couple dans un cadre juridique précis instituant des obligations réciproques, à la différence du concubinage, qui est une simple union de fait dépourvue de tout statut, le Pacs offre plus de souplesse que le mariage, notamment en matière de séparation et d’héritage. Les formalités à la signature et à la dissolution sont en outre fortement réduites…

        —> les « avantages » du mariage sur le Pacs
        Concrètement, en cas de décès, l’époux survivant bénéficie d’une pension de réversion ainsi que de la Sécurité sociale de son conjoint. En outre, il a des droits de succession étendus
        L’adoption d’un enfant sera donc, ipso facto, possible pour un couple homosexuel.

        • D. Furtif

          Merci Cosette , je savais que ces chiffres existaient pour le PACS, encore merci de nous les avoir rappelés ;
          4,5% des Pacs
          Cette dire si cette singerie de Mariage Homo ne concerne qu’une frange infime d’une minorité minoritaire.

          .
          Que ces choses soient accomplies , cela n’enlève en rien leur ridicule.
          Mais qu’on ne viennent pas nous gonfler avec des directive de novlangue et des interdiction de les dire ridicules voire obscènes si ça nous chante.

  • Léon

    C’est bien vu, Castor. Cela rejoint mon dée que cette revendication ne concerne pas vraiment le mariage à proprement parler mais constitue une tentative de « normaliser », banaliser l’homosexualité. Il faut tout de même noter que le mariage s’est de plus en plus contractualisé dès lors que l’on a admis le divorce par consentement mutuel. Mais même dans sa configuration actuelle, y compris avec la loi Taubira, il ne peut toujours pas être considéré sur le plan juridique comme un simple contrat, même solennel.

  • Buster

    M’enfin Castor, Léon,
    Auriez-vous oublié l’importance des SYMBOLES ?
    Même un symbole décrié, voire honni comme le mariage, doit absolument être récupéré …. et maltraité pour que la victoire ait ce goût si particulier que seule a la vengeance.

  • Léon

    Pfiuuu… vous êtes en forme aujourd’hui. Vous me donnez mal à la tête !

  • snoopy86

    Cette interpellation me gêne un peu …

    Colre, c’est cette vieille copine qu’on adore tous ( moi le premier ) mais dont on sait à l’avance qu’au prochain dîner où on va se retrouver, elle va foutre un boxon pas possible au nom du socialo-féminisme ou de l’antimachisme.

    La maîtresse de maison va faire la gueule, engueuler son conjoint, et lui dire « plus jamais ça  »

    Colre, on t’aime, mais STP ne réponds pas 😆

  • Asinus

    yep ,Colre et moi nous croisons régulièrement sur ago cela donne lieu à quelques fulgurant coup de griffe de madame auxquels je réponds impavidement à la batte de base ball mais il m’arrive de cogner préventivement.
    Ce qui me scie avec Colre c’est
    que féministe de gauche elle refuse obstinément de voir que son soutien indéfectible au mariage pour tous et ce qu’il dissimule n’est rien d’autre que le soutien à une demande consumériste  » le droit à l’enfant comme bien mobilier » du lobby gay!
    Elle soutien impavidement les tenants du discours de P Bergé, refusant elle la femme de gauche de voir que cette marchandisation de l’enfant relève du comportement de classe .C’est la qu’est à mes yeux sa trahison morale politique et intellectuelle très clairement un lobby friqué vas s’offrir un moutard » boulot pour Castor » et se sont mes sœurs de classe
    celle qui ont bossés ce matin sur les cartonneuse pour 1015 e mois qui fourniront les ventres .Ne pas concevoir ça !
    je ne suis peut être pas de gauche moi mais je sais ou je me situe dans l’échelle sociale et je sais qui porte réellement tord à ma classe et très clairement dans cette affaires les féministes de mme halimi/badinter grandes bourgeoise alliées du lobby gay sont MES ENNEMIS DE CLASSE pour parler comme je croyais que Colre pensait !

    Asinus:ne varietur

  • Léon

    Snoopy, c’est malin… Déjà après le premier post de Furtif, je me suis dit, « c’est mal barré pour qu’elle réponde », là c’est carrément foutu. 🙄
    Pfff… et le débat démocratique, bordel !

  • D. Furtif

    Voualà tu te presses pour faire plaisir et comme personne n’est encore venu , tu penses amorcer la pompe….
    Et pis t’as pas bon…..
    Vraiment je vous jure c’est à désespérer.
    .
    J’imagine qu’un jour ces gens là dans leur frénésie copiante de comme les autres , vont vouloir faire baptiser leur enfant fabriqué par un ventre salarié.
    .
    Comme ils sont capables de tout, il se trouvera bien un curé pour baptiser l’enfant/……….
    J’imagine
    .
    Enfant Kévin jean Marcel fils monsieur de sexe 1 et monsieur sexe1 aura pour parrain et(ma)parrain (e) sexe 1 t sexe 1.
    ……..
    Que tout ce bordel soit défendu par une fille qui prétendait se battre pour la parité.
    Comment ne peut-elle pas voir que tout ce bazar enterre la parité pour toujours.?
    .
    En fait la Dame faisait d’avoir avec la plupart des divergences, mais ç’est la désobéissance qu’elle ne supportait pas .
    Une question
    Le parachutage à La Rochelle de Ségolaine c’est mariage pour tous ou parité .
    Ne cherchez pas , c’est tout simplement = parachutage , fermez vos g…les

  • Léon

    Asinus,je crois pouvoir deviner ce qu’aurait été sa réponse : « dans la loi, il n’y a que le mariage, pas la GPA qui n’est toujours pas autorisée et le restera ».
    On y croit vachement…

    • Lapa

      je ne crois pas qu’elle puisse être opposée à la PMA/GPA (tout au plus trouvera-t-on un artifice de pseudo encadrage par l’état pour justifier) 😆 d’abord parce que c’est une exigence forte d’un certain mouvement féministe auquel elle semble avoir juré fidélité, ensuite parce que cela permet justement d’éviter à la femme « l’esclavage de la procréation »; ce qui est quand même à la pointe du féminisme: avoir un gamin si on veut sans se faire pénétrer par un mec et sans se faire défigurer le ventre, bref, jouir des avantages « naturels » d’un mec. Disons les choses cruement. (je rappelle que pour certains les rapports sexuels sont encore emprunts de rapports dominants-dominés, notamment quand ils mettent en oeuvre un homme avec une femme, sisi), enfin parce que se sera proposé lors d’une future mandature socialiste, donc non opposable sans faire le jeu de l’ennemi. 😉

      • ranta

        Ouais enfin, que pour un type de femmes éviter l’esclavage de la procréation ! Pour les autres….

        • ranta

          Mais bon réjouissons nous : elles seront payées, Bergé dans sa grande générosité ni voit pas d’inconvénient, pour leurs ventres.

  • Lapa

    bon je vais être un peu plus sérieux.
    Le mariage gay, tout comme d’autres sujets sociétaux sont des marqueurs utilisés par l’intelligentsia pour déterminer un clivage naturel chez les individus entre les libéraux et les conservateurs. Mais plutôt appelés progressistes et connards, respectivement.

    Autant sur des sujets économiques, politiques, locaux, internationaux il est encore possible d’avoir des opinions différentes (même si cela devient de plus en plus dur, nous pourrons y revenir un jour), autant, par je ne sais quel miracle, la thématique sociétale est vouée à adorer un culte unique dont les faiseurs d’opinions (le microcosme politico-mediatique-intelectuel) sont le clergé. C’est une sorte de religion révélée par le grand journal de Canal+, Biba ou le Nouvel Obs, Atalli, BHL ou Barbier, Pulvar, Demorand, Le Monde ou que sais-je encore. Il n’existe qu’un sens de l’histoire qui va vers le progrès; c’est à dire l’émancipation totale (croit-on) de l’individu et sa liberté totale d’exercer ses fantasmes et de ne plus subir de frustration (dans le respect des codes à minima que doit surveiller l’état: en gros pas tuer son prochain mais pas beaucoup plus, ce qui convient parfaitement aux ultralibéraux en économie aussi). On dit comme cela que l’individu est libre. Toute personne qui douterait du bienfondé de ce culte est immédiatement soupçonné des pires tares: rétrograde, facho, mangeur d’enfant voire pire, de droite. Affublée de toutes ses tares, ses opinions sont psychiatrisées, bref ces infidèles sont juste des malades qu’il faut circonscrire, mettre à l’écart et éventuellement rééduquer.

    Le mariage gay étant proposé par un gouvernement dit « de gauche », ses intentions sont donc pures et ne peuvent prêter à la moindre contestation. Grâce à cela nous rattrapons notre retard vers les nations les plus évoluées tout comme le pacte de compétitivité nous fait combler notre retard par rapport à ces grandes économies que sont les USA ou la Chine. C’est le progrès, il est bon pour vous et de toute façon il est inéluctable alors vos gueules.

    Que des gogos se fassent avoir par cette instrumentalisation des esprits n’est pas pour nous étonner tant l’esprit clanique et la nécessité de réduire le nombre de cases où placer les gens (les bons , les cons pas plus) est prégnant, surtout sur le net. Que d’autres, supposés être un poil plus intelligents, tombent dans le panneau c’est juste triste.

    Évacuons maintenant le mariage pour tous pour nous concentrer sur les accusations de droitisation que subit Léon. Plusieurs faits sont imparables:

    1- Léon accepte de laisser s’exprimer des gens de droite, ce qui est contraire à toute notion d’équité puisque seule la parole de la gauche (en fait du PS) est juste et bonne
    2- Léon n’hésite pas à reprendre des informations depuis des sites non approuvés par Harlem Desir, ce qui montre bien sa perversion
    3- Leon ne respecte pas les cinq piliers de la gauche du XXIème siècle:
    Le premier qui est de soutenir inconditionnellement et de le faire savoir (surtout), la cause Palestinienne
    Le deuxième est de répéter sans cesse qu’on est à la merci de la peste brune et de combattre la monté énorme du fachisme (par ex des gens qui sont contre le mariage gay)
    Le troisième est de cracher sur Sarkozy et la droite (certes il y a eut quelques tentatives dans le passé, mais elles sont largement insuffisantes, tout tribunal populaire sera d’accord sur ce point)
    Le quatrième est de défendre les minorités, quel qu’elles soient, parce que justement ce sont des minorités
    Le cinquième est d’encourager le multiculturalisme et les cultures respectables, d’ériger le relativisme culturel en pierre d’angle.

    Au vu de ces 3 faits que tout à chacun pourra vérifier, il est aisé de s’apercevoir que Leon ne peut prétendre réussir l’examen du mec de gauche sur internet. Il a bien sûr des atouts: fonctionnaire ou assimilé par exemple mais cela reste insuffisant.

    Je ne m’étendrai pas plus que de raison sur Colre, mais je lui répèterai ce que j’avais déjà dit bien plus tôt:
    comment peut-on retourner sérieusement sur gogolvox, cotoyer les pires fachistes, les pires manipulateurs et menteurs, les pires machistes et antisémites tout en participant à un système dont on a démontré (car de ce point de vue la ses analyses furent remarquables) que c’était une arnaque complète. Comment peut-on se dire libre et se prêter au jeu de Cybion en toute connaissance de cause? Comment peut-on être si intransigeant sur ses fréquentations ici et être aussi lâche là bas? Car autre chose: il est fort à parier que même les véritables gauchistes de la vraie lutte avec qui tu pourrais être en accord ne soient que des faux-nez: tu le sais pertinemment.

  • Léon

    Pfff, Lapa : je n’ai même pas été fonctionnaire, ni « assimilé ». J’ai très peu travaillé pour l’Education Nationale et toujours sur une base contractuelle. Mon cas est encore plus grave que tu ne le penses…

    • ranta

      Donc, aucune circonstance atténuante !

    • D. Furtif

      M’enfin Léon
      L’aurais-tu été? Et alors ?
      Tu aurais été aussi honorable qu’un fils de toubib déclassé jouant les racailles dans son école et qui se prenait depuis l’enfance pour le centre du Monde;
      Un m’as-tu-vu méprisant tous les enseignements mais donnant des leçons sur tout.
      La seule compétence que je lui reconnaisse est celle de toutou du Patron de Maboul depuis bien plus longtemps que Morice.

  • ranta

    Ca commence http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/08/01016-20130608ARTFIG00309-un-maire-et-ses-adjoints-refusent-de-celebrer-un-mariage-gay.php. Sincèrement je suis mort de rire puisqu’il ne reste plus que ça; la France craque de partout et les épiciers carriéristes nous feront le coup des jeux du cirques. Plus le temps passe et plus je méprise tous ces politicards qui existent et vivent grâce à des petites mains, ni plus ni moins que des comparses bénévoles pour beaucoup, que je méprise tout autant. Il y a longtemps que je pense que pour trouver aussi con qu’un supporter de foot c’est chez les militants des partis politiques qu’il faut chercher; comme dirait l’autre « suffit de mettre un coup de pied dans une poubelle » pour se retrouver submergé.

    Il aurait fallu un référendum sur la question ? Comme tu y vas Léon !

    Première règle d’un référendum : s’assurer que le résultat sera conforme à la volonté du gouvernement qui le propose.

    • Xavier

      Salut Ranta,

      « Première règle d’un référendum : s’assurer que le résultat sera conforme à la volonté du gouvernement qui le propose. »

      Et si le résultat n’est pas conforme, on efface tout et on recommence au Congrès ! 😈

      Tiens au fait, j’ai trouvé ça :

      Planet Earth Rock N’ Roll Orchestra
      Wally Heider Recording Studios
      San Francisco, CA
      1970-1971
      Recorded By Stephen Barncard

      Version intégrale, 2H15 de pur bonheur musical!

    • Lapa

      C’est complètement idiot de refuser d’appliquer la loi. la clause de conscience et puis quoi encore… Il s’agit pas de déporter des gens là, juste de leur faire découvrir l’enfer du mariage. Qu’il ne veuille pas le faire, passe limite, mais il faut qu’il permette au couple de se marier quand même: il ne peut pas les envoyer bouler comme ça. moi j’aurai dit « je vous déclare mari et femme » 😆 oups, désolé l’habitude 😀

      • D. Furtif

        Tout à fait Lapa
        Pour les maires et conseillers municipaux
        Si ils ne veulent pas , ils n’ont qu’à démissionner ,
        Il y a un cinéma excessif dans ce jeu sur le mode tragique des anti . Mode tragique adopté à l’identique par les « pro »
        .
        Cela permet de rappeler le caractère totalement incongru de la présence des églises dans les Manifs anti .
        Qui les oblige vain dieu à célébrer le sacrement religieux de mariage ? pour les homos ou les trans….
        Rien absolument rien…
        Alors qu’est que c’est que tout ce fatras de saint sacrement et de bannières du christ roi portés en procession.

  • Asinus

    yep , j’ai mis un commentaire persuadé que Colre pouvait répondre , il semble d’après elle que cela ne soit pas le cas!
    si c’est avéré c’est le droit légitime des tauliers , mais dans ce cas je regrette d’être intervenu .

    Asinus

  • D. Furtif

    C’est marrant Colre utilise les mêmes mensonges que Renève en prétendant qu’elle a été exclue de De DISONS

    Alors que tout comme lui elle y a conservé son Login et son Password…

  • Léon

    Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? J’ai vérifié, elle est toujours inscrite comme « abonnée  » à Disons. Où prétend-t-elle cela ?

  • Léon

    J’ai vu. Désolé, c’est absolument faux.

  • D. Furtif

    On peut le prouver

    .

  • Léon

    Aurait-elle oublié son mot de passe ? Elle a mon mail, celui de disons, qu’elle nous le dise, on le lui fournira.

  • Léon

    J’ai dit une connerie, nous n’avons pas son mot de passe, mais nous pouvons lui en fournir un nouveau qu’elle pourra ensuite changer si elle le veut.

  • D. Furtif

    Cette procédure ( indiquée par Léon) est ouverte à tous.
    Il est amusant de constater et de rappeler que nous avons fait l’objet des mêmes accusations de la part de Renève qui n’a pourtant pas hésité à intervenir en début d’année par deux fois sur DISONS, sans reconnaitre aucunement qu’il avait menti pendant des années.
    .
    En outre pourquoi le cacher.
    La véritable cause du départ de COLRE est l’affaire de l’élection de La Rochelle,
    Il ne lui suffisait pas de disposer du droit et de la possibilité de dire sa position proSégolaine, il lui fallait en plus notre silence soumis à son Diktat.
    Lui rappeler qu’il n’en était pas question lui a paru Intoléralbe.

  • ranta

    Je vais écrire ici ce que j’ai déjà dit maintes fois en privé :

    Si l’autre imbécile d’Emile Red n’avait pas stupidement et sans raisons insulté COLRE elle serait partie chez le Bourguignon au moment même où il est parti.

    Dites-vous bien qu’il n’est pas trop tard, suffirait que la Racaille le Red fasse une taubira (promis Madame le juge je recommencerai plus) pour que tout s’arrange. 😉

  • Lapa

    mais après tout si elle préfère la compagnie de gens pour qui fouetter des femmes en public fait parti d’une tradition respectable auquel on n’a rien à redire sauf relents colonialiste c’est son problème. Là bas elle a son public et le taulier est très conciliant, ça, elle le sait, elle l’a suffisamment démontré. Suffit de ne pas parler des choses qui fâchent. Ce qu’elle fait avec brio.

    Mais ça m’étonnerai pas que Furtif ait été désagréable avec elle, c’est bien son genre de vieil anticlérical manipulateur à distance. Je comprend ce désir de migrer vers un site où la courtoisie et le respect dans les commentaires vont de paire avec l’intelligence des idées et l’honnêteté intellectuelle des articles portées par la transparence citoyenne de la boîte du patron.

  • Lapa

    ranta ton hypothèse à l’annexe est des plus intéressante!
    Parfois je me demande…
    cette communion avec Hervé Morin par exemple… une espèce de fusion…

    qui sait? 😆

  • D. Furtif

    Un élément supplémentaire en Indésirables

  • ranta

    « Faut pas se foutre du monde… un peu de courage que diable !… »

    J’ai lu ça je sais plus trop où mais la force, la conviction, de cette simple phrase m’a éblouie. Une exhortation à une des plus hautes vertus chez l’Homme ( et la femme zaussi). Je me suis dit, nul doute que dès que la laison rompue avec cette grande voix citoyenne sera reconnectée j’assisterai à une éclatante démonstration de courage.

    Hélàs 👿 c’est bien connu les conseils s’adressent aux autres. Les vertus sans doute aussi :mrgreen:

  • Cosette

    Je n’ai fait que survoler ce nartic mais là je suis vraiment déçue de la pauvreté de ces commentaires venant d’une féminisme affirmée.
    Peut-être que les articles de cet auteur ne présentent que peu d’intérêt, comme beaucoup chez Maboulvox, mais alors pourquoi intervenir pour ne rien dire d’intéressant?