Michel Serres : Papy Gaga fait des dégâts….

Lectures :3649

Michel Serres : Papy Gaga fait des dégâts….

lundi 6 janvier 2014, par Grosse Fatigue

Il y avait Edgar Morin, sur le podium des penseurs du creux, tel qu’en eux-mêmes…. De ceux qui regardent la nature de la nature du haut de leur appartement parisien même si, la plupart du temps, ils vivent citadins en Californie ou retraités au Maroc.

Chacun fait ce qu’il veut, après tout.

Dans ce firmament un peu terne d’étoiles à jamais éteintes, mais qui brillent encore non par leur lumière mais parce qu’elles connaissent des journalistes n’y connaissant eux-mêmes rien du tout, il y a Papy-Gaga : Michel Serres. Sa fascination pour la Californie le rapproche d’Edgar Morin dans l’éloge de la vacuité, l’un prédisant la fin du monde, l’autre présidant le nouveau monde. Tout est faux, tout se vaut, écoutez-moi.

Dans son dernier opus, Papy Gaga encense la nouvelle génération de crétins hyperconnectés comme qui dirait que voilà de nouveaux Gutenberg…. Il est vrai que papy n’y connaît sans doute rien et croit voir à travers ses propres petits-enfants dorlotés j’imagine les prototypes des jeunes de demain. Sors un peu de ton campus côte ouest pépère, et réveille-toi ! Tu remarqueras alors qu’internet, dans son ouverture au monde et surtout à tout le monde, nous ramène des vagues de merde et pas qu’un peu, et que nous-mêmes – disons les blogueurs si tu veux – ou plutôt moi tout court puisque tu t’es converti à l’individualisme dans ton optimisme béat et débile, moi-même, je peux dire n’importe quoi à 284 lecteurs fidèles et instruits qui me font plus ou moins confiance car je fais peu de fautes d’orthographe, enfin, un peu…. Papy Gaga, tu dis n’importe quoi.

Tu illustres en cela l’une de mes plus grandes questions : un bon écrivain va-t-il puiser à la source des autres écrivains ou bien va-t-il aussi dans la rue, renifler l’odeur des clodos, dans les amphis voir les films de cul scatologiques et les traumatismes induits ? Je sais bien où te mettre Michel, mais pardonne-moi si tes « Petits Poucets » (Putain ce que ton titre est ringard ! Mais de quelle génération es-tu pour nommer la génération actuelle d’une manière aussi idiote ?), donc pardonne-moi si tes « Petites Poucettes » ne comprennent la phrase précédente qu’à travers une analogie scabreuse. A vue de nez, tu as beau nous dire que les élites sont déconnectées et que la nouvelle démocratie viendra de la toile, tu es toi-même bien loin de mon PMU ou de mes étudiants, des gens que je croise dans le TER ou des chômeurs qui s’ignorent tant ils sont invraisemblables et incongrus…. Ta prose, tu la puises en toi, c’est-à-dire nulle part, et tu sais bien que ton absence de citations est plus qu’un reproche : niveau zéro pour grand-public.

Tu ne me crois pas ? Tiens, page soixante-cinq (en lettres) de ton opuscule désolant : « Combien d’oncologues avouent avoir plus appris sur les blogs des femmes atteintes d’un cancer du sein que dans leurs années de faculté ? »

Ah ah ah ! J’ai la réponse : aucun. Zéro. Néant.

Ce qui emmerde le plus les oncologues actuellement, c’est qu’il faut effectivement au moins douze années d’études pour comprendre ce qu’est une cellule, comment elle mute, et j’en passe parce que, comme toi mais en pire, je n’y comprends pas grand-chose. Et ce qui les emmerde encore plus, c’est que des millions de malades croient savoir mieux qu’eux ce dont ils sont atteints en tapant un mot-clé sur un moteur publicitaire. Et pire encore : que d’illustres crétins soutiennent mordicus la connerie parce qu’elle est si universelle qu’elle est sans doute juste. Si ce que tu dis était vrai, pauvre malade, tu irais sur les forums d’Au Féminin.conne et tu soignerais ton futur cancer du pancréas comme Steve Jobs : jus de carotte et lavements ! Tiens, Steve Jobs : encore un Californien, étrange, non ?

Ça rend con la Californie, Julien Clerc ?

Sache que, toi aussi, tu méprises ton public car tu vises le « grand » public, en imaginant que les lettrés sont morts, tu cires les pompes achetées en solde et en ligne de milliers de gens cherchant des repères dans la prose d’autres ayant une certaine légitimité : tu passes à la radio, tu passes à la télé. C’est bien dommage.

A lire ton délire, on peut rire, après tout, tu n’es qu’un vieux schnock enthousiasmé par ses petits-enfants. Mais les vieux schnocks, il vaut mieux parfois leur dire « Oui papy, oui, bien sûr », et les remettre dans leurs petites poussettes, sur le trottoir de la rue descendant vers la rivière, un soir de crue….

Il faut savoir en finir.

Article précédent, le 5 janvier 2014 : J’ai dû dire une connerie.

Article suivant, le 7 janvier 2014 : J’engueule le petit

77 comments to Michel Serres : Papy Gaga fait des dégâts….

  • snoopy86

    Rafraichissant Grosse Fatigue

    Bon, 2013 a vu partir Stéphane Hessel et Albert Jaccard

    Avec un peu de pot, en 2014 ….

  • Léon

    Grosse Fatigue est quelqu’un qui semble quand même un peu désespéré et parfois aigri, mais ses textes sont souvent géniaux. Celui-ci est magnifique. C’est tellement bien vu !

  • alibaba

    Un article haineux, méprisant, insultant, d’un pauvre couillon jaloux d’un vrai penseur. Tout ce qui a les qualités pour plaire à ce blog de crypto-fachos aigris

    .
    ======================================================
    .NDLR
    Il est utile que notre ami grosse fatigue fasse la connaissance de la fine fleur de la presse citoyenne.
    Un prétendu aide à l’écriture , fanatique de Stone et Charden , barbouilleur de graffitis et commerçant ambulant au compte de Larouche et autres homéopathes.

    • Léon

      Grosse Fatigue, c’est vrai, parle dru. Mais qualifier Michel Serres de « Vrai penseur » est très très exagéré et en dit long sur le niveau de notre alibaba-Sisy… Faudrait pas lui mettre du Kant entre les mains, il exploserait…

      • alibaba

        Kant, mon pauvre, il y a longtemps que je l’ai lu. Quant au « niveau », c’est l’hôpital qui se fout de la charité, parce que si on compare cet article injurieux et vide aux écrits de Michel Serres, c’est la même différence qu’entre la pensée qui court dans cette crypte… et Kant !8) Un abysse vertigineux ! Faut quand même être sacrément tordu pour publier ce genre de truc ; sans argumentation, sans rien d’autre que des injures même pas argumentées. Mais c’est vrai que l’injure, c’est votre marque de fabrique, ici. Alors, parler niveau… 🙄

        • D. Furtif

          Oui Sisyphe nous préférons la prose de Grosse Fatigue à celle de Stone et Charden ou pire encore, la tienne.
          Nous publions de temps en temps un de ses textes parce qu’ils nous plaisent.
          Cherche pas c’est un truc que tu ne peux pas comprendre

          • alibaba

            Tiens, on parle d’injure, et y a l’injurieur en chef qui se manifeste : logique !
            Ben oui, on comprend que ça vous plaise, un injurieur totalement vide et à côté de la plaque (comme le dit très bien defrance ci-dessous), c’est votre pain bénit !
            Quant à ma prose, mon gars, elle vaut ce qu’elle vaut, mais comparée à celle qui s’épanche ici, c’est du très haut vol : mais c’est vrai qu’on ne peut jamais juger les autres que d’après son propre niveau : aussi, je te rassure, ton jugement ne m’empêchera pas de dormir 😉
            Allez, tes médocs et au lit, mon grand…8)

            • D. Furtif

              Pas de panique mon Sisyphounet
              Il n’y a pas d’injure, tu me connais j’en suis incapable .
              Ta prose vaut largement ta peinture, et toutes deux réunies sont très en dessous de ta prétention.
              .
              Par ailleurs
              As-tu remarque que nous t’avons cité intégralement hier soir en te complimentant.

        • Léon

          Non, Kant, tu ne l’as pas lu, Si-sy, faut pas raconter d’histoires…

          • ranta

            Moi je n’ai pas lu Kant, ce qui ne surprendra personne, et je n’ai pas l’intention de le faire, ni celui que ça manquera.

            En revanche j’ai un bon pote qui l’a fait

          • alibaba

            Oui, j’ai lu Kant, et il est très loin de ce que je considère comme un penseur essentiel. De la philo, sans plus.
            Rien à voir avec Camus : pour moi LE penseur (et écrivain) le plus important du XX° siècle.
            Et qu’est-ce que tu sais, Léon, de ce que j’ai pu lire ou non ? T’as une boule de cristal ? 😯

            • Léon

              Menteur ! Tu n’a pas lu une ligne de Kant, et si tu en as lu, tu n’as rien compris.

              • ranta

                Je me permets d’apporter ma modeste contribution.

                Il n’a jamais affirmé qu’il avait compris.

                Faut lui reconnaître ça Léon.

              • alibaba

                A tout hasard : je suis titulaire d’une maîtrise de Psycho, pour ta gouverne, pôvre niais. 😛

                • ranta

                  C’est à moi que tu dis pôvre niais ?

                  ben voilà, t’es tout résumé là.

                  Moi j’interviens pour éviter que tu passes trop pour un con et voilà comment tu me remercies.

                • Léon

                  … autrement dit : rien, mon petit Si-sy.
                  Laborit ? Lequel ?

                • Lapa

                  magnifique parcours de fac, félicitations. C’est ce qu’a fait ma cousine aussi parce que elle ne savait pas quoi foutre.

                  • ranta

                    Y’a droit aussi quand on veut glander sans savoir quoi foutre.

                    Note que pour barbouiller ça à l’air largement suffisant.

                • ranta

                  Une maîtrise de psycho; ah bravo.

                  Je me pose à chaque fois la question à la caisse du supermarché  » et celle-là elle a lu Kant ? »

                • Fabien

                  A tout hasard : je suis titulaire d’une maîtrise de Psycho, pour ta gouverne, pôvre niais.

                  Et après?
                  La vie est plus belle quand on est titulaire d’une maîtrise de psycho? :mrgreen:
                  Vous me la baillez belle mon ami. Moi les diplômes cela ne m’a jamais impressionné. j’en connais des cohortes de cons diplômés…. 😆 😆

                  • alibaba

                    Ben non, mon brave Fabien : mais ça veut dire que j’ai nécessairement lu Kant, parce qu’outre philo, pendant les deux premières années de psy, il y a un tronc commun avec la philo (et la socio) ! Ça y est ? Ça rentre ? Quand aux cons diplômés, il en existe certes (MaisDisons en est d’ailleurs la preuve indéniable), mais ne serait-ce que numériquement, bien moins que des cons non-diplômés ! 😉

                    • Léon

                      Tut tut, tut, il est tout à fait possible de lire des compte-rendus et des recensions de ce genre d’auteur sans avoir besoin de lire les écrits eux-mêmes. La « critique de la raison pure » est le livre que je recommande particulièrement aux insomniaques. Radical. Personne à moins d’être maso ne peut en lire plus de deux pages.

                    • alibaba

                      Eh ben, tu vois : tu rejoins exactement mon point de vue énoncé plus haut sur Kant. (et c’est toi qui a lancé la discussion sur lui)
                      Comme quoi, hein, essaies de t’assurer, avant de parler, que ta parole est plus importante que le silence : ça t’épargnera tes discours creux et inutiles.

                    • Fabien

                      La « critique de la raison pure » est le livre que je recommande particulièrement aux insomniaques. Radical. Personne à moins d’être maso ne peut en lire plus de deux pages.
                      Tout à fait d’accord avec toi Léon. Beaucoup de gens se vante d’avoir lu tel ou tel auteur. Très bien, je suis content pour eux. parce que dans le lot il y en a un paquet qui sont hyper chiants à lire. Un exemple: Umberto Eco. Je ne nie pas l’érudition, la culture, les connaissance de cet homme, mais je suis désolé ses oeuvres sont chiantes à lire. Son style est abscons, ampoulé c’est une horreur. J’ai essayé le pendule de foucault bah, j’ai laissé tomber.
                      Et j’admire Jean Jacques Annault qui avec « le nom de la rose » a fait d’un bouquin chiant au possible , un film sensationnel.

                    • Cosette

                      Le nom de la Rose un bouquin chiant au possible, j’chuis pas d’accord. Et Le Pendule de Foucault j’ai bien aimé. Par contre Le cimetière de Prague j’ai un peu bloqué, car sans connaître certains événements historiques, et il y en a beaucoup dans ce livre, on comprend que dalle. Je l’ai mis de côté en attendant…

                      Un autre livre que j’ai eu le plaisir de lire est celui qu’il a écrit avec Jean-Claude Carrière, N’espérez pas vous débarrasser des livres, qui m’a fait beaucoup rire.

                    • Fabien

                      je crois surtout Cosette que c’est sa façon d’écrire, son style qui ne me plais pas et me rebute. Après c’est une affaire de goût. j’aurais du préciser dans mon commentaire « que je trouve chiant à lire ».
                      En ce moment je termine les « La maison des mères » de Franck Herbert. j’adore. Et pourtant j’ai des amis, fans de SF qui trouvent Franck Herbert ultra pénible à lire.
                      Chaque auteur a son public. Et je préfère quelqu’un qui sincèrement me dit « j’ai pas lu, cela ne m’intéresse pas » ou « j’ai rien panné ça m’a gavé » qu’un prétentieux qui affirme avoir lu et compris alors qu’il n’en est rien.

                    • D. Furtif

                      J’ai plané à la lecture du Nom de la Rose .
                      J’en ai tellement parlé que j’ai convaincu les autres de le lire
                      En revanche le Pendule de Foucault m’a cloué au sol au bout de 50 pages
                      Au sujet de cette question d’un livre qui plait ou pas…
                      Grosse Fatigue, je ne sais plus où , a aimé les Corrections de Frentzen…
                      Ma Bru et ma nièce prof de Français s’y sont cassé les dents
                      J’ai entamé la lecture des 2 tomes des Epaules de Darwin…
                      Grosse inquiétude si jamais j’accroche pas ….
                      Comme je fais une grosse consommation de livres d’histoire il m’arrive hélas d’en lire des assez mal torchés.Même des comme on dit des carrément imbitables
                      Au point de vue littérature
                      Le dernier coup de coeur fut  » 14 de Echenoz »
                      J’avais commencé un truc dans les mêmes harmoniques , une sorte d’extension de « Henri » pour ceux qui connaissent…
                      Bin j’ai tout effacé…
                      Plus envie
                      Plus besoin surtout.

                    • Cosette

                      Puisqu’on parle bouquins

                      je lis L’exploration du Sahara de Jean-Marc Durou
                      avec de belles cartes et des illustrations
                      un régal :mrgreen:

                    • Fabien

                      Monsieur Alibaba.
                      Moi aussi j’ai lu Kant, il y a très très longtemps pour préparer le baccalauréat.
                      Cela ne fait pas de moi quelqu’un de supérieur à vous.
                      Moi aussi j’ai des diplômes, juridiques. Là non plus cela ne fait pas de moi quelqu’un de supérieur à vous.
                      Je fais beaucoup de sport, je suis un très bon tireur, et j’adore jouer de la guitare, mais là encore cela ne fait pas de moi quelqu’un de supérieur à vous.
                      Mais je pense avoir un énorme avantage sur vous, je sais que je ne sais pas. Votre manque d’humilité me surprends. Votre condescendance maladroite envers autrui souligne votre égo surdimensionné. je connais des gens avec, croyez moi, un savoir encyclopédique dans des domaines très pointus mais qui restent des personnes humbles. L’humilité, une donnée essentielle mais qui semble vous échapper.
                      Les gens de ce forum ne sont pas d’accord avec vous? Et après? Cela vous empêche de dormir? je ne pense pas. Et pourtant vous en êtes a vous vautrer dans le ridicule en exposant un cursus qui n’est même pas vérifiable et dont tout le monde se fout royalement.
                      Vous avez une maîtrise de psycho? félicitations Monsieur Alibaba. Il faut du travail pour obtenir un tel diplôme. Mais cela fait il de vous quelqu’un de bien? A la vue de vos réflexions,de votre vanité et de votre suffisance j’ai des doutes. Cependant je ne vous connais pas. Donc je resterai sur mes doutes et je ne vous jugerai point. d’ailleurs, qui suis je pour vous juger?

  • Lapa

    Ce qui emmerde le plus les oncologues actuellement, c’est qu’il faut effectivement au moins douze années d’études pour comprendre ce qu’est une cellule, comment elle mute, et j’en passe parce que, comme toi mais en pire, je n’y comprends pas grand-chose. Et ce qui les emmerde encore plus, c’est que des millions de malades croient savoir mieux qu’eux ce dont ils sont atteints en tapant un mot-clé sur un moteur publicitaire. Et pire encore : que d’illustres crétins soutiennent mordicus la connerie parce qu’elle est si universelle qu’elle est sans doute juste. Si ce que tu dis était vrai, pauvre malade, tu irais sur les forums d’Au Féminin.conne et tu soignerais ton futur cancer du pancréas comme Steve Jobs : jus de carotte et lavements ! Tiens, Steve Jobs : encore un Californien, étrange, non ?

    ça s’appelle un headshot! bravo!

  • snoopy86

    On le croyait mort le sisyphounet après tous ses AVC :mrgreen:

  • Léon

    AVC ? Non, non, c’est son état normal.

  • J’ai rarement lu sur Michel Serrres quelque chose d’aussi grotesque. De toute évidence notre fatigué de service n’a jamais lu Serres. C’est pas grave, ça ne relève pas du code pénal (exceptées les injures non publiques : contraventions de première classe). A Lapa : rien à voir avec un «  »headshot » : c’est un tir totalement à côté de la question. Ce dont parlent les blogs de femmes atteintes de cancers est précisément ce que l’analyse pendant 12 ans d’études de la cellule ne révèlera jamais et bien avant Michel Serres, Laborit et quelques autres l’avaient abondamment expliqué, à propos de stress et autres désagréments… Quant au mépris que « Grosse Fatigue » (le bien-nommé, mais « papy gâteux avant l’âge » sans doute serait plus approprié, puisque la projection est ici trop claire…) témoigne à l’égard des gamins qui se débattent – en la dissimulant sous les apparences les plus « exotiques » ou « débiles » – avec l’angoisse majeure qui les habite TOUS (j’ai eu 5000 élèves de terminales en 40 ans de carrière, et pas à Henri IV ou Louis-le-Grand !) de savoir si l’avenir sera simplement VIABLE – au sens propre : suicide, première cause de mortalité chez les 15-25 ans – et la planète HABITABLE à l’horizon de leur propre existence, a quelque chose de très profondément répugnant. Et puis que dire de ces pseudo-chroniqueurs qui n’existent que par leur goût du dépeçage charognard sans jamais être capables d’esquisser un début de pensée eux-même ? Une fois qu’on vous a lu « gros fatigué », on FAIT quoi ? on PENSE quoi ?

    • D. Furtif

      Bonsoir DEFRANCE,
      Je maintiens très exceptionnellement le lien vers votre blog . On ne sait jamais, Grosse Fatigue pourrait avoir envie de discuter avec vous quoique vos proclamations et étalages importent assez peu aux questions qu’il pose .
      Je vous rends votre salut si je le trouve .

    • Asinus

      bonjour Defrance modeste apport au débat qui de mon sens serait intéressant
      Que celui qui veut connaître son tyran tende l’oreille aux bruits les plus forts ; il y entendra, comme un chien couchant, la voix de son maître.

      c’est de votre maître au prêt a penser il me semble .

      bonne journée je retourne à mes chaines ……

    • Léon

      Defrance, plusieurs choses :

      1)Vous n’êtes pas le seul prof à lire et intervenir sur ce blog: et, à titre personnel je ne me suis pas amusé à compter ceux qui ont été mes élèves, mais je suis probablement dans les mêmes eaux que vous.
      2)Que le ton de GF vous déplaise est votre droit; nous, c’est l’une des raisons qui nous font aimer ses textes. Permettez-moi de vous dire qu’après avoir lu votre premier article visible sur votre blog ( Les sept violences de l’école) vous êtes très loin de ses qualités littéraires. Et sur le fond, n’en parlons pas: de la démagogie à l’état pur, un recueil d’âneries larmoyantes sur les « violences » faites à l’enfant, à ces pauvres chéris qu’on maltraite en leur faisant apprendre les tables de multiplications ! Juste à titre d’exemple, quand on lit ça : « on n’apprend pas à se servir d’un instrument si on ne sait pas d’abord à quoi il doit servir », on ne peut qu’éclater de rire…
      3) Quel que soit le ton employé par GF, il est à mon avis beaucoup plus respectueux des enfants en ce qu’il refuse cette démagogie et pointe du doigt ce qui selon lui l’abêtit, le prive de savoir en l’abreuvant d’une sous-culture dont l’un des aspects est de mythifier la technologie. Bon, je n’ai pas lu le livre de Michel Serres dont il parle, donc, sur le fond il m’est difficile de juger. Mais s’il participe à ce processus de crétinisation soi-disant moderniste, on ne peut que l’approuver de pousser un coup de gueule.
      4) Musicien lui-même, vous devriez lire, par exemple, ses textes sur la musique, vous verriez à quel point il est capable de « penser par lui-même » et, excusez-moi, c’est d’un autre niveau que vos mièvres élucubrations pédagogistes, amphigouriques et prétentieuses.
      5) A votre place, je ne m’avancerai pas à prétendre que GF n’a jamais lu Michel Serres.

      • Léon

        Ah, j’oubliais ! Pour votre cancer de la prostate, j’espère que vous serez cohérent et irez vous soigner uniquement en allant sur les blogs et les sites genre cancerdelaprostate.com et éviterez soigneusement ceux qui détiennent réellement un certain savoir sur la question.

        • Lapa

          l’exemple de GF était particulièrement bien choisi quand on connaît un peu pourquoi Steve Jobs est mort à avoir refusé pendant des mois une opération et préférant le jus de carotte et le régime végétarien.

  • Léon

    Encore une chose et j’arrête. Ce Monsieur met en ligne sur son blog des textes qui seraient de ses élèves. On suppose qu’ils ont son approbation à un titre ou un autre. En voici un qui fleure bon le relativisme culturel dans le choix de sa publication :

    Qui suis-je ?

    À mon avis, je suis un être réel, issu de la nature, un être humain.

    Je suis une créature créée par le créateur.

    Je suis un grain de sable dans un univers plein de haine et d’amour.

    Je suis moi, Younès, fils de parents issus d’un pays : le Maroc.

    Je suis une personne comme toutes les autres, j’ai deux bras, deux jambes, une tête.

    Je suis humain, sur une planète nommée : Terre.

    Je suis originaire du Maroc, j’essaie d’être musulman, je suis musulman.

    Je sais que Dieu est unique et ne peut être associé et que le prophète Muhammad est son messager.

    On ne fera pas de commentaire sur le rôle de l’école et de l’enseignant…

  • alibaba

    Léon : Encore une chose et j’arrête. Ce Monsieur met en ligne sur son blog des textes qui seraient de ses élèves. On suppose qu’ils ont son approbation à un titre ou un autre

    Eh oui, le bon Léon : il « suppose », et il en tire des réalités définitives : c’est comme ça chez les psycho-rigides dogmatiques gardiens du temple de la raison raisonnante : ils savent tout par essence, et ceux qui ne sont pas de leur avis ne peuvent être que que des minables, des menteurs, ou des ignorants.

    Soutien à defrance, pour son excellente critique.
    A propos, Maîîîître Léon, tu connais Laborit ? 8)

  • D. Furtif

    Vous aurez remarqué que j’ai tenté de laisser entrer malgré ses ordures répétées , le très spiritualiste Larouchien Sisyphe….
    Cet espace de liberté ne peut accepter les injures et autres grossièretés dont le pauvre garçon ne peut pas se passer….
    .
    Sa dernière intervention sur Vérité Vox sous le pseudo de Sam Turlupine est pourtant frappée au coin de la correction et du bon sens…
    Dès qu’il retrouve
    ses compagnons mangeurs d’ail thérapeutique,
    de prana sacré,
    de proclamateurs de prophéties millénaristes ,
    de soucoupistes complotiste du 11/09 ,
    de fakirs et autres mages etc etc …;
    Il se retrouve dans son milieu naturel et il se calme …

  • Léon

    Quant à la critique de Defrance, normal que tu la soutiennnes, elle est à ton image: inconsistante. De l’opinion (dont on n’a que foutre) et aucun argument…

  • Cosette

    Bonyour

    Je n’ai pas lu Serres ni Kant, mais quelquefois je lis les journaux 🙄

    Le jeu: poser une question à un élève volontaire sur le thème «Qui suis-je?» et à chaque mauvaise réponse, l’interrogé se défait d’un vêtement, jusqu’à finir nu.
    http://www.liberation.fr/portrait/1997/01/25/bernard-defrance-prof-de-philo-de-51-ans-suspendu-il-fait-l-objet-d-une-plainte-pour-avoir-organise-_192373

  • alibaba

    Léon
    13 janvier 2014 at 15 h 08 min ·

    Laborit ? Lequel ?

    😆 😆 😆 😆

    • Léon

      Lequel ? Bein oui, il y en a au moins deux de connus, le scientifique et le psychiatre. Et j’ai oublié la comédienne sourde.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Laborit

      • alibaba

        Tu vois, Léon : tu l’as même mis en lien.
        Mais c’est sûr qu’en consultant l’annuaire, tu vas en trouver d’autres. 😉

        • Léon

          Non, mon petit bonhomme, fais pas le malin tu viens de prendre une fessée. Le scientifique je le connaissais à cause du film de Resnais et son fils, le psychiatre est un peu connu pour avoir publié quelques bouquins sur la psychiatrie et la psychanalyse. Pour autant, je vais te faire un petit plaisir,je n’en ai lu aucun compte tenu du peu d’estime que je porte à ces disciplines-bidon…
          Try again !

          • alibaba

            Mais, mon pôvre, ne la joue pas donneur de leçons au moment même où tu avoues que toute une partie de la science moderne t’échappe totalement. La fessée, c’est toi qui devrais la sentir avec ton gros cul tout rouge, mais tu es tellement imbu de ta maigre pensée,et infatué de tes boursouflures égotiques, qu’il y a belle lurette que le ridicule ne te blesse même pas..

            Creux et boursouflé ; c’est la définition même du bouffi !

            Tu l’as dit, bouffi ! 😀

            • Léon

              Toute une partie de la science moderne, rien que ça ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆
              Mais on ne sait toujours pas de quel Laborit tu parles mon chéri. Précise.
              Quand j’ai écris que je n’en avais lu aucun, je parlais des livres de Jacques le psy, le fils de Henri, le scientifique qui a inventé les neuroleptiques.

              • ranta

                Léon, tu vas tout de même pas faire croire à quiconque que tu es une sommité en mécanique quantique, pas plus qu’en relavité, ni en maths… Et je parle pas de la médecine et de toutes ces autres ssciences dures.

                Alors que sisy lui, semblerait que…. du moins si on juge du ton qu’il emploie pour te causer.

                A moins qu’il sous entende dans science moderne les trucs à la Elisabeth Teyssier… Là, c’est vrai t’es une bille….

  • alibaba

    @Lapa l’orguaniste : ben ta cousine elle doit certainement être moins………..NDLR.….. que toi, et plus habilitée à parler de Michel Serres.
    Allez, retourne à tes tuyaux 😉

    • Lapa

      faudra que je lui demande… à condition bien sûr de trouver quelqu’un qui puisse parler avec les morts, remarque on devrait trouver ça entre le fakir thérapeute et l’homme qui ne faisait jamais caca.

      • alibaba

        Tu en as, de belles fréquentations ! (désolé pour ta cousine, mais c’est toi qui en a parlé, et je ne suis, moi, pas voyant ! )

  • Lapa

    N’empêche il nous refait le coup de Coluche « les milieux autorisés à penser… » bientôt un one man show? j’ai cru comprendre que y’avait une place qui pourrait se libérer dans le 11ème arrondissement à Paris.

  • Lapa

    c’est l’bordel sous cet article 😀

  • asinus

    « bien moins que des cons non-diplômés » , tiens je me disais m’a publié ou quoi?
    « titulaire d’une maîtrise de psycho » z’etes sur que c’est pas en psychiatrie qu’il a été maîtrisé ?Remarquez je l’accable pas Sisyphe dans l’affaire dieudo un ou deux éclairs de lucidités lui valent une ou deux inimitiés qui sont des titres de gloire!

  • Léon

    Donc, tu n’as pas lu ducon.

  • Léon

    C’est vraiment le bordel sous cet article, rie ne se place où il faut. 😆

  • Jean Saisrien

    « Personne à moins d’être maso ne peut en lire plus de deux pages. »

    Perso, je suis allé au-delà de la troisième page… (lol!!)
    Rigolos, ces discoureurs qui évoque superbement ce qu’ils ignorent
    Ce qu’on ne sait pas, on le tait , disait un autre philosophe…
    .
    =================================================
    .
    Ce n’est pas la première fois que nous constatons chez cet omniscient de la morale confortable un goût avoué pour la mortification.
    Car si nous lisons bien il ne conteste pas que la lecture de Kant soit un pensum , il se vante de se l’être infligé avec délice…rien d’autre.
    N’espérez pas qu’il défende en quoi que ce soit quiconque, il est là pour parler de lui car il n’y a pas d’autre sujet. pour ce donneur de leçon .
    ……..
    Pour ma part accompagnés et guidés par ma jeune prof de Philo nous fûmes nombreux à y prendre plus que du plaisir.
    Plaisir une notion absolument étrangère à notre donneur de leçon addict aux éloges funèbres ( nous le savons)

  • Léon

    Assez d’accord concernant Umberto Eco. Quant à Furtif, je le connais, c’est la prof de philo qui l’intéressait,pas Kant…

    • D. Furtif

      Bin quoi c’est -y pas ce qu’on appelle la fibre pédagogique?

      • Fabien

        Quant à Furtif, je le connais, c’est la prof de philo qui l’intéressait,pas Kant…

        Haaaaaaaaaaa, ma prof de philo. Mlle D. J’en garde un souvenir, comment dirais je…..:oops:
        Je te comprends Furtif.:mrgreen:

        • ranta

          Rhôôô, vous vous souvenez de la matière qu’enseignait vos profs.

          Pour moi c’était bien plus simple,il y avait deux catégories :

          – la chauffe Marcel
          et

          -la passe ton chemin.

          En y repensant je sais maintenant pourquoi j’ai pas de maîtrise de psycho 😆

  • Cosette

    Dans le genre de ces citations à la con

    « Il y a plus de mots anglais sur les murs de Paris qu’il n’y avait de mots allemands sous l’Occupation » 🙁

    et que veut dire son
    « Dieu est notre pudeur » ❓