Poursuivre la voie tracée le 27 Avril 2010

Lectures :2969

Bonjour à tous en ces jours anniversaires.

Le 27 et 28 avril 2010 la machine à diffuser des escroqueries au profit de son tiroir caisse nous excluait en baragouinant le vocabulaire du respect alors qu’elle s’asseyait dessus dans sa pratique quotidienne depuis les jours de sa fondation.

Elle avait eu raison de le faire car nous avions compris son système et nous ne nous privions pas de la dénoncer, elle et ceux qui la conduisaient.

Depuis en gros l’automne 2009 nous poursuivions sans trop nous consulter  notre tentative de redressement d’une machine dont la direction elle même dirigeait tous les débordements. Injure suprême ce que nous dénoncions portait le sceau d’une précision que nul ne pouvait contester.

Alors comme dans tous les procès d’inquisition , on appela la vérité : ironie mordante,  voire injure.

Mais….

Vu les pratiques très aléatoires de la Maison nous nous pensions à l’abri

  • N’étions nous pas couvert par les possibilités offertes aux épiciers thérapeutes , aux cartomanciennes et à tous les bureaux des services de com. ?
  • Pouvions nous  recevoir des leçons d’une officine qui diffusait de pures réclames pour les marchandises les plus ahurissantes. ?
  • Pouvions prendre au sérieux les rappels à l’ordre de celui qui offrait toutes les libertés à ses petits amis choisis?

Pourtant, en même temps nous faisions l’erreur de ne pas mesurer avec exactitude l’étroitesse des liens qui liaient Le Directeur Propriétaire avec la Maison Anthroposophe. Liens moraux et matériels avec en prime préparation de plans pour plus tard .

Grenouillage et magouillage d’auto-proclamation protecteurs désignés de la liberté de la presse et de sa déontologie.

D’une certaine manière le directeur propriétaire choisit pour nous . Il nous restitua la conscience que peu à peu nous perdions à alimenter sa machine à faire rentrer la monnaie.

  • Nous avions assez dit qu’il se fichait du tiers comme du quart de ses slogans publicitaires de Liberté et de Démocratie, son but était ailleurs .

On ne nous aimait pas beaucoup car nous avions dévoilé les complicités tacites ou ouvertes des petits « poseurs » cultivant les postures et des margoulins épiciers thérapeutes dont nous dévoilions les entreprises.

Mais il y avait pire et plus vicieux.

Des petits marquis en mal de notoriété qui nous auraient bien accompagnés pour gagner un supplément d’exposition ne pouvaient se priver de l’estrade complaisante ( et désormais à l’abri des tomates) que le dit forum leur offrait.

C’est ainsi que le donneur de leçons à roulettes rappelant qu’il avait quasi renoncé à se commettre sur une plate forme dont il nous avait appris à repérer tous les trucs et malveillances, se trouva confronté à sa propre inconséquence.Il retrouvait à ses cotés dans la même posture incommode un malheureux barbouilleur bonimenteur.

Il leur fallut, tout deux, au bout de plusieurs années de posture de grands juges répandant sur le forum les propos moralisateurs d’une pseudo conscience critique renoncer à toute fierté pour en devenir les chantres.

D’une certaine manière Philippe , Léon et moi  nous retrouvions tous trois là où ces deux Sages nous avaient conduits …..Mais eux se retrouvaient épousant les hésitations de la femme de Lot.

Ce ne fut pas en statue de sel mais bien en pitres de boue qu’ils choisirent alors d’apparaître désormais en venant à nier ce qu’ils avaient depuis toujours défendu.

Pour des gens aussi attachés à leur renommée , même à son expression factice et virtuelle , quelle confusion ! Quel abandon! Ils préférèrent le naufrage de leurs profils patiemment bâtis à coups de postures et de déclarations ampoulées en échange du tout petit plat de lentilles d’une estrade pour pas cher dans la galerie marchande.

.

Pour ma part , ne goûtant pas l’exercice du blog, je m’étais retrouvé sur Maboul par hasard. J’avais été intrigué puis révolté par la conduite de sa direction qui affirmait une volonté d’expression démocratique mais qui, en fait, favorisait les débordements de ceux qui n’avait pour but que leur seule promotion. Il me fallut deux ans pour comprendre que la Direction n’était pas victime mais à la tête de tous ces écarts dans l’espoir d’un buzz générateur de profits dont je n’avais même pas idée.

Alors ce n’était que ça le Net Gratuit de l’Information?

Et en plus ces gens là se mêlaient de donner des leçons.

Qui n’a pas reçu les réprimandes de Revelli ne connaît pas la vraie vie du forum citoyen.

.

C’est en ce 27 avril 2010 au carrefour des composantes épicerie/thérapie et entrepreneuriat Ouebique que l’on nous flingua sans sommation avec des armes qui n’étaient celle de l’Etat ou de la Loi, mais celles d’une milice privée.

En une seconde ce que nous supposions se révéla exact. Nous n’étions pas sur un forum mais sur un blog privé, un blog privé qui faisait et défaisait les règles , un blog qui se réservait de les inventer au fur et à mesure , un blog qui s’autorisait à ne pas les respecter lui même.

.

Nous aurions pu accepter de disparaître mais nous n’étions pas seuls et des liens s’étaient tissés entre Philippe, Léon et moi .

Quatre ans plus tard je me retrouve , un peu en perte de hargne, mais pas de justification, au volant d’un véhicule qui me dépasse par ses exigences.Je conserve mes réserves sur l’utilité politique du phénomène blog. Mon histoire, mon expérience , ma pratique et ma formation me conduiraient plutôt à affirmer que c’est dans un tout autre lieu que se décident et se construisent les forces décisives qui font bouger l’Histoire. Je reste persuadé que le Net n’est que la Mouche du coche de la vraie vie. …

Je crains qu’il ne soit un cul de sac qui engourdit l’action

En revanche il est une source incomparable de communication , d’échanges et surtout de culture.

Alors que le Bouzin Disons continue à nous réunir et qu’il continue à faire enrager tous les fracassés qu’il dérange, tous les poseurs qui enragent de ne pas y être accueillis eux et leurs postures. Ne serait-ce que pour cette capacité de nuisance. De nuisance aux nuisibles

Je me ferai toujours un honneur de le conduire. ( Rajout : ou simplement d’en être)

11 comments to Poursuivre la voie tracée le 27 Avril 2010

  • snoopy86

    Un anniversaire ça se fête ! 😆
    4 ans après, même si je commente moins Disons est toujours ma page d’accueil et je m’aperçois que j’y ai maintenant passé plus de temps que sur Maboul. Lorsque très occasionnellement j’y retourne ( les jours de nartic de Siatom ), je me demande toujours avec étonnementcomment j’ai pu passer autant de temps au milieu de cette bande de connards et de fracassés du bocal …

    Le rappel de cette « enquête citoyenne » mise en lien nous rappelle fort opportunément l’admirable comportement de Jean-Lucien Narcisse, l’homme aux 25.000 commentaires insignifiants, ou celui du néo-naze ésotérique hyerominus. Belles figures à accrocher à notre mur des cons. A titre personnel j’y ajouterai ce jeune auteur artésien qui n’était pas d’accord avec le boss mais nous pond maintenant quasi quotidiennement une petite crotte putassière entourée de bolducs et citations où balèze est celui qui pourra dénicher l’ombre du début de commencement d’une pensée personnelle. Celui-là ambitionne d’être au journalisme citoyen ce que Cabanel est à l’architecture moderne

    Ou je ne suis pas d’accord avec Fufu, c’est que Maboul n’est pas une pompe à fric. C’est même très probablement un bide financier à quelques millions d’euros. Carlito voulait se faire un nom dans la presse comme Papa, mais ça aurait tourné vinaigre si l’héritage de Papa Caracciolo n’était pas survenu au bon moment, lui permettant accessoirement de se passer des subventions de l’anthroposophe belge. Il a pu garder son jouet, mais dans quel état ! C’est de toutes façons pour lui un gros échec personnel. Il méritait probablement mieux mais a pêché par orgueil …

    Mauvaise nouvelle pour lui aujourd’hui. Les parts dont il a hérité dans Libé ne valent plus un rond ..

    En attendant, toutes mes amitiés au carré des fidèles

    • snoopy86

      Au passage, suite à un remarquable article paru ici-même Carlito avait, conformément à la loi déposé au greffe le bilan 2009 de Cybion. Il a oublié de le faire pour les suivants 🙂

  • D. Furtif

    Comme un fait exprès Rouvre publie un petit rappel.
    On peut y trouveur ceux qui nous traitaient alors tous les jours de Nazis, de traitres , d’assassins auxquels nous n’avions pour répondre que notre ironie mordante.
    Rassurez vous au pays des pitres citoyens les premiers sont toujours là

  • Buster

    Maboul, tout comme Rouvre d’ailleurs, sont d’une absolue nécessité en tant que Laboratoires d’Etude sur la Prolifération In Vivo de la Connerie Humaine.
    Des outils merveilleux et Insurpassables.
    Finalement une réforme de Maboul, est totalement impossible (ou inefficace) tant que l’homme n’aura pas fait sa propre révolution en s’interdisant de penser ou de dire des conneries, c’est à dire en s’amputant de tout ce qui fait son ADN. (Et son charme, en grande partie)
    Il n’ y a donc aucune chance que cela arrive un jour.

    Il nous reste Disons, comme poste d’observation irremplaçable, et aussi pour tenter d’en rire en réprimant les douleurs vives et les violents sanglots qui nous assaillent quotidiennement.
    Snif – Wouafff
    🙁 😆

  • Léon

    Oui, mais franchement t’auto-qualifier « d’observateur neutre et impartial », tu abuses, là… 😆 😆

    • Buster

      Bonjour Léon,

      Oui, tu as raison, j’avais oublié  »honnête » dans ma courte présentation.
      Mais j’ai corrigé au commentaire suivant :
      « En tant qu’observateur neutre, honnête et impartial… »

      Ça sonne moins bien… mais c’est plus près de la vérité !

      • D. Furtif

        Pouf pouf Wouafffff
        Ces gens de la vallée du Rhône le vent leur a soufflé trop fort du coté du cerveau
        Honnête et impartial….Pfffff
        Et pourquoi pas Indépendant de la Nenquête*** pendant qu’on y est
        .
        ***
        Aux bons soins du président Castor.
        Objet à finir soi même à la maison

  • Cosette

    Agoravox je n’y vais plus, trop déprimant pour moi.

    Un truc que je trouve « dingue » sur le net, ce sont les pages de soutiens aux meurtriers, aux preneurs d’otages. On l’a vu pour Merah ET Fofana et son gang de barbares

    Trois exemples d’affaires récentes:

    1) AUBE 17/04/2014 Un animateur de Radio Latitude, une radio locale située à Pont-Sainte-Marie près de Troyes, a été retenu en otage pendant près de quatre heures, par un homme qui a annoncé à l’antenne être « lourdement armé ». L’animateur, âgé de 18 ans, a été relâché vers 14h30. Une heure plus tard, le preneur d’otage a été interpellé par le Raid alors qu’il était réfugié sur le toit de la radio.
    Un soutien en réseau
    les soutiens du preneur d’otage, qui devra répondre de séquestration avec libération volontaire, se multiplient. Et se structurent…

    2) Jamel Leulmi, 36 ans, accusé d’avoir tué sa femme, Kathlyn Vasseur, en 2007 pour toucher un pactole de près de 1,2 M€ en assurances décès. Il est également accusé de complicité dans la tentative d’assassinat en 2009 de Julie Derouette, l’une de ses compagnes, qui elle aussi avait contracté des assurances décès pour un montant total de près de 5 M€… Puis les enquêteurs découvrent l’existence d’une troisième femme qui, elle aussi, a eu une liaison avec l’accusé et a également contracté en 2010 des assurances décès.
    Lui aussi a un réseau de soutiens persuadés d’un complot.

    3) Le petit caïd de Meaux, son parcours judiciaire et carcéral (Marianne) a lui aussi beaucoup de soutiens, sa soeur en tête pour accuser les policiers, Libé relaye comme d’hab.

    Je trouve ça vraiment effrayant! On peut reconnaître que quelquefois certains policiers font des erreurs, ou des bavures, mais de là à soutenir les racailles.

  • D. Furtif

    Évidemment c’est ici que ses postures de faux derche sont évoquées…
    Mais c’est ailleurs qu’il pose au mec qui n’est pas au courant.
    .
    Comment peut-on critiquer celui qui a reçu la mission de donner des leçons.???
    Il assure sa part d’animation du lieu, il vient à le défendre quand il en sent le besoin.
    Il balance et il délationne tant qu’il peut
    En vérité il est du premier cercle des amis du margoulin de la galerie marchande…

  • Lapa

    Bonjour à toutes et tous!

    retour de congés loin du net.

    bon anniversaire! 🙂