Jour de colère ( Fawzia Zouari)

Lectures :2844

Fawzia Zouari, écrivaine et journaliste tunisienne, docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne. a publié dans « Jeune Afrique » du 02 mai 2014 cet article que nous reproduisons ici.

Cesar.

—————————————————————————————————————————————

« Il y a des jours où je regrette d’être née arabe. »

Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques.

Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide, et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans.

Et puis ces jours où j’entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures.

Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie. À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.

Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau.

Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture.

Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies.

Non ! L’Occident, ces prêcheurs pleins d’arrogance le vomissent, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.

Et la cacophonie de ces « révolutions » qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre.

Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves.

Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de coépouse, de complémentaire, de moins que rien !

Et ces « niqabées » qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.

Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !

Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens. Ouf !

Notifier de
Léon
Léon

Pfff… encore une raciste islamophobe, pas convaincue que toutes les cultures se valent et constituent autant de patrimoines respectables.
Que fait le Mrap ?

Causette
Causette

« Nous, Arabes, n’avons pas rompu avec la tradition autoritaire »
Adonis
Dans ce qu’on appelle les « révolutions arabes », il manque l’essentiel : la rupture avec l’islam institutionnalisé. La Tunisie vient de franchir un pas très important. Mais je trouve dommage que demeure, dans le texte de la nouvelle Constitution, ce compromis qui fait de l’islam la religion « du pays ». Cela crée une ambiguïté. Comparé à ce qu’il se passe ailleurs, la Tunisie a fait un pas, je le répète. Il faut attendre pour juger. Tant que la rupture ne sera pas établie entre la religion et l’Etat, il n’y aura pas de société arabe libre.

Causette
Causette

Il nous faut aussi dénoncer et combattre nos élu-es qui « croyant » faire plaisir à leur électorat s’égarent en enfermant une partie de la population française dans des considérations politico-religieuses. Le cas de la mairie de Paris avec la célébration du ramadan ce n’est ni plus ni moins que du détournement d’argent public pour conforter leur clientèle, comme l’a fait Sylvie Andrieux à Marseille.

Le ramadan 2013 célébré à la mairie de Paris = 100.000 euros

Le 9 juillet prochain aura ENCORE lieu à l’Hôtel de Ville une réception pour célébrer le début du ramadan.

ranta
ranta

La mairie de Paris applique la politique de classe qui a toujours caractérisé le PS.

Elle arrose par ordre décroissant :

Sa base.
Ses supplétifs.
Ses clientèles.

Y’a bon frotter dans le sens de la couenne les muzz, d’autant que Normal the fist les a un peu refroidis.

D. Furtif
D. Furtif

Bonjour Ranta j’aurais dit l’inverse.
La Base du PS étant souvent servie la dernière quand elle n’est pas tout simplement oubliée et plus souvent encore trahie.

ranta
ranta

Furtif, tu parles de la base qui dans ton esprit est le monde ouvrier, moi je parle de celle des classes moyennes, profs, médecins, etc …

Le PS c’est comme morice et le déglingué surdimentionné, ils se disent de gauche mais sans le monde ouvrier.

D. Furtif
D. Furtif

Hachtment bonne réponse de Ranta.
Dans la mesure ou le TERRA NOVA Deloriste a déjà définitivement gagné la partie.
J’ai bien peur de devoir reconnaitre que les coups les plus durs contre la classe ouvrière,
salaire,
chômage,
santé,
casse du code du travail
Europe obligatoire
laïcité bradée
et retraites bloquées

aient été portés par le PS

ranta
ranta

J’ai écrit Normal the Fist 😆 au lieu de the First.

Je ne vois qu’un lapsus pour expliquer puisque qu’il leur a bien mis profond 😆

D. Furtif
D. Furtif

Ça explique pourquoi je n’ai pas vu d’erreur 😆

D. Furtif
D. Furtif

Je vois que l’auteur a sous doute lu JoJo L’imam de Constantine le numérologue créationniste pour qui tout est contenu dans le Coran
.

Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies.

D. Furtif
D. Furtif

Perso je connais très bien un type qui à une demande formulée par Furtive de pouvoir correspondre avec son épouse a eu l’immense spontanéité réflexe de lui dire.
« Pour correspondre avec elle c’est très simple, tu n’as qu’à passer par ma boite Email… »
Ne cherchez pas trop c’est le même type qui se permet d’écrire à Furtive pour se plaindre que nous ne passions pas par ses quatre volontés..
Le menteur qui se plaignait de ne pas avoir le droit de continuer à poster sur Disons
Un pauvre type qui se plaignait de mes pouvoirs surnaturels.
.
Il faut savoir qu’un des fondements du Quantisme réside dans la faculté pour certains européens sans scrupule d’user et abuser d’une idéologie de la soumission qui leur convient parfaitement et qu’il serait fort inopportun d’aller bêtement gâcher en la combattant.