« L’islam n’a rien à voir avec ça » : (7)Attaquer,

(7) ATTAQUER

 (Coran 8/15-16). Ô vous qui croyez! quand vous rencontrerez ceux qui sont infidèles en marche contre vous, ne leur montrez point le dos! Quiconque leur montrera le dos en ce jour, sauf s’il se détache d’un corps pour rejoindre un autre corps – celui là encourra la colère d’Allah, et son refuge sera la géhenne. Quel détestable devenir!

RIEN-A-VOIR-AVEC-LISLAM
Don gracieux de la fondation RENEVE

(Coran 4/73). Ô vous qui croyez! Prenez garde! Lancez-vous en campagne par groupes clairsemés ou lancez-vous en une masse!

(Coran 61/4). Allah aime ceux qui combattent sur son chemin, en un rang serré ;  comme s’ils étaient un édifice scellé de plomb.

(Tabari, Histoire des prophètes  et des rois III 79-80). Lorsque, plus tard, Muhammad accomplit sa fuite à Médine, que les habitants se rallièrent à lui et que le nombre des musulmans fut considérable, alors Allah lui ordonna de faire la guerre aux incroyants, de les attaquer à l’épée et de les tuer partout où il les rencontrerait. Il lui ordonna alors l’action violente, comme il lui avait ordonné à la Mecque la patience.  

(Dawud, Hadith 14/2632). L’envoyé d’Allah nomma Abu Bakr comme notre chef, et nous avons combattu des gens qui étaient polythéistes, nous les avons attaqués la nuit, et nous les avons tués. Notre cri de guerre était: -Tue! Tue! Salamah a dit: -J’ai tué cette nuit de ma main des païens appartenant à sept maisons .

(Coran 4/130). Quand vous parcourez la terre, il n’y a pas de grief à vous faire d’abréger la prière, si vous craignez que les infidèles ne vous tourmentent. Les infidèles sont pour vous un ennemi déclaré. prophète !, quand tu te trouves à la tête des croyants et que tu diriges pour eux la prière, qu’un parti d’entre eux se tienne debout, à ton côté, et que ceux qui le composent prennent leurs armes! Quand les croyants se prosternent, qu’ils soient derrière vous qui veillez sur eux! Que l’autre parti vienne qui n’a pas encore prié et que ceux qui le composent prient avec toi, tandis que les premiers orants prendront la garde!  Que ceux-ci prennent garde et prennent leurs armes! Ceux qui sont infidèles voudraient que vous soyez inattentifs à vos armes et à vos bagages afin de fondre brusquement sur vous. Il n’est toutelois nul grief à vous faire de poser vos armes, si vous êtes gênés par la pluie ou êtes malades. Cependant, prenez garde!

 (Bukhari, Sahih 52/266a). J’ai lu (dans la lettre) que l’apôtre d’Allah, dans une de ses expéditions contre les ennemis, attendait la Irak-EIILtombée de la nuit pour dire ensuite à son peuple: -Ô peuple! Ne souhaitez pas rencontrer l’ennemi et demandez votre sauvegarde à Allah ;  mais quand vous êtes en face de l’ennemi, soyez patient et souvenez vous que le paradis est à l’ombre des sabres.

(Dawud, Hadith 19/3035). Il lança l’attaque. Aucun chien n’avait aboyé, personne n’avait bougé et ne s’était aperçu de rien avant de voir les assaillants fondre sur eux au cri de : -Ô toi qui est assisté (par Allah), donne la mort!

(ibn Sad, Tabaqat II 237-8). Le premier jour du mois de rabi al akhar, à la 11ème année, Ussama partit et avança contre le peuple de Ubna, marchant pendant 20 nuits. Il les attaqua et leur mot d’ordre était alors: -Eh! Conquérants! frappez ! »  

(Dawud, Hadith 14/2632). L’envoyé d’Allah nomma Abu Bakr comme notre chef, et nous avons combattu des gens qui étaient polythéistes, nous les avons attaqués la nuit, et nous les avons tués. Notre cri de guerre était: -Tue! Tue! Salamah a dit: -J’ai tué cette nuit de ma main des païens appartenant à sept maisonnées.

 

Lectures :6971
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments