Le journalisme citoyen peut-il nettoyer mon pare-brise?

Lectures :3619

Bien cher journaliste citoyen en chef,

 

j’ai reçu au courrier ta demande d’argent. Je me suis permis d’y répondre à la suite, en espérant ainsi amorcer une fructueux dialogue.

 

mendiant

 

Chers rédacteurs et lecteurs,

Vous recevez ce mail car vous faites partie de ceux qui se sont inscrits sur AgoraVox pour participer à cette communauté qui depuis 2005, se bat entre elle pour vous offrir un spectacle effroyable d’estrade espace d’informations indépendantes et alternatives en France et en Europe.

Nous vous sollicitons encore car nous avons besoin de votre soutien : comme vous le savez, le fonctionnement de notre site ne repose que sur votre aide et sur la publicité. Comme TF1 en quelque sorte. Votre media indépendant n’est donc qu’un espace pour temps de cerveaux disponibles de plus.

Nous vous demandons une petite contribution pour pouvoir continuer notre travail, c’est-à-dire :

1. Publier vos articles chaque jour,  Chiche?

2. Améliorer nos sites internet et leurs fonctionnalités, C’est à dire: donner la possibilité aux auteurs de replier les commentaires, c’est à peu près la seule évolution de l’interface et des fonctionnalités depuis 10 ans.

3. Faire face aux risques judiciaires : comme expliqué dans cet article, un reporter de AgoraVox est poursuivi pour avoir raconté le mouvement NoTav en Italie. Nous voudrions le soutenir dans sa démarche judiciaire pour, encore une fois, rappeler que la liberté de presse n’est pas que pour les journalistes, mais que tous les citoyens ont le droit de raconter la réalité.  Raconter la réalité permettrait donc de ne pas respecter les lois et notamment le propriété privée d’autrui? C’est intéressant.  Pour « raconter la réalité », je viens tranquillement chez vous, j’enfonce votre porte et filme bobonne en débitant des conneries, je le pousse sur un blog? Ce « reporter » était-il employé par Agoravox? Etiez-vous son responsable? est-il protégé par son contrat de travail, les droits du salarié et la convention collective puisque vous vous gargarisez de dire qu’il est « d’agoravox »?

Comment nous faire un don ?  Cette question me brûle les lèvres.

Le plus simple, pour nous et pour vous, c’est via notre site Internet: en donnant via notre site vous recevrez tout de suite une attestation fiscale.

C’est aussi possible via le service Paypal (si vous ne recevez pas d’attestation fiscale écrivez nous à l’adresse barca@agoravox.it)

Vous pouvez aussi le faire en envoyant un chèque ou en nous faisant un virement bancaire.

Pour tout don de minimum 30 euros/an, nous désactivons la pub lorsque vous vous connectez sur les sites AgoraVox. Cela ressemble énormément à du chantage. Merci mais j’ai déjà adblock+ qui le fait gratuitement. Par contre, je propose plutôt une désactivation des  articles aux choix: le complot du 11/09; les chemtrails, l’homme qui ne fait pas caca, Cabanel, Dugué, le faux mec de gauche, l’étudiant exalté, le service de com de l’UPR… ça pourrait devenir intéressant car à côté les publicités sur internet, c’est de l’art.

Nous vous remercions de votre soutien et de votre participation à AgoraVox. Le média qui est fait avec vous, grâce à vous et pour vous. Un peu d’originalité dans le slogan peut être? : 

on croirait un vendeur de cuisines.

Carlo Revelli et l’équipe d’AgoraVox

 

IMPORTANT : tout don à AgoraVox est défiscalisé à hauteur de 66%. Je ne trouve pas très citoyen le principe d’échapper à l’impôt, redistribution des richesses qui sert à construire nos écoles et payer nos services publics. Un e-reçu fiscal vous est fourni automatiquement si vous faites un don via le site ou si vous nous le demandez. Indiquez pour chaque don (en ligne, par chèque ou virement) l’adresse email avec laquelle vous êtes inscrit sur AgoraVox pour obtenir votre badge « Je soutiens AgoraVox », je préfèrerai un mug ou envoyez-nous un mail (redacteurs@agoravox.fr) depuis votre adresse.
Pour ne plus recevoir ces communications cliquez ici.

 

Cher journaliste citoyen en chef, votre billet contient plus de lignes de demande de pognon et de méthodes d’optimisation fiscale que de lignes sur le bilan de votre glorieux site. Si, recomptez. Vous semblez confondre journalisme et bavardage, réalité et information, salarié et bénévole, citoyen et sans contrainte. Vous ne semblez apprécier le modèle communautaire que parce qu’il vous fournit du contenu sans être lié par le droit du travail ou un quelconque contrat. En tant que patron  je comprend que cela vous plaise et votre combat pour la justice n’est finalement là que pour entériner cette assise sous couvert de citoyenneté, bref, essayer d’avoir le beurre et la crème. Ce qui est amusant c’est que se sont des syndicalistes et des gauchistes déclarés qui applaudissent à ce système et tiennent le rôle d’Uber-esclaves. Il est vrai que l’estrade pour leur propre personne est un appeau puissant.

M’enfin le gars qui me fait la manche au feu, a au moins l’obligeance de me laver le pare brise, lui.

Or le contenu disponible sur votre plate forme est de très mauvaise qualité. Il reste à espérer que les archéologue futurs ne tomberont pas dessus afin de préserver la dignité morale de notre époque. Je vous laisse imaginer le pire si c’est le seul vestige qui survit à notre civilisation. A y réfléchir, il vaudrait mieux qu’il s’effondre avant elle, les intéressés de l’estrade retombant dans un néant qui leur sied particulièrement et pourraient, on peut rêver, essayer de se rendre utiles.

 

Comprenez-donc que je ne puisse accéder à votre demande.

 

 

6 comments to Le journalisme citoyen peut-il nettoyer mon pare-brise?

  • ranta

    Peu ou prou c’est exactement ce que j’ai répondu

    Comme à la suite j’ai re-reçu la même demande d’aumône je me suis fendu d’un DELENDA EST AGORAVOX.

  • D. Furtif

    Pour ma part
    Je n’ai rien reçu d’autre de REVELLI que l’assurance qu’il n’avait pas besoin d’argent du tout….
    Comment aurais-je pu interpréter autrement ses magouilles avec Lagardette et autres petits copains Moriço Anthropo mastuvu.
    ….
    Pourtant au bout de tant d’années je suis obligé de convenir que je n’ai plus pour le Maboul Boss toute l’hostilité qui m’animait autrefois..
    Je peux même lui adresser mon meilleur conseil….

    Carlo
    HéHo Carlo !
    Si tu veux que ton bouzin fonctionne et ne bouffe pas tous les picaillons que ton père t’a transmis….
    Lâche la direction
    Lâche ta façon honteuse de te conduire avec ceux qui étaient prêts à croire toutes tes fariboles citoyennes et dont tu te moques depuis 10 ans <

  • Leon

    😆 Parfois j’aimerais être une petite souris planquée dans leurs locaux pour voir la t^te que fait Carlo… 😆 😆

    • D. Furtif

      Je me rappelle avec émotion l’époque où Carl encouragé par ses comparses donnait des leçons au Monde et à la Presse en général.
      L’époque ou Lagardette faisait des leçons de déontologie ….
      C’était l’époque où MASTUVU après nous avoir confié tout le mal qu’il pensait de Maboulox l’avait abandonné.
      Il faudra notre éviction pour que se ranime sa fibre citoyenne et qu’il nous ponde des extrait de guide de voyage pour meubler citoyennement l’espace et offrir du buzz à son employeur new age

  • Asinus

    ce que j’aime chez LAPA c’est la courtoise urbanité avec laquelle il vous passe le salon au napalm .

    yep face a ago , LAPA jeu , set et match

    • Lapa

      le napalm, c’est pratique c’est bon c’est chaud et ça enlève les tâches.

      En toute discrétion évidemment, restons polis.