Dr Miracle contre Dr Globule

Lectures :11095

On en est sûr , que dis-je on en est certain. La vie sur Terre est née dans les océans. Oui mais où ?… Bin là on ne sait pas trop . Les sciences c’est comme l’histoire . On finit pas de démonter pour remonter différemment. On vient bien de trouver des structures tubulaires et filamenteuses dans des roches vieilles de 3,7 Milliards d’années… mais soyons prudent.

Des microfossiles vieux de 3,77 milliards d’années découverts au Canada

Ces tubes et filaments microscopiques sont présentés comme les témoignages les plus anciens de l’apparition de la vie sur Terre. Mais des doutes subsistent.

LE MONDE | 01.03.2017 Par Hervé Morin

ORGANIQUE ou MINERAL ? Les cristaux parfois sont tellement joueurs.

Certains affirment que près des sources hydrothermales des fonds océaniques , il y a 3,7 Milliards d’années des micro- organismes auraient été à l’origine de formations de couches sédimentaires. C’est ce que dit le thésard Matthew Dodd , premier signataire de l’article dans Nature du 2 Mars 2017

Nature avait déjà publié en septembre 2016 l’annonce de la découverte de stromatolites. Les formes en gros coussins ou matelas des stromatolites sont les reliques de l’activité d’une bactérie emprisonnant un minuscule élément minéral .

Les stromatolites

Image coupe Annie Cornée, géologue, vice-présidente de la SAGA

Le piégeage des particules sédimentaires est d’autant plus actif que les cyanobactéries sont entourées d’une sorte de mucus qui retient efficacement les particules. Puis, à ces processus de piégeage, sont associés des phénomènes de cimentation, de lithification. Les processus sont complexes, mais on sait que l’activité bactérienne joue un rôle déterminant.

Plusieurs mécanismes sont invoqués pour expliquer la calcification des stromatolites :

1) des processus purement physico-chimiques de précipitation de carbonate de calcium (CaCO3) ;

2) une calcification des gaines de cyanobactéries liée à l’activité photosynthétique, puisque cette dernière utilise le gaz carbonique (CO2) et modifie l’équilibre des carbonates ;

3) la décomposition bactérienne de la matière organique des cyanobactéries et du mucus qui les entoure, sous la couche superficielle, décomposition qui provoque des changements dans les conditions physico-chimiques (modification du pH, par exemple, etc.) et qui libère différents éléments. Certaines de ces réactions favorisent la précipitation de CaCO3

Évidemment comme on est en Sciences certains ne sont pas d’accord et avancent des arguments sérieux pour venir contester. De très vives controverses se sont élevées quant à leur origine et à leur mode de formation. Pour certains auteurs, ces structures laminées pourraient parfaitement et uniquement ne résulter que de processus physico-chimiques sans aucune intervention biologique.

D’autres ont construit des modèles mathématiques pour démontrer que la cimentation de particules détritiques en milieu marin peut aboutir aussi à des structures laminées, là encore sans la moindre activité biologique.

S’y retrouver parmi les roches les plus anciennes à la surface de la Terre : c’est coton.

Mais des travaux détaillés, comme ceux d’Allwood et autres. (2006), certaines structures stromatolitiques de la région de Pilbara, en Australie, âgées de 3,4 milliards d’années, ont bien une origine biologique.

Les stromatolites seraient donc d’excellents témoins des relations en la Biologie en général et l’évolution de la planète,

 

Extension des Stromatolites d’après Awramick 1984

Voir dossier ( 4 pages)

Les stromatolites

Annie Cornée, géologue, vice-présidente de la SAGA.

Un dossier très complet pour les ceusses qui parlent anglais. Geo sciences

Oxygen-Dependent Morphogenesis of Modern Clumped Photosynthetic Mats and Implications for the Archean Stromatolite Record

 

 

On en est là .

Les stromatolites : première forme de vie attestée par les fossiles ou forme due à la simple activité minérale accidentelle.

Alors alors …. ? Laissons les pro et les anti stromatolites se batailler pour le podium du premier organisme vivant fossilisé . La réponse ne résoudra pas pas le différent ancien déjà entre le Docteur Miracle et le Docteur Globule sur la toute première origine de la vie .

 

La vie . Soupe primitive et génération indigène

 

En 1953 Stanley Miller Miracle ( 1930-2007) tente de vérifier expérimentalement l’hypothèse formulée en 1922 par le biochimiste russe Alexander Oparin ( 1894-1980) et en 1929 par le généticien indo-britannique John Burdon Sanderson Haldane ( 1892-1964).

Les conditions de la production d’acides aminés existaient-elles à l’origine sur Terre ?

Alors y a qu’à.

Stanley Miller

Dans le labo du prix Nobel de Chimie Harold Urey il reconstitue l’atmosphère terrestre primitive ___ comme elle devait être selon lui .

Pas compliqué.

Dans un grand verre d’ammoniac, on verse du méthane on chauffe à feu doux et on ajoute ( en faisant très attention) de l’hydrogène liquide . On mélange le tout dans un grand saladier d’eau , un saladier ou une couscoussière.

Attention ça devient un peu spécial. On porte à ébullition et on insère deux électrodes en tungstène pour simuler des éclairs électriques violents . Vous laissez reposer votre préparation et laissez reposer au frigo …. Assez éloigné le frigo.

Une semaine plus tard vous démoulez. Une substance rouge et trouble est apparue. Vous mettez à part et vous dressez sur un microscope super extra géant. Vous constatez que cette substance contient de l’acide cyanhydrique et du formaldéhyde accompagnés par 4 acides aminés __ premières molécules de la Vie.

.

On ne peut pas faire plus simple.

Oui mais , il faut toujours se méfier des scientifiques . Ils sont aussi nombreux à faire tout ce qu’ils peuvent pour prouver que ça marche qu’ils le sont à prouver que ça ne peut pas marcher.

Voilà-t-y pas que certains assurent que l’atmosphère d’origine était très riche en CO² donc très oxydante e peu propice ___ en contradiction avec l’atmosphère de Stanley Miller qui elle était riche en hydrogène.

L’expérience de Miller fut donc rangée au rayon des usines à gaz, brillantes mais ne prouvant rien

La mort du chercheur nous laisse toutes les notes de son protocole et quelques 200 fioles. Certaines contiennent des échantillons aux éléments proches de celles d’un nuage volcanique . On y trouve après nouvelles analyses rien moins que 22 acides aminés. Les briques du vivant!

Miller se serait tout simplement trompé dans le choix de présentation de ses fioles de résultats.

Il faudrait qu’un thésard trouve un labo dont le patron serait disposé à reprendre l’étude ancienne de Miller. ….et les 200 fioles à analyser.

Quand il s’agit de se moquer on trouve toujours des amateurs .

 

Contre la soupe primitive <=> la panspermie

Parmi les rieurs et les opposants à la théorie on ne trouve pas que des seconds couteaux.

La parabole de La Poubelle _ Junkyard.

Un certain Fred Hoyle Globule inventeur du concept et de la dénomination Big Bang ( au succès paradoxal) , estime que la durée de vie de la Terre (mais non de l’univers) est insuffisante pour avoir permis que l’apparition de la vie ex nihilo . Il avance l’hypothèse contraire de la panspermie.

Moquant l’expérience de Miller il invite à imaginer

«  Une décharge contient tous les composants et les pièces en désordre d’un Boeing 747. » Un vent souffle sur la décharge ….vous pouvez attendre . Fin de la

Fred Hoyle

tempête . La probabilité de retrouver un Boeing est si petite qu’elle est négligeable.

La probabilité d’apparition de la vie à partir de la matière inanimée est de 1 sur un nombre à 40 000 zéros. Les chiffres avancés enterrent bien sûr Darwin et sa théorie de l’évolution. La vie n’est pas le résultat aléatoire d’éléments physiques mais le résultat de l’intervention d’une intelligence consciente. Les gènes viennent de l’espace , la Terre n’est que la station d’assemblage.

Dans le Fred Hoyle, Chandra Wickramasinghe, Evolution from Space, p.130 , il assure que

« En effet, une telle théorie (que la vie a été créée par une intelligence) est tellement évidente que l’on se demande pourquoi elle n’est pas communément acceptée. Les raisons sont plutôt psychologiques que scientifiques. »

 

Personne ne sera étonné que l’Islam contemporain élève chaque jour des statues à Fred Hoyle en remerciements de ce qui est interprété comme une théorie créationniste donc Intervention ( divine) de l’intelligence dans le processus de création

 

 

Et si nous revenions à l’article

 

Dans la « ceinture de roches vertes de Nuvvuagittuq » on a trouvé des tubes et des filaments, bien plus intéressants que les stromato-machins

Et là ? Pas question que ce soit des trucs ou des choses à base d’éléments minéraux qui jouent tout seuls à se ré assembler comme des dominos. C’est du biologique dur de dur.

 

« Ces structures sont composées de minéraux dont on attend qu’ils se forment par putréfaction, et elles sont bien documentées dans les archives géologiques, depuis les origines jusqu’à aujourd’hui, avance Dominic Papineau (UCL, LCN). Le fait que nous les ayons déterrées dans une des formations géologiques les plus anciennes suggère que nous avons découvert une des plus anciennes formes de vie. »

On vit une époque formidable . Des éléments du vivant avant l’apparition des continents !

Vous aimerez aussi:

7 comments to Dr Miracle contre Dr Globule

  • Dora

    Bonjour Furtif,
    Que sait-on scientifiquement de l’hypothèse du Big Bang? J’ignorais que l’inventeur de ce concept était un créationniste. L’était-il avant de présenter le l’idée?

    • Dora

      Sur le site du CNRS.

    • Dora

      Oups!! Globule serait l’inventeur du mot Bing Bang, mais opposé à cette idée car créationniste, isn’t-it?
      Face aux mythes du grand commencement, je préfère aller rêver devant les falaises à Saint Valéry en Caux où les millénaires sont tracés dans la craie. Il faut à la fois du concret et de la poésie à mon petit cerveau.

      • D. Furtif

        Pas du tout Dora .
        Le Bing Big Bang est pour Hoyle une expression qu’il veut caricaturale ,pour anéantir ce qu’elle implique.
        ==> La matière rien que la matière et seulement la matière dans ces multiples avatars . La simple idée le révolte, pire, le révulse.
        Lui, veut , sans en avoir bien sûr aucune preuve , que la Vie soit le fuit d’une intervention intelligente.
        C’est un des pontes du créationnisme…………ou alors il fait très bien semblant.

  • Cosette

    Des stromatolites !
    Adam et Ève

  • D. Furtif

    Une émission en ce moment sur ARTE : la mission Rosetta/ Philae. Comète Tchouri
    Dans la queue de la comète au moment de dégazages on trouve des composés à la base de la formation des acides aminés.
    Des structures à la frontière entre la chimie et la biologie.
    On trouve particulièrement de la Glycine ( j’espère que ça s’écrit comme ça)
    Mais…
    Ces composés à la base de la formation des molécules organiques dateraient donc de bien avant la formation du système solaire……
    Attention cela ne remet pas en cause les conclusions de Miller
    Il peut y avoir double origine
    Mais Hoyle et son exigence d’un temps plus long sont aussi satisfaits…
    .
    Les résultats de la mission Rosetta apportent la certitude que la vie est un phénomène général dans l’Univers puisque datant d’avant notre système solaire.

    • Lapa

      De la Glycine, j’en ai dans le jardin :mrgreen:
      la création de la vie sur notre planète par bombardement de comètes est donc toujours d’actualité.