La réjouissante lettre d’Arnaud Montebourg à Nonce Paolini…

Lectures :3687

Pour ceux qui n’auraient pas suivi le début de cette histoire, A.  Montebourg a tenu , à l’occasion d’un documentaire de Pierre Carles des propos assez sévères sur TF1, en off.

Il  aurait dit de TF1 qu’elle est la chaîne de «télévision de la droite», «télévision des idées qui détruisent la France», «de l’individualisme», «du fric», «du matraquage sur l’insécurité».

Ces propos ayant été été rendus publics, Nonce Paolini a demandé des excuses il y a 10 jours  au député.

On vous laisse le plaisir de lire la réponse d’Arnaud Montebourg ( c’est nous qui soulignons certains passages ) :

Monsieur le Président Directeur Général,

J’accuse volontiers réception de votre lettre reçue au Conseil Général de Saône-et-Loire, le 20 septembre dernier, dans laquelle vous qualifiez “d’inadmissibles” les propos que j’ai pu tenir devant la caméra de Monsieur Pierre Carles, dans son film intitulé “Fin de concession”.

Comme vous le savez, la chaîne que vous dirigez utilise à des fins commerciales le domaine public hertzien, propriété publique appartenant à la Nation toute entière, et dont la chaîne TF I et ses actionnaires ne sont, aux termes de la loi, que les utilisateurs à titre précaire et les dépositaires fragiles et éphémères. Le regard libre et sans concession d’un représentant de la Nation sur le comportement d’une chaîne qui fait un usage contestable de ce bien public national, relève de ses devoirs politiques et moraux élémentaires.

La chaîne TFI n’a donc pas d’autre choix que d’accepter, quoi qu’il lui en coûte, toute critique publique de ses agissements, puisque la télévision reste un bien collectif appartenant à tous les Français même si celle-ci s’exerce dans la forme de l’entreprise privée que vous présidez.

Est-il nécessaire de rappeler que l’actionnaire majoritaire et opérateur de la chaîne TF 1, la Société Anonyme Bouygues, exploite une activité quasi-exclusive de construction de bâtiments et de travaux publics, à travers des marchés publics, dans lesquels le pouvoir d’Etat et la diplomatie nationale disposent d’une influence avérée.

Les rapports de proximité politique entre les orientations éditoriales de TF I et le pouvoir actuel pose le problème dans une démocratie comme la nôtre, du respect du pluralisme et de la séparation des intérêts publics et privés, et les échanges de services et de bons procédés entre eux.

TFI dispose à ce sujet, en quelque sorte d’un long casier judiciaire, constitué de rappels à l’ordre et d’amendes pour violation des règles du pluralisme politique.

Dernièrement, vous avez cru devoir donner la parole pendant plus de 2 heures au Président de la République, chef du parti majoritaire, à une heure de grande écoute, tout en ne permettant à la principale dirigeante de l’opposition de ne répliquer que pendant 4 minutes. Dernièrement encore, selon le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, au premier trimestre 2010, en cumulant TF I et LCI, votre chaîne d’information, vous avez offert 32 heures de temps de parole au Président de la République, au Gouvernement et à I’UMP, contre 8 heures à des membres de l’opposition.

Il y a quelques temps déjà, Monsieur François Bayrou, lui-même, avait dénoncé au mois de janvier 2007, votre arrogance et votre mépris du pluralisme en ces termes : “Vous n’êtes pas les patrons de la France. Nous ne céderons pas à votre matraquage.”

La grossièreté des violations, la lourdeur des sanctions et la répétition des infractions depuis 15 ans, m’amènent à considérer que le comportement de la chaîne TF I que vous présidez relève du piétinement systématique de nos lois et règlements. A mes yeux, j’ajouterai que les journalistes de TF1, dont le professionnalisme est connu et louable, n’ont pas la responsabilité qui est la vôtre dans cet état de fait condamnable.

Malgré ces comportements blâmables, TFI a néanmoins obtenu des gouvernements et des majorités parlementaires qui se sont succédées, de nombreux privilèges et avantages indus, assouplissement du dispositif anticoncentration, renouvellement automatique de la concession sans mise en concurrence, droit à une deuxième coupure pubblicitaire dans les œuvres de fiction, introduction forcée sur la Télévision Numérique Terrestre qui a provoqué des réactions extrêmement vives de vos concurrents, et allégement substantiel et régulier des obligations contenues dans votre cahier des charges. Au point qu’il me paraît possible de faire observer que sur un bien pourtant public, TF I exerce désormais un monopole privé, profitable et incontrôlable avec la complicité de I’Etat.

Puisque vous employez dans votre lettre le vocable “inadmissible” au sujet d’une phrase de ma part qui, semble-t-il, vous aurait froissé, ne pensez-vous pas que ce mot devrait plutôt s’adresser au comportement de l’entreprise que vous dirigez?

Mais le plus grave n’est pas là. Sur le plan culturel, il faut rappeler les dégâts considérables que votre chaîne a provoqués sur la vision que les Français ont d’eux-mêmes et de notre Société contemporaine. Je m’autoriserai à dire, comme il est légitime qu’un représentant de la Nation puisse le faire, que vous avez participé avec méthode et constance à l’appauvrissement de l’imaginaire collectif des Français.

Dans la semaine du 29 septembre au 5 octobre 2010, vous avez choisi de consacrer 41 heures 30 à des émissions liées à l’argent, soit des émissions de vente (télé shopping) ou à des jeux dont l’appât du gain est le moteur (“Une famille en or”, “Les douze coups de minuit”, “Koh Lanta”, “Secret Stoty”). Les relations entre les hommes ne relèvent pas que de l’argent et une société ne pourra jamais se résumer à celui-ci. Pourtant, sur TFI, l’argent est malheureusement partout.

Les émissions où vous mettez en scène de façon artificielle la compétition acharnée et destructrice de la dignité, entre des êtres humains -jusqu’à leur faire manger des vers de terre-, occupent cette semaine plus de 23 heures d’antenne (“Master Chief’, “Koh Lanta”). Pourtant, les relations entre les humains peuvent être coopératives et non pas forcément conflictuelles, comme vous en conviendrez.

Enfin, je suis surpris par la contribution malheureusement décisive que TF I a apportée à l’élévation du niveau de violence dans les oeuvres de fiction diffusées. Le nombre meurtres, de viols, et de violences physiques a acquis en 15 ans une importance démesurée dans les programmes de votre chaîne.

En somme, les valeurs dominantes que vous diffusez et transmettez dans la société française ne seraient-elles pas celles de l’argent et de la cupidité, de la compétition acharnée et du conflit, de la violence et du règlement de comptes?

En 1987, la société Bouygues avait obtenu le droit de racheter TF I en faisant valoir un prétendu “mieux disant culturel”. Votre illustre prédécesseur, Monsieur Patrick Le Lay, déclara presque 20 ans plus tard, “ce que nous vendons à Coca-cola, c’est du temps de cerveau humain disponible”. Je me souviens que quelques jours après cette déclaration en forme d’aveu, la Société des Compositeurs et Auteurs déclarait: “Les propos tenus par le président de TFJ témoignent du niveau de dégradation que peut atteindre la télévision, le signe du cynisme, du mépris et de l’arrogance”.

Je brise là une énumération éprouvante, pour tous ceux qui ont une meilleure idée de ce que mérite la France. Mais vous conviendrez qu’il n’est pas illégitime de penser que votre chaîne porte une responsabilité considérable dans la dégradation à la fois du niveau du débat démocratique français, mais également de la représentation que les Français peuvent avoir d’eux-mêmes.

Puisque vous vous hasardiez dans votre lettre à évoquer la question des excuses, je me permets de vous dire avec une sincérité dont je ne voudrais pas abuser, que s’il est des excuses à présenter, je crois que c’est plutôt TF I qui devrait les présenter à la France.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président Directeur Général, en l’assurance de ma considération distinguée.

Arnaud MONTEBOURG
Certes, si on était méchant, on pourrait rappeler à Arnaud Montebourg qu’un certain François Mitterrrand avait dans le passé livré une chaîne de télévision à Berlusconi, mais on ne peut qu’admirer la qualité de la gifle épistolaire qu’il vient d’infliger à Nonce Paolini. Du grand art, vraiment, chapeau !

Sur le fond on ne peut que l’approuver à 100 % : il y a à l’évidence un déficit d’équilibre démocratique sur TF1 et, surtout cette chaîne a effectivement gravement contribué à détériorer l’imaginaire collectif des Français : on pense, en particulier aux jeunes de plus de 12 ans qui passaient encore il n’y a pas si longtemps près de 4 heures par jour devant cet écran. Il est impossible qu’ils ne soient pas formatés d’une manière ou d’une autre par ce qu’ils y voient. Si ce temps diminue actuellement c’est uniquement que la télévision est concurrencée auprès d’eux par Internet et les jeux vidéo. Mais la responsabilité de la télévision dans la désacculturation des jeunes, soupçonnée mais jamais vraiment mise sur le tapis, est écrasante. J’en suis persuadé.

Les reproches idéologiques faits par le députés sont peut-être plus graves encore, et tout aussi fondés, TF1 encourageant le mythe de l’argent facile, l’avidité, l’individualisme et l’idée que l’autre est nécessairement un ennemi à écraser.

Bravo Monsieur le député ! Au moins cela aura été dit, un jour……

Dernière minute : A. Montebourg remet çà.




101 comments to La réjouissante lettre d’Arnaud Montebourg à Nonce Paolini…

  • Ph. Renève

    Bien dit. On attend que la gauche suive…

    Il y a en effet visiblement chez les chaînes « commerciales » comme TF1 ou M6 des entreprises de propagande insidieuse visant à habituer les citoyens à un combat perpétuel où l’argent et la notoriété sont les seuls buts.

    Il s’agit moins d’apprendre à gagner que d’apprendre à perdre, à se résigner devant ce qui doit être perçu comme sa propre incapacité à « faire face », à supplanter les autres, tout en faisant croire que la victoire est toujours possible et ne tient qu’aux efforts de l’individu. Ainsi est inoculé lentement le poison qui fait croire à chacun que s’il est défavorisé dans la société, c’est uniquement du fait de sa paresse, de son manque d’application, alors que toutes les chances sont égales au départ.
    C’est ce sentiment du « je suis laid (pauvre, seul, rayer la mention inutile) donc mauvais », habituel aux USA depuis des décennies, qui fonde une structure sociale où personne ne se plaint puisque chacun se sent pleinement responsable de son malheur.

    Koh Lanta et les maîtres de forges, même combat. TF1 fait très bien son travail.

    • Ph. Renève

      Un des corollaires de cet état d’esprit est bien sûr le rejet de la solidarité, qui n’a pas sa place dans une compétition individuelle, dont les manifestations politiques sont de plus en plus évidentes en France (destruction du système de protection santé, de la protection chômage, du droit du travail, réforme des retraites où les entreprises ne déboursent pas un sou, etc.)

      • ranta

        Le pire c’est que ça plait, et ça il ne faut pas l’oublier. TF1 et M6 donnent aux gens ce qu’ils ont envie de voir. Je me souviens des débuts de la télé-réalité et j’étais effaré de constater que mes connaissances, mes amis, ma famille regardaient, pendant longtemps c’est resté un vrai mystère pour moi je me demandais comment des gens éduqués pouvaient être intéressés jusqu’à ce je me rende compte que ces chaînes leurs donnaient ce qu’ils voulaient…et c’est ça l’idée : satisfaire ce qu’il y a de pire en l’Homme.

        • ranta

          D’ailleurs faut pas rêver, si demain passe à la télé une exécution capitale il y aura 30 millions de spectateurs : le cul, le fric, la violence, le pouvoir les quatre côtés sombres de l’Homme.

        • Ph. Renève

          Salut Ranta

          Ça plaît… disons que ça fait partie des choses qui plaisent. Bien des docs de France 5 ou Arte, bien des bons polars, bien des jeux de réflexion plaisent aussi, à tous les publics. Mais pourquoi diffuser les uns plutôt que les autres, sinon par un choix de société ?

          De société à faire ou à défaire, je veux dire. 😉

          • ranta

            Oui, avec un audimat ridicule, il est bien là le noeud du problème.

            • Ph. Renève

              Ça dépend, Ranta: les jeux de F3, les polars ont un très bon audimat. Mais sur les « grandes » chaînes le choix est souvent entre Koh Lanta, Prout-prout Bigard et une série US montrant d’adorables policiers bien scientifiques. Sur ce point, la TNT pourra peut-être, en étoffant l’offre, arranger un peu les choses.

  • ranta

    Une bonne et belle lettre….. qui ressemble à des effets de manches.

    Paolini a dû trembler 😆 avec les menaces à peine voilées. Sérieusement, qui va croire que le PS, si il revient au pouvoir, va changer quoi que ce soit ?

  • Léon

    Woulà ! C’est encore un tout autre sujet… Mais c’est vrai qu’il serait temps qu’il y ait au PS une cohérence entre les paroles et les actes… Mais quand même, Paolini, il a dû en avaler sa casquette. C’est bel effet de manche, faut reconnaître!

    • Ph. Renève

      Il y a un peu plus, peut-être: Montebourg sous-entend, à juste titre, que les chaînes privées ont une responsabilité morale dans leurs programmes. Si les choses étaient un peu logiques dans la société actuelle (rêvons un peu), l’Etat devrait se pencher sur ces questions et en faire un bilan périodique.

      Oui, je sais, l’Etat c’est Sarko le frère de Martin (Bouygues, pas l’âne, non), son altruisme, son sens de la justice et son désintéressement. Mais on finira bien par le vider sévère, non ? 😀

      • ranta

        Un autre sujet ? ben non, c’est précisément le sujet, quant-est ce que les politiques appliquerons le : je le dis, je le fais ?

        • Ph. Renève

          Ranta, rassure-moi: tu blagues, là, hein ? ! 😀 😀 😀

          • ranta

            Même pas…. c’est dire l’estime que je leurs porte.

            • Ph. Renève

              Oui, mais attention: il faut bien des pingouins pour représenter les citoyens. A défaut de bons, choisissons les moins mauvais…

              • ranta

                Les moins mauvais :mrgreen: tant qu’ils sont conseillers municipaux ils sont presque tous bons, ça se corse déjà aux cantonales lorsque pour être désigné il faut avaler les couleuvres du parti. Et ça ne va qu’en s’amplifiant.

                Bon sang, faut que je trouve le temps de faire un article là-dessus : j’ai un ami maire qui m’a expliqué, qui m’explique comment ils se font ficeler par les communautés de commune, comment si tu veux « progresser » t’as intérêt d’oublier qui tu es et tes convictions…

                • ranta

                  Toutes tendances confondues.

                  • Ph. Renève

                    Oui, il y a une perversion de la démocratie, par le fait que le choix des électeurs est très restreint puisqu’il est presque uniquement dirigé vers (et par) les grands partis. C’est un grave problème, qui entraîne que le carriérisme prend le pas sur la sincérité, puisque au sein d’un grand parti ce sont les plus cyniques qui arrivent.

                    • asinus

                      @ph Reneve « une perversion de la démocratie »
                      bonjour , au risque de passer pour un monomaniaque , je n’arrive pas à considerer comme sain cette vision de la démocratie un majeur =une voix .A mon sens le Droit de vote ne devrait etre acquis qu en echange de Devoir accomplis vis a vis de la société
                      un an de service militaire ou civil me semble une bonne réponse ,
                      des connaissances meme à minima du fonctionnement de notre systeme constitutionnel me semblerai aussi nécéssaire .On me répondra  » vote censitaire » et je dirais certes si le  » cent »
                      en question n est pas la richesse mais le devoir accomplis et une connaissance des rouages de la représentation nationnale.cela s’entend bien sur pour l electeur et bien plus pour l éligible.

                    • ranta

                      Perversion de la démocratie ? et pas qu’un peu…. le système politique est un club fermé dont les nouveaux membres sont cooptés, et la première qualité exigés est justement l’oubli de la sincérité : et je vais vous dire, bien que je rejette cette attitude, je comprends que de plus en plus de personnes se tournent vers les extrêmes en ayant l’illusion d’y trouver cette sincérité.

                    • ranta

                      Asinus,

                      c’est là où tu te trompes. Tu considères que le système est perverti par les électeurs alors qu’il l’est par ceux qui reçoivent les votes.

        • ranta

          Sur une balance la responsabilité morale ne pèse rien face à la rentabilité.

          Petite histoire : j’ai eu un coup de fil de TF1, il y a une dizaine d’années d’un service commercial, la discussion a tourné court lorsque j’ai dit à mon interlocuteur : « TF1, TF1…ah oui ! vous êtes la putain de chaîne qui coupe ma pub avec vos films… »

          • Ph. Renève

            « Sur une balance la responsabilité morale ne pèse rien face à la rentabilité. »

            Alors il faut changer la balance ! 😀 Je crois que la balance Chichi-Nick est truquée; il faut la foutre à la poubelle le plus tôt possible.

            • ranta

              Changer la balance ? et qui va la changer ? ceux qui pourraient ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis.

          • Ph. Renève

            Bien ta réponse à TF1!

  • COLRE

    Salut à tout le monde (bel échange entre Philippe et ranta ! 😉 )
    Quand je pense que j’avais loupé cet épisode…
    Excellente, la lettre de Montebourg, tout y est. J’ai toujours aimé les « arroseurs arrosés », et là, Paolini a dû se sentir très con…

    • Ph. Renève

      Bonjour COLRE

      Ne nous faisons pas trop de souci pour Nonce [1]; il a à coup sûr des armées de nègres communicants pour lui préparer une belle réponse. Et puis, au fond il s’en fout: il fait très bien son boulot pour Martin (il n’y a pas qu’un âne…), gagne très bien sa vie; pourquoi s’affoler ? Et les médias qui parlent de cet échange ne sont pas légion, surtout parmi les chaînes télé, sans doute…

      [1] Je sais me tenir, hein: aucun jeu de mots, alors que l’envie me taraude depuis longtemps.

      P.S. Delendus Sarko. 😉

      • COLRE

        Oh, je ne me fais aucun souci pour lui… 😈
        De toutes façons, ces lettres sont des coups à plusieurs bandes et plusieurs « récepteurs » en prennent au passage pour leur grade.
        J’ai découvert par la même occasion l’épisode Elkabbach / Europe 1 avec Montebourg. Ça leur fait de la pub car, si j’y pense, j’écouterai demain.

      • ranta

        Un nonce cathodique ?….

  • Causette

    Bonjour Léon, bonjour à tous,
    Très bien cette lettre de Arnaud Montebourg, mais ses camarades du ps vont-ils soutenir sa démarche…
    Et dire qu’il suffirait tout simplement de ne pas la regarder cette boîte à conneries ! Coluche, il y a plus de 20 ans le disait déjà : « La question qu’on se pose c’est pourquoi les gens sont devenus cons. Eh ben, c’est parce qu’on les abrutit avec la télé, les journaux, la publicité !… »

    TF1 abréviation de Télévision Française 1 :mrgreen:
    Le capital de TF1 SA est détenu à 43% par le groupe Bouygues, le public (32,2%), J.-P. Morgan (10,06 %), Putnam Investmet Management (4,95 %), Sanford C. Bernstein (4,70 %), les salariés du groupe (3,70 %) et 0,06 % en autocontrôle… TF1 SA est cotée à la bourse de Paris. http://www.tf1finance.fr/

    TF1 + Coca-cola = double empoisonnement 😯
    L’acide phosphorique, employé dans les boissons non alcoolisées comme régulateur de pH(E338), est souvent utilisé en solution dans des produits utilisés en mécanique pour dérouiller les pièces métalliques. Il sert aussi à « phosphater » les pièces pour les protéger de l’oxydation à l’air libre. (ça doit aussi ramollir le cerveau 😆 )

  • snoopy86

    Avec la TNT on peut regarder une trentaine de chaînes, avec le satellite des centaines. Personne n’est obligé de regarder TF1. Si le public s’y précipite encore c’est qu’il y trouve ce qu’il attend.

    Et lorsque la critique émane d’un narcisse permanent de la gôche caviar qui ne fait que saisir une occasion de faire parler de lui aavec effets de manche de TGI de sous-préfecture, elle est nettement moins crédible. c’est bien la première fois qu’il ne contribue pas lui-même à  » la dégradation à la fois du niveau du débat démocratique français, mais également de la représentation que les Français peuvent avoir d’eux-mêmes « 

  • Léon

    Peu importe de qui vient la critique, la question est de savoir si elle est fondée ou pas. Elle l’est. L’argument que les gens n’ont qu’à regarder ailleurs est un peu trop facile. Il est comme celui de la drogue : si les gens en consomment c’est d’abord et avant tout parce que c’est agréable.

    • snoopy86

      Personne n’oblige les drogués à consommer 😆

      En matière d’information comme ailleurs, la liberté c’est le choix

      Nierez-vous que le choix existe ?

      Il existe même une chaîne parlementaire, parfaitement pluraliste, que personne ne regarde

      • ranta

        Oui exact, personne n’oblige. Mais si ils le font c’est surtout parce que c’est possible, l’offre : la demande et gangnagna…Qui de l’offre, qui de la demande ?

      • Causette

        Comment ça! que personne ne regarde?
        c’est vrai que le blabla de nos professionnels de la politique, c’est lassant, mais Lcp nous propose (parfois) de bons docs : Bhopal, le procès qui n’a pas eu lieu ; Vietnam, l’histoire de la sale guerre ; Les héros sacrifiés du 11 septembre ; Dans la peau d’un SDF ; La Française doit voter ! ; La bataille de Tchernobyl… etc

        et des infos : http://www.lcpan.fr/Les-mensonges-d-un-ministre-06709.html 😆

  • Léon

    Pas le temps d’entamer ici un débat mais c’est une position beaucoup trop simpliste. Il n’y a pas de liberté de choix lorsque vous avez été conditionné à choisir ce qui est le plus simple, le plus facile, qui flatte les plus bas instincts, les plus viles pulsions.

    • ranta

      Sans compter que c’est la PREMIERE chaîne, le bouton n°1 sur la télécommande. Enfin, faut pas tomber non plus dans le « faire le bonheur des gens malgré eux ».

  • snoopy86

    Auriez-vous tous oublié qu’être démocrate c’est d’abord considérer que l’électeur ( ou le téléspectateur ) est capable de porter un jugement lucide sur le programme qui lui est proposé ?

    • ranta

      🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

      Je vois bien où tu veux en venir….

      • snoopy86

        Ma femme de ménage ne regarde que TF1 …

        Elle vote à gauche depuis que Ségolène (et Montebourg ) lui avait promis le smic à 1500 euros 😆

        • COLRE

          Tu es sûr que ce n’est pas Royal (et Arnaud) qui a proposé cela aux plus démunis qui se lèvent très tôt et gagnent le moins ? 😆
          Ou alors c’est Nicolas ?
          Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas le Medef…

          • snoopy86

            Colre

            Aie au moins l’honnêteté de reconnaître qu’ils l’ont promis et de nous dire ce qu’elle a (à raison ) fait de cette promesse sitôt aprés l’élection 😆

            Et en démocratie une voix de couillon qui regarde TF1 vaut une voix de couillon qui écoute Mermet 😆

            • COLRE

              Snoopy, je n’ai pas le temps de croiser le fer avec toi…
              Mais tu es toujours aussi simpliste, car moi il m’arrive (bien sûr !) et de regarder TF1 et d’écouter Mermet…

              (entre parenthèses, il m’est arrivé de comparer le JT de TF1 et celui de France 2 : (en les enregistrant) et j’y ai découvert ce que je supputais : le JT de France 2 est souvent plus sarkozyste que celui de la Une… ! plus faux cul, mais très clairement.
              Le seul JT assez correct dans sa présentation, est celui de FR3 : on comprend pourquoi Sarko – pardon, « Nicolas », pour Snoopy qui aime bien appeler les politiques par leur prénom- a voulu casser cette rédaction et pourquoi, le salaud, il a laissé les 2 journaliste enlevés en Afgh dans la merde, et en les insultant, en plus !)

              • snoopy86

                Moi FR3 j’ai nettement l’impression que c’est télé-CGT 😀
                Le journal de TF1 est simplement mauvais, leur bon journal c’est LCI avec en prime, hors journaldes débats souvent intéréssants ( le plus souvent grâce à Olivier Duhamel ou Jacques Julliard et malgré l’omniprésence de l’insupportable Barbier ). Antenne 2 me semble pas mal fait et pas si sarkozyste…

                Pour une fois que j’approuvais madame Royal dans son reniement des promesses démagogues tu ne me soutiens pas ?

                • snoopy86

                  Et je te précise qu’au sud de la Loire « couillon » c’est soit une ponctuation, soit plutôt affectueux..

    • COLRE

      Je passe par hasard, en coup de vent, et je lis ça :

      « être démocrate c’est d’abord considérer que l’électeur (ou le téléspectateur) est capable de porter un jugement lucide sur le programme qui lui est proposé »

      … et je réponds : ben non, ce n’est pas du tout ça, être démocrate (ni républicain). 😉
      C’est ce que voudraient faire croire les non-démocrates en présentant la démocratie sous un jour tellement stupide qu’elle se déconsidérerait d’elle-même.
      Mais non, en démocratie, tous les individus n’ont pas les mêmes capacités ni les mêmes droits, c’est faux.

      Bien essayé, Snoop ! :mrgreen:

    • Causette

      Snoopy, lorsqu’une chaîne ne propose que des émissions de daube, le téléspectateur aura beau choisir la moins pire, ça reste tout de même de la daube.

      pour l’année 2010, tf1 promet du rebond :mrgreen:
      son objectif : rester le seul média de masse, en proposant des programmes forts, de tous genres (…) en offrant une capacité d’exposition unique aux annonceurs. Le Groupe aura pour mission d’intégrer au mieux les chaînes TMC et NT1 une fois les accords des autorités com-pétentes obtenus
      (…) par ailleurs, avec l’ouverture du marché français aux jeux et paris en ligne, tf1 exploitera son partenariat avec la Française des jeux et développera sa marque, notamment à l’international.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_TF1#Activit.C3.A9s_du_groupe

      Les personnes qui regardent tf1 et ses clones sont-ils idiots ou deviennent-ils idiots en regardant ces émissions ringardes ?

      • snoopy86

        Mais Causette

        Pourquoi ne se précipitent-ils pas sur le chef d’oeuvre intimiste du cinéma bulgare que propose Arte our sur la magnifique série d’Antenne 2 où le héros larmoyant, vaillant serviteur du service public se porte au secours des familles déshéritées ?

    • asinus

      « Auriez-vous tous oublié qu’être démocrate c’est d’abord considérer que l’électeur ( ou le téléspectateur ) est capable de porter un jugement lucide sur le programme qui lui est proposé  »

      yep Snoopy c’est bien pour cela que je suis de moins en moins démocrate , et je n ai nul sentiment d’etre en décalage avec nos elites consanguines de lUMPS , puisqu il me semble bien qu ils se sont assis bien
      confraternellement sur un référendum auquels ils nous avaient conviés avec pour choix de passer pour des cons ou de voter oui ,de mémoire nous avons majoritairement choisis l option 1 .Vous avouerais je que mon
      tres faible amour de leur  » démocrasouille » n en est pas sortis renforcé.

      • snoopy86

        Si il y a bien une preuve que la télé ne parvient plus à manipuler l’opinion c’est bien ce référendum. Ils n’avaient pourtant ménagé leurs efforts sur aucune chaîne…

    • D. Furtif

      Non SNOOPY être à gauche c’est oser dire le nom des choses

      Donc dire que la télévision est un spectacle , une affaire de sensation, d’impression et de goût , rien à voir avec l’analyse politique et encore moins l’action.

      Tous les besoins qu’elle prétend satisfaire sont falsifiés par elle. L’information et la culture sont par elle dénaturés.L’art et la Vérité en sortent dénaturés.

      La télé est la mort du livre du concert et du théâtre.

      Réclamer une télévision de gauche ou démocratique c’est réclamer des jeux du cirque de gauche.Voire un baby foot de gauche.
      Ça ne veut rien dire , c’est conduire le peuple vers une fausse réflexion.
      La télévision est l’arme absolue contre le mouvement associatif et l’éducation populaire si vivants jusqu’aux années 50.

      Si TF1 est la chaine la plus regardée c’est parce qu’elle est la plus regardée .Point barre comme dirait un penseur local.
      La question n’est pas d’améliorer cette chaine ou la télévision mais de reconduire « le peuple » à ce qu’il faisait avant l’apparition de cette calamité.

      Une télé de gauche ??? 🙄 pourquoi pas un PMU de gauche 😆 🙁 🙁 🙁

      Là dessus ,il y a plus qu’un consensus droite gauche , une complicité active de l’UMPS, tout vaut mieux que des gens aux réunions de quartiers pour discuter les salaires , des dégradations dans les couloirs , de transports en commun…..Tout vaut mieux que des gens qui prendraient réellement en mains leurs propres affaires au lieu de ce système de délégation factice dans lequel on souhaite les enfermer .

      J’ai eu tout à l’heure des gens autour de moi dans la manif
      Qu’ai-je entendu ?

      ____ Vivement ce soir pour voir ce qu’ils en diront à la télé!

      Ils attendent du spectacle qu’il viennent confirmer la réalité. C’est à pleurer.Ils viennent , ils sont là , ils sont des milliers , des dizaines de milliers cette fois-ci, s’ils ont fait grêve ça leur a couté un fric fou….mais ce ne sera vrai que si c’est répété dans le moulin à images!

      Consternant. Le seul moyen d’améliorer la télé c’est de supprimer le trafic d’opium/image. La télé n’est ni un droit ni un besoin de l’homme . Elle est un outil rêvé aux mains des grands trafiquants et des propagandistes.

      • Castor

        Etre socialiste, c’est dire les choses lorsque l’on est dans l’opposition … et oublier qu’on les a dites lorsque l’on accède au pouvoir.

        C’était la contribution nécessaire du Castor au combat que Snoopy mène trop seul sous cet article.

        Je n’ai pas le temps d’en remettre quelques couches, juste au passage que venant de Montebourg, rien ne m’étonne, la langue bien pendue est souvent ce qu’il reste quand on n’a pas les c… de passer aux actes.

        la bise à tous.

        • Léon

          Castor, il me semble que la question n’est pas là : parce que A. Montebourg n’a pas l’heur de vous plaire, tout ce qu’il dit est donc nul, non avenu et non fondé. C’est très exactement ce que l’on a essayé d’éviter sur Disons, c’est à dire récuser une parole non sur ce qui est dit mais sur qui le dit. Le refuser est le seul moyen pour que des gens qui n’ont pas les mêmes sensibilités politiques puissent parler ensemble.

          Quant à oublier une fois au pouvoir ce que l’on a dit dans l’opposition, je crains que ce ne soit quelque chose de très partagé : vous voulez qu’on vous rappelle les promesses du candidat Sarkozy ?

          • Castor

            Pitié, pas la lettre recommandée !

            Léon, bien sûr qu’il ne faut pas dire du mal de qui dit mais là, avec Montebourg, j’ai du mal.

            Sérieusement, j’ai indiqué que je n’avais pas trop le temps d’intervenir longuement sur le sujet.
            Je trouve la charge de Montebourg facile. Une charge creuse, quoi.

            Les critiques de la télé, presse, à la solde du pouvoir ont toujours eu le don de m’exaspérer parce qu’il est un fait que :

            – chaque gouvernement a eu la joie de s’essayer à contrôler cet outil de masse ;
            – chaque organe de presse a toujours eu une réaction identique face au pouvoir, de quelque bord qu’il soit ;
            – les rédactions sont globalement largement socialistes ;
            – le capitalisme qui les gouverne est prêt à laisser tout dire pour peu que ça se vende.

            Il suffit d’ailleurs de voir comment ces medias se réjouissaient lors de l’élection de sarko de voir un président accessible et comment ils se ruent aujourd’hui vers la surenchère de critiques pas toujours bien fondées pour comprendre qu’ils flottent au gré du courant dominant et que le vent du pouvoir n’a que peu d’influence sur le sens de la marée…

            Alors oui, la télé n’est pas vraiment la culture.

            Mais est-ce que c’est ce qu’on lui demande ?

            Doit-on mettre à l’image ce que quelques-uns auront décrété comme « bon » pour les masses ou laisser les dirigeants publier ou montrer ce qui plaît ?

            Dans le premier cas, on aboutit à ce que Montebourg dénonce (le contrôle et l’orientation qui aboutissent au déni de divertissement), dans le second cas, on aura la télé qu’on mérite et le choix est suffisamment large pour regarder-faire autre chose ou ne plus regarder.

            • Léon

              Il y a plusieurs télévisions possibles : il suffit de comparer la télévision italienne et la télévision anglaise (la BBC). Donc il n’y a aucune fatalité nulle part. De même qu’il est évident que les télévisons publiques en France ne sont pas identiques aux chaînes privées. « Tous pourris » c’est facile… Et c’est faux.

  • yohan

    Si TF1 est effectivement la voix de l’UMPS, France Inter est celle du PS. Le problème chez nous, c’est l’indépendance de la presse. Les journalistes sont trop encartés pour s’appliquer la déontologie qui devrait être la leur. La preuve en est que les auditeurs cherchent à étiqueter l’appartenance politique des journalistes, ce qu’ils parviennent à faire sans difficultéé. Alors quand Montebourg fait son show habituel, ça ne m’impressionne pas même s’il a raison sur le fond concernant TFI et M6. Sauf qu’il oublie que l’audimat ne se soucie moins de l’opinion politique que de complaire aux bas instincts de tout un chacun

  • Causette

    Tiens! Tv breizh fait partie du groupe, suite à son reformatage en 2003 pour devenir rentable, la chaîne devient plus généraliste et diffuse davantage de séries américaines provenant du catalogue de TF1. En 2011, TF1 va obtenir un canal de diffusion pour tv-breizh sur la TNT gratuite.
    Oh surprise! un des directeurs est Laurent Solly, haut fonctionnaire, sous-préfet, chargé de mission EDF, conseiller et directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur Sarkozy, puis préfet hors-cadre… directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Le 22 juin 2007, il est officiellement nommé directeur à la Direction générale du groupe TF1, en charge « des missions opérationnelles et fonctionnelles, notamment la mise en place d’une direction des achats groupe »[2]. Selon Le Point, il devient de facto numéro deux de la chaîne. Chevalier de l’ordre national du Mérite en 2009.

    des journalistes nommés à des postes à l’Elysée et à Matignon… un ancien préfet conseiller de la campagne présidentielle de Sarkozy nommé à la direction de tf1… http://www.youtube.com/watch?v=FYE6HGO6sco

    • ranta

      Ah Causette, tu sais Le Lay est devenu le président du stade Rennais, lequel appartient à F.Pinault, Noël Le Graet, président d’en avant de Guingamp, ancien maire de guingamp et industriel est depuis de longues années vice-président de la FFF chargé des négociations des droits télé pour l’équipe de France, contrats alloués à TF1…je m’arrête là, c’est dingue le nombre de bretons qui gravitent autour des politiques et de TF1…ça vaut bien un petit coup de pouce, à commencer par la création de cette télé qui les premières années ne diffusait pratiquement qqu’en breton.

  • Causette

    Bonsoir Ranta, « Allez Guingamp » 😆

    tv-breizh: actionnariat d’origine que de « beau monde » : Murdoch, Berlurconi, Pinault..
    Mediaset groupe de Berlusconi, a vendu sa participation de 14 % dans le capital de TV Breizh au producteur Tarak Ben Ammar, neveu de Wassila Bourguiba, deuxième épouse du président Bourguiba, il est conseiller du groupe Vivendi et du prince saoudien Al-Walid ben Talal. Selon des sources bancaires, le montant de la transaction se serait élevé à 5 millions d’euros.

  • Léon

    Dernière minute, A. Montebourg remet ça ! 😆

    • Causette

      «Regardez le nombre de meurtres, de viols, de crimes qui sont mis en scène, scénarisés dans toutes les séries, les films qui sont choisis par cette chaîne!» Montebourg

      Justement, n’ayant pas du tout envie de regarder cette daube, je cherchais la programmation tf1 sur un mois, pour avoir une idée des émissions proposées ; je n’ai pas trouvé, et ça m’a pris la tête.

      mais j’ai trouvé ceci:
      Videocracy (2009) . Un film de Erik Gandini sur la culture de l’image – obsédé par l’ Italie de Berlusconi. En Italie, en une trentaine d’années , l’image a été contrôlée par un seul homme : Silvio Berlusconi… et c’est beurk 😈
      http://www.atmo.se/film-and-tv/videocracy/

  • Buster

    Pour une bonne part cette polémique m’est totalement étrangère.
    A part un match de foot 1 ou 2 fois par an, je ne crois pas regarder TF1.
    Et tout le monde a le choix.

    – Si tout le monde boycottait ces émissions, TF1 les aurait abandonnées depuis longtemps.
    – A l’inverse si TF1 ne produisait pas ces émissions, d’autres chaînes se seraient empressées (et s’empressent d’ailleurs) de les proposer.

    Le jour où le Public (generally speaking) ne sera plus attiré par des spectacles « m’as tu vu » ou dégradants, ou vulgaires, ou intellectuellement proches du QI d’une huitre, ce jour là personne ne les produira plus.

    Montebourg en profite pour se faire de la Pub à bon compte.
    Il a bien raison, mais franchement cela ne va pas plus loin qu’un petit plaisir solitaire qu’il s’est accordé, avec il est vrai quelque talent.

    • D. Furtif

      Oui Buster , je suis de plus en plus inquiet devant la montée d’un consensus moralisateur condamnant TF1. Une chaine télé n’a pas à véhiculer la morale, ni cette morale à être fixée par un pouvoir quel qu’il soit.
      Mais le plus dangereux serait cette fausse unanimité genre galerie marchande d’une morale obligatoire fixée par l’opinion publique.

      Ce procès fait à TF1 sent mauvais , il sent les mesures de Ségolaine contre les enseignants au moment du procès d’Outreau

      • D. Furtif

        Je sais que ça peut paraître embrouillé mais il y a de la lettre de Guy Moquet obligatoire dans cette affaire de brusque réveil des consciences contre TF1.
        C’est la même confusion des genres.

        • Ph. Renève

          Brusque ? 😯

          Voilà des lustres que nous sommes nombreux à dénoncer l’idéologie sournoise et hypnotique de TF1, non ?

        • Ph. Renève

          Un consensus n’est pas nécessairement mauvais. 😉

        • Ph. Renève

          Furtif,

          « Une chaine télé n’a pas à véhiculer la morale »: en effet, mais elle n’a pas non plus à véhiculer une idéologie clairement ultralibérale et ultraindividualiste comme je le disais dans le premier commentaire de cet article.

          Dire ce qui est mal n’est pas définir la norme… 😉

    • Ph. Renève

      Buster,

      Bien sûr, mais il faut une conscience claire des choses pour boycotter TF1. Si tous ceux à qui elle fait défaut ouvraient les yeux, il feraient bien d’autres actions que ce boycott ! 😀

      • Buster

        Philippe,

        Une conscience claire pour boycotter L’ile de la tentation, ou autres fariboles télé-réalités ???
        Laissez-moi rire !
        La plupart les regardent avec la conscience parfaitement claire que c’est débile….. mais que cela les divertit.

        • Ph. Renève

          Mais pas avec la conscience que ça leur formate volontairement la cafetière pour leur faire supporter leur sale vie quotidienne…
          N’oublie pas qu’il y a vingt ou trente ans ce genre de débilité aurait soulevé un tollé général.

          Je veux dire à l’époque où la culture française avait encore des particularismes bizarres et antiproductifs comme le refus de la société sauvage à l’américaine, le refus du chacun-pour-soi et le goût pervers de la solidarité… 😉

          • Buster

            Bof, depuis Athènes, ou Rome, ou avant… depuis l’homme on sait qu’avec du pain et des jeux…..

            Mais je n’arrive pas à te suivre sur les rapprochements avec les changements de type de société.
            Mieux hier qu’aujourd’hui et moins bien que demain ? Attention c’est un signe certain de vieillissement.
            La culture française (ou à la française) n’était destinée à cette époque là aussi qu’à une petite « élite », et aux autres le PMU, la Loterie ou Reine d’1 jour.
            C’est l’éternelle histoire de l’oeuf et de la poule. TF1 précède-t-il ou est-il entraîné dans une dérive populaire.

            • D. Furtif

              Je pencherais plutôt pour ta manière d’interroger les faits.

            • Ph. Renève

              « La culture française (ou à la française) n’était destinée à cette époque là aussi qu’à une petite « élite » »

              Non, Buster. J’entends la culture française de la solidarité, par opposition à celle de pays comme les USA où depuis longtemps ce mot lui-même est banni. Il faut bien voir que ce principe est partout battu en brèche en Europe et en France depuis quelques lustres : diminution de la couverture santé, de la protection sociale, etc., au profit du chacun-pour-soi et Dieu pour tous, comme dit Sarko ou comme il pourrait le dire. La conséquence première, et le but recherché, est la baisse des contributions de redistribution, qui profite évidemment aux plus aisés, qui tiennent le haut du pavé élyséen.

              Il y a trente ans, on fustigeait en France la société US où l’argent gouvernait tout. On n’entend plus cette critique; serait-ce que les USA ont changé ou bien… ?

              • Buster

                Je n’y arrive pas plus dans ce sens.

                On n’entend plus cette critique de la société US ?
                Alors je connais un site où elle s’exprime quotidiennement…… je recherche l’adresse…….. voilà je l’ai : Agogoravox.fr 😯

                Plus sérieusement tu nous attires sur un terrain politique, avec une vision très idéalisée d’un côté et trop noircissante de l’autre.

              • Ph. Renève

                Et là gît la véritable pensée unique, le politiquement correct, et même un des fondements de l’ultralibéralisme qui veut tout changer pour tout régir: prétendre que quoi que ce soit, la société ou les artichauts bretons, était mieux hier.

                C’est l’horreur suprême, la ringardise absolue, l’antiprogrès honteux, l’ignoble recul; affirmer que des choses actuelles peuvent être moins bien qu’hier.
                Mais non, voyons: tout est mieux, plus grand, plus juste, plus beau, il faut changer, qui n’avance pas recule (comme dit Monsieur Dupneu) et ceux qui disent le contraire sont de vieux cons cacochymes et chenus.
                Eh bien je suis cacochyme et chenu, là ! 😀

                Allons, réalisez donc que c’est bien une idéologie qui prétend que le progrès ne peut être que bénéfique, que les changements sont nécessairement bons et justes, et que l’humanité chemine avec joie vers des lendemains qui chantent.

              • Ph. Renève

                Désolé, ma rédaction est bizarre. Lire en premier paragraphe :
                « Et là gît la véritable pensée unique, le politiquement correct, et même un des fondements de l’ultralibéralisme qui veut tout changer pour tout régir: prétendre que quoi que ce soit, la société ou les artichauts bretons, était mieux hier, est une abomination hideuse. »

  • Pierre JC Allard

    Aussi longtemps que Disons.fr pourra discuter ainsi impartialement, gardant un pied a gauche et un a droite, je continuerai a ne dire que du bien de vous. Que vous ne disiez que du mal de CentPapiers n’y changera rien et est ici sans pertinence.

    Pierre JC Allard

  • Causette

    A mon avis, le plus pervers à la télé c’est l’émission qui donne l’information du jour : le 20h surtout.

    Car la grande majorité des téléspectateurs lisent très peu les journaux écrits et parfois pas du tout. J’ai pu m’en rendre compte lorsque sont apparus les journaux « gratuits » et que je voyais les gens dans les transports en communs les lire, intéressés en premier lieu par les dernières pages : le programme tv, les jeux et l’horoscope.

    La télé est un produit comme les autres, c’est un placement pour les riches(voir mon lieu : tv-breizh)
    Les oeuvres d’art sont également dans la tourmente financière
    Nous vivons l’époque du capitalisme libertarien
    Il est grand temps que la page se tourne

  • Causette

    Je suis d’accord avec furtif dans son commentaire de 17 h 47 min
    mais je donne ce lien:
    « La résistance créatrice face à de l’inacceptable »
    http://www.ecrandarret.org/spip.php?article132

  • Léon

    Relire le « petit livre rouge » de Bourdieu là dessus n’est pas inintéressant.
    Sur l’aspect « diffusion d’une idéologie » en présentant des modèles ( la concurrence, le maillon faible, la célébrité sans travail etc.. ). Je ne vois pas pourquoi la télévision, parce qu’elle est omniprésente d’une manière passive dans les foyers et qu’elle ne fonctionne pas tout à fait comme lorsque l’on fait le choix d’aller voir tel ou tel spectacle échapperait à un rôle éducatif et donc à des exigences morales, à partir notamment où il n’est pas possible techniquement de séparer ce qui est accessible aux jeunes et ce qui est accessible aux adultes . La difficulté évidemment est de définir ces exigences morales ; mais sans entrer dans un traité d’éthique on peut tout de même dire que des programmes qui humilient en direct, qui font l’apologie du cocufiage (L’île de la tentation), du nombrilisme et qui exposent les gens à la moquerie en échange d’argent ( loft story) qui se régalent de montrer des gens en train de souffrir (Koh Lanta), bref à peu près toute la télé-réalité, tous ces programmes sont moralement condamnables au nom d’une sorte de common decency, d’une morale universelle à laquelle je crois mordicus. La question de la représentation de la violence est contestée par les psy. Je n’ai pas de lumière particulière là-dessus : les sociétés qui représentent le plus la violence sont-elles aussi les plus violentes ? je n’en sais rien.
    Mais je soupçonne que des programmes de télé-réalité moins « gore » sont plus dévastateurs que des représentations même « gore » filtrées, idéalisées, mises en scène de programmes de fiction.
    Pour tout dire je ne suis pas d’accord pour évacuer la question morale des programmes de télévision. Pourquoi, par un étrange privilège, devrait – elle y échapper ? le problème de la représentation de la violence est plutôt de la banaliser. Et ça je crois que cela pose problème. Sur la capacité à l’empathie .
    Enfin, je ne suis sûr de rien.

    Il y a en revanche un truc qui est évident : c’est la privatisation des chaînes qui a entraîné des dérives que le marché ne peut, à l’évidence réguler tout seul. Le CSA est bien insuffisant comme instance de contrôle .

  • Causette

    Que nous regardions ou pas la télévision, les émissions qui y passent ont-elles des répercussions sur notre vie de tous les jours ? par exemple, sur le choix des livres que les bibliothèques municipales acquièrent pour satisfaire leurs « clientèles », les écrivains qui passent à la télé ont plus de chance de se retrouvés dans les rayons ; de plus en plus d’émissions de radios parlent de la télé ; des copains (ou famille) qui n’éteignent pas leur tv quand vous êtes chez eux ; etc… etc… et surtout l’attitude des hommes politiques invités est faussée : la politique spectacle à la Sarkozy ou à la Berlusconi.

    Il existe un petit appareil qui éteint les télés jusqu’à 100m de distance :mrgreen:

  • asinus

    yep , mazette voir des gens si cultivés disserter sur tf1 ; ben elle est regardée en toute conscience
    cette chaine et l’avant garde « éclairée » ni changeras rien , un lointain ami à vous ,Juvénal tonnait
    déja contre Panem et circenses.Votre réunion me fait chaleureusement penser à mon club de chasse  » révérence gardée Mr Reneve révérence gardée »en effet dans ce groupe de 5 nous ne sommes d’accord sur rien
    politique , femmes , vins, meme nos chiens sont sujet d engueulades ben ça fait 12 ans que dimanche aprés dimanche nous vaquons dans les buissons courant au cul des cochons , quelques chose me dit que respect et democratie les mots que vous employez ont avoir dans notre cynégétique egalitarisme.
    voila braiment tardif de l’ane heureux de vous retrouver aprés le grand air,
    le bonsoir

  • COLRE

    Si je peux me permettre, vous n’êtes plus à la page avec la télé et son rôle éducatif : c’est fini tout cela, les jeunes sont sur la Toile, ils zappent, se cherchent des programmes marrants, des polémiques (pas plus de 4mn 30) ou surfent pour chercher le dernier corrigé de leur disserte, leurs dossiers tout faits ou de la zique.
    TF1, c’est pour pépé et mamie… concurrencée par Julien Lepers, évidemment.

    La violence, ils la vivent aux infos et sur leurs jeux vidéos pour les plus intégrés et dans la rue direct pour les plus désintégrés…

    Bon, je rigole à peine…
    Sinon, je vous trouve assez durs avec les programmes télés : il y a des émissions excellentes, à la fois instructives et distrayantes.

  • Léon

    C’est vrai, Colre. D’une certaine façon, c’est trop tard. Je ne veux pas critiquer tout ce qui se passe à la télévision mais très spécifiquement ces émissions de télé-réalité répugnantes et qui s’appuient sur des tendances que nous avons certainement tous mais dont je ne vois pas l’intérêt de les flatter. J’ai quelques objections aussi aux séries américaines qui ont indubitablement formaté nos jeunes à la civilisation US : je me revois en train d’ expliquer à des étudiants en BTS qu’il n’y avait pas de « objection votre honneur ! » au cours de procès en France…

    • COLRE

      Oui, c’est trop tard, mais uniquement par rapport à l’idée qu’on s’en fait… 😉
      Il y a toujours de la place au cimetière des éléphants, et nos enfants aussi regretteront le temps d’aujourd’hui.

      Moi, c’est le XIX è siècle qui me fait rêver, une époque où l’on croyait au Progrès, à l’Éducation, à la République et au Bonheur des peuples.
      Maintenant, on se méfie du progrès, on ne croit plus que l’éducation changera les gens, on méprise les professeurs, on prend la république pour le moins pire des régimes, quant au bonheur des peuples, le communisme et ses dizaines de millions de morts, de déportés ou d’internés en camps est passé par là…

    • COLRE

      Est-ce que la violence agit sur les cerveaux en se banalisant ? Après la première moitié du siècle qu’on vient de vivre, et sans télé, je ne crois pas que les Anciens en aient eu besoin pour exciter leurs bas instincts…

      Les séries télés ?
      Les séries thriller ou police sont tellement violentes, répétitives et attendues, que je ne regarde plus jamais.
      Les séries drôles ? oui, elles le sont, je confirme, elles me font bien marrer, j’aime l’humour américain, mais je ne les regarde presque jamais, saus qd je tombe dessus par hasard et qu’elles m’accrochent, car c’est bccp de temps perdu.

      Les télé-réalités ? je dois avouer les avoir toutes au moins regardées une fois. Je confirme, c’est nullissime, répétitif, truqué, mais c’est fait pour les jeunes, je pense, sinon on s’emmerde grave (je mets Koh Lanta à part, qui est une télé-réalité un particulière).

      Sinon, il faut louer le seigneur, Endemol et TF1 réunis ! la pornographie n’a pas encore envahi nos écrans. Une dernière digue ? jusqu’à quand ?
      Car là, c’est gravissime… Il n’est que de voir la réaction, maintenant, des garçons des cités, nourris et éduqués à la vidéonet porno, un discours de dingue sur la sexualité des nanas : ils sont complètement à côté de la réalité, ils prennent les scénarios pornos pour du vrai ! Ça, c’est assez terrible dans leur cas… et c’est contagieux le simplisme.

    • Buster

      Objection votre honneur !

      16 Avril 1987, privatisation de TF1.
      C KI KA FE KOI ?

  • Léon

    C 1 VILIN PA BO !

  • snoopy86

    Quand je lis que Koh Lanta, secret story ou Mimi Mathy véhiculent une idéologie j’ai quand même un doute sérieux…
    Vous devriez demander à Morice d’enquêter; je vois bien la CIA et le Mossad fournir les scripts ….

  • Castor

    Remarque en passant :

    Y’a qu’à vous lire, tous ou presque, pour faire le constat que regarder la télé n’éteint pas toute réflexion ou regard critique.
    Soit vous ne regardez pas et je ne vois pas sur quoi se fondent vos critiques, soit vous regardez et force est de constater que la télé n’abrutit pas tout le monde.

    :mrgreen:

    • D. Furtif

      Il me semblait pourtant avoir tenu un discours assez différent…
      Boff 😳 mon travail sur un certain dictionnaire doit contaminer mon expression. 😳

      • Castor

        J’ai écrit « à vous lire, tous ou presque »…

        🙂

        • @ Castor

          Je déclare solennellement qu’étant de gauche et n’ayant jamais eu la télé, je n’ai rien à en dire et rien à dire non plus sur ce qu’en dit Montebourg (qui par ailleurs m’horripile) et que je m’en passe très bien (de la télé, et de Montebourg aussi). C’est ma seule et dernière intervention sur ce fil. Hugh !

          • Castor

            Ce à quoi je répondrai que ne pas avoir la télé te prive quand même du délicieux spectacle d’un Montebourg dégoulinant.
            Il est des spectacles qu’on ne devrait pas rater.
            😈

  • Buster

    Il y a une réponse du berger à la bergère.

    « Compte tenu du tempérament boutefeu d’Arnaud Montebourg, il n’est pas exclu que la réponse de TF1 donne lieu à un nouveau courrier incendiaire… »

    Ca va devenir un feuilleton leurs amours épistolaires ! 😆

  • Léon

    Effectivement, Buster, nous suivrons ça avec intérêt. Cette phrase de Paolini m’intéresse : « Que nos programmes ne vous plaisent pas, j’en conviens. Que votre engagement partisan transforme cette aversion en manifeste accusatoire sans fondement, dont on voit bien l’objet politique personnel, choque nos collaborateurs, » gronde Paolini, qui se défend de diriger une « télé poubelle ». Ou alors il y aurait lieu de penser que « 33 millions de Français » qui la regardent chaque jour aiment à se vautrer dans les ordures… « 
    Je pense qu’il y a effectivement lieu de le penser.
    Suite au prochain numéro donc. La violence de la réaction de Paolini indique, à mon avis, que Montebourg a touché juste. Et n’en déplaise à Castor, il est avec Mélanchon,l’un des derniers tribuns, un de ceux qui ont du panache et de la force dans le verbe. Personnellement j’aime bien, cela sort du ronron politique convenu.

    • Castor

      Alors Mélanchon, oui, j’aime !
      Il est la démagogie incarnée mais j’aime les coups de pied dans la fourmilière qu’il assène.