L’ineffable

Deuxième partie des textes proposés par ARTHES.

3/ L’Ineffable

Prince des métamorphoses

Qui règne sur nos ténèbres

Tantôt diable, tantôt Dieu

Par le clair et par l’obscur

S’arracher à toi, nul ne le peut

Dans les mouvements de mon âme

Dans les battements de mon cœur

Tu résonnes et m’accompagnes

Inestimables sont les fleurs

Monstrueuses ou merveilleuses

Qui croissent et qui s’agitent

4/ Dans mon jardin secret

Dans mon jardin secret

Où la pudeur fait notre écrin

Nulle trêve n’est possible

Et je me repose en ton sein

Mais au dehors

Tout m’est étranger

Je veux te contempler

Et ne te vois pas

Je contemple ton œuvre

A chaque instant renouvelée

Mouvante comme mon âme l’est

Le soleil de l’Est, ajoute

L’or, le rose et le pourpre

Au froid bleu de l’hiver

Il joue avec les arbres nus

Et expose leurs sombres dentelles

Dans sa lumière blanche de lait

Je les vois, je ne les avais jamais vus

Alors, le cœur tout gonflé

Je respire l’air dense et si frais

Je veux être à la fête de la nature

5/

Hélas, à ces beautés

Je n’y puis pleinement prendre part

Car toi, l’ineffable

Tu as fait de l’Homme ton hôte

Et pour cela il y avait un prix

Qu’importe, nous paierons toujours la note

De la nature même tu nous a chassé

C’était pour un autre et magnifique festin

S’il n’est possible d’être comme Nature harmonie

Le désordre et le chaos ne sont pas des ennemis

Car, Saches que j’aime encore mieux les chaînes

Et l’inextinguible soif de Prométhée

A son rocher lié, à la terre attaché

Que la béatitude illusoire et vaine

Ainsi, j’accepte tout

Et que la fureur des passions

Dévore nos entrailles

Et que dans nos yeux crevés

S’agite l’éternelle humaine flamme.

Ni Dieu ni maître

Et c’est ainsi que nous deux

Cher Ineffable

Mon ami mystérieux

Depuis le début, je t’aime et que tu m’aimes.

Et qu’à l’un et l’autre nous sommes enchaînés

Et comme tel, cela me plait

6/Ne t’en déplaise

Prométhée enchainé__ Philadelphia Museum
Lectures :1119
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
D. Furtif
Administrateur
D. Furtif
2 mars 2021 8 h 49 min

Bonjour Arthes
Qui dira l’insupportable et cynique béatitude des « élus »?