Tsavorite, la belle verte !

Une nouvelle pierre précieuse,

la Tsavorite ou « Grenat vert »

est apparue sur le marché depuis quelques années.

Les grenats sont un groupe de pierres apparentées entre elles, connues, surtout sous leur teinte rouge foncée, depuis la plus haute antiquité  et on peut les trouver dans toutes les couleurs excepté le bleu.

Toutefois la couleur verte est très rare et a été découverte seulement en 1971 au Kenya près du lac Tsavo et baptisée Tsavorite.

Et elle a été l’une de dernières pierres précieuses introduite sur la marché. Par sa dureté, sa brillance et sa couleur elle pourrait concurrencer l’émeraude. Bien que beaucoup plus rare que celle-ci ( 200 fois environ selon une étude) elle est pour l’instant moins chère,  ne nécessite aucun traitement particulier comme le chauffage ou le huilage et comporte moins d’inclusions.

(Le huilage des pierres se fait par imprégnation d’huile incolore ou colorée, le plus souvent dans des pierres brutes. C’est considéré comme un arnaque destinée à rendre les pierres plus belles, si j’ai bien compris.
Le chauffage peut avoir a pour effet, suivant les pierres, de l’assombrir, lui faire changer de couleur, faire disparaître certaines impuretés, inclusions.)

La plupart des pièces sont au-dessous de deux carats et celles au dessus de trois carats atteignent des prix très élevés.  ( Un carat= 200 milligrammes il faut donc 5 carat pour faire un gramme). Les principaux gisements se trouvent en Afrique ( Kenya, Tanzanie) mais aussi Madagascar pour des pierres de petites tailles et au Quebec. Un très intéressant article du dernier numéro de Science au Sud indique que l’on connaît désormais son origine.

On trouvera de superbes tsavorites sur le site de ce grossiste en ligne de pierres précieuses avec une idée des prix de vente.

Ses agents colorants sont les mêmes que ceux de l’émeraude: Le vanadium et le chrome.

La taille est importante pour augmenter la quantité de lumière réfléchie et acquérir le maximum d’attrait. Les tailles trillion et princesse sont particulièrement adaptées à cette pierre.
En cherchant de la doc pour cet article je suis tombé sur ce site passionnant qui explique le principe de la taille des diamants et surtout sa raison d’être du point de vue de leur éclat.
Lectures :15327
Notifier de
Léon
Léon

Alors là, pour un bide, c’est bide…

Causette
Causette

Mais non c’est pas un bide! de clic en clic, je me suis retrouvée dans les mines et forcèment curieuse des conditions de travail de ceux qui y bossent. De mon côté, j’ai ma petite collection de cailloux de toutes sortes dans le genre.

D. Furtif
D. Furtif

Gâche métier ❗

AGNNP
AGNNP

Mais non, Léon, c’est mêmes dans les narticle que je préfère ( la politique me ballonne,)

Vain dieu ces enseignants à la retraite, toujours entrain de raler au metier gaché! ( bon, si vous rapler vous êtes encore vivants…et que c vous aimez votre metier, c’est comme les douleurs au matin :mrgreen:)