Yannick Noah a peut-être raison, après tout.

Lectures :2804
Yannick Noah a déclenché une belle tempête médiatique aussi bien en France qu’en Espagne en déclarant que les étonnantes performances de sportifs espagnols étaient probablement  dues à un dopage qui serait très  peu réprimé en Espagne.

Mais ce n’est pas cette partie  de l’interview, sur laquelle je ne dispose d’aucune information particulière, qui m’intéresse : c’est la fin, lorsqu’il propose tout simplement de légaliser le dopage pour qu’on en finisse avec cette hypocrisie  et que l’on mette tous les sportifs à égalité.

Eh, bien, à la réflexion, il a peut-être raison. Le dopage ferait  partie du sport au même titre que le travail  sur le carburant en F1. Les performances sportives dépendraient alors des aptitudes naturelles, de l’entraînement, des équipements mais aussi de l’habileté à se doper, en pariant que les sportifs s’efforceraient  de le faire avec le moins de dangers possibles sur leur santé.
Enfin, les sportifs de haut niveau, au moins dans les sports professionnels, justifieraient les sommes parfois extravagantes qu’ils perçoivent : en même temps qu’ils nous fourniraient un spectacle sportif, ils serviraient de cobayes humains.

De la même manière que le seul intérêt de la Formule 1  réside dans ses retombées sur la voiture de monsieur tout-le-monde, ces sportifs expérimenteraient des produits qui pourraient améliorer les performances physiques, le confort de tout un chacun, qui aideraient à combattre, dans la vie de tous les jours, la fatigue, la maladie, la douleur et maintiendraient, en particulier chez les plus âgés, leurs performances musculaires, ligamentaires  et osseuses. Ceci se ferait d’une manière ouverte, en milieu médical spécialisé et avec un suivi sérieux.

Une telle novation supposerait un cloisonnement strict entre le sport professionnel ou amateur mais de haut niveau, où ce serait autorisé, et le sport amateur où cela ne le serait toujours pas. On n’obtiendrait donc le droit de se doper qu’à la condition d’atteindre déjà un certain niveau de performances.

Oui mais me direz-vous, pour atteindre ce niveau de performances, peut-être, faut-il se doper ? A quoi je vous répondrai que vous cherchez la petite bête. On vous dit que dans le sport amateur c’est interdit…
— Ah mais me direz-vous encore : et les valeurs du sport, le courage, le respect, l’honnêteté, tout ça ?
—  Vous cherchez encore la petite bête, là : il n’y a plus de tricherie puisque tout le monde a le droit de se doper, comprenez-vous ? C’est pédagogique et exemplaire, ça, non ? Le courage, c’est pareil, puisque tout le monde est logé à la même enseigne… Le respect, non plus rien ne change : les gnons que prendra un boxeur seront deux fois plus violents mais comme les os seront deux fois plus résistants, et qu’il aura deux fois moins mal, ce sera équilibré….
— Oui, mais alors le spectacle va perdre beaucoup d’intérêt. ?
— Mais pas du tout, puisqu’on vous dit qu’ils seront tous dopés ! En rugby, vous allez voir les entrées en mêlées ou les placages ! Au foot ils pourront faire des matches de 5 heures et tireront de 80 m des boulets sur les gardiens.  Il faudra juste augmenter la taille des terrains de golf, rallonger les courses de sprint, si on tombe à 3 sec au 100 m le spectateur risque de ne rien voir du tout de la course….
— Bin faut voir alors…

(Article à classer dans une catégorie encore inexistante sur Disons « provocations »..)

Notifier de
ranta
ranta

Salut Léon,

. « On n’obtiendrait donc le droit de se doper qu’à la condition d’atteindre déjà un certain niveau de performances. »

Et à partir de quel âge ? Le haut niveau existe dans toutes les catégories d’âge.

Et puis je ne crois absolument pas à un quelconque retour de bénéfices pour monsieur tout le monde.

Non, mille fois non.

D. Furtif
D. Furtif

Pourtant quand on lit la prose de certains sur le OUEB , qui nous ont confié par ailleurs se retenir de faire Caca,parler avec les extraterrestres avant rasage, de prendre l’ail à haute dose, de la poudre de Mulot réduite en cendre à la pleine lune, ….
Nombreux sont ceux qui se dopent

ranta
ranta

Pourtant !

Ben, justement, quand tu vois les ravages ! 😆

Léon
Léon

A quel âge ? Bin à tous les âges: un bébé qui marche à 6 mois, hop, les droit aux amphètes! …

yohan
yohan

Même si ce Noah, champion aux pieds d’argile et selon moins surevalué parce qu’il n’a au fond gagné qu’un seul tournoi du grand chelem, a le don de m’irriter avec ses déclarations débiles. Je pense que pour le coup, sa formule est faite pour secouer le cocotier. Je ne crois pas une minute qu’il demande réellement la légalisation du dopage. C’est plutôt une formule choc. En revanche, s’il persiste et déclare qu’il faut prendre au pied de la lettre sa petite phrase, alors nous aurons la preuve qu’il n’est qu’un con, ce que je ne suis pas loin de penser. 😉

Buster
Buster

Hé, Ho !
Je ne crois pas vous avoir autorisé à publier ma photo.
Surtout pour illustrer un sujet sur le dopage que je n’ai jamais pratiqué. 👿

Lapa
Lapa

les propos de Yannick Noah complaisamment placés en tribune dans le Monde sont indignes. La première partie de son interview jette une opprobre facile sur des sportifs au seul motif de leur nationalité. Comme si le dopage connaissait les frontières! Non, mais la lutte antidopage oui me direz-vous. Effectivement, mais en axant ses propos sur les sportifs espagnols et non sur les sportifs en espagne ou sur les réglementations et les protections politiques, Noah était sûr de se retrouver face à un tollé.
Sa dernière partie demandant la légalisation du dopage comme on réclame la dépénalisation du canabis est à pleurer de rire. Évidemment on peut s’apercevoir que c’est du second degré, de l’ironie fataliste. Et encore!

Mais franchement, est-ce d’un niveau de réflexion digne d’une tribune du Monde? Plutôt du café des sports non? Ce genre de déclaration, mis à part faire sensation (et mettre à mal la candidature de la France pour l’organisation de l’eurobasket, obligeant Douillet à d’idiotes excuses gênées) est-ce que ça va faire avancer les choses ou juste faire du bruit?

Même si sur le fond il n’a pas tord, je pense qu’il aurait été utile et profitable qu’il tienne un discours plus posé, pétri d’exemples, argumenté et agrémenté de preuves. Ce n’est pas parce qu’on s’appelle Noah qu’on peut se permettre de faire des déclarations sans aucune intelligence derrière. La popularité ne permet pas de s’affranchir d’un discours argumenté.

Il faut dire qu’il n’en est pas à sa première fois…

Lapa
Lapa

pour la légalisation du dopage et ceux qui y seraient tentés (on sait jamais) il faut savoir que l’intérêt du dopage ce n’est pas d’être plus réactif ou plus fort, mais tout simplement d’être plus réactif et plus fort que l’adversaire. Autrement dit si tout le monde se dope, la mentalité fera que certains chercheront des produits auxquels les adversaires n’ont pas accès. C’est évidemment une course sans fin avec une problématique de taille (outre l’éthique et la santé): le pognon.
Se doper revient cher, se doper efficacement encore plus cher. Bref cela évidemment serait la consécration de la réussite sportive uniquement liée à la puissance financière de la fédération ou du sponsor derrière. Obligeant les pauvres à se doper avec des produits de troisième zone. Évidemment cela serait un désastre et un carnage pour le sport amateur ou pré-pro. (déjà qu’on sous-estime largement le dopage dans le monde des purs amateurs…)

Buster
Buster

Et l’espérance de vie des sportifs retomberait à 36 ans.
Un sacré progrès.

Léon
Léon

Oui mais ne peut-on préférer une vie courte et intense à une vie longue où n’aurait jamais pu dépasser les 240 sec aux 100 m ?
🙄

Buster
Buster

C PA FO.
LA CONPETISSION QU’EN ON A SA DAN LE SAND, LE RESTTE NE CONTE PA.
.
(tiré d’un SMS de Ribery)

Lapa
Lapa

passer sous les 240 sec vous voulez dire. car pour ma part ils sont facilement dépassés et sans produit 😆

Léon
Léon

Voui, bien sûr c’est ce que je voulais dire..

snoopy86
snoopy86

Bof, les propos d’un Noah sur le sport et son racisme anti-espagnol me font à peu prés autant d’effet qu’une tribune de Djamel Debbouze sur la laïcité 😆

Une bonne surprise par contre : David Douillet a été capable d’apporter une réponse claire et digne

D. Furtif
D. Furtif

Aucun doute Snoopy, pour aboutir à un tel résultat il s’est dopé

ranta
ranta

« (Article à classer dans une catégorie encore inexistante sur Disons « provocations »..) »

Heureusement que Léon a pris le soin de préciser. A côté on fait comme si « on » avait pas lu.

COLRE
COLRE

Cela s’appelle un pavé dans la mare… Ce qui m’amuse c’est de voir les réactions outragées de la classe politico-médiatique alors que tout le monde sait que le dopage est généralisé dans un certain nombre de sports… mais faut pas l’dire !

A l’évidence, son article est une grosse provoc, mais les morveux sont obligés se moucher. J’avais suivi ébahie l’affaire Fuentes à ses débuts, et je me suis dit que le sport professionnel allait exploser ! Une bombe atomique.
Que nenni… l’affaire a été rondement étouffée, qques victimes expiatoires sanctionnées et la plupart blanchies…
Bravo Noah !

Defiscalisation
Defiscalisation

Franchement bravo pour toutes ces informations utiles, je n’avais pas prévu de lire jusqu’à la fin mais voilà que je laisse un éloge. Merci pour le temps passé

D. Furtif
D. Furtif

Je tenais à te féliciter Léon pour avoir su créer une virtualité à la véracité plus vraie que vraie , à tel point que certains débiles ont pu s’y laisser prendre.
.
Pendant que j’y suis
.
Bienvenue à Monsieur Défiscalisation pour tout le mal qu’il s’est donné.

Marco
Marco

Le dopage commence tôt, j’en veux pour preuve déjà à mon époque ( oulla c’est loin ) les aérosols de ventoline qui circulaient quand des épreuves de sélection régional avaient lieu..

Pourquoi un sportif qui normalement a passé une visite médical pour la pratique de son sport doit il prendre de la ventoline???
Alors on commence par ça et ensuite ……………..

Quand a Monsieur Noah ayant eu affaire à lui une fois !! j’ai une très basse opinion de ce Monsieur, tout est bon pour lui pour faire le Buzz et pas ce faire oublier!!

Qu’il commence déjà par payer ce qu’il doit au fisc Français avant de l’ouvrir !

ranta
ranta

Le dopage démarre n’importe où et à n’importe quel âge. Moi, j’ai eu un coach qui nous faisait prendre de l’aspirine avant un match. C’était censé permettre de meiux encaisser les coups et la fatigue. Un autre qui nous faisait prendre des sucres imbibés de gnôle.

Pour quelle efficacité ? En fait peu importe, c’est la démarche qui compte.