Vous partez en WE? Voici ce que vous risquez de louper:

Lectures :2301

Une fois n’est pas coutume je propose de faire la revue du WE avant celui-ci. Comme cela, vous pourrez partir tranquillement au concours de belote coinchée de Gaumont sur Yvette qui offre un panier garni pour le vainqueur.

Le grand débat des résultats à l’avance

Ça a déjà commencé, comme à chaque élection maintenant y’a le débat marronnier sur la publication ou non des résultats avant 20h. On peut comprendre la frustration des figures télévisuelles quand, sur le beau plateau télé, ils sont obligés de discuter pendant une heure sur le taux de participation alors que tout le monde est au courant des résultats. L’imposture était apparue au grand jour en 2002. Ils savaient tous, mais devaient faire comme si de rien n’était. Cela a empiré en 2007 et ça continue en 2012. C’est un débat purement journalistique parce que le français se fout de savoir le résultat à 18h ou à 20h ou même à 22h30. Ça ne va pas changer sa vie. Par contre, ceux qui vivent de la transmission d’information, toutes ses autorités bien informées et dont le rôle est de vendre de la pub en fournissant des infos, bah eux ils veulent fournir le truc en primeur. Y’a concurrence déloyale qu’ils disent, alors autant tout libéraliser dès 18h… Après tout ça changerait quoi? (on a bien vu en 2002, malgré les appels dans les DOM-TOM des responsables socialistes, que la tendance est difficilement inversable). Quand on y pense, pour un citoyen, voter alors que le résultat est déjà publié, c’est un peu inutile non?

Il y a pourtant une solution très simple, qui est la fermeture de tous les bureaux à la même heure (19 ou 20h) et le dépouillement en même temps. Le résultat ne serait plus alors connu que vers 21h pour tout le monde, serait-ce un drame? A-t-on vraiment besoin d’une soirée électorale dès 19h? Il ne resterait plus que les sondages à la sortie des bureaux de votes, les instituts s’en donnerait à cœur joie pour se la jouer au plus près de la « réalité » mais ça ne resterait que des sondages, avec les taux d’erreurs qu’on connait (4 points environ). Pour le deuxième tour c’est encore plus simple, même pas besoin d’aller sur Le Soir pour avoir le résultat: il suffit de regarder si le chapiteau se dresse à République ou à Bastille. Vous voyez que la politique c’est super simple?

Bon et encore faudrait-il qu’il y ait du suspense.

Le bal des faux-culs

Il commencera dès la mi journée de dimanche mais devrait s’amplifier à partir de 19h. La figure de style imposée est de se lamenter sur le taux de participation. Quand on est dans le camp des vainqueurs, c’est juste pour faire style et si possible expliquer que c’est parce que l’adversaire a rendu la campagne inintéressante, ou que sa gestion a éloigné les français de la politique, mais que ça va changer. Quand on est dans le camp des perdants, on essaie de faire comprendre que les abstentionnistes auraient bien voté pour nous, que la victoire de l’adversaire et peu représentative (indice: on prend son nombre de voix qu’on met en % par rapport à la population totale) et que promis, on jure de changer la façon de faire de la politique pour que les français participent. Et en chœur ils répéteront qu’ils ont compris le message.

En réalité ils en ont rien à cirer car, même avec 3% de participation, il suffit d’avoir une voix de plus que l’adversaire pour être élu. Alors franchement, même si ça permet de longues heures politico-philosophiques pendant une soirée, ils savent très bien que dans 2 mois ce sera oublié et que la seule chose qui restera c’est leur mandat.

Les spécialistes ont tribune libre

Chaque chaîne aura sa palanquée de spécialistes et politologues. C’est à dire des mecs en costards payés pour raconter des trucs aussi intéressants que dans les repas de famille avec le beauf. On aura des éditorialistes (qui sont les mêmes depuis 30 ans) qui interrogeront des politiques (qui sont les mêmes depuis 30 ans) et feront semblant de pas trop les connaître. On aura des mecs, sortis des instituts de sondage, ravis de se faire la pub de leur boîte pour commenter leurs chiffres et expliquer pourquoi ils sont meilleurs que ceux de la chaîne concurrente et que, oui, ils avaient tout prévu ce qui s’est passé ma bonne dame. Il y aura l’habituel syndicaliste qui donnera les prochaines dates de grève prévisionnelle et de mobilisation nationale (c’est à dire un défilé sur le Bd Voltaire).

Les mêmes prévisionnistes qui s’empresseront de donner leur prévisions pour le second tour. Parce que le premier tour n’intéressera plus personne passé 20h05.

Et enfin les mêmes spécialistes qui dissertaient sur le fin du PS en 1995, le bouleversement politique en 2002, la fin de l’extrême gauche en 1993 et autres conneries nous assureront que l’UMP va se disloquer et que c’en est fini de la droite en France. Comme si un parti pouvait mourir dans la défaite électorale alors que l’alternance est un principe fondamental qui lui permet de savoir qu’il reviendra invariablement aux affaires?

Du verre zircon pour un Sarko…phage

Mais ce que vous allez louper ce WE et pour le second tour va s’apparenter à l’enterrement première classe d’un déchet nucléaire. Dans le rôle du déchet ultime qu’il va falloir isoler et enterrer bien profondément, il y a Sarko évidemment.  Les fossoyeurs seront dans son propre camp, on s’en doute. Il fallait une personne pour ce combat perdu d’avance, une personne qui avait décidé depuis longtemps de ne faire qu’un mandat pour après « se faire de l’argent ». Il fallait surtout pas se griller pour la suite. De la défaite naissent soudainement de nouveaux chefs aux ambitions retrouvées.  2017 est proche alors on va jouer profil bas et amende honorable pour cette année. On va réclamer comme certains l’avaient fait pour leur propre camp un « droit d’inventaire » du sarkozysme. On dira qu’on a changé; qu’on a compris le message des Français et puis on va se retrouver dans la position somme toute confortable de l’opposant dans une période où la situation va être tendue. Avec comme objectif de faire mieux aux élections intermédiaires, ce qui devrait ne pas être trop compliqué. Et le mandat passé sera remisé, enfoui et ses symboles incinérés. Les plateau télé vont s’apparenter très prochainement au site de Bure. Suivez en direct l’enfouissement bien profond du quinquennat! Le principe pour ceux qui vont opérer, c’est de ne pas se faire contaminer. Attention l’opération est délicate, ça éclabousse mais celui qui sort en tête et sans tache n’est-il pas promis aux plus hautes destinées?

31 comments to Vous partez en WE? Voici ce que vous risquez de louper:

  • Buster

    C’est une honte !
    Je n’approuve pas ce procédé : Livrer la fin du feuilleton, dévoiler l’intrigue finale ! 👿
    Il y a des jeunes ici qui lisent Disons, Mossieur Lapa, et ils ont le droit de regarder jusqu’au bout cette première (pour eux) du bal des faux-culs, ce rarissime et prestigieux rassemblement de nos plus grands experts politologues, cette apothéose démocratique que le monde entier nous envie.
    Vraiment Mossieur je ne vous salue pas.

  • Léon

    Oui, c’est vrai ça, et après il va nous proposer de choisir notre président par sondage. Et puis ensuite prétendre qu’ils mentent. C’est une honte !

    Mais moi j’attends avec un certain sadisme l’après-sarkozysme à droite. Ca va être saignant, je sens qu’on va se régaler….

  • Léon

    Mais le premier qui a des résultats dimanche ne les donne pas sur le site mais envoie le lien pour les connaître. Belgique, Suisse…

    • Buster

      Je les ai déjà !

      ICI Yanis, voyance par téléphone.
      ou
      LA Elizabeth Teissier, avec cette réserve fort honnête : « Avec quelques précisions, sachant que, encore une fois, je ne suis pas voyante mais astrologue ; je me borne à analyser les cycles planétaires et, comme tout art conjectural, l’astrologie a droit à l’erreur. Je ne le répèterai jamais assez. »

  • ranta

    M’en fous moi. je serai à la pêche avec Buster, et à cette heure là on en aura attrapé une toute grosse qui fera bien la taille.

    • D. Furtif

      Tu m’y retrouveras, pêcher le saumon au Yemen ça ne se refuse pas.
      Comme c’est Buster qui invite…

      • ranta

        Va falloir que je surveille mon assiette moi ! 😆

        • Buster

          Ah !!!!
          Je nous imagine 😆
          Les longues soirées au Mafraj… Avec une bouteille d’alcool du Poitou (?), sortie de nulle part…
          La nuit dans le Fondouk (j’espère qu’il n’y a que les musulmans qui ronflent, ça serait déjà ça)
          Quant à taquiner la gueuse, je ne vous conseille pas vraiment d’espérer vous y essayer.
          .
          Hum Ranta, spèce de françouz, y a pas d’assiettes, mais du pain, DES pains, délicieux, que l’on fabrique comme cela.

          • Léon

            La vache mais comment ils font ? Mon pizzaiolo du coin m’a expliqué que ce genre de faintaisie n’était possible qu’avec des pâtes tellement salées qu’elle sont incomestibles… Tu as goûté Buster ?
            Et dans quoi il jette sa crêpe à la fin ? 😯

            • Buster

              Délicieux, vraiment !

              Il jette sa crêpe sur la paroi du four, où elle reste bien sagement collée, et en 3 minutes c’est cuit, sorti, découpé et servi encore tout chaud.

              • D. Furtif

                Ahh oui le pain Ranta …souvenir souvenirs
                D’un oeil on nous l’offrait et de l’autre on nous le comptait.

  • D. Furtif

    Article incroyablement paire qui passe euhhh perqui casse perspicace
    ma soirée passera à suivre Bayrou pour assister à son solennel engagement en faveur du candidat qui répond à ses vœux.
    On attend la surprise
    D’autre part , en fil rouge je suivrai sur toutes les chaines gratuites celle qui m’a manqué depuis des semaines.
    ???????
    Nadine Morano ça va de soi.

  • Léon

    Aaaaaah, Nadine ! Mais que va-telle devenir, pauvrette ?

  • Léon

    En fait le vrai chambardement peut avoir lieu pour les législatives. Mais sans doute, à l’UMP, on espérera qu’une défaite de sarkozy sera une défaite un rejet personnel et pas politique.

    Qui a dit que cette campagne était chiante ? Moi je commence à m’amuser…

    • Lapa

      L’UMP a déjà cessé d’exister pour les législatives en tout cas. Mon député se présente sous l’étiquette « majorité assemblée nationale » impossible de chopper le moindre logo UMP. Et notez que c’est pas  » majorité présidentielle » …

      Ce qui vaudrait son pesant de cacahuètes serait qu’il soit réélu. Je sais après faudra se taper 5 ans… Mais rien que pour voir la gueule des experts et de certains, j’avoue que ce serait tentant. Ou un Bayrou ou Melenchon au deuxième tour, enfin bref un truc qui permette de se marrer aux dépends de ceux qui savent.

  • Léon

    En attendant, je suis comme bloqué. Impossible d’imaginer des articles des sujets de réflexion. Et faudra attendre encore jusqu’au 6 mai, pfff…
    On peut lancer un jeu : à votre avis qui votera pour qui parmi les gens qu’on connaît?

  • Léon

    Gazi Borat sera absent (en stage au Pakistan)

  • Léon

    Mais… mais…mais… pour qui Hervé Morin appelle-t-il à voter ? BUSTER !!!!!

    • Buster

      Hervé Morin sera évidemment le 11ème homme de cette élection ET LA VRAIE SURPRISE !

      En effet, Je voterai pour lui dimanche.
      Mon vote, comme celui de millions d’autres, ne sera pas comptabilisé, il sera donc blanc.
      Vous n’aurez qu’à additionner tous les votes blancs, plus toutes les abstentions pour connaître LE SCORE QU’IL AURAIT DU FAIRE, s’il lui avait été permis de se présenter.

      Le système a su se préserver de son plus grand danger, du seul homme qui l’inquiétait et qui risquait de rafler la mise. 👿

      Elections (sans Morin), piège à cons !

  • Léon

    Déconnez pas les mecs. Moi non plus je ne trouve personne qui me représente et ça m’emmerde bien. Alors j’avais le choix entre aller à la pêche ou voter utile. J’ai décidé de voter utile : Hollande dès le premier tour pour éliminer le fou, là…

  • ranta

    Votez Rantaaaaaaaa !

    Avec Moi, tournoi de foot tous les jours, suivi de concert en plein et saucisses grillées. Pression à volonté !

    ceux qui n’aiment pas le foot, les saucisses et la bibine bosseront à la place de ceux qui aiment.

  • Causette

    Bonsoir

    PARIS (Reuters) – Sarkozy / Hollande …à égalité au premier tour de l’élection présidentielle selon le baromètre quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match publié vendredi. Mais y’a t-il une grande différence entre ces deux là? j’en doute, Bruxelles veille!

    « Si les élites sont prêtes à s’ouvrir à la diversité ethnique, peu considèrent la diversité sociale, que remettrait en cause un système dont elles bénéficient, comme une priorité ». Christophe Guilluy, géographe – Fractures françaises.

    La Pravda sème le doute le traumatisme du 21 avril 🙄 Une inquiétude sourde s’est emparée des socialistes. Taranis! ça fait peur :mrgreen:

  • Léon

    Ouais bof… Le Crazy Horse je ne dis pas, mais des tournois de foot minimes…

    • ranta

      Bon, ben je rajoute le Crazy Horse.

      Quelqu’un veut autre chose ? N’hésitez pas, je vous promets tout ce que vous voulez.

      • Causette

        des cours gratuits de mandala pour devenir nartiste :mrgreen:

      • Lapa

        On pourra commenter ici si les prévisions sont justes et noter les belles petites phrases en direct (enfin pour ceux qui materont pas un DVD par exemple)

        • Causette

          A voter! (par contre pour les procurations c’est un peu le boxon (à Paris). Pour la même personne, la dernière fois il n’y avait pas eu de problèmes, j’avais la procuration avec moi. Mais là, cette année, la règle a changé, le procurateur ne reçoit plus la procuration qui est envoyée à la mairie qui doit faire suivre au bureau de vote. Et bien apparemment le papier n’est pas arrivés au bureau de vote.)

          Vous n’avez pas vu le cirque à la tv, les candidats filmés en train de voté. Il me semble que tous ont attendu leur tour dans la file d’attente sauf… qui? devinez :mrgreen:

  • Causette

    Dans le 20e, on vote sans être inscrit

    15h16: Reportage à Paris

    Au 33 rue Piat, bureau 74, c’est la bousculade. A l’entrée, un employé de la mairie de Paris déconseille carrément de voter maintenant, car «il y a beaucoup de monde». De fait, on n’attend pas moins de 20 minutes dans un couloir exigu avant de pouvoir attraper les bulletins des différents candidats. Direction l’isoloir, puis l’urne. L’ambiance est bon enfant. Une maman prend en photo sa fille qui s’apprête à voter pour la première fois. Et le président tente désespérément de recruter pour le dépouillement. Mais là, drame: une personne vote alors qu’elle n’est pas inscrite sur les listes. C’est la deuxième fois de la matinée, «la fois de trop», pour l’une des assesseurs, qui enjoint ses collègues «d’arrêter de faire des conneries maintenant!»

    ❓ Comment est-ce possible 😯

    Je vous le disais à Paris c’est le b…, des gens se pointent dans leur bureau de vote et on leur dit qu’ils sont inscrits dans un autre. C’est la première fois que je vois un tel désordre pour des élections.