48,33 % – 51,67%, la masse manquante de l’univers….

Lectures :2693

Mmmouais… Soulagé d’un côté, mais quand même…. Le score d’hier je l’ai pris, pire qu’un coup de poing  : un 35 tonnes à pleine vitesse dans le buffet…

Après quasiment dix ans de sarkozysme, dont cinq comme chef d’Etat, il s’est trouvé encore plus de 48% d’électeurs pour en redemander encore cinq ans ? Mais on devrait leur retirer leur carte électorale, à ces gens…

Franchement ça me dépasse. J’ai beau me raisonner : c’est de l’anti-hollandisme, de l’anti-gauche, de l’anti-hausse d’impôts, quelque chose de ce genre. Rien à faire : je ne parviens pas à intégrer ça intellectuellement…

Il n’y a pas 48 % de riches en France qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Il a gouverné pour une poignée de privilégiés, raconté n’importe quoi pour conserver le pouvoir, menti effrontément à longueur de temps, présente un bilan désastreux (quoi qu’essaient de nous faire croire quelques plaisantins), a tenté une peopolisation de sa vie privée, dégradé la fonction, s’est agité en vain, s’est attribué à lui-même le mérite de la résistance de la France à la crise alors qu’elle est due à tous ces amortisseurs sociaux qu’il passe son temps à dénigrer…

Ah, on a cru que le citoyen, cette fois, serait bien informé, qu’il aurait les yeux dessillés aux fact checking, à l’influence des médias, à leur rôle pédagogique… Que dalle: 48,33 %… Un sur deux…

Un sur deux !

Alors, aujourd’hui,  je suis allé « faire un tour en ville », j’ai regardé la tête des gens pour savoir. Essayer de deviner…

Bon celui-là, avec sa Porsche Cayenne, évidemment garée n’importe comment, je suis sûr qu’il a voté Sarkozy, c’est normal. En plus il a une tête de gland, genre attaché-case .

Mais un sur deux ! ! ! ! La petite grand-mère qui trottine, là, si mignonne avec son teint tout rose, son odeur de poudre de riz et son petit chapeau, si ça se trouve elle a voté Sarko ! Mais mamie, mais comment avez-vous pu faire ça ?

Et ce type qui fait la queue à la pompe, avec sa twingo ? Une twingo. Et d’occase, encore, toute pourave. Un jeune. Si ça se trouve, il est au chômage… pas un client sarkozyste, ça. Quoique, il a l’air de faire la gueule, c’est peut-être à cause du résultat ?… Bon, et la jeune femme qui est derrière la caisse? Alors elle, non, ce n’est pas possible… Mais nom de nom, un sur deux ! Un sur deux !

Oh, j’en vois un là, le gros balèze à bretelles, avec les cheveux rasés qui sort de la boucherie, alors lui, c’est sûr… Tiens, je me dégonfle pas, je lui pose la question ?

Quoique… il est vraiment énorme, genre David Douillet, mais en pire. Et en plus, il a l’air pas commode et pas content. Si je m’approche : «  Bonjour m’sieur, excusez-moi, j’ai parié avec moi-même que vous aviez voté Sarkozy, c’est vrai ? », là, y a trois options : ou il n’a pas voté Sarkozy et, ulcéré, il m’en met une; ou il a voté pour lui et comme il n’est pas content d’avoir perdu il m’en met une aussi; ou il va me dire qu’il n’a pas voté, mais quel qu’ait été son vote, il peut aussi me dire de mêler de mes oignons et m’en mettre une par principe… Dans tous les cas, il y a risque d’abîmation* de ce profil devant lequel ma choupinette s’extasie depuis 40 ans tous les matins que le bon dieu fait.
Pas le bon plan….  Je sursois donc.

J’observe maintenant une bimbo décolorée qui promène son chiouahouah, euh chiwawa, chiouawouah, enfin j’en sais rien comment ça s’écrit ce truc minuscule à pattes. Et elle, pour qui elle a voté, si elle a voté ? Il y avait rien sur les vernis à ongles ni la protection des petits bêtes dans les programmes des candidats. Alors, comment savoir ? Un sur deux, je vous dis. Un sur deux ! Si je l’aborde, à coup sûr elle va se demander qui c’est ce vieux cochon libidineux, avec ses plans drague foireux… Non, ça va pas le faire là…

Ah, mais à côté de la boulangerie, je croise mon député-maire en promenade avec Madame :
Bonjour Monsieur le maire, bonjour Madame ! **
Bonjour Monsieur Léon ! ( je suis un VIP ici, on me parle avec respect et déférence).
Dans mon for intérieur je me demande: un Villepiniste ça a voté quoi ? Théoriquement, pas pour Sarkozy, s’il a suivi les consignes du patron.  Je ne vais quand même pas lui demander, j’aurai l’air de quoi ? Ils ont l’air contents tous les deux ; mais comment savoir si ce n’est pas uniquement à cause de la fin des travaux sur la commune qui durent depuis trois ans ? Qu’ils vont enfin cesser de se faire engueuler par tout le monde  à cause des nuisations*** ?

Mais enfin, où ils sont ceux qui étaient prêts à se retaper Sarko pour cinq ans ?

Bon d’accord, cette année, pour la première fois, les handicapés mentaux avaient le droit de voter. Mais ça ne fait pas le compte, quand même…  Ou alors, ils n’ont pas tous été détectés. Un sur deux, on vous dit. Un-sur-deux !

J’ai fini par rentrer chez moi et me mettre devant un glace pour m’observer attentivement. A moi tout seul on était donc deux. Une chose bizarre, je ne sais pas si vous avez remarqué, quand vous levez le bras gauche, dans la glace c’est le bras droit qui se lève. Doit y a avoir un truc là… un début d’explication. Une histoire de matière et d’antimatière. La différence de 3,34 points à peine, c’est simple, c’est comme la masse manquante de l’univers. Un truc qu’on comprend pas.
——————————————————————————————————————————————————————————————–

* Bein quoi ? Abîmation, c’est comme dégradation…

** Alors que l’Académie française a réglé la question  pour les ambassadeurs  (C’est Madame l’ambassadrice pour l ‘épouse de l’ambassadeur et Madame l’ambassadeur lorsque l’ambassadeur est une femme), elle n’a  encore rien décidé pour les maires. Je m’en tiens donc à un sobre « Madame » pour m’adresser à la femme du maire… (Y en a là-dedans, hein ?)

*** Quoi, encore ? « Abîmations », « nuisations « , c’est juste de la cohéritude syntaxique…

62 comments to 48,33 % – 51,67%, la masse manquante de l’univers….

  • Lapa

    Et oui!
    58-42 annoncé 3 jours avant le premier tour, 55-45 annoncé par TNS sofres hier après midi….Sarkozy a encore 15% d’opinions favorables il y a peut être 6 mois. mais enfin PERSONNE ne peut réellement penser que, passé les figures emblématiques des grands hommes de la Vème, il y ait encore la possibilité d’aller au delà d’un 53-47? Il faut arrêter de baigner dans l’opinion. je me souviens en 1995, après 14 années de présidence socialiste et avoir entendu autour de moi et dans les medias que plus personne ne voulait des socialos et que la seule question qu’on posait c’était « alors Chirac ou Balladur? »que Jospin, qui a été placé là par ses copains pour se prendre la dérouillée attendue avait une côte d’amour proche de zéro… après tout ça il était arrivé à 48% au second tour (et remportait les législatives deux ans plus tard pour un parti qui devait aussi « imploser » et faire son « inventaire »).
    Il faut se rendre à l’évidence un français sur deux est probablement de droite. Et probablement un sur deux de gauche.
    Il est vrai qu’au vu du score et de l’antisarkozysme « fin de règne » qui suintait de toutes les couches de la société, l’UMP va peut être regretter de ne pas avoir misé sur une autre personnalité…;)

    Au delà de ça, comment expliquer ce score serré?
    – d’une part parce qu’il faut se méfier du bain d’opinion qui est majoritairement porté par les media tendances, les milieux parisiens ou de grandes villes (majoritairement pro Hollande) La France oubliée, désertée et rurale, agée, mise de côté a sûrement voté majoritairement Sarko.
    – d’autre part parce que, quoi qu’on fasse et qu’on dise, le socle électoral droite-gauche est proche du 50-50 en France
    – ensuite parce qu’il s’est passé sans doute avec Sarko ce qui se passe avec Le Pen: le non aveu du vote. les sondages n’ont pas dû prévoir de compensation je l’avais pourtant annoncé il y a quelques semaines. On n’ose pas aller contre le courant ambiant, mais dans l’isoloir, c’est autre chose….
    – enfin parce qu’il faut se rendre à l’évidence qu’Hollande n’emballe pas (un atout finalement comme ça il décevra moins! ).

    Je pense néanmoins que les grands responsables sont tous ces instituts de sondages qui sortent des chiffres complètement bidons et ne cessent de nous abreuver de leurs pseudo travail scientifique (ce qui est une imposteurs mais j’ai la flemme d’aller en profondeur sur ce sujet qui mériterai qu’on s’y attarde). Il y aurait beaucoup à dire sur le modelage des opinions. De toute façon notre société n’est plus faite pour ce genre de scrutin. ça nous jouera de vilains tours un jour où l’autre.

    • COLRE

      Tout à fait d’accord avec ton analyse, Lapa.
      J’ai pensé jusqu’au bout qu’il y avait un risque qu’il gagne. Pourquoi ?

      – à cause de l’effroyable démagogie de ses discours successifs… Par définition, la démagogie consiste à susciter les pulsions, peurs, frustrations, colère et angoisses du peuple par le mensonge, l’émotion, l’amalgame, la tactique du bouc-émissaire… Donc, par définition, ça marche.

      – à cause de la terrible connivence des médias qui n’ont cessé d’occulter ce qui pourrait déranger leur chéri et de renvoyer dos-à-dos les candidats quand il y avait mensonge, cynisme et turpitude essentiellement d’un seul côté (voir la déclaration de Bayrou scandaleusement tronquée partout pour laisser seulement passer les phrases qui faisait croire qu’il se vendait et trahissait).
      Sans parler des manipulations sondagières !

      – à cause de la tweet-politique qui a pris le pas, où l’analyse de 2 lignes max est le nec plus ultra de l’information dite « factuelle », où le matraquage des petites phrases, le seul goût de rire tient lieu d’opinion politique…

      Heureusement, son bilan a été tellement catastrophique, il a tellement méprisé et blessé les gens dans leur ensemble, que face au grand choix des 5 ans qui viennent, la (petite) majorité a hésité à remettre le couvert.
      Pour certains la peur au ventre (puisque c’est la peur qui est le grand thème sarkozyste), ils n’ont quand même pas oublié que ses discours et ses promesses, c’est DU VENT !
      « Cons », peut-être, mais pas à ce point-là… 😉

      Il aura suffit d’un basculement de qques points pour inverser l’étiage légèrement droitier de la société française pour faire passer de 52/48 à 48/52…
      D’accord aussi avec la solitude dans l’isoloir qui fait rentrer au bercail les matamores de la veille… 😉

    • Buster

      Il est vrai qu’au vu du score et de l’antisarkozysme « fin de règne » qui suintait de toutes les couches de la société, l’UMP va peut être regretter de ne pas avoir misé sur une autre personnalité…;)

      Regrettent déjà, mais que pouvaient-ils faire si lui décidait d’y aller ?
      Se ranger bon gré mal gré derrière le chef qui croyait vaille que vaille à ses chances, croiser les doigts.
      J’avais émis l’hypothèse il y a plus d’un an que Sarko pourrait ne pas se représenter, qu’il partait sinon vers une dérouillée assurée sa cote de popularité déplorable étant impossible à inverser.
      La différence à la sortie n’est certes pas énorme, il est remonté au delà de ce que j’imaginais. Mais il lui manque les 2 ou 3 % qui font toute la différence. La France est fifty-fifty droite/gauche, le moindre handicap, et ici il n’était pas moindre, suffit à faire basculer la victoire.
      On ne saura jamais, mais, un Juppé face à Hollande ? Où en serions nous aujourd’hui ?
      Sarko a bien été l’allié égoiste et involontaire, l’idiot utile, de Hollande. Un gamin qui crâne et qui préjuge de ses forces par simple aveuglement nombriliste.

  • COLRE

    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Ben oui, Léon, les mystères de l’Homo politicus… Je reste sidérée, comme toi, qu’il puisse se trouver après 5 ans de sarkozysme 27%, puis 48% des électeurs pour voter pour lui et en reprendre pour 5 ans ! Même parmi nos droitiers de Disons, aucun n’a déclaré qu’il voterait Sarko ! MLP, Hollande, blanc ou abstention, mais personne pour lui…
    Faut croire que dans l’isoloir, la peur reprend le dessus… « on ne sait jamais, mon bon monsieur ! », « on sait ce qu’on quitte, on ne sait pas ce qu’on trouve »… il y a des tas de proverbes sur cette peur de l’avenir.

    • ranta

      Et bien moi ce qui me sidère c’est que Hollande passe dans un mouchoir de poche. Alors oui un vote, ou une abstention dans mon cas, anti sarko. Seulement, puisque même dans la victoire tu ne peux t’empêcher de brocarder, pour les législatives c’est clair : ce sera le député UMP sortant parce que en face le candidat PS est un digne représentant de la troupe quantique qui est dénoncée ici.

  • snoopy86

    Le premier tour c’était 56% pour la droite 44 % pour la gauche avec un Hollande représentant une gauche pourtant trés modérée …

    En fait Sarko a trahi d’abord son camp en offrant le pouvoir à une gauche dont les français rejettent majoritairement les idées …

    La marge de manoeuvre du nouveau président est bien mince …

  • Léon

    Et on ne connaît pas la composition de l’assemblée. Un autre point important de la « marge de manoeuvre » !

    • Lapa

      la majorité absolue est acquise sans souci. reste à savoir si y’aura les 2/3 du parlement en rose…

      • Buster

        la majorité absolue est acquise sans souci.
        Avec la bienveillance du FN. Pardon de la marinade (ou qqchose comme ça)

  • Asinus

    Même parmi nos droitiers de Disons, aucun n’a déclaré qu’il voterait Sarko ! MLP, Hollande, blanc ou abstention, mais personne pour lui…

    tttt ma chére Colre la victoire devrait vous pousser à la mansuétude  » forcez vous un peu » nous sommes sur Disons la « bonne foi » de l’un ou de l’autre ne saurait etre remise en cause fusse dans l’isoloir.
    un de vos amis tres « droitier »

    @Léon , mon cher goutez donc cette victoire s’en est une ! ne dit on pas que le vainqueur est celui qui dine et dort sur le champs de bataille à ecouter la voix enroué de mon ainée depuis la Bastille à 4h du matin je crois bien que c’est ce qu’elle a fait.

    • COLRE

      Mon cher asinus, je n’ai aucune mansuétude pour certaines personnes que je méprise (et, que je sache, vous n’en faites pas partie), et pourtant je reste polie, et sans qu’on ait à m’y « forcer »… 😉
      Pourtant, en ai-je reçu des insultes, arrogances ou railleries de toutes sortes sur mon « camp » politique (gôche, gauchiste, sectarisme, la « cruche », flamby ou la « grosse martine », etc etc!). Vous m’indiquerez où sont en retour les « nabot », « talonnettes » et autres « fachos » dans mes commentaires… 8)

      Dire que des gens changent d’avis dans l’isoloir n’a rien d’insultant, c’est une réalité bien connue, étudiée et chiffrée.

      Enfin, « droitier » n’est pas une insulte pour moi, pour vous si ?? vous préférez « droitiste » ? dites-moi comment il vous convient que je les nomme… 🙂

  • Léon

    Bah, Asinus, aucune triomphitude, je vous assure. Je suis juste soulagé qu’on se soit débarrassé de l’autre, que je trouvais indigne de ce pays que j’aime, comme seul un enfant d’immigrés peut l’aimer…
    Pour le reste, j’attends de voir. On avait échangé à ce sujet avec Buster: mon intuition (mais ce n’est qu’une intuition), est que ce mec va nous surprendre.

  • Buster

    Gueule de Bois

    « … Dans la ligne de mire, aussi, Guillaume Peltier, le Monsieur Sondage de l’UMP, qui pendant toute la campagne assurait à tout le monde que Sarkozy allait l’emporter, chiffres à l’appui. « Il ne connaît rien à la politique, il n’a jamais été élu », ironise Chantal, une supportrice bloquée à l’entrée de la maison de la Mutualité alors que Peltier répond déjà aux caméras pour évoquer les scénarios des législatives.
    Pour l’analyse de la défaite, il faudra donc attendre. Ces dernières semaines, ils sont nombreux à avoir mis en cause la façon dont Nicolas Sarkozy a organisé sa campagne, et plus particulièrement l’orientation très droitière prise vers la fin…. « 

    Les courtisans et/ou affairistes ont toujours intérêt à dire ce que les puissants rêvent d’entendre.
    Ce Monsieur sondage de l’UMP Euhhhh 😯 L’incompétence pour très cher !

    • Lapa


      Pour l’analyse de la défaite, il faudra donc attendre. Ces dernières semaines, ils sont nombreux à avoir mis en cause la façon dont Nicolas Sarkozy a organisé sa campagne, et plus particulièrement l’orientation très droitière prise vers la fin….

      ça me semble prématuré, il faudra voir le report de voix FN. De toute façon, Sarko avait plus de voix à aller pêcher à droite qu’à gauche. je résume donc:
      ça me semble l’excuse bidon pour mettre la défaite sur le dos de certains et essayer de donner une image plus cool qui de toute façon ne marchera pas mieux. Que l’ump assume son électorat conservateur et âgé merde! il a encore 30% de voix fn à aller chercher à moins de préférer le désert pour 5 ans et pas se salir 😀 on connaît la réponse d’avance 😉

  • snoopy86

    Je signale à Fufu que nos waldgogols du sud-est de la Vienne ont voté massivement pour Hollande 😆

  • snoopy86

    @ Lapa

    Sarko 27,18 + Le Pen 17,9 + Bayrou 9,13 + Dupont-Aignan 1,79 = 56 %

    • Lapa

      mouarf compter l’électorat de Bayrou à droite alors que lui-même vote Hollande et que la répartition doit donner du 40-40… idem ne voir qu’un vote de droite chez MLP qui donne à tout casser entre 50 et 60% de ses voix à la droite (et encore là on parle de siphonnage et tutti quanti) … on est très loin d’un report comme celui d’EELV ou du FDG….

      je serai d’accord avec vous quand l’UMP aura signé des accords électoraux avec le Modem et le FN 😆

      • snoopy86

        Bayrou et une partie de son électorat sont symptomatiques du rejet de Sarkozy mais leurs idées sont quand même bien loin d’être des idées de gôche ..

        La droite c’est aussi la droite molle

        En dehors des querelles de personnes où se situe la différence entre Bayrou et Hervé le phare de la pensée politique moderne ?

        Si Bayrou et Le Pen ne sont pas de droite, moi je suis évêque 😆

        • Buster

          Euhhh,
          Y a tout de même, vu de mon côté, quelques différences entre Bayrou et Morin. 😆
          C’est certainement très subtil mais l’opposition à Sarko de la part de Morin tenait plus de la posture inutile, politico-existentielle et politico-ridicule, que de la conviction ou d’une quelconque importance politique.
          .
          Me définissant moi-même comme centriste, je n’accepte aucunement d’être assimilé à l’un ou l’autre des 2 camps, en l’état actuel du partage.
          Mon vote blanc de dimanche (puisque je n’ai pas accepté de suivre l’exemple bayrouiste) se confond malheureusement avec les votes suggérés par la marine. Et c’est bien toute la limite de l’exercice.
          Mais de toute façon il n’a strictement aucune importance le vote blanc. Je me déplace, comme d’autres pour d’autres raisons, pour aller voter sans aucun espoir de visibilité. 🙁
          Qu’y puis-je ?
          Qu’y puis-je si mon idéal républicain passe par une droite sociale du genre Séguin (+) – Juppé se prolonge naturellement par le centre, sans trop de compréhension pour l’esprit de chapelles qui y règne, et s’en va mourir quelque part du côté de Valls ou Hollande.
          Il est vraisemblable que je ne verrai jamais cette large union des centres, que d’aucuns jugeront de droite quand d’autres la verront de gauche.
          J’en suis marri et pour tout dire un peu désabusé, ceci expliquant peut-être le recours à la dérision pour cacher le plus esthétiquement possible ma désappointitude.

  • yohan

    Les français n’ont pas voté contre la droite mais contre Sarkozy. On le verra aux législatives. Mais, pour moi, je pense qu’il faut néanmoins laisser sa chance à la gauche, si l’on veut voir de quoi elle est capable. La droite sera de retour dans cinq ans, c’est sûr…

  • yohan

    Perso, j’ai quand même voté pour Sarko.

  • Causette

    Bin moi j’ai voté contre le bling-bling et la vulgarité, voilà.

    D’abord je voudrais dire à Léon, que je viens d’adopter ce petit fils d’immigré mexicain. Et je connais une mamy (92 ans) qui vote Poutou au 1er tour et Hollande au 2e, une ancienne de La Poste.

    J’ai toujours pensé que beaucoup d’électeurs et d’électrices votaient avec leurs pieds! ou au pif. Ne me ditent pas que vous ne connaissez pas des gens qui ont horreur de parler de politique, mais ils votent. Eh! oui. « Arrêtes de parler politique » entends-je 😯 alors que je parle de culture ou de logements.

    En plus, les gens plutôt à gauche, mais sans parti pris, ont plus tendance à ne pas voter.

    • Causette

      Le chihuahua est très résistant malgré son apparente fragilité. Sa longévité moyenne est évaluée aux alentours de quatorze ans et peut atteindre dans quelques cas une vingtaine d’années. Il est tonique, capable d’endurer de longues marches, contrairement à ce que peuvent laisser croire sa petite taille et le rôle de chien de salon auquel il est souvent cantonné (wiki). Je confirme vous pouvez l’emmener en randonnée sans problème. Pour renflouer les caisses de l’Etat je propose une amende de 300€ à toute personne qui ridiculise les chihuahuas avec des choupettes et des habits ridicules.

      • Asinus

        yep maame Causette moi mon chihuahua préféré c’est Pearl de Charlier et Giraud
        http://membres.multimania.fr/tristram/images/blueb/pearl.GIF

        marwaaf

        yep aie non pas la tete aie !!!!!

        • Causette

          J’ai mieux. Rachel dans Un million d’années avant J.C. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
          Ouf! la beauté 🙄

          • D. Furtif

            Causette ne te moque pas trop vite , puisque tu n’étais pas née à cette époque., ni en 1966 ni en 1 ooo ooo avant JC
            Il y a des « choses » qui apportent de l’émotion . Raquel Welch en est une.
            Je tiens à saluer ici la haute formation archéologique et historique de je ne sais plus le nom de celui qui disait les dinosaures contemporains des premiers hommes, et les hélicoptères chez les Egyptiens.
            Il est même venu se plaindre chez nous des mauvais traitements qu’on lui faisait subir sur Maboul au profit de la bande à Morice.
            Il aurait fallu pour le croire que nous n’ayons pas assisté à leur aide mutuelle pour entretenir le buzz sous leurs articles respectifs

  • Asinus

    yep , marrwaaf n’empeche que sur le stand de tir nacoté j’ai allumé quelques belles cibles yep je vas de ce pas planter tomate courgette poivron et aubergine pour cet été concocter ce qui à mon avis attend l’ump en juin …….une ratatouille yep !

  • D. Furtif

    Avec assez de certitudes sur l’ancien et presqu’autant sur le nouveau je ne peux que répéter mon post d’hier soir
    Évidemment ce ne sont pas les mêmes.
    Les triangulaires sont une machine à casser la Vè République et c’est tant mieux.

  • ranta

    Ben, j’vais vous dire. Lorsqu’il y a des bouteilles de champ en jeu 1 sur 2 c’est encore pas assez ! 😉

  • Léon

    Je ne puis m’empêcher de penser que cette analyse du Nouvel Obs est juste. Et que c’est donc uniquement l’antisarkozysme qui a permis l’élection de Hollande. Ou, autre manière de le dire, les thèmes identitaires, le refus de la mixité culturelle, l’exigence de protectionnisme sont devenus majoritaires dans ce pays. La question de savoir si c’est bien ou pas, si c’est de gauche ou de droite est une autre affaire. Mélenchon comme MLP ont fait campagne sur le protectionnisme économique. Mais, s’il a perdu son avance sur elle c’est, sans doute, à cause de son discours sur la mixité, et si Hollande a failli se faire rattraper c’est à cause de son relatif flou sur l’immigration et de la promotion du droit de vote aux étrangers. Sans le rejet violent de la personne de Sarkozy, Hollande aurait été battu.

    Je ne veux pas dire que le vote s’est fait là-dessus, mais qu’il bougé là-dessus

    Ceci rejoint le constat de Guilluy.

    —————————————————————
    Modif du 8 mai de ce post: d’ailleurs voici l’analyse de Guilluy, que je n’avais pas lue

    • D. Furtif

      En effet Léon, se poser la question en ces termes donne une explication à ce résultat.
      Je me rappelle , il y a presque deux ans avoir fait un des premiers de mes trop rares Nartics en le titrant Sarkozy ne risque rien , ou un truc du genre,
      Une fois de plus alors que les conditions étaient plus que favorables , les proclamations dans le but de rassurer la finance libérale et le magma quantique des positions sur la laïcité, ont failli nous faire rater le coche.

    • COLRE

      Décidément, l’Obs est passé à droite de l’Express… Les rares fois où Weill est passé à C dans l’air (= les très rares fois où je l’ai regardé), je me suis demandé s’il ne votait pas Sarko…
      Il a sous les yeux une situation qui aurait pu le faire un tantinet réagir en tant que représentant d’une presse modérée et humaniste… C’était le moins attendu.
      Mais non…

      Je tombe sur ce papier que tu nous indiques, Léon, au moment je termine un nartic sur le sujet que je vais déposer. Ok pour l’analyse factuelle des reports de voix sans doute juste et intéressante, ce n’est pas le pb. En revanche, quelle douceur d’expression, quelle modération pour analyser la ligne Sarko qui aurait pu être, dit-il « plus présidentielle – disons plus modérée et rassembleuse – »… C’est tout ? 😯

      C’est ça le pb, ce sont les Weill and co qui n’ont jamais relayé ni interprété la COLOSSALE DÉMAGOGIE des discours de Sarkozy qui, pour certains, sont proprement indignes. De même la déclaration de Bayrou, complètement édulcorée pour ne pas faire de peine à leur cher Président… Ils ont passé sous silence tous les mots qui fâchent et trahi la parole de Bayrou.

      Voilà pourquoi la démagogie de SArko marche si bien…
      La démagogie, ça marche toujours, c’est fait pour ça, mais quand elles est monstrueuse, elle marche monstrueusement si les « zélites » ne mettent pas le doigt sur la manipulation, les mensonges, le cynisme,les amalgames…

  • docdory

    Personnellement, j’ai voté blanc. Je pense que si Hollande avait eu le bon sens de renoncer à l’une des mesures phare de son programme ( le droit de vote des étrangers ) il aurait eu 60 % des voix…
    Pourquoi j’ai voté blanc ? Pour moi, Sarkozy a fait un coup d’Etat en faisant voter le traité de Lisbonne, clone du TCE, par le parlement alors qu’il avait été massivement refusé par le peuple français ( et par les peuples hollandais et irlandais ). Le parti socialiste de l’époque,y compris Hollande, a été au trois quart complice de ce coup d’Etat en votant avec la droite au parlement pour le traité de Lisbonne.
    Personnellement, en tant que citoyen de ce pays , je n’ai jamais ressenti pire humiliation que de voir mon vote foulé au pieds avec mépris par des gens censés nous représenter.
    J’ai donc décidé de ne plus jamais voter pour aucun parti ayant voté le traité de Lisbonne ( la bande des quatre : le PS, l’UMP, les « Verts », le Modem ).
    D’où mon vote blanc d’hier.
    Du quinquennat de Sarkozy, il faut retenir une seule très grande réforme : celle de la question prioritaire de constitutionnalité, réforme qui sera au quinquennat de Sarkozy ce que l’abolition de la peine de mort fut au quinquennat de Mitterrand ( il n’aura donc pas été complètement nul ! ) . Mais évidemment ça ne suffisait pas pour voter hier pour ce triste sire.
    Quant à Hollande, je pense que s’il avait renoncé au droit de vote des étrangers, au mariage homosexuel et à la légalisation de l’euthanasie, j’aurait fait un effort et voté pour lui. Mais trop, c’est trop !…

  • Asinus

    J’ai donc décidé de ne plus jamais voter pour aucun parti ayant voté le traité de Lisbonne ( la bande des quatre : le PS, l’UMP, les « Verts », le Modem ).

    yep ben je me sens vachement moins seul moi icite 😉

    • D. Furtif

      Je crois bien , sans risquer de me tromper , que Snoopy a été le premier à assurer de son vote pour Hollande .
      Il a fallu qu’il insiste beaucoup , « mon cher voisin », pour que je me résolve à ne pas te suivre, ou Docdory
      En revanche je ne partage pas ton exclusive.
      Le vote n’étant… tu le sais bien… qu’une marche de l’escalier, et les plus nombreux ont besoin de marches progressives pour peu à peu se résoudre à une action plus radicale.

      C’est normalement la tâche des organisations politiques de conduire ce mouvement .Elles ont failli nous le savons.
      Une des marches à gravir dans l’escalier qui les conduit ( les travailleurs) à l’affrontement ultime consiste à éliminer les lieutenants bourgeois de la classe ouvrière. C’est à dire tous les parasites qui en vivent et servent l’ennemi.En général , une fois cette tâche accomplie, l’adversaire n’a qu’à bien se tenir , il a perdu son arme principale.
      On peut considérer qu’une des tares du gauchisme est de reculer devant ce travail lent et fastidieux de reconquête, ce qui explique leur gout pour les raccourcis, les errances théoriques ou leur absence theorique ( Attac) souvent et les impasses des candidates à foulard.

      L’insurrection , ‘ « ta jacquerie« , ne doit pas être prématurée et aventureuse, elle ne serait qu’un bain de sang et une défaite .Par ailleurs je n’ai pas à ma connaissance de jacquerie qui ait eu à son programme la réinstallation des maitres dans leur avoirs et privilèges.

  • Asinus

    juste entre le jardin et le garage ,

    « ta jacquerie » est juste le terme que j’ai trouvé pour eviter le conneté  » insurection » je trouve jacquerie
    plus identitaire un peu comme le soulevement de boudicaé contre l’empire romain ou celui de bar kobha .
    Mitterand disait qu’une guerre existait entre les yankee et la france plus exactement à mon sens le monde liberal anglosaxons  » phacocytés par les petrodollars  » est en guerre contre les peuples d’occidents
    les etage collaborateurs sont de plus en plus visibles et de mon point de vue certaine gaucheuse melanchonesque de parole et profiteuse du systeme en procede .
    j’y vas camarade jardinier !

  • Allons Léon, en fin connaisseur de la politique Montpelliéraine, tout cela ne devrait pas t’étonner !! 😆

    Comme l’a fort justement dit un des plus grands penseurs de notre siècle, alias Georges Frêche, c’est pour les cons qu’il faut faire campagne… Et c’est ce qu’à fait à merveille le président sortant en racontant bobards sur bobards (les 500 mosquées, Tariq Ramadan, Bristol, croissance, pouvoir d’achat, etc…), en flattant ce qu’il y a de plus sombre dans l’âme humaine (montant les français les uns contre les autres, trouvant les boucs émissaires les plus ‘payants’, etc…), et en promettant le contraire de ce qu’il a fait pendant 5 ans.

    L’autre élément que ce grand languedocien a soumis à notre réflexion et qui explique ce résultat, c’est que « certains ont vocation à être cocus jusqu’à la fin des temps »…
    Certains voient en effet dans le capitalisme la solution à leur problème comme d’autres (et je suis prêt à parier qu’une étude sociologique nous montrerait que ce sont en fait peu ou prou les mêmes) s’obstinent à jouer au loto en espérant toucher le gros lot.
    Le ressort est le même : faire en sorte que la base serve le haut de la pyramide, en faisant croire à ceux d’en bas qu’ils pourront, un jour, accéder au sommet de la hiérarchie… foutaise.
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1117

    La question n’est bien sûr pas de revenir au communisme. C’est pourtant ce que Sarkozy a brandi de façon éhontée pendant toute la campagne. La dernière législature socialiste, avec la fameuse « gauche plurielle », je n’ai pas eu l’impression que les rats étaient dans les rues, ni la peste, ni le choléra, comme dela nous été pourtant annoncé dans les 6 mois si Hollande était élu. C’est même la seule législature de 97 à 2002 qui a rendu un endettement plus faible (en pourcentage du PIB) à la fin qu’au début de mandat. Oui, la seule !!! Car il ne faut pas oublier que sur les 85 % de la dette (par rapport au PIB), la gauche n’en porte ‘que’ 25 %. Oui, tout le reste (60 %) était sous mandature UMP/RPR/UDF… et 28 % sur les seules 10 dernières années 100% sarkozystes (il avait déjà été excessivement ‘brillant’ – comprendre catastrophique – sous Balladur en tant que ministre du budget :twisted:) . C’est à se demander d’ailleurs si tout cela n’a pas été fait exprès par la droite pour mieux privatiser à tout va et s’en foutre plein les poches (cf. le bradage des autoroutes, un exemple parmi d’autres :evil:).
    Alors, oui, les leçons de bonne gestion ils peuvent se les garder. 🙄

    En tout cas, non, ce score ne m’étonne pas 😕

    • COLRE

      Aaaaaaaaaaah, merci moorea, que voilà une belle analyse qui fait plaisir et à laquelle je souscris à 150 % ! 😀 😀 😀
      Je pense en effet qu’on nous fait avaler les pires bobards alors que la réalité, bcp plus simple, est sous nos yeux.

      Heureux hasard, ton commentaire assez proche de l’article que j’ai déposé sur Disons et qui sortira demain… 😉 « bobards sur bobards, basse flatterie, boucs-émissaires, incohérence, agitation des peurs »… et je rajoute : gigantesque démagogie… (de génie, il faut l’avouer)

    • Léon

      Salut Moorea !
      Attention quand même, j’ai l’impression que vous ( toi et d’autres) prenez cet article au premier degré. Je m’amuse à faire semblant de ne pas comprendre un truc qui choque, comme ça, a priori, mais j’ai quand même ma petite idée sur la question. Je l’avais déjà un peu, d’où une certaine trouille sur le résultat du scrutin avant qu’il ne soit annoncé ( d’où le recours à tfou, tfou, tfou 😆 ) et cela ne fait que se confirmer. On en parlera demain sous l’article de Colre.

      • Oui, moi aussi, je n’étais sûr de rien…

        Même si c’était du second degré, c’est bien parce que le truc choque qu’il faut quand même se poser des questions sur nos démocraties 😉

        Bush… réélu

        Berlusconi… réélu

        Sarkozy… réélu ouf… non, mais il s’en est fallu de peu 🙄

  • COLRE

    Léon, j’ai lu l’article que tu conseilles ci-dessus sur Atlantico.

    Non, décidément, je n’arrive pas à te suivre dans ton inclination vers les textes de Guilluy (non compris, son livre que je n’ai pas lu). Cet article, comme les autres, sont écrits à la hache, sans la nuance attendue à l’égard d’un pareil système complexe.
    C’est un choix, mais on peut le discuter.
    J’ai vraiment l’impression qu’il navigue dans 2 mondes : celui de ses recherches (son livre), documenté et argumenté (j’imagine) et celui de ses articles ou interviews de vulgarisation médiatique.
    Je ne critique pas en soi la vulgarisation des idées, tous les scientifiques la pratiquent avec plus ou moins de talent, mais je regretterais qu’elle se rabaisse par son exploitation politique à des déclarations, simplifiées, voire caricaturales.
    Il veut « trop » prouver et pour moi je ne trouve pas ses interprétations fiables.

    Exemples :

    à Hénin Beaumont: les votes blancs additionnés à l’abstention correspondent quasiment au score de François Hollande, avec 35% des inscrits. Ce n’est pas rigoureux de faire cette addition des abstentions et des votes blancs ! d’autant qu’il dit que l’abstention augmente fortement entre les deux tours : euuuh… de 26,6 % à 27,5 %… non, le seul nombre à retenir c’est les 10 % de votes blancs au 2 ème tour, c’est tout, une « petite » partie des 35 % de MLP du 1er tour, le reste devant aller à Sarko qui double son score.

    Sans cette stratégie, Nicolas Sarkozy aurait fait 20% au premier tour et 42-43% au second.… il a sa boule de cristal ?… 😉 la démonstration est ardue et frise l’impossible, avec quelle méthode il calcule ces chiffres ?

    48,38% des électeurs se sont tout de même positionnés sur une thématique qu’on a dit « fasciste » et identitaire… Qui a « dit » ? où est-il allé cherché ses infos ? sur maboul ? chez momo ? 😉

    La gauche a aussi participé à cette ethnicisation du discours… euuuh, faut quand même pas exagérer… « Nuremberg » c’était une image des grandes construction spectaculaires des foules formatées et alignées qui crient toutes d’une même voix son amour pour le chef… Quand au « petit blanc raciste », là aussi, on doit trouver cela chez Ramadan ou Dieudonné, ou les Indigènes de la République… 😉 , mais bon, moi qui lit bcp, je n’ai jamais vu que ces discours soient fréquents !

    « la gauche a fascisé Sarkozy »… même remarque… où est-il allé cherché cela ? chez Badiou ? Même à Marianne qui n’a jamais ménagé Sarko, ils se sont toujours attachés à critiquer ceux qui dans les manifs pouvaient crier « sarko facho » (faux et contre-productif)… Même moi, je ne l’ai jamais traité ainsi (« graine » de despote, oui, démagogue, oui, fasciste, non, en tout cas il n’a pas eu le temps… 😉 )

    François Hollande semble prendre en compte cette nouvelle réalité. … à Tulle dimanche où il a parlé « des banlieues ET des zones rurales ». C’est une petite révolution au PS, qu’avait déjà initiée Ségolène Royal en 2007. » Révolution ? initiée il y a 5 ans par SR, je ne lui fais pas dire… 😉

  • Léon

    Colre, je ne puis répondre à sa place. Il est certain qu’il simplifie. Mais il n’a pas tort sur certaines outrances. Quand à gauche on parle de « Nuremberg », si c’est seulement pour les alignements, il y a d’autres manifestations possibles : défilé du 14 juillet par exemple, 1e mai en URSS par exemple, etc… Mais ces trucs-là font partie des phrases montées en épingle par les médias.
    Oui la gauche la plus extrême a fascisé Sarkozy. Sur certains discours d’ailleurs il était effectivement limite…
    Quant aux chiffres de l’abstention, il y a belle lurette ( mais c’est peut-être une approximation)qu’elle est considérée comme un anti-vote proche du « tous pourris » d’x-droite. La hausse de l’abstention à Henin-Beaumont y est d’autant plus notable qu’au niveau national elle a été plus faible au deuxième tour qu’au premier.

    Non, une interview, n’est pas un ouvrage de sociologie et ce qu’il veut montrer tient debout. A savoir qu’il y a effectivement un raidissement de nature identitaire qui concerne beaucoup les milieux populaires, mais pas seulement. (Riposte laïque, par ex). D’ailleurs, il me semble qu’il serait utile de réfléchir à ce que cela veut dire un « raidissement identitaire », refus ou « promotion du métissage ». Cela a à voir avec le débat sur le relativisme culturel et « l’inégalité des civilisations ».

    • COLRE

      Oui, je sais bien Léon, que tu ne peux rien dire, ni moi d’ailleurs… j’ai sans doute tort d’avoir fait un commentaire comme celui-là, mais ça m’aide à réfléchir. Il y a un truc dans dans cette question qui me gêne, et je n’arrive pas à mettre le doigt dessus… et j’aimerais bien comprendre, mais il me faudrait un peu plus de temps libre aussi…
      L’impression d’une entourloupe qque part, avec ce « raidissement identitaire », mais je n’arrive pas à la cerner.

      • Léon

        Je commence à réfléchir à un nartic sur la question. Pas facile parce qu’il s’agit non pas de faire une description du vote, mais cette fois de l’interpréter: pourquoi. Pourquoi les gens votent-ils pour untel ou untel, pourquoi votent-ils blanc pourquoi s’abstiennent-ils. Le « raidissement identitaire » est une interprétation. Faut voir ce qui permet cette interprétation et ce qu’elle recouvre…

      • Lapa

        j’ai bien un début d’explication COLRE: l’expression raidissement identitaire est une entourloupe. Comme si il s’agissait d’un raidissement de ne pas vouloir intégrer la Turquie à l’UE ou être contre le vote des étrangers… ce sont des bases qui étaient pourtant fortement majoritaires il ya quelques années au sein de l’ensemble de la population il me semble… et qui peuvent se discuter j’espère sans qu’on soit traité de facho! même si Sarko était pour la discrimination positive, plus ou moins pour l’entrée de la Turquie ou le multiculturalisme à l’américaine il y a 5 ans, l’électorat (surtout de droite), non, je pense. La vérité c’est qu’on essaye de donner au Front National le monopole d’une certaine identité française et de certaines idées, parce que l’UMP (tout comme le PS)avait glissé vers un mondialisme ethnico économique et qu’en temps de crise; ça passe moins bien. pour moi il n’y a aucun raidissement identitaire, simplement que certains politiques avaient oublié que beaucopu de français ont des idées pas forcément en phase avec celles des rédactions des journalistes parisiens et de leurs salons…

        • ranta

          Entièrement d’accord avec toi Lapa. « On » fabrique des fachos et des identitaires, mais surtout « on » fabrique toute une population qui se veut à l’écart de ces qualificatifs. Une fois encore « on » divise pour mieux régner.

  • Léon

    SR a dit et fait beaucoup plus de chose intelligentes qu’on s’obstine à ne pas voir. Mais la raison principale de son échec reste quand même sa mauvaise capacité pédagogique, son faible talent oratoire etc… Sur beaucoup de choses elle a été tout simplement inaudible. A titre personnel, je le regrette, je ne l’ai jamais considéré comme « une cruche » . Mais si elle est passée pour telle, c’est qu’elle a une difficulté au niveau de la comm.

    Un truc qui m’exaspère en politique c’est le fait que l’on juge trop souvent les gens sur leur talent d’orateur.

  • snoopy86

    Je vous recommande quand même ce sondage IPSOS : comprendre le vote des français

    Le vote Hollande est un vote d’adhésion à 45% , de rejet de Sarko à 55 %
    Le vote Sarko est un vote d’adhésion à 55 % ( 😯 ) de rejet de la gauche à 45 %

    Le reste est tout aussi intéréssant …

  • Léon

    Un nouveau mail pour nous joindre :
    redaction@disons.fr
    ou si vous voulez causer spécialement à l’un d’entre nous:
    leon@disons.fr
    et
    furtif@disons.fr

  • ranta

    Tout de même cette Angela, Hollande n’est pas encore assis qu’elle lui retire la chaise… Tout une partie de son programme qui part à la dérive.

    • Buster

      T’inquiète pas, ils sont OBLIGES de travailler ensemble et de trouver un terrain d’entente, un accord où les 2 sauveront la face.
      Hollande est, parait-il, champion du monde dans l’art du compromis.
      Et bien voilà une bonne occasion de le prouver ou à tout le moins de le présenter ensuite comme une avancée significative.

      • ranta

        Oh, mais je m’inquiète pas 😆 mais comme a dit le Furtif faudra bien mettre sur la table la question de l’UE.

  • asinus

    faudra bien mettre sur la table la question de l’UE

    heu perso je prefererais sur le billot !

    • ranta

      Asinus, l’accusé à le droit a une défense équitable. Pas de justice expéditive. (Faudra que j’emprunte le Sig Sauer à mon gars, et que je rejoigne au stand )

    • Lapa

      vous êtes en plein rêve, la crise est un excellent alibi pour renforcer le transfert de souveraineté des pays vers l’UE. Les tétas s’occuperont de la promotion de la culture locale et de quelques soupoudrages…

      • Lapa

        les états. pardon

      • ranta

        Je sais Lapa, je sais. je l’ai d’ailleurs déjà bien souvent répété ici même, pas plus tard que la semaine dernière. J’ai d’ailleurs été chicané pour avoir omis des guillemets au terme mesurettes.