L’Association des Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale

Lectures :218

On ne compte plus le nombre de fois où je vous en ai parlé. Un livre dont je ne peux me détacher.

Ce livre est tellement prenant que je m’interdis tout projet qui m’en détournerait. Alibi facile pour celui qui manque de prétexte pour justifier sa stérilité.

Mais le blog reste ouvert pour tous ceux qui voudront y déposer leurs articles.

.

Or donc ce livre:

Histoire politique des services secrets français

 

.

Auteur(s)

Roger Faligot, Jean Guisnel, Remi Kauffer

Publié par

Éditions La Découverte

Date de publication

15 novembre 2012L

Lien vers la source

https://www.amazon.fr/Histoire-politique-services-secrets-fran%C3%A7ais/dp/270716741X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1363377463&sr=8-1

.

 

Cet ouvrage retrace l’épopée de la DGSE, le service de renseignement français à l’international et des services qui l’ont précédé. Cette centrale d’espionnage et de contre-espionnage est en effet l’héritière d’une longue histoire commencée dans la Résistance contre les nazis.

Trajectoire prolongée par le SDECE pendant la guerre froide, la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, sous la IVe République comme sous les présidences de Gaulle, Pompidou et Giscard d’Estaing. Puis par la DGSE depuis 1982 sous Mitterrand, Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande avec l’émergence du monde éclaté d’aujourd’hui.

Une aventure qui court sur sept décennies, de la Seconde Guerre mondiale à l’actuelle gestion par le nouveau pouvoir socialiste.( 2012) Pour faire vivre cette histoire des services secrets français, de leurs échecs et de leurs réussites, pour décrire en profondeur leurs relations souvent mouvementées avec le pouvoir politique, les trois meilleurs spécialistes du sujet, Roger Faligot, Jean Guisnel et Rémi Kauffer, ouvrent leurs fonds d’archives originales accumulées pendant près de quatre décennies.

Brossant le portrait des hommes et des femmes des services, ils narrent leurs opérations clandestines sur tous les continents et livrent des dizaines de témoignages inédits. Nourrie de révélations, de récits spectaculaires, de mises en perspective novatrices, de détails techniques, cette somme et son index de près de 6 000 noms constituent dès maintenant une référence sans équivalent.

Commentaire :


Ce Livre de référence sans précédent [ a été ] écrit par trois journalistes d’investigation bien connus de l’ASSDN à partir de leurs fonds d’archives, de nombreux témoignages et de leurs connaissances du monde du Renseignement. Un livre passionnant sur cette aventure humaine que constitue la trajectoire décrite de nos Services qui court sur sept décennies. L’ASSDN y occupe une place de choix et ses membres y sont qualifiés de “ gardiens du temple ”. A lire sans aucun doute. Un des auteurs, Roger Faligot, est membre honoraire de l’ASSDN.

 

www.amazon.fr/Histoire-politique-services-secrets-

C’est en entrant dans ses dernières pages (621/728) que j’apprends l’existence de l’AASSDN

Amicale des Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale

AASSDN

J’apprends aussi l’existence de son site Web et c’est une de ses pages que j’emprunte ( elle même inspirée de la 4è de couverture) pour vous parler plus haut du livre que je ne cesse de vanter.

Ne manquez pas de vous perdre dans ce site . Pour ceux qui n’ont connu que les manuels scolaires ou universitaires …le choc est brutal mais salutaire

http://www.aassdn.org/site/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=101

Pour vous donner une idée , vous trouverez cela sur la page d’accueil. …et ce n’est que la page d’accueil.

.

Thèmes

Articles populaires

.

D’aucuns seront surpris __ voire moqueusement réjouis __ de me savoir intéressé par la chose militaire et secrète. Qu’ils sachent que l’histoire communément admise est bien trop souvent édulcorée voire falsifiée. En vous invitant à lire ce Livre et à visiter ce site je conserve le cap ancien et constant qui conduit à la recherche de la Vérité. C’est ça l’HISTOIRE.

Par ailleurs je conserve un ressentiment aigu contre la sphère «  des milieux autorisés » qui ne se privent pas d’ignorer le dévouement de ces hommes du haut de leur morgue

3 comments to L’Association des Anciens des Services Spéciaux de la Défense Nationale

  • Dora

    Bonjour Furtif et à tous,
    En focalisant leurs cours sur la partie visible de la seconde guerre mondiale avec son désastre humain et patrimonial effrayant, les historiens ont gommé le rôle important de la mobilisation des cerveaux européens pour déchiffrer les messages cryptés allemands. Pour moi, la première pierre de l’Europe des démocraties a été posée par ces hommes et femmes des services secrets ou spéciaux, en plus des réseaux de résistance dans les pays occupés. Le site nous livre une intéressante documentation.

    • D. Furtif

      J’ai déjà parlé des Casseurs de code anglais de Bechtley Park , Türing , Enigma…et ce qu’ils devaient aux Polonais et aux Français…
      il me semble en avoir parlé aussi dans l’article sur les pigeons de guerre et les Wind Talkers…
      .
      Mais la question essentielle …
      Essentielle pour moi c’est la rupture avec l’Histoire officielle telle qu’on me l’a appris ….
      Admettre que des services de l’Etat Pétainiste étaient ,pour certains, à l’origine de la résistance….met à mal la vision, schématique et fausse que l’on m’a apprise et que l’on continue à transmettre..

  • snoopy86

    Le hasard veut que je me passionne pour les mêmes choses que Fufu et il y aurait de multiples articles se rapportant à la falsification de l’histoire de cette période…

    Sans vouloir porter atteinte à la gloire et à l’héroîsme des premiers à s’être levés contre l’occupant, force est de constater que gaullistes et cocos ont aménagé le récit en fonction de leurs visées

    Complètement occulté notamment le rôle déterminant des anglais
    Je viens juste de finir cet ouvrage que je recommande à tous …
    .
    img
    .
    L’histoire familiale m’a également appris qu’il y avait des agents de l’Intelligence Service sur notre sol avant même la création du SOE

    Par ailleurs, comme le souligne Fufu, ce n’est qu’après l’invasion de la zone libre et le ralliement des  » vichysso-résistants  » que la résistance intérieure prendra de l’ampleur et notamment par l’intermédiaire de l’O.R.A.
    Pour l’anecdote, le général Frère , initiateur de l’ORA et mort en déportation, avait présidé le tribunal militaire qui avait condamné De Gaulle en 1940

    Enfin, ne perdons pas de vue que l’encadrement des troupes françaises qui ont débarqué en Italie et en Provence , jouant probablement un rôle plus important que celui de la résistance intérieure, avait été très pétainiste dans sa grande majorité

    Il faut lire aussi  » l’Histoire de la France Libre  » de Crémieux-Brilhac

Leave a Reply