Nouveau gouvernement : une représentation assez ressemblante du vide

Lectures :3240
 
 
 
 
 

 

Représentation schématique du vide

De méchantes langues prétendent que l’incompétence de Monsieur Notre Président à Vie avide n’a d’égale que son appétit de lucre. Erreur manifeste: il possède des talents prodigieux, qui nous valent l’admiration du monde entier et d’une partie importante de la galaxie. Le génie de la réplique (casse-toi…), du protocole (pianoter des SMS devant B16), de l’élégance (arriver en retard au G20 et en partir avant la fin) et surtout, surtout, cet exploit existentialiste: créer du vide à partir du rien.

La nature ayant horreur du vide, il s’emploie ensuite à y caser ses talonnettes de chez Hermès, sa femme (enfin, celle du moment), ses montres de prix en francs suisses, son gros navion Air Gosse One avec la queue de tigre, et finalement son premier collaborateur ministre transparent comme l’eau de roche, dont seule la mine de MC chez Borniol reste dans les mémoires [1].

Afin de compléter le remplissage de ce vide par des manques divers, il feint de finauder en simulant adroitement un changement de ce premier des secrétaires d’Etat, pour le remplacer avec une adresse diabolique par… lui-même: la rupture inexistante dans le continu peu discret, l’événement mort-né dans le calme plat, l’Histoire en marche vers des lendemains qui ressemblent en tous points à des hiers blafards.

Le faux-semblant élevé au rang de principe de gouvernement.

Ainsi donc cet exécutif, cette équipe (soudée, solidaire, efficace, nouvelle, blabla, rayez la mention superflue) surgie dans un grand jaillissement de génie du rien va, selon le nouveau et ancien premier d’entre eux, s’engager « sous l’autorité du chef de l’Etat, avec détermination, dans une nouvelle étape qui doit permettre à notre pays de renforcer la croissance de son économie au service de l’emploi, de promouvoir les solidarités et d’assurer la sécurité de tous les Français »

Traduisons pour les non-initiés, les naïfs et les enfants au maillot. « Sous l’autorité du chef de l’Etat » signifie que les conseillers de l’Elysée diront le matin à chaque ministre ce qu’il devra faire dans la journée. « Avec détermination » veut dire que si des millions de citoyens défilent dans la rue, la ministrerie leur conseillera de manger de la brioche. « Une nouvelle étape » signifie « vous allez en baver encore plus, bande de crétins ». « Renforcer la croissance de son économie » veut dire que les grands groupes continueront d’être arrosés de subventions et que les PME n’auront donc rien à dire. « Au service de l’emploi » signifie qu’on trouvera bien un nouveau moyen de trafiquer les stats du chômage, ne vous en faites pas. « Promouvoir les solidarités » veut dire que, tout en détruisant avec un soin méticuleux la solidarité entre Français, on instaurera des solidarités bien citoyennes comme l’obligation pour les chômeurs de travailler pour rien, des hausses d’impôts pour les classes moyennes (appellation moderne du couillon d’électeur) et de nouvelles franchises sur les soins médicaux. « Assurer la sécurité de tous les Français » signifie « les banlieues-ghettos seront entourées de barbelés, amis de la Marine votez pour nous ».

Souhaitons donc longue vie et bonne chance à ce gouvernement placé avec brio sous le triple signe bénéfique du vide de sincérité, du néant de nouveauté et de l’absence de responsabilité.

——- oo OO oo ——-

 

[1] Notons toutefois que pour celle-ci, la concurrence au sein de l’équipe sera avivée en la personne de M. Juppé, humoriste bien connu, dont la joviale faconde égaie les congrès d’hypocondriaques dépressifs droits dans leurs bottes orthopédiques.

44 comments to Nouveau gouvernement : une représentation assez ressemblante du vide

  • D. Furtif

    Je sens que je vais m’autoriser à penser……. 😳

  • Causette

    Bravo! Philippe, quel envolée 😀

    J’ai entendu aussi …rapprocher la justice des Français 💡

    Non? il revient

    • Ph. Renève

      Vous êtes sûre que ce n’est pas l’inverse ? Parce qu’avec 900.000 gardes à vue par an, de plus en plus de Français, qui ont roulé un peu vite ou envoyé un mail coquin, se trouvent bien rapprochés de la justice.

  • Ph. Renève

    Attendez un peu, tout de même, il y a une nouvelle époustouflahurissante dans cette nouvelle équipe: Frédéric Lefebvre au Tourisme.

    La France est sauvée: un personnage aussi sympathique, franc et cordial ne peut qu’attirer par millions les étrangers dans notre beau pays.

    Alleluia, réjouissons-nous mes frères.

  • Fantomette

    Je ne suis pas surprise : n’est-ce pas ce même président qui en 2007 se posait comme candidat de la « rupture » avec un gouvernement dont il était ministre dpeuis 5 ans??? Et dire que les gens l’ont cru (pas moi 😡 )!

  • Léon

    Au moins on ne l’entendra plus jacter, c’est toujours ça de gagné.(Lefebvre…)

    • Ph. Renève

      Malheureux… il cumule sept domaines : Commerce, artisanat, PME, tourisme, services, professions libérales, consommation. Nous risquons l’overdose, au contraire.

      • Ph. Renève

        Ce sont du reste des attributions d’une logique imparable: ainsi dans des questions de législation de la consommation, Frédéric parlera au nom des producteurs et vendeurs, et Lefebvre au nom des consommateurs.

  • Causette

    Lefebvre Frédéric ah! j’ai entendu Secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme

  • Causette


    Le Best Of
    « les poupées vaudous sont une arme« 

  • Causette

    A l’Assemblée, sa percée est fulgurante : ses nombreux amendements sont parfois adoptés à l’unanimité, gauche comprise, ce dont il tire fierté. Il siège au premier rang – comme les ministres – et est rapporteur spécial de la commission des Finances, privilège pourtant réservé aux parlementaires aguerris. « Lefebvre agace les députés UMP, dit de lui un habitué du Palais-Bourbon. C’est les Galeries Lafayette de la politique : il est dans tous les rayons.

    Archives Lefebvre, le député du président

  • Buster

    Pfff,
    J’ai du mal à digérer l’immense surprise que m’a causée cette nouvelle équipe, si différente. 😯

    Quel talent pour interpeller le pays, quelle audace et quelle innovation !
    Vraiment je ne réalise pas encore l’ensemble des changements qui nous sont promis.
    L’avenir s’annonce passionnant.

    • Ph. Renève

      C’est bien possible. En tous cas une chose est certaine, qu’on le veuille ou pas, que cela heurte ou plaise, et quoi qu’on fasse: l’avenir s’annonce futur et postérieur.

    • Léon

      Si, si Buster, cette future élection de 2012 va être d’un drôle… Bayrou,Villepin, Sarkosy, Morin, Eva Joly, Marine Lepen, Mélanchon, DSK au moins….

  • COLRE

    Qques perles glanées ce soir chez les journalistes qui ne savent pas, comme vous et Léon, parler de rien tout en parlant… alors, ils brodent, et cela fait un florilège intéressant.

    Ouest-France : « Nicolas Sarkozy parvient toutefois à marquer des points pour la présidentielle par rapport à l’opposition » noooon ? 😀 qu’on m’explique comment !

    Borloo, à l’AFP : « Je préfère retrouver ma liberté de proposition et de parole au service de mes valeurs 😯  » au premier rang « desquelles je place la cohésion sociale » Il était servi, avec Sarko en matière de cohésion sociale… 😉 les couleuvres ? elles étaient bonnes ? partagées avec Kouchner, évidemment…

    Europe 1 : « Qualifié de simple « collaborateur » par Nicolas Sarkozy, surnommé Mister Nobody par la presse, François Fillon sort a priori renforcé de ce remaniement annoncé depuis plusieurs mois. Reste à savoir quelle sera sa réelle influence. » on se disait bien, aussi… 8)

    Le Figaro : « Sarkozy a voulu rappeler qu’il était le vrai patron » ouarf ! où est-ce qu’ils vont chercher tout cela au Figaro… 🙄

    Le Point : « Borloo, la fibre sociale du gouvernement », si c’est une question de « fibre », alors, ça change tout, c’est bon pour le peuple, ça, coco.
    Juppé « ce surdoué de la droite française, a donc accepté de revenir aux affaires » Sans blagues ? du bout des lèvres, sûrement, on a dû le pousser dans le dos… :mrgreen:

    • Ph. Renève

      Magnifique, Borloo la fibre de coco, très écolo…

      Juppé le surdoué. Bon sang, les sous-doués ça doit être terrible.

    • Causette

      Le nouveau ministre des transports, dans sa première déclaration, a dit : « Je n’y connais rien aux transports » :mrgreen: vérifique!

      Diaporama du soir Bonsoir!
      Sniff

      • Ph. Renève

        Causette, on ne va pas se plaindre qu’il y ait un ministre honnête…

      • COLRE

        Y a eu un truc rigolo sur BVM, je crois, Ruth Elkrief qui annonce chais plus qui (Leroy ?) au ministère de la Ville, et Mazerolle qui dit : mais, ce n’est pas plutôt un spécialiste de la campagne ?…
        Qu’est-ce qu’on se marre, comme disait Dchamelle… 😀

  • Léon

    Oui, nous vivons un grand moment journalistique. Nul doute qu’il sera également commenté dans les médias-citoyens comme il se doit.

  • Léon

    Au fait, une immense innovation vient de voir le jour sur ce blog : vous pourrez désormais imprimer les articles même en Pdf.
    8)
    Et kèkskondit à tonton Léon ?

  • COLRE

    Demain matin, sur France Inter, à ne pas oublier l’invité : DSK ! ils l’ont assez seriné, vendredi, avec Hamon (en disant, sans vergogne : « ce matin, en attendant lundi, nous avons Benoît Hamon »…
    Ça va être tout en déchiffrage subtil entre dénégations (à la Sarko : « je ne m’occupe pas encore de politique française, je suis en train de sauver le monde »…) et annonce sybilline pour exister quand même en 2012…

  • Causette

    lu sur le site i tv

    Le chef de l’Etat va ouvrir le deuxième chapitre de son quinquennat, même si les ministres changent, Nicolas Sarkozy reste 😯 et il entend poursuivre sa feuille de route. Après les retraites, de gros dossiers sont sur la table, entre autres, la réforme de la fiscalité, de la justice et l’emploi des jeunes… ah! d’accord

    • COLRE

      Excellent, Causette… j’avais dévoré ce livre, à l’époque, qui cognait juste. C’était le temps d’un effrayant retournement de veste de la presse dite « de gauche »… j’ai à peu près cessé de lire quotidiennement Libé et complètement le Nouvel Obs dans ces années-là. Quant au Monde, c’était déjà fait depuis au moins Balladur…

    • Salut COLRE, salut Causette

      Moi aussi, j’ai adoré ce livre, on me l’avait offert grosso modo peu de temps après sa sortie, et je l’avais adoré, il était remarquable.

      Le Nouvel Obs, je ne le lisais déjà presque plus quand ils ont traité de manière honteuse la mort de Bourdieu, et ça n’a fait que les rendre encore plus méprisables à mes yeux.

      • COLRE

        Bonsoir Wald,
        Pareil… ! j’ai toujours préféré mille fois un journal de droite qui annonce la couleur qu’un journal de gauche qui est en réalité proche de la droite…
        Cette imposture permet aux plateaux télé ou radio d’inviter « soi-disant » une variété d’intervenants, dont certains étiquettés « de gauche », alors que leur discours est ultra-libéral ou sarkozyste…
        Insupportable.

        • Causette

          Salut Colre, Salut Wald, j’en ai deux exemplaires, un que j’ai acheté l’autre que j’ai trouvé dans un gros carton de livres. Dans ce même carton, j’ai eu la chance de trouvé également le livre de Gisèle Halimi Fritna à lire absolument.
          Je lis de temps en temps Libé car un de mes potes est abonné ; le Canard et le Monde libertaire + quelques journaux à droite à gauche + la presse-finance de temps en temps pour comprendre un peu vers quel monde merveilleux Bling-bling Ier dirige notre navire :mrgreen:

      • COLRE

        Ça me rappelle, pendant la campagne présidentielle, sur RTL si ma mémoire est bonne, DSK (ou Duhamel?) faisait la chronique du matin, mais après avoir déclaré son centrisme sur une vidéo clando, il a été éliminé en tant que journaliste politiquement « engagé » (!!!!!) et remplacé par… FOG !
        Plus faux-derche que cela…

        (allez, bonne nuit à tous…)

  • Ph. Renève

    Bonjour à tous

    Voilà une nouvelle bouleversante, qui rejoint tout à fait nos réflexions sur le vide considéré comme un moyen et une fin politique (si seulement c’était la fin, soupir 🙁 …).
    Not’Président va causer dans le poste à propos du nouveau machin mardi soir.

    Les paris et les boîtes à bêtises sont ouverts: va-t-il parler de la dure conjoncture, dans laquelle le nouveau machin va devoir prendre de douloureuses décisions ? De l’emploi, qui est le premier et permanent souci nananère blabla et patin-couffin je noie le poisson dans l’eau du bain ? Des déficits qu’il a creusés, des appels du pied aux Bas du Front, des euh non je m’égare.

    De sécurité, voilà, et de social.
    Il parle le mieux des domaines dans lesquels son bilan est catastrophique et son action est proche du 0° K; c’est un vieux truc pour devancer les reproches. Il a de quoi faire.

    • Buster

      Salut Philippe,

      Quand je pense qu’ils se sont privés des services du seul homme de convictions, du seul qui était véritablement d’envergure planétaire dans la précédente équipe !
      Hervé Morin, bien sûr !

      Toute la journée d’hier, Fillon et Sarko n’ont pas cessé de m’appeler pour faire partie du nouveau gouvernement.
      Je suis resté ferme : « En l’absence d’Hervé Morin, ne comptez pas sur moi. »
      Non mais !

  • chantelois2010

    Philippe. En raison de mon absence, je n’ai pris connaissance des résultats du remaniement que tard, hier soir. Il s’agit bien là d’une chaise musicale entre ministres et d’une repositionnement stratégique qui traduit la fin de l’ouverture à des ministres campés dans la gauche plurielle française. Nicolas Sarkozy a montré, bien qu’à deux ans des élections, il a resserré les rangs de son équipe de fidèles inconditionnels. Et il n’avait d’autre choix, me semble-t-il, que de reconduire Fillon. Au plan des commentaires de l’opposition plurielle,je retrouve cette tendance si caractéristique de ces dernières, tailler en pièces cette prétendue nouvelle étape du président, à mi-mandat. Fait-on du neuf avec du vieux? Votre analyse le décrit bien : Le faux-semblant élevé au rang de principe de gouvernement. Pierre R.

  • Lorenzo

    Bonsoir Pierre,

    á propos de repositionnement stratégique,une petite video 😆

  • chantelois2010

    Lorenzo. Au Québec, nous dirions qu’Alain Juppé fait maintenant partie du club des mal-cités 😆