Les fourberies de Scapozy

Le président Sarkozy a déclaré le 21 juin dans le Var sinistré:

« Tant que je serai président de la République, personne ne construira dans une zone reconnue comme dangereuse (…) Agriculteurs ou pas, si la zone est dangereuse, au nom de l’Etat nous interdirons les constructions. C’est quelque chose sur laquelle (sic) je ne transigerai pas. (…) Il n’y aura pas d’ambiguïté et pas d’exception. Cela fait des décennies que dans notre pays on a joué avec la vie de victimes potentielles en faisant appliquer des règlements selon certaines modalités et en n’appliquant pas des règlements parce qu’on trouvait que ça gênait des habitudes. Ce temps est révolu. »

Rappelons, comme nous l’avons déjà fait, que le 29 avril 2009, il déclarait dans un discours audible et téléchargeable sur le site de la Présidence :

« Le problème, c’est la réglementation. Pour libérer l’offre il faut déréglementer, élever les coefficients d’occupation des sols et rétablir la continuité du bâti dans les zones denses, permettre à chaque propriétaire d’une maison individuelle de s’agrandir, d’ajouter une pièce ou un étage, rendre constructibles les zones inondables pour des bâtiments adaptés à l’environnement et au risque, utiliser les interstices, les délaissés d’infrastructures… Il faut changer nos procédures, notre façon d’appliquer le droit, sortir du respect passif d’une réglementation de plus en plus pesante, non pour laisser le champ libre au marché mais pour que la ville vive, respire, évolue, se développe en respectant des règles fortes, compréhensibles, efficaces, écologiques. J’ai demandé que soit conduite une réflexion approfondie sur ce changement de philosophie de notre droit de l’urbanisme. »

Libérer l’offre. Il ne semble pas nécessaire d’ajouter un commentaire.

Ph. Renève

Crédit photo: AFP.

Lectures :3058

Notifier de
voxagora
voxagora

Qui que vous soyiez et quoi que vous fassiez, attention je vais sévir !
Et il y aura des niches fisc.. euh spéciales pour nous et les nôtres.

Fantomette
Fantomette

Un seul commentaire : notre président (bah oui, une fois élu c’est le président de tous les français!) est une girouette. Un opportuniste. Un autoritaire changeant.
Mais il paraît qu’on a le président qu’on mérite….

Arunah
Arunah

Normal avec ses cinq ou six cerveaux, qu’il se fasse des noeuds… Il n’a jamais été dit qu’ils étaient connectés entre eux…

rocla
rocla

Les Sarkozinades de Tartarin de Pantalonnadéon .

Demain il pleut gratis ….

D. Furtif
D. Furtif

Un homme et son équipe ont tout fait pour prendre le pouvoir. Dans le désert politique de la fin Chirac il n’a pas eu trop de difficultés ayant depuis des années concentré ses réseaux d’influences dans son premier cercle. Le dernier obstacle lui fut opposé par un adversaire de rencontre , assez improbable au point que ses propres organes de presse ont du le gonfler pour donner un peu d’ampleur à la malheureuse qui s’y croyait déjà et l’aider à éliminer les rivaux de son camp à elle. Aujourd’hui ce chef de bande confronté à la réalité de la direction politique de cet état révèle toute l’étendue de son insuffisance personnelle mais aussi celle de la bande qui l’a accompagné. Leur seule cohésion politique tenait dans «  comment prendre le pouvoir » En cela la politique Sarkozy est extrêmement gaulliste . Trois ans plus tard la question chaque jour plus aigüe et plus complexe « comment mener la politique » se révèle largement au dessus de ses capacités.Au début avec morgue et aisance flottant sur la vague il a mis en pratique la politique du Medef ( dépénaliser le droit des affaires) face à la crise une injection massive de capitaux, niches fiscales et vente massive de patrimoine et pire, cadeaux aux amis de la restauration …. Mais la Politique c’est une conception globale , étendue et appliquée au grandes comme aux petites choses. Les contrats extérieurs à l’esbroufe sur la base de la présentation de la gloire du candidat bling bling ou de sa femme ,font rigoler ses homologues étrangers qui n’en ont rien à battre / Brésil, Mexique , Chine. Les vantardises et les approximations ont exaspéré à la fin Merkel. À l’intérieur c’est bavardage et cafouillage…Au point que la seule certitude des gens pourtant très proche du pouvoir est  » On n’en sait rien «  On ne sait pas ce qu’il va faire car en plus il peut le défaire demain…. Cette machine à prendre le pouvoir n’est pas une machine à l’exercer, car de tous les gouvernements de la Vè République il est celui qui a le moins d’unité politique ou, dont la colonne vertébrale qui le tient ensemble n’est pas un corpus de projets du Président , mais le seul programme du MEDEF…Là dedans ils se tiennent tous par la barbichette et ….voilà qui arrive pour arranger les bisons l’affaire de Karachi Cette affaire nous rappelle que le… Lire la suite »

rocla
rocla

Bernard …. 🙄

gAZi bORAt
gAZi bORAt

Mr Renève, bonjour,

Prendre en défaut Nicolas Sarkozy sur ses déclarations démenties plus tard par les faits; sur ces promesses jamais honorées.. n’est pas un exercice difficile, mais ô combien salutaire !

On se souviendra ainsi du :

« Etre président de la République, c’est une ascèse, c’est l’oubli de soi, et sans doute la mise entre parenthèses de son bonheur personnel, de ses sentiments, de ses intérêts, pour ne plus avoir en tête que le bonheur des Français. »

Qui commençait bien..

Ensuite un :

« L’usine j’y crois, c’est mon truc ! »

Prononcé en Lorraine.. que les indigènes ont moyennement apprécié un an plus tard lorsqu’il leur posa un lapin..

Sur le discours que vous citez, j’ai particulièrement apprécié la formule  » rétablir la continuité du bâti dans les zones denses ». Quelle inventivité !

GB

Arunah
Arunah

C’est curieux, mais j’ai du mal à trouver le bar ces jours-ci…

snoopy86
snoopy86

Si vous saviez ce que cela peut me faire ch… d’être d’accord avec Philippe et Gazi…

Je goûterais bien le truc d’Arunah avec un peu de vodka dedans 😀

Arunah
Arunah

Thé orange/cannelle + Southern Comfort… mmmm… tous les bienfaits de l’orange… parce que franchement, la vodka a peu de goût…

ranta
ranta

A lire absolument l’enquête de l’envoyé spécial spécialement spécialisé moriSSe qui en 57 nartics démontre et démonte le complot de la Cia afin de faire qualifier les naméricains en 8eme de finale de la CM au détriment de l’Algérie : dans le premier épisode l’inspecteur moriSSe montre à l’aide de 362 bolducs (dont certains prouvent l’espionnage industriel pour dérober la recette du couscous et du thé à la menthe)que la firme IBM suivant sa tradition nazi à créé une puce cachée dans le ballon du match destinée à empêcher les joueurs Algériens de s’en approcher en imitant le cri du goret en rut.

ranta
ranta

Dans le second épisode, le commissaire politique journaliste simoyen estampillé tartuffrie et diplômé de l’END (l’école nationaliste de diffamation) nous apprend avec stupeur et consternation comment les pourris de patrons de l’industrie automobile française se sont associés au complot de la cia afin d’obliger les gentils petits et persécutés Algériens à brûler des voitures, suite à la non qualification de leur équipe nationale, pour favoriser le renouvellement du parc automobile.

A lire chez votre marchand d’infos farfelus agoravox pour la modique somme d’un don destiné à l’obscure fondation Belge dont le principal soucis est d’obscurcir les raisons obscurs de son existance.

ranta
ranta

Zut, j’ai confondu avec le bar 😳 moi aussi.

Arunah, rigole pas 👿

Arunah
Arunah

Je vais me gêner ! 😆

ranta
ranta

🙁