Marine Le Pen, « l’occupation » et les indignations vertueuses de la classe politique

Lectures :4300
On se frotte les yeux et on n’y croit pas : qu’a dit Marine Le Pen pour déclencher cette hystérie dans la classe politique ?

«Je réitère qu’un certain nombre de territoires, de plus en plus nombreux, sont soumis à des lois religieuses qui se substituent aux lois de la République. Oui il y a occupation et il y a occupation illégale.»

« Un certain nombre de territoires, de plus en plus nombreux … »
Bon, c’est vague, trop vague et si on ne fournit pas des chiffres, des lieux, des preuves, cela donne le sentiment, sans doute excessif, d’une véritable invasion. Mais en même temps, c’est une réalité que dans le quartier de la Goutte d’Or aux alentours de la rue Myrrah, tous les vendredi après-midi, il y a effectivement quelque chose d’anormal qui s’y produit. On a les vidéos les témoignages, personne ne peut le nier… Marine Le Pen exagère et dramatise mais ne dit pas une contrevérité…

Ces territoires seraient « soumis à des lois religieuses… ».

Sont-ce des lois séculières de la République ou des lois religieuses qui commandent le vendredi après-midi de poser des tapis, de se déchausser, d’y faire des prières en langue arabe et des prosternations ? Ce sont bien des lois religieuses. Marine  Le Pen dit juste.

S’agit-il d’une « occupation » ?

Certes, pris en référence à l’occupation allemande, cela peut paraître un « dérapage »…  Sauf que cela ne me gène pas outre mesure de faire un parallèle entre le fascisme et l’islamisme radical qui semble bien derrière ces manifestations de piété dans les rues de Paris. Mais cela nécessiterait quelques explications et développements…
Si on ne prend pas la référence de l’occupation allemande, alors le mot « occupation » est un terme neutre qui veut dire «   Fait d’occuper un lieu, de stationner sur un terrain,  d’en prendre possession. » Or c’est très exactement ce que font les fidèles qui s’y installent et empêchent toute circulation pendant la prière. Là encore, bien qu’elle joue sur l’ambiguïté du mot « occupation », elle dit vrai.

« Occupation illégale » est vrai encore, personne ne le nie, même pas les intéressés ni les autorités qui évoquent une « tolérance » . Or on ne peut « tolérer » que quelque chose d’illégal, d’interdit par définition.

Résumons donc : en dehors de l’ambiguïté peut-être volontaire entretenue autour du mot « occupation » (mais qui n’est pas certaine puisqu’elle parle ensuite « d’occupation illégale » ce qui est  inadapté  à l’occupation allemande ) Marine Le Pen n’a pas dit un mot qui ne soit exact…
Bientôt quand elle donnera  l’heure,  le MRAP portera plainte !
Hélas…
Hélas…
Hélas…

77 comments to Marine Le Pen, « l’occupation » et les indignations vertueuses de la classe politique

  • maxim

    hé oui,et il fallait le dire sans prendre de pincettes et se voiler la face pour ne pas voir ce qui est pourtant une évidence ! mais dans notre  » Doulce France » on attend toujours que l’incendie ait bien dévoré la maison pour appeler les pompiers,un peu comme en 39,et puis comme en 40 quand nous blonds voisins sont arrivés à Paris en territoire conquis ..

    il y avait même des gens qui applaudissaient et trouvaient qu’ils avaient autrement d’allure,et les dames qui trouvaient qu’ils étaient plus virils et qu’il avaient de beaux yeux bleus !

  • maxim

    quand NOS blonds voisins ..pardon .

  • Lorenzo

    Les mosquées et lieux de priére ne manquent pas dans le seul Paris intra-muros, 51 pour 20 arrondissements ,il y en a même une rue Léon 😯 😆 alors pourquoi ces priéres dans les rues, et non pas dans les lieux
    prévus á cet effet ❓ ❓ ❓

  • maxim

    c’est surtout une histoire de provocation ….

    dans le parc de la résidence où j’habite il y a eu des rassemblements de prières et des prêches,nous avons interpellé la police qui ne voulait pas intervenir…..il a fallu que nous allions à plusieurs leur demander  » gentiment  » de foutre le camp vu qu’ils étaient dans un domaine privé …..on s’est fait traiter de racistes bien entendu,et que Allah nous punirait,sans compter les  » enc….de Français » et autres délicatesses .

    mais pour l’instant ils ne sont pas revenus.

    • Ph. Renève

      Bonjour Maxim

      Bien sûr; si on laisse faire les provocations, sans doute à la surprise des provocateurs eux-mêmes, ils avancent dans leurs actions les moins respectueuses des libertés. C’est leur laisser le champ libre. A Paris, si ces prières de rues se sont installées, c’est bien que police et autorités municipales ont laissé faire au début; maintenant, il est bien plus difficile d’arrêter ce qui a été toléré depuis un bon moment.

  • Buster

    Et à part réagir à l’amalgame de MLP, qu’ont fait, que font, que pensent nos politiques sur le fond ?
    Rien. Rien de rien. Silence assourdissant partout, droite comme gauche.
    Trop peur de parler, d’agir, mais aussi maintenant, trop peur que leur inaction ne favorise le FN.
    Et toujours rien, aucune déclaration sur le fond, seulement des invectives ou des récupérations politiciennes, as usual.

    • Léon

      Buster, tout ce que j’ai entendu, c’est « les pauvres, soyons tolérants, ils n’ont pas assez de mosquées, construisons des mosquées… ».
      Là aussi c’est un truc qui m’énerve : les premiers chrétiens priaient dans des caves, chez eux, chez des particuliers disposant de grandes maisons, dans des catacombes, ils ont mis des siècles à constituer cet ensemble de lieux de culte en Europe. Et les musulmans au bout de quoi ? – une trentaine d’années de présence en France prétendent exiger ce que les Chrétiens ont construit en tellement de temps ? mais qu’ils se débrouillent, qu’ils les financent par eux-mêmes !

  • Ph. Renève

    Hélas, trois fois hélas, le fond de ce discours de M. Le Pen est juste.

    Il est navrant de voir que la gôche bien-pensante et le MRAP ne comprennent pas qu’ils font le jeu du FN en attaquant bille en tête des propos dont seule la forme est (plus ou moins) condamnable, sans rien dire de leur côté sur le fond du problème.

  • Léon

    Ces jours-ci il va y avoir plusieurs décisions judiciaires à suivre. En voici déjà une : faudrait vérifier si le niquab diminue ou pas le champ de vision…

  • COLRE

    Il faut nous le dire, si le mot « occupation » est confisqué par l’histoire et l’invasion allemande de 1940 ! on s’interdira de l’employer, les ouvriers n’occuperont plus leurs usines sous peine d’être accusés de collusion avec le nazisme, le « plan d’occupation des sols » risque d’être cloué au pilori…

    A vrai dire, avez-vous remarqué que les discours sont de plus en plus dans la connotation et de moins en moins dans la dénotation ?

    Ce détournement des mots et leur charcutage sémantique ne date pas d’aujourd’hui, c’est même le b-a-ba de toute propagande, mais n’avez-vous pas remarqué son usage prépondérant depuis le développement d’Internet ?…

    Encore un effet induit de l’info-turbo, je vais bientôt penser que les JT de TF1 sont des havres de recul et de réflexion sur la course de l’actualité !

    Le monde médiatique se jette sur un mot, une expression extraite de tout contexte et la répercute dans une résonance qui ne prend fin qu’à la lubie suivante.
    Et les politiques qui s’essoufflent à courir derrière quand ce n’est pas devant !

    Le pire est que la mémoire médiatique nous structure, et déjà ne survit dans nos neurones que le tam-tam des dépêches, les micro-nouvelles et autres rumeurs montées en épingle… !
    Quel désastre de l’intelligence…

    Mes chers amis, j’entrevois ici la mort de l’information pour tous…

  • Léon

    Bonjour, Colre !
    Pourriez vous préciser cette phrase que je ne comprends pas : « A vrai dire, avez-vous remarqué que les discours sont de plus en plus dans la connotation et de moins en moins dans la dénotation ? »

    • COLRE

      Bonjour Léon,
      Je veux dire que les mots sont détournés, les sens se sclérosent et s’assèchent, leur polysémie naturelle qui aident à la nuance du propos se « monosémisent »… 😉
      Il suffit de dire « occupation » pour que les chiens soient lâchés et la « Pensée unique » se déverse dans le canal unique, comme ici de la connotation « nazi »…
      D’une certaine façon : on est interdit de penser…
      Suis-je plus claire ?
      Pas sûre… 🙂 je suis un peu énervée en ce moment par la tournure des événements politiques et médiatiques. Trop c’est trop.

    • COLRE

      En y réfléchissant, je pense que ma référence à connotation/dénotation ne soit pas la plus adaptée pour expliquer mon propos qu’elle téléscope… 😉
      Je veux dire que je me sens emprisonnée, voire impuissante, face à ces discours construits pour tromper et répercutés par paresse ou par incompétence par TOUS les canaux médiatiques.
      En ce moment, je ne supporte plus ce tam-tam répétitif qui rentre dans les crânes et dont le contenu informationnel n’a strictement AUCUN intérêt.
      Comme si répéter mille fois un mensonge allait en faire une vérité !

  • pissefroid

    Est_ce que les individus qui sont à genoux ont droit à la qualification d’Homme ?
    Cela me scandalise dans une république laïque.

    • Léon

      Une république laïque n’est pas une république athée, elle n’interdit pas les religions. A la question « un homme à genoux a-t-il droit à la qualification d’homme ?  » la réponse est incontestablement et indubitablement oui. L’Histoire, comme la philosophie, l’anthropologie l’attestent.

      • asinus

        yep si mon frere en humanité à besoin d’une béquille morale pour affronter la vie , nulle objection de ma part ma seule restriction étant qu’il ne me foute pas sa béquille dans la tronche
        asinus
        hi han

  • Causette

    Bonjour Léon, bonjour à tous
    (je n’arrive pas à retrouver une déclaration du responsable de la grande mosquée de Paris où il dit que sa mosquée est vide les vendredis et y invitent ceux qui prient dans les rues d’y venir) ❓

    Avez-vous remarqué que dans ces occupations de rues, il n’y a que des hommes, les femmes sont totalement absentes (sauf exception). La police aussi est curieusement absente alors que dans certains de ces quartiers le trafic en tous genres y sont pratiqués.

    L’UOIF (union des organisations islamiques de France) est une fédération de plus de 200 associations musulmanes qui persiste à défendre le port du foulard pour les femmes et refuse la séparation de l’islam et de la politique.

    ➡ En février 2003 : islam ou démocratie
    « Le Coran est notre constitution »,
    déclaration de Lhaj Thami Breze dans Le Parisien du 12 février 2003. Lhaj Thami Breze est le président de l’Union des Organisations Islamiques de France.

    ➡ en 2005 « Il faut traverser le périphérique et aller chez les indigènes là-bas, les descendants de Vercingétorix. Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps »déclaration de Azouz Begag au magazine Respect.

    ➡ Avril 2010
    Le socialisme parisien joue la carte de l’obscurantisme musulman
    Sur la page de présentation du séminaire sur oumma.com, l’ambition revendiquée montre une réelle franchise qui devrait, peut-être, enfin, ouvrir les yeux de tous ceux et celles qui, encore, nient le caractère fondamentalement prosélyte de l’islam politique en France : il s’agit de « former une nouvelle génération d’intellectuels musulmans capables de réfléchir et de dialoguer sur cette thématique au niveau international de manière rationnelle et crédible ».

    Un colloque sur la science et l’islam à l’Institut des Cultures d’Islam

    Le site musulman affirme être « désormais en mesure de créer un programme d’éducation basé sur des séminaires, des ateliers de formation, et des universités d’été, dont le but est de former des centaines d’intellectuels et d’universitaires musulmans ainsi que des cadres cultuels et associatifs, aussi bien en Europe que dans le monde musulman. »

  • Fantomette

    Bien vu, Léon…
    De quoi réfléchir en effet aux mots (aux maux?) et à qui les emploie…
    Lu ce matin aussi :
    @micalement

    • Ph. Renève

      Bonjour Fantomette

      Oui, réflexion intéressante. L’hyperP croit pouvoir combattre le FN en utilisant ses armes; ça ne marche jamais. De plus, il est tout à fait vain de vouloir faire des risettes aux plus droitistes tout en embauchant des Kouchner, même si la mode a passé… 😉

  • Causette


    « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte […] »

    Les parisiens devront débourser 22 millions d’Euros pour créer deux nouveaux “centres cultuRels” musulmans. Le conseil de Paris a également adopté l’attribution d’une subvention de fonctionnement de 650 000 € auxquels s’ajoutent encore 46 000€ de subvention d’équipement.

    Le ridicule ne tue pas: la preuve!

  • Ph. Renève

    Une bonne nouvelle: les prud’hommes ont donné raison à la crèche Babyloup pour le licenciement de la salariée qui voulait y porter le voile.

  • Léon

    Effectivement, c’est une sacrée bonne nouvelle. Mais avant de se réjouir, il faudrait lire les attendus du jugement. C’est très important pour savoir s’il pourra faire jurisprudence, si les motifs de droit ne présentent pas de faille qui pourraient conduire à un appel qui le contredirait.
    Le premier qui le trouve sur le net me le signale SVP !

  • Léon

    Déjà, je crains le motif « d’insubordination caractérisée ». Dans quelle mesure valide-t-il la disposition du règlement intérieur relatif à la « neutralité » ?
    On verra.

    • Buster

      Moralité d’Aujourd’hui :

      1 Partout.
      T’as le droit de conduire en niqab, mais…. faut l’enlever avant d’entrer dans la crèche.
      Et sur le parking de la crèche, c’est permis ou pas ?

      Comprenne qui pourra.
      Si on interdit, on interdit au volant, à vélo, à pied, à cheval ou en brouette.

      • Léon

        Buster, mais qu’en dit Hervé Morin ?

        • Buster

          Ben il a dit ça :

          « C’est une nouvelle page qui se tourne, j’ai toujours considéré la vie comme une suite de parenthèses. Le PSG est un club que j’aime et qui me fait rêver. Aujourd’hui, un poste au conseil d’administration du Paris-SG serait pour moi une vraie joie. »

          Ce qui n’est pas con et assez réaliste comme ambition.

          • Léon

            Offf… Me voilà rassuré : un moment j’ai cru qu’il voulait faire de la politique ! 😆

            • Buster

              De la Politique ???

              Ah Mais il est largement au dessus de cela, au dessus des partis, au dessus du ridicule petit jeu électoral.
              C’est pas le genre d’homme à penser à sa carrière, il pense aux français, Lui, Monsieur !
              Il n’est pas homme de compromis. C’est une volonté farouche au service d’une intelligence hors norme !

              Marsu m’avait bassement accusé de me chercher un homme providentiel.
              Je confesse, et j’ai trouvé : Après Churchill, De Gaulle, après Louis XIV, Napoléon, après Mendela, Gandhi…
              Oui, après tous ces hommes de caractère, voici Hervé Morin qui les dépasse tous de la tête et des épaules.

              La France est bientôt sauvée !

            • D. Furtif

              Il fallait bien un homme de sa dimension pour défendre aux cotés de Zidane les stades à air conditionné de la future coupe du Monde au Qatar.
              Bientôt les courses de Chameaux avec dunes de sable en Norvège…

      • yohan

        Le niqab, c’est juste interdit au moement du créneau.

    • Ph. Renève

      Sur les attendus on demandera une note à Castor ! 😀

  • yohan

    Très juste.
    Je suis excédé d’entendre les cris d’orfraie des grands partis, sur ce qui m’apparaît être une vérité bonne à dire, même dans la bouche de Marine le Pen. A croire ces gens là, prier dans nos rues ne serait pas anormal. Est-ce normal de boucler des rues avec des forces de police pour permettre à des gens de prier dans la rue. Bizarre que ce phénomène extrèmement marginal par le passé soit aujourd’hui toléré alors qu’il s’agit d’une violation du droit et des principes de la laïcité. Qu’ils continuent sur ce registre et je leur prédis une défaite cuisante aux prochaines élections. J’ai entendu ce matin à la radio des musulmans modérés se dirent consternés de voir la République céder ainsi sur ce terrain.

  • Léon, il n’y a pas d’ambiguïté, c’est elle qui fait référence à l’occupation allemande, et c’est assez grotesque, même si je comprends que l’on ne tolère pas les prières dans la rue. Mais ça n’a rien, mais alors rien à voir avec l’occupation allemande.

    Extrait d’un article du Figaro : «Il y a quinze ans on a eu le voile, il y avait de plus en plus de voiles. Puis il y a eu la burqa, il y a eu de plus en plus de burqa. Et puis il y a eu des prières sur la voie publique (…) maintenant il y a dix ou quinze endroits où de manière régulière un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires», a dénoncé la vice-présidente du Front national,en campagne pour succéder à Jean-Marie Le Pen à la tête du parti. «Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde guerre mondiale, s’il s’agit de parler d’occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c’est une occupation du territoire», a ajouté Marine Le Pen, sous les applaudissements de 250 à 300 adhérents du FN. »

    Ce qui me fait rire moi, c’est que les professionnels de la résistance d’opérette comme l’écrit Elisabeth Lévy ne voient pas à quel point ce n’est pas la distance qui les séparent de Marine Le Pen qui est frappante mais leur proximité idéologique avec elles : elle comme eux « résistent » à une occupation. Tous, elle comme eux, convoquent « les heures les plus sombres de notre histoire » pour se donner le beau rôle du résistant.

    • Léon

      Salut maître Piffard ! Autant pour moi (orthographe certifiée…). Je me suis basé sur sa « récidive » et non sur ses propos originaux, ainsi que sur la déclaration qu’elle a faite je ne sais plus où, elle disait qu’elle n’avait pas pensé à l’occupation allemande. Mais bon, cela ne change pas grand chose.
      Elisabeth Levy a raison effectivement. Nom d’une pipe mais il n’y donc pas un individu sensé et raisonnable pour régler ce problème des prières dans la rue ?

    • yohan

      Piffard,
      C’est une référence qui en vaut bien d’autres. Je note que la gauche ne se gène pas pour y faire référence quand ça l’arrange, mais elle dénie aux autres le droit de le faire quand ça la dérange. La gauche, Verts y compris jouent un jeu dangereux en flirtant avec cette forme radicale de l’islam (car c’est bien de cela qu’il s’agit), qui est d’ailleurs dénoncée par la majorité silencieuse des musulmans. RMC qui n’hésite pas à donner la parole à ces derniers avait un certain Mourad au micro de JJ Bourdin ce matin qui disait fort justement « je m’étonne que nulle chaîne de télé ne montre aux citoyens français ces gens qui prient dans les rues dans différentes villes de France » sous le regard bienveillant des Mairies et des Préfets.
      Il est clair que la presse ne fait pas son boulot

  • D. Furtif

    Il ne s’agit pas d’occupation , terme qui renvoie à une historique occupation militaire, mais d’une défaillance de l’état qui se montre bien complaisant devant une invasion de l’espace public par un culte quel qu’il soit.
    Je rappelle ou je maintiens que des connivences plus que suspectes viennent aussi entretenir la confusion entre l’idée de religion et l’idée de race.

  • asinus

    « Tous, elle comme eux, convoquent « les heures les plus sombres de notre histoire » pour se donner le beau rôle du résistant. »

    yep il semble à contrario que d’autre acceptent aisement le role de « collabo » ceder un peu plus chaque jour pour n’avoir plus rien ceder un jour , comme disait l’autre d’aucun se contenterons d’avoir la defaite et le déshonneur .Les heures les plus sombre de notre histoir mr Piffard ne se limitte un bien commode anatheme historique , ce pays a faillit disparaitre plusieurs fois bien avant 1940/1944 à chaque fois certains se sont levés et d’autre choisis de se complaire dans la défaite .Bien sur on entend déja les juges penseurs et intellectuels tel l’innénarable BHL fourbir leur armes pour le prochain procés en sorcellerie raciste.Les palidonies incessantes de nos dirigeants et intellectuels livrent ce pays aux comunautarisme .Pour nos dirigeants ils s’agit simplement de complairent à leurs veritables maitres banksters interloppes cooptés qui préférent de loin des communautarismes clients à des citoyens.Pour nos intellectuels c’est le cilice cérebral leur procurant l’affliction de la repentance occidentale quand ça n’est pas culturellement voir cultuellement une haine de la Nation Française.Et oui mr Piffard l heure de se compter approche, j ‘ai bien conscience que ma vision heurte ici des gens auquel mon respect est acquis, mais cette fois nous ni couperont et j’espere nous ne laisserons pas des intellectuels et autres penseurs nous renvoyer au néant auquel leur dogme nous maintient serviles sur notre sol depuis des lustres.Ils est des forteresses fussent elles intelectuelles moralisantes qui doivent tomber mr Piffart celle qui nous à condamnée depuis si longtemps à n’etre qu’ une majorité invisible et inaudible la premiere. J’appelle de mes voeux une immense jacquerie indentitaire qui renverras les corrupteurs des idées de la nation les corrupteurs des civilisations occidentales et leurs alliés objectifs aux oubliettes de l histoire.Et si madame Le Pen est le truchement nécéssaire pour une reconquista républicaine et nationnale qu’elle soit notre ralliement apres tout en regardant de pres le serail politique fournit par les bien consanguins umps elle souffre largement la comparaison.

    • Ph. Renève

      Asinus,

      Autant ton analyse se justifie, autant ta conclusion ne peut se soutenir: vers la liberté on ne se laisse pas conduire par des ennemis de la liberté.

      • Léon

        Je ne puis être d’accord avec l’analyse non plus, Asinus. Non qu’elle me choque, mais je la trouve inexacte. En la matière il faut garder sa raison, un extrémisme dans un sens peut être pire qu’un autre extrémisme qu’il combat. Le FN ne pourra jamais être rien d’autre qu’un parti protestataire, une sorte de gros poil à gratter. La République, rien que la République, toute la République. Il est tout à fait possible à un gouvernement qui se contenterait d’être à la fois républicain et rigoureux de régler le problème sans semer la haine et l’exclusion.

        • asinus

          bonsoir Léon , qu’elle république ? la bannaniere qui voit des familles s’offrir des fiefs de peres en fils sarkozy dassaut ect a gauche la fifille à Delors celui qui createur de cette europe des mercantis validait les discours disant que l objectif c’etait la disparition des nations , je fais dans l’outrance? qu’elle republique ?celle qui voit l’avocat d’affaire lagarde laisser les Fonds souverains quatari entrer dans le capital d’areva ,continuons l outrance fut un temps ou de tel comportement eu valut le poteau .La toge republicaine dissimule bien mal les turpitude des umps consanguins des memes cabinets ministeriels des memes grandes ecoles reservés à leur progeniture consanguin dans la gestion des grandes entreprises il n ‘est jusqu’au coucheries journalistiques qu’il ne partage pas , qu avons nous a perdre qu ai je a perdre mes fils condamnés à etre les larbins dans le bronze cul de retraités europeen auquel ils dedient la France , qu’ai je a perdre voir les miens suppletifs sur un lime US ? nous ne sommes rien je ne suis rien ici a marseille dans les culs de basses fosses islamisés ,que pourrait me prendre le front nationnal Léon? je suis français ouvrier contribuable je n’ai droit a rien , mes fils payent pleins pot partout et se voient prochainement lestés face a la ségregation positive qui arrive, qu ais je a perdre je ne suis rien sur le sol que j ai servis 5 ans des que je l’ouvre je redevient le prolo le sous-chiens incapable de savoir que la misere du monde qu on lui colle sur le palier c’est pour son bien.Qu ai je à perdre Léon je dois tout partager la cité le restes des services les boulots mon seul bien c’est la terreur économique ,est ce que l iman vas tolerer que les gosses du quartier fassent une fete ,dois je voir les slogan arabes sur les murs , est ce que je reve se sentiment d’etre assiégés sur mon sol ?Nul ne veut nous entendre nous sommes les beaufs les racistes lors meme il y a plus de djamel sur nos palier et nos ateliers que vous n’en verrez dans toute une vie .
          Je crois sincerement les hommes egaux mais je me sens moins egal que d’autres sur mon sol , vienne le temps ou j’aurais moins peur ou plus peur et le courage de reprendre mon fusil!

  • Causette

    Cette exagération dans l’outrance (si c’était une pièce de théâtre, on dirait bouffonnerie) dès qu’il s’agit de la moindre critique concernant les agissements de musulmans et cette tolérance de la part de nos politiques pour l’islam envahissant nos rues ne peut pas s’expliquer uniquement pour attirer des électeurs, il me semble. D’ailleurs, quel est le pourcentage de votants?

    Alors quoi d’autre? des contrats par-ci par-là dans les pays où islam est religion d’Etat?

    A votre avis, quel est le but réel des Etats-Unis, par l’intermediaire de son ambassade à Paris, de repérer des leaders de ce qu’ils appellent les « minorités » françaises musulmanes et de les aider financièrement pour en dégager une élite parmi eux? Nous imposer leur modèle?

  • yohan

    Il faut croire que MLP a fait mouche ce WE puisque Copé sonne maintenant le tocsin, n’étant très plus sûr que l’UMP soit bien au rendez vous du 2ème tour.
    Bientôt ils reprendront les propos de MLP en « langage feutré » pour nous faire croire qu’ils agiront, après les élections pièges à con, comme d’hab.

  • Léon

    J’entends votre colère Asinus. Mais la colère est mauvaise conseillère. Je vous préfère dans vos belles suggestions musicales du matin. 🙁

    • Causette

      Je comprends très bien ce qui dit Asinus. Le problème n’est pas venu avec Sarkozy, depuis les années 80, on balade les Français avec des discours de tolérance. Beaucoup ont même aidé celles et ceux qui avaient des problèmes avec l’administration française quelquefois parce qu’ils étaient victimes de racisme, ou qu’ils n’avaient pas de papiers. Résultat, une fois les problèmes réglés on vous crache à la gueule des allah par-ci, des propos sexistes par-là, comment voulez-vous ne pas avoir la rage.

      Marine Lepen n’aura jamais mon vote, c’est certain, mais je comprends les personnes qui se sentent trahi par ces politiques au pouvoir depuis des décennies qui s’en mettent plein les poches et détruisent tous les acquis sociaux des travailleurs et vendent tout ce qui peut être vendu. Malgré tout ça, votez pour le Fn n’arrangera pas cette situation, car ce parti est un parti extrême et d’ailleurs Marine Lepen fait elle aussi partie de cette bourgeoisie et ne voit le peuple que comme un marchepied pour arriver au pouvoir.

      Oui mais à qui faire confiance? l’Ump et le Ps on a déjà donné, l’extrême-gauche totalement à côté de la plaque. Les Verts, on rigole. Le Pc n’en parlons pas les toutous du Ps. Mélanchon, un ex-Ps?
      Le paysage politique français est un vrai désastre. Les hommes politiques ont tous oublié ce pourquoi tant d’hommes et de femmes se sont battus, ce qui fait la beauté de notre pays la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité.

  • Causette


    Des imams ou des profs ?

    Membre du Haut Conseil à l’Intégration (HCI) et essayiste, Malika Sorel s’insurge contre toute augmentation des subventions pour la construction des mosquées : « C’est comme si une école qui n’avait pas de stade envoyait faire ses cours de sport dans la rue. On est dans un Etat de droit, dit-elle, ce n’est pas parce qu’on a pas ce que l’on souhaite qu’on a le droit de prendre ce qui nous appartient pas ». Pour elle, c’est donc aux politiques de prendre leur responsabilité et d’appliquer le droit : « On ne peut pas créer deux corpus de lois selon les catégories de citoyens ».

    Elle dénonce également les propos de Dalil Boubakeur qui appelait au financement public pour les constructions de mosquées : « Comment quelqu’un comme lui peut ignorer ce qu’est la laïcité ? ». Du temps où il était président de l’UMP en 2005, Nicolas Sarkozy avait également proposé, en vain, de « faire évoluer » la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat pour faciliter la participation des pouvoirs publics à l’édification de lieux de cultes.

    Malika Sorel, qui s’intéresse aux questions d’éducation au HCI, pointe alors un paradoxe : « D’un côté, il n’y a pas d’argent pour mettre deux enseignants par classe en CP, de l’autre, on nous dit que l’Etat doit investir dans la construction de mosquées ». Dans son fameux discours de Latran, Nicolas Sarkozy disait d’ailleurs : « L’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur ». Finalement, si l’on suit Malika Sorel, il aurait pu ajouter l’imam.

    Et les abrutis de service se sont empressés de transformer une occupation en Occupation avec un grand O, celle de la Seconde Guerre Mondiale.

    Tiens! en voilà un d’abruti de service
    “menacé de mort parce que je suis un représentant de la République”

  • hks

    à Asinus

    Le problème Asinus est que Marine le Pen est tout sauf égalitariste .Liberté (du commerce) fraternité ( entre français de souche ) certes, mais l’égalité … non .
    Ou alors au sens où il y en de plus égaux que d’autres .
    Considérez toutes les expériences nationales à consonance fascistes (Espagne franquiste , Portugal salazariste, Chili, Argentine , j’en passe , vous avez la perdurance des différences sociales voire une accentuation de ces différences .
    En un mot les pauvres y sont les dupes .

  • yohan

    On fait peur avec Marine Le Pen comme on le faisait jadis avec la gauche en prédisant l’entrée des chars russes dans Paris. Je trouve qu’on en fait des tonnes. J’espère au moins que le discours de MLP réveillé chez nos élus l

  • yohan

    oups : aura réveillé chez nos élus la fibre laïque tout autant que la capacité à prendre la mesure des problèmes que vivent leurs concitoyens au quotidien

  • Léon

    J’ai une idée pour résoudre les problèmes : puisque les églises sont vides et que les mosquées débordent, qu’attendent donc les chrétiens pour mettre leurs églises à la disposition des musulmans ?
    Bon faudra quelque aménagements, des casiers à chaussures, des rideaux devant les peintures et les statues, les mettre sur des verrins pour pouvoir les orienter vers la Mecque et réaccorder les orgues suivant les gammes arabes. Après tout, les musulmans ont bien annexé Sainte-Sophie à Istanbul…

    • Causette

      Bonjour Léon, pas bonne idée, du tout. Les églises désertées par les chrétiens devraient être transformées en salle de concert et écoles de musique. Tout le monde en profiterait, si les tarifs d’entrées ne sont pas trop chers.

      Avez-vous lu cet article de Ivan Roufol
      extrait:
      En effet, un même aveuglement pousse aujourd’hui de pseudo-démocrates a lui abandonner la défense de la laïcité, ce légitime rempart à la montée en puissance de l’islam radical, sexiste et totalitaire. Marine Le Pen a laissé voir, notamment sur France 2 récemment, les faiblesses de son programme économique, construit dogmatiquement sur un protectionnisme national aussi contestable que le mondialisme qu’il entend combattre. Cependant,ses adversaires lui épargnent cette critique, qui confirme pourtant le sérieux doute que l’on peut avoir sur la capacité de gouverner de ce parti protestataire, pour ne retenir comme angle d’attaque que ce qui fait sa force auprès de l’opinion, c’est-à-dire sa capacité à poser publiquement des sujets interdits.

  • Causette


    Incroyable
    ! cette conversation.

    – Un individu au téléphone: « …lorsque l’information va être transmise dans les différents quartiers, je ne sais pas quelle sera l’avenir de votre établissement… »

    – Espace Charenton : « …vous êtes en train de menacer notre établissement ?… »

  • Causette


    Voici un doc TV de la BBC

    à 6:44 :mrgreen:
    « Que ça vous plaise ou non, le leader des musulmans, c’est Oussama BenLaden, il finira par triompher. Nous remporterons la victoire et nous imposerons la charia au Royaume Uni et en France. Vous verrez un jour, le drapeau de l’islam flottera sur l’Assemblée nationale française. Et ici, le premier ministre et même la reine deviendront musulmans. Toute la planète sera musulmane… ce sera le règne de la charia… »

    Plus loin: « La seule loi c’est allah, c’est pourquoi les musulmans n’ont pas le droit d’aller voter. La démocratie c’est l’ennemie de dieu… »

  • Causette

    Les Etats-Unis restent très impliqués en France sur la question de la diversité. Début décembre, le consul américain de Lyon Mark Shapiro a accompagné le lancement d’une nouvelle association baptisée Confluence pour le respect et la diversité, une structure visant à promouvoir les minorités et particulièrement la minorité musulmane. Ce projet est le résultat d’un partenariat entre la région Rhône-Alpes et le Département d’Etat américain, l’équivalent de notre ministère des Affaires étrangères.

    «Ce n’est ni l’officine des Etats-Unis, ni d’un parti politique. Il s’agit d’un espace de rencontre et de réflexion non partisan», a assuré Abdelaziz Dahhassi, le directeur de l’association au magazine Lyon Capitale.

    A quoi ça sert d’élire des politiques français, je vous le demande?

    • Ph. Renève

      Les USA n’ont toujours pas compris la leçon afghane, où il leur faut maintenant combattre les talibans qu’ils ont armés. Ils croient sans doute qu’ils peuvent se servir des extrémistes musulmans pour déstabiliser l’Europe sans risques pour eux, ou bien les contrôler dans des associations…

  • hks

    je vous poste la réponse que je fais à Sylvain Reboul suite à un texte sur l’ouverture des frontières http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reponse-a-r-debray-contre-eloge-85972?debut_forums=0#forum2772305

    Votre exposé est très bien argumenté mais je pense néanmoins que Debray n’a pas tous les torts.
    Ca me rappelle l’ affrontement entre Peguy et Jaures ,le premier censé parler avec le cœur contre la raison du second n’avait-il pas la lucidité de ceux qui savent que les faits sont têtus . »C’est un fait. Les faits sont têtus ».
    Et le fait national est un fait .

    Alors si le mot national vous fait frémir parlons de république.
    La République c’est petit ,c’est circonscrit ,mais c’est à l’usage et à la hauteur adéquate .
    Je crains bien que les habits de l’Europe (voire ceux du vaste monde) soient bien trop grands pour nos petites consciences .Nos petites consciences ont le désir d ’habits plus ajustés .
    Vous n’avez pas de philosophie du collectif ( ou de la collectivité ) vous avez une philosophie de l’individu , aussi, prioritairement vous référez- vous aux droits de l’homme , jamais aux droits du bien commun .
    Dans ce trop vaste espace européen les individus à la recherche d’ identité se réfèrent à des communautés visibles ou audibles voire tangibles .
    Et la République ayant été ouverte et concrètement par la dissolution de ses frontières matérielles , les individus cherchent des espace refermés ,d’ où les communautarismes . S’y opposent en réaction d’ autres communautarismes prétendus de souche .

    Donc la guerre civile vous l ’aurez , avec ses pogrom et ses ghettos, son obscurantisme et le replis redouté sur des états- nations reconstitués dans la pire des figures possibles .

    hks