Retraites continuité dans l’imposture

À la fin du mois d’Août le premier ministre assuré qu’il n’y aurait pas de  relèvement de l’âge de la retraite mais une augmentation progressive de la durée de la durée des cotisations après 2020.

D’où vient ce chiffre? Est-ce le fruit d’une élucubration d’un technocrate quelconque, un chiffre à la con comme la Règle des 3% d’endettement qui passe un jour, comme ça ,  dans un rapport et  qui peu à peu s’installe pour devenir la table de Bronze de la loi sacrée?

Pas du tout. Cette date a une origine. Si on ne e vous rappelle pas trop c’est qu’elle est issue de la loi Fillon de 2003.

.

Date de naissance

année des 60 ans

Durée d’assurance cotisée Âge de l’ouverture des droits Âge pour une retraite à taux plein
Avant juillet 1951 60 ans

en 2011

65 ans

en 2016

1951 2011 40,75 années

(par décret)

60 ans et 4 mois

( 2011- 2012)

65 ans et 4 mois

(2016-2017)

1952 2012 41 années

( par décret)

60 ans et 9 mois

(2012-2013)

65 ans et 9 mois
1953 2013 41,25 années

(par décret)

61 ans et 2 mois

(2014-2015)

66 ans et 2 mois
1954 2014 41,25 années

(par décret)

61 ans et 7 mois

( 2015-2016)

66 ans et 7 mois
1955 2015 41,5 années

(par décret)

62 ans

(2017)

67 ans

(2022)

1956 2016 41,5 années

( par décret)

1957 2017 41,5 années

(Hypothèses)

1958 2018 41,5 années

(Hypothèses)

.
.
Ce que la Loi Fillon nous a concocté. Que  nous dit   ce tableau?

  • Les travailleurs salariés ayant cotisé qui sont autorisés à partir cette année appartiennent à la génération née en 1952. S’ils souhaitent toucher une retraite  à temps plein  il leur faut avoir cotisé 41 années pleines.
  • Ensuite , on peut le voir sans peine, la durée de cotisation augmente irrémédiablement. Elle passe de 41 annuités ¼ => à 41 annuités ½   . C’est très exactement ce que la Loi Fillon a mis en place arguant du fameux allongement de » l’espérance de vie »
  • Nous devons nous attendre à ce que le gouvernement édicte un décret avant le 1er juillet 2016 portant la durée de cotisation à 41 années ¾.  Quand JM Ayrault assure qu’il n’y aura pas de nouvel allongement en 2020, il attire notre regard loin d’une réalité politique qu’il n’a aucun scrupule à masquer. Il aura lui même laissé s’installer un allongement des cotisation à 41 années ¾ et nous enfumant sur l’allongement prévu par Fillon jusqu’en 2020.
  • Et après? Bin …Après 2020 , on veillera à ne donner aucune garantie aux travailleurs ni aucune promesses d’interrompre cette hausse progressive de la durée des cotisations , à coups d’un trimestre à chaque fois.

Et tout ça pour assurer la continuité de la Loi Fillon quand on s’est fait élire sur le promesse de revenir à la situation « ante » Quand la ?Gauche? fait la politique de la Droite. Cette gauche là doit « dégager »

Pour résoudre cette situation de nombreux charlatans de la politique sociale opposent le système de retraites par capitalisation au système par répartition.

L’actualité qui ne manque jamais d’à propos nous offre l’exemple de la Ville de DETROIT et de sa mise en faillite .

Le 18 juillet la grande cité américaine , déjà ravagée par la fuite  des entreprises de l’automobile vers des pays à bas coût du travail, comme le Mexique, dépose ses comptes. Les 20 000 employés municipaux qui, comme ceux du privé, cotisent quand ils en ont les moyens, à des fonds de pension,  ont du souci à se faire. Dans un jeu à trois bandes infernal

  1. les travailleurs paient leurs annuités aux fonds de pension
  2. Ces fonds de pension investissent en Bourse et achètent des actions dont les Dettes des grandes villes titrisées
  3. La ville se déclare en faillite qui conduit le Fond de pension dans la même situation.

Au bout du compte , il ne faut pas s’inquiéter. Les milliards de $ versés depuis des années par les employés de la ville n’auront pas été perdus pour tout le monde.Raison de plus pour ne pas céder aux sirènes de la capitalisation. En France les 100 milliards d’Euros cotisés chaque année par les actifs sont immédiatement reversés aux retraités chaque année. Cette manne de 100 milliards attise depuis toujours les convoitises des grands groupes financiers connus pour leur sens de l’éthique.

Dire que certains travailleurs rêvent d’un système à l’américaine!

Lectures :4058
Notifier de
snoopy86
snoopy86

Bonjour Fufu

En toute honnêteté je pense que ce n’est pas ton meilleur article 😉

Je suppose qu’en haut à droite de ton tableau il faut lire  » à taux plein  » et non  » à temps plein  »

Il y aurait beaucoup à dire sur les retraites, l’inégalité devant la retraite et tellement d’autres choses s’y rapportant …

La

snoopy86
snoopy86

P… de bouzin !

La réforme Ayrault n’en est pas une, elle ne règle rien et consiste simplement à repousser les mesures difficiles jusqu’après la fin du quinquennat actuel

Nous sommes aujourd’hui face à un triple mur que nous ne voulons pas voir depuis bientôt 40 ans :
– celui de la fin de la croissance, cette illusion qui n’a été entretenue qu’au prix de la dette
– celui de la démographie
– celui de l’allongement de la durée de la vie

Il y a effectivement continuité socialiste dans l’imposture . Mais les plus grand imposteurs, pour ne pas dire criminels, sont ceux qui ont cru ou fait croire en 1981 qu’il était possible, au nom du « progrès social » de partir à taux plein à 60 ans après 37,5 années de cotisation.

Rassure-toi, tu fais partie du noyau de clientèle de ces gens là, ta retraite ne sera qu’écornée, le contribuable sera bien obligé d’y pourvoir . Mais pour les travailleurs du privé c’est une autre histoire …

J’ignore si des défilés sont prévus mercredi. N’ayant pas de partie de golf ce jour-là, j’espère qu’il pleuvra sur les autruches

snoopy86
snoopy86

Cette semaine, sur herodote.net un bonne synthèse sur l’histoire des retraites

Comme pour la sécu, merci Bismarck ( un homme de gôche comme chacun sait ) 😆

Asinus
Asinus

yep petit jeu j’ai commencé à bosser en 1973 je part en 2017 à 61 ans avec 176 trimestre , je suis de qu’elle année?

vous croyez que j’aurais cotisé assez ?

Causette
Causette

Je me demande comment les millions de chômeurs vont pouvoir atteindre ce droit à la retraite. La grande majorité, surtout des jeunes stagiaires et les cinquantenaires (trop vieux pour être embauchés) ne font que des petits Cdd. Et encore! faut le chercher le cdd, car les employeurs dans un certain nombre de secteurs préfèrent une population clandestine mal payée (et le plus souvent non déclarée) qu’une population légale: la concurrence est rude. Et tous les discours des gouvernements successifs sont loin d’être clairs! puisque les politiques au pouvoir laissent faire, voire encouragent cette pratique illégale, pour pouvoir satisfaire la demande de main-d’oeuvre pas chère. Btp, services aux personnes, restaurants, hôtellerie, commerces, confection, etc… peu de secteurs d’activités échappent à cette concurrence déloyale faite aux travailleurs légaux, même le personnel des services sociaux et dans les ministères sont touchées, c’est fou!
Bref à l’âge de la retraite, je continuerai certainement avec le système D.
Depuis mon dernier emploi en Cdi que j’ai perdu grâce à mon patron syndicat des travailleurs (licenciement abusif prud’hommes, infirmé par les juges de la cour d’appel exceptionnellement pour ce patron-là, donc aucune indemnité de licenciement), et où j’ai perdu aussi toute illusion de solidarité, je ne trouve que des petits remplacements par-ci par-là et des petits boulots système D pour ne pas crever.

snoopy86
snoopy86

Sur l’argument démographique il faut creuser un peu plus en profondeur et ne pas se voiler la face : si la démographie évolue positivement en France c’est essentiellement à cause de l’immigration non-européenne. Sans trop développer on en connait à peu prés le coût social, mais on n’en mesure pas l’impact sur les salaires donc les cotisations qu’elle tire à la baisse . Malheureusement, tant le Medef que les bisounours cul-bénis ou quantiques ont considéré que c’était bon pour nous. 16,1% de chômage dans les populations d’origine immigrée en 2011, probablement aux alentours de 18% aujourd’hui ( beaucoup plus selon l’observatoire des inégalités ). Ceux qui bossent sont majoritairement précaires et en très bas salaires. Tout laisse à penser que cela ne fera que compliquer encore le problème.

snoopy86
snoopy86

Sur la réforme des retraites Le point de vue de Nicolas Baverez , cette semaine dans Le Point

Pourquoi faut-il que ce type qui plagie mes idées les exprime beaucoup mieux que moi 😈

Lapa
Lapa

quand je lis ça, je déprime.

snoopy86
snoopy86

Sur l’évolution de l’espérance de vie comment, quand on n’est pas un auteur de Maboul peut-on nier la brutalité des chiffres

En 1946 à 65 ans on pouvait espérer 10 années de retraite si on était un homme, 20 si on était une femme

Aujourd’hui à 60 ans, c’est 22,6 ans pour un homme, 27,2 pour une femme

Le coût des retraites suit en conséquence ( notons pour nous consoler que le coût de la reversion diminue :mrgreen: )

Notez bien que ce n’est pas nécessairement un progrès : 3 fois par semaine je rends visite à ma vieille maman que j’ai fait venir dans un EHPAD poitevin . Rien de plus déprimant sans parler de la facture de 2800 euros par mois . Durée moyenne de séjour: 4 ans. Ca aussi, il faudra bien le mettre un jour sur la table. Sarko l’a effleuré, Flamby l’a enterré …

Lapa
Lapa

tssss qu’as tu contre les auteurs de maboul jeune ignorant!

le problème reste aussi l’espérance de vie en bonne santé…

snoopy86
snoopy86

Autant que je sache, une fois qu’on est à la retraite on la touche qu’on soit en bonne ou en mauvaise santé 😆