Kit de communication à l’usage des quantiques islamocompatibles (redif)

Lectures :3634

(réédition d’un article du 24/08/2015)

Vous tous qui appréhendez chaque brève de l’actualité et son lot quotidien de tués au nom de la religion de paix et d’amour, Disons est heureux de vous fournir un kit de communication complet permettant de gérer, tout en restant digne et immaculé, la communication autour de ces événements non prévus dans votre logiciel de pensé interne.

 

Ainsi vous saurez rester droits dans vos bottes, l’âme toujours belle et entourée de papillons virevoltants.

 

N’oubliez pas que plus c’est gros, plus ça marche. N’hésitez donc pas innover à partir de cette base. Le principe étant d’arriver au texte rouge (c’est de toute façon le seul texte que vous connaissiez), par une chemin plus ou moins direct.

 

Le flux pas d'amalgame!

Que raconter aux médias lorsqu’un attentat survient?

36 comments to Kit de communication à l’usage des quantiques islamocompatibles (redif)

  • Leon

    😆 😆 😆 😆 😆 😆

  • D. Furtif

    Je fais remarquer à l’auteur que la seule manière d’écrire
    MosquéeS en ville est au pluriel ___ en bas de la troisième colonne
    ….
    la conservation du singulier est un tantinet islamophobe

  • D. Furtif

    Expliquez que cela n’a rien à voir avec l’Islam ……….N’hésitez pas à le répéter.

  • Lapa

    Comme vous le voyez ce genre d’outil permet de réaliser soi-même (Do It Yourself) des éditos signés Joffrin.
    Quelques petites précisions sur le flux:

    prier pour que l’auteur s’appelle Martin
    . On se souvient de ce journaliste dépité en découvrant l’identité de Merah. Manquerait plus que l’auteur soit rebeu ou renoi (oui je parle djeunz), voir étranger ou en situation irrégulière!

    Gommer toute information nominative. Un grand classique qui, poussé à l’excès, devient caricatural. Un exemple connexe: pour la prévention du mariage forcé, les affiches présentaient une famille blanche façon souchienne. A contre courant de la réalité terrain. Volonté de ne pas stigmatiser dans un monde où pourtant nous le sommes en permanence (sauf à être riche, jeune en parfaite santé, blanc et top modèle comme tout ce qui est montré en marketing).

    Parler individu isolé. le fameux loup solitaire. Le but est de gommer toute appartenance à un réseau qui pourrait lier à une idéologie. On se retrouve donc avec une horde de loups solitaires qui se connaissaient et avaient navigué dans le même milieu. Mais isolés quoi.


    Problème psy
    . justifier un comportement asocial ou des idées contraires à nos valeurs sans viser l’idéologie derrière. Ainsi, si on refuse que sa femme soit auscultée par un médecin homme, c’est un problème psy, pas religieux! l’intérêt pour la décapitation ou la mort du juif est purement personnel et ne doit rien à l’influence des textes sacrés de la religion de paix et d’amour.


    Délinquance due à la pauvreté
    . Un grand classique de certains gauchistes. (qui ne connaissent pas Balkany et consorts alors) afin de justifier par la misère extrême (qui reste à prouver) l’assassinat des autres. Argument qui s’écroule souvent tant les auteurs sont très loin du profil du SDF…

    simple braquage ou règlement de compte. Bah oui, quand le gars décapite son patron avant de foncer dans un site SEVESO, c’est juste une rupture de contrat qui s’est mal passée comme les prudhommes en voient tous les jours.

    stigmatisation c’est la faute à Houellbecq ou Zemmour qui distillent la haine. Comme disait Valls sous Sarkozy: « le retour du terrorisme c’est vous! » heureusement depuis 2012 et le vivre ensemble retrouvé au milieu des fleurs, tout cela n’est qu’un mauvais souvenir. Tellement stigmatisés par notre méchante société que les frères Kouachi avaient des emplois aidés…


    l’inside job
    . Bon un grand classique. Il suffit que la voiture s’arrête devant un bâtiment ayant été occupée un jour par une entreprise israélienne pour que…dois-je tout détailler des nologrammes et enlèvement des corps?

    Le vrai islam. C’est souvent des mécréants complets qui ne connaissent de l’islam que leur vision fantasmée de semi retraités dans des propriétés de luxe à Marrakech, qui affirment sans rire connaître le vrai islam (forcément de paix et d’amour). Cela fait juste rire. C’est un peu comme si Joffrin (allez encore lui!) faisait la leçon d’encyclique au pape quoi…


    L’islam de France.
    Dernier arrivé après islam républicain (c’est quoi?), islam modéré (hein?), islam ouvert (ou bleu?), nous avons l’islam de France. Comme si les frontières de notre pays, comme elles l’ont fait avec succès pour le nuage de Tchernobyl, pouvaient empêcher les méchantes interprétations de l’islam de pénétrer le territoire. Intéressant.

    il existe des variantes possibles pour affirmer que l’attentat n’a rien à voir avec l’islam. Du genre:

    il y a eu un musulman tué or aucun vrai musulman ne s’en prendrait à un autre musulman (la guerre Iran Irak et les millions de morts entre chiites et sunnites vous remercient).
    il conduisait une voiture or le prophète n’a jamais conduit donc il suivait pas vraiment la voie du prophète
    il parle du voile mais en fait l’islam n’a jamais imposé aucun voile aux femmes
    il viole des mécréantes mais le Coran dit qu’il faut pas forcément, ça dépend
    …etc…

    au pire on parlera de secte, ou de salafisme (c’est pratique, ça évite le terme islam radical).


    Il a été provoqué.
    Bel effet miroir (voir l’article dédié) qui va pouvoir mettre sur le même pied des dessins et un massacre à l’arme de guerre. On se souvient de Boubakheur et de Charlie qui « joue avec le feu ». Bref excuse permettant de demander la repentance aux infâmes islamophobes (avant on les appelait libre penseurs, athées, humanistes, progressistes: maintenant c’est juste des islamophobes rances et réactionnaires).

    Remettre en cause les lois C’est bien sûr la loi contre le voile qui obligent les femmes à porter le voile et les djihadistes à faire des attentats. Comme la loi contre le viol qui stimule les pulsions naturelles de viol ou le code de la route qui incite à griller les feux rouges. Lexique de la mosquée d’à côté.

    Vous l’aurez compris l’essentiel est de parfaitement définir, de manière politiquement correcte, le camp des victimes et celui des bourreaux.

    • Buster

      Je suis profondément offusqué par cette publication irresponsable !
      Il est honteux (et en outre très risqué pénalement => droits afférents sur la propriété intellectuelle) de mettre à la disposition de tous des outils professionnels exclusivement réservés à la fonction de journaliste « humaniste et bien pensant ».
      Je rappelle que, par respect du code déontologique, les magiciens ne doivent jamais dévoiler leurs artifices !

  • D. Furtif

    Ça me rappelle le cliché préféré de RENEVE et de son Sponsor Racaille.
    .

    1. Délinquance due à la pauvreté. Un grand classique de certains gauchistes. (qui ne connaissent pas Balkany et consorts alors) afin de justifier par la misère extrême (qui reste à prouver) l’assassinat des autres. Argument qui s’écroule souvent tant les auteurs sont très loin du profil du SDF
  • D. Furtif

    Les cadavres s’accumulent, les menaces et les agressions aussi….
    De quoi s’inquiètent nos délicieux Mastuvu quantiques

    De la montée de l’islamophobie;… 😛

    Ça ne s’invente pas

  • Cosette

    Je me demande si la Suède et d’autres pays (Suisse, Belgique…) ne font pas pire que la France dans l’embrouillage de l’info pour ne pas être accusés de stigmatiser et d’amalgamer. De plus en plus, les journaux ne donneront plus les noms des meurtriers seulement les initiales, on en parle en Suisse romande.

    Meurtres: la vente de couteaux suspendue dans le magasin
    12-08-2015
    La mesure n’a pas vocation à s’inscrire dans la durée, mais elle vise clairement à rassurer les clients…

    D’après certains internautes, une des 2 victimes (une mère et son fils) aurait été décapitée dans le magasin ?
    http://www.metronews.fr/info/meurtres-chez-ikea-en-suede-le-magasin-suspend-la-vente-de-couteaux/mohk!f7czk51gtYy5/

  • Leon

    Je sèche aussi…

  • Lapa

    du Wesson dans le texte (tellement caricatural qu’on peut penser à une blague):

    […]Je pense que on essaie de coller une étiquette Djihadiste à ce qui n’est qu’une petite frappe, un SDF venu au brigandage par la faim et l’absence de débouchés.[…]

    je ne sais pas s’il croit lui-même à ce qu’il dit. je me demande comment tu peux vivre sans te remettre en question quand tous les événements donnent tort à tes convictions les plus intimes, jour après jour. enfin si je sais: il reste le conspirationnisme feutré pour se rassurer.

  • D. Furtif

    J’ai mis à l’annexe le message de notre ami l’escroc Lyonnais
    Allah
    wapoviddemme-6530@XXXXXXX.com
    90.15.14.12

  • Leon

    Une petite réponse à Sisy que je mets ici :
    Il faut beaucoup de cécité, de malhonnêteté et de mauvaise foi pour décréter que l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme qui nous frappe.
    Là ce n’est pas une opinion mais un fait. IL suffit de lire la revendication de ces attentats par l’EI.

    En d’autres termes, ceux qui perpétuent ces attentats disent et revendiquent de les avoir commis au nom du Prophète mais non, Sysiphe sait mieux qu’eux, Trevidic sait mieux qu’eux.

    Le juge connaît certes le terrorisme, mais cela ne veut pas dire qu’il connaisse quoi que ce soit à l’islam. Disons que sur ce point, il exprime une opinion, mais qui ne rentre pas dans sa compétence. En gros sa thèse c’est qu’on a affaire à des psychopathes et non des musulmans. Je ne vois pas en quoi l’un exclut l’autre… Et je ne vois pas non plus que les psychopathes non-musulmans égorgent des mecs ou tirent dans le tas en gueulant « Allahou akbar ».
    .
    La position de Villepin est plus intéressante, en tous les cas sur un point : je pense en effet que on ne lutte pas contre une idéologie uniquement par les armes, que même cela peut -être contre-productif. Son analyse mérite d’être écoutée pour ce qui est de la situation internationale, mais quid de la radicalisation dans les banlieues françaises ? Ce sont les bombardements de l’Irak qui en sont la cause ? Ça ne tient pas debout…
    .
    D’une manière générale Sisyphe et beaucoup d’autres qui ont été nourris au biberon du Marxisme ( qui pourtant a abondamment usé du procédé) ont tendance à nier le rôle de la culture, du formatage des esprits par une idéologie, un catéchisme, une éducation, surtout s’ils sont dispensés d’abord au sein des familles. Ils mettront en avant l’économique, la misère sociale, les discriminations etc.

    L’idéologie et ici la religion musulmane, particulièrement bien pensée pour cela par son côté totalitaire, envahissant de tous les aspects de la vie individuelle et sociale, ordonne, canalise, hiérarchise, utilise, construit des comportements à partir de données diverses qui peuvent effectivement relever du sous-développement, d’arriération culturelle, de frustrations sociales ou de fêlures psychologiques. Mais, sans le coran un fou est un fou, avec le coran c’est un djihadiste.

    La différence c’est que le premier tuera peut-être une ou deux personnes, alors que le fou avec son coran se verra légitimé, autorisé et éventuellement incité à en tuer des centaines… Et la différence aussi c’est que les fous avec coran se rassemblent et arrivent même à créer un embryon d’Etat. En d’autres termes, quels que soient les autres ressorts de l’islamisme, cela vaut le coup de s’en prendre à la religion elle-même. Trevidic à l’évidence considère cela comme un détail, soit, mais pas les terroristes en question. Il y a là comme un problème..
    .
    Une question à Sisy : je ne comprend pas ce que vient foutre la page facebook vers laquelle renvoie un des liens ?

    • alibaba SiSyphe

      Alors, et d’une, je n’ai jamais été élevé au « biberon du marxisme », mais plutôt à celui de l’anarchisme, qui est, pour moi, le système le plus démocratique, le plus respectueux de la dignité de la personne humaine, et de l’égalité des hommes entre eux.
      Maintenant, quand tu dis (je cite) « Il faut beaucoup de cécité, de malhonnêteté et de mauvaise foi pour décréter que l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme qui nous frappe. Là ce n’est pas une opinion mais un fait. IL suffit de lire la revendication de ces attentats par l’EI. En d’autres termes, ceux qui perpétuent ces attentats disent et revendiquent de les avoir commis au nom du Prophète  » tu accordes donc, à l’EI, toute l' »honnêteté » et toute la « bonne foi », que tu refuses à ceux qui analysent leurs réelles motivations. Il ne te vient pas une minute à l’idée que leurs revendications ne font appel à l’islam que pour tromper et duper les musulmans, et, surtout, pour masquer leurs véritables motivations qui sont la prise de pouvoir absolu pour faire régner leur terreur ? La revendication de l’islam n’a rien d’un « FAIT » : c’est juste de la propagande : les faits véritables sont les assassinats à l’aveugle, le carnage, la terreur, et non ce qu’eux-mêmes en disent.

      Pour avoir, depuis Vendredi, complètement sous le choc, regardé, visionné, lu, toutes les analyses possibles des gens relativement compétents en la matière, et de diverses tendances, pour essayer d’y voir plus clair, qui ne nient rien, mais tâchent d’expliquer l’inexcusable, TOUS disent que l’EI s’appuie sur une idéologie, qui n’est pas l’islam, mais qui est celle du pouvoir absolu, et de la terreur. Parler, à ce sujet des « familles » est totalement à côté de la plaque, parce que, comme tu devrais le savoir (l’avoir au moins lu), l’embrigadement de la très grande majorité des djihadistes français ne provient aucunement de leurs milieux familiaux (certains sont d’ailleurs issus de milieux relativement bourgeois) eux-mêmes pas du tout radicaux. La très grande majorité des familles se trouve totalement dépassée par ce qui leur arrive. J’ai, personnellement, toujours été contre toutes les religions, et plus particulièrement contre l’islam, que je trouve la plus régressive, la plus obscurantiste de toutes. Mais, en l’occurrence, ce n’est pas du tout, ici, « l’idéologie de la religion musulmane » qui est en jeu : c’est l’idéologie revendiquée de la domination du monde, de l’élimination de tout ce qui a « précédé le prophète », c’est à dire d’un monde qui leur a totalement échappé, et sur lequel ils veulent reprendre le pouvoir pour imposer leur folie meurtrière. L’islam n’est là qu’un prétexte tout à fait commode pour enrôler sous leur bannière les esprits faibles, voire frustrés, de jeunes en déshérence sociale, sociétale, psychologique. Les familles n’y sont strictement pour rien, elles en sont elles-mêmes les victimes.

      Le coran, comme tous les livres religieux, est un livre qui prêche tout et n’importe quoi, selon les mains dans lesquelles il tombe, et ce ne sont certainement pas des « cours de coran » auxquels sont soumises les recrues de daech : ils n’en entendent même pas parler : ce sont uniquement des cours de guerre, et d’embrigadement contre les autres, le « camp du mal » selon une formule chère à Bush,qui a déclenché tout ce bordel. Car n’oubliez jamais que cette guerre qui sévit aujourd’hui, n’est que le RESULTAT des guerres menées par les occidentaux sur le sol du monde arabe : Irak, Libye, Syrie, « pseudos printemps arabes », etc… Ce sont bien eux qui, en éliminant les dictateurs au pouvoir, sans autre forme de procès, ont livré ces pays à Daech, qu’ils ont formé, financé et armé, pour, en gros, se débarrasser de l’Iran. Ce sont eux qui ont joué le jeu des religions volontairement, pour se débarrasser de dictateurs LAÏQUES, dans le but de pouvoir négocier avec des religieux, comme ils le font depuis si longtemps, en toute « amitié » avec l’Arabie Saoudite, le Qatar, eux-mêmes financiers des terroristes.
      Des deux côtés, la religion n’a été qu’un appât, pour s’assurer la maîtrise des richesses locales avec, évidemment, en premier lieu, le pétrole et le gaz. Les populations civiles ne sont que les victimes de ces jeux de dupes qui ne servent que les compagnies pétrolières, les industriels de l’armement, et les fantoches de dictateurs au pouvoir. Bref, dans tout ceci, la religion n’est qu’un prétexte, comme elle l’a toujours été dans l’histoire. Donc, pour ce qui concerne plus précisément la France, en disant encore un grand merci à ce connard de Sarkozy en Libye, la très très grande majorité des musulmans y vivant ne sont EN RIEN responsables de daech et de ses crimes. Seule la frange radicalisée (une toute petite minorité très active) est à éradiquer et à éloigner définitivement.
      Assimiler, comme vous le faites, sans arrêt dans votre site, les musulmans à la dérive islamique, c’est, précisément faire le jeu des tueurs de daech, en antagonisant les communautés, en provoquant des scissions portant en germe des conflits civils : c’est EXACTEMENT ce que recherchent les fous sanguinaires. Je n’arrive pas à comprendre comment vous n’arrivez pas à voir cela, ou plutôt je le comprends très bien par votre rejet « viscéral », qui vous empêche toute réflexion saine, et, en vous faisant attribuer tout le mal à une communauté qui ne demande qu’à vivre en paix, vous fait jouer le jeu de nos vrais ennemis. Le lien que j'(ai donné sur facebook contenait une intervention très intéressante de Poutine sur tous ces problèmes, où lui-même pointait la responsabilité des occidentaux dans la naissance de daech, et dans la survenue des guerres actuelles. : peut-être n’avez vous pas pu l’avoir, si vous n’êtes pas inscrit à facebook : désolé. J’ai encore un tas de liens à vous fournir, si ça vous intéresse, si vous voulez bien ne pas rester figé dans vos positions totalement contre-productives ; et ce n’est pas sur Causeur, fdesouche, ou riposte laïque qu’on risque de les trouver.

      • Lapa

        Salut sysyphe,

        je trouve ton post intéressant même si je suis loin d’être d’accord sur tout.


        TOUS disent que l’EI s’appuie sur une idéologie, qui n’est pas l’islam, mais qui est celle du pouvoir absolu, et de la terreur.

        je ne comprend pas bien comment un anarchiste comme toi ne peut pas voir dans l’islam et le Coran un outil de pouvoir politique et de soumission par la terreur.

        Excuse moi mais tu m’as l’air bien accommodant pour le simple principe qu’il ne faudrait pas amalgamer les musulmans. Encore une fois, je ne sais pas combien il y a eu de morts par des attentats de l’extrême droite depuis 40 ans en France, je suis même sûr qu’il y a parmi les millions de personnes qui votent FN beaucoup de gens super sympas avec qui partager la vie. Je ne vois pas en quoi cela devrait nous empêcher de lutter contre l’idéologie?

        T’abstiens tu de critiquer l’extrême droite car ce sont finalement des millions de citoyens sans problème ?

        j’accepte parfaitement les musulmans mais je me permet d ‘avoir le droit imprescriptible de pouvoir critiquer l’idéologie rétrograde de leurs croyances religieuses et de considérer celle-ci comme chemin vers la soumission et un retour en arrière pour l’homme libre.

        je me permet de penser que si vous refusez de voir l’islam pour DAESH ISIS et consorts, c’est uniquement par peur de ne pas réussir à faire le distingo entre les hommes et l’idéologie (ou ne pas faire le jeu d’untel), ce qui vous fait avoir des œillères qui tiennent de moins en moins…car en décalage flagrant avec la réalité (ex: « l’islam n’a rien à voir avec ces attentats », bah si ….). ce faisant vous participez à la protection de principes religieux rétrogrades et vous vous coupez d’une frange de plus en plus importante de la population qui n’écoute plus le peu de paroles sensées que vous pourriez avoir et se tourne du coup vers l’extrême droite. un gâchis terrible.

        pour en revenir à l’analyse de DAESH, je croirai toujours plus l’auteur d’un tableau que le critique d’art extérieur concernant le sens de son œuvre… 😉

        quant à la fameuse culpabilisation occidentale (principe de tous les maux sur terre), il ne faudrait pas qu’elle en vienne à cacher le fait que les musulmans eux-mêmes sont en guerre entre eux (et depuis longtemps) et que si certains états ont aidé et financé, il faut quand même à la base avoir la matière première (idéologie et hommes fanatisés) pour faire ce qui est fait actuellement et que ça, c’est bien une création pure de l’islam.

        sur ce je vais manger!

  • Leon

    Réponse à la réponse.
    Mon cher Sisy, lorsque tu expliques que Daesh utilise cyniquement la religion sans y croire, pour juste exercer le pouvoir, (et que donc l’islam n’a rien à voir avec les attentats, c’est en gros ta thèse si j’ai bien compris ? ) j’avoue être quelque peu stupéfait, je me demande bien ce qui te permet de l’affirmer.
    D’abord, toute religion a pour objectif d’exercer un pouvoir sur les consciences, sur la morale, et la tentation de lui soumettre les autres pouvoirs, politique notamment, a toujours été une constante. Dire, donc, que Daesh utilise l’islam comme outil de pouvoir est une évidence, une tautologie: l’islam est, comme toute religion, non seulement fait pour cela, pour exercer un contrôle sur des populations, une société, sur les moeurs, canaliser ou éviter les déviances, mais l’est encore bien plus et bien mieux que toute autre. L’islam a toujours été politique et, dès l’origine, a créé une confusion totale entre le politique et le religieux.
    Je te cite :

    La revendication de l’islam n’a rien d’un « FAIT » : c’est juste de la propagande : les faits véritables sont les assassinats à l’aveugle, le carnage, la terreur, et non ce qu’eux-mêmes en disent.

    Donc tu sembles soutenir la thèse absurde que les terroristes de Daesh ne sont pas eux-mêmes des croyants, juste des gens qui font semblant. C’est là que tu te trompes : les moteurs psychologiques capables de faire accepter à des individus de se suicider pour une cause ne sont pas nombreux. Tu ne comprends visiblement pas ce qu’est la religiosité, son côté non négociable, absolu, indiscutable, envahissant, totalitaire, normatif, exaltant. C’est bien pire qu’une simple idéologie, aussi prégnante soit-elle. Tu peux (un peu) discuter avec un communiste pur et dur, pas avec un mec qui s’imagine qu’il ira au paradis retrouver des vierges à l’hymen enchanté s’il meurt en martyr. Autrement dit, la religion est sans doute l’outil le plus puissant, aussi bien pour acquérir, que pour faire sauter des verrous, des ‘interdits. Et plus une idéologie intègre des éléments de mystique religieuse plus elle est performante sur ce plan. Crois-tu qu’un homme ordinaire est capable des atrocités perpétrées par Daesh, sans que quelque chose de puissant n’ait réussi à faire sauter un certain nombre de frontières dans sa tête ? Tu es extraordinaire: eux se disent musulmans, mettent la shadada et le sceau de Mahomet sur leur drapeau, appliquent la sharia dans toute sa rigueur, se réfèrent en permanence au Coran et toi, tu sais mieux qu’eux s’ils le sont ou pas ? C’est complètement dingue… C’est quoi, alors, être musulman ? Certes ils prennent des libertés avec le coran ; mais les autres, les « modérés » aussi..! Ce ne sont, juste, pas les mêmes ( libertés) !!!! Au passage, donc, je te signale que l’on peut retourner complètement l’argument et dire que ces « modérés » ne sont pas musulmans. Je voudrais aussi te faire remarquer que ces assassinats ne sont pas du tout « à l’aveugle » et s’inscrivent dans une logique parfaitement islamiste sur le plan des moeurs ( concert de rock, jeunes, garçons et filles mélangés, aux terrasses buvant même peut-être de l’alccol etc…)
    Les arguments de politique internationale je les entends, mais je les trouve faibles, voire inexistants pour expliquer la radicalisation de jeunes en France. Dire que ce n’est pas essentiellement par les familles que cela passe c’est, une fois de plus refuser de voir la continuité idéologique entre islam et islamisme, c’est faire peu de cas, par exemple, de l’expérience des profs dans ce domaine. Comme il n’y a entre les deux qu’une différence de degré et non de nature, l’islamisme commence par la fréquentation de l’islam et celui-ci se fait d’abord dans les familles: les discours sur les femmes, sur la pudeur, l’antisémitisme, l’apprentissage de l’oumma , la volonté d’endogamie, les rituels etc… Après tu peux ajouter tout ce que tu veux, frustrations, révolte contre le système, romantisme, imbécillité, lacunes culturelles, pauvreté, mais tout cela ne fait pas des djihadistes, sans l’islam. Des skinheads peut-être. Pas des mecs qui tirent à la kalachnikov en criant « allahou akbar » sur des jeunes venus assister à un concert de rock.
    Il n’y a pas de frontière entre islam modéré et radical autre que celles que veut bien se donner le musulman lui-même, on n’aura donc jamais aucune garantie de « modération  » durable, assumée, c’est la raison pour laquelle cette religion est extrêmement dangereuse, beaucoup plus que d’autres, et mérite qu’on la combatte en tant que telle.

    Une dernière chose, je te cite à nouveau :

    Assimiler, comme vous le faites, sans arrêt dans votre site, les musulmans à la dérive islamique, c’est, précisément faire le jeu des tueurs de daech, en antagonisant les communautés, en provoquant des scissions portant en germe des conflits civils.

    Mais tu rêves, le conflit civil il est déjà là, l’affrontement entre communautés il est déjà là, à chaque bonne femme qui se promène avec un hijab, à chaque môme qui, en classe, prétend contester l’existence de la shoah ou la théorie de l’évolution. Demande aux juifs qui ont le malheur d’habiter certains quartiers… En plus je n’assimile pas « les musulmans » à la dérive islamique mais bien l’islam et l’islamisme, ce n’est pas la même chose, (c’est un peu fatiguant de le répéter !). Si « dérive » il y a, sur le plan canonique, elle est plutôt dans l’autre sens. Autrement dit, heureusement que la grande majorité des musulmans fait un tri dans ce qu’ils devraient faire pour respecter les préceptes de leur religion. Sauf que, outre les textes, dont on a suffisamment expliqué qu’ils disaient tout et le contraire, le modèle, l’idéal, le musulman vraiment pieux, celui qui est seul légitime c’est qui, c’est quoi ? Muhammad. Celui qui massacre viole, torture, réduit en esclavage, et va jusqu’à interdire rétroactivement l’adoption pour pouvoir se taper la femme de son fils adoptif. Si tu ne me crois pas, compare le nombre d’enfants chrétiens qui s’appellent Jesus, et le nombre d’enfants musulmans qui s’appellent Mohamed.
    Une dernière chose : qui provoque la scission, « antagonise les communautés  » ? La bonne femme en hijab, en abbaya, en niquab ou moi qui ne supporte pas ça ? Chez qui elle est la haine ? La haine de notre mode de vie ? De la mixité ? de la discrétion religieuse ? des arts, de la peinture, de la musique ? des corps ? de la laïcité ? de la sécularisation ? des Juifs ? La guerre est déjà là, mais ce n’est pas moi qui l’ai voulue ni commencée. Après, on ne peut que répéter et répéter encore le mot de Churchill après Munich à propos de la guerre et du déshonneur.
    Certes, il faut faire attention et ne pas attiser les haines pour rien, mais Il est devenu encore plus important de ne pas travestir la lâcheté sous la tolérance…

    • ranta

      A porpos de l’impératrice Sisy je vais citer Churchill moi aussi, m’enfin je vais l’adapter :

      « They killed the wrong pig »

  • Leon

    Pfff, quelles tartines! je vais peut-être essayer d’aérer la mise en page du texte de Sisyphe, s’il n’y voit pas d’inconvénient ?

  • D. Furtif

    Pour ma part du pavé indigeste de Sisyphe je ne retire qu’une chose…
    Il s’affirme athée
    Il s’affirme anarchiste

    En vérité il ne pratique que l’approximation confortable pour ses petites contorsions….
    C’est à dire que tout comme RENEVE il croit avoir rencontré la charia modérée , fille de son Islam modéré.

    Alors que nous savons tous que de la modération l’Islam ne connait que la force qui l’empêche d’imposer sa loi….Il ne vit la protection républicaine des citoyens que comme une contrainte insultante à sa foi.
    Rappelons nous quand RENEVE applaudissait aux succès d’Ennahda . Ce jourlà il l’avait trouvé lui son Islam modéré….
    Pour Sisyphe c’est en général à ce moment là qu’il pique sa crise et devient injurieux….
    Être Clair et cohérent c’est un truc qu’il ne supporte pas…
    Un gars qui se vante d’appartenir à je ne sais quel machin d’écrivains spiritualistes….😛
    ….

  • Leon

    «J’ai dit qu’il n’y avait pas de matelas, ils m’ont dit ‘c’est pas grave’, ils voulaient juste de l’eau et faire la prière. »
    Mais à part ça , ce ne sont pas des musulmans Sisy ?

    • ranta

      je sais pas pourquoi tu perds ton temps à discuter avec tous ces connards de sisy. Viendra le temps où ils seront traqués jusqu’au fond des chiottes.

      Le plus important c’est que l’ensemble de la population comprenne, et elle commence à comprendre.

      • ali baba Sisyphe

        et quand ce profond demeuré sanguinaire de ranta traite les autres de connards et souhaite « le temps où il seront traqués jusqu’au fond des chiottes, ça parait tranquille sur mais-disons ? Un poids, deux mesures ? 8)

        • D. Furtif

          Une fois de plus le Larouchien spiritualiste Sisyphe vient au secours de la galerie marchande des sorciers et des charlatans tous gens qui ont une boutique à défendre comme certain barbouilleur qui se rêve artiste.
          Cette » fois ci il se range aux ordres aux cotés de tous les Vigiles du Margoulin citoyen…
          Va Sisyphe, les Philouie et les OMAR n’ont pas besoin de ton aide….

        • Buster

          Hum, Ali Baba, nous avons tous le souvenir de nombre de tes posts où tu n’y allais pas précisément avec le dos de la cuiller. 😆

          Mais, te voilà donc devenu tendre et délicat comme une jeune demoiselle ?

        • ranta

          Heu…. c’est que j’insulte pas là.

          Je constate.

          Sisy, tu vas tout de même pas me reprocher que tu sois un connard ?

  • ali baba Sisyphe

    allons, allons, pauvre ranta, n’essaie pas d’inverser les rôles : le sale connard certifié, estampillé, homologué, c’est bien toi : quand tu seras mort (le plus tôt possible, espérons), tu seras momifié à Sèvres, comme sale connard étalon, ce que tu prouves à CHACUNE de tes interventions : de toi ne sortent que

    médisance,
    calomnie,
    injures,
    méchanceté,
    bêtise crasse,
    mépris,
    violence,
    haine,
    frustration,
    acrimonie,
    fiel,
    opprobre,
    saloperies,
    rejet,
    critiques,
    envie et abjection.

    .
    Comme on dit aujourd’hui, tu ne dis que de la merde : tu dois schlinguer de tous tes pores.
    Le seul regret qu’on peut avoir à ton égard, c’est que tu n’aies pas été à une terrasse de café vers République, le Vendredi 13 Novembre ; c’eut été un allègement considérable de la sale connarderie qui empoisonne le monde.
    Tu es un déchet, un rebut de l’humanité.
    On te laisse au fond de tes chiottes : c’est le seul endroit où tu soies à ta place.
    Condoléances aux proches.

    • ranta

      C’est répugnant de me flatter aussi bassement Sisy.

      Je ne suis pas à acheter, tiens le toi pour dit.

      je te préfère largement lorsque tu insultes, là tu sonnes vraiment faux-cul.

  • ali baba Sisyphe

    Quant à ce pauvre furtif,

    plus rien à dire ni à espérer : à ce niveau d’abjection malade, ça relève de la pathologie lourde, et il est bien trop tard pour espérer en sauver quoi que ce soit.

    .
    Un site de fachos dans toute leur splendeur, dirigé par le pire d’entre eux.
    Impressionnant !

  • Leon

    Pourquoi êtes vous si méchants avec le seul mec avec lequel on peut un peu polémiquer ? 😆 😆

    • D. Furtif

      Mais on n’est pas méchant avec Sisypheueueueu
      Être méchant avec les Mastuvu c’est de les effacer ou de ne rien leur répondre….
      Les réduire au Néant qui les terrorise tous ces petits aspirants à la gloire;

    • ranta

      Et bien vois-tu Léon, là tu me déçois. 👿

      On fait de notre mieux et tout notre possible pour qu’il revienne polémiquer avec toi, et voilà comment tu nous remercies.

      Si tu crois que ça nous amuse. 😆