Le marché du halal en exposition

Lectures :3321

Un marché communautaire qui pèse 5,5 milliards d’euros dans l’hexagone et qui affiche une progression de 15% par an, voilà qui suscite bien des tentations.

A l’heure de la clôture du 8ème salon spécialisé Halal expo, tout indique que l’offre de produits Halal évolue pas à pas, avec une place qui ne cesse de croître dans les petites et grandes enseignes.

Si l’industrie agroalimentaire française était fort bien représentée à cette 8ème édition avec, au rayon exposant, des marques comme William Saurin, Unilever France, Tipiak, Madrange et – plus surprenant – les Salines de Guérande), nul doute que d’autres auront fait le déplacement pour une visite plus discrète, et non moins intéressée.

Du côté de la restauration, les transformations se multiplient, notamment dans les quartiers à forte densité de population musulmane, non sans effets pervers dans certaines artères des villes, où il devient difficile par exemple de déguster un jarret de porc lentilles.

Du côté de la néo-restauration, et après l’ouverture hautement polémique de son premier magasin 100% halal, l’enseigne Quick, constatant la multiplication de ses « petits pains », vient de récidiver en ouvrant 14 nouveaux établissements en France, soit 22 points de vente spécialisés à son compteur, à ce jour.

Foin des polémiques, car de tels profits ne peuvent laisser très longtemps la concurrence de marbre.

Jusqu’à présent, la chaîne Mac Donald avec ses 1200 Fast food (contre 300 pour Quick), s’est fait plus que discrète sur le sujet.

Tout juste affiche-t-elle pour l’heure à son menu un « petit oriental », avec un petit logo arabisant, sans préciser toutefois s’il s’agit d’un sandwich halal.

Il est clair que Mac Donald France veut encore attendre avant de se lancer à son tour dans la bataille. Pourtant, peu de consommateurs français savent qu’à Londres, Halal Mac Donald est déjà une réalité, ce qui laisse supposer que ce n’est plus qu’une question de temps et d’opportunité, sinon d’opportunisme.

En tout cas, la bataille est lancée entre les différents acteurs du marché agro-alimentaire.

Et, comme cela est écrit sur le site web d’Halal Expo, il en résulte que « 2011 sera l’année d’un marché Halal mûr », et qui continuera à croître en offre et en diversité des produits, à l’image des boissons énergétiques, du vinaigre, de la confiserie et même des cosmétiques, tous certifiés halal, comme le souhaitent les organisateurs et leurs clients.

Dix millions de consommateurs potentiels en Europe, dont sept millions en France, voilà au moins un secteur économique sur lequel nous sommes aux avant postes, par rapport à nos voisins européens.

Un chiffre qui nous éclaire aussi sur les changements qui vont s’opérer dans notre pays dans les prochaines années…

8 comments to Le marché du halal en exposition

  • maxim

    eh oui …..et ça prend de plus en plus d’ampleur,au point qu’au supermarché où je me rends,le rayon halal a pris la plus grande place au détriment du traditionnel,surtout au rayon boucherie et volaille où tout est bien empaqueté,ficelé …

    même les pizzas sont halal ! y compris toute la bouffe industrielle ….

    il y avait un rayon boucherie- charcuterie traditionnel,il est définitivement fermé!

    c’est vrai que nous sommes à Avon,commune attachée à Fontainebleau,au quartier des Fougères,similaire à ce que l’on peut voir rue de Paris à Montreuil !

    le bureau de tabac et les autres commerçants ont mis la clé sous la porte depuis longtemps ,lassés par le racket des bandes qui restent à demeure toute la journée….seules sont ouvertes une boucherie halal nouvellement implantée,un marchand de fruits et légumes,un boulangerie Musulmane,et seule la pharmacie perdure !

    par contre,les BMW,Mercédès et Audi,bien que non halal pour l’instant sont bien là,flambant le neuf,chaîne stéréo à fond,conduites par des merdeux d’une vingtaine d’années …( peut être des fils d’émirs habitant en HLM pour ne pas sombrer dans l’ostentation ? ou d’heureux héritiers voulant conserver leur habitat populaire pour conserver la chaleur du voisinage ? ) qui saura,vu que les flics ne rentrent plus dans le quartier depuis belle lurette !

    d’ailleurs c’est écrit en gros : PORC=DANGER suivi de FRANçAIS ON VOUS NIQUE TOUS ..enfin le sempiternel NIQUE LA POLICE !

    mais bon hein ???? …..on nous a dit qu’il fallait être ouverts à tout,nous sommes au pays des lumières !

    au fait les lumières halal ou pas ?

  • Léon

    Ce qui est peut-être le plus inquiétant c’est que la logique commerciale devrait tendre à ne faire que des produits halal par souci de simplification. Les producteurs se contenteraient de ne pas le signaler sur une partie de leurs produits de manière à vendre à tout le monde. Seul le porc et la charcuterie échapperaient à ce système. Mais un élément milite dans l’autre sens c’est que l’abattage rituel est plus long et plus coûteux semble-t-il. Aussi la logique commerciale serait de ne faire aucun produit halal et de tricher sur l’étiquetage. C’est bien le seul élément rassurant.

  • maxim

    ma question: pourquoi nos instance politiques ont elles laissé s’installer un diktat religieux au sujet de la bouffe et l’accepter comme quelque chose d’admis et gravé dans l’airain ?

    est ce que l’on me laisserai ouvrir une charcuterie à Alger ou à Tunis avec la mention produce of France pur porc ?

    • yohan

      Apparemment, on en trouve quelques élevages et abattages au Maroc, pour les touristes et plus récemment pour la clientèle chinoise qui ne badine pas avec ses coutumes. Sauf, qu’au moindre problème, les éleveurs risquent de se faire scalper

  • yohan

    Autre sujet que j’ai oublié d’évoquer et qui n’est évoqué sur le site halal expo, c’est le financement du culte musulman au travers de ce marché. S’il y a au moins un domaine dans lequel l’Etat, et ceux qui réfléchissent actuellement sur ces questions à l’UMP, c’est bien celui-ci. Comment peut-on accepter dans un état non théocratique que la dîme confessionnelle soit prélevée sans que personne ne lève le petit doigt.

    • Lapa

      et surtout à l’insu du plein gré de pas mal de monde; ce qui est encore plus grave!

      Halal est grand!

      donc après les tenues islamo compatibles, la finance islamo compatible, les horaires islamo compatibles, la bouffe islamo compatible on va avoir quoi? la justice islamo compatible? les cours islamo compatibles? quel bonheur proposé par nos chantres de la diversité culturelle et religieuse qui étaient pourtant les premiers à bouffer du curé!

      • ranta

        Après l’islamo compatible on va avoir quoi ? Ben l’islam tout court, tiens ! La charia and co…

        « touche pas à mon tas de pierres » comme disais le furtif.

  • Causette

    Bonsoir à tous,
    entendu aujourd’hui au journal:
    invités Maurice Szafran et Frédéric Lenoir ont déclarés, entre autres, à propos de la loi 1905 et la laïcité :  » oui les musulmans manquent de lieux de culte et l’Etat doit les aider financièrement, et donc il faut faire une exception pour l’islam en ce qui concerne la loi … ».