Les « gaz lacrymogènes » de Christian Prouteau : une désinformation ?

Lectures :3548

Au cours de l’émission C dans l’air, le fondateur du GIGN a rectifié une information fausse diffusée et archidiffusée dans toute la presse. Elle n’est pas sans importance dans la querelle « technique » sur l’opération menée par le RAID qui n’a pas permis d’appréhender Mohamed Merah vivant.

Le point de départ est une interview exclusive de Christian Prouteau pour le journal Ouest-France.

Il critique l’opération du RAID, trouvant anormal qu’il n’ait pas réussi à appréhender le tueur vivant et qu’il aurait fallu « le bourrer de gaz lacrymogène ».
On ne sait pas trop ce qui s’est passé, soit Prouteau n’a pas pris le temps d’expliquer de quoi il s’agit, soit le journaliste à mal compris. En réalité Prouteau faisait référence à un produit mis au point par la SNPE qu’il appelle Cd ( peut-être un produit à base de cadmium dont c’est le symbole chimique et qui a ces propriétés ) qui a l’aspect d’une farine, utilisée « propulsée ». Il entre effectivement, mais pour une part très faible dans la composition de ce que l’on appelle « gaz lacrymogène » et existe, si l’on en croit ses propos, également en version massive. C’est un incapacitant respiratoire, dont il semble prétendre que le GIGN en dispose, mais pas le RAID. ( D’où sa critique sur « l’absence de mutualisation des moyens »). Il s’agirait du produit qui a été utilisé avec succès en 1979 lors de la prise d’otages à la grande mosquée de la Mecque, c’est ce qu’il révèle à l’émission C dans l’air.

Il fait parvenir un rectificatif à Ouest-France qui modifie sa version numérique ainsi : « Il fallait le bourrer de gaz lacrymogène à très haute dose («incapaciteur» respiratoire) ».

Mais l’explication reste suffisamment confuse pour que cette désinformation sur les « gaz lacrymogènes » de Prouteau continue de circuler et qu’il passe pour un rigolo préoccupé uniquement par une guerre des polices : comment des « gaz lacrymogènes » utilisés par les CRS pour disperser de simples manifestants un peu énervés pourraient-ils venir à bout d’un forcené armé jusqu’aux dents et qui a décidé de se battre jusqu’au bout ?

À moins que Prouteau soit devenu sénile et raconte n’importe quoi, on est bien en présence d’une désinformation grave répandue par toute la presse. Et elle n’est pas neutre du tout dans l’appréciation que l’on peut porter sur l’opération du RAID. On remarquera simplement que personne du côté officiel n’a contredit cet élément strictement technique. Les répliques qui sont faites à Prouteau continuent de surfer sur ces « gaz lacrymogènes » qui ont été ainsi repris (et ce n’est pas exhaustif) par :

Prouteau précise de quoi il s’agit vers la fin de cette interview et également dans C dans l’air à partir de la 35 mn 12

7 comments to Les « gaz lacrymogènes » de Christian Prouteau : une désinformation ?

  • Lapa

    nous avons la preuve que la sémantique est devenue prioritaire, que les mots à utiliser devant les medias sont plus important que l’idée. Qu’il faut pour chacun, quelque soit sa spécialisation technique et son autorité en la matière, avoir en plus une compétence accrue dans les éléments de langages quand on est devant des journalistes. Parce que sinon le journaliste il comprend pas, alors il va vite mettre l’expression dans une case toute faite qu’il connaît déjà et si c’est faux c’est pas grave « sinon c’est trop compliqué ». Après par le simple fait que les medias actuels ne font que reprendre des dépêches avec des citations déjà tronquées et que les journalistes ne vont plus à la source, on arrive à critiquer une personne non pas pour ce qu’elle a dit, mais ce qu’il a été rapporté qu’elle aurait laissé entendre….

    Une autre info également: le veille au soir de l’assaut je ne sais quel spécialiste à la télé anticipait la problématique et expliquait que les gaz neutralisants n’étaient pas jugés efficaces à 100% et comportaient trop de risques et que c’étaient des fantasmes de séries télé que d’imaginer qu’on puisse venir à bout d’un tueur comme ça, avec des gaz….Dommage que je n’ai pas retenu son nom.

    Et sinon belle Boulette de Sarko, en voulant dénoncer comme alibobo les amalgames et que puisque des soldats musulmans avaient été tués, le méchant tueur n’avait forcément rien à voir avec l’islam il a parlé de musulmans d’apparence et de catholique d’apparence. ça a bafouillé sévère mais nul doute que ça va faire jaser! 😀

  • Léon

    Ca, pour bafouiller, ça bafouille…

  • COLRE

    J’ai un peu lâché le pied depuis qques jours sur l’affaire car, justement sur des sites comme C dans l’air, la matraquage sarkozyste est tel si énorme que même un Renaud Dely, plutôt de gauche mais hyper-modéré, s’empapatouille à l’idée qu’on pourrait critiquer ou soupçonner notre glorieux Renseignement et nos glorieux policiers du Raid, sans parler de notre glorieux ministre de l’intérieur qui a délivré gracieusement de l’info aux journalistes en continu alors que l’assaut était toujours en cours…

    Thréard, du Figaro, lui, ne prend pas de pincettes et n’a pas de ces délicatesses ! lui, pas con, il bombarde et il est sur la brèche pour contrer tout ce qui pourrait venir troubler le beau storytelling de l’affaire.
    D’ailleurs, j’ai lu et relu l’extraordinaire interview de Suarcini sur le Monde, pétri de contradiction, d’enfumages et de détournements. Ça pue le mensonge à plein nez, et le déminage est assez grossier.

    C’est comme Guéant qui répète que professer des opinions salafistes n’est pas un délit et ne permettait pas d’arrêter Nehra.… comme si c’était la question de l’arrêter ! mais de le suivre et de le SURVEILLER. Ils ne savent pas faire à la DCRI ?

    Prouteau, c’est pareil, il suffit de dire qu’il roule pour Hollande, et emballé vendu ! sa parole est nulle et non avenue… et Squarcini, il ne roule pas pour Sarko ? et Guéant ? et le proc ? et quasi toute la presse, les Calvi, Cohen, Thréard, Roquette, Reigner, Darmon, Rioufol, Elkabbach, FOG… sans parler des sondeurs.

    Oui, la désinformation bat son plein.

    • COLRE

      Tiens, tu as vu, là, le plateau annoncé chez Calvi ?
      Teinturier, Perrineau, Jeudy et Sainte-Marie ! à part Teinturier dont on dit qu’il a viré sa cuty (mais je ne le vois jamais en anti-sarko forcené, faut pas déconner…), ça va encore nous faire une belle brochette de propagande pro-sarko, avec Calvi ! 🙄

  • Causette

    Salut

    C’est quand Sarkozy et son équipe ne seront plus au pouvoir que nos courageux journalistes commenceront à les critiquer. Pas avant, on ne sait jamais s’il repassait 😯 (pitié!)

    Raid ou Gign, c’est bien un choix politique, et Sarkozy a décidé pour le Raid.
    Prouteau dit ce que pas mal de gens pensent: « …que c’est dommage dans cette affaire de s’être privé de tous les moyens que l’on possède. »

    Ce qui m’a paru incongru, aussi, c’est ce défilé des politiques devant les caméras pendant les opérations. Presque, on attendait à voir Guéant et Sarkozy en tenue de robocop commandaient l’assaut. « Pas de récupération politique » mon oeil!

    A propos de la mosquée de la Mecque dans cette page on peut lire :

    Les autorités tentent d’inonder les caves en plongeant dans l’eau un câble à haute tension pour tenter d’électrocuter ceux qui n’auraient pas été noyés. Rien n’y fait. En fin de compte, les gaz de combat du GIGN auront raison des derniers combattants. Dans la nuit du 4 au 5 décembre, Jouhaymane Al Otaiba et 170 de ses partisans se rendent. Officiellement, 177 rebelles sont morts dans les combats, dont l’éphémère Mahdi, tandis que les forces de l’ordre auraient perdu 127 hommes. Les pertes réelles sont probablement bien supérieures des deux côtés.

  • COLRE

    Pour ceux qui douteraient encore des mensonges du pouvoir autour de cette affaire, il n’y a pas que Prouteau (qui, lui, s’interroge sur l’aspect technique de l’assaut). J’ai évoqué l’interview de Bonnet ailleurs, mais celui de Squarcini dans Le Monde est un monument. Relisez-le.

    Comme dit le Canard de Sarko : un vrai DÉMENTEUR…


    ➔ Squarcini :

    « Mais il était impossible de dire dimanche soir : C’est Merah, il faut aller l’attraper. Lui-même n’avait d’ailleurs pas prévu d’attaquer l’école juive lundi matin. »

    ❓ Quel rapport que Merah ait ou pas prévu cette attaque ou une autre ? AUCUN, ça n’a aucun rapport. Quand bien même il aurait prévu, cela ne changeait RIEN à l’impossibilité de l’attraper.
    Alors, pourquoi Squarcini dit cela ?
    Parce que c’est lui, Squarcini et son service, qui n’ont pas prévu qu’il allait attaquer une école juive le lendemain matin.…
    Et alors là, la phrase a du sens ! Je pense justement que ça, la tuerie de l’école juive, ils ne s’y attendaient pas du tout, ce n’était pas prévu (panique à bord dès lundi).


    ➔ Squarcini :

    « Il a même dit à ce policier: « De toute façon, je devais t’appeler pour te dire que j’avais des tuyaux à te donner, mais en fait, j’allais te fumer. »

    Comment Squarcini a-t-il pu démentir que Merah était un indic alors qu’il avoue tout de go dans son article cette phrase de Merah ??!! elle est pourtant claire comme le jour. Merah « devait » l’appeler ? il avait des tuyaux à lui donner ?? 😯


    ➔ Question à propos de Guéant, qui a fait le lien entre Mohamed Merah et des salafistes arrêtés en 2007, à Toulouse et en Ariège, dans une affaire de filière djihadiste irakienne :
    Réponse de Squarcini :

    « Il n’y a pas de lien, en dehors de mandats qu’il a envoyés à l’un des condamnés en prison, ce qui peut être une simple solidarité de cité. »

    « Ce qui PEUT être » ?? non mais, on se fiche de qui, là ? 😯 Merah connaît ces gens, il en est suffisamment proche pour leur envoyer de l’argent, et Squarcini déclare qu’il N’Y A PAS DE LIEN ?!


    ➔ Squarcini :

    « Selon les déclarations qu’il a faites lors du siège par le RAID, il s’est autoradicalisé en prison, tout seul, en lisant le Coran. C’est un acte volontaire, spontané, isolé. Et il dit que de toute façon, dans le Coran, il y a tout. Donc, il n’y a aucune appartenance à un réseau. »

    Merah déclare qu’il est tout seul, alors Squarcini le croit (???) et en conclut : « DONC, il n’y a aucune appartenance à un réseau ». Cela lui suffit, donc, la parole de l’assassin, pour en déduire qu’il n’y a pas de réseau ?
    C’est grave. Qui peut croire à un pareil angélisme ?


    etc ! la suite est du même tonneau. Je ne sais que choisir, tout est du foutage de gueule. Sarko ne pouvait pas lui prêter des chargés de com pour lui écrire son nartic ?
    Un tissu de contradictions…

  • D. Furtif

    Un commentaire totalement incompréhensible , anonyme, et présentant des états de service farfelus, nous demande de corriger on ne sait quoi….
    Sur un ton comminatoire laissant entendre que nous aurions porté attente à l’honneur d’on ne sait qui…
    Il nous reproche même de ne pas lui avoir envoyé de Email 😯
    Mais à qui donc?