Bilan 2012 – Furtif

Me voilà beau. Me v’là bô en gabaye.

Y a de ces trucs dans la vie !. Je ne vous dis pas. Un pique assiette manipulateur qui n’a pas de blog , qui n’en veut pas , que l’informatique et sa cuisine ont toujours fait chier. Se retrouver à la tête du machin auquel il a été convié;  à quoi allait-il servir !

Qui peut croire ça ?

  • 1) – 2010 j’entre dans une aventure improbable associé par la bande à la création de Disons.

Je viens de très loin , d’un essai éperdu de faire correspondre Maboul à son slogan. Pour parler simplement d’aider son patron à respecter ses engagements de modération citoyenne. J’y suis attelé depuis une première censure stupide ( reconnue comme débile, mais on ne discute pas ) début 2007

Comme douche froide sur les enthousiasmes d’un auteur tout novice de Novembre 2006, on ne fait pas mieux. J’ai donc découvert très jeune sur Maboul la morgue de son patron. Lui et sa bande n’ont jamais compris ce qu’était une résolution.

J’ai multiplié les commentaires et les Emails. De gauche à droite , tous, sauf Calmos ont approuvé ma tentative. J’ai réuni parfois de larges éventails dans le soutien à cette tentative. Des gens qui , écœurés n’intervenaient plus du tout sur Maboul, les passe droits accordés au Nain Bleu et à sa bande rendaient le forum insupportable. La modération citoyenne toujours remise à plus tard, un service de censure fut mis en place, mais, ce fut pour laisser fonctionner librement une véritable équipe le Momo Team.

Les liens entre cette équipe et la direction réelle du forum furent révélés ( pour moi) en juillet 2008.

Il fallait être bien lourdaud pour avoir autant tardé. Le Momo Team n’était pas un groupe à l’intérieur de la machine mais un élément de la Machine. Le remettre en cause c’était la remettre en cause. Un jour après l’autre nous fûmes quelques uns à dévoiler nos trouvailles. Tall fit le plus gros du travail . Nous vécûmes de grands moments avec la branche fakir/charlatan/soucoupiste de la Machine , Gary Coupeur tourna à plein régime, je découvris la Couveuse, puis le bourrage d’urne etc etc …Chaque tentacule soutenait l’autre. Il y avait ceux qui en étaient et les autres.

Une de mes découvertes fut les liens étroits entre Maboul et la bande à Steiner. Pas bien difficile il n’y avait qu’à suivre les panneaux publicitaires de la Une. Snoopy fut essentiel. Personne ne me fut plus proche que Ph R…Il fut de toutes les bagarres.

Tout se serait bien passé si j’avais accepté, si nous avions accepté de nous faire insulter et censurer par des gars , même fictifs à qui tout était permis.

Un garçon que je ne connaissais pas ou si peu se mit à mener le combat anti charlatans avec un acharnement et une compétence que personne n’attendait. Il mit à bas le plus bel édifice d’imposture et d’enfumage médiatique de ce début de siècle.Il chercha et rencontra des gens compétents pour en parler . Il nous fit connaître Jérôme Quirant . Nous étions à ses côtés . Les soucoupes , les sorcelleries curatives, les médecines improbables…Une faille béante se creusa entre Maboul et nous. J’y perdis celui qui m’abreuvait de messages anti Maboul depuis des années. Il l’avait pratiquement quitté , il trouva dans la défense des impostures : une raison d’y revenir et une nouvelle raison d’y participer avec toute la vaillance qu’il pouvait trouver dans une mauvaise foi et une tricherie de tous les instants. Je fus pour ainsi dire recueilli par Ph. R… et Léon.

Le niveau monta jusqu’à ce que l’organisateur en chef de cette foire d’empoigne nous chasse du ring qu’il avait bâti pour y voir gagner « ses » poulains

  • 2) – C’est ainsi que nous retrouvâmes le 27 avril 2010 à 16 heures exclus tous les trois sans un mot par une institution prétendument citoyenne. Une exécution aveugle et sourde à l’image du plus obscur des régimes avec en couverture les slogans qu’on sait Nous en avions trop dit , nous en avions trop fait.

Ce que personne n’attendait , surtout pas nous, c’est qu’on ne traitait pas Léon de cette manière. On aurait dû se méfier de ses réactions Il proposa aux deux autres de fonder un machin pour continuer à tenter de redresser et corriger un forum dont la direction ignorait sans doute les trucs et machins infâmes qui se pavanaient sur le forum. Nous multipliâmes les extraits et les captures que nous apprîmes à faire à cette époque. Nous ne reçûmes que des menaces et les premiers traits de ceux que nous appellerions plus tard les bénévoles comparses. Avouons le , nous fûmes vraiment surpris de reconnaître ceux qui nous avaient été très proches pendant des années. De là à penser qu’ils en avaient la fonction ???

Ce fut l’expérience Arago, que nous fermâmes très vite . On ne voulait pas de notre aide. On ne voulait que notre silence. Nous n’étions que des gêneurs Nous reçûmes de tombereaux d’insultes de gens qui prétendaient les déverser sur notre blog alors que l’activité frénétique de Gary Coupeur leur convenait très bien quand elle nous privait du droit de nous défendre.

La machine créa alors un service particulier à notre intention. La situation se dégrada de plus en plus car nous mettions bout à bout les éléments dispersés (entre autres les liens de la direction avec un prétendu journaliste qui avait le front de donner des leçons de déontologie).Nous révélâmes toute la clique du Mulot etc …etc …Nous arrivâmes à la conclusion que les charlatans étaient non pas plus nombreux que nous dans la Machine …mais qu’ils étaient la Machine elle même.

Notre éviction sans phrase du 27 avril 2010 ne fut qu’un aboutissement.

  • 3) – Début Mai Léon avait réagi , nous fondions Disons .

En apparence nous étions un bloc en réalité , nous avions un juge auto institué qui utilisait sa position pour nous entraîner dans des querelles ineptes puisqu’il, nous le sûmes plus tard , il accusait les deux autres de tout et de rien , même de lui faire dire sous la contrainte des choses qu’il ne voulait pas dire. Il le dit toujours comme il entretient un service personnel de médisance sur notre présent comme sur notre passé.

Début 2011 nous ne fûmes plus que 2 . Comme Léon était , pour son malheur hélas, accaparé, j’y fis mes premières armes aux manettes du Bouzin.

Nous avons fait ensemble  tourner notre propre boutique sans rien devoir à personne avec , il faut le faire savoir, une ambiance bien plus chaleureuse qu’à nos début.

Il était donc possible de faire fonctionner un Bouzin sans toute « une équipe technique » et sans que des trolls y fassent leur loi.

Ceux qui ont accès à nos indésirables savent que ce n’est pas facile et que des gens parfaitement identifiés tiennent à pouvoir forcer notre porte. Ne leur demandez pas la logique de leurs actes . Ils sont les juges autoproclamés de Disons ( Point barre )

Acceptant et validant note incapacité à leur répondre sur leur blog ou forum, ils veulent au nom d’on ne sait quel principe tordu pouvoir intervenir sur notre blog privé.

Les pauvres gens !

En peu de mots , il veulent pouvoir dire toute la haine et le mépris que Disons leur inspire , mais ils veulent pouvoir le dire Sur Disons. C’est assez curieux j’en conviens , je ne connais pas de blog qui se soit vu présenter de telles exigences.

Ne nous cachons pas derrière des mots ces gens là appartiennent à une entreprise qui nous a jeté dehors et qui ne comprend pas que nous ne soyons pas revenus comme l’ont fait et le font toujours de trop nombreux internautes. Le plus curieux est bien la question de savoir s’ils en font vraiment partie . Il se pourrait fort que ce mercenariat là soit totalement bénévole. Ces types qui multiplient les faux nez et les pseudos ont un besoin vital d’être reconnu. Ils vitupèrent ils exigent. Finalement nous en connaissons la plupart. Ils se sont fait connaître il y a parfois des années. C’est en les écoutant que nous avons compris le fonctionnement sournois de la Machine. On ne peut que s’interroger sur la motivation de ces pauvres types qui servent fidèlement une boite dont ils ont dit pendant des mois pis que pendre.

Je veux bien que le vent souffle fort sur ces Girouettes mais il n’est pas le seul responsable. Certains de ces types ont des aptitudes au grand écart et au tête à queue, voire aux deux en même temps.

Certains qui nous ont suivi dans notre exil , ont en toute bonne foi pensé qu’ils pourrait poursuivre leur conduite de troll et de provocateur chez nous. Nous leur avions pourtant bien dit que « Pas question » Dès le début nous avons affiché nettement la couleur . Les comportements de Maboul Vox restent sur Maboul vox. Plus facile à dire qu’à faire. Certains obstinés ayant le goût du passage en force ont été reconduits vers la sortie, d’autres déçus de ne pas retrouver l’ambiance à laquelle ils tenait ont préféré partir. D’autres encore , tout heureux de trouver un terrain propice à l’expression de leurs idées, se scandalisèrent d’en rencontrer de différentes des leurs . Ils allèrent jusqu’à nous sommer de nous abstenir ou sinon……

C’est donc avec consternation que nous en vînmes à aller jusqu’au « Sinon quoi » Souvent chargé de la tenue du comptoir parce que ne sachant pas faire autre chose, étant un total ignorant des trucs et astuces du Bouzin , le chef fondateur animateur tenant tout à la fois les manettes compliquées et l’écriture des articles. J’ai été chargé du contrôle des douanes et comme je tenais le bar je me suis souvent trouvé confronté à des gens qui tenaient mal la boisson. Pas méchants mais chiants un peu forts en gueule.

N’ayant rien à vendre nous nous sommes souvent demandé ce qui pourrait bien justifier que certains se conduisent si mal.Alors alors ….

Bin on ne va pas s’éterniser.

La vie nous a, comme à tous, apporté son lot de malheurs. Nous nous sommes retrouvés seuls avec Léon qui m’a confié de plus en plus souvent la permanence tout en me transmettant les rudiments de la mécanique du Bouzin. Puis le malheur ayant à nouveau frappé, Léon , un soir m’a dit . « Tiens Didier , voilà les clefs du bouzin, tu en fais ce que tu en veux »

Mais mais mais ……

Bin, qu’est-ce qu’on fais-je ?

.

  • 4) – C’est comme ça que je reviens aux intrus .

Ces chers et vénérés intrus qui m’ont conduit à dire et répéter les codes pour entrer dans notre domicile.

.

  • Disons est un blog privé, dont je vais me retrouver seul dans les semaines qui vont suivre à acquitter le coût. Pas de panique c’est beaucoup moins cher que les cigarettes que je fumais il y a treize ans.
  • Disons publie et publiera les articles que vous voudrez bien lui confier . J’en assurerai la publication en vous aidant de ma lecture et de mon intervention dans les illustrations. Sauf demande express de votre part j’en choisirai la date de publication
  • Disons publiera chaque jour un jardin , ou un bar ou autre chose qui servira d’accueil à nos bavardages quotidiens et à la revue de presse.

Il y a maintenant comme un os

  • Je ne publierai pas d’articles aussi divers et aussi fréquents que Léon. J’ai un autre mode de fonctionnement. Je n’y peux pas grand chose. Je suis passionné dans la vie par des sujets que vous ne rencontrerez pas dans ce qu’on appelle le journalisme Je suis un ancien militant politique et syndical et rien ne me fait plus chier que les articles politiques. En revanche quand j’ai envie , j’ai envie et je peux vous faire de la saga moricienne sur des sujets dont vous n’avez pas grand chose à faire. Le pire c’est la petite idée de rien du tout qui se transforme en dossier énorme de 10 aines et 10 aines de pages. L’enlèvement du Dauphin faisait 15 lignes au départ. Le coiffeur Marcel un souvenir d’une moitié de page. Les 5 ou 6 Nartics sur la religion romaine faisait une dizaine de pages seulement Je me noie , je me perds. C’est ainsi .
  • En trois années de fonctionnement , nous n’avons refusé que trois articles. Un machin qui se voulait moderne et que notre rigoureux censeur ne voulait pas voir. Un truc un peu hors sujet d’un gars qui l’a très mal pris Et une daube plagiée sur une chanson d’un aspirant vedette. Je compte pour rien la tentative débile de passage en force d’un gars qui voulait publier sur Disons sans rien nous demander.
  • Nous n’avons pas perdu grand chose. Je peux vous assurer cependant que je remplirai la tâche de vous lire attentivement avant parution . Pour vous dire la vérité : avant c’était Léon qui s’en occupait . Ma paresse n’est pas une légende urbaine.
  • J’ai dernièrement publié un article d’un gars qui me l’a laissé sans rien dire avant, rien dire pendant et rien dire après. C’est aussi possible.

J’en viens aux précisions données aux intrus

Le plus souvent les petits malins pleins d’arrogance viennent sans y être invités, mettent les pieds sur la table crachent sur le tapis et cassent les verres.

Vouloir avoir le droit de publier des commentaires sur Disons c’est en respecter les règles .

Tous les nouveaux venus auront à accomplir la formalité de se faire connaître , non pas sur le blog, mais par Email.

Vous avez pu remarquer que certains pensent ne rien devoir à Disons. Ils ont sans doute raison, comme a raison le nouveau proprio du blog de refuser de les accueillir. C’est quand même rigolo de les voir enrager de ne pouvoir faire leur loi . Eux qui n’ont pas de mots assez durs pour dénoncer les trolls
.
.
Quelques données chiffrées sur la vie du blog.
.

De
Nous avons là trois moments de nos résultats => Juillet 2010, Octobre 2011 et ce matin 1er Janvier 2013.

Vous pouvez voir la progression mais aussi les heurts et soubresauts de nos résultats quotidiens.Longtemps nous avons vécus sans savoir nous mêmes accéder à ces chiffres . On ne se retrouvait pas dans notre propre maison. Il nous a fallu du temps aussi pour comprendre que les« Visits«  comptaient des visiteurs réels et différents ( IP différentes) et « Hits » les pages lues ou les impulsions sur les pages.

Il nous a fallu du temps pour identifier les actions des moteurs à Spam sensibles au niveau des « Hits » et celles des petits malins qui multipliaient les proxies pour masquer leurs identités. Ces jeux stupides nous ont appris à mieux interpréter, des résultats un peu confus pour nous

De
De
De
People On Line = facile à comprendre n nous montre la quantité de visiteurs hommes ou machines branchés sur Disons. Évidemment on est ainsi avisés de la présence des guetteurs et même parfois d’où ils nous regardent. grand bien leur fasse

Averange ( Visits) est une moyenne de visiteurs à IP différentes sur 36 jours. Quelques machines ajoutées à quelque plaisantins ont fait monter les résultats moyens en fin de 2011. Prévoyant le coup j’ai annoncé à Iskender qui ne savait pas accéder à cette page une moyenne réelle de 420 pour janvier 2012 suivant .

De

.Malgré ces précieux outils nous n’avons Léon et moi jamais été capables de faire un météo fiable de DISONS. Aucune prévision ne se vérifiait vous les dépassiez à chaque fois. Déjà, il y a trois ans, en Mai 2010, vous nous sidériez par votre fidélité. Qu’auriez vous pensé à notre place. D’un été à l’autre les trois étapes ont été

  • 170/180
  • 370/380
  • 580/600

Je ne sais plus quel jour de novembre , en période d’arrêt annoncé nous avons atteint 666. Et ça n’arrête pas.( voir le 3è tableau) . Comme quoi la fidélité aux principes et l’intransigeance valent bien plus à vos yeux  que la recherche éperdue des petites idées,  des petits succès d’estrade et des petites boutiques
.

Lectures :3359
Notifier de
ranta
ranta

Et le cerveau surdimensionné qui se répand on conjoncture sur le départ de Léon.

Et oui, Nicolas crétin M….. on est assez peu à en connaitre la raison, à la louche Causette, Asinus, Buster, Xavier, Fantômette, Snoopy, Buster, moi.

Tu mérites une raclée Wald, pas impossible que la prochaine fois que je descende voir mon fis à Avignon je m’arrête à Lyon, c’est sur la route.

Jouer à ce jeu
Jouer à ce jeu

Je vous prends pas en traitre, les captures d’écran sont faites, demain matin, c’est direct au poste de police le plus proche.
Les insultes, la diffamations, le racisme, rien n’allait jamais assez loin. Maintenant ce sont les velléités de passage à tabac.

Xavier
Xavier

Une dédicace spéciale pour Léon à qui j’adresse un grand salut amical. Salut vieux grognard !

http://www.youtube.com/watch?v=EmN0mFHDH2w

Xavier

ranta
ranta

Jouer à ce jeu :

😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Jouer à ce jeu
Jouer à ce jeu

Non, t’inquiètes pas, ce ne sont pas des paroles en l’air. Ton sentiment d’impunité, à insulter, menacer physiquement, calomnier, il va prendre fin. Vous vous croyez tout permis, ça changera.

ranta
ranta

Re 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :lol::lol: 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

ranta
ranta

Du goudron et des plumes, du goudron et des plumes, du goudron et des plumes 😈 :mrgreen:

Buster
Buster

Bon j’arrive, j’ai pas lu, j’ai pas vu … Euh rapidos c’est quoi qui s’passe ?

Y a la feu ?
C’est qui l’enfant benêt qui joue au con ?

Jouer à ce jeu
Jouer à ce jeu

https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Ca, c’est déjà effectué, le reste suivra demain.

ranta
ranta

Ouache con, je suis pétrifié 😐 😐

Je fais le 18, bouge pas y zarrivent.

snoopy86
snoopy86

demain Gogol avec ses captures d’écran va aller porter plainte conre Ranta 😆

Pinot, simple flic, va lui demander d’expliquer l’affaire 😆

Ca va se terminer

Bonne année à tous

Merci à gogolito de nous faire démarrer l’année sur les chapeaux de roue

ranta
ranta

Gogolito 😆 J’adore ❗

Jouer à ce jeu
Jouer à ce jeu

Et je connais déjà l’identité civile de l’un d’entre vous. Le reste suivra peut-être. Déjà, pour commencer, pas besoin de demander d’aller jusqu’à remonter des IP et faire une requête judiciaire à WordPress.

Et puis j’ai des amis à Maboul qui possèdent toujours les identités des anciens membres.

ranta
ranta

Gaffe toi des ampoules aux mains vibreur de terriennes 😆

ranta
ranta

Ah, on voit à qui on a à faire 😈 Les zeures les plus sombres etc…. Comme un poisson dans l’eau le collabo Wald.

ranta
ranta

Pour balancer les idendités je veux dire (pour le reste…. :lol:)

Un vulgaire morice quoi, prêt à rentrer dans le team.

ranta
ranta

Yes soeur 😆 😆 😆

S’il m’arrive quoi que ce soit dans un futur passé ou proche . Pimpon, pimpon, pimpon.

ranta
ranta

« mais c’est qu’il sait que c’est lui qui te l’a donné dans un de ces délires nocturnes. »

Bah…. No comment 😈 Accroche au pinceau.

Buster
Buster

Bon, y a longtemps qu’il devrait être couché à ct’heure, ce bel enfant.
Pas étonnant qu’il s’énerve, et qu’il serre ses petits poings.
L’est épuisé ce gosse !

Y a des parents 👿
Pffff

ranta
ranta

Oh, v’là t’y pas que Buster est convoqué à la barre 🙄

ranta
ranta

Bon, on s’est bien marré mais manifestement la fin de la récré a été sifflée, l’a disparu le crétin.

Je vais au lit.

A+

Lapa
Lapa

je tiens ici à éclairer publiquement le pourquoi du comment la mise en retrait de Leon du blog. En effet voir de tels cerveaux s’échauffer inutilement sur ce sujet alors qu’ils seraient sans conteste plus utiles à décortiquer la nationalité des non-pilotes des non-avions holographiques du 11 Septembre, de résoudre la crise financière tout en mettant en avant un plan de relance de l’emploi par exemple.

Comme vous le savez tous ici, Leon a, il a quelques temps, décidé de son plein gré, d’aller se faire vacciner contre le H1N11. Saluons cet effort louable d’endiguer les débordements de placard de R.Bachelot. Cet acte citoyen lui a valu moqueries et quolibets de la galerie marchande et de ses sbires, qui préfèrent de loin le gui thérapeutique et la poudre de mulot.
Hélas, comme vous vous en doutez, nos valeureux pronétariens avaient raison. La puce RFID injecté par nanotechnologie avec le vaccin par le gouvernement fasciste précédent avait eu son diélectrique traité avec de la silicone de prothèse PIP. De plus, le concepteur du circuit n’était autre que le petit neveu de Servier, proche ami du parrain adoptif de l’ex beau frère de N.Sarkozy.
Aussi, comme tout le monde a pu le constater publiquement, cela fait des mois que Leon ne donne plus son bulletin des urines journalières. Et pour cause. Tout le circuit de refroidissement de la nano-puce s’est tout simplement dilué petit à petit dans le système urinaire puis sanguin. Aujourd’hui il est passé dans la lymphe, obligeant Leon à posséder chez lui un appareil de transfusion fournit par la sécu et n’ayant jamais connu,lui, la nanotechnologie (35tonnes au bas mot).

Ainsi pour tout dire, aller devant l’ordinateur pour taper et écrire lui est d’une grand pénibilité. De plus, l’agent toxique a déjà attaqué la gaine de ses synapses, il n’est plus très lucide. assez néanmoins sur le fait que sa maladie ne le prédispose pas à essayer de faire l’intéressant sur internet, lui.

mais l’espoir subsiste, il prévoit d’aller rencontrer des gens qui ne font jamais caca et d’autres miraculés de la poudre de perlimpimpim. Le patron d’en face aurait une Ouverture pour lui…
Il participe également activement à l’érection de la statue dédiée à H.Morin.

ranta
ranta

La politesse est une vertu qui doit être cultivée Furtif.

C’est bien que tu nous rappelle à tous combien l’apport de Tall dans la création de maboulvox fut important.

Tu ne le remercieras jamais assez.

J’espère juste que ton étreinte sincère et gratuite ne se transformera pas en baiser Sicilien 😆 😆