Un produit médiatique très suivi : Roswell – Furtif

Lectures :6518

.

Il faut rendre à Morice ce qui appartient à MoMo . Nous l’avons vu dernièrement dans un commentaire pathétique à Cabanel tenter de lui faire entendre raison et condamner toute une litanie d’auteurs de Charroux à JPP pour imposture à fins lucratives. Il en donnait les noms , on les y retrouvait presque tous. Toutefois son courroux sut rester mesuré car même dans son salutaire emportement il omit de citer les directeurs de presse , éditeurs de livres, Webmasters attelés à la même besogne.

Il en manquait particulièrement un, connu sur la place pour exploiter la même crédulité, le même filon rocambolesque en faisant bavarder les autres à son profit. Le Mécène munificent qui emploie Momo. Chez lui on peut débiter n’importe quelle fadaise pourvu qu’elle ne vienne pas boucher les conduits de la pompe à Finances Phynances. (Merci Buster)

D’avoir dénoncé ces usages nous a valu en notre temps d’être chassés du royaume de Pologne et d’avoir tâté du bâton à finance dans les « oneilles ».

Momo n’en peut plus des histoires de Roswell , il tient à ce que ça se sache dans le Landerneau du OUEB . Qui sait ? Ça lui fait de l’ombre ? Vous savez à quel point il est attaché à la vérité. Vous savez comment il a toujours refusé les soutiens de Nolog Philou et de Pyrathermite et de tous les petits ébahis de la Couveuse. Par simple charité on oubliera comment il a refusé le soutien des fakirs qui pullulent sur son site et par mansuétude on oubliera aussi qu’il ne leur a apporté son appui  que « ? par anti racisme ? ». Oui selon lui les fakirs seraient une race.

Roswell comment ça marche ?

Ça commence dans un coin où personne ne va parce que juillet 47 dans cette région là ! Il faudrait être un fondu d’archéologie ( Clovis) (voire un pilleur de site __ Hillerman) ou un dangereux malade voulant tester sur sa propre personne si les radiations rémanentes sont dangereuses ou pas . Eh oui, on put voir pendant quelques années certains charlatans proposer toutes sortes de traitement miracles au radium. Certains illuminés contemporains prétendirent les oiseaux de la région auraient développé des facultés cognitives nouvelles. Après étude c’était le contraire. En attendant certains Enluminés couraient se faire irradier . Il n’y avait qu’à se balader dans le désert. Quoi de plus simple ! On voit quel genre de frapadingues inquiets sur leur propre intellect peuvent décider de faire ce voyage à ce moment là, à cet endroit là.

La science avance. En France on a les mêmes.

Ce 8 juillet 1947 le journal local Roswell Daily Record assure qu’on ( l’armée) a capturé une Flying Saucière sur le vaste domaine désolé d’un Ranch de la région. Les dits militaires particulièrement entraînés à résister à l’ennui ont trouvé un moyen de le combattre. Il fallait l’inventer.

Pauvres GI , on les comprend.

L’essentiel des troupes qui avaient servi de gardien aux laboratoires de la bombe et à leur personnel, cultivait maintenant son désœuvrement le long des grillages étiques encerclant tant bien que mal la zone contaminée. Aux autres la carrière, les médailles, les plages du Pacifique , les japonaises et les « réconforts » réservés aux vainqueurs, à eux, depuis des années, les cailloux brûlants du désert et les rares coins d’ombre squattés par les crotales. Les jours de repos se passent en ville , au fond du désert du Nouveau Mexique, un patelin perdu de 10 000 habitants. Chouette !

On est fondé à se demander si le rédacteur en chef du quotidien local a eu cette idée tout seul et s’il n’avait pas partagé un peu trop souvent le même comptoir de bar que les GI désespérés d’ennui. Une façon de leur rembourser quelques bières perdues dans un pari , ou quelques dollars au poker. Il est vrai que ça commençait à bien faire toutes ces rumeurs de 3è guerre mondiale qui venaient d’Europe ou d’Asie qui encombraient la presse et les magazines de leurs articles dramatiques . Ça n’allait pas recommencer le secret absolu , la surveillance dans les guérites et les patrouilles dans le désert . Toujours pour les autres la célébrité , pour les autres  les photos accompagnés des belles européennes ou des belles geishas . Alors que pour eux : les scorpions.

Dès la publication de la nouvelle fantastique ça remue un peu dans les bureaux assoupis de la garnison . Un capitaine qui veut du galon ou une permission dans l’Est suffit à déclencher le toutim. Un mouvement de menton , un claquement de talon et on réagit. On parle de nous dans la presse, on ne va pas laisser passer.

Faut pas trainer avant que l’affaire s’évanouisse dans les sables du désert entre Alamogordo et Clovis sur les étendues désolées d’un Ranch à 100 km de Roswell.

  • Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Il ne s’est rien passé communique officiellement l’armée. Screugneugneu
  • Puis elle recommunique : Rien , rien de rien , il ne s’est rien passé.
  • Puis, ehhh ohhh ! Comment faut-il vous le dire : il ne s’est rien passé ! Heu !
  • Allo allo!  On communique . Avis à la population .L’armée des USA informe . Il ne s’est rien passé de particulier à Roswell New Mexico à 100 km de Roswell dans le quart Ouest – Nord Ouest. Nous répétons à Roswell : rien.

.

Autant de justification aboutit au résultat espéré. Ils arrivent , ils sont là : les jour Na Lis tehueueu

On parlait enfin des pauvres militaires condamnés à compter les grains de sable du désert. En quelques semaines ils sont l’objet des sollicitations les plus empressées . Il y en a sûrement un qui a vu quelque chose. Ou un qui connaît celui qui connaît l’ours qui a vu l’homme qui a vu l’ours.

Ça nous donne des centaines puis des milliers de bières offertes , d’interviews grassement payés, de documents filmés pour les actualités cinématographiques et la télévision. Certains petits malins qui laissent savamment planer le doute se font un gentil pactole. Le top du Top c’est de ne lâcher que des bribes, et de faire prendre en photos avec des mines du gars qui sait . On photographie trois rochers dans le désert et on promet une suite. Ne remarquez vous pas un détail curieux ? Cinquante trois ans plus tard l’art ancestral du bidonnage charlatanesque ne sera pas perdu , il enrichit encore les grands Maîtres du ROUVRE. On comprend l’extrême importance que d’offrir à ces gens là une tribune. Car c’est bien connu si ces gens ne parlent pas ou ne livrent pas le fin mot de cette histoire c’est qu’on les menace , qu’on les en empêche. Il y a de la mission citoyenne d’offrir à ces gens là , enfin, un moyen de s’exprimer. Le Roswell Daily Record voit ses tirages monter en flèche mais c’est toute la presse qui fait son beurre de cette histoire. Les affaires tournent à plein régime à Roswell , hôtels restaurants bars et les compagnies de téléphone « Mademoiselle passez moi New York » Le petit aéro-club du coin achète trois coucous supplémentaires.

Malencontreusement, le service de presse de l’armée , fait son travail, et informe la population en éveil que dans les prochains jours un certain projet « Mogul » lié à des tests nucléaires va être mis en œuvre. Avouez c’est ballot pour des gars qui veulent rassurer et répètent partout que il ne s’est rien passé heeueueueu !.

Comme dirait un ami qui nous veut du bien .

  • « Mogul ? Gné ? »

On allait lancer une série de ballons stratosphériques afin de capter et enregistrer les essais nucléaires soviétiques dans le Kakakhstan , ou en Sibérie , on ne savait pas bien , mais enfin très loin, là bas, chez les Rouges.

Ce qu’on avait pris pour une saucière volante n’était qu’un tas de débris de ballon radar.

Mais quand ça veut pas ça veut pas.

  • Ahhhh voyez bien qu’il y avait quelque chose !

Ils nous en disent un peu afin de nous cacher l’essentiel , disent les ancêtres de ROUVRE Circus. Le Ranchman Brazel confirme qu’il a bien vu des lumières dans le ciel, et que ses cailloux devenus « champ » ( on ne sait jamais a peut rapporter ce genre de mutation geographico-sémantique) ont bien été percutés par des débris !

.

Et nous voilà avec des centaines de pingouins arpentant de Jordana del Muerto à Alamogordo et à Clovis , quelque uns vont même jusqu’aux Four Corners à la grande joie des Navajos du lieu qui y vendent leur pacotilles . Il faut bien dire qu’il faut pour cela des hommes d’exception pas des nains à la nanothermite nologrammique , il faut des hommes de vocation. Ces nouveaux chevaliers de la Nenquête bénévole , on les a , ils sont là , ils fourmillent dans le désert.

Trouver un débris de ballon dans des centaines de km² de vide , c’est la quête du Graal de la fin du millénaire.

Alors on apprend, on s’en doutait, que bien sûr on a là un couloir avec des portes donnant sur un accès direct à une autre planète , univers , dimension, réalité alternative …. Comme on a affaire à des chercheurs pointus , des interprétations dissidentes viennent objecter que l’on n’a pas des couloirs avec des portes mais des portes avec différents couloirs . Nuance ! Ça devient de plus en plus pointu avec des compétences techniques de plus en plus « hautement spirituelles ». ( Hieronimbus dixit) que nous saluonstaupassage

Vous me direz , il y a bien des docteurs de la foi.

Bin alors ?

Qu’est-ce qu’il s’est donc passé le ( je ne sais plus) Juillet de 1947 à 140 km 666 mètres 24 centimètres au Nord Ouest de Roswell. J‘ai perdu le cap exact , consultez les UFOLOGUES autorisés, ou le premier crétin de Rouvre , il le saura sûrement.

On peut avancer que dans un climat d’espionnite aigu , et de rumeurs entretenues à un point que les services les produisant se mettaient eux même à les croire, ; l’erreur de l’armée fut de ne pas présenter de clichés aériens et de documents sur Mogul.

Mais en aurait-elle produit ?

Dans un tel climat ?

Rappelez vous comment furent remis en cause la réalité des alunissages.

.

Et puis l’affaire s’assoupit. L’info Toto c’est de l’actu Lulu. Le désert était redevenu désert. On changea de génération de Journalistes.

Arriva le temps des golden boys de l’info ceux que les Guignols baptisèrent avec justesse les voleurs de patates. Vous vous rappelez ? Les journalistes producteurs. Ça repartit un peu n’importe comment avant mais ça rebondit bien plus haut, jusqu’à des sommets de ridicule , quand , en 1995, un film maquillé en document réveilla toute la vieille mécanique . Le machin fut présenté à Londres par un certain Ray Santilli devant une assemblée exclusivement composée d’UFOLOGUES . Z’avaient pas encore inventé les professeurs Mormons.

Devant un tel parterre d’obsédés de la Nenquête et de la preuve ultime , on allait voir ce qu’on allait voir. En réchauffant les vieilles techniques de bidonnage et les vieux trucs, sont mises alors au point les règles de base de la grande Ninformation citoyenne. De la Ninformation pour ceux à qui on ne la fait pas.

On ne distribue le petit bout de pelloche ( 20 mn) qu’à des gens respectables , rien que des pointures, et contre de juteuses rétributions . Pour faire monter la mayonnaise on ne diffuse qu’au compte gouttes au USA puis ailleurs, ensuite.

Nous avons tous vu cet « alien poupée gonflable » , nous avons eu honte pour le journaliste. Vous vous rappelez son nom ? Il a complètement disparu. Emporté par ses aliens sans doute.

Nous sommes un peu plus vieux depuis, nous ne nous étonnons plus de rien et nous n’en voulons pas aux directeurs de chaînes qui se sont offert notre tronche en payant ces charlatans avec notre fric de redevance. Nous les saluonstaupassage. De la même manière aujourd’hui nous conservons le même souvenir zému pour la bande qui diffuse des machins sur la conversation avec les morts , les Krop circles, et les extra terrestres barbus ou velus je ne me rappelle plus.

Tendresse, affection ,gratitude.

Or donc, le fameux Ray Santilli prétend qu’il a pu sortir ce film des archives secrètes de l’armée , il nous montre une poupée couverte d’un costume « anti contamination » c’te bonne blague. L’auteur du film serait un certain Jack Barnett et le tournage aurait eu lieu peu après le crash d’un aéronef alien. Santilli approcha des financiers, des étudiants en médecine , même Spielberg fut courtisé…en vain parait-il.

En tout cas l’affaire fut une réussite touristique. Roswell est redevenu la Mecque de tous les fracassés et de ceux qui viennent pour voir les fracassés qui viennent voir les OVNIS.

Comme qui dirait , pour faire monter la mayonnaise . L’armée a promis vers les années 90 d’ouvrir ses archives .

Alors c’est certain , « ça » va sortir c’est évident.

« Ils » ne peuvent plus conserver le secret , « c’est trop gros ». L’armée US continue à nous « mentir » comme elle le fait toujours. Il y a un complot pour cacher la vérité.

.

De temps en temps la machine à fantasmes accepte des embranchements qui ne nuisent pas à l’ensemble. D’ailleurs , on le sait , il y aurait, il paraît , les bruits courent « Un service » dont mission serait de créer de fausses histoire pour masquer la vérité sur Roswell.  Ah ils sont forts, ah ils sont pervers ! Ah le Nouvel ordre mondial veille. Selon certaines sources tenues secrètes pour des raisons compréhensibles de sécurité : un certain projet High Drive datant des années 50 aurait vu des lâchers de mannequins à différentes altitudes pour tester des systèmes d’ouverture de parachute. Sur quelle zone ? Sur l’Ouest de Roswell bien sûr. Ah ça ils sont fort, mais nous , on n’est pas né de la dernière pluie . S’ils se donnent du mal pour semer un peu partout des mannequins ressemblant à des aliens c’est bien pour cacher les véritables aliens . Eh toc tu ne peux rien dire là !

Certains esprit pointus, certains observateurs qui posent à l’esprit supérieur au dessus de la mêlée, veulent trouver dans ce galimatias crédule, un fond ancestral de la « nature humaine » un besoin de croire qui va bien au delà de la simple religion , ou de la simple bêtise , une sorte de fond commun mystique commun à toute l’humanité. C’était le fond de commerce de Jung, ça l’est toujours de milliers de charlatans épiciers colporteurs de pacotilles mystiques à la mode qui s’instituent thérapeutes ou Coach mental de développement machin . À ces gens là on ne confierait pas un rouleau de sparadrap. Ils se feraient du mal avec. Je n’ai nommé personne mais suivez mon regard.

Ils sont là à l’affût des témoins d’apparitions, des enlevés par des bienveillants observateurs ou par de sinistres expérimentateurs extraterrestres. Ils proposent leurs services d’agence de voyage et des embarquements pour Sirius . Certains beaux esprit ne voient aucun mal à cette liberté d’exercer , j’y vois moi les accumulations Guyanaises ou Savoyardes de cadavres. Il y a de la mort au bout du voyage de ces charlatans exploiteurs de la crédulité et de la faiblesse.

==========

«  Dans un époque de simulacres , beaucoup préfèrent la thèse du complot à une réalité dont le sens leur échappe . Le soupçon généralisé engendre la paranoïa » Michel Braudeau.

Cet article écrit en ce soir du 2 janvier 2013 , jour de l’achat du livre Histoires d’imposteurs . De Philippe Di Folco à la Librairie Vuibert .

Immédiatement ouvert au chapitre Roswell, j’en ai reçu l’impératif besoin de rendre hommage à Momo qui à sa manière, la veille, traitant du même sujet en avait démonté les rouages.

11 comments to Un produit médiatique très suivi : Roswell – Furtif

  • Buster

    Aïe, Furtif !
    Nous risquons l’arrivée massive de tous les grands spécialistes en preuves par A+B qui viendront nous apporter moult détails et corriger les erreurs manifestes de ton papier d’amateur. (Au sens ou eux sont des Pros du sujet et de surement bien d’autres choses encore, bien sur)

    Alors, dans un effort commun pour supporter ta thèse osée et très risquée, je me dois tout de suite de corriger un point fondamental que ne manqueraient pas de relever ces docteurs de la vraie Foi :
    « Merdre !, comme dirait le père Ubu, si l’école n’est plus censée apprendre à écrire, appelons-la Garderie Nationale et n’en parlons plus. »
    Or donc,
    Il me semble que l’orthographe de ton premier lien eut pu s’écrire plus justement : Pompe à Phynances.
    C’est qu’ils sont chatouilleux sur l’orthographe ces gens là.

  • ranta

    Et merde alors ! Moi qui avais toujours cru que Roswell était en Atlantide 😳

  • Causette

    Film de l’autopsie d’un extraterrestre. Le samedi 26 juin 1995, le film entier est diffusé par TF1, dans une émission animée par Jacques Pradel. Merde! si ça c’est pas une preuve de la Vérité vraie qu’est qu’il lui faut à Furtif?

    Pffff! tout le monde sait que les Nextraterrestres ILS étaient là bien avant même la naissance de la première pyramide…
    Et oui, d’après les Espécialistes des faits inexpliqués où la réalité dépasse la fiction
    les pyramides d’Egypte ont été érigées pas les Nextraterrestres pour servir de balises aux corridors lors de leurs atterrissages. Que savaient donc les bâtisseurs de pyramides que nous ignorons hein! …

    Et le 9.11? 😯 la Vérité Vraie est ailleurs

  • D. Furtif

    Ahhh Causette si tu savais!
    Si tu savais comme je suis bouleversé.
    Faut que je te raconte.
    J’allais le faire quand j’ai été interrompu par des évènements curieux .
    Que dis-je des évènements…….l’HISTOIRE
    Et quand passe l’histoire , le Morice trépasse c’est connu
    Ça s’est passé comme ça
    J’allais remercier le service du Momo Team qui m’avait fait une pub d’enfer. J’en ai gardé un souvenir zému, que je conserve zan Narchives.
    Une bande de jaloux a immédiatement censuré Momo.
    Oui vous avez bien lu
    Momo a été censuré dans ce qu’il a de meilleur : dire du bien de votre serviteur.
    Alors que l’heure de la grande réconciliation allait sonner , que nous allions nous embrasser, un troll funeste ( encore un rouge) lui fit perdre son calme et ses moyens . Le petit Soul Manfred essaya bien de le sortir de là mais en vain.
    Ahhh où sont les rameur , Nolog Philou, Brieili, Nanothermos, Pyralène ça c’était du vrai et du bon porte flingue.
    La couveuse aujourd’hui ne vous sort plus que de la pacotille.
    .
    N’empêche qu’on a vu arriver l’ambulance et que notre nouvel ami a disparu.

  • A propos d’une autre supercherie soucoupiste savoureuse, je me permets de renvoyer vers un de mes articles pour SPS :

    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1862

    😉

    • ranta

      « voici sous vos yeux ébahis la rencontre du cinquième type : la correspondance postale… »

      😆 😆 😆 😆

    • D. Furtif

      La correspondance Lettre NR-5 – Automne 92
      Heuuu moi aussi j’ai une noble poitrine.
      D’ailleurs je n’ai que des parties nobles.

      • ranta

        C’est incroyable, l’autre buse de Petit qui tombe dans des flatteries de cour de récré. :mrgreen:

        J’adore la piste pour le théorème de Fermat, et je me marre encore plus en imaginant Petit se pencher dessus.

  • Lapa

    je suis troublé! 😉