Les Géants – Furtif

Lectures :6656

.On ne peut pas tout raconter et on risque de se perdre dans les détails. En janvier 2012 l’impérator Marius m’avait conduit à une histoire rocambolesque à la mode de la Grande Maboulerie si moyenne. Mais , pas le temps , Les Julia Claudiennes attendaient et on ne fait pas attendre les dames

Il a fallu, le mois dernier, qu’un blog du Monde réveille ce qui dormait au fond du fatras de ma mémoire. Teutobochus, le géant qui n’en était pas un. C’était bien lui , celui que Marius avait battu à Aix en Provence.Enfin…c’est ce qui se raconte sur les étagères des bibliothèques universitaires. Tout ça ne nous rajeunit pas.

Ces histoires de Géants nous accompagnent depuis bien plus loin que la plus haute antiquité. On en trouve même dans Perrault . Tout le monde a entendu parler de Goliath et de Gilgamesh.

1) Tant que ces histoires se cantonnent au rayon

des accessoires : fariboles et hygiène mentale, ce n’est pas trop grave, mais des voix qui se veulent autorisées singeant la componction vénérable du sérieux scientifique, abusent le commun des mortels et ce n’est pas , bien sûr , pour le simple plaisir d’amuser l’auditoire. Au cours des siècles on rencontre une nuée de prétendus savants qui soutiennent mordicus que , dans les temps anciens, non seulement des nations entières mais aussi tous les hommes ont eu une taille « gigantesque »

L’académicien Henrion assure que les hommes ont tous été des géants pour ensuite , inexorablement , voir leur mensurations diminuer. En 1718 il produisait un tableau des variations chronologiques de tailles partant de la Création jusqu’à l’ère chrétienne. Avec le plus grand sérieux il attribuait à

  • Adam 123 pieds neuf pouces ( 40 mètres) et
  • à Eve 118 pieds neuf pouces et neuf lignes.
  • D’après les mêmes calculs Noë était plus petit qu’Adam de 20 pieds,
  • Abraham n’en faisait plus que 27, Moïse 13, Hercule 10, Alexandre 6 , et Jules César moins de 5.
  • Les Siamois d’après lui seraient convaincus que la taille des hommes diminuerait à mesure que, dans l’histoire , ils perdraient l’innocence de leurs mœurs. Leur destin serait de culminer à la fin des temps en dessous de 31 cm.
  • Au XIVè siècle on parle dans Boccace de la découverte du squelette de Polyphène à Trapani . Sa taille aurait été de 300 pieds, soit environ 10 fois celles des géants couchés d’Agrigente. En Afrique en Crête au Bosphore Cimmérien les trouvailles se multiplient dans les écrits des érudits qui se les communiquent entre eux dans le temps et l’espace. Saint Augustin, Pline, Plutarque parle de Sertorius découvrant le squelette d’Antée, ou Orion.

Perso j’en même trouvé un à Tourcoing

2) Alors, comment vous dire

ce que raconte Pierre Barthélémy, sans le piller et encore moins le plagier ?.Allez hop c’est parti

Le 11 janvier 1613, on est en plein dans le petit âge glaciaire , « bouah elle est fouade » (« minimum de Maunder » : 1560-1830). Des ouvriers travaillant dans une sablière à Chaumont près de Romans sur Isère découvrent des restes surprenants . Des os énormes. Par jeu, par défi , par goût du lucre, des érudits locaux sautent sur l’occasion . Passant par là, pour rendre service, Mazuyer un chirurgien/barbier de Beaurepaire les débarrasse de ces gros cailloux et aidé du notaire David Bertrand ( ou Chenevier) prétend identifier les restes comme étant le squelette de Teutobochus géant Teuton allié des Cimbres battu à Aix en Provence par les légions de Marius en 102 av JC.

Les textes anciens nous assurent pourtant que tout ce qui trainait à Aix après la bataille fut capturé et envoyé à Rome comme esclave . Aix => Rome enchaîné à pieds sans trop manger ni boire…Teutobochus connut certainement la même mort que Vercingétorix. Alors comment ses os peuvent-ils se retrouver dans sables de Chaumont tout près de Romans sur Isère ?

Mystère

Heureusement Mazuyer le barbier est là pour faire avancer la science. Comme un archéologue du XXè siècle il « édite et publie  » sa trouvaille . Il la nomme , il la décrit méticuleusement. Tant qu’on y est , pourquoi se gêner, il invente une tombe et une inscription latine miraculeusement sauvegardée .

Notre barbier accompagné de son Géant parcourt les fêtes foraines partout en Europe , on le présente même au jeune roi de 12 ans à qui des esprits éminents de son entourage confirment l’identité de son collègue roi des Cimbres. Certifier devant le roi que l’on avait affaire à un squelette humain de 8 mètres . Il fallait oser, mais nous sommes à l’époque de la toute puissance de la Caligaï et de son mari ils ont fait avaler bien pire au petit roi.Dans la foulée , en ce temps là comme au nôtre , il se trouve toujours une cohorte de vénérables pour attester de la véracité de telle ou telle chose. Une fois passé à la cour le Teuton trouva une foultitude de beaux esprits pour confirmer avec plein de mots latins que c’était bien Teutobachus roi des Cimbres chef des Teutons, battu à Aix en Provance, mort à Rome et enterré du côté de Valence sur la route de Grenoble ou pas loin. Personne ne voulant demeurer en reste, de compilation en compilation on multiplia les thèses.

Un homme pourtant fit entendre un couac dans ce concert : un certain Jean Riolan.

Hélas il fallait un beau parleur on n’eut qu’un homme compétent et honnête. Professeur au collège royal et premier médecin de la Reine Marie de Médicis sa thèse ne fut prise que pour un épisode supplémentaire de la vieille querelle entre les médecins et les barbiers-chirurgiens. Il tente d’apporter des preuves mais… Comment expliquer qu’un éléphant ou une baleine puisse venir crever dans les sables du bas Dauphiné ? Au tout début du XVIIè siècle ! Les sables du temps engloutirent les restes du Cimbre, on les retrouva 200 ans plus tard dans un grenier à Bordeaux d’où ils aboutirent enfin au Muséum de Paris.

3) Il y aura toujours des géants

tant qu’il y aura des farfelus pour y croire et surtout tant qu’il y aura des aigrefins pour monter de telles impostures. Comme par hasard il y a toujours des enfumeurs religieux dans la combine.

Pour Goliath.__ (Samuel Livre 1 chapitre 17) __Les textes le décrivent assez précisément comme portant les éléments de protection du troisième homme sur un char.Le char de guerre commun dans cette région du monde depuis les Hyksos portait un conducteur, un protecteur tenant un bouclier et un guerrier véritable tirant à l’arc ou lançant des javelots. Nous savons que l’usage chez les guerriers de l’époque des chars était de commencer la bataille par des défis individuels. Rappelons nous l’Illiade . Un inscription aurait été retrouvée dans la zone Philistine portant le nom de Goliath.Un village ? , un homme ? Si cette inscription est avérée, personne n’est obligé de croire aux fariboles des Néphilim, anges déchus engrossant les femmes terrestres.

4) Attention , on ne vous parle pas des géants véritables

qui ont toujours existé de par le monde et dont vous pouvez voir ici les photos et les mensurations.( ici encore)

Si on considère la taille des corps conservés dans les cendres de Pompéi ou dans d’autres sépultures de la même époque on obtient des mensurations générales inférieures ou égales à 1,50m. Les phénomènes de très grandes tailles ( 2m 2,20 m ) pouvaient terrifier et servir de terreau à toutes les légendes . Mais beaucoup plus simplement, les individus 1,80 et plus , toujours présents en tout temps et en tout lieu pouvaient choquer les populations et demeurer dans leur souvenir. Ce souvenir pouvait être entretenu si on avait pris soin d’exhiber l’individu si remarquable et avec l’écriture d’en conserver le témoignage.

Qui sait si ces légendes ne trouvent pas leur fondement dans les découvertes anciennes et non archivées de squelettes de gigantopithèques. Les quelques dents qu’il nous en reste ne suffisent pas à expliquer la prolifération universelle du mythe des géants par delà les espaces et les civilisations. Des squelettes de gorilles peut-être ?

On n’avait pas affaire aux monstres mythiques de plus de 10 mètres, mais de l’un à l’autre il aurait fallu faire la distinction. Pendant des siècles et des millénaires on n’avait que le lexique de la légende et la psychologie des esprits soumis à la croyance au surnaturel , au magique et au sortilège. Les véritables et les inventés étaient rangés dans la même catégorie de la croyance et de légende vécue comme réalité.

5)Comment expliquer ce fonctionnement de l’esprit humain ?

Nous savons aujourd’hui que quelque soient le sérieux et la notoriété des auteurs antiques , il est impossible de valider les chiffres de troupes mises en présence dans telle ou telle bataille. Nous savons que le Moyen âge a connu une dégradation de la validité du nombre favorisée par un retour puissant à la pensée magique validée elle même par la religion chrétienne influencée par la pensée quasi animistes des peuples germains . Il faudra attendre la Renaissance, et encore, il restera des habitudes, et pas forcément dans les régions les plus reculées.

Nous sommes aujourd’hui par culture ou par éducation entraînés à savoir et dire que 2 ne sont pas 4, que dix mètres ne font pas 30, qu’une tonne ne pèse pas 10 kg. Depuis la renaissance le quantitatif s’extrait progressivement du qualitatif, il est associé à la mesure et à l’exactitude, il s’inscrit dans le nouvel esprit du monde bourgeois celui du commerce et des échanges, plus tard de la mécanique et de l’industrie . Ce fut long et nous avons encore du chemin. Les débordements et les dérives de témoignages soumis à la terreur ou à la stupéfaction doivent de nos jours passer à l’examen de la logique et de la vérification scientifique. Pour que ces fariboles existent encore un peu , il faut toute l’imposture de professionnels tels ceux de la Grand Maboulerie déguisée en plate-forme pseudo démocratique où le n’importe quoi est élevé au rang de la liberté d’expression et où les analyses en laboratoire rabaissées au même rang que le témoignage du premier farfelu. Il faut que des tricheurs en conscience prêtent la main à cette entreprise.

Mais il n’est pas loin le monde où une simple sardine pouvait boucher un port. Le monde des géants , des atlantes et des cités d’or.

J’aime rappeler cette citation de Montaigne . Un jour étant tombé de cheval « « mort, étendu à la renverse, le visage tout meurtri et tout écorché […], n’ayant ni mouvement ni sentiment non plus qu’une souche », et qui, après avoir vomi « un plein seau de bouillons de sang pur » …..

Pour qui, comme moi n’a pas une érudition universelle, je ne connais pas de témoignage quantifié valide avant la Grande encyclopédie. Je n’ai certainement pas le niveau d’érudition et de sérieux scientifique de prétendus découvreurs de géants qui ne cessent de défrayer la chronique.

6) Penchons nous

sur quelques uns de ces grands hommes, sur ces philanthropes,  qui jettent sur l’humanité crédule le même regard dédaigneux que le fakir avide se jouant des peurs ancestrales. Ces charlatans en mal de retrouver et prouver la validité des fadaises révélées

  • En 1890, à Castelnau-le-Lez capitale mondiale de la recherche fondamentale en anthropologie et paléontologie appliquées , un fémur de géant est découvert par le professeur Georges Vacher de Lapouge. Il invite ses éminents collègues de Montpellier à venir constater : ils confirment . Après étude , analyse et conciliabules savants, le squelette paraît-il, faisait bien 3,5 mètres. Georges en profite pour publier sa découverte dans la revue Nature .
  • En 1935 une autre découverte dont vous avez sans doute quelques souvenirs ; une plate-forme scientifique , démocratique et citoyenne en ayant fait ses meilleures pages au détour des années 2008 2009.Le géologue Clifford Burdick aurait relevé au Texas) des empreintes de géants jouxtant celles de dinosaures. Donc les deux espèces auraient été contemporaines

Plus fort et encore plus moderne

  • En 2004 une équipe de l’Aramco découvre, inopinément et à l’insu de son plein gré, en Arabie Saoudite un squelette humain aux dimensions extraordinaires . La découverte fait grand bruit , on ne manque pas d’en parler sur tous les supports médiatiques. On a affaire, comme viendra sans aucun doute un jour le confirmer un omniscient imam de Constantine bien connu sur le Net, à un représentant du peuple Aad cité par le Coran. Le Coran dit des vérités que la réalité dévoile ensuite à l’humanité. Ceux qui pourraient contester la validité de ces images, en démontrant le trucage et le photomontage, ne manqueraient pas de se faire traiter d’islamophobes par de pseudo-savants dont l’essentiel de la recherche consiste à chercher , et donc trouver, la conformité en le Coran et la science. On appelle cette nouvelle matière scientifique le concordisme.

Pour ma part , je peux attester avoir rencontré un soir de promenade de l’été 2009 un homme dont les capacités intellectuelles hors normes avaient été mesurées à 140 à l’encéphalogramme ( dixit le sujet) . Il est toujours vivant . Il fait le bonheur et l’admiration de ses pairs au Muséum sous l’appellation de Maboulorum Pyraliensis .

Conclusion

Le hasard faisant bien les choses, le professeur Léonard Guinsburg, furetant en 1984 dans les étagères poussiéreuses du Muséum d’histoire naturelle de Paris, retrouva une dent portant la mention « Theutobochus ». Il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaître un dent de Dinothère ou Deinotherium, un proboscidien disparu .

Disparu depuis 800 000 ans, on en retrouve des reste en Asie en Afrique et en Europe. L’un d’entre eux a laissé une dent en Crête qui pose un problème palpitant non encore résolu. L’île était-elle reliée au continent par un isthme ou un chapelet d’îlots, ou ,l’animal aurait-il été doué de capacités de nageur à longue distance comme celles de ses successeurs éléphants qui ne cessent de nous surprendre.

Une bonne rigolade avec Wikipédia , ne vous en privez pas

20 comments to Les Géants – Furtif

  • Lapa

    Article géant.

    Il est vrai que quand on vadrouille un peu dans le paranormal du net on trouve toujours ces histoires de géants au milieu des extraterrestres et autres fantômes.

    J’ai particulièrement apprécié l’histoire du faux faux plus rentable que le vrai faux. Y’a pas à dire, l’exploitation de la connerie humaine est un marché rentable. y’a des clients.

  • ranta

     » Tant que ces histoires se cantonnent au rayon

    des accessoires : fariboles et hygiène mentale, « 

    Heu Furtif… hygiène mentale ❓ Tu entends quoi par là ?

    • Lapa

      que croire à certaines conneries permet d’économiser sur le psy? des économies de sécu en quelque sorte non?

      • ranta

        Oula, ça reste à voir ça.

        A l’instar de la fonction qui cree l’organe, je dirais que la connerie mène plutôt chez le psy.

  • ranta

    « Adam 123 pieds neuf pouces ( 40 mètres) et
    à Eve 118 pieds neuf pouces et neuf lignes. »

    On notera que dès le commencement Dieu himself avait déjà conçu l’égalité Homme/Femme sous un angle de bon vieux vilain macho.

    Je me demande, y’aurait pas une équipe de hand féminine au jardin d’eden ❓

  • D. Furtif

    Je vous ai épargné , par soucis de conserver le caractère léger de cet article , les moments où des histoirens authentiques se laissent piéger par les arnaques montées par des aigrefins ou quand ils sont atteints par l’âge , la fatigue ou la simple tendance naturelle à la fantasmagorie ( Porchnev))
    .
    .
    Qu’il me soit permis pourtant de rendre hommage à Porchnev et à un des plus grands livres d’histoire de tous les temps
    Les soulèvements populaires en France ( 4 pages de présentation)

  • ranta

    M’ouais, ben selon le spécialiste du nélicoptère d’Osiris les statues de l’île de Paques servaient de playmobils au petits des géants. Et c’est pour ça que des fois elles sont tournées face à la mer 😉

    Tu fais qu’à raconter des conneries Furtif, tout ça c’est prové scientilogiquement.

  • Lapa

    il faut noter que si le gigantisme est lié à l’hypertrophie de l’hypophyse, la croissance a priori ne s’arrête pas jusqu’à la mort. On peut donc supposer qu’en vivant vieux, certains malades dans l’histoire de l’humanité aient pu atteindre ou frôler les 3 mètres (2m72 au XXème mais mort « prématurément »). Avec tous les problèmes que cela pouvait comporter…

  • ranta

    Dans mes favoris le QI de 140 à l’encéphalogramme est un must 😆

    Et que fait la police ? vont mettre des radars ou pas ?

  • ranta

    Il reste néanmoins intéressant de chercher à comprendre, non pas pourquoi il y a des charlatans, mais pourquoi il y a une clientèle. On remarquera que les fondus ont tous en commun cette volonté de croire qu’il y a eu bien avant nous une ou plusieurs civilisations extrêmements avancées. Tous ces imbéciles ont en fait ancré en eux les peurs eschatologiques, les réflexes millénaristes. Finalement, le seul conseil qu’on pourrait leur donner à tous les pyra et autres Hieromachin c’est que la vie ne vaut la peine qui si on la vit.

    • D. Furtif

      Oui mais les Géants c’est vrai ça se trouve dans toutes les mythologies.
      L’esprit scientifique ,hypothèse, observation , mesure , reproduction ,analyse , thèse est chose assez nouvelle .
      Pour ma part la borne départ serait Claude Bernard que j’ai eu le bonheur total d’apprendre à l’école
      .
      Newton le grand Newton était un fervent adepte de l’ésotérisme, il prétendait aussi être un Néo Arien ( hérésie arienne du christianisme primitif) et un étudiant minutieux de la Bible, particulièrement du livre de Daniel qui n’est d’ailleurs guère flatteur pour les « magiciens », les « Chaldéens » et autres « astrologues » de Babylone.

      .
      .

      extrait extrait Quel que soit le milieu social, riche ou pauvre, ignorant ou instruit, on trouve des crédules : l’astrologie sévit donc partout car la bêtise et la superstition ne sont pas l’apanage d’une classe[…serait-elle érudite …]. Dans le monde entier, les librairies proposent actuellement plus de titres d’astrologie que d’astronomie. L’exploitation de la crédulité rapporte en effet un profit considérable que ne peuvent négliger les aigrefins. Habiles dans la maîtrise de l’Internet, experts dans les techniques de commercialisation, adroits dans l’exploitation de l’angoisse, doués pour le langage hermétique et symbolique, ils parviennent à écouler leur marchandise avec la complicité de nombreux véhicules de communication et leurs inévitables horoscopes : télévision, radio, journaux et revues.

      .
      Reproduire ce texte implique que je reconnais qu’il dit, beaucoup mieux que nous, ce que nous sommes un certain nombre à expliquer depuis des années.
      .
      Ce qui m’intéresse c’est de dire les moyens de se défendre contre les impostures les vieux mythes et les fariboles des religions révélées, surtout quand on tombe sur les imposteurs en chef du CONCORDISME

  • ranta

    Pour ceux qui seront allés faire un tour à l’annexe, et bien on sait maintenant d’où vientn et qui est ce géant de 2.72 mètres (jusqu’à 3.65 m) : c’est un reptoïde originaire de Draco

  • D. Furtif

    Moi c’est le lien Aramco ➡ Aad qui me plait beaucoup…

    Aad ou Ad?

  • Causette

    Bijour à tous
    Je me demande à quand remonte la toute première légende qui parle de géants?

    Ils ont une épaisse chevelure une barbe hirsute et leurs jambes sont des corps de serpents. Certains les représentent ailés. Le lieu de leur naissance est la presqu’île de Pallèné, en Thrace, à Phlégrae. Les Géants Ils sont cuirassés de bronze et portent de très longues lances ou portent la cuirasse des Hoplites.
    La légende des Géants est dominée par l’histoire de leur combat contre les dieux, et de leur défaite. Le lieu de cette lutte est situé généralement dans la presqu’île de Palléné, en Thrace ; mais une tradition locale la plaçait aussi en Arcadie, sur les bords de l’Alphée.
    D’autres situent le combat dans les champs phlégréens (Terre ardente) près de Cumes en Italie.
    La guerre contre les Géants

    Mythologie celtique
    Derrière le géant truculent et glouton Gargantua se cacherait une très ancienne divinité gauloise nommée Gargan, apparemment bienveillante, dont l’apparition remonte peut-être, comme l’édification des pierres dressées, à une époque antérieure à celle des Celtes, comme le dit G. E. Pillard dans Le vrai Gargantua. Mythologie d’un géant. Déjà George Sand relevait, dans Les Légendes Rustiques : « je croirais que Gargantua est l’œuvre du peuple et que, comme tous les grands créateurs, Rabelais a pris son bien où il l’a trouvé. »

  • D. Furtif

    Le plus ancien mythe semble bien être celui de Gilgamesh ce qui le fait plus vieux de 1200 /1500 ans au moins des premiers indo européens

  • Causette

    Les réptoïdes, j’adore. Surtout ceux avec des petites cornes.

    – Des grands géants:
    Hénoch (arrière-grand-père de Noé) a été enlevé par des extra-terrestres ailés.
    Le livre d’Hénoch
    Et ils (les anges) se choisirent chacun une femme, et ils s’en approchèrent, et ils cohabitèrent avec elles ; et ils leur enseignèrent la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres.
    Et ces femmes conçurent et elles enfantèrent des géants dont la taille avait trois cents coudées. Ils dévoraient tout ce que le travail des hommes pouvait produire, et il devint impossible de les nourrir.
    Alors ils se tournèrent contre les hommes eux-mêmes, afin de les dévorer.
    (…)

    Si une coudée = 45 cm, donc 300 coudées = 😯 135 m

    – Des petits Géants
    En 1989, à Voronezh, d’étranges lumières sont aperçus au-dessus de la ville. Des habitants signalent l’atterrissage d’un engin dans un parc public d’où seraient descendu un géant de 3 à 4 m. hips! Toute l’histoire ici avec des dessins et des photos

  • Causette

    😆 Salut Furtif, à tous

    Bataille de géants dans le ciel de l’Oural —> belles photos

    Un corps céleste est entré dans l’atmosphère, où il s’est désintégré en s’embrasant, au-dessus de la région de l’Oural, a indiqué vendredi le ministère russe des Situations d’urgence.
    « Cela a toutefois provoqué une onde de choc, qui a soufflé les vitres de plusieurs bâtiments dans la région« , a ajouté Mme Smirnych, qui a confirmé que quelques personnes avaient été blessées par des bris de verre.