L’évolution progressive vers la soumission

Lectures :501

Tout le monde connaît deux fameux principes qui dirigent l’évolution de notre société: la grenouille dans la casserole et la position affichée.

Elles sont utilisées séparément et conjointement pour extorquer le consentement et permettre la soumission à l’idéologie prédatrice.

 

La grenouille dans la casserole

Si l’on plonge subitement une grenouille dans de l’eau chaude, elle s’échappe d’un bond ; alors que si on la plonge dans l’eau froide et qu’on porte très progressivement l’eau à ébullition, la grenouille s’engourdit ou s’habitue à la température pour finir ébouillantée.

C’est évidemment fictif puisque la grenouille s’échappera quand la température atteindra 25°C *

Cette fable illustre néanmoins un principe récurrent de manipulation qui est qu’un changement, s’il est suffisamment dilué dans le temps, échappe à la conscience et ne suscite ni réaction ni révolte avant un point de non retour.

Il s’agit évidemment bien souvent de changements désagréablement perçus et il me semble inutile de vous en donner trop d’exemples tant ils sont nombreux; il peut aussi s’agir de changements trop ambitieux ou dont l’acceptation doit être progressive.

Pendant la durée de monté en température il reste important d’avoir un discours ambiant rassurant et culpabilisateur ** (pour celui ou celle qui oserait mettre en doute la finalité de la chose) et surtout, d’avancer au maximum le point de non retour. Celui-ci peut être purement théorique (on nous dit qu’il n’y a pas de plan B, que de toute façon « maintenant c’est trop tard » ou que « c’est comme ça on n’y peut plus rien »); mais il peut aussi être réel (disparition progressive d’un espèce ou d’un écosystème).

Valls: « votre génération doit s’habituer à vivre avec ce danger » du terrorisme**

 

 

deux autres exemples nécessitant une mise en place progressive:

évolution du prix du tabac (source Figaro): évoquer un paquet à 50 F en 1990 aurait été impensable, même avec l’inflation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

évolution programmée du prix du diesel. Pour des questions économiques et d’acceptation il est impensable de faire une augmentation non progressive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La position affichée

Cette technique est moins connue mais pourtant utilisée abondamment.  Elle consiste à prendre une position plus extrême que l’objectif et la marteler pour en faire une affiche.

Cela permet d’avoir de la marge négociation sur une zone d’accord, voire de paraître modéré et cherchant le compromis, par la suite. En musique on dirait que, pour obtenir un sol, demande un la.

Elle a été abondamment utilisé pour les réformes, quelles qu’elles soient. Vous avez toujours un rapport qui est pondu et préconise des mesures drastiques, comme par exemple augmenter l’âge de départ à la retraite à 75 ans, continuer de payer une maison dont le crédit serait remboursé, obliger les chômeurs à accepter n’importe quel boulot (y compris escort girl/boy) sous peine de radiation…

On a aussi la bonne image d’une volonté affichée comme: passer les quartiers au karsher, se battre contre la finance, faire payer les fraudeurs, ne plus permettre de dormir dans la rue…

 

Un exemple de cette rhétorique est l’utilisation multi-quotidienne par notre président (enfin ses porte-plumes twittos) de la terminologie « Je veux que [insérer n’importe quel truc irréalisable mais qui fait bien] ». Suivez son fil Twitter c’est édifiant.

 

Tout cela sont des positions affichées positives ou négatives. L’essentiel c’est que le résultat ne sera JAMAIS, celui de la position affichée mais la personne aura obtenu le bénéfice d’atteindre son objectif « secret ».

 

Cette technique est inverse (mais complémentaire) de celle de la grenouille: l’intérêt est d’obtenir un fort sentiment en réaction: soit hostile pour permettre d’aller dans la zone d’accord (exemple, les retraites) et paraître pour vachement raisonnable; soit de soutien (et là on essaiera de ne pas trop revenir sur le résultat, en deçà des attentes).

Quand l’objectif réel est trop ambitieux, cette manipulation se conjugue avec la technique de la grenouille pour un effet « escalier ». Il s’agit de gravir les marches petit à petit. Un exemple peut être la réduction du temps de travail (40 -39 -35 …32??), mais aussi la suite PACS-Mariage pour tous – PMA – GPA. (on se rappelle que lors de la création du PACS, E. Guigout avait clairement qu’il n’était pas question de mariage homosexuel ou d’adoption  vidéo à revoir ici  ). L’objectif « irréaliste « affiché au temps N doit être devenu l’objectif modéré non affiché eu temps N+1 avec une nouvelle position affichée encore plus forte et ainsi de suite. Ces escalades sont souvent inévitables dans un sens ou dans l’autre; ou du moins on essaye de nous les faire passer pour inévitables en invoquant la fatalité, le principe de réalité ou la flèche dans un seul sens du progrès; même quand il s’agit de mesures rétrogrades ou foncièrement antisociales. Pour cela le clergé médiatique veille depuis l’utilisation des mots jusqu’à la manière de penser en passant par l’opportunité d’exercer un esprit critique.

 

En clair on vous dit sur quels sujets débattre, avec quels mots et ce que vous avez le droit de dire.

 

Cette technique est inséparable des associations lobbyistes et des groupes terroristes. Personne ne se pose la question de pourquoi la Corse a un statut spécial et pas la Savoie? Tout simplement parce que les terroristes ont fait des indépendantistes politiques des gens respectables et modérés avec lesquels des discussions ont été mises en place pour arriver à un statut différent des autres régions. S’il n’y avait pas le terrorisme rien n’aurait été changé. C’est la victoire du terrorisme que d’avoir toujours une aile modérée ou, légale, qui elle assure l’avancement du projet.

 

Parfois cela se complique et l’embrouille dans le qui est respectable et modéré varie, comme pour l’islam et sa nébuleuse de courant et de groupes. A tel point qu’on en arrive à chanter les louanges d’Al Nosra****, signe évident de perte de repères une fois que Daesh a pris la place de grand méchant face à Al Quaida.

On a donc des musulmans, des islamistes, des islamistes modérés, des islamistes radicaux, des extrémistes, des intégristes, des islamistes républicains, de l’islam de France… bref un fatras mais dont le but est pourtant le même: tendre vers une oumma gérée par la charia.

Entre le modéré et l’extrémiste, ce n’est pas le but qui diffère mais le calendrier.

 

La progression vers la soumission

 

Comment la théoriser? Avec ce schéma tout simple qui indique progressivement dans quel registre on se situe et qui est particulièrement adapté à l’islam.

 

 

 

 

La compassion:  il s’agit de créer l’empathie, nécessaire même quand on avance une idéologie foncièrement antipathique. Pour cela le registre sera celui des sentiments.

 

Après le temps de la compassion, qui est souvent réelle et justifiable, nous arrivons à celui de l’omission. Pour ne pas retourner cette compassion nécessaire, il peut être utile parfois de ne pas tout dire. deux exemples:

https://www.lci.fr/international/ne-pas-denoncer-l-esclavage-sexuel-dans-la-police-la-consigne-donnee-aux-soldats-americains-en-afghanistan-2070650.html  cet article a inspiré ce billet.

 

Ci dessus les omissions concernant la traite arabo musulmane

 

La négation: quand les faits commencent à circuler, il faut alors les nier. Mensonges et contre vérités s’entrechoquent pour empêcher tout travail intellectuel honnête. ex: « non il n’y a pas de problème avec l’islam en France ». Parfois conjuguée à la technique du miroir déformant  on retrouve tout cela avec la défense d’E.Pleynel concernant son image de T.Ramadan*****

 

La compréhension: à partir d’un moment on ne peut plus nier la réalité. Il s’agit donc d’adopter une posture compréhensive ou une contextualisation sur des choses qui paraitraient totalement aberrantes si elles étaient étudiées de manière objectives.

 

Le palier suivant est la justification. Ils font comme cela mais c’est parce que… l’idée est également de culpabiliser le critique.

 

Le palier suivant est la collaboration active. Il s’agit de dérouler le tapis rouge, d’anticiper les sujets qui fâchent, de traquer les opposants qu’on aura psychiatrisés si possible avant.

 

Enfin le palier ultime est la soumission, par résignation, par idéologie, par crainte. Relire tout ce qui a été écrit sur le sujet.

 

En fonction des différentes thématiques et suivant les contextes, nous nous situons dans différents paliers. Mais retenir à l’esprit cette mécanique d’extorsion du consentement; l’actualité nous en donne des exemples frappants tous les jours.

Peut être un jour nos enfants se retourneront et demanderont: « comment en est-on arrivé là? ».  Je ne serai plus là pour plaider coupable.

 

 

———-

A lire en plus:

 

*P. Portier, M. Fontaine et A. Raffy, « À propos des expériences de Goltz sur la moëlle épinière des vertébrés inférieurs », Comptes rendus des séances de la Société de biologie et de ses filiales, Paris, Masson,‎ , p. 655 (lire en ligne )

** http://www.grand-remplacement.com/bompard-menace-de-sanctions-pour-avoir-evoque-le-grand-remplacement-a-lassemblee/     intéressant à lire: c’était juste avant les attentats du Bataclan

*** http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/valls-votre-generation-doit-s-habituer-a-vivre-avec-ce-danger-du-terrorisme-23-01-2015-4472339.php

****http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/reactions/2017/03/21/laurent-fabius-et-le-bon-boulot-du-front-al-nosra-en-syrie-histoire-d-une-citation-devoyee_5098486_4355770.html  (essai de justification qui nus montre une histoire alambiquée et des pertes de repères)

***** à ce sujet un billet plutôt pas mal sur mediapart: https://blogs.mediapart.fr/yvon-quiniou/blog/151117/islam-lerreur-sinon-la-faute-politique-de-plenel

 

 

Vous aimerez aussi:

10 comments to L’évolution progressive vers la soumission

  • D. Furtif

    Bonjour Lapa.
    1°) L’évocation de la Traite Arabo Musulmane nous oblige à constater que la contrainte légale ( loi Taubira)fait aussi partie de l’attirail employé pour imposer la soumission
    2°)Ce qui nous conduit à une deuxième constatation
    Les agents de cette contrainte pourront prétendre longtemps n’avoir aucun lien avec l’Islam….
    .
    Combien de tribunaux ont déjà accepté et reçu des plaintes pour islamophobie?

  • D. Furtif

    Pour approfondir sur le sujet : La SOUMISSION ➡ le travail d’Iskender
    .

    Partie 7 : DOMINATION ET TRANSITION 330 pages
    Ordre Nouveau
    http://www.islam-documents.ch/pdf/33_ordre_nouveau.pdf

    Chapitre XXXIII page 93 à 119

    .
    6-1- Présentation _ _ _ _ p 93
    6-2- La nouvelle ambition stratégique
    6-2-1- Revue des objectifs _ _ _ _ p 94
    6-2-2- Reprise de l’offensive
    6-2-3- La doctrine contre les bédouins _ _ _ _ p97
    6-2-4- la soumission en masse _ _ _ _ _ p100
    6-3- la soumission des Banu Jadhima
    6-4- La soumission des Banu Juhayna _ _ _ _ _ p105
    6-5- La soumission des Banu Asad
    6-6- L’expédition d’Awtas _ _ _ _ 109
    6-7- la soumission des Banu Usayd
    6-8- La soumission des banu Tayyi _ _ _ _ p112
    6-9- La soumission des Banu Hamdan _ _ _ _ p 116
    6-10- la soumission de Suda
    6-11- Soumission des Banu al Harith de Najran
    6-12- Bahreyn , Drang nach Osten de l’islamisme _ _ _ _ p117
    6-13- La mission de Muadh au Yemen _ _ _ _ p119
    .

  • snoopy86

    Excellent article qui omet toutefois de mentionner tous ceux qui directement passent de la compassion à la soumission au prétexte fallacieux que ce serait  » la religion des pauvres « 

  • D. Furtif

    Je ne sais pas pourquoi ( pas encore) les liens donnés par Lapa, en bas de texte, ne sont guère visibles particulièrement le premier
    .

        1. *P. Portier, M. Fontaine et A. Raffy, « À propos des expériences de Goltz sur la moëlle épinière des vertébrés inférieurs », Comptes rendus des séances de la Société de biologie et de ses filiales, Paris, Masson,‎ 1930, p. 655

          (lire en ligne)

    .
    Lire en ligne

  • D. Furtif

    Bonjour
    Il faut bien sûr lire le bouquin de Houellebecq

    1. l’article de Léon qui l’avait lu dès sa parution

    .
    Pendant qu’ony est relire les commentaires .
    je vous ressers le mien
    .

        1. Que nous raconte Houellebecq?
          Finalement le narrateur( auteur ) après avoir montré toutes les petitesses des membres de sa caste et leur absence d’opposition , exécute sa capitulation sans grandeur .Il n’y eut pas de lutte…Il avait lui aussi son prix.
          Dans cette farce des comparses il trouve sa place.
          Ce livre intraitable dans son humour désabusé n’épargne personne .
          Deux millénaires de lutte d’émancipation des peuples contre l’oppression religieuse sont abandonnés avec toutes les justifications des sophismes à la mode .Modération , respectabilité et souplesse d’échine.
          La route était tracée ..par une philosophie de dames patronnesses .
          Ce fut une défaite sans combat…L’avidité et les appétits distinguèrent les premiers à se servir…
          ….
          Je ne peux m’empêcher de rappeler deux ouvrages de Jerphagnon. sur la chute de la pensée antique face au christianisme
          Julien l’Apostat
          Histoire de la pensée de l’Antiquité au Moyen âge
          Il y montre comment les tentatives de résistance des penseurs antiques ___ car il y eut des rétifs __ s’essoufflèrent en vain contre des rivaux comparses du christianisme triomphant contre les avantages prodigués par une hiérarchie chrétienne prompte à s’intégrer à la hiérarchie d’empire voire à occuper toutes les postes.
          Des honneurs un rang des places il fallait aurait fallu être Hypathie ou ses rares semblables.
          La philosophie grecque n’eut pas ou si peu de martyrs…
          Le plus désespérant dans le livre c’est que même de très loin on y rechercherait en vain la moindre velléité de martyr.
          Le plan de carrière emporte tout.
          Les féodalités universitaires comme toutes les féodalités s’inclinèrent devant les nouveaux princes
          On ferma au IVè/ Vè sicècle les écoles de la même manière qu’Houellebecq nous le décrit dans son livre sans prétention…
          Ce livre imparable parce que sans prétention…
          Il lui a fallu bien du talent pour éviter la véhémence et conserver ce mode mineur denepasytoucher
  • Cosette

    On a donc des musulmans, des islamistes, des islamistes modérés, des islamistes radicaux, des extrémistes, des intégristes, des islamistes républicains, de l’islam de France…

    Lapa a oublié l’ « islam des Lumières »
    Ici le représentant de ces « Lumières » nous apprend que le chamelier avait des secrétaires… ouiche! monsieur

    (5:46) « … alors … le prophète commençait à écrire sa biographie et il avait des secrétaires… » 😯 et des assistants qui prenaient par écrit etc »

  • Cosette

    La nature féminine est fondée sur l’égoïsme… si une femme succombe à sa nature et qu’elle refuse de reconnaître les droits de l’homme…, elle devra aller en enfer
    Mohamed Khattabi, imam de la mosquée Aïcha de Montpellier, le 8 mars 2015

    Pour la femme une des choses les plus importantes pour préserver sa foi est de rester la maison… Pour en sortir, il faut qu’elle n’ait pas besoin de se serrer et de se mélanger avec les hommes dans ses trajets allers-retours… en France ça n’existe presque pas
    Abou Laïth, imam de la mosquée Salam de Montmagny, Val-d’Oise, le 18 août 2011

    Les femmes vertueuses sont obéissantes à leur mari. La femme elle ne sort de chez elle qu’avec la permission de son mari. Le soir, l’homme a un besoin, une envie, elle lui dit non. Les anges la maudissent toute la nuit dans le cas où elle se refuse à son mari.
    Nader Abou Anas, prédicateur à la mosquée al-Imane du Bourget, dans une vidéo de 2014.

    L’imam Mohamed Khattabi (mosquée Aïcha de Montpellier) déclare suite aux attentats du 13 novembre 2015:
    Nous voulons qu’un jour nos enfants gouvernent la France, qu’ils gouvernent la Belgique, l’Allemagne et la Grande-Bretagne.

    Younes Laaboudi Laghzawi, imam de la grande mosquée d’Echirolles, écrit dans un prêche mis en ligne le 24 décembre 2014 :
    « Mahomet a dit: ‘O croyants, ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens. Par conséquent, chers frères… l’islam interdit de célébrer Noël et le Nouvel An. »

    Rachid Abou Houdeyfa, le Breton « imam youtubeur »
    Comment une femme peut dire « moi je suis une femme avec beaucoup de pudeur » alors qu’elle sort de chez elle sans son hijab (voile islamique). Le hijab c’est la pudeur de la femme et sans pudeur la femme n’a pas d’honneur. Et si la femme sort sans honneur, ici qu’elle ne s’étonne pas que les gens, que les frères, que les hommes – que ça soit des musulmans ou des non-musulmans – abusent de cette femme là. Et la néglige, et l’utilise comme un objet.
    <
    la musique est la créature du diable. Allah n’aime pas la musique parce que c’est ce que le diable aime. Ceux qui chantent, le prophète a dit qu’ils seront engloutis sous la terre. Ils seront transformés en singes ou en porcs

    (on a compté jusqu’à 900 heures d’enregistrements cumulés de sa part)
    Sa page Facebook comme son site personnel ont été expurgés depuis cet épisode. Et ses prises de parole les plus rigoristes supprimées au lendemain des attentats de novembre

    rendre les imams et autres religieux « républicano-compatibles »
    clic
    L’incroyable rédemption de l’imam de Brest … un miracle!

  • D. Furtif

    Merci Causette pour ces extraits totalement modérés qui seront , on n’en doute pas , appréciés par les Islamocompatibles de la Mosquée d’à coté
    et par leur Imam caché le Grand Philocycliste

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>