La rhétorique du miroir déformant

Lectures :3634

[ Pour continuer dans ces histoires d’argumentaires, voici la réédition de l’article de Lapa qui fait suite à celui sur le Point Clouseau. Bonne lecture. César.]

Après le point godwin, le point Clouseau, le point Morice[1], voici une autre rhétorique habituelle des commentateurs d’internet. Elle est relativement simple et utilisée sur presque tous les fils de discussion où il y a bataille d’argumentaires.

Elle consiste tout simplement à prendre systématiquement un exemple de faits s’approchant du sujet et qu’on pourrait croire similaires mais non abordés par l’auteur comme seul argument de questionnement.

Un exemple:

un article va parler des violences faites aux femmes. Vous avez 95% de chances qu’un commentateur vienne sortir soit un exemple d’un homme qui s’est fait tabasser par sa femme, ou alors le chiffre des 10-15% (?) d’hommes battus parmi les conjoints battus. Vous avez 95% de chance que ce commentateur ne soit là que pour « nuancer » les propos de l’auteur. Vous aurez 95%[2] de chances que ce commentateur n’argumente absolument pas sur les faits de l’article et qu’il ne prenne jamais position contre les faits reprochés (ou alors très timidement et après moultes sollicitations). En fait vous avez 100% de chances ou pas loin qu’un commentateur n’argumentant que de la sorte soit, en fait, un antiféministe farouche que les chiffres de la violence conjugale laissent de marbre et qui n’est là que pour contredire l’auteur, affaiblir son message,  mais sans passer pour un sale macho.

D’autres exemples?

Si dans une discussion vous allez sous-entendre que le prophète parfait des musulmans était pédophile, Momo va direct vous affirmer que les rois de France aussi (ce qui est faux d’ailleurs mais il n’a été que prof d’histoire faut pas lui en vouloir).  Ce qui lui évite d’avoir à prendre position « oui ou non il était pédophile », et permet d’affaiblir les propos de l’auteur en relativisant: « voyez! eux aussi! » voire d’excuser carrément. Morice est un exemple parfait de l’utilisation de ce type de rhétorique. Vous dites du mal du Coran, de la bouffe hallal, bref de l’islam en général ou du prophète en particulier? Hop aussitôt, après vous avoir traité de nazi (c’est un bonus pas toujours facile à avoir du premier coup), il vous racontera une histoire pour dégrader l’Eglise catholique direct (comme si cela pouvait vous toucher !).

Dans cet article que je sors des profondeurs vous aurez de nombreux exemples de cette rhétorique du miroir, c’est parfaitement instructif. C’est un enseignement à lui tout seul des merveilles de gogovox et de ses piliers. Vous retrouverez des noms bien connus. Des gens qui savent prendre du recul.

A ce propos, le premier commentaire de J.Carmet ici est typique également…

Un sujet toujours propice à ce genre de manipulation (et à beaucoup d’autres) est évidemment le conflit israelo-palestinien.

L’objectif de cette rhétorique:

1- affaiblir le poids des faits relatés par l’auteur. Sous-entendu: il n’ y a pas que ça dans la vie, par exemple.

2- mettre en doute la sincérité ou l’objectivité de l’auteur. Si l’auteur n’en n’a pas parlé, c’est forcément qu’il est partial.

3- faire dévier un fil de discussion. Le nouveau sujet lancé fera diversion, les commentateurs vont se focaliser sur ces argumentations plutôt que sur l’article et son idée principale. On part dans une bataille purement rhétorique.

4- éviter de donner sa position. C’est très important pour ceux qui tiennent à leur image : « jamais je n’ai dit que…  » ou « trouvez-moi une phrase où je soutiens la flagellation des femmes afghanes?? »

5- excuser les faits par une relativisation générale. C’est un peu ce qu’on faisait enfants, quand nos parents nous grondaient: « oui mais UNTEL, il a dit cacaproutboudin ».

Pourquoi miroir déformant?

Tout simplement parce que l’argumentaire proposé est supposé être un miroir des faits exposé par l’auteur. On parlera donc de faits similaires ou supposés tels (la véracité n’entre pas en ligne de compte).

Mais il est déformant parce qu’en cherchant à nuancer l’inexcusable, on voulant nier ou relativiser des faits avérés, parfois graves, les utilisateurs de cette technique sont obligés de déformer ces faits. De leur donner une proportion qui n’est pas la leur à l’origine (le nombre, la fréquence, l’impact, l’intérêt…). Grossir et forcer le trait, voire mentir.

Ainsi on arrive à mettre sur le même pied mitraillage de gendarmerie la nuit en Corse à un attentat dans le métro qui fait 200 morts. Ainsi on arrive à mettre sur le même pied (mais avec du recul et de la réflexion hein!), le fouettage en public de femmes comme justice d’état rendue et la violence conjugale privée en France. Ou bien l’envoi de quelques roquettes artisanales sur une colonie et une opération militaire de type « plomb durci ». Parfois aussi le vortex temporel est important. Ainsi on pourra vous ressortir le sort des sorcières sous l’inquisition pour réagir à des faits actuels. Mais tout cela: sans prendre parti, évidemment.

Tant il est vrai que pour certaines causes, il est pratique de relativiser…

[1]

Point Clouzot: argumentaire fondé principalement, voire exclusivement, sur le théorème: « a qui profite le crime? ».

Point Morice: consiste à critiquer un texte ou des propos non pour ce qu’ils sont mais en raison de leur source, qui les disqualifierait par principe.

[2]

Ces pourcentages sont complètement pifométriques et personnels: ils possèdent donc une précision pas plus pire que celle des sondages bidouillés (nda).

Vous aimerez aussi:

82 comments to La rhétorique du miroir déformant

  • Léon

    C’est bien vu. Faudrait trouver un nom à ce genre d’argument.

  • Léon

    L’article pris comme exemple est ahurissant, en effet. L’échange entre Zen et Colre est quasiment un résumé de ce qui nous a conduit à prendre nos distances avec la gauche quantique. D’ailleurs, j’ai bien une petite idée pour donner un nom à ce type d’argument si bien illustré dans cet article. Mais j’en laisse le plaisir à Furtif !

  • Tall

    Oui. N’empêche qu’en ce qui concerne morice sur avox, l’arme décisive a quand même été la censure systématique de ses détracteurs. Rien d’autre.
    .
    N’oublions pas qu’avant ça ( été 2008 ) morice était ridiculisé au quotidien par les zozos. Et il suffirait d’ailleurs que la censure cesse à nouveau pour qu’en une semaine à peine, le zozotage reprenne de plus belle. C’est garanti certain.
    .
    Cette observation n’infirme évidemment pas l’article. Elle concerne le cas spécifique « morice ».

    • yohan

      Morice comme Arianeuneu suppriment systématiquement les posts qui les dérangent et n’hésitent plus à exiger la suppression des comptes de leurs contradicteurs. Bel exemple de presse citoyenne se soumet au diktat de ses rédacteurs, au motif qu’ils sont des bonnes et fidèles pondeuses. Qu’ils continuent comme ça et bientôt, il ne restera sur ce site que des berniques tarées, à l’image du frappadingue de service.

      • D. Furtif

        Exactement Yohan
        Ça pose une question. Puisque nous avons à faire à une fondation, quelle règle du statut de la dite permet à un contributeur bénévole d’exclure un autre contributeur bénévole?
        Où et quand a eu lieu l’assemblée générale fixant ces règles?
        .
        Ça me fait penser aussi à l’exponaute qui se plaint toujours d’être maltraité sur Disons. Ce garçon a oublié qu’il est à l’origine de ses propres ennuis . Puisque c’est lui qui nous a traité de « rats » en considération de notre refus public de contribuer à cette imposture.
        Pauv’Nexponaute

    • Tall

      salut Yohan
      .
      oui, j’ai fait le même le constat avec Ariane : censure immédiate, exactement comme chez morice
      alors que quasi tous mes posts respectent la charte
      .
      et ils continueront … qu’avox soit un nid de frapas, ça les arrange parfaitement

  • D. Furtif

    Bin ça alors….!
    Excellent article de Lapa.
    Article qui tombe à point nommé pour caractériser le dénommé J.Carmet qui joue les stars sous un article voisin.
    Les 5 points de cette rhétorique sont parfaitement bien vus.
    .
    Il faut bien avouer cependant que je me marre un peu des autres informations de cet article , elles apportent des enseignements précieux sur le lexique.Vous savez ces mots qui ne sont qu’à nous et qui désignent pourtant des gens et des comportements bien précis.
    Bin , vous pouvez voir ce qu’est un bénévole comparse.
    Vous dites quelque chose d’essentiel , il n’est pas là, il est sorti pour prendre l’air.
    Un furieux vient vous semer la zizanie, le bénévole comparse apparait brusquement , il vient vous jouer son numéro de relativiste discret, ou de dénigrement c’est selon. Ça plaisante,ça rigole au fond, ça vous moque, et pour finir vous vous retrouvez censuré et il affirmera n’avoir rien vu.
    .
    Autre chose Lapa mais pas pour toi( petit message destiné à un zigue qui a voulu forcer notre porte ces derniers jours)
    Il apparait dans sa splendeur dans ce fil de février 2010
    8) Compte pas que je change d’avis :!:.

    Excellent Lapa

    Je voudrais terminer avec un rappel de ton titre.
    J’ai employé la même image hier, au bar, pour illustrer la situation et les récriminations de gens qui viennent chez nous sans y avoir été invités et qui se plaignent de l’image d’eux même que renvoient nos miroirs.Ils ont pas l’air comme ça mais c’est des grandes coquettes. Ils tiennent avant toute chose à s’assurer de leur image , de la façade en quelque sorte.Patatras chez nous nous n’avons que des miroirs du genre pénétrant.
    Zont qu’à pas viendre ils verront pas leur tronche de faux derche;

  • Vox(agora)

    Bonjour,
    « miroir » et « déformant » sont très bien trouvés, car il s’agit bien d’image envoyée déformée pour tromper : sur l’envoyeur, sur l’envoi, sur l’intention.
    je me permets d’ajouter un objectif à votre liste très juste :
    Sous couvert d’arguments (qui dénotent que la question a été bien étudiée), et dans un style si polissé (rendu lisse)
    et si retenu (tenir en laisse des molosses déchaînés est 1 effort surhumain) qu’on n’y croit pas une seconde,
    il s’agit de pousser l’autre à argumenter, encore et encore, pour savoir non seulement ce qu’il pense, mais avoir suffisamment de « biscuit » pour,
    éventuellement, l’accuser. Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? De quoi ? De tout ce qu’on veut et comme on veut, le code pénal déborde.
    Quand j’ai débarqué la gueule enfarinée chez nos voisins d’A..coté (en même temps quasiment que je débarquais sur internet),
    les internautes qui s’insultaient, les accusations de trollage, ça me faisait rire.
    Aujourd’hui je rigole moins. On a des trolls à la puissance 1000, qui, chacun avec son style propre (une bonne couverture genre « la bonne », « la brute », « le truand », « l’acteur » etc..) font un vrai travail de pointeur.

  • Léon

    Franchement, Furtif, cet argument ne mérite-t-il pas l’appellation « point ZEN » ?

    • COLRE

      Pour moi, ZEN, c’est vraiment le faux derche, doucereux, qui se donne des apparences d’ouverture et de tolérance, mais qui vient détourner l’information au profit exclusif de son « camp » (un peu comme Annie).

      Car, c’est bien simple, s’il était vraiment mu par un désir d’équité morale, quand un « islamisant » vient s’en prendre aux féministes, ou traiter de putes les femmes qui se font agresser, il devait venir et leur mettre sous le nez les lapidations et autres avanies de la sharia.

      Mais non… là, monsieur ZEN (et la gauche quantique) regarde ailleurs… toujours.

    • D. Furtif

      Je ne peux approuver ce nouveau terme et je m’en explique
      Je réserve à mes adversaires de face l’attitude morale
       » « À moi Comte deux mots »
      .
      Mais il se trouve que de cet individu j’ai reçu nombre de coups portés de préférence par derrière ou sans en avoir l’air ou en disant je ne l’ai pas vu ou pas fait exprès….
      .
      J’ai donc décidé en aout 2009 d’adopter à son égard la même attitude et ai inventé le jeu du tir à la cible qui vient chercher sa flèche.
      Je réexplique le principe du jeu
      .
      Je lance une flèche totalement incompréhensible pour tous. Je cours le risque de passer pour un farfelu incompréhensible.
      Peut-être
      Mais ça n’a jamais raté , au bout de 10 minutes , deux heures ou trois jours la cible vient se ficher exactement sous ma flèche et en prouver la justesse.
      Hélas pour moi les spectateurs du lancer sont rarement là à l’arrivée. Depuis 2 ans ma réputation de spécialiste des allusions incompréhensibles n’a fait que s’amplifier.
      M’en fous
      Le nombre de flèches perdues est infime et c’est toujours un plaisir de voir mes cibles revenir avec la flèche dans le cul.
      *- Pour la recevoir , il faut bien la comprendre
      *- Pour la comprendre il faut bien en connaitre le bien-fondé, justesse , pertinence.
      *- Et qui a cette connaissance là?
      .
      Maintenant un peu d’histoire
      .
      J’ai commencé par m’entrainer sur le Visqueux .
      Ça ne manquait jamais , à chaque fois il venait me rapporter la flèche
      Mais un jour une seule flèche m’a rapporté deux cibles. Shawchotte et notre homme.
      Les mêmes mots les avaient fait se sentir visés tous les deux.Se prendre pour Shawshaw quelle promotion!
      J’ai compris alors que j’étais au point

      • COLRE

        Comme j’ai un bon fond ( 😉 ), j’ai toujours tendance à trouver des excuses à mon interlocuteur.

        Z…, on devrait pouvoir dire en bon français qu’il est « fourbe » ou « sournois ». Mais comme je le trouve plus faible que méchant, c’est vrai que sa pensée unique sortie tout droit du Monde Diplo me paraît plutôt un signe de faiblesse, de manque de personnalité et de réflexion personnelle…
        Il se construit une façade. Il est toujours en posture. Du coup, c’est un suiveur. C’est le « Pascale Clark » des forums…
        Dommage. Dans la vraie vie, c’est peut-être un mec sympa.

        Bon… mais ce que j’en dis, évidemment… c’est de la psycho à l’arrache… 😉

  • COLRE

    Excellent, Lapa. Merci de continuer l’oeuvre de décapage de la grosse embrouille rhétorique du net, et en particulier d’AV qui en est l’expression accomplie.
    Là, tu as levé un lièvre de belle taille ! c’est vrai qu’on pense à momo tellement il est au coeur de toutes les manipulations…

    Tu fais bien de donner en premier exemple les questions féministes, tellement c’est hyper-courant dans ce domaine : je connais par coeur ces enfumages et détournements (et il y a bien d’autres procédés dans l’anti-féminisme qui cristallise pas mal de tactiques).

    Les débats autour de l’Islam sont en effet un deuxième terrain de prédilection. Alors là, les exemples foisonnent sur AV (exemple, en effet, de J Carmet sur l’autre article).

    Sinon, cette belle rhétorique que tu décris s’apparente aussi à l’amalgame (c’est la manoeuvre de prédilection de Gazi Borat– mais il en a d’autres…), ou ce qu’on appelle le « 2 poids 2 mesures » (ça, c’est la grande technique de tous les islamisants qui en accusent d’abord les « Occidentaux » pour mieux cacher leurs propres réactions binaires).

    A suivre… 😉

    • Lapa

      merci! je savais que tu n’y serais pas insensible, l’exemple était une sorte de dédicace, mais tellement formatrice et explicite!

  • COLRE

    (warf ! c’est donc vrai que lorsqu’on écrit « Z.E.N. » le message va en indésirable ! c’est ce qui vient de m’arriver. Mais comment kil a fait Léon, pour faire passer son message – auquel je répondais ?)

    • COLRE

      Du coup, Léon, impossible d’appeler ce point le point « Z… », car le commentaire partirait aussitôt à l’Enfer… 😀

  • Léon

    Très juste Colre, je n’y avais pas pensé, car effectivement, étant les Maîtres du Monde, cette punition ne nous est pas imposée au Furtif et à moi ! 😆 😆 😆

  • Léon

    Je suis allé rechercher votre commentaire au purgatoire…

  • D. Furtif

    Je ne sais pas si cette malédiction me frappe ou si j’en suis protégé …je sais seulement que ça ne peut pas m’arriver.J’y veille scrupuleusement.

  • Aria

    Un bon point image pour LAPA, par exemple un petit caillou blanc poli par la mer ?

    J’avoue qu’il est difficile de ne pas raisonner en miroir pour asseoir ses propres arguments et je pense que ça peut parfois faire mouche. Le problème c’est l’abus du miroir qui doit supporter un poids tel qu’il se déforme.
    Mon truc à moi c’est d’essayer au max de m’appuyer sur des réalités, quitte à les remettre en question si elles s’avèrent mensongères ou erronées. Je fais une grande différence entre la vérité qui est subjective et la réalité qui est tangible.
    Sur mon blog, je n’hésite pas à faire des corrections s’il s’avère que je me suis trompée et je ne considère pas ça comme « retourner ma veste ». Par ex, sur l’affaire DSK, j’ai changé d’avis au fur et à mesure que de nouvelles informations me parvenaient et modifiaient ma compréhension des évènements.
    Je pense aussi qu’on ne peut pas être intellectuellement honnête in abstracto car il faut bien tenir compte des nécessités de la communication et s’adapter à ses interlocuteurs.
    Bref, la rhétorique, c’est bien compliqué…

    • COLRE

      « Bref, la rhétorique, c’est bien compliqué »…

      Ouais ! 😉 tu as raison Aria. La rhétorique,d’abord, c’est neutre, tout dépend des intentions.

      Je crois me rappeler qu’il y a 2 grandes catégories (pas le temps d’aller sur wiki…) : 1 qui rend compte, tout simplement, du fonctionnement quasi cognitif de la logique et de l’expression linguistique. 2 qui est un véritable stratagème pour convaincre (à tort) et « gagner » sur le front du discours (mauvaise foi et rapport de force).

      Donc, tu as raison, le raisonnement « en miroir » est une technique cruciale pour faire ouvrir les yeux à l’autre, l’amener à voir avec un autre point de vue, d’autres habitudes de pensée ou de jugement.
      C’est donc un remarquable moyen favorisant le dialogue, l’échange, l’empathie, la solidarité. Mais encore faut-il qu’il y n’y ait pas de mauvaise foi… tout est là (ce que Lapa appelle le miroir « déformant »).

  • Causette

    Je propose le Point taquia.

    La taquia (taqiya) est un principe, appuyé par les textes religieux, qui autorise le croyant vivant en milieu « hostile » à dissimuler sa foi. Ce croyant peut aller jusqu’à manifester une forme d’allégeance envers les kuffars (mécréants). La taquia est un principe de base qui accompagne en permanence le croyant dès qu’il est confronté à quelqu’un qui ne partage pas ses croyances. Quelquefois ce croyant se lève très tôt pour taqiyer sous un article d’un Kuffar.

  • 'Nash' Russel

    Bonjour,

    Je réagis à votre première partie sur les violences faites aux femmes qui a pour objectif premier de décridibiliser la mise en valeur des vrais chiffres de la violence volontairement occultée.

    Votre estimation de 15% est complètement fausse et montre clairement votre manque de travail du sujet et votre volonté de faire votre beurre sur des mensonges et autres préjugés.

    Plus de 270 méta-études portant sur un échantillon cumulé de 370 000 personnes ont clairement montré que les violences sont aussi violente que les hommes. Par ailleurs, les chiffres de l’ONDRP qui inclue le chiffrage des victimes masculine depuis 2007 fait état d’un ratio de 2 femmes victimes pour un homme victime. Les chiffres de la victimologie masculine sont clairement sous estimés (refus des hommes de parler, aucun campagne pour les inciter à parler …) sans compter sur les mensonges de certains groupes féministes qui donnent des chiffres faux à propos de la violence.

    Un premier volet est disponible ici: http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-sexisme-se-reduit-il-a-l-98927

    Je trouve votre méthode navrante. Elle consiste à associer dénonciation des mensonges d’un certain féminisme avec antiféminisme …

    • D. Furtif

      Nous sommes vraiment ravis de vous voir forcer notre porte , pour en toute liberté venir nous dire que nous vous navrons
      Pauvre petite chose
      J’espère que vous saurez retrouver vite le chemin du forum de l’imposture des martien velus, de l’homme qui ne fait jamais caca des complots en tout genre et de la nanothermite qui lui a su vous donner toutes les preuves du sérieux et de l’honnêteté

      • 'Nash' Russel

        Rapport avec mon post ?

        • D. Furtif

          Boff….. peut-être un peu plus que votre commentaire avec le Nartic

          • 'Nash' Russel

            Dans votre article vous ridiculisez celui ou celle qui va mettre en avant les vrais chiffres de la victimologie
            « Vous avez 95% de chances qu’un commentateur vienne sortir soit un exemple d’un homme qui s’est fait tabasser par sa femme, ou alors le chiffre des 10-15% (?) d’hommes battus parmi les conjoints battus. »
            .

            Vous n’auriez pas donné cet exemple, je n’aurais pas réagi. Dès lors qu’AV est un média proposant de l’audience, il me semble pertinent de proposer des articles. Je ne suis en rien responsable des avis des autres posteurs.

            Ayant rétablis certains faits, je vous laisse à vos périgrinations mensongères sur la victimologie.
            Cordiales salutations

  • Léon

    « Plus de 270 méta-études portant sur un échantillon cumulé de 370 000 personnes ont clairement montré… » bla bla bla
    Et pas la moindre référérence sur ne serait-ce qu’une seule de ces « méta-études » ? Bin, au moins une, qu’on vérifie ?
    En fait, une illustration parfaite de ce que dénonce Lapa.

  • D. Furtif

    Perso des méta-études sur 370 000 personnes…et tout ça sur Maboul vox, et ressentir le besoin de venir ici pour se faire navrer la face …
    Houaffff
    C’est quoi une meta étude?

    • Buster

      Une méta-étude, c’est un truc que tu peux pas dire le contraire puisque c’est prouvé par A+B. (Théorème de Manfred)
      T’as plus le droit de douter parce que sinon ça voudrait dire que tu veux fausser les résultats et que tu n’es pas un adepte de la vérité scientifique.
      .
      Une méta-étude, le mec qui te sors ça, c’est comme avoir les 4 As au Poker, ou les 3 bouts et tous les atouts au tarot…
      Le gars qui a une méta-étude il est immunisé contre tout.
      Faut pas le chercher le mec, il gagne à coup sur.
      .
      Pfff

      • D. Furtif

        Doit être hachtement immunisé le gars , il est venu chez nous direct en sortant d’une longue conversation avec Morice
        – Mais comment faites vous cher maitre pour être si lumineux
        – Ce n’est rien mon ami , simple affaire de méthode
        – mais pourquoi Ô grand maitre les gens disent du mal de vous
        – Je vous explique = voilà c’est tous des vilains nazis fascistes du blog des autres qui sont tous contre moi.
        .
        Là dessus le gars vient faire un tour chez nous tout à fait par hasard , avec son commentaire plein de navrance….

        .
        La vie est un vallée de larmes

        • Buster

          On peut pas lutter Furtif, il en a 270 des métasnétudes.
          Alors qu’avec 1 seule il te pulvérise.
          .
          On pourrait pas réfléchir à changer le nom du site ?
          Parce que là, on est grillé.

          • D. Furtif

            Carbonisé…Il ne nous reste plus que la tele réalité pour surmonter la déception.
            On va peut-être créer un Mix de Kolanta le Loft la ferme des orchidées …
            Qui sait

            Non!
            Si!

  • Causette

    Et bin! qu’apprends-je ??? des meta-études… (au fait c’est quoi cet histoire que Disons se ferait du beurre? une ferme bio peut-être, at’ tation!

    Miroir, mon beau miroir, dis-moi que je suis… un conte que je trouvais très tarte quand j’étais gamine.

  • 'Nash' Russel

    Les liens:

    La bibliographie de toutes les études : http://www.csulb.edu/~mfiebert/assault.htm
    Une thèse sur la victimologie des hommes : http://dsp-psd.pwgsc.gc.ca/Collection/H72-21-143-1996F.pdf

    A vous lire, vous avez la facon de faire des extrémistes. Associer des études universitaires sur un domaine qu’il est pour plusieurs raisons difficiles d’arpanter et qui necessitent une très grande rigueur à l’article de Manfred sur le 11/9 c’est jouer la diabolisation.
    L’article de Manfred n’a en rien les critères pour etre publié dans les journaux de génie civil. L’article de Bazant est une référence à défaut d’avoir mieux.

    • D. Furtif

      Bon, mon garçon je vais être gentil
      Tu ne te mêles pas de nous organiser nos lectures , nous en avons déjà eu beaucoup trop ce genre là .
      Tu nous dis toi même ce que tu as à nous dire
      tu l’écris toi même
      tu argumentes toi même

      Les bolducs à répétitions et les tartines à la Paradisial n’ont pas cours chez nous et quand on y est forcé , on s’en excuse.

      Quant à ton  » Vous avez la façon de faire des extrémistes » crois-tu que ce soit la bonne méthode pour être accueilli avec les égards que tu sembles attendre.
      .
      Une dernière fois tu te mets le doigt dans l’oeil.

    • Léon

      Vous vous moquez du monde : le lien que vous donnez pour la « bibliographie des études » se contente d’énumérer des références (en anglais) sans qu’on puisse les consulter et surtout sans rien savoir de leurs conclusions. De toutes façons présenter les hommes comme les victimes principales de violences intergenres est une mystification : pinailler sur un pourcentage lorsqu’il est à ce point faible par rapport aux violences subies par les femmes est tout simplement odieux.
      Un conseil : faites un peu de muscu…

      • 'Nash' Russel

        « Vous vous moquez du monde : le lien que vous donnez pour la « bibliographie des études » se contente d’énumérer des références (en anglais) sans qu’on puisse les consulter et surtout sans rien savoir de leurs conclusions. De toutes façons présenter les hommes comme les victimes principales de violences intergenres est une mystification : pinailler sur un pourcentage lorsqu’il est à ce point faible par rapport aux violences subies par les femmes est tout simplement odieux. »

        Certains journaux ne sont accessibles qu’après paiement d’une contribution. Vous argumentez sur l’absence et non sur le fond. Rien ne vous empeche d’aller sur le site du journal pour voir si la référence est disponible. Vous me demandez des études, vous en avez de disponible dans les notes des articles de rodier_a : http://www.agoravox.fr/auteur/rodier_a dont les principaux sont copié/collé ici sans compter la thèse précédement cité:

        http://pubpages.unh.edu/~mas2/V71%20transcription%205.pdf
        http://www.mediaradar.org/docs/Dutton_GenderParadigmInDV-Pt1.pdf
        http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/conditions/pdf2007/ViolenceH_F2004.pdf
        https://www.ncjrs.gov/pdffiles1/nij/181867.pdf
        http://pubpages.unh.edu/~mas2/ID12F.pdf

        Au final c’est vous qui vous moquez du monde car vous vous contentez d’affirmer et de répéter la doxa sur le sujet montrant clairement que vous ne connaissez pas le sujet. Vous prenez une position d’effarouché et de bien penseant.

        Le poucentage n’est pas faible puisque les chiffres de l’ONDRP pour la France dont état de 663.000 femmes et 280.000 hommes les victimes de violence domestique légère ou grave, y compris les violences sexuelles. Soit 2 femmes pour 1 homme. 2 pour 1 n’est pas du pinaillage puisqu’ils représentent 33% de la masse des victimes. Vous pouvez trouver ces chiffres asse facilement sur le net: http://www.inhesj.fr/fichiers/ondrp/reperes/reperes_15.pdf

        Il y a par ailleurs une omerta assez étrange quant aux victimes des 25000 inceste mères-fils là où le chiffre non démontré de 75000 viols annuels en France est rabaché.

        Je vous ferai remarquer que nulle part dans mes propos il n’a été question de présenter les hommes comme principales victimes des violences intergenres. Je note la précipitation que vous avez à utiliser les méthodes du miroir déformant dès que ca vous arrange …

        • Léon

          Je n’ai pas le temps de tout lire, j’ai lu cette étude-là.
          Je continue de dire que votre truc c’est de la foutaise. Qu’il y ait des violences sur les hommes, c’est une évidence, je ne vois pas pourquoi ils devraient y échapper, la violence est partout. Et vous voulez prouver quoi avec ça ?

          Ensuite : ces chiffres ne font pas la distinction entre les violences légères et les violences physiques graves, une gifle et un cassage de gueule en bonne et due forme avec des fractures des incapacités etc. Apparemment, selon vous, l’humanité a muté et aurait attribué en moyenne la même force physique aux hommes et aux femmes, la même quantité de testostérone et la même éducation à la violence.
          Quant aux viols sur les hommes par des femmes, je crains que le terme identique de « viol », incestueux ou pas, ne soit quelque peu abusif et ne recouvre pas la même réalité. Il y a aussi une confusion un peu volontaire entre « violences faites aux hommes » et « violences faites aux hommes par des femmes ».

          Bref, encore une fois je ne vois pas où vous voulez en venir : on a d’un côté une violence que je qualifierai de « indifférenciée », qui résulte du fait que la société banalise la violence, et qui concerne aussi bien les cours d’école que les personnes âgée par exemple, (et pourquoi pas les hommes), et une autre, celle qui est faite aux femmes qui est, elle, spécifique, millénaire et qui résulte à la fois de la nature et de l’éducation.

          Votre truc, c’est bidon.

  • 'Nash' Russel

    « – Mais comment faites vous cher maitre pour être si lumineux
    – Ce n’est rien mon ami , simple affaire de méthode
    – mais pourquoi Ô grand maitre les gens disent du mal de vous
    – Je vous explique = voilà c’est tous des vilains nazis fascistes du blog des autres qui sont tous contre moi. »

    Je vous le reconnais, votre caricature est très bonne, j’ai bien ris de votre décalage.
    Dans les faits, les choses sont différentes dans mes échange avec lui. Ce que vous ne dites pas et qui est écrit noir sur jaune c’est que ma première question à propos de disons.fr a été censuré brutalement (juste une question!) alors oui, il faut faire des fois des circonvolutions pour l’avoir cette réponse.

    « Là dessus le gars vient faire un tour chez nous tout à fait par hasard , avec son commentaire plein de navrance… »
    Y aurait pas eu mon commentaire plein de navrance si vous aviez fait preuve de réserve aux sujets de la facon dont certains interviennent sur les sujets des violences intergenre. Je suis intervenu puisque vous vous inscrivez dans la ligne de l’idéologie d’un certain féminisme d’état/radical en reprenant à votre compte des choses qui sont fausses. Il n’y a aucun lien dans votre « navrance » et ma visite ici.

    • D. Furtif

      Bonjour Nash
      .
      On aurait pu partir du bon pied avec un peu plus de mesure dans vos propos et un peu moins de remise en cause de l’honnêteté de l’auteur.
      Des mots sont parfois lâchés qui dépassent la pensée.
      Et à la fin on ne vous lit plus. On vous allume.

      Puisque vous semblez ( un peu ) connaitre notre situation par rapport à Maboul vox et un peu plusmieux les prétentions du phénix du forum si moyen.Et comme vous êtes là ce matin….Poursuivons , si vous le voulez bien.

      Alors pour ma part , ??????
      Je me suis mis tout simplement à la hauteur et dans la tonalité de la musique ( il faut le dire) un peu hautaine que vous nous jouiez.
      C’est vraiment pas la partition qu’il faut entamer quand on vient sur DISONS. Vous étiez encore tout imprégné des manières de ce lieu dont vous avez eu la maladresse de faire l’éloge en conseillant de nous y rendre.
      Grosse maladresse, Ici cela a valeur d’offense.
      Votre ignorance( supposée) des faits , seule , vous sert de blanc seing pour un tel manquement.
      Mais Bast
      Passons outre.Ne vous mêlez pas de ce que nous devrions faire pour vous plaire.C’est notre affaire et notre manière est de ne pas être plaisant mais scrupuleux.
      Allez y posez vos commentaires ils seront lus et plutôt deux fois qu’une
      .
      CQFD
      Nous vous écoutons.

      • 'Nash' Russel

        Bonjour Furtif,

        Il n’est pas question de vous plaire juste de dénoncer et de rétablir des faits.
        J’ai découvert AV par hasard et j’ai été séduit sans connaitre le fonctionnement interne. Pour tout vous dire, depuis que je suis modérateur je me pose un certains nombres de questions quant au questionnement d’AV.

        Questions qui m’ont valu un petit croisement de fer avec morice (Breivik 22 ou 23 je crois). De très bon articles ne passent pas et de très mauvais sont publiés. Pourquoi ? J’en sais rien mais ca me déplait. Celui de Navis par exemple qui montrait les problèmes d’AV (qui était à +7) n’a jamais été publié. J’ai oublié d’en faire une copie depuis l’espace de modé. Dommage …

        C’est d’ailleurs intéressant de voir que mon début de remise en cause d’AV se produit avec votre découverte.

        Après, je vous lirai sur disons.fr avec attention comme je lis d’autres sites. Si jamais vous voulez reprendre mon article sur l’étoile ou sur la BSPP, libre à vous. Je réagis vertement sur les problématiques intergenre, le reste je suis plutot spectateur.

        • D. Furtif

          Nash de Maboul vox
          .
          Vous me paraissez bien roublard pour un prétendu novice

          Je ne vous ai jamais demandé de nous plaire mais bien au contraire j’ai protesté de vos demandes qui nous réclamaient et ceci et cela pour être conforme à vos vues.
          Je vous rappelle que vous êtes ici sur un blog où nous veillons effectivement à faire respecter les règles. Un visiteur de Maboul quand il en est un des comparses n’a pas à nous donner de leçons , il a plutôt à tenter de faire oublier cette piteuse qualité.

          en Passant je vous rappelle mes propos
          .

          Passons outre.Ne vous mêlez pas de ce que nous devrions faire pour vous plaire.C’est notre affaire et notre manière est de ne pas être plaisant mais scrupuleux.
          Allez y posez vos commentaires ils seront lus et plutôt deux fois qu’une

          Vous avez donc falsifié mes propos au point de leur faire dire le contraire de ce qu’ils exprimaient. C’est un usage fréquent et bien en cour sur le forum que vous fréquentez.

          La vieille technique de faire tenir à l’autre ses propres propos n’est pas un label de sincérité. Label que je vous attribuais sans trop pinailler.Ma générosité fut donc une faute. Rassurez vous je me corrigerai.
          .
          Ceci dit cessez de jouer les novices quand en même temps vous affirmez connaitre les exploits ( vieux de 2 ans) d’un Manfred sur le forum que vous fréquentez par goût, par choix et pas du tout par hasard.Nous pouvons sans malice observer que vous y êtes bien prolixe et que vous y tentez de toutes vos forces d’accéder au rang de bénévole comparse de cette imposture érigée en système

          • 'Nash' Russel

            L’incompréhension existe sans pour autant que qu’une volonté néfaste en soit à l’origine.

            Je l’ai bien découvert par hasard et dès que le principe me plait j’y suis resté et j’y participe, l’interface graphique étant plus agréable que le post par exemple, jusqu’à l’arrivé des doutes comme explicité plus haut sans compter sur le revirement publicitaire opéré il y a 1 mois je crois.

            Sur Manfred, il n’est pas necessaire de l’avoir lu il y a deux ans mais d’avoir surfer il y a 15 jours sur la page 11/09 et de voir les quelques pffff 250 ou 300 articles sur le sujet.

  • Lapa

    […]Je réagis à votre première partie sur les violences faites aux femmes qui a pour objectif premier de décridibiliser la mise en valeur des vrais chiffres de la violence volontairement occultée.[…]

    absolument pas.
    à partir de là je ne vois pas pourquoi discuter sur ma soit-disante honnêteté vu que vous partez d’un postulat montrant que vous n’avez manifestement rien compris au sujet de l’article.
    Cet article n’est pas une méta étude, et je vais vous surprendre; il n’a pas été validé par une revue scientifique à comité de lecture. Je me contrefous posément ici des « vrais chiffres volontairement occultés » ni de savoir si je dois classer systématiquement les personnes en pro ou antiféministe. je vous laisse à vos lubies et vos combats, sans aucun doute louables.
    Relisez la note n°2 mais gardez-nous de vos antiennes; encore qu’elles illustrent parfaitement le thème proposé.
    Quant à faire mon beurre cela montre juste votre niveau. On juge souvent les gens par le prisme de ses propres tares.

    bref on a connu entrée en matière un peu plus délicate.

    • D. Furtif

      Lapa , nous n’avons là qu’une tentative éperdue de recherche de notoriété avec les moyens idoines habituels
      C’est terrible, chez nous , nos miroirs sont si implacables que les miss monde les plus renommées, les esprits les plus installés dans la célébrité marmoréenne y apparaissent dans toute leur laideur.

      .
      Nous n’avons là qu’un postulant à la notoriété sur Maboul.
      Le passage par DISONS est désormais une épreuve dans la formation des chevaliers de la galerie marchande.
      La routine Lapa, la routine.

  • Léon

    En plus, oui. On s’est laissé embarquer par les questions des violences faites aux hommes. Ce n’était absolument pas le sujet.

  • COLRE

    Je me suis frottée assez souvent, il fut un temps, à ces représentants du machisme radical et faux-cul (exemple parmi d’autres sur la page).

    Je peux citer une dizaine de pseudos, en partie la même personne, dont l’une des caractéristiques est cette misogynie structurante, cet anti-féminisme pathologique, ce ton propret et gentillet, cet ersatz de faux rationalisme faussement documenté, le scientisme du chiffre et une bilblio longue comme un jour sans pain et absolument imbitable (j’emploie le mot pour leur faire plaisir…) : mais c’est fait pour.

    Des commentaires qui n’en finissent pas et qui noient le poisson : comme l’ENA, quand tu as fini de lire la réponse, tu ne comprends même plus la question que tu as posée…

    Il fut un temps où je me suis plongée par devoir dans la littérature revendiquée par ces messieurs, ces fameuses « méta-études » : du vent.
    Ça ressemble aux bolducs du momo : du vide et de l’intox.
    Toute ressemblance avec un raisonnement méthodique ne serait que pure coïncidence…

    Ces intervenants sont absolument obsessionnels : un seul sujet compte pour eux, leur anti-féminisme maladif et leur pro-hommes qui frise la paranoïa.

    Vous savez quoi ? cela ne m’étonne pas qu’il défende Manfred : leur logorrhée discutailleuse, scientiste et noyeuse de poisson est absolument identique à celle des truffiers.
    Absolument les mêmes techniques de foutage de gueule.

    J’ai compris depuis longtemps avec ces individus : les laisser dans leurs délires.
    Ils ont AV à leur entière disposition, ils y sont entre eux : qu’ils y restent !

    • 'Nash' Russel

      Relisez bien mon commentaire, je ne défends pas Manfred : « L’article de Manfred n’a en rien les critères pour etre publié dans les journaux de génie civil. L’article de Bazant est une référence à défaut d’avoir mieux. »

      Savez vous qui est Bazant ? Demandez à Moorea34 qui est déjà intervenu ici meme. Dès lors que vous m’attribuez des intentions qui n’existe pas, que dire de votre allonge de mots « anti-féminisme », « machisme » et puis les « faux rationalisme faussement documenté », « Ça ressemble aux bolducs du momo : du vide et de l’intox. » … sans jamais avancer quoi que ce soit pour aller à contre courant de ce que j’avance ?

      • D. Furtif

        Mais qu’il est pénible ce type.
        Encore une fois , le vieux truc
        _______ Qui a dit que tu défendais Manfred?
        De plus tu m’invites à relire tes commentaires d’embrouilles…
        .
        Désolé mais j’ai autre chose à faire de plus important que de te bâtir un press book

      • Léon

        Excellent : un post de Colre, un poste de mézigue qui sont des réponses exactement sur le fond du sujet, vous ne pouvez pas donc pas dire qu’on « n’avance rien ». Colre a dû lire un peu vite la phrase (pas très compréhensible) sur Manfred, et c’est uniquement sur ce point de détail, qui n’a rien à voir avec l’essentiel du propos, que vous la reprenez…

        • 'Nash' Russel

          Oui il n’y a rien d’avancé à part des mots, des procès d’intentions (machisme, anti-féminisme …) mais du vent en regard de ce que j’écris.

          Elle ne m’a pas expliqué en quoi c’est un « faux rationalisme faussement documenté » ni en quoi « ces fameuses « méta-études » [sont] du vent. »

          Pas compréhensible ? Il me semble pourtant évident que je ne défends pas Manfred et Colre associe bien volonté de reconnaitre les violences commises sur les hommes par des femmes (pour reprendre votre précision) à la défense de Manfred et après aux « thruffers » du 9/11. De cette facon, nous surfons et on pourrait carémer en arrivé aux points godwins. Donc non, ce n’est pas un point de détail mais ca en dit long sur son mode de pensée et ses associations d’idées.

            • D. Furtif

              M’enfin Léon
              Ta réponse tu l’as là au congrès de tous les gentils comme il faut

              • 'Nash' Russel

                Barratin, bidon bah dis donc vous en avez des arguments. Vous voulez que je réponds à quoi ? Je retombe sur votre article.

                • Léon

                  Alors je vous le remets :
                  Je n’ai pas le temps de tout lire, j’ai lu cette étude-là.
                  Je continue de dire que votre truc c’est de la foutaise. Qu’il y ait des violences sur les hommes, c’est une évidence, je ne vois pas pourquoi ils devraient y échapper, la violence est partout. Et vous voulez prouver quoi avec ça ?

                  Ensuite : ces chiffres ne font pas la distinction entre les violences légères et les violences physiques graves, une gifle et un cassage de gueule en bonne et due forme avec des fractures des incapacités etc. Apparemment, selon vous, l’humanité a muté et aurait attribué en moyenne la même force physique aux hommes et aux femmes, la même quantité de testostérone et la même éducation à la violence.
                  Quant aux viols sur les hommes par des femmes, je crains que le terme identique de « viol », incestueux ou pas, ne soit quelque peu abusif et ne recouvre pas la même réalité. Il y a aussi une confusion un peu volontaire entre « violences faites aux hommes » et « violences faites aux hommes par des femmes ».

                  Bref, encore une fois je ne vois pas où vous voulez en venir : on a d’un côté une violence que je qualifierai de « indifférenciée », qui résulte du fait que la société banalise la violence, et qui concerne aussi bien les cours d’école que les personnes âgée par exemple, (et pourquoi pas les hommes), et une autre, celle qui est faite aux femmes qui est, elle, spécifique, millénaire et qui résulte à la fois de la nature et de l’éducation.

                  Votre truc, c’est bidon.

                  • 'Nash' Russel

                    « Je n’ai pas le temps de tout lire, j’ai lu cette étude-là. »
                    Vous n’avez pas le temps dont acte mais lire une étude n’est pas suffisant. Il faut voir l’ensemble des choses y compris ce qui est publié dans les journaux anglosaxons.
                    Les chiffres de l’ONDRP donnent une tendance mais ils recueillent à la fois de la victimisation (subjectif) et des chiffres venant de la police (mains courantes, plaintes) sachant qu’ils ne sont pas corrigé des hommes qui ne portent pas plainte (et pour cause !) ni des vraies fausses plaintes (et il y en de manière non négligeable, 10% selon des sources interne à la police et uniquement basé sur des impossibilités matérielles).

                    Les anglossaxons ont un méthode de comptatibilité différente et plus efficace.

                    « Je continue de dire que votre truc c’est de la foutaise. »
                    Avis qui vous regarde mais non recavable car non argumenté et basé sur rien. C’est un dogme.

                    « Qu’il y ait des violences sur les hommes, c’est une évidence, je ne vois pas pourquoi ils devraient y échapper, la violence est partout. Et vous voulez prouver quoi avec ça ? »
                    Vous revenez sur votre position, vous faites des allés retours pour noyer le poisson. D’un coté vous dites que c’est de la foutaise et la ligne d’après vous dites c’est normal qu’il y ait de la violence. Cohérence ?

                    Ensuite : ces chiffres ne font pas la distinction entre les violences légères et les violences physiques graves, une gifle et un cassage de gueule en bonne et due forme avec des fractures des incapacités etc.
                    Vrai mais les chiffres anglosaxons le font. Donc vous argumentez sur l’absence. Vous n’avez pas le temps de tout lire vous l’avez déjà dit. Cela dit, les violences graves font aussi des victimes chez les hommes.

                    Apparemment, selon vous, l’humanité a muté et aurait attribué en moyenne la même force physique aux hommes et aux femmes, la même quantité de testostérone et la même éducation à la violence.
                    Procès d’intention, terrorisme intellectuelle. Citez moi disant ou suggérant ceci/cela.

                    « Quant aux viols sur les hommes par des femmes, je crains que le terme identique de « viol », incestueux ou pas, ne soit quelque peu abusif et ne recouvre pas la même réalité. »
                    Dès lors que les syndromes nerveux sont les memes et que des victimes peuvent se retrouver à faire des actes répréhensibleà l’encontre d’autrui, cela fait partie de la réalité.


                    « Il y a aussi une confusion un peu volontaire entre « violences faites aux hommes » et « violences faites aux hommes par des femmes ». »

                    Confusion volontaire non. Je reprends le vocabulaire instauré par les féministes mais votre remarque est pertinente. Je le ferai le jours où les féministes le feront.

                    « Bref, encore une fois je ne vois pas où vous voulez en venir : on a d’un côté une violence que je qualifierai de « indifférenciée », qui résulte du fait que la société banalise la violence, et qui concerne aussi bien les cours d’école que les personnes âgée par exemple, (et pourquoi pas les hommes), et une autre, celle qui est faite aux femmes qui est, elle, spécifique, millénaire et qui résulte à la fois de la nature et de l’éducation. »
                    Vous instaurez un distinguo basé sur quoi? Je vous invite à lire un pavé sur la violence publié en 2010 chez Dunod qui risque de tordre vos préjugés. Je ne réponds pas ce point bien trop dogmatique et qui n’engage que vous. Dès lors que l’on s’interesse à l’anthropologie, cette vue ne tient plus.

                    « Votre truc, c’est bidon. »
                    C’est votre avis mais en ajoutant cette phrase, vous démontrez surtout que vous refusez une approche scientifique pour une approche de rejet dogmatique.

                    • Léon

                      Ah, bin tiens, tout à coup il y a des arguments, maintenant. Je constate que vous êtes dans l’incapacité de répondre à quoi que ce soit. Vos arguments sur le viol ne tiennent pas, sur la différence entre violences faites aux hommes et violences faites aux hommes par les femme non plus, sur la gravité des violences non plus, quant à nier les violences spécifiques faites aux femmes, on vous en laisse la responsabilité.
                      « Votre truc c’est bidon » n’est que la conclusion logique de ce qui précède. Je vous le répète inscrivez-vous dans un club de musculation.

                    • 'Nash' Russel

                      « Je constate que vous êtes dans l’incapacité de répondre à quoi que ce soit. »
                      Facile …

                      Vos arguments sur le viol ne tiennent pas, sur la différence entre violences faites aux hommes et violences faites aux hommes par les femme non plus, sur la gravité des violences non plus,
                      Gravité? Qu’en savez de la gravité. Arguments sur le viol? Je parle des incestes qui sont sous une curieuse omerta alors qu’ils devraient etre dénoncé eux aussi.
                      De plus, la clinique des violences subies ne peut pas se décrire en quelques lignes sur un forum, il faut bien étudier le sujet, regarder les rapports …

                      « quant à nier les violences spécifiques faites aux femmes, on vous en laisse la responsabilité. »
                      C’est moi qui vous laisse la responsabilité de vos propos puisque nulle part je dis ceci. J’affirme qu’il existe des hommes victimes dans de grande proportion et je me base sur des chiffres.
                      C’est vous qui ne voulez pas lire ce que je vous propose.

                      Cet échange arrive à sa fin, vous en etes arrivé par un tour de passe passe à me faire dire ce que je n’est pas dis, à me faire des procès d’intentions, de l’injure, des sophismes montrant que finalement j’ai touché la corde sensible du sujet.

                    • Léon

                      Corde sensible ? Elle est bien bonne celle-là ! Je vous le répète inscrivez-vous dans une salle de muscu ou un club de karaté.

  • Causette

    Des nenquêtes savantes de 218 nétudes avec des nanalyses pour dire que les femmes sont AUSSI physiquement agressives OU PLUS agressives que les hommes dans leurs relations avec leurs partenaires masculins. La taille du néchantillon global dans les nétudes examinées dépasse 369800. C’est naffreux!

    Les violences conjugales, les chiffres
    En dehors des enquêtes d’opinion, les études s’appuient à la fois sur les données de la police et celles de la justice, sur des interviews de femmes victimes de violences et des associations qui les accueillent
    http://www.sosfemmes.com/violences/violences_chiffres.htm

  • D. Furtif

    Notre aspirant vedette est rentré au bercail
    Décidément nous ne sommes pas gentils

    • Lapa

      tiens un truc que je comprends pas. quand je vais sur AV avec votre lien (et même en tapant l’adresse en fait) , la page est grisée et les clics impossibles.

      pas que cela m’ennuie mais c’est un nouveau truc chez eux où mon navigateur est plus intelligent qu’il n’y paraît et me prévient que le contenu est de piètre qualité?

      • D. Furtif

        Rien de grisé
        Nous avons bien là tous les comparses de Maboul vox
        Avec le comparse en chef qui à la demande de la direction a été replié.
        Faut dire que ça fait un peu tache une telle profession de foi et d’amour pour la maison Mère.

  • Lapa

    Cet échange arrive à sa fin, vous en êtes arrivé par un tour de passe passe à me faire dire ce que je n’est pas dis, à me faire des procès d’intentions, de l’injure, des sophismes montrant que finalement j’ai touché la corde sensible du sujet.

    excusez-nous mais VOUS avez commencé. Un bon troll en règle. vous m’avez accusé je cite « de faire mon beurre ».
    Alors avec tout le respect que je vous doit (c’est à dire aucun pour un troll de bas étage qui vient jouer l’intellectuel sur un article d’il y 10 jours qui lui aurait subitement sauté à la gueule) je vous prie de retourner vous faire voir chez les mabouls. Puisqu’ priori vous n’êtes ici que pour médire des intentions des auteurs et chaîner de la polémique à deux balles.

    Désolé m’sieurs les tauliers si je suis grossier mais bon, me faire pourri un article par une guéguerre à la noix moi ça me les brise. On va avoir combien de poussins sortis de la couveuse venir nous faire de l’indignation mesurée sur nos articles pour les faire partir en vrille?
    A peine un se barre qu’un autre arrive. Pire que les tiques.

    • 'Nash' Russel

      J’ai donné mon avis sur vos associations d’idée qui servent d’exemple pour illustrer votre article. La date de publication de l’article n’a rien à voir dès lors que je le découvre il y a deux jours.

      Je suis dans le fond d’accord avec ce que vous écrivez.

      La discution a enflée suite aux intervenants-tes et de notamement Léon qui a estimé que de ne pas donner le lien des 270 métaétudes illustrait l’article. Dès qu’on m’a demandé des précisions, il ne s’agit pas de trollage mais de discution. De meme, vous auriez pu ignorez mon commentaire …

      • Lapa

        non vous n’avez pas donné un avis. vous avez déjà supposé non seulement un parti pris mais également un acoquinnement financier. Bref mise en cause de l’honnêteté des gens et procès d’intention direct.

        comme première intervention on a déjà vu semblable; ça augure rien de bon généralement. ça sert à rien de revenir.

    • COLRE

      Lapa, finalement l’intervention du gars est une excellente illustration de ton sujet ! :mrgreen:

  • Léon

    Lapa, à l’évidence on a affaire à un mec qui prend les forums pour des séances de psychanalyse. On n’a qu’à lui accorder le droit de poster chez nous, mais alors au tarif correspondant : 80 euros le post.

    • 'Nash' Russel

      Ah la bonne vieille psychiatrisation, pratique pour éliminer ceux qui sont en désacord et qui vous le font savoir.

      • Léon

        80 euros où j’efface votre commentaire.

        • D. Furtif

          Le gars qui prétend que nous faisons « notre beurre » doit obligatoirement passer à la caisse Léon,
          .
          Il est en train de se fabriquer un Press Book pour son future carrière chez Maboul
          – Délires
          – Enfumages
          – Attaques remettant en cause l’honnêteté de l’auteur
          .
          Il est vrai qu’il a toutes les compétences requises.

  • COLRE

    J’ai cessé de perdre inutilement des heures à déchiffrer des commentaires qui, déjà, sont interminables, ensuite sont si mal écrits qu’il faut s’accrocher pour comprendre l’idée, enfin renvoient à des bolducs qui sont là juste pour faire « masse », pour donner l’impression scientiste d’un truc sérieux, documenté…

    Et tout ça, comme je l’ai dit, rejoint la technique de propagande des truffiers.
    On fait l’effort UNE fois de « débunker » leur prose et leurs références, et là on réalise les amalgames, les chiffres sortis du contexte, les analyses faussées, tronquées…

    J’ai fait l’effort avec son copain rodier (est-ce lui ?) pour constater les mensonges qui émaillent leurs logorrhées. C’est un travail qu’on ne fait pas 2 fois.
    J’ai fait l’effort avec les truffiers : que de temps perdu pour démonter le mécanisme de l’intox !
    J’ai fait aussi l’effort 2 ou 3 fois avec momo : pareil.

    Mêmes mécanismes rhétoriques, même mauvaise foi, même volonté de propagande… du maboul pur jus.

    Mêmes mécanismes rhétoriques, même mauvaise foi, même volonté de propagande… du maboul pur jus.

    • COLRE

      Le doublon final est une fausse manip, mais la répétition n’est pas si illégitime… 😉

      • D. Furtif

        Je dirais même plus

        .

        Mêmes mécanismes rhétoriques, même mauvaise foi, même volonté de propagande… du maboul pur jus.

        Mêmes mécanismes rhétoriques, même mauvaise foi, même volonté de propagande… du maboul pur jus.

  • Léon

    Notre ami qui a des problèmes de zizi sévit sur Maboulvox. Surtout gardez-le là-bas !

  • yohan

    Bolducs = technique Momosse, autant mettre fin à une discussion inutile. 😉

  • Causette

    ‘Nash’ Russel, Damoiseau ou Monsieur :mrgreen: c’est pour la nenquête.

  • D. Furtif

    Ce fut un grand Moment Lapa
    Dommage pour lui le Nash Russel n’a pas vu se réaliser ses espoirs de carrière successfull .Il a disparu absorbé dans le grand vide qui avait déjà englouti les Jean Carmet, ali bobo et consort , il y en a eu d’autres depuis. Il y en a toujours de nouveaux
    .
    Comment les repérer?

    .
    Ta méthode de détection se révèle au fil du temps parfaitement au point
    – Remise en cause du blog ou de l’auteur ou de l’honnêteté des deux
    – puis refus de répondre à la première réponse
    – passage à un autre sujet encore plus farfelu
    – petit intermède sur le lexique
    – plainte de mauvais traitement ( se faire passer pour victime, un gugus vient de nous le faire hier)
    – bottage en touche
    – encore un autre sujet…
    – etc ….etc ….

  • Lapa

    oula merci pour l’honneur de cette réédition 🙂